• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Énergie libre : le LLW9, un convertisseur d’énergie par flux magnétique ou un (...)

Énergie libre : le LLW9, un convertisseur d’énergie par flux magnétique ou un joli moteur à aimants permanents

 

Une machine révolutionnaire pourrait produire de l’électricité propre grâce à des aimants :

Cette invention française n’existe encore que sur le papier. Mais si cet appareil fonctionnait, le monde de l’énergie serait bouleversé.

 

Un ingénieur français a-t-il inventé une prodigieuse machine à produire de l’électricité ? Un générateur inédit qui ne consomme aucune autre énergie, donc ne coûte pratiquement rien et ne dégage pas la moindre pollution ? Source perpétuelle d’électricité renouvelable, ce rêve écologique a été imaginé par Luc Besançon, le patron de LMW9, une start-up domiciliée à Aubagne. Le plus troublant, c’est que sa découverte intrigue les spécialistes les plus pointus, et il suffit de voir qui lui rend visite, le mois prochain, dans les Bouches-du-Rhône, pour se convaincre de ne pas prendre son aventure à la légère. Car Elon Musk , le génial patron de Tesla Motors, numéro 1 mondial des véhicules électriques , a demandé à Jérôme Guillen, le vice-président en charge des ventes mondiales de sa marque, d’aller examiner le dispositif de Luc Besançon.

 

Cette machine s’appelle LLW9. Le prototype, actuellement en construction, a la forme d’un cylindre de 2 mètres de long. A l’intérieur, des aimants disposés en demi-lune font alterner les phénomènes d’attraction et de répulsion jusqu’à entrainer le cylindre dans un mouvement rotatif. Il ne reste plus dès lors qu’à connecter cette machine tournante à un générateur, genre grosse dynamo, pour produire de l’électricité. Il faut rappeler que la plupart des usines électriques fonctionnent sur le même principe : une centrale au charbon, au fioul, un réacteur nucléaire fabriquent de la vapeur pour faire tourner un générateur. Une turbine à gaz ou une éolienne produisent aussi un mouvement rotatif. Le convertisseur d’énergie LLW9 n’a pour sa part pas besoin de pétrole, d’uranium enrichi, et pas même de vent pour tourner. La position des aimants suffit pour être à l’origine d’un mouvement perpétuel ou presque. « Le fabricant d’aimants avec qui je travaille estime que je perdrai peut-être 15 % de force magnétique après vingt ans d’utilisation », tempère Luc Besançon.

 

En attendant, il cherche à lever 250.000 euros, avec l’aide de l’institut privé IIDSRSI (Institut International pour le Soutien à la Recherche Scientifique Innovante), de Sophia-Antipolis, pour terminer de construire son prototype. Une quarantaine d’investisseurs individuels lui ont déjà apporté la moitié des fonds. Si tout va bien, le premier convertisseur devrait être opérationnel à la fin de l’an prochain. D’une puissance de 8 kilowatts, cet engin devrait permettre d’alimenter un pavillon de 120 mètres carrés hébergeant quatre personnes. Un projet complémentaire du « Powerwall » cher à Elon Musk. Grâce à ce mur de batteries lithium-ion, rechargées par des éoliennes ou des panneaux solaires, le patron de Tesla espère rendre les habitations totalement indépendantes des réseaux électriques. Dès lors, une association des Powerwalls à des convertisseurs LLW9 suffirait pour changer le monde.

 

Tout cela est-il bien sérieux ? EDF a des doutes, mais le géant national, qui doit entretenir 58 réacteurs nucléaires, ne voit pas forcément d’un très bon œil l’émergence d’un concurrent de ce genre. EDF a pourtant présélectionné LLW9 pour le prix Pulse, son concours d’innovation, en 2016. Schneider Electric, Alstom, Vinci Energie, entre autres, s’intéressent aussi à cette invention. Et puis le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est déjà sur les rangs pour expertiser le prototype dans son centre de Cadarache aussitôt que ce sera possible. Au cas où tous les tests seraient concluants, il ne resterait plus qu’à rechercher une entreprise capable d’industrialiser le convertisseur, pour un coût de production estimé à 5.000 euros par l’inventeur. « Ensuite, nous allons nous efforcer de le miniaturiser », confie Luc Besançon. Il s’agirait cette fois de fabriquer un appareil pouvant être embarqué sur un véhicule pour recharger la batterie en roulant. Une idée qui a aussi de quoi séduire le patron de Tesla.

 

Source : Capital.

 

Encore une invention montrant qu’avec de l’imagination, on arrive à trouver des solutions.

 

À voir !

 

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "énergie", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "moteur", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "aimant", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "magnétique", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "perpétuel", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "électri", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "joli", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Énergies Libres", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8001.

 

Tags : Innovation Développement Durable Energie Science et techno Energies renouvelables



Réagissez à l'article

43 réactions à cet article


  • 6 votes
    Doume65 14 septembre 2015 11:15

    1) Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.
    2) L’énergie, c’est une force en mouvement. Pour donner ce mouvement, il faut de l’énergie. En fait, nous en sommes à expliquer le point 1.

    Donc, dire que ce dispositif ne consomme aucune énergie est faux. D’ailleurs, ce n’est pas ce que prétend l’inventeur. Pour comprendre un peu mieux de quoi il s’agit on peut lire cet article. Cela reste assez abscons mais on comprend bien qu’il s’agit d’un convertisseur (comme le dit d’ailleurs le titre de cet article, copié collé sans aucune compréhension), et non d’un procédé qui crée de l’énergie.

    D’ailleurs, si c’était le cas, à quoi serviraient les énormes stockages proposés plus bas ?


    • 3 votes
      robin6 16 septembre 2015 09:52

      @Doume65

      Comme son nom l’indique un convertisseur est une machine qui convertit donc elle ne produit rien. Or l’ambition de ce projet est bien la production d’énergie, d’où vient cette énergie ? mystère ! et tout le blabla greffé autour ne répond pas à cette simple question


    • 6 votes
      Zolko Zolko 14 septembre 2015 11:25

      C’est encore le fameux machin de Tesla ? J’ai vu le schema de ce truc, et c’est un parfait perpetum mobile : un moteur électrique est branche sur un alternateur, l’alternateur produit l’électricité qui fait tourner le moteur qui entraîne l’alternateur. Il faut une source externe pour le lancer ensuite il tourne tout seul.
       
      Mon fils de 12 avait eu l’idée aussi.... il faudrait expliquer aux gugusses qu’il y a des pertes dus au frottements, que le principe est connu depuis 1 siècle. La thermodynamique est une science exacte, on ne peut pas tricher avec ça comme avec l’argent et l’économie !


      • 11 votes
        yoananda yoananda 14 septembre 2015 12:12

        Vidéo arnaque sur l’énergie libre comme il y en a des tonnes sur le net.

        Sa seule vertue c’est de servir à rapporter quelques clics du pub a Bluman pour qu’il puisse s’enrichir sans apporter de valeur ajoutée.
        On appelle ça un parasite en biologie et en économique. Ce n’est pas une insulte, juste une description clinique.

        Lien original : http://lesmoutonsenrages.fr/2015/09/12/une-machine-revolutionnaire-pourrait-produire-de-lelectricite-propre-grace-a-des-aimants/


        • 2 votes
          gamel 14 septembre 2015 13:58

          On attend toujours des nouvelles du générateur à eau de GDS Technologies ( http://www.gdstechnologies.ca/ ) ou du moteur minato.

          Zolko (---.---.---.9) 14 septembre 11:25

          C’est encore le fameux machin de Tesla ? J’ai vu le schema de ce truc, et c’est un parfait perpetum mobile : un moteur électrique est branche sur un alternateur, l’alternateur produit l’électricité qui fait tourner le moteur qui entraîne l’alternateur. Il faut une source externe pour le lancer ensuite il tourne tout seul.
           
          Mon fils de 12 avait eu l’idée aussi.... il faudrait expliquer aux gugusses qu’il y a des pertes dus au frottements, que le principe est connu depuis 1 siècle. La thermodynamique est une science exacte, on ne peut pas tricher avec ça comme avec l’argent et l’économie !

          Rien à voir avec la thermodynamique, c’est la règle de la conservation de l’énergie mécanique d’un système isolé. Et on est censés croire que la question énergétique va être réglée par des escrocs dans leur garage...Alors que la solution c’est la physique fondamentale, que ces mêmes messieurs sur facebook dénoncent comme une imposture...

