• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jacques Sapir sur les dernières évolutions concernant la Grèce

Jacques Sapir sur les dernières évolutions concernant la Grèce

Jacques Sapir, économiste et directeur d'études à l'EHESS, a répondu aux questions de Ruth Elkrief, ce lundi 29 juin 2015, sur la décision d'Alexis Tsipras de recourir à un référendum pour une éventuelle sortie de la Grèce de l’Eurozone.

 

Ce vote déterminera si les Grecs accepteront ou pas les propositions de réformes réclamées par le FMI et l'UE en échange du déblocage de nouvelles liquidités.

 

Les créanciers d'Athènes comptent sur une peur du Grexit et la sortie de l'euro pour que les Grecs désavouent leur Premier ministre et disent oui quelle que soit la question posée.

 

 

Tags : Grèce Dette Jacques Sapir Alexis Tsipras Union européenne




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 7 votes
    pens4sy pens4sy 2 juillet 2015 12:01

    Explications lumineuses de Jacques Sapir. Un grand Monsieur.
    Une étoile quand même a Ruth Elkrief qui, malgré ses opinions avouées, n’a pas coupé la parole ni joué la diabolisation. Bonne interview donc.
    Peut être justement parce que J.Sapir est un grand Monsieur.
     smiley


    • 8 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 2 juillet 2015 14:52

      @pens4sy
      "Une étoile quand même a Ruth Elkrief"

       

      Antisémite !!


    • 3 votes
      Yann Yann 2 juillet 2015 12:02

      Dingue ces journalistes !

      Ils seraient presque agressifs !

      • 8 votes
        Doume65 2 juillet 2015 16:01

        Où l’on voit une journaliste répéter jusqu’au bout tous les mensonges de la pensée unique euro-capitaliste, malgré les tacles douloureux qu’elle reçoit. C’est dur d’être vendu(e) au système. Mais que ne ferait-on pas aujourd’hui pour conserver un poste de travail, vu la crise ?


        • 3 votes
          christophe nicolas christophe nicolas 2 juillet 2015 18:48

          Donc s’ils sortent de l’euro les chantiers navals vont afficher un carnet de commande plein, les armateurs vont reprendre un pavillon Grec, les touristes vont affluer avec des euros...


          Ils vont pouvoir se mettre à la fusion froide sans emmerdement, je leur donnerais les explications adéquates et ils pourront faire fonctionner leurs bateaux quasiment gratos.

          Quel destin tragique !!!

          • vote
            Scalpa Scalpa 2 juillet 2015 23:25

            Avec les 300 md d’euros ils ont acheter de l’huile d’olive pour le oui a la grecque ou le non a l’européenne.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès