Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > CSOJ, Intelligence artificielle : faut-il tout arrêter ?

CSOJ, Intelligence artificielle : faut-il tout arrêter ?

Diffusé sur France 2 le vendredi 11 mars 2016

Près de 700 chercheurs à travers le monde. s'alarment des robots intelligents et des progrès de l'intelligence artificielle. Faut-il tout arrêter ? Pour en parler, Frédéric Taddeï accueille sur le plateau Alain Damasio, écrivain, Jean-Gabriel Ganascia, philosophe et cogniticien, Laurence Devillers, chercheuse au CNRS, spécialiste de robotique, Serge Tisseron, psychiatre, Alain Bensoussan, avocat, fondateur de l'association du droit des robots, et Laurent Alexandre, chef d'entreprise. C'est Keren Ann qui assure la partie musicale de l'émission.

 

 

Tags : Société Robotique Informatique Prospective et futur Science et techno Frédéric Taddeï



Réagissez à l'article

67 réactions à cet article


  • 4 votes
    Tartoquetsches 14 mars 11:28

    Émission allucinante ou certains (Benssoussan et Alexandre) souhaitent que les robots "intelligents" puissent avoir un jour les mêmes droits que les hommes.


    Une société où les robots comptent autant que les hommes, une société oú les robots aient le droit de vote....mais oui allons y,...nul doute qu’ils vont raffermir la Démocratie à la dérive du bête peuple que nous sommes qui vote n’importe comment, remue et grogne. nul doute que les robots seront plus raisonnables, n’est ce pas... Ils voteront comme il faut, ils materneront les "raisonnables"et materont les déraisonnables, déviants et autres contestataires du Systèmes.
    Comment ne pas voir que l’intelligence artificielle et les robots seront obligatoirement utilisés pour asservir et abrutir encore plus le peuple, comment ces deux cretins peuvent faire semblant de ne pas le comprendre ?

    • 2 votes
      Zatara Zatara 14 mars 11:58

      @Tartoquetsches
      money money money


    • 5 votes
      Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 14 mars 15:18

      @Tartoquetsches
      Blade Runner, bientôt un documentaire avant l’heure ?

      Pourquoi ne suis je pas étonné du patronyme de cet avocat qui a flairé un marché juteux à venir ?


    • 2 votes
      spoty spoty 14 mars 18:47

      @Tartoquetsches

      Émission allucinante ou certains (Benssoussan et Alexandre) souhaitent que les robots "intelligents" puissent avoir un jour les mêmes droits que les hommes.

      __ 

      C’est la série Real Humans là !


    • 1 vote
      pegase pegase 14 mars 11:38

      Il y a aussi beaucoup de coups de pubs pour vendre du logiciel, même au niveau des meilleurs français il faut quand même un sacrée bécane pour mettre à mal un joueur ... Je donne l’exemple de notre championne de France Marie Sebag, 2500 elo, pas sûr qu’un simple PC tienne un blitz (partie rapide contrainte par le temps) le CPU a aussi son temps de calcul ..

      https://www.youtube.com/watch?v=7B4MCutvNuA

      https://www.youtube.com/watch?v=_SZxffvoZ5U


      • 2 votes
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 14 mars 15:21

        @pegase
        En attendant nous autres (enfin ceux qui ont des smartphones ce qui n’est pas mon cas) on pourra toujours se branler mais sur 360 degrés

        .

        http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/021763115588-marc-dorcel-le-sexe-a-360-grace-a-la-realite-virtuelle-1206565.php?x0dJ0BRO0AA19XP0.99

        .

        Vais passer mon tour et attendre les hologrammes... Vive le progrès.


      • 1 vote
        michel-charles michel-charles 14 mars 12:15

        Intelligence artificielle, ou la fin de l’humanité simplement... !


        • vote
          lemi lemi 15 mars 12:30

          @michel-charles
          il y a eu une humanité ?

          merde, j’ai cru que c’était juste un ramassis de racialistes aveuglés par leurs cultures comme le sont les cafards et les singes !

          vous avez trouvé les ruines du temple de Salomon peut-être ?


