Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Tribune Libre > Intellectuels et journalistes anticonformistes au service de l’ordre (...)

Intellectuels et journalistes anticonformistes au service de l’ordre dominant

L'esprit d'actu reçoit aujourd'hui Sébastien Fontenelle, journaliste et auteur du livre "Les briseurs de tabous. Intellectuels et journalistes anticonformistes au service de l'ordre dominant" aux éditions La Découverte, octobre, 2012.

 

Tags : Journalisme Eric Zemmour


Sur le même thème

Le chômage permanent pour tous : le projet de l'oligarchie financière mondiale
"Pour les musulmans", le cri d'alarme d'Edwy Plenel
Abécédaire : Galets dans la boue, Anis Al Fayda
Algérie : lutte féroce au sein du pouvoir pour le contrôle de la rente pétrolière
Ukraine : l'engrenage


Réactions à cet article

  • 9 votes
    Par Rachid G. (---.---.---.74) 6 octobre 2012 13:41
    Rachid G.

    Dans le même genre, je préfère de loin un livre tel que Les intellectuels faussaires, de Pascal Boniface. Ce dernier y dénonce nommément ces intellectuels qui, malgré leurs mensonges éhontés, ont toujours quartier libre dans les médias. Le passionné de football qu’il est établi un parallèle aussi amusant que pertinent en prenant l’exemple d’un footballeur qui ferait perdre des points à son équipe. En l’occurrence, point de clémence : l’entraîneur le mettrait sur le banc. Dans une méritocratie digne de ce nom, c’est de cette façon que les choses devraient s’opérer.

    • vote
      Par Pierre Régnier (---.---.---.167) 7 octobre 2012 21:20


      Je vous rappelle tout de même, Rachid G., que  Pascal Boniface est l’un ce ces intellectuels faussaires qui ont fait le plus, en France, pour populariser cet odieux mensonge : "l’islamophobie est un racisme et une xénophobie".

    • 2 votes
      Par Rachid G. (---.---.---.74) 8 octobre 2012 01:34
      Rachid G.

      On peut toujours discutailler sur l’usage sémantique du terme, évidemment. Cependant, il est un fait indéniable que les agressions commises sur des Musulmans, simplement parce qu’ils sont tels, sont devenus monnaie courante. Notamment en France. Tandis qu’on constate un recul de l’antisémitisme et de l’homophobie, ce dont il faut se féliciter, l’islamophobie, elle, est en constante augmentation. Prêtez seulement attention aux chiffres : +34%, en 2011 et déjà +12% en 2012. Alors, appelez ça comme vous le souhaitez, mais je crois que vous faites un procès à Pascal Boniface. En l’occurrence, du moins.

    • vote
      Par Rachid G. (---.---.---.74) 8 octobre 2012 02:06
      Rachid G.

      Erratum : faux procès*

    • vote
      Par Pierre Régnier (---.---.---.167) 8 octobre 2012 09:02


      Rachid

       

      Ne vous laissez pas embarquer vous-même dans la tricherie médiatique. Ne vous laissez pas raconter que les monstrueux mensonges sur les biens réels dangers de l’islam sont sans conséquences sur la société, sur sa violence, sur l’avenir de sa jeunesse. Ne vous laissez pas raconter que c’est "discutailler" que de vouloir faire une différence fondamentale entre la critique, même très sévère, d’une religion et la haine pour les personnes qui ont choisi librement d’y adhérer (une toute petite minorité dans l’islam) ou s’y sont trouvés enfermés malgré eux sans possibilité d’en sortir (l’immense majorité dans l’islam) (1)

       

      Il ne s’agit pas de faire une fixation sur Boniface. Il a été accompagné ou rejoint, depuis sa tricherie de 2006 (2 et 3) par l’immense majorité des journalistes très médiatisés. Le prix Nobel de littérature Jean-Marie Le Clézio lui-même a récemment tenu à se placer très publiquement dans la meute des tricheurs avec cette écoeurante affirmation mensongère :

       

      "le visage de l’antisémitisme est aujourd’hui celui de l’islamophobie" (4)

       

      Plus encore, d’ailleurs, que la petite infamie de Boniface c’était Témoignage Chrétien, journal né dans la résistance à l’occupation nazie, qui m’avait écoeuré en lui donnant une bonne place.

       

      Témoignage chrétien ! Journal auquel j’étais particulièrement attaché et dans lequel j’avais publié plusieurs articles dont un, au printemps 1967, sur le racisme bien réel que j’avais publiquement dénoncé en Guadeloupe, ce qui m’avait valu d’être éloigné de l’île par l’ORTF qui m’employait là-bas (quand des salonnards me donnent aujourd’hui des leçons d’antiracisme ça me fait bien rigoler !)

