Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Tribune Libre > L’argent public n’existe pas et rien n’est gratuit

L’argent public n’existe pas et rien n’est gratuit

Margaret Thatcher s’exprime sur l’argent public.
Certaines personnes parlent de service public "gratuit", mais ce n’est pas gratuit, d’autres ont payé pour ça.

Source : Captain Economics :

"Monsieur le président, un des grands débats de notre temps est de savoir combien de votre argent devrait être dépensé par l’État et combien vous devez garder à consacrer à votre famille. N’oublions jamais cette vérité fondamentale : l’État n’a aucune autre source d’argent que l’argent que les gens gagnent eux-mêmes..."

La suite :

 

Crédit vidéo : Speech to Conservative Party Conference, Margaret Thatcher, 1983 Oct 14 Fr

 

Tags : Economie Politique


Sur le même thème

Histoire des relations publiques (4)
Le FN est devenu le premier parti de gauche en France
Pour que le vote soit payant
Comment on a rendu l'économie folle
Christian Vanneste, dernier des Mohicans ?


Réactions à cet article

  • 33 votes
    Par Elisa (---.---.---.154) 21 mai 2012 11:22

    Merci, continuez !

    Votre méthode est de plus en plus efficace pour renforcer le camp antilibéral.

    Encore merci !

    • 14 votes
      Par coincoin (---.---.---.70) 21 mai 2012 12:26

      Ou plutôt à faire réfléchir ? Pourquoi confier mon argent à DSK, Fabius et toute sa troupe ? Tu leur fait confiance toi à toutes ordures ? Moins y’a d’état, mieux je me porte ! Les radars, les impôts qui sont "réinvestit" dans le budget communication de la région et j’en passe, on en a tous ras le bol ! De toute façon ça se finira avec des armes (interdites par le grand Pétain), y’en a pas mal qui mérite une balle dans la tête.

    • 16 votes
      Par logan2 (---.---.---.28) 21 mai 2012 12:53

      Non, on ne leur fait pas confiance, mais c’est un autre problème, celui des institutions et du pouvoir.
      Cela ne peut pas justifier de construire une société basée sur l’individualisme et la cupidité.

    • 5 votes
      Par rastapopulo (---.---.---.51) 21 mai 2012 13:14
      rastapopulo

      Surtout donner des leçons de moral en prenant exemple sur l’empire britannique (je suis certain que vous y croyez en plus) !

    • 8 votes
      Par Edouardh17 (---.---.---.47) 21 mai 2012 13:52
      Edouardh17

      logan2  : dans une société libérale le seul moyen de gagner de l’argent, c’est de servir son prochain en offrant biens et services qu’il apprécie. L’homme est fondamentalement cupide, il est naïf de croire l’inverse, et dans une société libérale sa cupidité est mise au service de la société.

      rastapopulo  : "l’empire britannique" ?... Ça fait bien longtemps que le temps où la Grande Bretagne avait des colonies est terminé.

    • 3 votes
      Par rastapopulo (---.---.---.51) 21 mai 2012 14:23
      rastapopulo

      Pourquoi Gibraltar, les iles X ou Y sont devenu des paradis fiscaux où c’est officiellement l’autorité de la Reine qui prévaut tout en étant absent de la liste noire du G20 (organisé par Lord Mollock Brown où la Belgique était pourtant dépeinte comme grise !) ? Revenez un peu de votre négationnisme sur l’impérialisme anglosaxon. D’autant plus qu’à l’origine, le libéralisme a cautionné l’enrichissement des marchants pendant que les artisans criaient famine. Acheter le moins chère et vendre le plus chère était déjà la devise du free trade esclavagiste sans que cela permette la création de classe moyenne que je sache. Puis la technique permit de développer l’intérieur des terres. Le pouvoir s’inversa en faveur de la production et là il y eu des progrès phénoménaux. Le fantasme de la société de service postindustrielle, le relativisme sur la finance folle, le tabou sur Lincoln Bismarck Roosevelt,... sont des abstractions au regard de notre histoire. Les empires marchands type vénitiens créait volontairement des crises financières et c’est ça qui a motivé la naissance du concept novateur de nation.  

    • 5 votes
      Par Tread01 (---.---.---.253) 21 mai 2012 14:46

      Les paradis fiscaux ça n’existe pas, ou alors, si l’on admet que ça existe, il convient aussi d’accepter le terme d’enfers fiscaux. Pourquoi tant de haine envers ces paradis ? Si notre système est si formidable, pourquoi partirait on ? Pourquoi diable toujours contraindre les gens si notre système est si parfait ? Pourquoi forcer les gens à cotiser dans un système de santé si parfait, puisque s’il l’était, les gens n’auraient pas besoin d’être contraints...


      Acheter le moins chère et vendre le plus chère était déjà la devise  ... de toutes actions commerciales, spécialement accentué par les systèmes protecteurs qui faisaient payer les consommateurs des prix exorbitants grâces aux monopoles commerciaux, aux politiques mercantilistes (le proto-keynésianisme...)

      Lincoln Bismarck Roosevelt... les Hollandes d’hier, les socialistes parmi d’autres... Les Jefferson, les La Fayette, les De Tracy sont les vrais abstractions de notre histoire ! Croyez moi, les Bismarks et les Roosvelt on en bouffe à l’école de la république...
    • 6 votes
      Par rastapopulo (---.---.---.51) 21 mai 2012 14:55
      rastapopulo

      Mais pourquoi la classe moyenne ne quitte pas les "enfers fiscaux" puisque c’est si horrible et que seul les assistés y trouvent leur compte ? Mais de quels enfers provient les fortunes dans les comptes des paradis fiscaux ? Mais qui est le moteur de l’économie mondiale depuis 60 ans ? Mais où la classe moyenne s’est développé et a créé une richesse sans dette publique unique dans l’histoire ?
       
      Tant de mystère pour un libéral de base. Je compatis aussi sur l’existence des 30 glorieuses à la base de l’économie mondiale actuelle. C’est comme même dommage d’être à ce point contredit par les faits, je suis d’accord.

    • 5 votes
      Par Tread01 (---.---.---.253) 21 mai 2012 15:23

      Oh mais ça part plus que vous ne le pensez, et hélas c’est ceux dont on a le plus besoin qui partent : les entrepreneurs ! Une amie avocate me confiait préparé de nombreux de dossiers pour délocaliser les sièges des entreprises en Belgique ou Luxembourg, la fuite des cerveaux aussi ce n’est pas nouveau... Les exils existent bel et bien, surtout pour ceux qui ont du talent ou ceux qui réussissent. Le problème du chômage ce n’est pas les délocalisations industrielles, c’est les entrepreneurs de demain, les jeunes diplômés qui fuient, le problème de l’emploi. 

      Les classes n’existent que dans l’oeil de l’observateur de la société. Moi j’y vois deux classes : ceux à qui l’on prélève la richesse et ceux qui reçoivent cette richesse. 

      Les fortunes proviennent pas d’un lieu mais d’une action entreprise, et c’est bien normal de protéger sa richesse !

      Le moteur de l’économie depuis 60ans ? L’économie s’essouffle à mesure que l’Etat grossit et endette son peuple, le mettant dans les mains des créanciers. 
      La culture de l’endettement et de l’inflation, le seul système qui permet aux hommes de l’Etat de pouvoir vivre de manière indolores pour le peuple, d’endetter le peuple pour distribuer privilèges et subventions pour maintenir leurs places en endettant toujours plus les générations futures. Si l’on tient ce niveau de vie actuellement en France, c’est parce que ce sont nos petits enfants qui vont hériter de la facture. L’irresponsabilité institutionnelle décrétée, le système que Frédéric Bastiat qualifiait il y a plus de 100ans par : L’Etat, c’est grande fiction à travers laquelle chacun tente de vivre au dépend des autres. 

      Mais où la classe moyenne s’est développé et a créé une richesse sans dette publique unique dans l’histoire ? 
      La Suisse ? La Suède (après avoir privatisé des pans entier de son économie suite à la faillite de 1992) ? Le Danemark (où le droit du travail est quasi inexistant) ? Excusez-moi, mais chaque jour que Dieu fait me conforte dans mes convictions : la liberté rend l’humanité prospère, l’Etat non.
    • 4 votes
      Par BlackMatter (---.---.---.225) 22 mai 2012 00:35

      "la fuite des cerveaux aussi ce n’est pas nouveau... "


      Mais arrêtez avec vos histoires de cerveau.
      Vous croyez qu’il existe des gens, rares, qui sont tellement intelligents, plus que les autres, qu’on ne puisse s’en passer.

      Mais il y a des centaines de milliers de gens en France qui sont intelligents et qui en plus ne sont pas cupides. Qui pensent qu’ils ont réussit leurs vies même s’ils ne portent pas de Rolex et gagnent moins de 50 000 euros par moi. C’est d’ailleurs la majorité des créateurs d’entreprises.
      Les autres comme vous dites ne sont la plupart du temps que des arrivistes, des héritiers qui n’ont finalement jamais rien créer de leur vie.

      Et ce n’est pas la taille de l’état qui fait que nous sommes à la botte des créanciers. C’est l’inverse. C’est parce que depuis une certaine loi et une certaine convention en 1973, nous nous sommes mis sous leur dépendance.

      En plus, je ne vois pas pourquoi vous parlez de la faillite de la Suède. Dans les années 90, ca n’est pas l’état qui a fait faillite mais le système bancaire à l’issue de l’éclatement d’une double bulle, immobilière et financière (déjà !). Pour l’état, le sauvetage a coûté 2% de son PIB. Pas de quoi non plus engendré un effondrement permanent. Pour le reste, difficile de comparer l’économie de la Suède avec les autres pays d’Europe. Déjà parce qu’elle n’est pas dans la zone Euro et peut donc profiter d’une monnaie compétitive quand elle en a besoin (par exemple la couronne a perdu 15% de sa valeur entre 2007 et 2009 ce qui a permis de maintenir les exportations). En plus, elle dispose d’important gisement miniers et est le premier producteur de fer en Europe dont le cours a été multiplié par 5 en 10 ans.

  • 10 votes
    Par Tread01 (---.---.---.253) 21 mai 2012 11:40

    Les français ne connaissent que le socialisme puisqu’ils y vivent depuis des lustres. Le libéralisme, doctrine limitant fortement l’intervention de l’Etat, est enseigné aux français via... une école d’Etat, ou des médias d’Etat, ou des médias en connivence avec l’Etat, ou par des artistes subventionnés par l’Etat etc. L’Etat c’est un cancer qui se situe d’abord dans la tête des français. 


    Et ils n’ont toujours pas compris que le portefeuille de l’Etat c’est leurs poches... Même ça ils refusent de l’admettre...
    • 4 votes
      Par rastapopulo (---.---.---.51) 21 mai 2012 13:17
      rastapopulo

      Bismarck, Lincoln ou le sauvetage des USA par Roosevelt (Morgan, Lindberg ou Ford qui soutenaient activement l’autoritarisme en Europe auraient certainement pleuré à l’idée d’avoir la même chose au USA...), tant de nouveaux paradigmes.

    • 3 votes
      Par FrenchDissent (---.---.---.155) 21 mai 2012 18:57
      FrenchDissent

      "le sauvetage des USA par Roosevelt"

      Sérieusement ? Roosevelt a prolongé la grande dépression de 10 ans avec ses politiques fascistes.
    • 7 votes
      Par Bender (---.---.---.200) 21 mai 2012 20:14
      Bender

      "Roosevelt a prolongé la grande dépression de 10 ans"

      Ahahah, je suis mort de rire ; vous seriez pas la réincarnation d’un bouffon ?
      Aujourd’hui, tout comme par le passé, nous aurions besoin d’un nouveau new deal ; départager les banques d’affaires de celles de dépôt, entre autres.
      Comme dans les années 20, c’est la finance qui nous pourrit et comme dans les années 20, on ne s’en sortira pas tant que tous ces tarés de spéculateurs continueront de nous enfoncer s’amusant avec les dettes des états !

    • 3 votes
      Par Tread01 (---.---.---.253) 21 mai 2012 20:41

      Regardez les chiffres du chômage et de la production totale durant les années 30, en les comparant avec les autres pays, et vous vous convaincrez tout seul, comme un grand, que la grande dépression a été ... trop grande aux USA. 


      1914 création de la Fed, 1929 crise, vous faites le lien aussi ? Ce n’est pas la finance le problème, c’est l’intervention de l’Etat dans la finance. Arrêtez de vous voiler la face...
    • 5 votes
      Par davideduardo (---.---.---.82) 21 mai 2012 20:54
      QaviQeQuarQo

      désolé mais quand j écoute les économistes de bfm tv, lenglet et companie, il m ont pas trop l air d etre keynésiens et encore moins marxiste !


      les économistes keynésiens comme cota, lordon ou sapir passent tres peu en comparaison (peut etre un peut plus ces derniers temps car les gens commencent a comprendre que la rigueur libérale est déflationiste et donc contre la croissance)

      Je vis dans un pays ou le cancer libéral est partout (perou) dans les médias, .... depuis les années 80, et le pire est que les gens qui pensent comme vous ici , sont content de payer peu d impots, mais se plaignent tout le temps 
      que la police et les pompiers ne font pas leur travail, 
      que les maladies comme la peste bubonique sont de rtour
      que les 90% de la population est incultes

      Bien sur il y a toujours les cliniques, les ecoles privées les condominios et les agences de sécurité pour les plus aisées, mais cette difference crée un climat social explosif.

      Pensez bien qu avec votre politique, vous devriez vivre dans des maisons avec barbelé, et vous couper du reste de la population vous et vos enfants.

      Est ce le type de vie que vous souhaitez ?
    • 4 votes
      Par gerfaut (---.---.---.174) 21 mai 2012 23:00

      Désolé mais nous c’ est dans les classes d’ économie en France qu’ on nous parle de Keynes, on nous parle d’ ailleurs que de lui quasiment. J’ ai dû faire 2 ou 3 ans d’ économie et on a parlé que de lui.


      Entre un systême ou l’ on ne paye rien et le systême Français qui ponctionne trop, au point qu’ il va en exploser un de ces jours, il y a sûrement un juste milieu. 

      Et puis par exemple cette nécessité d’ accueillir tous les malades du monde... c’ est très bien, mais personne ne le fait dans le monde, à part nous.

      Ma soeur quand elle était à St Martin dans les Antilles, elle a dû venir accoucher en France, tellement les hôpitaux sur place étaient appauvris par toutes les haïtiennes ou femmes des autres îles qui viennent accoucher sur place. Elles obtiennent ainsi les papiers pour le bébé, repartent, puis quand il peut aller à l’ école, certains sont abandonné à eux-même dans l’ ile ou laissé à un parent qui se fait passer pour sa mère ou père. Et puis après, plus grand, avec les papiers on touche un revenu... Ma soeur, elle, a payé pour ce systême de santé et ne peut en profiter.

      Et s’ il n’ y avait que ça.
    • 4 votes
      Par BlackMatter (---.---.---.225) 22 mai 2012 00:54
      "1914 création de la Fed, 1929 crise, vous faites le lien aussi ? Ce n’est pas la finance le problème, c’est l’intervention de l’Etat dans la finance. Arrêtez de vous voiler la face..."

      Mais vous dites vraiement n’importe quoi.
      Qui a été Président des Etats-Unis de 1923 à 1929 ?
      Calvin Coolidge (républicain)

      Quel a été sa politique ?
      Le moins d’état possible, le moins de taxe possible, le moins de régulation possible.
      L’état régulateur sous Coolidge était, écrit un biographe, "fin jusqu’à en être invisible".
      C’était le président du laisser-faire total du marché.
      D’où la bulle financière et l’effondrement de Wall Street.

    • 3 votes
      Par FrenchDissent (---.---.---.155) 22 mai 2012 07:04
      FrenchDissent

      La crise de 29 trouve son origine dans l’expansion du crédit générée par la Fed au cours des années 20. Cette politique inflationniste était motivée, entre autres, par le désir de stimuler les exportations. Aujourd’hui les coupables s’appellent Greenspan et Bernanke, à l’époque il s’agissait de Benjamin Strong. On passe sur les détails mais les politiques calamiteuses de Hoover et Roosevelt ont encore aggravé la situation.


      Voici ce que le secrétaire du trésor Henry Morgenthau disait devant une assemblée de démocrates en 1939 :
      "Nous avons essayé de dépenser de l’argent. Nous dépensons davantage que nous ne l’avons jamais fait avant et ça ne marche pas. Et je n’ai qu’un seul intérêt, et si j’ai tort...quelqu’un d’autre peut prendre mon travail. Je veux voir ce pays prospère. Je veux que les gens trouve du travail. Je veux que les gens aient suffisamment à manger. Nous n’avons jamais été bons sur nos promesses. Je dis après huit ans de cette administration on a autant de chômage que quand nous avons démarrer... Et désormais nous avons une énorme dette."


    • vote
      Par rastapopulo (---.---.---.44) 24 mai 2012 21:07
      rastapopulo

      Donc, Roosevelt est responsable de la dépression à postriori et aurait du laisser le peuple US mourrir de faim... Il est beau le niveau intellectuel des idéologiques incapables de reconnaitre les faits et le pragmatisme salutaire de Roosevelt.
       
      En plus, les Morgan, Lindeberg ou Ford ne sont même plus les fascistes dans votre histoire (alors qu’ils sont financé le fascisme en Europe et s’opposaient à Roosevelt). Comment vous pouvez tomber si bas ?

    • vote
      Par rastapopulo (---.---.---.44) 24 mai 2012 21:26
      rastapopulo

      Sans le savoir Frenchdissi prouve que Roosevelt n’était pas un idéologue ! Par contre Frenchdissi...

  • 5 votes
    Par gerfaut (---.---.---.174) 21 mai 2012 11:55

    Sauf que quand l’ argent est dans ma poche, c’ est moi qui décide ce que j’ en fais...

    • 7 votes
      Par logan2 (---.---.---.28) 21 mai 2012 12:51

      Et tu ne peux pas en faire grand chose à part pour toi et qqs autres ;)

      L’argent que l’on met en commun au niveau de l’état est censé, lui, servir l’intérêt général.

      Et rien n’est possible sans le concours d’autres personnes. Les libéraux veulent nier le fait que nous formons une société.

    • 7 votes
      Par gerfaut (---.---.---.174) 21 mai 2012 12:53

      A 56% de prélèvement pour l’ Etat, vous ne croyez pas qu’ il faut inverser la tendance ?

    • 4 votes
      Par rastapopulo (---.---.---.51) 21 mai 2012 13:19
      rastapopulo

      Mais il y a des pays sans impôts ou presque... Bizarre, les gens reviennent chez nous à la moindre petite brise !

    • 5 votes
      Par gerfaut (---.---.---.174) 21 mai 2012 13:43

      Non, c’ est les entreprises comme Renault qui reviennent, redemander des sous à l’ Etat, pour les particuliers, le monde est grand !


      Demandez aux tennismen de l’ équipe de france...
    • 2 votes
      Par rastapopulo (---.---.---.51) 21 mai 2012 13:50
      rastapopulo

      Pour l’immense majorité (donc la classe moyenne de masse née des 30 glorieuses anti-finance folle) dès qu’il y a des enfants, c’est un autre sentiment qui s’impose ! 

    • 9 votes
      Par Edouardh17 (---.---.---.47) 21 mai 2012 13:54
      Edouardh17

      "il y a des pays sans impôts ou presque..." ah bon, lesquels ?

      "Bizarre, les gens reviennent chez nous à la moindre petite brise !" mébiensûr, on y croit très fort. C’est vrai que les flux d’immigrations Suisse -> France sont énormes par exemple.

    • 1 vote
      Par rastapopulo (---.---.---.51) 21 mai 2012 13:56
      rastapopulo

      Ceci dit je n’ai aucun avis sur le niveau de prélèvement le plus adapté par pays, simplement j’aime bien confronter les idéologies au factuelle. Genre en Belgique l’enthousiasme d’amputer de 25% le chômage alors que c’est un microsujet (comme le prouve l’Espagne qui ne se porte pas mieux avec des lois sociales à minima).

    • 6 votes
      Par gerfaut (---.---.---.174) 21 mai 2012 14:10

      Après les Trente Glorieuses, il y a les Trente Piteuses...


      Bien sûr les Français aiment leur pays, et leurs enfants. 

      Vous connaissez la définition de prolétaire ? Proles en latin, c’ est enfant. Un prolétaire, c’ est celui qui n’ a pour seule richesse que d’ avoir ses enfants. Hé bien, pour financer cet Etat, on est en train d’ endetter ces enfants... Marx était décidément moins méchant... Et c’ est pas souvent que j’ en parle comme ça.

      Aux luttes des classes tradi vont succéder une lutte vieux/jeunes, ces derniers vont se révolter contre les dettes de leurs parents et de leur Etat. Ce sera bien.... Les conservateurs vont changer de camp, ce seront ceux de la fonction publique. Pour la pensée, c’ est déjà fait ! Voir la pensée unique des miséroïdes, depuis 40 ans c’ est pareil... L’ Etat, sinon rien.

      Le cul dans le saumon les Miséroïdes !




    • 3 votes
      Par rastapopulo (---.---.---.51) 21 mai 2012 14:47
      rastapopulo

      Si ce sont des arguments, c’est pas dans votre sens. Les 30 glorieuses sans dette publique qui ont fait bien plus que reconstruire ont été un succès grâce au GlassSteagall, au crédit publique sans intérêts (initié par les différé de paiements du plan Marshall) et au rattrapage industriel planifié par pays. C’est justement l’abandon de l’esprit anti-finance folle qui contracte l’économie réelle et nous mène à la guerre de tous contre tous. Marx jouit peut être d’un certain crédit pour vous mais pour moi c’est comme Lord Keynes, un type réfugié chez l’empire britannique qui sert de paravent à ses magouilles. 

    • 4 votes
      Par gerfaut (---.---.---.174) 21 mai 2012 15:19

      AAH stop ! Je ne suis pas du tout marxiste, adressez-vous en face. C’ est ma phrase " Aux luttes des classes tradi vont succéder une lutte vieux/jeunes " qui prête à confusion, j’ aurai dû dire aux luttes des classes fantasmées, va succéder une révolte réelle cette fois des jeunes si cet endettement continue.

    • 2 votes
      Par logan2 (---.---.---.28) 21 mai 2012 20:28

      Le niveau de prélèvement ne veut rien dire en soi, c’est ce qu’on fait avec l’argent qui compte, pas que cet argent soit de source privée ou de source publique.

      Généralement si on va préférer un financement public c’est parce que le privé est pas capable de faire les choses bien. Genre les banques, en pleine crise, au lieu de profiter des taux bas de la BCE pour proposer des crédits moins cher et fluidifier les échanges économiques, elles ont préféré augmenter leurs taux pour se faire de plus grosses marges et refaire ainsi leurs taux de profits perdus à cause des subprimes ...

      A partir d’un moment on se rend bien compte qu’on est obligé d’intervenir, et seul l’état possède cette légitimité.

      L’argumentation libérale est donc d’une stupidité sans nom. Ils prennent les gens pour des idiots.

    • 2 votes
      Par Tread01 (---.---.---.253) 21 mai 2012 20:50

      Généralement si on va préférer un financement public c’est parce que le privé est pas capable de faire les choses bien



      En URSS tout était public ... 
      Quand vous dépensez votre propre argent vous faites attention, quand des fonctionnaires dépenses de l’argent qui n’est pas le leur, qui ne sont pas nominalement responsables, qu’un budget d’une branche publique n’est qu’un déficit parmi d’autres... Responsabilité = efficacité. Voilà pourquoi le secteur public n’a jamais fonctionné correctement. 
    • 3 votes
      Par BlackMatter (---.---.---.225) 22 mai 2012 01:12

      "A 56% de prélèvement pour l’ Etat, vous ne croyez pas qu’ il faut inverser la tendance ?"


      D’abord 56% c’est la dépense publique.
      Les prélèvements obligatoires c’est 45 %. 

      Ensuite, çà ne veut strictement rien dire et çà n’est même pas comparable avec les autres pays.
      Exemple : les salariés d’EDF et de la Poste sont des fonctionnaires. Ils sont inclus dans la dépense publique. Pourtant, ces deux entreprises sont bénéficiaires et l’argent provient de nos factures (EDF, timbres colis etc...). Dans d’autres pays où ces sociétés peuvent être privés, çà ne fait pas partie des dépense publique alors que la méthode de financement est strictement la même. La comparaison n’a donc pas de sens.
      Ensuite, une partie des prélèvements obligatoires servent à financer par exemple la sécurité sociale. Dans d’autres pays, les prélèvements obligatoires sont plus faibles mais vous devez payer cette assurance de votre poche. Au final, comme vous aurez des dépenses obligatoires supérieures, vous pouvez avoir moins d’argent disponible que dans un pays avec des taux de prélèvements plus élevés. Les prélèvements obligatoires permettent aussi de faire jouer la solidarité nationale : une personne malade ne paiera pas plus qu’une personne bien portante, étant entendu qu’une assurance privée aura intérêt à faire payer très cher la personne malade voir à ne pas l’assurer.

    • 3 votes
      Par gerfaut (---.---.---.174) 22 mai 2012 09:35
      Donc on en revient au départ :L’argent public n’existe pas et rien n’est gratuit

      Quand l’ argent est dans ma poche, c’ est moi qui décide ce que j’ en fais...
    • vote
      Par logan2 (---.---.---.28) 22 mai 2012 11:37

      A partir du moment où la société met de l’argent en commun c’est de l’argent public, dire que cela n’existe pas est malhonnête.

      Comme j’ai dis au dessus, effectivement ton argent tu peux le dépenser comme tu veux, tandis que l’argent public tu le confies à la gestion d’autres personnes, mais avec ton seul argent tu vas pas pouvoir faire grand chose, tout comme avec ton seul travail tu ne vas pas pouvoir faire grand chose. Pour faire quoi que ce soit d’un minimum ambitieux et intéressant, t’auras toujours besoin de l’aide d’autres personnes, et donc tu devras composer avec elles, tu ne peux pas tout contrôler toi même à moins d’être un dictateur totalitaire. Tu vies en société, les humains ne peuvent vivre autrement qu’en société, c’est la réalité, il faut t’y faire.

      Concernant la non existence de la gratuité c’est une idée encore plus farfelue. Il n’existe fort heureusement pas que des relations marchandes entre les humains, il existe aussi des relations gratuites. Par exemple, quand tu nais, on s’occupe de toi sans rien te demander en retour.

  • 18 votes
    Par pied (---.---.---.52) 21 mai 2012 12:37

    de plus en plus ridicule !
    tatcher, la grande âme qui a jeté tant de familles dans la misère.
    l’état, heureusement, nous protège de la rapacité des grandes entreprises par une mise en commun des moyens du peuple, de sorte que tout coûte moins cher, voire rien du tout pour ceux qui ne paient pas d’impôts.
    ceux qui critiquent ce fait devraient ne se soigner que dans des cliniques privées, ne pas utiliser ni les routes, ni les transports en commun, ni aller à la fac publique, ni appeler les pompiers ou la police en cas de problème, que leur égoïsme se retourne contre eux.
    tu ne veux rien donner ? tu n’aura rien !
    mais ne vient pas te plaindre après que ta maison a brûlé, ou si tu tombe malade, ou dans la misère ( ça arrive à des gens très bien, il ne faut pas être naïf, hein !).
    ces gens détestent l’état car il les empêche de réduire tout le monde en esclavage, tout simplement.
    et dire qu’il y a des larbins pour y croire ! ceux-là aiment trop le licol et les fers, ils ont réussi à se persuader que c’est ça la liberté !! mdr !!
    la paix c’est la guerre
    etc...
    vive big brother !
    larbins !

    • 5 votes
      Par Tread01 (---.---.---.253) 21 mai 2012 13:58

      J’ai ris :D 

      "l’état, heureusement, nous protège de la rapacité des grandes entreprises "
      En renflouant les banques au lieu de les laisser faire faillite ? En subventionnant les constructeurs automobiles ? :D

      "ceux qui critiquent ce fait devraient ne se soigner que dans des cliniques privées, ne pas utiliser ni les routes, ni les transports en commun, ni aller à la fac publique, ni appeler les pompiers ou la police en cas de problème, que leur égoïsme se retourne contre eux."
      Hummmm... monopole légal ça te dit quelque chose ? L’interdiction de vivre en marge ? ou de proposer des services en marge de ces monopoles c’est possible ?

      "tu ne veux rien donner ? tu n’aura rien ! " Le problème c’est que l’on me prend quand même...

      Intéressez vous à ce que l’on appelle le mécanisme "Robin Hood Reverse"... L’Etat n’est pas cet ange si parfait que vous vénérez et imposez au monde...


