Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jacques Ellul : entre la révolte inefficace et la révolution impossible (...)

Jacques Ellul : entre la révolte inefficace et la révolution impossible !

Les nouveaux chemins de la connaissance  sur France Culture nous propose ici, 10 ans après les émeutes de banlieues de 2005 et dans le cadre plus général d’une série d’émissions consacrées au thème des révoltes et des révolutions, une remarquable présentation de la pensée de Jacques Ellul à ce sujet !

 

C’est le pasteur Frédéric Rognon, spécialiste de cet "inclassable" penseur qu’était Jacques Ellul, libertaire pour les uns ou réactionnaire pour les autres, qui nous présente l’approche Ellulienne dont la pensée s’articule dialectiquement entre une sociologie marxienne et une éthique chrétienne !

 

Toujours à contre-courant de ses contemporains, Ellul au-travers de la grande finesse de ses observations, fut probablement l’un des critiques les plus pointus de notre époque moderne et de sa religion en vigueur : la Technique, ce système englobant qui empêche toute forme de Révolution. La seule véritable Révolution ne pouvant s’opérer qu’à partir d’une transformation des comportements et du mode de vie de chacun d’entre nous.

 

"Il est vain de déblatérer contre le capitalisme : ce n'est pas lui qui crée ce monde, c'est la machine." J Ellul La technique ou l’enjeu du siècle

 

 

Citations de Jacques Ellul :

 

"Le phénomène technique (peut se définir comme) la préoccupation de l'immense majorité des hommes de notre temps, de rechercher en toutes choses la méthode absolument la plus efficace."

 

La technique ou l'enjeu du siècle (1952), Jacques Ellul, éd. Economica, coll. classiques des sciences sociales, 2008, p. 18
 
"Jamais l'homme n'a atteint une pareille décadence morale, spirituelle, psychique, une telle anomie, le taedium vitae, l'appel de la mort, l'hypnose suicidaire collective... Là est déjà le châtiment de l'Occident envahisseur. Prométhée de nouveau enchaîné, mais par ses propres moyens. Jamais je l'affirme comme historien et sans rien magnifier du passé, jamais l'humanité n'a atteint une telle puissance, une telle souffrance universelle, un pareil désespoir."
 
La foi au prix du doute, "Encore quarante jours", Jacques Ellul, éd. La Table Ronde, 2015 (ISBN 978-2-7103-7566-1, p. 270
 
"Par conviction spirituelle, je ne suis pas seulement non violent mais je suis pour la non-puissance. Ce n'est sûrement pas une technique efficace. (...) Mais c'est ici qu'intervient pour moi la foi. (...) On ne peut pas créer une société juste avec des moyens injustes. On ne peut pas créer une société libre avec des moyens d'esclaves. C'est pour moi le centre de ma pensée."
 
Entretiens avec Jacques Ellul (1994), Jacques Ellul et Patrick Chastenet, éd. La Table Ronde, 1994, p. 52
 
"C'est maintenant la technique qui opère le choix ipso facto, sans rémission, sans discussion possible entre les moyens à utiliser... L'homme (ni le groupe) ne peut décider de suivre telle voie plutôt que la voie technique .... ou bien il décide d'user du moyen traditionnel ou personnel ... et alors ses moyens ne sont pas efficaces, ils seront étouffés ou éliminés, ou bien il décide d'accepter la nécessité technique, il vaincra ... soumis de façon irrémédiable à l'esclavage technique. il n'y a donc absolument aucune liberté de choix."
 
Le système technicien (1977), Jacques Ellul, éd. Calmann-Lévy, 1977, p. 245

Tags : Philosophie Science et techno



Réagissez à l'article

18 réactions à cet article


  • 2 votes
    Pierre Régnier 7 novembre 2015 11:03


    Après la mort de Jacques Ellul, trois de ses anciens élèves ont publié, aux éditions de La Table Ronde, d’utiles compléments sur sa pensée : ses cours sur

     

    La pensé marxiste (éd. La Table ronde, 2003)

    et sur

    Les successeurs de Marx (éd. La Table ronde 2007)

     


    • 6 votes
      Hieronymus Hieronymus 7 novembre 2015 12:15

      France Cul... toujours politiquement correct et franchement c.. a bien sûr zappé les prises de position de Ellul sur le danger islamique :
      Ellul considère l’Islam comme un danger pour l’Occident, « une menace guerrière permanente contre [celui-ci] » . Dans le même temps, il parle d’une « invasion pacifique de l’Europe » qui — par exemple en France — accueille celui qui va l’« égorger » et l’« anéantir ».
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Ellul
      il n’avait pas sa langue dans la poche le gaillard


      • 1 vote
        Pierre Régnier 7 novembre 2015 14:18

        @Hieronymus

        Bien d’accord aussi sur ce point : France Culture est islamiquement correct, comme tous les autres grands médias encore aujourd’hui qualifiés "de service public".

        On peut parier qu’on y soutiendra, au nom de la "laïcité ouverte", le projet d’islamisation de l’Alsace Moselle proposé par la militante Najat Vallaud-Belkacem, placée dans ce but au Ministère de la -éducation nationale. 


      • 2 votes
        Sentero Sentero 7 novembre 2015 14:54

        @Pierre Régnier

        Mais non... il n’y a aucun projet d’ "islamisation de l’Alsace Moselle" ... ça rime à quoi d’écrire n’importe quoi comme ca ?

        L’idée serait juste d’élargir l’enseignement "religieux" (non obligatoire d’ailleurs) à l’Islam... le statut de l’Alsace Moselle étant ce qu’il est cela ne me parait pas scandaleux mais plutôt naturel... pour ma part je regrette plutôt que cet enseignement ne soit pas élargi à encore plus de religions (pour l’instant c’est pour le catholicisme, le protestantisme et le Judaïsme) pourquoi pas aussi l’hindouisme et le bouddhisme mal connus en Occident ?.

        Au plaisir


      • 3 votes
        maQiavel maQiavel 7 novembre 2015 19:29

        Les prises de position d’Ellul sur l’ islamisme sont très anecdotique comparées à celle qu’il a prise sur la technique, il est tout à fait logique qu’ils n’en parlent pas. 

        Pour le reste, je ne comprendrai jamais ce que l’enseignement religieux (facultatif ou non) vient foutre à l’école... 


      • 3 votes
        Pierre Régnier 7 novembre 2015 23:16

        @maQiavel

        Le gouvernement récupère maintenant, très tardivement, la proposition du rapport de Régis Debray que lui avait commandé Jacques Lang, sur l’enseignement du fait religieux par des enseignants laïcs. Comme par hasard c’est l’enseignement de l’islam que la ministre de l’éducation nationale veut introduire là où il n’existait pas, et il n’est pas précisé que seront exclus de cet enseignement les enseignants islamisés.

        Depuis le rapport Debray l’islam a pourtant montré à la France ce qu’il est réellement : dans une école juive à Toulouse, dans le musée juif de Bruxelles, dans les locaux de Charlie Hebdo, dans un magasin cachère de Vincennes... Et les dizaines de millions de tués depuis 13 siècles par l’islam dans ses guerres de conquête devraient d’ailleurs suffire à en protéger les écoles de la France actuelle.

        Quoi qu’en dise Sentero il n’est nullement "naturel" de persister à vouloir normaliser l’islam dans les écoles de la République laïque. Il serait plus naturel, plus sain et plus rassurant d’appliquer en Alsace Moselle les lois laïques comme partout ailleurs. Mais ce que veut la fausse Gauche au pouvoir ce n’est pas la laïcité, c’est l’expansion de la présence islamique en France.


      • vote
        pegase pegase 8 novembre 2015 09:59

        @Pierre Régnier

        Mais ce que veut la fausse Gauche au pouvoir ce n’est pas la laïcité, c’est l’expansion de la présence islamique en France.


        Il est surtout question d’anéantir le catholicisme que certains considère comme polythéiste (mais à mon avis ce n’est qu’un prétexte), par le biais d’une islamisation qu’ils considèrent monothéiste . Pour la volonté d’introduire l’enseignement de l’islam à l’école, comme les autres religions, j’y vois surtout une tentative de contrôle ..



      • vote
        pegase pegase 8 novembre 2015 10:07

        @maQiavel

        Pour le reste, je ne comprendrai jamais ce que l’enseignement religieux (facultatif ou non) vient foutre à l’école...


         Il faut une structure d’accueil dans des bâtiments avec les normes de sécurité nécessaires pour accueillir du publique, et ça coûte un bras, sorties de secours, escalier extérieur, extincteurs, extracteurs de fumées, portes coupe feux, normes sanitaires ..etc.. .. S’ils utilisent parfois des salles de classes c’est surtout pour cette raison ! 


      • 1 vote
        Pierre Régnier 8 novembre 2015 15:10

        Bonjour Pegase

         

        Le christianisme considéré, dans le Coran, comme une forme de polythéisme est selon moi l’accusation la moins injustifiée formulée par les créateurs de la religion la plus violente contre la plus pacifique. Mais ce n’est même pas cela qui fonde le militantisme pro-islamique et anti-catholique des faux laïcs au pouvoir en France. Ceux-ci sont simplement a-spirituels - ils n’ont pas même un brin de spiritualité non religieuse - et sont seulement animés par la volonté de dominer sans partage.

         

        Je répéterai cependant ici ce sur quoi j’insiste dans le texte proposé à Gollum le 7 à 23h41 : les catholiques participent aujourd’hui, à leur manière, à la destruction de leur l’église tout autant que les islamistes (pacifiques ou violents) et les athées simples "bouffeurs de curé" qui travaillent avec eux à l’islamisation de la France. C’est particulièrement vrai depuis que les rédacteurs du Nouveau Catéchisme y ont ré-animé et re-justifié, sous la direction du futur pape Benoît XVI, la croyance dans "la bonne violence commandée par Dieu" qui, dans l’Ancien Testament, l’a conduit à ordonner très explicitement un très explicite génocide.

         

        La pérennisation de cette horreur n’est nullement fatale, mais son élimination nécessite l’expression publique d’une forte indignation des catholiques eux-mêmes.


         

         

         


      • vote
        philouie 8 novembre 2015 17:08

        @Pierre Régnier
        Le christianisme considéré, dans le Coran, comme une forme de polythéisme est selon moi l’accusation la moins injustifiée formulée

        ah non. ça c’est l’accusation la plus claire et la plus radicale du christianisme. le christianisme c’est pire que du polythéisme, c’est la déification de l’homme avec pour conséquence la diabolisation de l’autre.

        Les chrétiens accumulent crimes sur crimes depuis qu’ils se prennent pour des Dieux.

        Beurk....


      • vote
        philouie 8 novembre 2015 17:14

        @Pierre Régnier
        la religion catholique une religion pacifique

        merde quoi !

        faut peut-être pas déconner non plus...

        secte de criminels, oui.


      • 1 vote
        yanleroc yanleroc 8 novembre 2015 20:39

        @Sentero

        Sans oublier l’Athéisme, l’ Agnosticisme, le Panthéisme..


      • vote
        Sentero Sentero 8 novembre 2015 21:07

        @maQiavel

        Bon vous savez bien que cela fait partie des particularisme Alsaciens mosellans hérités de la période germanique et je ne suis pas fan non plus... mais je pense que les Alsaciens y sont toujours attachés (je vis en Alsace, c’est ce que je ressens, les Alsaciens sont chatouilleux sur ce qui les distingue des Français "de l’intérieur"... dont je suis, et quand, dans les années 20, il a été question de revenir dessus il y a eu des manifestations monstres en Alsace qui ont fait reculer les gouvernements de l’époque) et donc à partir de là je préférerais que cet enseignement soit le plus élargi possible plutôt que réservé à trois religions.

        Au plaisir


      • vote
        maQiavel maQiavel 8 novembre 2015 21:21

        @Sentero
        Je vois... 


      • vote
        Gollum Gollum 7 novembre 2015 17:41

        Connaissais pas trop Ellul ce fut donc une découverte pour moi. Assez d’accord avec tout ce qui a été dit notamment l’importance d’avoir une attitude contemplative (étonnant de la part d’un protestant) d’être engagé à partir d’un désengagement..


        Et évidemment sur la véritable révolution à faire qui n’a rien à voir avec ce qui été fait jusqu’ici…

        Puisque Hiéro est allé piocher quelques opinions d’Ellul sur l’Islam je me permets de donner aussi celle-ci, avec laquelle je suis d’accord (m’enfin tout le monde le sait ici) : 

        Ellul considère que le marché passé entre l’Église et l’État sous Constantin constitue la « subversion du christianisme » par excellence.

        Façon de dire en fait que le christianisme n’a jamais réellement existé.

        • vote
          maQiavel maQiavel 7 novembre 2015 19:38

          @Gollum
          Le christianisme a existé et existe de ma perspective mais dans l’Eglise, la vraie qui est une entité spirituelle, l’épouse authentique du christ, mais pas dans les églises institutionnelles quelles qu’elle soient qui sont des structures de pouvoir et des outils de contrôle social. 

          Là où deux ou trois chrétiens se rassemblent pour adorer en esprit et en vérité, là est l ’Eglise , là est le christ, là existe le christianisme... 


        • 1 vote
          Pierre Régnier 7 novembre 2015 23:41

          Bonjour Gollum

           

          Là encore Ellul avait raison. Mais la pire "subversion du christianisme" aujourd’hui, elle est dans l’accord tacite entre l’église et les faux laïcs de la Fausse Gauche au pouvoir en France pour ne pas réfléchir sur la théologie criminogène.

           

          Elle l’est encore très concrètement mais indirectement dans le catholicisme (*) et le judaïsme. Elle l’est très concrètement et très directement dans l’islam, qui l’a copiée dans les textes sacralisés par les deux grands monothéismes antérieurs à sa création.

           

          Débarrasser les religions de leur théologie criminogène ça doit être l’un des principaux objectifs de "la véritable révolution à faire". Il y va de la possibilité de pacifier le monde où vivront nos enfants et petits-enfants.

           

          (*) http://www.blog.sami-aldeeb.com/2011/09/18/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse/

           


        • vote
          Serge ULESKI Serge ULESKI 8 novembre 2015 11:59

          Merci pour ce partage

          

          Ajouter une réaction

          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


          FAIRE UN DON

Auteur de l'article

micnet


Voir ses articles







Palmarès