Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Entretien d’actualité avec François Asselineau - Macron - Brexit

Entretien d’actualité avec François Asselineau - Macron - Brexit

Quelques analyses intéressantes même si un peu trop de bashing à mon gôut !

 

"14 % d'opinion positive pour François Hollande" - lien Huffington post 

 

" le magazine Time a sorti aujourd'hui que François Hollande faisait parti des 100 personnes les plus influentes de la planète [...]. En fait il s'agit de la liste des cents personnes les plus larbins vis à vis de Washington "

 

"Mr. Macron, c'est qui ? [...] Mr. Macron a été sorti d'un chapeau."

 

A visionner car vous retrouverez des analyses qui ne passeront jamais au journal tv national.

 

 

Tags : France Europe Politique Société Médias Grèce Monnaie François Asselineau Polémique Régions Emmanuel Macron Union européenne



Réagissez à l'article

13 réactions à cet article


  • 20 votes
    Maetha 7 mai 13:21

     Excellent, comme toujours. Il est important de bien définir ce qu’il se passe et ce n’est que sur le site UPR et en particulier dans les entretiens de F.Asselineau que j’entends la vérité s’exprimer.

     Et en plus on y apprend beaucoup de choses, dont des points clés.
     Le meilleurs est pour la fin.
     De la part de F.A., ce n’est pas anodin, il connait et applique les règles de la rhétorique et d’autre part c’est un expert des finances publiques, ce qui rajoute encore du poids à cette pique : il montre toute la saveur de cette polémique autour du changement, en discussion, du billet de 20 dollars. Son hypocrisie et surtout ce que cela cache. Le diable se laisse voir parfois dans les détails : merci pour cette petite digression bien trouvée.

     Le résultat du référendum, prévu ce printemps en Angleterre a une grande importance pour l’UPR :
     Premièrement son résultat (espérons qu’il n’y aura pas de trucages). S’il est majoritairement pour la demande de sortir de l’europe : il marquera le départ de la campagne présidentielle en France. Celle-ci se fera autour de ce thème : sortir de ce bin’s ou continuer à être colonisé et macronisé.
     Deuxièmement : Si le Royaume Unis se prononce pour la sortie de l’Europe (telle qu’elle est), il est important de voir, avec presque un an de recul, comment les décideurs européens et surtout américains vont réagir. Ils vont servir de cobayes.
     
     Le choix du vote UPR prendra tout son sens, c’est le seul parti qui propose de sortir, unilatéralement, de l’europe, de l’euro et de l’OTAN : il viendra en appui à celui des Anglais et à deux on est nettement plus fort. Les Français seront alors informés, enfin, de l’importance de ce parti, les médias ne pourrons pas faire autrement.


    • 11 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 8 mai 09:47

      Magnifique intervention ! Monsieur Asselineau a une toute petite mais significative différence avec tous les autres analystes, ce qu’il dit se vérifie dans la REALITE. Ça nous change de tous les autres. Bravo M. Asselineau. smiley


    • 3 votes
      michel-charles michel-charles 7 mai 18:14

      Affligeant Agora avec ses vieux sortis du placard...Vraiment de la bouse...

      J’me casse... !

      • 9 votes
        joelim joelim 7 mai 19:14

        Si seulement c’était vrai...


      • 12 votes
        Guyanne (---.---.241.169) 7 mai 19:22

        @michel-charles, vous êtes le ringard par excellence en critiquant la voie d’avenir que représente l’UPR de François Asselineau et ses analyses fort bien circonstanciées de l’actualité. donc, vous avez bien fait de vous "casser" puisque vous ne semblez pas pouvoir réfléchir davantage !


      • 4 votes
        Qiroreur Qiroreur 7 mai 21:57

        "J’me casse... !"

        Allez, on plusse tout Michou ! smiley


      • 1 vote
        Qiroreur Qiroreur 7 mai 21:57

        tous


      • 5 votes
        thierry3468 8 mai 06:41

        Intervention décevante du François qui passe son temps à chercher des yeux le canevas de ses déclarations.De plus,malgré des analyses pertinentes,il se laisse un peu aller sur les jugements et les insultes.Ces petits dérapages nous laisseraient penser que notre François a le melon.