        • 2 votes
          cristobool 14 mars 12:27

          Emission intéressante, plus que les derniers CSOJ, domage par contre qu’ils ne voient comme question que le contrôle de l’IA de manière superficielle et non le conttrôle de la technologie de manière générale. Contrôle qui ne peut passer que par une démocratie réelle à mon sens et donc une redéfinition institutionnelle majeure. 


          L’avocat fait partie d’une association dont je ne trouve pas les financements sur leur site ... pas très transparent tout ça ,...


          • vote
            Zatara Zatara 14 mars 12:29

            la distinction entre intelligence dite "faible" et intelligence "forte" est essentiel. La première existe déjà et remplacera tous les petits boulots, voir certains actes à hautes valeurs ajouté (en médecine, et en droit pour l’instant). La deuxième est un mythe, aucune intelligence informatique ne sera à même d’être, ou alors seulement dans les esprits, polluer par le genre de propagande qu’on peut entendre dans cette émission. Mais que cela ne vous étonne pas, certains chiwawa à mémère ont une vie bien plus agréable et ont plus de droit que nombre d’humain, pourquoi en serait il différent concernant des robots ?


            • 3 votes
              Zatara Zatara 14 mars 12:31

              le plus marrant dans tous ça, c’est de voir que c’est l’auteur de SF qui est le plus dans le vrai smiley smiley


            • 1 vote
              mmbbb 14 mars 21:29

              @Zatara Avant les robots les humains pouvaient aussi se comporter comme des cons Il est toujours etonnant constater dans ce genre d’emission , l interet des relations l’humaines dans la societe Le psychiatre est gentil mais il vaut mieux etre accompagne d’un robot que mal accompagne par des humains IL est etonnat que sur le plateau personne n’est evoque la crise de 2003 ou les vieux mourraient dans l’indifference Par ailleurs dès l invention du metier jacquard les tisserands virent changer leur metier .A Lyon ces metiers furent jeter dans la Saone Quant a une armee de robots, elle sera aussi tres vulnerable et certainement que les ingenieurs arriveront a mettre au point des emetteurs portatifs a tres haute frequence bousillant les micropocesseurs L’avocat est d’un naivete infantile Dans nos societes nous pouvons nous faire occire et ces actes sont classes en fait divers Rien de nouveaux sous le soleil 


            • vote
              samagora95 samagora95 16 mars 00:17

              @Zatara
              Il est au contraire totalement dans le faux :

              Personne ne sait ce qu’est la conscience, ni même ce qu’est la matière :

              L’histoire et la connaissance ont toujours démentit l’homme dans sa volonté de se croire le centre du monde, NON la terre n’est pas le centre de l’univers, non le soleil n’est pas le centre de la agalaxie....et non l’homme n’est pas le centre de l’évolution, il n’est qu’un animal parmi tant d’autres noyé dans un univers immense.

              Si demain vous adopter un enfant qui à les caractéristique exacte d’un être humain..son intelligence, son humour, sa personnalité, et que vous vous rendez compte une fois qu’il a atteint l’age de 8 ans qu’il est fait de matériaux artificiels, quelle sera votre réaction ? de le jeter à la poubelle ?... est si ce monde n’était qu’information et que ce qui compte pour l’apparition d’une vrai conscience ce n’est pas le support mais la complexité des interactions ?.. vous vous seriez débarrassé de l’être le plus cher à vos yeux simplement par manque de connaissance !

              Personne ne peux me garantir que les autres êtres humains ne sont pas des machines ou des être issues de mon rêve...en définitive ce qui contre c’est les sentiments que l’on ressent pour ce qui est extérieur à soit, que cela soit un humain, un animal, un robot ou même un objet.


