Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’arabe à l’école dès le CP : un renforcement du communautarisme (...)

L’arabe à l’école dès le CP : un renforcement du communautarisme ?

C’est la ministre socialiste de l’éducation nationale Mme Vallaud-Belkacem (d’origine marocaine) qui vient de l’annoncer, dès la rentrée 2016 les enfants rentrant au cours préparatoire (5-6 ans) pourront suivre des cours d'enseignement d'arabe à l'école, il faut préciser qu'un dispositif analogue baptisé ELCO (enseignements de langue et de culture d'origine) était déjà prévu à partir du CE1, la nouveauté c'est l'apprentissage de l'arabe dès la 1ère année de scolarité en tant que première langue étrangère, comme toute langue étrangère vraiment ?

 

 

 

BFM-TV du 31 Mai ; JJ Bourdin recevait la ministre NVB

 

Belkacem : l'arabe pourra être enseigné dès le CP comme d'autres langues

 

En fait cet énoncé est faux et il y a double polémique, d'abord le fait de recourir à des enseignants étrangers (d'éventuels propagandistes) et qui ne sont pas contrôlés, Bourdin insiste sur ce point et NVB esquive en parlant de recours provisoire comme c'est le cas de l'allemand (sauf que les Allemands ne sont plus des envahisseurs), par contre le vrai problème qui est la place très particulière de l'Arabe dans la société française est totalement ignoré, no comment...

 

 

 

Assemblée nationale 25 mai 2016 :

 

Najat Vallaud Belkacem répond à la députée « les Républicains », Annie Genevard, qui s'inquiète du renforcement de la langue arabe dans l'enseignement primaire

 

Par rapport à la vraie question qui est le caractère très inquiétant de langue communautaire que joue l'arabe dans la société française, la réponse de la ministre fait totalement l'impasse et manifeste un mélange de candeur innocente et de fausse dignité offusquée (voyons l'Arabe est une langue comme les autres) qui démontre à la fois une rigidité idéologique et une volonté de passer outre tous les avertissements, pas vraiment rassurant sur l'évolution à attendre...

 

 

 

Langue arabe à l'école, une enseignante témoigne

 

Samedi 16 avril à Palavas-les-Flots, Valérie Laupies (proche du FN), directrice d'école à Tarascon fait part de son expérience (très défavorable) à propos des ELCO et exprime ses inquiétudes sur les nouveaux renforcements de l'enseignement de cette langue communautaire qui se fera au détriment du Français dès l'école primaire...

 

L’Arabe n’est pas à proprement parler une langue étrangère sur notre territoire, elle n’est pas du tout une langue neutre comme peut l’être l’Allemand ou l’Espagnol, l’Arabe c’est le vecteur de diffusion de l’Islam, en fait c’est bien plus qu’une langue communautaire, c’est la langue de la Oumma, elle a une portée politique et religieuse, c’est ce que la ministre actuelle semble exprès refuser de voir !

 

Tags : France Société Education Islam Communautarisme Ecole



Réagissez à l'article

170 réactions à cet article


  • 11 votes
    Hieronymus Hieronymus 2 juin 12:29

    bonjour àTous

    la photo en couverture est celle du tristement célèbre Imam de Brest (toujours pas suspendu), il n’est certes pas en train de dispenser un cours de langue mais l’influene très forte que ce type d’individu peut exercer sur de jeunes enfants doit nous mettre en garde sur la menace de dérive communautariste que représente l’enseignement de l’arabe dès le tout ébut de la scolarité

    une telle décision, guère étonnante de cette ministre à la fois pro-mondialiste et anti-française, se situe qq part entre la provocation et l’inconscience

    .

    réaction du député Bruno Le Maire au micro de JJ Bourdin :

    https://www.youtube.com/watch?v=hL1TvSNiJtY

    "L’apprentissage de l’arabe au CP mènera droit au communautarisme"


    • 9 votes
      medialter medialter 2 juin 15:13

      @Hieronymus
      "une telle décision, guère étonnante de cette ministre à la fois pro-mondialiste et anti-française, se situe qq part entre la provocation et l’inconscience"

