• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Désindustrialisation en Savoie : témoignages d’ouvriers

Désindustrialisation en Savoie : témoignages d’ouvriers

La désindustrialisation de la France n'est plus à démontrer. La CGT lors d'une journée nationale sur ce sujet, met l'accent en Savoie sur de nombreuses entreprises et usines qui sont en régression d'emplois constant. Une exception en Maurienne avec l'entreprise TRIMET. Témoignages d'ouvriers dans ce reportage. En 1970 la part de l'industrie dans le PIB était de 35% il est actuellement juste au dessus de 15%.. En 10 ans 750.000 emplois détruits et 2000 en Savoie. Depuis l'entrée de l'Euro, en 15 ans la production industrielle de la France passée de l'indice 100 à 87 en 2015 avec une chute vertigineuse de 2001 à 2009 (sources OCDE). Tout comme L'Italie et L'Espagne .. sauf l'Allemagne passant sur la même pèriode de l'indice 100 à 123...comme un hasard.

 

 

 

local/cache-vignettes/L610xH394/euro-product300b-c68eb.jpg

 

Tags : Economie Emploi Témoignage Travail Euro Industrie



Réagissez à l'article

4 réactions à cet article


  • vote
    BIN LADEN 29 mars 12:37

    A l’attention de TVNETCITOYENNE :
    Si le sujet est intéressant, la réalisation laisse à désirer, essentiellement au niveau de la bande son.
    La captation n’est pas très bonne et il n’y a aucun travail en post. Le résultat : des différences de niveau sonore moyen supérieures à 10 dB, ce qui oblige l’auditeur à se transformer en ingénieur du son, afin de suivre le reportage avec un minimum de confort.
    Le fond ne fait pas tout, la forme est indispensable pour pouvoir faire passer n’importe quel message. Un minimum de professionnalisme s’impose et il faut bosser cet aspect des choses.


    • vote
      Joe Chip Joe Chip 29 mars 14:37

      La désindustrialisation en France va se poursuivre. Il y a une inertie qui fait que le phénomène s’auto-alimente depuis une quinzaine d’années quelles que soient les incitations politiques qui sont mises en place. C’est même une accélération de la désindustrialisation à laquelle on assiste depuis quelques années. Tous les économistes le savent, mais on ment au grand public pour ne pas désespérer les ouvriers en leur faisant miroiter le retour à une politique industrielle générant des emplois stables et correctement rémunérés. 

      Et puis encenser les start-ups matin, midi et soir en prétendant apprendre la programmation à tous les jeunes, ce n’est pas avoir une politique de production.

      La culture industrielle, c’est comme la technologie militaire, une fois qu’on l’a perdue, il est très difficile de revenir en arrière. Il faudrait y consacrer des capitaux énormes, mobiliser les épargnants pour qu’ils placent leur argent dans les entreprises plutôt que dans le patrimoine, investir dans les machine-outils, les robots, monter en gamme, relancer puissamment la formation professionnelle, changer la culture d’entreprise et le regard porté sur l’apprentissage et les métiers manuels. Autant dire que c’est pas demain la veille.

      La seule chose que l’on peut sauver et conserver, c’est la très haute technologie où la France a encore une longueur d’avance sur l’Allemagne (notamment dans l’aéronautique) grâce à nos ingénieurs et aux politiques institutionnelles mises en place dans les années 60-70.

      Mais l’idée selon laquelle on pourrait imiter l’Allemagne avec son tissu de PME exportatrice, c’est devenue pratiquement de la science-fiction...


      • vote
        pegase pegase 29 mars 16:04

        @Joe Chip

        Et puis encenser les start-ups matin, midi et soir en prétendant apprendre la programmation à tous les jeunes, ce n’est pas avoir une politique de production.


        Genre édition d’un soft pour se faire livrer des pizzas smiley

        S’ils comptent redresser la France avec ça , on est pas rendu , ça me fait assez râler !


      • vote
        microf 30 mars 11:40

        Voila un sujet très intérèssant et depuis hier, et il n´ya que 3 commentaires au moment oú j´écris le mien, saurait été sur la banlieue, les musulmans oú les immigrés, le front haineux se serait déchainé, et il y aurait déja plus de cent commentaires, aussi haineux les uns que les autres.

        Le problèmes de la France, ce sont les politiciens, ce sont eux qui mettent la France dans les problèmes oú elle se trouve aujourd´hui.

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON

Auteur de l'article

tvnetcitoyenne

tvnetcitoyenne
Voir ses articles







Palmarès