        • 4 votes
          La mouche du coche La mouche du coche 8 mai 09:49

          @thierry3468
          Nimportnawac. smiley


        • 2 votes
          Qiroreur Qiroreur 8 mai 18:17

          @thierry3468
          FA a souvent fait référence aux 3 tamis de Socrate dans sa démarche. Difficile de parler de la réalité sans en passer par l’analyse des trajectoires individuelles de ceux qui nous sont imposés. Comme vous je regrette certains écarts (Hollande n’est pas "bête", il est soumis, impotent car pieds et poings liés... mais tout sauf bête) et le fait d’attaquer les personnes de la sorte. Cela étant comment de parler des décisions politiques sans évoquer ceux qui les portent et ce qui les motive (défendre le capitalisme ultra-libéral, l’élite et les intérêts d’autres pays avant ceux de la France). On peut objecter que Macron (et autres) ne sont que des porte-drapeaux, des types que le système met en avant de manière totalement antidémocratique, mais ce sont à la fois des acteurs (dans tous les sens du terme) et des porteurs de projets. Parler des seuls projets à ce niveau d’intrication quantique est insuffisant. J’avais échangé avec Maqiavel sur ce sujet il y a peu : pour lui, FA serait le plus efficace en seul éducateur populaire. Pour moi, il est important qu’il incarne ses idées et soit également un politique tout en gardant ses principes (pas simple), même si le système électoral-médiatique est intégralement verrouillé. Il faut donc aussi travailler la com (ça fait hurler les upéristes ... mais la guerre se joue là-dessus, qu’on le veuille ou non) parler aux instincts des gens, leur montrer qui sont ces individus venus de nulle part, ces pantins qui ne se présentent jamais devant le peuple (Macron rappelle Villepin sur ce plan, ce dernier ayant néanmoins un semblant d’attachement à son pays), comment la parole est censurée et par qui. 

          C’est un passage obligé que de parler des faits et propos de ces acteurs, en évitant au maximum de tomber dans l’attaque ad hominem, en tout cas si le but est bien de répandre des idées.


        • 3 votes
          Maetha 8 mai 23:15

           
           A propos du chapitre abordé du référendum aux Pays-bas et au Royaume Unis. Il me semble important d’y revenir. Celui du Royaume Unis se prépare, on l’attend, mais il n’est pas encore fait. Nous avons vu son importance.

           Je m’intéresserai ici à celui qui a eu lieu aux Pays-Bas qui s’est traduit par un rejet très net de "l’association de l’Ukraine avec l’union Européenne", dont nos médias parlent si peu et cherchent a en camoufler le sens. L’enquête officielle sur l’attentat contre le MH17, on n’en entend plus parler et est en passe de passer à la trappe et pourtant, ce sont les Hollandais qui ont été les plus touchés par cette atrocité.

           Un journal Anglais a publié récemment une enquête contradictoire faite par des journalistes sur le terrain qui ont rassemblé les témoignages directs des témoins au sol : leurs dires confirment l’hypothèse Russe de l’attaque de cet avion civil par deux avions de chasse Ukrainiens.
           Ceux qui ont voté ont très bien compris que si on n’entend plus parler de l’enquête officielle c’est que "nos décideurs" tiennent à leur cacher la vérité, qui est la responsabilité évidente de Kiev ou de plus haut.

           "L’embarras" ou le silence qui entoure le non des Hollandais lors de ce référendum cache quelque chose de très grave : si les décideurs Européens font comme si de rien n’était et ne tiennent pas compte de cette décision démocratique, ils font une faute énorme : qui pourra encore les croire et accepter, contre leur gré et malgré l’évidence, cette "association" diabolique ?


          • 7 votes
            QAmonBra QAmonBra 8 mai 23:31

            Merci @ liberty1st pour le partage.

            Un implacable réquisitoire, remarquablement étayé et servi par un pédagogue hors pair.

            Face à tous les faux culs et autres imposteurs, de gauche et de droite, voleurs d"espoir, F.Asselineau m’apparait de plus en plus comme l’ultime chance de faire vraiment changer les choses en France, et le seul homme politique français qui fasse uniquement appel au bon sens et à l’intelligence de ces concitoyens, toutes sensibilités politiques confondues.

            Bien avant tout le monde, il avait averti que syriza était un parti leurre, comme podemos et probablement "Nuit debout", d’ou le soutien de Vafourakis, tout cela sent l’arnaque.

            Dès qu’il a fait état de la disparition de A. Jackson dans les nouveaux billets de 20 $, ce que j’ignorais, et avant qu’il évoque son point de vue personnel, j’avais compris le signal, car c’en est un et il est le suivant : Après avoir réussi a contrôler la monnaie des U$A et, par elle, celle de la planète, nous tuons le souvenir du premier et le plus résolu de nos adversaires, "Bank kill Jackson".


            • 5 votes
              Dantes (---.---.193.167) 9 mai 00:59

              Sortie de l’UE ? Oui. Sortie de l’EURO ? Oui. Sortie de l’OTAN ? Absolument !

              Notre affranchissement des États-Unis ? Triple oui ! Partenarial avec notre ennemi héréditaire, la perfide albion ? Non merci !

              

              Ajouter une réaction

              Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

              Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


              FAIRE UN DON







Palmarès