• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Il n’y a pas de rapport sexuel (Lacan)

Il n’y a pas de rapport sexuel (Lacan)

La phrase est de jacques Lacan, elle veut dire : "il n'existe aucun rapport entre l'homme et la femme". Dans la vidéo ci-dessous à 4 Mn et à 37 Mn :

-  Il n'y a pas d'égalité des sexes.

- Il n'y a pas de complémentarité des sexes.

 

 

La vidéo porte sur le système Réel - Symbolique - imaginaire qui sont liés comme un noeud boroméen, ils sont impossible à séparer, impossible à distinguer (le symbolique c'est le langage).
Le Réel selon jacques Lacan est insaisissable, impossible à verbaliser, comme la relation entre l'homme et la femme. C'est pourquoi l'homme ne rencontre jamais la femme, et la femme ne rencontre jamais l'homme.

Lacan dit encore : "LA femme n'existe pas."
L'église au moyen-âge : "La femme n'a pas d'âme", c'est la même chose, mais ce qui a valu à l'église tant de vilénie, est considéré comme normal lorsque c'est exprimé par Lacan.

 

Toutefois, dans "Télévision", (la vidéo est sur le Net), Lacan donne quelque chose de l'ordre de la relation entre l'homme et la femme.

 

"LA femme n'existe pas, mais qu'elle n'ex-siste pas n'exclue pas qu'on en fasse l'objet de son désir, bien au contraire, d'où le résutat ! Moyennant quoi, l'homme, lui, il existe, l'homme à se tromper, rencontre UNE femme, avec laquelle mon dieu, tout arrive, soit d'ordinaire ce ratage en quoi consiste la réussite de l'acte sexuel."
[...] 
Question : la femme n'existe pas, l'homme lui existe ? on ne peut pas dire que ça rende la vie facile, ni que ce soit simple à comprendre !
Lacan : Oui je regrette en effet que ça paraisse un petit peu compliqué, mais je n'y peut rien, ce n'est pas moi qui les ait fait, ni l'homme, ni la femme, un autre s'en est chargé, enfin d'après la légende. Alors posons d'abord cet axiome, non que l'homme n'ex-siste pas, ça c'est le cas de la femme, mais qu'une femme ne peut que se l'interdire, je parle de l'homme, et ça, pas de ce que ce soit l'Autre, parce que l'Autre, ses moeurs nous n'en savons rien, mais de ce qu'il n'y a pas d'Autre de l'Autre

 [...]
Alors, l'universel de ce qu'elle désire, c'est ce que je dis lorsque je dis qu'elle ne rencontre l'homme que dans la psychose, l'universel de ce qu'elle désire c'est tout simplement de la folie, et c'est comme ça que toutes les femmes sont folles, comme on dit, c'est même pourquoi elles ne sont pas toute, c'est à dire pas folle du tout, et qu'elles sont plutot arrangeantes, elles arrangent... et fortement, et même au point où il n'y a pas de limite aux concessions que chacune fait pour un homme : son corps, son àme, ses biens, simplement elle n'en peut mais, elle en peut mais pour ses fantasmes dont il est moins facile de répondre, elle se prête plutot, à la perversion que je tiens, pour celle de l'homme. Et c'est ce qui la conduit à la mascarade qu'on sait, et qui n'est pas du tout, pas du tout le mensonge que des ingrats, de coller à l'homme, lui impute, c'est l'atour hasard, de se préparer pour que le fantasme de l'homme, en elle, trouve son heure de vérité. Et ce n'est pas excessif puisque la vérité est femme déjà, de n'être pas toute, pas toute à se dire, en tous cas, c'est en quoi la vérité se refuse plus souvent qu'à son tour, exigeant de l'acte des airs de sexe, qui ne peut tenir, en quoi c'est le ratage réglé comme papier à musique, mais laissons ça de traviole. "
//---------------------------------------------------------------------------------

Dans la relation homme-femme, il y a quelque chose d'impossible pour la femme, elle ne peut pas faire le premier pas, elle ne peut pas montrer qu'elle désire, elle est un sphynx. Pour que ça marche, l'homme doit faire la demande. Et cet impossible vient du fait qu'il n'y a pas "d'Autre de l'Autre".

Tags : Sexe Femmes Sexualité Psychologie Psychanalyse



Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 mai 12:07

    Pour une fois, le terme de "faux gourou" pourra être employé à bon escient. Celui de secte aussi. 




    • 5 votes
      Marcel Vincent 24 mai 12:10

      Pour de la masturbation intellectuelle, le titre est bien trouvé smiley


      • 2 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 mai 12:11

        @Marcel Vincent
        Excellent.  smiley


      • 5 votes
        Yakaa Yakaa 24 mai 12:18

        Lacan qui sur la fin de sa vie a estimé dans un éclair de lucidité qu’il était incompréhensible, qu’il s’était probablement trompé et que la psychanalyse n’était d’aucune aide aux personnes...
        Je trouve que l’on est vraiment en face d’un discours abscons se donnant des allures intellectuelles dont même les disciples les plus assidus du "maître" n’ont jamais rien compris.
        Le fait que l’on n’y comprenne rien (car au fond il n’y a pas grand chose à comprendre) fait que Lacan (comme d’autres) passait pour un génie.
        Avec ce type d’approche bien ancrée dans une forme d’intellectualisme progressiste adoubée par l’université et la pensée officielle, on a vraiment affaire à ce que Frank Lovpet appelle à juste titre "Les nouveaux curés" (au même titre que les nouveaux curés du New-Age, de l’écologie et de l’alter-mondialisme ou du politiquement correct).
        Ceux qui prétendaient nous délivrer des dogmes religieux rigides étouffants ne font que remplacer ces anciens dogmes par de nouveaux...


        • 3 votes
          psychorigide psychorigide 24 mai 15:02

          Il n’y a pas de rapport sexuel (Lacan)’

          Je le confirme entre moi et ma main , il n’y a jamais eu de rapport sexuel .... Marcel Vincent *

          Par contre où je suis d’accord avec Lacan.... une femme ne jouit pas comme un homme et lycée de Versailles ... moi je fais arrrrghhhh quand elle fait oui oui OUI !

          Ce que je veux dire, et ne le prenez pas personnellement bande de transformistes amidonnés dans le politicaly correct  :

          De ceci, plus haut, découle ( Lacan ) . Les hommes ne sont pas des femmes et réciproquement . Et, patatras .... Exit le LGBT, le transgenre, les femens et ma femme cette salope qui veut me piquer tout mon pognon, dans ce foutu divorce....

          Rien à voir je vous dis !


          • 1 vote
            simplesanstete 25 mai 18:51

            Tentez de gagner votre TV 100% remboursée ! L’existence de la femme est dans le portable.... pur écran, l’anonymat, le gros ON réalisé..à la recherche de la raison perdue.


            • 1 vote
              ged252 26 mai 13:13

              Bon, je fais une réponse rapidement.

              .

              .Apparemment Gaspart de la nuit, n’a pas regardé la vidéo, il a vu Lacan, c’est bon, c’est du n’importe quoi : à la poubelle !

              .

              S’il avait regardé 5 Mn la vidéo, il aurait pu se demander si le Réel selon Lacan, ce ne serait pas un peu la même chose que ce qu’il a dit ici : http://www.agoravox.tv/commentaire13128233

              .

              "Quant au mystique, si il faut y croire, on parle tous de la même chose avec des mots différents, y compris les "illuminatis", les forces de l’univers ne sont ni bonnes ni mauvaises, le bien et le mal sont des conceptions HUMAINES. Il n’y a pas de tribunal céleste, pas de 17ème chambre correctionnelle dans l’au delà, pas de pesée des âmes, rien, l’univers s’en fout comme de ses premières chaussettes des commandements moraux et des croyances humaines, comme il s’en fout de l’humanité toute entière, quand vous aurez compris ça, "ILS" auront une arme en moins pour vous terroriser. Les énergies sont disponibles pour tous, la foi permet de les canaliser, mais c’est un moyen, pas une finalité et surtout ça ne change rien d’enlever ses godasses dans une mosquée, comme de bouffer du poisson le vendredi faire le carême ou le ramadan vous donne pas un droit d’entrée au paradis, ce sont de vieilles règles d’hygiènes devenues dogmatiques, ouvrez les yeux une fois pour toute là dessus bon sang."
              .
              Ensuite Yakaa dit :

              .
              "Avec ce type d’approche bien ancrée dans une forme d’intellectualisme progressiste adoubée par l’université et la pensée officielle."
              .
              Adoubé par la pensée officielle ? Vraiment, est-ce que la pensée officielle est d’accord pour dire qu’il n’y a "pas de rapport sexuel", donc pas d’égalité homme-femme, ou pour constater que "LA femme n’existe pas" ?
              .
              Lacan n’avait que du mépris pour l’université qu’il appellait : " les sphères consacrées de l’ignorance enseignante." dans un de ses livres.

              .

               Le discours de l’université (lacan), repose entièrement, pour l’obéissance et la révérence que reçoivent les universitaires, sur le désir d’apprendre de l’élève, il n’écoute que parce qu’on lui dit qu’on va lui apprendre ce qu’il désire savoir, et ce savoir concerne son désir, sinon il n’écouterai pas. Mais on ne lui enseigne pas ce qu’il désire savoir, ni ce qu’il aurait besoin de savoir.
              .

              Qui donc apprend à tout le monde que l’homme et la femme sont égaux ?

              les journalistes, la TV, la plupart des hommes politiques. L’école, les profs, les universitaires, alors qu’ils devraient savoir que c’est faux, (s’ils le savent et l’enseignent, c’est pire).

              .

              Ce ne sont pas les psychanalystes qui eux, au contraire, base toute leur science sur la différence des sexes.

              .

              Tapez université ignorance Lacan.
              ou docte ignorance. passion de l’ignorance.


              • vote
                ged252 26 mai 13:23

                "Je trouve que l’on est vraiment en face d’un discours abscons se donnant des allures intellectuelles dont même les disciples les plus assidus du "maître" n’ont jamais rien compris."

                .
                Dans cette vidéo à 21 Mn 30 , un gauchiste à cheveux longs interromps Lacan, pour dire que lui aussi à des choses à dire, qu’il a le droit lui aussi de raconter n’importe quoi, et à la fin, il jette un verre d’eau à la tête de Lacan, c’est très drôle.
                .
                Lacan c’est tout le contraire d’un tartuffe : d’un fofilosofe (lacan) ; C’était un vrai intellectuel : un grand. Que personne ne comprenne ne veut pas dire que ça ne veut rien dire, ou que c’est absurde, ça veut juste dire que vous ne comprenez pas ce qu’il raconte.
                Avec le temps, on n’entendra de plus en plus parler de Lacan, je prend les paris et les risques , hein ?!


                • vote
                  simplesanstete 27 mai 11:44

                  @ged252
                  Disons que Lacan s’est essayé à la langue des oiseaux, la racine des mots qui enchante, Patrick Burensteinas a bien mieux réussi dans la sémioanalyse alchimiste où tout est pratique au départ

                  http://www.dailymotion.com/video/x1a2dvt_une-souris-verte-recette-de-la-pierre-philosophale-par-patrick-burensteinas-sur-meta-tv_news

                  GPS : la femme n’existe pas pourrait être traduit en , prima de ses émotions sur la raison manque de suite dans l’idée....sa mauvaise foi quand la mante devient religieuse...le féminisme latent puis évident .


                • vote
                  mmbbb 26 mai 22:27

                  je n’ai vu que la fin La science est une croyance Durant tout le moyen age on enseignait que Dieu etait au centre de tout Il a fallu attendre Tycho Brache et enfin le proces de mon cher Galilée afin que la science s emancipe de la religion donc de la croyance. Quant à E MC2 ce monsieur devrait lire les travaux de Lise Meitner travaillant avec Otto Hahn Lors de la fission l energie dissipée est egale a cette formule Cette femme l a decouvert lors de son exil en Suede .Quant au cancer la je me suis marre ou presque raisonnement bancale ou sophisme. Il est etonnant que des intellos peuvent dire de si grosses conneries Quant au reste le rapport au reel il n y a que des intellos assis qui peuvent ainsi discourir si longuement Quant a Lacan il a ete possesseur du tabelau de Courbet la naissance du monde Ce tableau etait cache par un autre Avait il si peur de l intimite feminine ce Lacan : Cette logorrhée ayant eu son apogée avec l Oeuvre de Sartre est indigeste pour les boyaux de la tete il n y a qu en France que l on trouve ce genre de type



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ged252


Voir ses articles







Palmarès