      *

      Et moi je vois toujours chez toi la même dose persistante de naïveté et ce confort à ne vouloir jamais sortir de l’oeuf. Il n’y a ni provocation, ni inconscience. La beurette, placée là par ses maîtres pour jouer la potiche de la discrimination positive, ne fait qu’appliquer les directives des théocrates au gouvernail. Il n’y a rien d’autre à voir dans cette affaire que le suivi rigoureux de l’agenda des non-assimilés qui consiste à enfourner l’assimilation à coups de masse afin d’étendre le principe de goyisme


    • 4 votes
      pegase pegase 2 juin 20:19

      @Hieronymus

      Faites des recherches sur une directive émanant de Washington, à l’intention de l’ambassade des états unis à Paris ... Cette directive stipule en tout lettre que le gouvernement français doit appliquer une discrimination positive à l’égard des étrangers ...


      Notez bien que le FN copine depuis le tout début avec ces gens là, et que vous faites régulièrement l’écho de ce parti sur agoravox .....


    • 5 votes
      Hieronymus Hieronymus 2 juin 21:18

      @medialter
      on peut bien sûr discuter du niveau de conscience de NVB, est elle juste un instrument ou une décideuse ?

      je penche plutôt pour la 1ère hypothèse ce qui n’enlève rien à sa responsabilité et au fait que d’elle même elle en rajoute chaque fois qu’elle peut

      assimilation à coup de masse ? je ne comprends pas trop

      concernant les populations immigrées on est passé de l’assimilation à l’intégration puis à l’insertion et même cette dernière ne fonctionne pas, c’est un processsus régressif de rejet allant crescendo de génération en génération

      j’ai l’impression qu’il y a une certaine confusion ds la dernière phrase, assimilation de qui ? et que vient faire le principe très Soralien de goyisme ?


    • 7 votes
      Hieronymus Hieronymus 2 juin 21:20

      @pegase
      sympa votre post mais ne pourriez vous pas vous même retrouver cette directive, ne croyez vous pas que j’ai déjà fort à faire à répondre aux autres...


    • 8 votes
      kader13 2 juin 21:41

      @Hieronymus

      les "arabes" ont encore une fois rien demandé et on les mets au centre d’une polémique.

      Cette ministre plane complétement. Déjà qu’on apprenne le français à tout le monde et on verra pour l’arabe.

      Parce que de toute façon ceux qui veulent apprendre l’arabe l’apprenne à la maison en général.


    • 4 votes
      medialter medialter 2 juin 22:28

      @Hieronymus
      Ca doit être la vieillesse, Hiero, c’est dur pour moi de te voir régresser à vue d’oeil. Puisque tu ne suis pas le fil, je te mets ici un repère il y a 25 ans et aujourd’hui version éducation nationale. Quant à croire qu’il y a autre chose dans ce gouvernement qu’une armée de Conchitas zélées, vendues et au garde à vous devant l’envahisseur, croire que ces larbins ont encore une chiure de mouche de potentiel d’initiative, c’est vraiment attendrissant.


    • 1 vote
      yoananda yoananda 2 juin 23:13

      @Hieronymus

      "L’apprentissage de l’arabe au CP mènera droit au communautarisme"

      c’est quoi le problème du communautarisme au juste ? ca marche très bien chez les anglos, non ?


    • 5 votes
      Hieronymus Hieronymus 3 juin 06:21

      @medialter
      toujours des réflexions aimables, rien de grave j’ai l’habitude smiley

      en vérité post encore plus abscon que le précédent, juste à balancer des piques prétentieuses, il est vrai que s’exprimer clairement pour tout le monde requiert un effort inhabituel pour certains et puis le génie ne doit quand même pas de trop s’abaisser envers le vulgum pecus...

      bonne journée


    • 4 votes
      Hieronymus Hieronymus 3 juin 06:33

      @yoananda
      ça marche très bien ?

      la société anglaise est encore plus fractionnée et divisée que les sociétés du Continent, la Grande Bretagne est devenue un immense bric à brac où il y a de tout .. même des Anglais, je suis assez pessimiste sur l’évolution de ce pays que son caractère insulaire ne protège plus de grand chose

      sur la question du communautarisme, Zemmour l’expose très bien, c’est un facteur de tension et à terme de dislocation de la société, il suffit de voir l’expansion des zones de non droit sur notre territoire, c’est comme un cancer galopant, à terme je ne donne pas cher de l’Europe occidentale, il restera peut être encore l’Europe orientale, bref ça craint grave...


