• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Entretien avec Gérard Filoche

Entretien avec Gérard Filoche

Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail et membre du Bureau National du Parti Socialiste, nous a reçu pour un long entretien portant sur une multitude de thématiques : l’affaire du tweet sur Total, la remise en cause du droit du travail, les divisions de la gauche, le gouvernement Valls-Macron, la mort de Remi Fraisse, le climat social explosif…

 

 

Tags : Europe Politique Syndicalisme François Hollande Travail Manuel Valls Polémique




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • 7 votes
    renetouz renetouz 8 novembre 2014 20:11

     Mouais ! Je veux bien respecter la liberté de parole/pensée/etc... mais ce type n’en a rien à foutre du deuil d’une famille et c’est bien fait pour sa gueule ce qu’il lui arrive. Qu’on inverse la situation et on verra sa réaction.

     Quant au reste, c’est du pipeau de syndicalistes coco, ces rois de l’entourloupe à gogo pour te faire croire qui vont te sauver ton boulot en prenant une carte alors qu’ils vont aller bouffer en compagnie de ton patron et avec ta cotisation (situation vécue au passage). Les exemples/scandales ne manquent pas pourtant mais la majorité des salariés tombe dans le panneau.
     C’est vraiment le négrier qui se fout des esclaves : à part essayer de se redorer la pilule pour protéger ses miches, ce type n’apporte rien de nouveau. Un clou a bien plus d’utilité et est bien plus sincère.
     Je ne sais pas comment vous avez fait pour tenir 1h14 l’AIL, moi je ne peux pas : aucun regret et il enfume tout le monde. Votre reportage sur les chantiers navals avait plus de gueule dans le domaine du travail, je trouve. Mais bon, vous êtes "open" question intervention/interview, c’est tout à votre honneur de journalistes et c’est pour cela que je vous suis.
     Bonne continuation et ramener nous des "bombes médiatiques"
     

    • 11 votes
      MAZIG 8 novembre 2014 21:06

      Comment peut-on continuer à adhérer au PS avec des traitres comme Hollande et Valls ? Sauf à faire un vrai putch et évincer tous ces pourris de droite qui se servent de ce parti pour les intérêts d’une minorité de privilégiés et afin d’en achever la désintégration comme Robert Hue l’a fait avec le PC.


      • 14 votes
        stabilob0ss stabilob0ss 8 novembre 2014 21:35

        Malin comme un singe, Filoche prétextera que c’est son parti (il le dit d’ailleurs) et que c’est Valls qui n’est pas à sa place. C’est pas faux, à un petit détail près, détail de Histoire, c’est Valls qui est au pouvoir.
        .
        D’ailleurs, si on reprend son vocabulaire, l’extrême droite (de la gauche) est au pouvoir, et Filoche adhère. Il peut rester sans honte au parti alors que son extreme droite le dirige de A à Z.
        .
        Une fois les limites dépassées, il n’y en a plus.


      • 1 vote
        christophe nicolas christophe nicolas 9 novembre 2014 15:17

        Si tu savais le nombre de pourris de gauche qu’il y a à droite !!! 


        Vote FN ce sont les seuls à l’extrême gauche, au PC ils ont des chemises noires...

        Vive la sémantique, le ciel est plus vert, les poissons volent et les prairies sont bleues...

      • 7 votes
        Avlula 8 novembre 2014 21:13

        Entretien intéressant, et c’est bon pour la pluralité des médias alternatifs que d’en avoir. Voici donc un vrai socialiste, un vrai PS. C’est-à-dire quelqu’un qui rêve et se ment à lui-même, qui ne voit pas que les fondements-mêmes de notre façon de faire de la politique représentative et professionnalisée empêche les bonnes personnes d’être aux commandes. "Car enfin le trait le plus visible dans l’homme juste est de ne point vouloir du tout gouverner les autres, et de se gouverner seulement lui-même. Cela décide tout. Autant dire que les pires gouverneront" disait Alain, et même en faisant son introspection, M. Filoche ne sent-il pas que s’il était à la place de Hollande, il ferait certainement la même politique ? Donner plus de poids au parlement ne résout pas le problème, il le complexifie et le dilue un peu plus. Quand ça repose sur un petit groupe de personnes, celles-ci sont très vulnérables et sont forcées de se plier aux exigences des puissants sous peine d’un malheureux accident, d’un scandale...
         
        Donc j’aime son franc-parler et ses prises de positions, mais il est dépassé, trop pétri de convictions, pas assez de recul, or il nous fait un vrai changement, profond, et pas juste une défense vaine du salariat.


        • vote
          lupus lupus 8 novembre 2014 22:18

          une bonne filoche à patates smiley


          • 2 votes
            Espoir 8 novembre 2014 22:51

            Mais de qui se moque t-on ??... Depuis combien de temps fait il de la politique politicienne au sein du ps l’ami filoche ?... Bravo à A.I.L pour l’entretien... 