            • vote
              Zatara Zatara 16 mars 01:14

              @samagora95
              Personne ne sait ce qu’est la conscience (...)
              dans l’absolu non, personne ne sait ce que c’est....mais tout le monde sait faire la différence entre le vivant et le non vivant. J’ai plus d’amour pour mon prochain, et même mon ennemi que pour une pierre, ça te trou le cul ? ton discours calqué sur le film de Spielberg, AI (d’aprés le scénario de maitre Kubrick) surf sur la même vague idéologique : l’humain est une machine. Et par conséquent, il est copiable et même dépassable. Juste pour info, je me contrefou du niveau réel de l’humain face à la machine, une machine ne sera jamais capable d’éprouver quoi que ce soit parce qu’elle n’aura jamais d’âme propre, tout au plus un système lui permettant de se differencier.

              Personne ne peux me garantir que les autres êtres humains ne sont pas des machines ou des être issues de mon rêve...

              oui, mon biquet, tu es entouré de robot depuis ta naissance.


              en définitive ce qui conte c’est les sentiments que l’on ressent pour ce qui est extérieur à soit, que cela soit un humain, un animal, un robot ou même un objet.

              ces sentiments n’ont justement qu’une seule réalité à l’intérieur de soi même. L’interaction ne se situe pas entre les 2 objets, elle est soit propre à l’un des deux soit partagé mais toujours intérieurement. Par conséquent l’important n’est pas l’extérieur mais ce que nous éprouvons à l’égard de l’extérieur. Il ne s’agit pas d’égoïsme, il s’agit de se connaître, de se reconnaître depuis l’intérieur pour le voir à l’exterieur. Si tu aimes les objets autant qu’un robot, un animal, ou un humain, alors achète toi une poupée gonflable et passe ta vie avec smiley


            • 1 vote
              La Vouivre La Vouivre 16 mars 10:37

              @Zatara
              Au Japon ils en sont aux robots sexuels, ils ont dépassé les poupées depuis longtemps, l’amour est subjectif et dépend de sur quoi les personnes le focalisent, il y a beaucoup de gens qui aiment plus leurs chiens que l’humanité dans son ensemble, ET l’extra terrestre est une poupée et a pourtant fait pleurer des salles de cinéma entière bien plus qu’un palestinien massacré sur une plage.

              -

              Personne ne peux me garantir que les autres êtres humains ne sont pas des machines ou des être issues de mon rêve...(samagora95)

              -

              Pour en être sûr et acquérir une certaine forme de certitude, allez dans la rue et provoquez quelqu’un, un bon coup de poing dans la mâchoire devrait logiquement donner une réponse à une de vos question existentielle et accessoirement vous ramener à une certaine réalité.

              -

              J’ai lu quelque part ici la question de savoir si un robot pouvait devenir une rock star, je crois savoir qu’il y a un groupe de musique entièrement animé par des hologrammes. C’est déjà en route, tout le monde peut s’émouvoir pour un objet si il a un aspect "mignon" sinon pas autant d’enfants ne seraient copains avec son Teddy Bear ou sa poupée Barbie. L’émotionnel humain peut éprouver de la compassion pour des objets, voire de l’amour ou du fanatisme (collectionneurs en tous genres invités dans les dîners le mercredi) alors pourquoi pas pour un ordinateur ou un robot ?

              Dieu créa l’homme à son image, l’homme tente de créer l’ordinateur à son image

              -

              Bon c’est mal parti si il y a windows dedans...


            • vote
              Zatara Zatara 16 mars 11:10

              @La Vouivre
              1ere partie "Au Japon....une certaine réalité."

              relisez mes commentaires

              J’ai lu quelque part ici la question de savoir si un robot pouvait devenir une rock star,

              c’est moi, justement, et je vous suis très bien dans la suite de votre commentaire

              tout le monde peut s’émouvoir pour un objet si il a un aspect "mignon" sinon pas autant d’enfants ne seraient copains avec son Teddy Bear ou sa poupée Barbie. L’émotionnel humain peut éprouver de la compassion pour des objets, voire de l’amour ou du fanatisme (collectionneurs en tous genres invités dans les dîners le mercredi) alors pourquoi pas pour un ordinateur ou un robot ?

              C’est une illusion. On croit que c’est l’objet qui porte ou si vous préférez qui amène, qui est la source, alors que c’est l’interaction et ce qu’il éveil en nous qui est la seule réalité. Maintenant je suis d’accord avec vous sur le fait que nous préférons certains de nos objets, avec plus ou moins d’attachement, à certains de nos contemporains. De part la place qu’ils occupent, le "pouvoir" qu’ils nous donnent, ou ce qu’ils nous font ressentir. Cependant de part notre conscience, si (ne me demandez pas comment) nous devions choisir qui sauver et qui détruire entre un inconnu et son objet ou son chien (même fétichisé), la grande majorité ferait le bon choix (ou alors on nage dans la psychiatrie). Malgré notre attachement au matériel, nous plaçons la vie au dessus de tout, et en particulier celle de nos congénères, c’est juste naturel.

              Mais pour en revenir à nos moutons, ce qui me fait peur, c’est que le progrès faisant son office, un type de robot dépassera la vallée de l’étrange pour être une copie conforme extérieurement de l’humain. Et que nous soyons incapable de déterminé s’il s’agit d’un homme ou d’une machine. Et que cette machine nous apparaisse alors comme quelques choses de supérieur à l’humain de part "notre" propre système de valeur (lié à la société de la performance). Serait il normal de considérer un super toaster plus utile, plus intéressant, plus valeureux qu’un humain ?


            • vote
              samagora95 samagora95 16 mars 11:18

              @Zatara
              "..mais tout le monde sait faire la différence entre le vivant et le non vivant."

              Ah bon ?

              Si je remplace tous vos organes fait de chair par des équivalents artificiels et mécanique et que je vous laisse que votre cerveau, vous serez considéré comme un objet ?

              Si je crée une machine faite de chair et de sang mais avec un cerveau artificiel, elle sera considérée comme un être vivant ?

              Il arrivera inévitablement un moment ou les êtres artificiels seront indiscernable des autres et cela à tous points de vue il vous sera alors impossible de savoir si vous avez affaire à un être humain ou à une machine, à moins de briser le crane de toutes les personnes que vous rencontrerez pour savoir de quoi est fait son cerveau.



            • vote
              Zatara Zatara 16 mars 11:30

              @samagora95
              lis en entier mes commentaires bouboule....

              Ghost in the shell, Blade Runner, Ex Machina.... tout cela traite en profondeur de cette frontiere qui sera de plus en plus mince. Reste à savoir si vous croyez que nous sommes âmes ou de simple machine biologique. C’est de l’ordre de l’avis, pas de l’argumentaire


            • vote
              Zatara Zatara 16 mars 11:37

              @samagora95
              une machine ne ressentira jamais rien, ne connaitra aucune émotion...mais la façon dont on les va les concevoir donnera cette illusion. Il suffit de nous faire croire que nous aurons un homme en face de nous. C’est aussi simple que ça : une machine qui réagira à nos propres turpitudes, une simulation empathique sous de la peau biologique.


            • vote
              Zatara Zatara 16 mars 11:42

              @samagora95
              Il arrivera inévitablement un moment ou les êtres artificiels seront indiscernable des autres et cela à tous points de vue

              ...autre chose : quel serait l’intérêt de faire une machine parfaitement indiscernable ?


            • vote
              La Vouivre La Vouivre 16 mars 12:28

              @Zatara
              Il y a une série sur le sujet qui m’avait beaucoup marquée à l’époque, Le Mutant, série française de science fiction, datant de 1978 (à une époque où la TV pouvait potentiellement devenir un outil intéressant diffusant de la qualité à contrario de ce qu’elle est devenue depuis sous le règne du dieu APP AudimatPognonPublicité, et semblait encourager la créativité et non promouvoir des Hanouna), qui traite d’un homme issu d’une expérience de laboratoire et qui disposait de pouvoirs surnaturels mais qui vieillissait prématurément.

              Je vous invite à la voir, (difficilement trouvable, le site où j’avais acheté les dvd’s ripés de la série originale ayant fermé depuis) ne serait ce que pour un des premiers rôles de Fanny Ardant

              https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Mutant

              http://www.scifi-universe.com/encyclopedie/medias/20249/le-mutant

              Car au delà de la robotique, les moyens pour "augmenter" l’humain sont aussi du domaine de la manipulation génétique, modification biologique.


            • vote
              Zatara Zatara 16 mars 12:34

              @La Vouivre
              Car au delà de la robotique, les moyens pour "augmenter" l’humain sont aussi du domaine de la manipulation génétique, modification biologique.

              c’est d’ailleurs une base qui semble plus réalisable, d’utiliser la mécanique naturel et de la détourner...si intelligence artificiel, sous entendu de fabrication ou d’amélioration d’origine humaine il y a, cela viendra plus surement de ce côté là, parce qu’une machine n’a d’intérêt que si elle est serviable et corvéable à volonté, il n’y a rien de plus adapté, et de plus adaptative que le biologique


            • 1 vote
              yoananda yoananda 14 mars 12:56

              "faut-il tout arrêter" ?
              on ne peut pas. Fin du débat.
              Autre question ?


              • 2 votes
                Zatara Zatara 14 mars 13:05

                oui, 2+2, ça fait combien ?


              • 2 votes
                Mr.Kout 14 mars 13:21

                Il est edifiant de voir qui se sent le plus menacé par l’intelligence artificielle :


                Les elites.

                A une époque où les avantages de celles ci sont complètement illogiques elle ne peuvent que s’effrayer d’une logique pure. Une intelligence artificielle évolutive finirai par conseiller leurs suppression voir la mettre en oeuvre.
                A l’opposé dans le fond les peuples se foutent de se voir remplacer par des machines dans des taches pénibles et aliénantes si il n’y a pas d’élites voraces pour s’approprier les fruits du progrès.

                On voit bien aujourd’hui tout le retard de ces élites dans les questionnement à venir, je rappel que nous sommes en plein débat sur comment gérer le retour à l’emploi de million d’individu alors que d’ici 2025 plus de 3 millions d’emploi vont disparaître en france.

                • 3 votes
                  Zatara Zatara 14 mars 13:25

                  @Mr.Kout

                  On voit bien aujourd’hui tout le retard de ces élites dans les questionnement à venir

                  au contraire, à chaque fois qu’il y a eu un problème d’ordre économique, une guerre a toujours régler le problème..... du reste il y a toujours eu une vision à très long terme, et une boite à outils pour les soucis secondaire


                • 2 votes
                  Fidol Castré Fidol Castré 14 mars 15:15

                  Arrêter l’IA ? C’est celâa oui... A-t-on jamais arrêté le "progrès" smiley Ce "progrès" n’est que la traduction de l’expansion du marché et il n’y a pas de question morale ou étique à se poser et ce, depuis longtemps. Il y a eu un point de non-retour à mon sens avec Hiroshima et Nagasaki. On fait de l’electricité nucléaire, alors peu importe potentiellement le pouvoir de nuisance d’une technique, si l’industrie -pour ne pas dire le capitalisme- en fait profiter les mêmes parasites que d’habitude, qui exploitent les mêmes masses que d’habitude, et bien cela adviendra, c’est aussi simple que cela.
                  Donc l’IA est en route et à part une catastrophe globale ou une révolution ou un boycott général (on peut toujours rêver) nous vivrons avec et nous mourrons avec (et peut-être aussi à cause d’elle).


                  • 3 votes
                    Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 14 mars 15:25

                    @Fidol Castré
                    Sans compter qu’il y aura toujours quelque part un Raël ou un Soros pour passer outres les questions d’éthique sur les manipulations génétiques ou autre tant que ça génère du profit et promet peut être l’immortalité, Attali n’a pas de bol, il est juste né un peu trop tôt. D’ailleurs il en est où Raël et son projet de clones pour tous ? Et pis les Elohims ? Ils sont coincés à une douane galactique qu’ils ne viennent pas nous transhumaniser pour nous faire évoluer ?


                  • 3 votes
                    Modern_Bushido Modern_Bushido 14 mars 18:08

                    Tout ce débat est faussé par deux éléments principaux : 

                    1. D’abord il y a le mythe du golem qui est devenu avec le temps le phénomène SkyNet/Hal 9000/répliquant/etc., qui fascine l’imagination et crée de l’émotionnel facilitant soit l’excitation (les fadas qui croient pouvoir un jour transférer leur conscience dans une machine alors qu’on ne sait même pas comment "fonctionne" l’âme) soit la crainte (en commençant par tous ceux dont les métiers peuvent être remplacés par des machines, et les domaines d’application augmentent chaque année). Dans l’imaginaire, c’est bien beau, mais ça empêche de se concentrer sur les faits. Les scénaristes et auteurs de science-fiction ont ouvert de nombreuses pistes très intéressantes pour réfléchir sur le sujet, mais ils ont aussi fait beaucoup de conneries / raccourcis / omissions volontaires qui ne sont pas identifiées comme telles par de nombreux individus cherchant soit l’imagination d’un futur incroyable soit le financement de recherches qui butent toujours sur le même problème depuis des décennie, et qui est le point 2 :
                    2. Pour l’instant, le terme "Intelligence Artificielle" se résume à de la simple puissance de calcul qui obéie bêtement à des ordres programmés à l’avance, et les tentatives de créer une forme d’apprentissage ou d’évolution de la programmation n’ont pas encore donné de résultats suffisant pour qu’on puisse vraiment parler d’apprentissage. On peut emmagasiner tous le vocabulaire de toutes les langues du monde, un ordinateur actuel n’est pas capable de concevoir mentalement la signification ou le symbole des mots. Pour lui ce ne sont que des suites codifiées de 0 et 1 qui doivent être implantées dans un certain ordre pour que ça ait du sens aux yeux de l’utilisateur.
                    Bref, on se trompe de débat. Dans la logique actuellement, pour qu’un ordinateur puisse dépasser l’être humain il faudrait que celui-ci le programme avec infiniment plus de connaissances que nous n’en possédons actuellement dans toute l’humanité. Tant que l’ordinateur n’a pas de conscience propre, c’est à dire qu’il puisse prendre une décision autrement que par des calculs de probabilité et des ordres pré-programmés, alors on reste dans la simple puissance de calcul brute, ce qui n’a jamais créer la moindre intelligence au sens profond du terme, juste de la puissance de calcul, tout comme le test de QI ne sert qu’à mesurer la capacité à répondre au test de QI. Ce qu’on produit actuellement ne devrait pas s’appeler de l’intelligence artificielle, mais de l’intelligence simulée. Tout ce qu’ils font pour l’instant dans ces débats, c’est stimuler l’imagination et la peur des gens en prétendant qu’un système codé sur du Tout-Ou-Rien (0-1) va battre au grand jeu de la Vie un système analogique (le cerveau) doublé d’une dimension mystique qu’on ne comprend même pas (la conscience). Le résultat est donné d’avance...

                    • 1 vote
                      Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 14 mars 18:59

                      @Modern_Bushido
                      Commentaire intéressant mais quid des nanotechnologies, du bionique et des tentatives d’implanter du vivant dans de l’électronique ? Qui sait ce que nous réserve le futur proche ou plus ou moins éloigné ? De l’ordinateur quantique etc... ?


                    • 1 vote
                      Zatara Zatara 16 mars 10:03

                      @Modern_Bushido
                      très bon Bushido


                    • 1 vote
                      pegase pegase 14 mars 20:43

                      Ils cherchent à donner des droits à des machines (ce ne sont que des machines), alors que les animaux ne sont considérés juridiquement que comme des objets .. Il faut qu’ils aillent se faire psychanalyser de toute urgence, ça devient grave smiley


                      • 3 votes
                        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 15 mars 05:32

                        Le fait de dire "il" apprend, "il" enseigne, "il" est capable de faire ceci ou cela, induit en erreur. Il n’y a pas de "il". L’ordinateur n’est pas une personne (moins qu’un ver de terre), c’est une machine à calculer. Le fait que cette machine calcule très rapidement ne change rien à sa nature de machine. Une voiture est aussi plus rapide qu’un homme, mais elle n’est jamais devenue humaine pour autant. 


                        • vote
                          La Vouivre La Vouivre 15 mars 10:32

                          @Qaspard Delanuit
                          Je connais des gens qui donnent un prénom féminin à leur voiture, la perversité de l’espèce humaine n’aurait donc aucune limite ?


                        • 2 votes
                          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 15 mars 16:02

                          @La Vouivre
                          "Je connais des gens qui donnent un prénom féminin à leur voiture"

                           

                          Ils sont nombreux. Mercedes, Megane... Christine ? smiley


                        • 1 vote
                          erQar erQar 15 mars 16:47

                          @Qaspard Delanuit

                          -

                          Il y a aussi K2000 qui est un summum en terme de personnification. smiley


                        • vote
                          La Vouivre La Vouivre 16 mars 10:46

                          @Qaspard Delanuit
                          J’ai également connus des hommes qui donnent un surnom à leur quéquette, serions nous dans ce cas là en présence de dispersion, division de la personnalité ou de cohabitation de deux (voire plus) entités ne faisant qu’un ?


                        • vote
                          La Vouivre La Vouivre 16 mars 10:48

                          @La Vouivre
                          *dissociation... c’est le terme que je cherchais à la place de division


                        • vote
                          Zatara Zatara 15 mars 11:18

                          Nous sommes au début de l’ère de l’ultra technologie. A ce titre, et au regard des différents passages vidéos inclus dans l’émission, il est très intéressant de décrypter ce miroir, ou plutôt, le prisme de chaque culture sur la vision de la vie et plus précisément celle de l’humanité. Les japonais, de culture animiste, se concentre essentiellement sur l’aspect esthétique. Pour eux, un robot est aussi vivant que n’importe quelle objet. Les américains se concentrent uniquement sur l’aspect technologique (équilibre, déplacement, réflexe, utilité) avec a terme le business. Les français travaillent plutôt sur l’interaction, le lien homme-machine, son niveau de sociabilité, et sa capacité a évoluer suivant des contraintes évolutives liés aux sentiments qu’éprouve son "maître", un robot psychologue ou médecin. C’est suffisamment explicite pour se faire son opinion sur le rapport à la vie et à l’autre de chacun, sans tomber dans du cliché non plus, malheureusement. Maintenant, ce jeu ne consiste pas réellement à créer une âme artificiel, mais il suffirait de le faire croire, à coloniser l’esprit des hommes en leur insufflant définitivement l’idée qu’ils seront désormais une sous catégorie, et que l’espèce dominante qui s’en vient est indubitablement, et sans aucune comparaison possible, l’espèce dominante. A ce titre, elle donnera des ordres indiscutables, et elle sera crainte. Si la propagande fait son office, alors, un nouveau faux dieu s’en vient. Qu’on se le dise, cette AI reste malgré tout qu’un nouveau genre d’automate, le reste n’étant qu’illusion technologique ahurissante de réalisme pour nos petits cerveaux.... le seul véritable danger réside uniquement dans la tête de ses concepteurs et de leurs lignes de codes, donc du pouvoir immense qu’ils accorderont à cette machine.


                          • vote
                            erQar erQar 15 mars 17:10

                            @Zatara

                            -

                            Merci pour la vidéo...

                            -

                            Je pense que l’avènement de l’IA est la marche logique de l’histoire de cette planète.
                            En tous cas, j’ai hâte de voir la machine se poser les mêmes questions métaphysiques que l’homme.

                          

                          Ajouter une réaction


                            Si vous avez un compte AgoraVoxTV, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

                            Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



                          FAIRE UN DON

                          :-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

                          (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

                          Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

                          Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

                          Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en bleu.

                          Si vous constatez un bug, contactez-nous.

Auteur de l'article

Zatara

Zatara
Voir ses articles







Palmarès



Faire une demande pour obtenir le formulaire esta pour les usa
recharge cigarette électronique