       

      Réfléchissez par vous-même, Rachid, librement, dans l’indépendance d’esprit. Notamment, sous l’éclairage de l’actualité, sur l’énormité que vous venez de déposer ci-dessus :

       

      "il est un fait indéniable que les agressions commises sur des Musulmans, simplement parce qu’ils sont tels, sont devenues monnaie courante. Notamment en France. Tandis qu’on constate un recul de l’antisémitisme…"

       

      Et retenez prioritairement cette juste et belle citation d’Albert Camus, un autre écrivain français Prix Nobel de littérature :

       

      "MAL NOMMER LES CHOSES, C’EST AJOUTER AU MALHEUR DU MONDE" (5)

       

      Cordialement. PR

       

       

      (1) http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-a-l-ambassadeur-des-82314

       

      (2) Boniface, toujours fier sans doute de son odieuse assimilation entre critique de l’islam et racisme, a laissé son article en ligne ici :

       

      http://www.iris-france.org/Tribunes-2006-10-05.php3

       

      (3) Le site Riposte Laïque a eu la bonne idée de reproduire récemment ici l’article de Robert Redeker qui avait valu à son auteur des menaces de mort, puis beaucoup de haine, de révoltante tricherie et de lâcheté chez bien des responsables de la presse et de la politique :

       

      http://ripostelaique.com/six-ans-apres-hommage-au-texte-de-robert-redeker-paru-dans-le-figaro.html

       

       

      (4) http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20120905.OBS1344/la-lugubre-elucubration-de-richard-millet.html

       

       

      (5) http://www.evene.fr/citation/mal-nommer-choses-ajouter-malheur-monde-64535.php

  • 4 votes
    Par Latigeur (---.---.---.105) 6 octobre 2012 19:01
    Latigeur

    Tristounet le bonhomme nous faire tout un bouquin sur les journalistes au service de l’ordre dominant pour nous dire que l’Islam a remplacé le communisme en tant que repoussoir dans l’imaginaire médiatique,

     c’est pour le moins simpliste, 
    c’est surtout ignorer l’histoire qui a finalement donné raison à tous ces affreux penseurs réactionnaires (droite) ou sociaux traitres (gauche.......en voie de droitisation, à dénoncer avec la dernière vigueur). 
    Les peuples des soi disant démocraties soi disant populaires étaient sans doute trop heureux, ils ont rejeté leurs maîtres soviétiques.

    C’est le meilleur souhait que je puisse faire aux musulmans, rejeter la tutelle de l’islam, cessez d’être soumis à des textes anachroniques, violents, racistes, esclavagistes, homophobes, et machistes.

    Fontanelle a pas du mettre son nez souvent dans le coran et les adiths, il y a de quoi être islamophobe et vouloir préserver au moins le droit à la critique dont la caricature est un des vecteur.

    Oumma, Oumma, Oumpapa ! comme dirait dieuperdu.
    • 7 votes
      Par Rachid G. (---.---.---.74) 6 octobre 2012 23:02
      Rachid G.

      Il est certain que si ton approche des sources scripturaires islamiques est aussi littéraliste que celle des extrémistes, lesquels constituent une infime minorité, tu n’en tireras que ce que tu souhaites en tirer.

    • 1 vote
      Par Latigeur (---.---.---.105) 7 octobre 2012 16:34
      Latigeur

      Racchid G, je fais une lecture littérale du coran, mais est-il possible de faire autrement dans la mesure où pour les musulmans ce texte est la parole même de dieu ?


      Pour être concret lorsque le Coran dit :
      Sourate 4 verset 11 :
      "Voici ce qu’Allah vous enjoint au sujet de vos enfants : au fils, une part équivalente à celle de deux filles. S’il n’y a que des filles, même plus de deux, à elles alors deux tiers de ce que le défunt laisse. Et s’il n’y en a qu’une, à elle alors la moitié. Quant aux père et mère du défunt, à chacun d’eux le sixième de ce qu’il laisse, s’il a un enfant. S’il n’a pas d’enfant et que ses père et mère héritent de lui, à sa mère alors le tiers. Mais s’il a des frères, à la mère alors le sixième, après exécution du testament qu’il aurait fait ou paiement d’une dette. De vos ascendants ou descendants, vous ne savez pas qui est plus près de vous en utilité. Ceci est un ordre obligatoire de la part d’Allah, car Allah est, certes, Omniscient et Sage".

      Pouvons nous y lire autre chose qu’une discrimination à l’égard des femmes ?

      Surtout si l’on pousse la lecture de la sourate 4 jusqu’au verset 34 :

      " Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand  !"

      Comment lire ce verset autrement que les hommes ont autorité sur les femmes et peuvent battre celles-ci si elle ne se plient pas à cette autorité ?

      Ceci n’est qu’un exemple parmi bien d’autres versets qui se trouvent dans le Coran ou les Adiths et qui menacent non seulement l’égalité hommes femmes mais aussi les libertés individuelles, la liberté d’opinion (religion comprise) ou la laïcité. Il y a enfin ces multiples incitations aux meurtres et à la guerre pour des raisons religieuses.

      Nous nous sommes débarrassé de ces fléaux depuis plusieurs siècles, comprenez que nous soyons vigilants pour ne les laisser revenir dans nos sociétés au travers de l’Islam. 


  • 2 votes
    Par Anaxandre (---.---.---.164) 7 octobre 2012 15:33
    Anaxandre

      Ce monsieur a le cerveau aussi lent que son discours ; un exemple : il va de soi que la gauche soit anti-catholique et anti-cléricale mais pas qu’elle devienne "islamophobe" ! Toujours ces faux intellectuels qui au nom de la tolérance et autres bons sentiments continuent de nous inoculer la "haine de soi".

  • 2 votes
    Par nimbuss (---.---.---.34) 8 octobre 2012 18:55
    nimbuss

    Il est un fait indéniable que la montée en puissance des thématiques tels que l’islamisme, la sécurité, la surexposition des faits divers se fait au détriment des autres thématique tels que :

    - L’ultralibéralisme de l’union européenne
    - Les promesses économiques non tenues par les politiques au pouvoir (droite et gauche confondus)

    L’islamophobie n’est pas une vue de l’esprit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




voyance gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus