Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fa, Antifa... dialogue, bilan et perspectives

Fa, Antifa... dialogue, bilan et perspectives

 Parce qu'il n'est jamais trop tard pour comprendre que l'anti-fascisme est le pire produit du fascisme : dictature de la marchandise, réification et aliénation de l'être humain au nom du libéralisme ; tout comme l'anti-racisme est le pire produit du racisme : mise en concurrence du travailleurs protégés européens avec une masse de travailleurs du monde entier privés de droits politiques et sociaux.

 

Les Républicains espagnoles liquideront les groupes radicaux qui revendiquaient la fin de l'Etat, de l'argent et du salariat avant d'être liquidés à leur tour par les troupes de Franco.

 

L'action de SOS racisme culminera avec la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de l'élection présidentielle de 2002, un certain 21 avril.

 


Antifa : mise au point par ERTV

 

  Kim et Mhedy, deux chasseurs de skins durant les années quatre-vingts, reviennent sur leurs parcours et développent un regard critique sur la mouvance antifa. 

 

 


Serge Ayoub répond à Kim et Mhedy par ERTV

 

  Serge Ayoub qui fut une figure incontournable du mouvement skinhead dans les années 80-90 réagit dans cette interview à la vidéo « Antifa , mise au point », de Kim et Mhedy.
 

 

1 - Courtesy of ERTV

 

Tags : Racisme Témoignage



Réagissez à l'article

14 réactions à cet article


  • 3 votes
    Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 1er août 17:57

    "Parce qu’il n’est jamais trop tard pour comprendre que l’anti-fascisme est le pire produit du fascisme : dictature de la marchandise, réification et aliénation de l’être humain au nom du libéralisme".


    Comment peut-on être aussi stupide pour mélanger autant de concepts qui n’ont rien de commun ? ? ?
     smiley smiley smiley 
     smiley smiley smiley 

    • 8 votes
      Serge ULESKI Serge ULESKI 1er août 18:54

      @Jean-Pierre Llabrés

      La réponse à votre question (comment peut-on etc....) se trouve dans votre citation...

      "le fascisme dans le culte de la marchandise"....


    • 2 votes
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 2 août 12:08

      @Serge ULESKI

      "le fascisme dans le culte de la marchandise"....

      Parfaite ineptie ! ! !...



    • 2 votes
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 2 août 12:12

      @Serge ULESKI

      Au moins, revoyez les définitions historiques du Fascisme et du Nazisme...


    • 2 votes
      izarn 2 août 15:59

      @Jean-Pierre Llabrés
      L’antifascisme c’est de la foutaise.

      Le seul qui fut anti fasciste, c’est Staline...

      Comprenne qui pourra...

      (Lire le comportement de Trostski envers l’URSS de Staline peu avant la seconde guerre mondiale : Révélateur...Arguments repris par Goebbels)

      D’ou que l’Histoire rends moins con...


    • 20 votes
      Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 1er août 18:39