          • 4 votes
            robin6 15 septembre 2015 14:00

            @gamel

            Comme d’hab ça part sur les chapeau de roues pour attraper une masse de couillons puis après le promoteur se barre avec le pognon.....classique !


          • 2 votes
            Andromede95 Andromede95 15 septembre 2015 15:05

            @gamel,

            Ça me rappelle un certain Raoul Hatem qui prétend produire 8800 W avec un moteur consommant 2200 W : https://www.youtube.com/watch?v=AN0YDFaO-zs

            La ficelle est grosse : les 4 projecteurs sont loin de produire 2200 W chacun.

            Le vieux monsieur est bien sympathique. S’il y au moins quelque chose qui fonctionne dans sa présentation, c’est la séduction à en juger par la réaction de certains commentateurs. Du reste, les escrocs ne peuvent être que sympathiques. Un escroc pas sympa ne peut pas réussir dans les affaires.


          • 3 votes
            gamel 15 septembre 2015 16:20

            @Andromede95
            Oui je connais Raoul Hatem, il s’autoproclame "horloger de l’univers" et prétend avoir découvert la dégravitation...Tout un programme ( http://www.hatem.com/LRH.htm )
            Mais manifestement il n’a pas compris la différence entre puissance nominale d’un moteur (2200W par exemple) et puissance réelle, c’est pas parce qu’un moteur tourne qu’il tourne forcément à pleine puissance. 

            Encore un imposteur dont on attend la brillante invention. Tous ces escrocs se sont trompés de domaine de recherche. En sciences humaines ou en philosophie ils auraient pu être des stars, en sciences dures la confrontation avec la réalité brise bien des illusions...


          • 1 vote
            robin6 15 septembre 2015 21:56

            @Andromede95ique sérieux de son système.

            J’ai discuté une dizaine de mails avec Hatem : c’est un mythomane complet qui n’a jamais été foutu de faire un bilan énergétique sérieux de son bazar


          • vote
            Pyrathome Pyrathome 27 septembre 2015 21:25

            @Andromede95
            Du reste, les escrocs ne peuvent être que sympathiques. Un escroc pas sympa ne peut pas réussir dans les affaires.

            .

            Et toi, tu t’y connais en escroquerie, t’es même payé pour ça....


          • 1 vote
            Andromede95 Andromede95 16 novembre 2015 21:44

            @Pyrathome, qui ne fait pas la différence entre un échafaudage, un bâtiment à structure métallique et un bâtiment à structure de béton a écrit : "Et toi, tu t’y connais en escroquerie, t’es même payé pour ça...."

            Encore une fois tu te trompes de personne. C’est Richard Gage que se fait payer pour débiter des inepties.


          • 2 votes
            egos 14 septembre 2015 14:13

            tant d’énergie(s) et de talents captifs,

            exposés à la cupidité des multinationales et monopoles pétroliers

            pourquoi ne pas les lâcher, pardon, libérer, ds un endroit épargné par l’homme et ses nuisances, forêt Amazonienne, désert du Caligari, Gobi, Bush Australien, l’Arctique, la Banquise (si chère à Roccard)

            qqs vivres, du matériel et des composants,
            laissez reposer et fermenter
            disons 10 ans,

            au terme desquels 1 rédacteur AVX (suppôt néanmoins objectif) rendra compte des progrès accomplis i en tte clarté et indépendance,

            prévoir, par précaution des lunettes de soudeur.



            • 3 votes
              pegase pegase 14 septembre 2015 14:13

              Encore un fake à aimants ..


              • 2 votes
                christophe nicolas christophe nicolas 14 septembre 2015 14:55

                Tout ce que je peux dire c’est que ce gars n’est pas con et qu’il maîtrise son affaire pas simple à réaliser. Ce n’est pas une machine à aimant classique, il y a une petite synergie avec la force centrifuge. Il passe bien son point de bascule qui annulerait le gain du cycle.


                Théoriquement ça marche avec des technologies qui vont plaire aux motoristes surtout que ce n’est pas à la portée du garagiste du coin : 2 m de long, 1 m de diamètre, 400 kg ==> 8 kW.