            • 4 votes
               Qanelle Qanelle 8 novembre 2014 23:15

              un vieux nostalgique qui essaie de sauver les meubles,quand il n’en restera plus qu’un il sera celui-la.
              le bienfondé du progrès social , enfant de nos bonnes vieilles colonies, n’est souhaitable pour personne.
              le vieux monde n’est plus a défendre, la civilisation est a construire dans son ensemble sur de nouveaux modèles.
              plus de soins : mais quels soins ?
              plus d’école : quelle école.
              tu travail : quel travail
              plus de démocratie : laquelle ?
              de la production : laquelle.
              je pense que le bonhomme est honnête, mais il y a peu de chance que de nouveaux modèles d’organisation de société ne trouvent grâce a ses yeux.
              Aussi charmant soit il , il fait partie de caste de nos maitres, ceux-ci mêmes que nous devons substitués à notre action politique direct.
              Nous n’avons pas besoin d’idole ou de tribun aussi performant qu’ils fussent .
              Les maîtres n’existent pas, il n’y a que des esclaves. ( je sais plus de qui ?) 


              • vote
                Scalpa Scalpa 9 novembre 2014 00:19

                Quand un esclave pourra gerer sa soumission tout seul comme un grand on parlera alors de robot et il n’y aura plus de boulot.


                • 8 votes
                  mario du 38 9 novembre 2014 01:09

                  Merci d’avoir donner la parole à Gérard Filoche.

                  Son travail d’explication sur l’ANI est remarquable ainsi que son expertise sur le monde du travail, le syndicalisme et le patronat.

                  Il ne veut pas croire que le PS est mort, je pense qu’il a tort.


                  • 1 vote
                    christophe nicolas christophe nicolas 9 novembre 2014 15:23

                    Oui mais c’est un meurtre... on a retrouvé le message "Rothschild m’a tuer". La police enquête car faire une faute de grammaire aussi grossière sans faire de faute à "Rothschild" laisse perplexe plus d’un enquêteur...


                  • vote
                    stabilob0ss stabilob0ss 9 novembre 2014 20:58

                    Dissichiasse..... mdr.
                    Un jour va falloir comprendre que si vous etes pas d’accord avec eux, et la direction qu’ils prennent malgré tout ce qu’ils peuvent dire, alors vous êtes dissident. Si vous ne l’êtes pas, alors vous êtes avec eux. Et oui, les dissidents sont ceux qui ne sont pas avec eux.
                    .

                    Dissidence

                    Un dissident est une personne qui se sépare d’une communauté ou du parti dont il était membre. Il ne reconnaît plus la légitimité de l’autorité (notamment politique) à laquelle il devait se soumettre jusqu’alors.

                    Le terme de « dissident » est ainsi utilisé pour qualifier une personne qui conteste de façon plus ou moins radicale le système politique du pays dont elle est résidente.

                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Dissidence


                  • 2 votes
                    stabilob0ss stabilob0ss 9 novembre 2014 21:00

                    A moins que vous ne contestiez pas leur autorité... C’est votre choix. Dans ce cas, vous n’avez pas le droit d’insulter ceux qui le font. Enfin, dans un monde à l’endroit.


                  • 5 votes
                    DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 10 novembre 2014 00:49

                    Gérard Filoche s’est décomposé quand le journaliste lui a dit que certains représentants syndicaux allaient manger à la table du diner du siècle ... Il n’a pas vraiment répondu à la question, il a éviter le sujet et le balayant d’un revers de main ...


                    • 1 vote
                      Mathias Cohen 10 novembre 2014 19:42

                      Quand on écoute le grand écart entre le discours d’un gars comme Filoche, et d’un type comme Soral, y a pas besoin de conspirationnite (sic) pour savoir qu’il y en a un de gauche, et l’autre qu’est là pour enfumer, qu’il y en a un qui parle de code du travail, de remboursement des soins, des accords signés entre salariés et patronat, et l’autre qui nous parle de communauté organisée, de francs-maçons, d’atlanto-sionisme et j’en passe...


                      • vote
                        nymeo nymeo 11 novembre 2014 13:53

                        Beaucoup d’affameurs - ou d’idiots utiles - parmi les commentateurs. C’est dommage, la réflexion sur les enjeux du monde moderne est bien là - pour une fois chez un politique - mais le brouillage mental n’en est que plus fort du côté des "internautes". Quant au "monde de demain", au "nouveau paradigme, il ne sera pas exempt de comptabilité, donc de monnaie, ni de confrontation des idées, donc de débat et de respect. L’insulte ne peut jamais être à la hauteur...


                        Sur le tirage au sort, par contre, la réponse - et donc la réflexion - me semble un peu courte. Cette procédure enlève tellement d’inconvénients par rapport au système actuel qu’il aurait fallu les discuter un peu plus en détail, pour pouvoir se positionner sérieusement. Il ne connaît peut-être pas bien le "dossier"... Pourquoi ne pas le dire franchement alors : "Moi, Gérard F. Je n’ai pas encore bien analysé cette question et je joue mon joker." En fait, il le laisse entendre sans le savoir et perd en crédibilité sur cette question.

                        • vote
                          BlueMan BlueMan 13 novembre 2014 01:43

                          Passionnant.


                          Ce type est beaucoup plus compétent et sensé que l’image erronée qu’il donne sur les plateaux de télévision avec ses élans de sensibleries et de comédien.

                          Enrichissant ! À voir !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Agence Info Libre

Agence Info Libre
Voir ses articles







Palmarès