      Un antifa c’est jamais qu’un skin avec des cheveux. (Lâ-Bâ Tsou, demi frère de Lao Tseu)
      .
      Un antifa c’est un mec qui utilise les méthodes des skins mais en se prétendant être dans le camp du bien, pour se donner bonne conscience, idiots utiles du pouvoir ou du PS, toujours du côté du capital. L’antifa de base est plus con en général qu’un skin de base, constat personnel après moult discussions avec des protagonistes des deux extrêmes.
      .
      Clément Méric par exemple, vous sortez vivant d’une leucémie à 19 ans, qu’elle est la première chose que vous faites en sortant de l’hôpital ? La plupart d’entre nous serait contents d’être encore en vie, Méric lui, va s’amuser à tendre une embuscade à des skins, taillé comme une asperge avec un os au milieu, tombe au premier coup de poing de celui qu’il assaillait par derrière et se fracasse le crâne sur une bite de trottoir. Triste, mais il a un peu tiré le diable par la queue quand même, va t’on dire, en attendant, le prolo apprenti boulanger ou je ne sais quoi, Esteban va se manger plus d’un an de préventive pour s’être défendu contre un fils de bourges venu jouer les gros bras contre des moulins à vents, des cibles comme étant le danger de la peste brune, désignés par des types comme Besancenot, Julien Dray ou Mélenchon.
      .
      Alors le milieu antifa s’empara tel des hyènes en rut, de ce martyr providentiel pour faire tout un foin sur un fait divers qui devrait être un non évènement comme lorsque lors des bals ou autres fêtes villageoises, une baston entre abrutis avinés se soldait par la mort accidentelle d’un bastonneur du samedi soir, tombé au champ d’honneur pour avoir chuté maladroitement sur une flaque de vomi et la nuque heurtant un char à boeufs. Récupérations politiques aussi abjectes les unes que les autres aidant, l’affaire Méric est devenue affaire d’état. Et les charognards se repaissaient du cadavre d’un pauvre naïf un peu trop con et en envoyant deux autres jeunes en prison pour l’exemple. Le fascisme tant espéré par les gauchistes pointait enfin un poil du bout de son groin.
      .
      Discuter avec un antifa se résume à ceci : Hitler/Staline, facho, nazi, antisémite, no pasaran... Voilà, vous avez fait le tour du logiciel de l’antifa moyen. Quel que soit le sujet de conversation originel.
      .
      Ce sont des ordures qui pensent être des mecs bien, des crétins qui se pensent cultivés, des intolérants qui se rêvent ouverts d’esprit, des champions toutes catégories de l’inversion accusatoire, en conflits permanents avec leurs miroirs.
      .
      C’est avec l’âge que certains (comme ce Kim de la vidéo qui s’est assagi depuis qu’il a trouvé meuf à son pied et le bouddhisme plutôt que les discours de Julien Dray) commencent à comprendre et à oser se l’avouer qu’ils n’étaient que des cons finis et à côté de la plaque, comme tant de jeunes et pour diverses raisons, acceptent de grandir à un moment donné et avec le recul, mais d’autres (que je connais perso, par exemple) à passé 50 ans, continuent le combat fictif à défaut de savoir se remettre en question, fredonnent toujours l’internationale quand ils sont bourrés et pensent que le communisme est la panacée. Même quand le réel les rattrape et leur prouve par A+B que toute leur vie a été marquée sous le signe du délire illusoire, que c’étaient des Don Quichotte sans prestige ni gloriole, que leurs logiciels mentaux sont périmés depuis Pol Pott, enfin au moins depuis les années 80 et qu’ils ne sont que des gens qui se sont trompés de chemin, non, ils ne se renient pas, c’est déjà au moins ça, cohérents dans la connerie jusqu’au bout, haha, ne lâchez rien ! Surtout rien !


      • 3 votes
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 2 août 01:08

        @Serge ULESKI
        Merci Serge, excellent billet sur votre site également, sans le savoir mon commentaire résumait en grande partie votre article, comme quoi les grands esprits se rencontrent dans des lieux et des circonstances innattendues smiley .

        .

        Même si je considère les deux extrêmes comme égaux dans la connerie, bien qu’il m’arrive par facilité intellectuelle, de sombrer dans cette même extrémité, qui, est égale à cette connerie, (qui est parfois la décontraction de l’intelligence, merci Gainsbourg smiley ) dans mes commentaires postés sous le coup d’une émotion que je suis incapable de faire taire, je donnerais un avantage moral, puisque je le partage, aux skinheads à Svastikas tatoués sur le front (de l’est), non ce n’est pas le goût de l’esthétisme, mais une règle d’or de la nature, à savoir, l’instinct de survie et une relative fidèlité à la défense primordiale de l’organisme, puis par extension, du couple, de la famille, du clan, du village, des cantons, des départements, de la nation et ainsi de suite, donc accorder une priorité de confiance aux proches, aux connaissances, d’abord, puis éventuellement à l’étranger ou l’inconnu après que celui ci aie montré patte banche. Et non pas donner son cul au tout venant qui a des envies fortes, pour x raisons, de pénétrations brutales sans y avoir été invité. (ceci n’est pas une loghorrée homophobe, ce n’est qu’un point de vue, obscur, certes, oblong, malodorant, voire infectieux potentiellement parlant, mais en aucun cas, homophobe...). Ce qui de mon temps pas si lointain, découlait d’une certaine évidence, quand on invite quelqu’un chez soi, on ne s’attend pas vraiment à ce qu’il détruise votre maison après avoir occis votre grand-mère, violé votre femme, kidnappé votre petite dernière dans l’optique d’en devenir le proxénète pour des finalités bassement vénales, il y a un minimum de politesse ou tout du moins si ce n’est du respect, mais au moins de la bienséance de la part de votre hote improvisé non ?

        .

        Enfin, il me semble logique que quand une termite rentre par erreur dans une fourmillière, il ne faut pas s’offusquer et se draper dans un droidelomisme hypocrite, prétentieux, paternaliste et mortifère, plus que tant, surtout si le club Dorothée nous avait dit que c’était possible qu’au pays de Candy il y a des méchants et des gentils, qu’elle se fasser raccompagner de façon musclée vers la sortie dans le meilleur des cas, pour la simple et bonne raison que la termite n’avait rien à foutre là, point barre, même si le Crif qui lutte contre l’anti termitisme primaire et secondaire, s’offusque et attaque la fourmilière concernée via les tribunaux de l’ONU (organisme des nudistes unisexués) en hurlant au scandale à la fois anti termite, xénophobie aggravée de contrôle au faciès, au nombre de pattes et de la présence ou non présence d’ailes sur le dos, discriminatoire au niveau du genre, homphobie probable, donc crime de lumière, donc nazisme, donc indemnités lourdes, sonnantes et trébuchantes à payer pour les inculpés donc coupabes d’office.

        .

        Voilà le seul bon point que je donnerais à des Serge Ayoub sur des Julien Terzics, un sens naturel à leurs "combats", à leurs "sens de la vie", car il a au moins une racine naturelle, alors que les antifas, n’ont eu de cesse que de se déraciner à la scie sauteuse si il le fallait, qu’ils ont renié puis transférer leur haine de soi sur les fachos, qui ne sont en fait, que tous ceux qui ne pensent pas comme eux, mais ils ont une préférence de $hoah pour les skins, car sur eux, on peut taper quasi impunément, ce qui les mènent tous au rang infiniment enviable de supporter de foot ultra de base, donc hooligans, des gens qui aiment taper, peu importe qui, tant qu’on se donne, d’un côté, comme de l’autre, de rejeter sa haine de soi et ses frustrations, sur quelqu’un d’autre que soi même, taper, cogner, peu importe, ce sont des guerriers qui oublient de se combattre eux mêmes, alors ils vident leurs colères sur des gens sur qui ils mettent en plus, une étiquette qui leur enlève tout remord d’user bestialement de la violence la plus animale. Tout en se rassurant en se disant qu’ils sont des hommes. Eux.

        .

        Aucun jugement aucun, mais la misère et le statut social n’excusent pas tout, le milieu culturel non plus, à un moment, chacun doit devenir responsable de lui même, et se rendre compte que taper sur le voisin ça fait pas aller mieux sous son propre scalp (quand il y en a). Et que la colère intérieure, ne s’éteindra pas tant qu’on ne l’a pas arrosée par l’eau de nos larmes, afin de l’apaiser et de retrouver le chemin de la paix, intérieure...

        .

        Ce serait bien que tout le monde puisse trouver sa paix intérieure, car lorsque l’on est en paix avec soi même, on est en paix, avec l’univers... (Marc Aurèles, il paraît)

        Malheureusement, nous sommes dans un monde qui ne le permet pas, question timing, rendement et autres besoin artificiels que l’humain s’est infligé, pour mieux se torturer et se rendre esclave de lui même et de quelques bergers privilégiés... C’est con, parce que si, l’on vivait dans un monde cool, nospotentiels auraient eu la chance de s’épanouir, et donner le meilleur de chacun d’entre nous, seulement, c’est le mauvais d’entre nous qui ressort, quand on nous presse, comme des citrons.

        .

        C’est con ce que je dis ? Oui, sans doute, mais ça m’a fait du bien de l’écrire smiley



      • 2 votes
        Nordiste Nordiste 2 août 16:08

        @Gaston Lagaffe
        Un antifa c’est jamais qu’un skin avec des cheveux

        Ç’est tout mignon ça Gaston

        Faut faire plus court, j’ai pas eu le courage de lire le reste.


      • 1 vote
        sls0 sls0 1er août 19:17

        Un texte plein d’amalgames avec en support deux vidéos sur des gangs.
        Pas de philosophie dans les gangs, la baston c’est tout.
        Ils y a toujours eu des gangs quand on regarde l’histoire, avant on leur collaient l’étiquette de con, maintenant on veut leur coller une idéologie ? Des cons c’est tout, pour la baston il faut deux camps minimum avec si possible des discours différents pour l’excuse de baston


        • 1 vote
          Nordiste Nordiste 2 août 16:20

          @sls0
          Pour comprendre les autres il faut écouter ce qu’ils disent, Fa et Antifa. Ce qui ne veut pas dire y adhérer.

          La solution de facilité est de les traiter de cons pour ne pas avoir à argumenter. On peut aussi répéter le discours prémâché et les slogans publicitaires des médias comme ’amalgame’

           

          ’Pendant la guerre les allemands étaient bêtes ils pensaient que l’ennemi c’était nous alors qu’en fait c’était eux !’ disait Desproges.

          Le con c’est toujours l’autre.


        • vote
          jeanpiètre jeanpiètre 3 août 10:10

          @Nordiste
          Dans ce cas, mettre en valeur des gars qui appellent engagement politique le fait de courir après d’autres avec une batte de base ball , au final comme dans une course de chevaux , c’est un un cheval qui gagne.

          la seule chose qui les caractérise est leur passion pour la baston de rue, pendant que tranquillement les banquiers leur pompent des frais pour leur achat de poings américains.

          Ils se disent activistes politiques et finissent comme service d’ordre pour des partis pourris jusqu’à l’os.

          enfin , ça nous donne une idée de ce que donnerait un gouvernement composé de vigiles de boites, et d’agent de sécurité à auchan


        • 1 vote
          yoananda yoananda 2 août 00:39

          J’ai écouté la première vidéo avec les 2 lumières ...
          difficile de commenter à ce niveau la.
          Mais l’amorce d’un dialogue est intéressante tout de même.
          Dans l’absolu, pourquoi ne pas dialoguer aussi avec "l’ennemi commun", les "sionistes", les zélites, etc... eux aussi ont un point de vue.
          Bien sûr, c’est la que ça se complique un peu smiley lol


          • vote
            Serge ULESKI Serge ULESKI 5 août 11:09


            Ré-écriture de l’introduction (sans les fautes !) :

            Parce qu’il n’est jamais trop tard pour comprendre que l’anti-fascisme est le pire produit du fascisme : dictature de la marchandise, réification et aliénation de l’être humain au nom du libéralisme ; tout comme l’anti-racisme est le pire produit du racisme : mise en concurrence du travailleur protégé européen avec une masse de travailleurs du monde entier privés de droits politiques et sociaux pour le plus grand bénéfice des multinationales du CAC 40 au nom d’un universalisme béat et sans jugeotte.

            A titre d’exemples :

            - En 1936, les Républicains espagnols liquideront les groupes radicaux qui revendiquaient la fin de l’Etat, l’abolition de l’argent et du salariat avant d’être liquidés à leur tour par les troupes de Franco.

             - Quant à l’action de SOS racisme, elle culminera avec la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de l’élection présidentielle de 2002, un certain 21 avril.


            ______________



            Publication neutre en ce qui concerne le discours des trois intervenants. Le débat FA/AntiFa concerne en priorité .... les FA et les Anti-FA d’hier et d’aujourd’hui. Ceux qui s’y reconnaîtront pourront toujours continuer le débat ici ou ailleurs...

            

            Ajouter une réaction

            Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

            Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


            FAIRE UN DON







Palmarès