    • 1 vote
      yoananda yoananda 3 juin 07:39

      @Hieronymus
      je ne sais pas les arguments que Zemmour avance, mais spontanément, je dirais que : ne pas forcer les gens à vivrensemble, les laisser chacun dans leur coin, ça crée au contraire moins de tensions.

      Dislocation à terme ? Mais quand ? ça fait quand même un bon moment que les US et l’angleterre est la ... et pour l’instant, on peut même dire qu’ils s’en sortent mieux que nous.

      Parce que le principe républicain de refuser la pente naturelle, et criminaliser tout ceux qui refusent de jouer le jeu de xénophilie ou pire, ceux qui utilisent l’antiracisme comme une arme communautaire (en gros, quand 2 gus ont un soucis personnel, l’un utilise le faire que l’autre en voudrait a toute sa communauté), me semble bien pire.

      On a toujours vécu en communauté, partout dans le monde. Ce sont les états-nations les exceptions au regard de l’histoire, et la république "une et indivisible" ? encore pire.


    • vote
      yoananda yoananda 3 juin 08:13

      @Zatara
      pas pire que les notre, ça fait partie de la "normalité multiculturelle", ça ne déstabilise en rien la société.


    • 1 vote
      Zatara Zatara 3 juin 08:29

      @yoananda

      pas pire que les notre

      tout à fait

      ça fait partie de la "normalité multi culturelle"

       Qu’est ce que ça veut dire le multi culturelle dans le fond....le plus petit dénominateur commun, c’est l’identitaire, pas le multi-culturelle, ni l’économique. D’ailleurs, suffit de voir qui "s’amuse" avec la police sur Paris en ce moment, c’est pas la téci... Mais parler de normalité, là...la révolution française aussi était une normalité ?


    • vote
      yoananda yoananda 3 juin 09:47

      @Zatara
      je ne comprends pas bien ta réponse. Qu’entends tu par "identitaire" (par opposition à "multi-culturel" donc ...)


    • 4 votes
      Hieronymus Hieronymus 3 juin 10:21

      @yoananda
      bon on fait rien, on jette l’éponge et on observe la décomposition progressive si j’ai bien compris, oui c’est un point de vue, à suivre..

      est ce que les Etats Unis et la Grande Bretagne s’en sortent mieux ? ça reste à voir, sur le plan intérieur la société anglaise est très cloisonnée, l’américaine bcp plus ouverte mais surtout leurs économies sont basées sur la prévarication, en termes clairs le pillage des autres, virage ultra libéral pris avec Thatcher ds un pays en complète désindustrialisation, les Etats Unis maintiennent leur niveau de vie seulement grâce à la prééminence du Dollar, ces 2 pays sont les pires menaces pour le reste du monde

      en laissant de côté le roman national sur une France fille ainée de l’église ou une République patrie des libertés et en considèrant seulement l’aspect pratique : à notre époque l’état nation est encore la forme politique en taille et en structure la mieux adaptée pour protéger les intérêts des citoyens à condition que leurs élus ne soient pas des traitres vendus à une puissance étrangère (plus de la moitié de Young leaders issus de la French American foundation parmi les principaux gouvernants français), mieux vaudrait maintenir une France homogène pour nos enfants et petits enfants, enfin c’est mon point de vue


    • vote
      Zatara Zatara 3 juin 10:29

      @yoananda
      je m’exprime très mal, désolé. Et j’avais pas lu ton précédent post avec lequel je suis d’accord.

      Le multi culturalisme n’est qu’un mot creux, il ne peut qu’être employé que dans le logiciel républicain qui n’est pas censé reconnaitre l’identité propre de chaque communauté. La citoyenneté étant, en partie, le couronnement légal de cette non-identité. Ce qui n’est pas une mauvaise chose, qu’on se comprenne bien. Ça mets au deuxième plan l’identitaire communautarisme justement...

      Malgré tout, les communautés ont toujours existé. Comme tu le soulignes, c’est par l’économique que les US et le RU peuvent agglomérer autant de communautaires revendiqués, alors qu’en France, de part sa spécificité propre à ce désir si "spécial" (au regard des autres pays) d’égalité, il a fallu construire autour d’un autre pilier. Et ce pilier se casse la gueule depuis un petit moment.

      Petite parenthèse : c’est paradoxal de voir comme on pousse à l’identitaire creux dans le capitalisme alors que c’est (c’était) l’inverse du point de vue politique (le commun)....Nike te dit montre ton identité, la citoyenneté te donne un autre son de cloche smiley Maintenant quelle identité prend le pas sur l’autre ?


    • vote
      yoananda yoananda 3 juin 11:08

      @Zatara
      Alors on est d’accord : les français, le peuple français, n’est pas "communautariste", mais dans l’absolu, c’est une option comme une autre

      @Medialter

      je pense justement, à l’inverse de toi, que l’état-nation EST l’obstacle, et non pas le meilleur moyen de résister.

      Bon ... je comprends tout à fait ton point de vue hein, et ce serait assez long d’expliquer pourquoi j’ai changé d’avis sur la question. C’est une prise de conscience progressive, donc, plein de petits cailloux sur le chemin. Difficile à expliquer.

      D’autant plus que tu as peut-être raison, l’avenir dira si l’état nation à servi à résister ou à l’inverse (c’est mon hypothèse) à faire l’inverse. Pour moi ni l’état, ni la nation n’existent plus. C’est acté. Ce qui reste, l’état-zombi, ne mérite plus ce nom. Ce n’est qu’une coquille vide.

      On peut toujours penser qu’on peut le régénérer, qu’il y a une remède à la zombification. Moi je pense qu’il faut juste l’achever, mettre fin à ses souffrance, proprement ! lol

      Tu vas encore me dire, mais alors, quoi faire ? simplement regarder le show ?

      Non. Loin de la. Il y a d’autres voies. Des voies anciennes et mystérieuses ! (hahahaha, je parle comme dans un film de SF bon marché ! lol)

      Mais c’est une question de préférence personnelle je suppose. En tout cas, pour moi, la nation, c’est du passé.


    • vote
      yoananda yoananda 3 juin 11:10

      @yoananda
      oula, je fatigue moi, pas Medialter, mais Hieronymus !!


    • 2 votes
      Zatara Zatara 3 juin 11:25

      @yoananda
      Pour moi ni l’état, ni la nation n’existent plus. C’est acté. Ce qui reste, l’état-zombi, ne mérite plus ce nom. Ce n’est qu’une coquille vide.

      C’est vrai que plutôt que de penser la décrépitude de l’Etat, on peut aussi se dire que l’Etat est mort il y a un bail, et qu’il ne s’agit que de retirer le voile du cadavre pour en faire le deuil....


    • vote
      Zatara Zatara 3 juin 11:38

      @yoananda
      les français, le peuple français, n’est pas "communautariste"

      le pilier dont je parle est celui de l’universalisme. Autant il y a une réalité concrète derrière le mot par rapport au français (du fait d’une culture ancienne, d’un rapport à la vie relativement hédoniste sur fond de partage, lui même exacerber par le catholicisme), autant le concept politique est un bobard, vécu comme tel par l’élite française, et dont on se garde bien d’expliquer ou de traduire ce qu’il implique au regard des autres cultures et des autres nations...


    • vote
      yoananda yoananda 3 juin 12:34

      @Zatara
      +1 sur l’universalisme.

      Pour la mort de l’état se référer aux analyses (que j’ai trouvées brillantes) de Bernard Wicht.

      En gros il dit que l’état se fait bouffer d’un coté par les mafias, les séparatistes, et autres indépendantistes qui mettent en place un ordre local non étatique, et de l’autre par les multinationales et tout le mondialisme.

      Je vais juste un peu plus loin que lui, en actant le fait, comme le dit si bien Marie-France Garrault, que l’état n’est déjà plus souverain. Son armé s’est déjà mercenarisée. 

      Il reste des nationalistes, mais plus de nation.

      On voit d’ailleurs actuellement la faillite de l’état à maintenir l’ordre (son devoir premier).

      L’état est déjà mort, on est juste en train d’en prendre conscience.

      Mais son cadavre barre le passage à ce qui émergera en tant que "post-nation". Est-ce que ce seront les régions centrées sur les mégalopoles mondialisées ? C’est mon hypothèse. Est-ce que certains résisteront ? probable.

      En France en revanche, je doute que la république survive (trop long à expliquer pourquoi, mais la république n’est plus du tout adaptée au monde actuel).


    • vote
      Zatara Zatara 3 juin 12:38

      @yoananda
      toute proportion gardé pour les âmes sensibles, l’universalisme et la tolérance sont, à la simple acceptation de la différence, ce que les LGBT sont, à la sexualité.... à savoir, l’institutionnalisation de quelque chose de globalement naturelle, qui s’accompagne d’un rétrecissement, d’une mise en focal d’un unique pan, et qui est donc complétement dénaturé par le pouvoir et les actions de ses dirigeants...

      Si vous ne comprenez pas ce que j’essaye de vous dire, regarder ceci


    • vote
      Zatara Zatara 3 juin 12:47

      @yoananda
      Est-ce que ce seront les régions centrées sur les mégalopoles mondialisées ? C’est mon hypothèse.

      je pense au contraire à un nouvel équilibre entre l’urbain et le rural, mais si on reste dans un cadre non forcé....sinon, comme vous....

      En France en revanche, je doute que la république survive (trop long à expliquer pourquoi, mais la république n’est plus du tout adaptée au monde actuel).

      fédéralisme européen sous dictat allemand (qui garderait, voir agrandirait ses frontières), suffit de voir les cartes de Pierre Hillard trouvé dans des thinks tank ou des institutions....OU écroulement global, dans ce cas, la France is back après une chasse aux sorcières bien moyenâgeuse smiley


    • vote
      Zatara Zatara 3 juin 13:00

      @yoananda
      Bernard Wicht (merci pour l’info au passage), du peu que j’en ai lu (donc "pincettes") me fait penser à Dmitry Orlov


    • vote
      yoananda yoananda 3 juin 15:35

      @Zatara
      Orlov est un effondriste (néologisme : un partisan de l’effondrement), ce qui n’est pas du tout Wicth qui s’intéresse plus aux nouvelles formes de guerres.

      La guerre est une conséquence de l’effondrement, mais elle pourrait n’être qu’une transition.

      Les 2 ne sont pas vraiment comparables à mon sens.

      L’interview récente (sous-titrée en Français) de Orlov (que je lis depuis un moment, notamment sur le saker) par Piero San Giorgio (un survivaliste pur et dur) est très intéressante d’ailleurs.


    • 4 votes
      Lord Volde Lord Volde 3 juin 15:49

      @medialter
      Il en est même réduit à citer Bruno le Maire, c’est dire à quel point il manque cruellement de recul et de bon sens. Tout ce qui de près ou de loin évoque l’arabe, l’islam ou l’Afrique lui provoque de terribles poussées d’urticaires et lui inflige des tourments cauchemardesques.

      Son Mein Kämpf se résume à : sus aux arabo-musulmans.

      C’est son combat, son obsession et sa hantise à la fois.

      Je plains sa triste et morne existence.


    • 3 votes
      Lord Volde Lord Volde 3 juin 16:12

      @Hieronymus

      Je te cite :

      "sur la question du communautarisme, Zemmour l’expose très bien, c’est un facteur de tension et à terme de dislocation de la société."

      Zemmour est un communautariste juif israélo-sioniste. Il suffit de le voir avec sa kipa sur la tête et l’entendre discourir à la synagogue de la victoire (également antenne de recrutements de l’armée israélienne) pour finir par admettre la réalité qui le rattrape et le montre avec le double visage de Janus où il occupe précisément une double fonction dont celle de rameuter les identitaires et les frontistes les plus bêtes du monde au seul profit des intérêts de sa tribu et d’Israël.

      https://www.facebook.com/panhamza/?fref=nf


    • 1 vote
      yoananda yoananda 3 juin 17:16

      @Lord Volde
      "Son Mein Kämpf se résume à : sus aux arabo-musulmans.

      C’est son combat, son obsession et sa hantise à la fois."

      C’est un noble combat.


    • 3 votes
      Lord Volde Lord Volde 3 juin 19:06

      @yoananda

      C’est le piège à cons inspiré par l’oligarchie mondialiste.

      Si une guerre civile devait imploser en France, tu serais le premier à te planquer dans un trou de souris ; la lâcheté étant de toute évidence chez toi une seconde nature.

      Ce sont des gens de ton espèce qui sont la cause du malheur des peuples.


    • 2 votes
      Zatara Zatara 3 juin 19:08

      @Lord Volde
      PROUAAAC


    • vote
      yoananda yoananda 3 juin 20:30

      @Lord Volde
      "C’est le piège à cons inspiré par l’oligarchie mondialiste."

      Oui. C’est même plus qu’inspiré, c’est fabriqué.


    • 4 votes
      Hieronymus Hieronymus 3 juin 22:38

      @yoananda & Zatara

      je suis vos échanges et reste dans l’expectative

      bon, on acte la mort de l’état nation comme une forme obsolète et destinée à périr de toutes façons mais alors on opte pour quoi ?

      il semble que vous optiez pour qq chose d’indéfinissable et qui n’existe pas encore, avouez que c’est assez énigmatique

      proposez qq chose quoi, le localisme je sais pas, le problème c’est le rapport de force face aux puissances impériales qui pourront toujours s’imposer...


    • 1 vote
      yoananda yoananda 3 juin 22:48

      @Hieronymus
      Franchement ?

      je ne suis pas sûr d’avoir la réponse ... Comme je l’ai dit, je pencherais pour un retour au "cités", donc, une nouvelle forme de féodalisme.

      La méga-structure mondialiste ? Je ne sais pas si elle peut se perpétuer sans l’état-nation, ni même tout court, ou si elle va profiter du régionalisme (ce qui pourrait sembler logique).

      En ce qui me concerne, je pense atteindre les limites. Je crois qu’on peut avancer sans certitude, sans qq chose dans la ligne de mire, et voir sur place ce qui va ressortir de tout ça ?

      On parle d’histoire la ... ça peut mettre des dizaines d’années avant qu’on commence à y voir clair.

      A mon avis, on est entré dans une nouvelle guerre (plus ou moins civile) de 100 ans (ou de 30 ans) mondiale. 

      Tout est chamboulé par les technologies.

      Ceci dit, tu peux tout à fait avoir raison de croire dans l’état-nation ... qui peut savoir ?


    • vote
      Zatara Zatara 3 juin 23:55

      @Hieronymus
      ....et pourtant on est pas vraiment d’accord

      Bon alors déjà, s’il y a la guerre, le seul danger qu’il y a réellement, c’est des bombes sales ou du biologique en mode pseudo terroriste, c’est à dire plutôt éloigné des US, de la Russie, de la Chine. Partout ou il y a des intérêts de la partie adverse et jamais en frontal....

      Sinon quoi qu’il se passe, t’as qu’a te dire qu’il s’agit d’une restructuration politique sous l’égide ricaine.

      Mais de mon côté je n’ai jamais dit que l’Etat français était mort. L’État français sera mort quand une majorité de français n’en voudront plus, et ça pourrait arriver suivant 2 possibilitées :

      soit par l’économique,on créé des dissensions en montrant que certaines des futures régions (les 13) apportent de l’argent là ou d’autres sont en faillite (on refait le cout de l’Europe à l’échelle française,qui veut jouer la Grèce ?)

      soit par le politique, en créant suffisamment de chaos pour imposer une sorte de loi martial (remarquer comme les évènements récents ont permis de mettre en place une surveillance complète et légale). Il s’agirait donc de forcer un changement de régime par une révolution piloté (Vincent Peillon)

      Tout cela dépends des évènements mais, plus encore de la réaction de la majorité de ceux qui se disent français


    • 1 vote
      Zatara Zatara 4 juin 00:15

      @Hieronymus
      et je ne suis pas d’accord avec Yoananda concernant les villes. Je verrai cela que dans un cas de guerre mondiale nucléaire, et encore...s’il y a des survivants. Un mad max 4 quoi..Plus serieusement, je pense qu’il y a déjà un retour au rural, soit par tendance, soit par choix de vie. Et qu’il va y en avoir de plus en plus, surtout en cas de TAFTA ou d’équivalent. Niveau film, un mix entre les fils de l’homme et code 46 (tous les 2 assez bien)


    • 2 votes
      cassia cassia 4 juin 01:38

      @Zatara
      En cas de guerre civile, le monde rural l’emportera sur celui des cités. Notre salut résultera de la nécessité stratégique d’assiéger les cités où sont concentrées les populations indésirables, idiotes utiles du mondialisme : gauchistes, bobos, clandos, immigrés nord-africains. Même en faisant rentrer des millions d’immigrés résolument anti-occidentaux, cela ne pourra pas contrebalancer le fait que les locaux ont une grande maîtrise de leur milieu et terroirs.

      Comme au Vietnam.


    • 1 vote
      Zatara Zatara 4 juin 02:11

      @cassia@Yoananda
      vous êtes beaucoup trop hollywoodiens les cocos smiley Yoananda, c’est mad max 4 et Cassia, c’est World War Z smiley smiley smiley


    • 2 votes
      cassia cassia 4 juin 02:22

      @Zatara
      C’est vrai sauf qu’il faut que tu saches un truc c’est que j’ai toujours raison.

      Tu auras l’occasion de repenser à ce que je viens tout juste de dire.

      Les US, Les Saoud et le Qatar armeront le camps de Hollande, Sarko ou jupette, la Russie s’occupera de l’autre camp. Les premiers seront militairement plus forts mais les seconds l’emporteront.


    • 2 votes
      Hieronymus Hieronymus 4 juin 06:42

      @yoananda & Zatara
      retour aux cités ? c’est un brin romantique mais me semble peu réaliste, les Cités grecques se sont abimées dans les guerres du Péloponnèse avant que la Macédoine ne rafle la mise, et qu’ensuite Rome forme plus évoluée d’Empire ne s’impose définitivement

      faut considérer la géostratégie actuelle : la Liberté s’obtient en s’alliant avec le plus faible contre le plus fort, donc vive la Russie et à bas les USA (sans le crier trop fort), démantelons cette UE, cheval de troie américain, qui nous impose ces épouvantables pseudo réfugiés, là dessus les pays d’Europe de l’est sont totalement en phase et commencent à conchier l’UE et ses quotas de réfugiés

      y a une fenêtre de tir pour une sortie de l’UE et un rapprochement avec la Russie mais l’Oncle Sam sait jouer des divisions en particulier du fort sentiment anti russe en Pologne et ds les pays Baltes pour ne citer que ceux-là, je connais ces gens là, ils n’aiment pas bcp les Russes mais exècrent viscéralement tout ce qui est fortement "bronzé" et psalmodie sur un tapis à prières ce qui fait qu’ils accepteront peut être sous la pression des migrants de se réconcilier avec Ivan

    

    Ajouter une réaction


      Si vous avez un compte AgoraVoxTV, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

      Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



    FAIRE UN DON

    :-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

    (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

    Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

    Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en bleu.

    Si vous constatez un bug, contactez-nous.








Palmarès



Faire une demande pour obtenir le formulaire esta pour les usa
recharge cigarette électronique