                C’est intéressant parce qu’il fait la démonstration que les synergies demandent simplement de l’ingéniosité. S’il met une came inversée pour rentrer dans le cycle de répulsion, il doublera la mise énergétique. Bon, il faut tout de même une démonstration et si les chiffres annoncés sont exacts, l’affaire est juteuse... à suivre.

                • 1 vote
                  christophe nicolas christophe nicolas 14 septembre 2015 16:56

                  Il ne faut pas oublier que lorsque un objet tourne, le matériau emmagasine une énergie qui correspond à la force centripète sinon il ne resterait pas solide. Ca correspond à une énergie mécanique élastique sorte d’énergie potentielle qu’on ne fait pas apparaître dans l’équation de la thermodynamique mais qui existe. La bascule de cet appareil libère une partie de cette énergie sur une partie qui correspond à un secteur géographique de 10% du cycle mais qui consommerait 100% de l’énergie du cycle. Comme la bascule doit revenir à sa place elle va consommer de l’énergie, 10%. Au final, cela revient à sacrifier 20% maxi pour gagner 100%. Il reste un gain. 

                   

                  L’énergie mécanique élastique est à disposition tant que le système n’est pas dans le vide absolu où la rotation lui ferait perdre de la matière mais pas rapidement tout de même. Bref, vous avez à disposition dans un matériau l’énergie qui serait nécessaire pour séparer les atomes un par un, ça fait de la marge...

                   

                  Ces choses n’apparaissent pas dans les bilans de la thermodynamique qui s’étudient en Deug de science chez les "apprentis" mais elles existent, Junior qui sont vos prof de lycée peuvent les ignorer. Tant que le système est dans l’air, l’atmosphère lui fournit de la pression ou de la chaleur, c’est pareil donc ce qui tourne se désagrège moins vite....

                   

                  Avec les méthodes synergétiques, on peut violer la loi de conservation du capital si on est ingénieux, un tabou des pseudo-sciences économiques mais ça ne s’apprend pas à la fac, ce n’est pas au programme et si vous faites une erreur ils vous tueront, c’est pour ça qu’ils n’avancent pas.


                • 5 votes
                  Andromede95 Andromede95 15 septembre 2015 09:12

                  @christophe nicolas

                  Malheureusement tes élucubrations ne sont pas d’un grand secours pour créer de l’énergie électrique à partir de rien du tout. Tu parles de mécanique, tout comme tu parles de radioactivité, tout comme un certain Richard Gage parle de coulées "pyroclastiques"... Bref, tes propos n’ont ni queue ni tête. Le seul but de ton alignement de jolis termes techniques est de faire croire que tu parles technique.

                  Mais ne perdons pas tout espoir pour l’avenir énergétique de notre planète. On attend toujours le grand retour de ton pote Jésus-Christ afin qu’il puisse multiplier les pleins de carburant comme des petits pains...


                • 6 votes
                  robin6 15 septembre 2015 13:59

                  @christophe nicolas

                  Expliquez nous donc comment l’énergie cinétique donnée au départ pour lancer le système peut se traduire par une production supérieure d’énergie par la suite ? d’où vient le delta ?


                  • 1 vote
                    Lisa Sion Lisa Sion 14 septembre 2015 17:15

                    " énergie libre " est un oxymore, figure de style qui vise à rapprocher deux termes (un nom et un adjectif) que leurs sens devraient éloigner, dans une formule en apparence contradictoire comme « une obscure clarté  ».
                    " Je ne voudrai pas vous décourager mais vous n’avez aucune chance "


                    • 1 vote
                      christophe nicolas christophe nicolas 14 septembre 2015 17:32

                      @Lisa Sion
                      En réalité, c’est un terme technique utilisé par les chimistes.


                    • vote
                      Ph Delesalel 14 septembre 2015 19:04

                      Il y a mieux et opérationnel depuis quelques années. L’énergie libre prouvée scientifiquement depuis un bon moment est maîtrisée et en application avec le principe magnétique et d’autres systèmes, nous produisons la puissance désirée de quelques Kwh à des Mw (sans limite) en totale autonomie et 100% écologique. Cela et commercialisé à la demande :

                      www.ipstotalgreenenergymaroc.over-blog.com

                      www.energiepourlafrique.blogspot.com

                      www.ipstotalgreenenergy.com

                      https://youtu.be/olOJWkYIe8c?list=PLNilmxw24VoYxkzeopCVjgkWdULsHlYjU

                      https://youtu.be/SEeHZGZ5JsM?list=PLNilmxw24VoYxkzeopCVjgkWdULsHlYjU

                      https://youtu.be/HEsHdC82MeI?list=PLNilmxw24VoYxkzeopCVjgkWdULsHlYjU

                       Bien que cela puisse paraître excentrique, le scientifique et génie de renommée mondiale qu’était Nikola TESLA avait déjà mentionné cette réalité il y a près d’un siècle.

                       



                      En 1905 Albert EINSTEIN publie sa théorie de la matière et de l’énergie E=mc²

                      En 1948, grâce à la théorie quantique des champs et en violation totale des lois de la thermodynamique, le physicien Hendrik CASIMIR prédit l’existence d’un réservoir infini de l’énergie dans le vide. Reconnu sous le nom d’Effet Casimir

                      En 1958,  Marcus SPARNAAY confirme expérimentalement l’effet Casimir

                      En 1978, Van BLOKLAND et OVERBEECK confirment de manière non ambiguë l’Effet Casimir

                      En 1997 L’effet Casimir a été mesuré avec plus de précision par Steve K. Lamoreaux du Los Alamos National Laboratory et par Umar Mohideen et Anushree Roy de l’Université de Californie de Riverside.


                      • vote
                        Ph Delesalel 14 septembre 2015 19:44

                        Il y a mieux et opérationnel depuis quelques années. L’énergie libre prouvée scientifiquement depuis un bon moment est maîtrisée et en application avec le principe magnétique et d’autres systèmes, nous produisons la puissance désirée de quelques Kwh à des Mw (sans limite) en totale autonomie et 100% écologique. Cela et commercialisé à la demande :

                        www.ipstotalgreenenergymaroc.over-blog.com

                        www.energiepourlafrique.blogspot.com

                        www.ipstotalgreenenergy.com

                        https://youtu.be/olOJWkYIe8c?list=PLNilmxw24VoYxkzeopCVjgkWdULsHlYjU

                        https://youtu.be/SEeHZGZ5JsM?list=PLNilmxw24VoYxkzeopCVjgkWdULsHlYjU

                        https://youtu.be/HEsHdC82MeI?list=PLNilmxw24VoYxkzeopCVjgkWdULsHlYjU


                        • 8 votes
                          husky husky 14 septembre 2015 20:08

                          un truc des Pieds Nickelés, la pipelinette auto...
                          ou une pyramide de Ponzi, genre cercles d’abondance...
                          un truc pour Gogos sans aucune notion de physique ou d’économie
                          le pire, c’est qu’il y a des gens qui y croient, dur comme fer
                          la seule énergie libre qui existe, ellle existe au départ et vient d’ailleurs, mais de quelque part (rayonnement solaire, marémotricité, hydro électricité...) et elle est le résultat d’une tranformation

                          rien n’est gratuit, même si on n’en paye pas le prix à notre échelle temporelle


                          • 2 votes
                            christophe nicolas christophe nicolas 14 septembre 2015 21:13

                            @husky

                            Oui, il vaut mieux partir du principe que tout se transforme surtout qu’à haute vitesse, il y a des courants de Foucault et plein de désagréments. Laissons de coté l’effet Casimir et l’énergie du vide.

                            Sinon à 8 kw, tu obtiens tout de même 7000€/an à 10 cts le kW ce qui est loin d’être négligeable si ça marche. A la vue de l’encombrement, cela ne va pas envahir les maisons.

                            Je te signale que l’air est gratuit et que ni ta mère ni ton berger allemand de père n’ont payé pour te faire. Observons et on verra bien, en tout cas, c’est le moteur à aimant le plus intelligent que j’ai vu, il y a plusieurs bonnes idées. Si celui là ne marche pas, l’avenir des moteurs à aimant sera compromis. On est d’accord sur la physique de la fac mais c’est autre chose que ces inventeurs tentent et en ce moment, il y en a quelque uns sur la bonne piste.