      Oui Larbin de l’Etat... 
    • 7 votes
      Par Edouardh17 (---.---.---.47) 21 mai 2012 14:06
      Edouardh17

      Ca vous arrive de prendre du recul pour réfléchir de temps en temps ?

      "tatcher, la grande âme qui a jeté tant de familles dans la misère." n’importe quoi. Elle a relevé un pays qui était au bord du gouffre à son arrivée au pouvoir. Et si elle créé autant de misère, pourquoi a-t-elle été réélue 2 fois ?...

      "l’état, heureusement, nous protège de la rapacité des grandes entreprises"
      LOL. C’est quoi la "rapacité" des grandes entreprises ? Que font ces entreprises qui soient de la "rapacité" ?... Mis à part obtenir des avantages de la part de l’Etat, ça oui, et là bien au contraire l’Etat permet la rapacité des grandes entreprises.
      S’il n’y avait pas ça, les entreprises ne peuvent être "rapaces". Personne ne vous force à acheter leurs produits, personne ne vous force à vous faire employer par elles.

      "une mise en commun des moyens du peuple, de sorte que tout coûte moins cher,"
      C’est vrai que ça a très bien marché partout où ça a été essayé. URSS, Corée du Nord, Cuba, tous ces pays où tout coûte moins cher. C’est bien connu, ils ont connu une réelle prospérité grâce à la "mise en commun des moyens du peuple".

      Ceux qui critiquent ne devraient pas se nourrir, ne devraient pas se vêtir, ne devraient pas utiliser internet ou la téléphone mobile, ne devraient pas aller dans aucun magasin, leur collectivisme se retourne contre eux.

      Tu ne veux pas faire d’échanges volontaires et pacifiques, tu préfères voler par la coercition d’Etat ? Bien, tu n’auras rien !

      Mais ne viens pas te plaindre quand tu vivras une vie misérable réduite aux services médiocres que l’Etat fournit, en te coupant des biens et services extraordinaires et toujours moins chers que le privé permet.

      Ces gens détestent la liberté, car elle les empêche de pouvoir diriger tout le monde d’au dessus. Elle les empêche de réduire les gens en esclavage en ne leur permettant pas de disposer du fruit de leur travail : ils préfèrent que les gens soient forcés à travailler pour le compte d’autrui. (=esclavage)

      Et dire qu’il y a encore des larbins pour y croire ! Ceux-là aiment trop les chaînes de l’Etat qui use de son pouvoir de coercition, ils ont réussi à se persuader que c’est ça la liberté ! mdr !

      Le vol c’est la "solidarité nationale"
      etc...
      vive big brother !
      larbins !

    • 4 votes
      Par BlackMatter (---.---.---.225) 21 mai 2012 23:17
      "Elle a relevé un pays qui était au bord du gouffre à son arrivée au pouvoir. Et si elle créé autant de misère, pourquoi a-t-elle été réélue 2 fois ?..."

      Parce que les conséquences graves du libre-échangisme ne sont pas apparues immédiatement.
      Au début, on trouve ça bien, parce que ça limite l’inflation, on trouve des produits moins chers etc... Mais cette course à la concurrence et au toujours moins chers, à l’absence de contrôle et de régulation, finit par mettre les peuples en concurrence, donnant avantage aux moins disants salariaux et sociaux et entraînant délocalisation et désindustrialisation.

      Vous dites qu’elle a relevé le pays au bord du gouffre à son arrivée au pouvoir.
      En 79 quand elle est arrivée, la dette du pays était de 43.6 % du PIB.
      Six ans plus tard soit en 1985, la dette était encore à 43.45 % alors que la Grande-Bretagne disposait contrairement à la France d’une manne pétrolière de 2,5 millions d’équivalent baril par jour (soit 36.5 milliards de $ courant par an, l’équivalent de 100 milliards de dollars d’aujourd’hui) . Où avez vous vu le redressement ?

      Alors il est vrai que la dette a diminué au cours des 4 dernières années de son mandat (1986-1990) pour finir à un peu moins de 30%. Mais c’est au prix de privatisations importantes dont on connait les conséquences. Bref, elle a vendu les bijoux de famille. Le problème, c’est que comme c’était du one shot, la dette est reparti de plus belle immédiatement après pour atteindre à nouveau 40% en 1998 A partir de ce moment là, le pays a profiter de la croissance mondiale des années 2000.

      Si on compare avec la France, la dette est passée de 20% à 35% du PIB entre 1980 et 1990. Mais la France n’avait pas 100 milliards de $ de manne pétrolière par an (5 points de PIB) et une partie de la dette provient des nationalisations (et donc l’Etat récupère en contrepartie une entreprise qu’il peut revendre par la suite).

      La financiarisation de l’économie "le modèle libérale" a aussi d’autre conséquence : il réagit violemment en cas de crise. La dette de l’angleterre est maintenant proche des 100% du PIB. Le pays a connu une forte récession en 2008 et 2009, une croissance nulle en 2011. Le taux de chômage est un peu moins élevé qu’en France (8% contre 9.3%) mais les allocations sont faibles (50 livres par semaine pour une personne seule) et de courte durée (max 6 mois contre plus de 18 mois en France) et surtout 1 million de personnes ne touchent aucune indemnité (ce qui a provoqué des émeutes). Le pib par habitant à parité de pouvoir d’achat est strictement égale à celui de la France. Par contre, le pib est largement soutenue par une dette privée pharaonique alors que celle de la France est faible. Aussi la dette extérieur totale (publique + privée) du Royaume-Unis est de 8981 milliards de $ contre 4698 milliards pour la France. Le taux de pauvreté est deux fois plus elevé qu’en France.

      Conclusion : Rien ne démontre une supériorité du modèle britannique par rapport au modèle français, bien au contraire.
      Le modèle britannique c’est plus de dette, presque autant de chomage, deux fois plus de pauvre. 
      Seul avantage : La possibilité de faire tourner la planche à billet pour rembourser plus vite et aussi le flegme légendaire des anglais : alors que le pays est surendetté, alors qu’on demande des efforts à tout le monde et surtout aux plus pauvres, le ministre des Finances George Osborne a indiqué qu’il souhaitait la baisse de 50% à 45% du taux marginal d’imposition sur les plus hauts revenus.
    • 3 votes
      Par gerfaut (---.---.---.174) 21 mai 2012 23:31

      Ne pas oublier les années ou les travaillistes ont été au pouvoir quand même.


      Enfin, j’ étais à Londres, le jour ou Thatcher a démissionné, les gens faisaient la gueule dans la rue, je ne comprenais pas pourquoi, je venais juste d’ arriver, j’ avais mes trucs à faire, jusqu’ à ce que je lise en gros ’Thatcher Quits’ en une. Les gens étaient presque choqué, c’ était étonnant.

      Thatcher a une grosse popularité maintenant en Angleterre, bien sûr il y a toujours des irréductibles. 

      Enfin son discours ’l’ argent public n’ existe pas, rien n’ est gratuit’, c’ est tellement évident et cela suscite pourtant tellement de réactions contre elle. Même un truc aussi évident, il y en a qui ne comprennent pas.
    • 3 votes
      Par BlackMatter (---.---.---.225) 22 mai 2012 01:21

      On peut toujours dire aussi que l’argent privé ça n’existe pas puisque c’est une dette sur la banque centrale.


      Quand à Thatcher, elle est tombé parce qu’elle voulait créer un nouvel impôt "la poll tax", ce qui a provoqué des émeutes. Un bel impôt où si tu es très pauvre, tu paies pareil que si tu es très riche. Elle n’était donc plus si populaire que ça. Sinon son gouvernement ne serait pas tombé. Où alors vous étiez à la City ?
    • 3 votes
      Par BlackMatter (---.---.---.225) 22 mai 2012 01:30

      "Ne pas oublier les années ou les travaillistes ont été au pouvoir quand même."


      Et ne pas oublier quel a été le vrai bilan des années Thatcher.
      A part la City, les banquiers et les spéculateurs, personne n’y a gagné à cette époque là.
      Quand à l’argument nostalgique, il ne signifie rien. Tous le monde a la nostalgie du passé :"c’était mieux avant". Certains regrettaient bien Chirac quand Sarkozy était encore là. En plus, cette sympathie d’on vous parlez c’est exprimé surtout à partir du moment où on a commencé à apprendre qu’elle était gravement malade. La compassion est un sentiment humain qui doit s’adresser envers toute personne qui souffre, quoi que l’on pense des actes passés.


    • 3 votes
      Par pied (---.---.---.151) 22 mai 2012 04:16

      les "biens et services extraordinaires et toujours moins chers que le privé permet."

      il y a des trolls qui vivent dans un monde magique !

      mis à part les réponses ridicules à la nananère, cette phrase est à relever comme un mensonge éhonté !

      quels services extraordinaires ? macdo ? les cliniques privées ?si t’as pas d’argent tu crèves ?
      il faut arrêter le n’importe quoi ! je lui parle vital, il me parle zara et rolex !

      par définition, le système marchand cherche le profit, il sera donc plus cher qu’un service public qui ne fait pas de valeur ajoutée.
      en terme de réflexion, on voit bien ou est le propagandiste.
      va vivre seul et n’utilise aucun service public, bonne chance, troll !

    • 4 votes
      Par pied (---.---.---.151) 22 mai 2012 04:38

      Tread01

      on te prend quand même ?
      alors casses-toi !
      vas là ou la vie te plaît, là ou le mot solidarité est inconnu, au paradis ou on te laisse crever au moindre souci au lieu de nous bassiner de tes plaintes d’enfant gâté.
      surtout ne vieillit pas, ne tombes pas malade,hein !

    • 1 vote
      Par gerfaut (---.---.---.174) 22 mai 2012 09:46

      On peut toujours dire aussi que l’argent privé ça n’existe pas puisque c’est une dette sur la banque centrale.


      Vous finassez là ...

      Quand à Thatcher, elle est tombé parce qu’elle voulait créer un nouvel impôt "la poll tax", ce qui a provoqué des émeutes. Un bel impôt où si tu es très pauvre, tu paies pareil que si tu es très riche. Elle n’était donc plus si populaire que ça. Sinon son gouvernement ne serait pas tombé. 

      Quand il y a un nouvel impôt, les Anglais sont capables de se révolter, ils ne se font pas tondre. 

      Où alors vous étiez à la City ?

      Tout de suite... non étudiant j’ ai fait ma maitrise là-bas. J’ étais dans le centre, Waterloo Station, Greenwich plus à l’ Est
    • 3 votes
      Par Tread01 (---.---.---.253) 22 mai 2012 10:00

      I swear by my life and my love of it that I will never live for the sake of another man, nor ask another man to live for mine.



      Laissez moi vivre ma vie, atteindre mes objectifs, car je suis égoïste, je veux le meilleur pour moi et ma famille, pour moi et mes amis, pas pour vous. Je n’ai que quelques dizaines d’années sur Terre, permettez moi, pendant cette infime durée de me réaliser.
      Seulement mon argent finance votre santé, l’éducation de vos enfants, vos routes et vos ponts sans me demander mon accord. L’esclave c’est celui qui travaille pour donner le fruit de son travail contre sa volonté, je suis le vôtre, si vous êtes fiers de votre moral tant mieux, de votre "intérêt général" jamais défini, pour l’intérêt de votre "nation" définie administrativement où chacun convoite la richesse de son voisin, où règne votre frustration, de rouler en Renaud tandis que d’autres accumulent les Mercedes. Vous pourrez grogner toute votre vie, Steve Jobs et Bill Gates n’ont jamais rien volé à personne et moi non plus. Continuez votre quêtes sans fin pour mettre votre vie entre les mains de fonctionnaires si parfaits. 
      Je veux voir des entrepreneurs, se consacrer au perfectionnement de leur entreprise et pas passer leur temps dans des calculs de fiscalité, de lectures de réglementations écrites par des hommes qui n’ont jamais produit de leur vie... Continuez sur la route de la servitude, mais ne l’imposez pas aux autres, vous ferez au moins quelque chose de bien ; pensez aussi à vos enfants... Je ne veux pas vivre sur le dos des miens comme vous le faites, je veux qu’ils grandissent dans une meilleure situation, par exemple sans dette...
      M’enfin bon, faire boire un âne qui n’a pas encore soif c’est perdre son temps.

    • 1 vote
      Par papone (---.---.---.76) 23 mai 2012 10:49
      papone

      Brûlons les grands livres, oublions les paroles des sages qui ont habité ce monde, rayons de nos esprits les utopies, les rêves de Justice, de vivre ensemble, d’harmonie, la vie n’a pas de sens, gagner de l’argent dans une guerre de tous contre tous est notre finalité, ne cherchons pas à savoir pourquoi, soyons vides, égoïstes, abjects, allons à la mort avec des villas, des mercedes et des âmes atrophiées, enjambons les corps des mendiants et rions de la détresse des loosers, soyons convaincus que la situation de chacun représente son mérite, traversons la vie comme des machines, apprenons à nos enfants à faire de même, tachons d’écraser nos voisins, nourrissons nos ego, le bonheur est surement à l’arrivée.

      Surement n’est-ce pas, parce que si ce n’était pas le cas, ça se saurait ?
  • 17 votes
    Par Pyrathome (---.---.---.157) 21 mai 2012 12:40
    Pyrathome

    L’argent public n’existe pas...tiens donc !!
    Par contre les crapules le sortent du chapeau pour renflouer les banques sur le compte de l’état et donc sur le dos du peuple...On trouve des milliers de milliards pour "sauver" les joueurs de casino Las Végas....
    Résultat, une montagne de dettes illégitimes que l’on sert prétexte pour inféoder les peuples....
    Tu sais quoi Erwanet le satrape néo-libéral ? Non seulement, on ne remboursera jamais l’argent qui n’existe pas, mais en plus, on va s’occuper très sérieusement des crapules...un banquier pendu par semaine, comme le dit si bien le maire de Londres, mrs Livingstone.....sage perspective !!..

    • 9 votes
      Par Erwanet (---.---.---.16) 21 mai 2012 13:25
      Erwanet

      Mince... encore un inculte qui confond le libéralisme et le capitalisme de copinage..
      Pas grand chose à faire pour ton cas.

    • 12 votes
      Par Pyrathome (---.---.---.157) 21 mai 2012 13:53
      Pyrathome

      Libéralisme et capitalisme=milliards de morts=totalitarisme marchand..
      Non, il n’y a rien à faire dans mon cas, jamais je n’accepterai cette idéologie néfaste et criminelle pas plus que tous ces crétins qui viennent défendre l’indéfendable...

    • 3 votes
      Par Tread01 (---.---.---.253) 21 mai 2012 14:01

      Quel salaud ce Montesquieu ! Idéologue de la haine ! 


      ... 

      Retourne à l’école publique ! 
    • 6 votes
      Par Edouardh17 (---.---.---.47) 21 mai 2012 14:08
      Edouardh17

      "totalitarisme marchand.."
      Comment un marchant peut-il être "totalitaire" ? Il force les gens à acheter ses produits et services ?

    • 6 votes
      Par Elisa (---.---.---.154) 21 mai 2012 14:43

      @edouardh17
      Mais oui une entreprise peut forcer les gens puisque la concurrence sans frein aboutit inexorablement au monopole.

    • 3 votes
      Par Tread01 (---.---.---.253) 21 mai 2012 15:41

      Prouve le.

    • 12 votes
      Par Elisa (---.---.---.154) 21 mai 2012 17:25

      @tread01
      Quel est le système d’exploitation de votre ordinateur ?
      Avez-vous pu le choisir ?
      Les parkings urbains et Vinci !
      Les Autoroutes
      Etc...

    • 6 votes
      Par Tread01 (---.---.---.253) 21 mai 2012 18:44

      De Microsoft, j’ai pu le choisir comparativement avec linux et Apple. 


      Il existe différents parkings privés dans ma ville, mais généralement c’est un monopole public et où la réglementation y va bon train. Mais j’ai toujours eu le choix pour me garer.

      J’ai le choix de la route que je prends, les autoroutes ne sont elles pas concurrencées par les voies ferrées ou le réseau aérien ? Toute activité est en concurrence avec toutes les autres pour obtenir chaque unité monétaire. Le marché est un processus qui justement ne permet pas le monopole car la hausse des profits attire les entrepreneurs qui, pour rentrer, font preuve d’innovation (Free dans le domaine de la téléphonie mobile ET d’internet, les compagnies lowcost pour l’aérien etc.). 

      D’ailleurs la libéralisation du trafic aérien, des télécoms, ou des services postiers (en Allemagne par exemple), considérés comme des domaines de "monopoles naturels" sont ils en monopole ? La concurrence amène t’elle les monopoles où elle est libre ? 

      les seuls monopoles qui ont duré sont des monopoles publics. Je vous mets au défi de me trouver un monopole privé dans un secteur libre d’entrée (sans barrière légale) qui est perduré.
    • 5 votes
      Par Bender (---.---.---.200) 21 mai 2012 18:50
      Bender

      "Quel est le système d’exploitation de votre ordinateur ?"

      Eheh, bien répondu, bravo !! Il est clair que la vraie concurrence n’existera pas tant que les principaux industriels s’entendront entre eux afin de tirer les prix vers le haut. On a un superbe exemple de cela : les opérateurs téléphonie mobile. Alors qu’ils sont censés se faire concurrence, il a été récemment mis en évidence qu’ils s’entendaient entre eux afin de ne jamais descendre réellement les prix !
      Cela peut sembler anodin mais le problème c’est que dans tous les secteurs il y a ce genre de tricherie ! Normal, l’appât du gain n’est pas vraiment une vertu et leur système est complètement gangréné par la corruption et le sera toujours.
      L’autogestion est la seule solution, affranchissons nous de toutes ces multinationales qui non seulement nous pourrissent la vie mais comme en plus pourrissent tout ce qu’elles touchent !!

    • 5 votes
      Par FrenchDissent (---.---.---.155) 21 mai 2012 19:03
      FrenchDissent

      La téléphonie est ultra-réglementée, ça prend des années pour monter et soumettre un dossier, en plus de ça il faut verser des mannes de pognon aux politiciens.

    • 3 votes
      Par Bender (---.---.---.200) 21 mai 2012 20:18
      Bender

      "ça prend des années pour monter et soumettre un dossier"

      Vous êtes complètement à côté de la plaque mon vieux... Si je vous suis, c’est donc pour cela qu’il y a eu entente illicite entre les opérateurs ?

    • 5 votes
      Par Tread01 (---.---.---.253) 21 mai 2012 20:35

      oui, car quasiment assuré de ne pas avoir de nouvel entrant on se partage le gateau... Free arrive tant bien que mal et boom !

    • 3 votes
      Par Schilo (---.---.---.188) 21 mai 2012 22:06

      @edouardh17

      comment forcer à acheter ? l’obsolescence programmée par exemple...

    • 3 votes
      Par BlackMatter (---.---.---.225) 21 mai 2012 23:48

      "les seuls monopoles qui ont duré sont des monopoles publics. Je vous mets au défi de me trouver un monopole privé dans un secteur libre d’entrée (sans barrière légale) qui est perduré."


      Dans le secteur privée, on ne trouve pas de monopole durable parce qu’il existe les lois antitrust et sur la concurrence qui agissent chaque fois que le risque se présente. Et ces lois ont été actionnés de nombreuses fois depuis 1890. Apparemment déjà à l’époque, le législateur savait qu’il existait des risques de création de cartel voir de monopole.


      Des exemples :

      American Tobacco fut démantelée en 1911 sur la base du Sherman Antitrust Act.
      Standard Oil fut poursuivie par le Gouvernement américain le 8 novembre 1906 et démantelée par décision du 5 mai 1911.
      AT&T fut démantelée le 8 janvier 1982 après 6 ans de procédure du Ministère de la Justice américain. Ce cas passe pour le plus emblématique.
      À partir de 1982, IBM fit l’objet d’une instruction sur le fondement du Sherman Act mais les poursuites furent abandonnées.
      Microsoft fut également poursuivie pour infraction au Sherman Act à partir de 1997. Les poursuites furent abandonnées après une transaction en 2002 sous la présidence de George W. Bush.
    • 1 vote
      Par pied (---.---.---.151) 22 mai 2012 04:23

      @ Tread01

      ouh la mauvaise foi !

    • 1 vote
      Par pied (---.---.---.151) 22 mai 2012 04:42

      Edouardh17

      il n’y a pas qu’une facette au totalitarisme, il faut réfléchir un peu plus...

    • 2 votes
      Par Mr.Kout (---.---.---.76) 22 mai 2012 18:20

      http://www.delaservitudemoderne.org/

      Regardez donc par là pour voir ce qu’est le totalitarisme marchand.

      Je ne m’adresse pas aux cupides,aux égoïstes pour qui on ne peut plus rien.
      Pour eux juste une chose :

      La loi de la jungle ne sera jamais un progrès mais quitte à tant la souhaiter autant quelle soit totale,plus de police,plus d’armée,juste vous et nous.
      J’attend ça avec impatience,je vous promet d’être en phase avec l’absence de règles et vous bouffer tout cru (enfin mes chiens parce que la viande de rats......)

  • 5 votes
    Par gerfaut (---.---.---.174) 21 mai 2012 12:52

    Tiens, revoilà les Miséroïdes !!


  • 10 votes
    Par Unghmar (---.---.---.199) 21 mai 2012 13:05
    Unghmar

    Thatcher, la vieille copine de Pinochet qui a "amené la démocratie et les élections au Chili". Je suppose qu’en bon adepte de Friedman, vous allez nous sortir un document sur les vertus du libéralisme sous Pinochet après ?

