• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Comment la France a-t-elle perdu l’Amérique du Nord ?

Comment la France a-t-elle perdu l’Amérique du Nord ?

 

L’Amérique du Nord compte aujourd’hui environ 20 millions d’individus de souche française, pour la plupart assimilés à la culture anglo-saxonne. L’identité culturelle française survit majoritairement au Québec malgré l’abandon des rois français des colonies de la Nouvelle-France. Le monde a vécu un tournant lorsque l’impérialisme anglais a triomphé. Alors quelles furent les grandes étapes de cette colonisation et comment ces provinces furent-elles perdues ? 

 

Tags : France Amérique du Nord Histoire Culture



Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • 2 votes
    yoananda yoananda 9 décembre 2016 23:42

    Intéressant. Bien fait.
    Seul petit ajout les "turcs" qui ont fermé la route de la soie, ce sont les musulmans qui, après des siècles de piraterie dans la mer méditerranée, ayant échoué à prendre l’Europe par l’Espagne (Poitiers, reconquista, toussa toussa) décident de tenter leur chance par l’est.

    Le reste est hors sujet mais intéressant :
    Il en reste encore actuellement 2 choses : le merdier les balkans ou la présence musulmane provoque de nombreux problèmes et ...
    La légende de Dracula : Vlad serait devenu empaleur en réponse à la cruauté Ottomane (musulmane) pour tenter de freiner leur progression vers Vienne (ou eurent lieu 2 batailles importantes comme chacun sait).
    L’histoire ne s’arrête pas la puisque les musulmans profitent maintenant de l’invitation des mondialistes voulant détruire les nations européennes ... et croient pouvoir prendre leur revanche et faire enfin tomber la vielle Europe.
     
    C’est important de dire "musulman" et non pas turque, parce que c’est un outil systématique. Albanais synonyme de musulman (et donc la guerre de yougoslavie), oighours en chine idem, palestiniens, seleka au mali, au yemen aussi, le darfour aussi, etc...
    Les médias prennent soin de bien masquer systématiquement la religion des musulmans et utilisent des noms d’ethnies ou de régions pour brouiller les pistes et que personne ne s’appercoive qu’ils sont présent dans presque tous les conflits de la planète.


    • 3 votes
      guepe guepe 10 décembre 2016 00:11

      @yoananda

      T ’exagère en disant "les musulmans". Meme à l’époque u Moyen Age, les musulmans ne formaient pas un groupe uni et indivisible. L’expansion turque a surtout était permise par la désintégration des états serbes, bulgares et grecques, alors qu’en face, ils commençaient à s’unifier. Et meme entre eux, ils se faisaient la guerre ! La Perse safavide et l’Empire ottoman se sont toujours affrontés et la soumission du Khanat de Crimée et des mamelouks n’a été obtenu que par la force. L’expansion turque, ça marque surtout l’échec des Byzantins de reconstruire un état viable dans la région. Ils ont meme eu un répit quand Tamerlan a envahi l’Empire ottoman.

      Et je précise que ceux qui ont rouvert la route de la Soie, ce sont les Mongols qui ont eux memes finit par se convertir à l’Islam. ( pou la horde d’or en tous cas)

       "C’est important de dire "musulman" et non pas turque, parce que c’est un outil systématique. Albanais synonyme de musulman (et donc la guerre de yougoslavie), oighours en chine idem, palestiniens, seleka au mali, au yemen aussi, le darfour aussi, etc...
      Les médias prennent soin de bien masquer systématiquement la religion des musulmans et utilisent des noms d’ethnies ou de régions pour brouiller les pistes et que personne ne s’appercoive qu’ils sont présent dans presque tous les conflits de la planète."

      Qu’est ce que tu veux dire par là ?

      On retrouve aussi très souvent des américains,anglais ou français. Devrait-on parler alors d’européens pour y inclure les Norvégiens et les Slovaques ? Y a aussi des pays musulmans qui ne sont pas concernés pas ces guerres. Les sultanat d’Oman et celui de Brunei, Les états d’asie centrale comme le kazakhstan, l’Indonésie....

      Enfin, meme dans ce que tu cites, l’Islam est loin d’etre au premier plan. La guerre de Yougoslavie a commencé avec la déclaration d’indépendance de la Croatie et Slovénie, pas avec la Bosnie et le Kosovo, qui n’en sont que des prolongements. La guerre des oighours en Chine est avant tout une guerre d’indépendance. Et à contrario, on ne retrouve pas de musulmans dans certains gros conflits comme la guerre qui sévit dans l’est du Congo depuis plusieurs décennies.

      Et de plus, faut pas oublier qu’on retrouve des pays musulmans sur tous les continents sauf l’Amérique et que beaucoup d’entre eux sont assis sur des tonnes de ressources premières. Pas étonnant qu’on les retrouve donc dans beaucoup de conflits dans le Monde.


    • 1 vote
      yoananda yoananda 10 décembre 2016 00:38

      @guepe
      je n’ai pas dit qu’il fallait inventer des musulmans la ou il n’y en a pas. J’ai pas dit qu’ils étaient tous "les même", ça n’existe pas les groupes indivisibles et homogènes, nulle part, et on n’a pas besoin d’être homogène pour fonctionner, on a inventer un super truc : la répartition des tâches. Ça fonctionne en économique, mais aussi en sociologie. Mais en France comme on nous inculque l’anti-sociologie, tout le monde l’ignore. Ca ne te viendrais pas à l’esprit de dire que chez Monsanto ils sont pas tous méchants, non ? C’est juste pas la question, ce qui compte c’est le mouvement d’ensemble. Bref.

      Les "guerres d’indépendances" comme tu dis, ce sont des conflits à la fois ethniques et religieux.

      (pour la simple raison qu’il y a ethnostratification des sociétés partout, c’est ainsi, l’économique est indissociable de l’ethnique et du religieux)

      Hors, la présence de l’islam, élément souvent important (j’ai pas dit unique) est systématiquement masqué par les média, et c’est intentionnel visiblement.

      Je dis qu’il faut rétablir la vérité la dessus.

      Ok pour dire "turques musulmans" si tu préfères pour ne pas tomber dans l’excès inverse. 

      Oui, on peut dire "européens", je te signale que justement les musulmans ne s’en privent pas d’ailleurs.

      D’autre part, il ne faut pas oublier qu’on est dans une "monde mondialisé". Si avant les conflits étaient locaux, ce n’est plus le cas maintenant. La guerre aussi se mondialise et les religions, par définition a-territoriales sont en train de d’émerger comme puissance globales.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Flyersun

Flyersun
Voir ses articles







Palmarès