                          • vote
                            franta92 14 septembre 2015 20:45

                            Blue man , pourquoi en parler ? avec des si ..... avec des conditionnels on pourrait ....c est inepte...le moteur a eau existe ...il est evident que les solutions existent , l information serait d expliquer pourquoi elles ne sortent pas , ells ne se realisent pas , donc c est a nous a aller de l avant et les realier , comme la maitrise des eclairs... comment les provoquer pour controller cette energie inepuisable, iol n y a pas de crise seulement celles qu on provoquent ...


                            • 1 vote
                              christophe nicolas christophe nicolas 14 septembre 2015 21:36

                              @franta92

                              Je suis d’accord avec toi mais l’inventeur doit en parler pour lever des fonds, il n’a pas le choix. Il y a des gens qui ont des idées et des gens qui ont des capitaux mais c’est deux mondes différents qui ne se fréquentent pas trop. Il y a des scientistes qui veulent détruire les inventeurs et il y a des "communistes" qui veulent détruire ceux qui ont des capitaux, c’est eux qui font de l’intox. 

                              C’est dommage parce que les inventeurs ont d’autres soucis en tête et les bons investisseurs également. Je rappelle les paroles de Jésus, l’argent ne doit pas dormir ou travailler pour lui même, les investisseurs qui vont voir les inventeurs sont des bons gars, ils remplacent les banquiers qui ont oublié leur métier d’aller sur le terrain.

                              Les gens doivent observer ce qui se passe, tout part de l’observation. Les investisseurs ne prêtent pas sans garanti, n’ayez rien à craindre et un inventeurne rame pas pendant 10 ans pour escroquer.

                              Ne vous inquiétez pas, vous aurez votre énergie pas chère et votre conservation de l’énergie mais il faut bien diffuser l’info parce que ceux qui expliqueront, ce ne sont ni les inventeurs ni les investisseurs.


                            • 4 votes
                              pegase pegase 14 septembre 2015 22:27

                              @christophe nicolas


                               Ce ne sont que des escrocs cherchant à attirer des gogos investisseurs ...


                              ça existe depuis la nuit des temps ...Blueman ferait mieux de parler des plus puissantes éoliennes ... là il y a des watts pour de vrais smiley


                            • 6 votes
                              Andromede95 Andromede95 15 septembre 2015 14:39

                              @christophe nicolas qui écrit : " Les investisseurs ne prêtent pas sans garanti, n’ayez rien à craindre et un inventeur ne rame pas pendant 10 ans pour escroquer."

                              Alors vas-y, chauffe ta carte bancaire en toute confiance... C’est le genre d’inventeur qui n’attend que des types comme toi.


                            • 4 votes
                              Doume65 15 septembre 2015 19:28

                              @franta92
                              « il est evident que les solutions existent , l information serait d expliquer pourquoi elles ne sortent pas »

                              On peut retourner la question :

                              Il est évident qu’aucune solution n’existe (surtout si l’on a un minimum de bagage scientifique) , d’où le fait qu’il n’y ait aucune information.

                              Trop simple ?


                            • 5 votes
                              Andromede95 Andromede95 15 septembre 2015 12:20

                              Le LW9 est cautionné par l’institut IIDSRSI (Institut International pour le Soutien & le Développement à la Recherche Scientifique Innovante). Mais l’IIDSRII, c’est quoi au juste ??? L’à-propos de la page facebook ne révèle pas grand chose. Le site web est une page blanche, et dépourvue d’informations légales de surcroit, bien que le nom de domaine existe depuis mars dernier.

                              Ça inspire vachement confiance...


                              • 4 votes
                                robin6 15 septembre 2015 13:52

                                @Andromede95

                                Essayez d’avoir un échange minimal sur la notion de conservation de l’énergie avec le directeur et vous allez rigoler 5 minutes.


                              • 2 votes
                                Andromede95 Andromede95 15 septembre 2015 14:10

                                @robin6,

                                J’ai lu ça dans la rubrique "Avis" de la page Facebook. La réponse de Michel Paul Correa à Her Rick Beaumard n’est franchement pas rassurante.


                              • 3 votes
                                robin6 15 septembre 2015 13:50

                                ce LLW9 qui n’a même pas de concrétisation réelle contrairement à ses prédécesseurs (qui n’ont d’ailleurs débouché sur rien ou sur des escroqueries comme Perendev par exemple) n’est qu’une nième version de moteur perpétuel magnétique, bien que le directeur (un certain Corea) de l’institut bizzaroide qui s’appelle IIDSRSI qui promeut ce truc s’en défende, et qui le baptise "convertisseur" pour tromper un peu le couillon. J’ai eu un échange avec ce Monsieur, et il s’emmèle les pédales, tantôt on confirmant que des aimants ne peuvent stocker d’énergie, et tantôt en prétendant que non seulement l’interrupteur magnétique qui est au coeur du système stocké mais produit plus d’énergie que celle qu’on y a mis dans la phase de charge du système.....BREF : du vent !!! qui d’ailleurs n’est qu’une recopie ou presque du système ALME qui n’avait débouché sur rien  :

                                http://peswiki.com/index.php/OS:Achilles_Ligeras%27_Magnetic_Engine_%28ALME%29


                                • 2 votes
                                  Andromede95 Andromede95 15 septembre 2015 14:20

                                  @robin6

                                  Une chose est au moins sûre, ils espèrent récolter 280.000 € de fonds pour réaliser un second prototype de cette "merveille" : http://you.leparisien.fr/actu/2014/04/07/new-une-revolution-industrielle-humanitaire-en-route-22805.html


                                • 2 votes
                                  Doume65 19 septembre 2015 21:16

                                  @Andromede95

                                  « ils espèrent récolter 280.000 € de fonds pour réaliser un second prototype de cette merveille »

                                  Faudrait déjà qu’ils en aient conçu un premier ! Ce qui n’est pas fait.


                                • 1 vote
                                  Andromede95 Andromede95 15 septembre 2015 14:06

                                  Le LLW9 est cautionné par l’institut IIDSRSI (Institut International pour le Soutien & le Développement à la Recherche Scientifique Innovante). 


                                  Mais l’IIDSRSI, c’est quoi au juste ??? L’à-propos de la page Facebook ne révèle pas grand chose sur les actions réalisées. Le site web est une page blanche, et dépourvue d’informations légales de surcroît, bien que le nom de domaine existe depuis mars dernier.

                                  Ça inspire vachement confiance...


                                  • 4 votes
                                    popov 15 septembre 2015 15:26
                                    Encore une machine à "mouvement perpétuel".

                                    Pourquoi l’utiliser pour charger les batteries d’une voiture électrique. Si ce moteur fonctionne sans carburant, il suffit de le laisser tourner à vide quand la voiture est en stationnement et d’embrayer pour la mettre en marche. Pourquoi des batteries ?

                                    Quant à moi, il y a longtemps que j’ai résolu le problème de la voiture sans essence. Il me suffit de manger un peu plus de pommes de terre.


                                    • 3 votes
                                      Doume65 15 septembre 2015 19:31

                                      @popov

                                      « Pourquoi des batteries ? »

                                      Parce que tu mets de trucs annexes inutiles, plus tu noies le poisson et ferre le gogo.


                                    • vote
                                      Louloute 16 septembre 2015 08:33

                                      @popov
                                      Si ton moteur fait 4kW et ta voiture consomme 8 pour rouler, il y a besoin d’une batterie et on ne peut pas utiliser le système 100% du temps.

                                      Un chargeur solaire peut recharger un portable en 6 heures, ce qui me permet de jouer 4 heure.

                                      Sans batterie, branché sur ce chargeur, le téléphone ne s’allumera même pas.


                                    • 2 votes
                                      Andromede95 Andromede95 16 septembre 2015 13:35

                                      @Louloute

                                      Réponse pertinente. Le principe consisterait à faire fonctionner la « merveille » 24 h / 24, pour charger une grosse batterie censée pouvoir alimenter un moteur de puissance nettement supérieure à 8 kW avec une autonomie correcte (parce que 8 kW, soit 11 ch, ça ne fait pas beaucoup même pour une petite voiture).

                                    

                                    Ajouter une réaction

                                    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                                    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                                    FAIRE UN DON







Palmarès