    • 6 votes
      Par Pyrathome (---.---.---.157) 21 mai 2012 13:56
      Pyrathome

      Et oui, le triste sieur Erwapanet est aussi un grand adorateur nostalgique de Pinochet et de l’ordure Milton Friedman, que même les asticots ne veulent pas bouffer....

    • 4 votes
      Par FrenchDissent (---.---.---.155) 21 mai 2012 19:22
      FrenchDissent

      Grâce à Friedman le Chili est devenu un des pays les plus prospères d’Amérique du Sud. Et comme il l’avait prévu davantage de libertés économiques ont conduit à davantage de libertés politiques. 


      Pour ce qui est de Pinochet, et cela n’excuse pas les horreurs commises par la suite, il a permis au Chili d’éviter un régime marxiste avec des kill ratio dans la population 10 à 100 fois supérieurs comme en ont connu les dictatures de gauche. On se souvient d’ailleurs que la chambre des représentants du Chili avaient condamné les agissements d’Allende et ses multiples violations de la constitution dans la résolution du 23 août 1973, sorte de mandat populaire pour une intervention immédiate des forces armées.
    • 4 votes
      Par Bender (---.---.---.200) 21 mai 2012 20:16
      Bender

      Allende = démocratiquement élu. Pinochet a pris le pouvoir par la force et instauré une dictature d’extrême droite, soutenu par les USA.
      Continuez comme ça et très bientôt votre cerveau de malade va nous vanter le nazisme...

    • 3 votes
      Par Tread01 (---.---.---.253) 21 mai 2012 20:46

      Allende = démocratiquement élu


      Hitler est issu des institutions démocratiques aussi.
    • 2 votes
      Par gerfaut (---.---.---.174) 21 mai 2012 23:41

      "Vieille copine de Pinochet ! " Franchement, est-ce que vous savez ce que c’ est qu’ une relation d’ Etat à Etat ? Cela dépasse les sentiments que l’ on peut avoir vis-à-vis d’ une personne. S’ il n’ y a pas rupture diplomatique, une foule de problème se posent entre Etats et il faut bien les rêgler. Et les sentiments de Thatcher par rapport à Pinochet, on ne les connait pas.


      Quand De Gaulle va en Chine, il traite d’ Etat à Etat, de puissance à puissance, il se fout si c’ est Mao ou un autre. On n’ est pas dans un épisode de Bambi.

      Arrêtez avec vôtre morale, c’ est complètement déplacé dans le contexte
    • 3 votes
      Par BlackMatter (---.---.---.225) 22 mai 2012 01:58

      @ Edouardh17


      Si vous cherchez de la neutralité et de l’objectivité sur le site favori d’Alain Madelin, qui s’affiche d’ailleurs comme le "Journal quotidien en ligne de tendance libérale et libertarienne", permettez moi de suggérer que vous vous trompez. Ça n’est pas comme ça que vous comprendrez les risques du libéralisme outrancier.


    • 2 votes
      Par Mr.Kout (---.---.---.76) 22 mai 2012 18:23

      Ils ne veulent pas comprendre blackmatter,ils veulent croquer comme disent les jeunes.
      Laissez donc,il veulent la loi de la jungle et vont l’avoir.Que j’aimerais être là le jour où ils comprendront que les lions c’est pas eux.

    • 1 vote
      Par papone (---.---.---.76) 23 mai 2012 11:35
      papone

      Exact Mr Kout, mais la loi de la jungle ils l’envisagent dans des quartiers résidentiels entourés de murs et de barrières de 10 m de haut, protégés par des milices privées et ne sortant que sous escorte. C’est ça l’accomplissement de leur rêve même s’ils n’en sont pas forcément conscients.


  • 3 votes
    Par gerfaut (---.---.---.174) 21 mai 2012 16:39

    TVA bien euh ???? J’ t’ offre impôt ???


  • 3 votes
    Par rototo (---.---.---.229) 21 mai 2012 22:04

    les pro liberaux sont toujours aussi neuneux a ce que je vois. mais les gars on joue votre jeu en ce moment et tout fout le camp. la réalité est que le liberalisme on le vit en ce moment, celui meme que vous idolatrez tant, et qui va nous mener dans le mur. vous etes cons les gars

  • 1 vote
    Par drolv (---.---.---.199) 21 mai 2012 22:58

    L’alpha et l’omega. Je veux un service il faut que je paie pour cela. Toute relation ne peut être que relation marchande. Le reste n’est rien. L’avenir est radieux.

    • 1 vote
      Par Bender (---.---.---.200) 22 mai 2012 09:27
      Bender

      "L’avenir est radieux."

      Oui, oui, on le voit bien, le capitalisme prédateur n’engendre jamais de crises. Il n’y en a pas eu en 1929 et d’ailleurs il n’y en a pas aujourd’hui... Si les bulles explosent les unes après les autres, c’est la faute aux méchants états.
      Nous devons réguler le capitalisme sauvage, autrement on va dans le mur c’est tout !

    • vote
      Par Mr.Kout (---.---.---.76) 22 mai 2012 18:24

      drolv doit être ironique,je pense.

  • 7 votes
    Par Walid Haïdar (---.---.---.145) 22 mai 2012 01:38

    Ils sont marrants les "libéraux"...


    "L’argent public n’existe pas" Ah ouais, c’est vraiment intelligent comme affirmation. Et en fait, l’argent que gagnent les milliardaires et autres super riches sur lesquels vous vous branlez H24, il vient d’où cet argent hein ? Il tombe du ciel ? Il sort de leurs cerveaux créatifs ?

    Non, il vient du travail, qui produit la valeur. Ce que gagne une personne comme argent, c’est ce que sa position dans le système lui permet de gagner compte tenu de l’esprit particulier du système, de sa configuration particulière.

    Or cet esprit et cette configuration, ne descendent pas du ciel, ils n’ont pas été mis au point par le saint esprit. Ils on été mis au point et en pratique par les hommes, et donc ils sont imparfaits (ça c’est irréfutable), voire découlent de l’intérêt de la classe dominante (ça ça me paraît évident mais bon, on va être sympa, on va dire que ça se discute). Donc la répartition des richesse avant redistribution, découle d’un système qui n’a rien de parfait, et donc qui créé forcément, naturellement, inévitablement, des aberrations, et ce sont ces aberrations qu’il convient de corriger : ça, c’est du domaine de la vérité objective, mathématique, que seule la malhonnêteté et l’intéressement peuvent faire nier.

    Mais au delà de ça, sans une école pour tous, vous avez une économie de préhistoire, parce que pour être performante (pour la masse des humains), une économie a besoin d’un niveau d’éducation élevé. Par conséquent, il faut de l’argent public pour l’école, pour l’économie (je me place du point de vue des imbéciles qui pensent que le sens de la vie se résume à l’économie). Deuxièmement, si vous considérez qu’en fait on peut très bien se passer des illettrés en les laissant crever, en faisant en sorte que seuls les riches aient accès à une éducation qui serait payante, vous soutenez un modèle de différenciation de plus en plus extrême, qui, avec l’aide de la technologie n’aura pas de mal a fabriquer des castes de surhommes, et des castes de sous-hommes : il faut le dire, car c’est la conséquence très proche de vos élucubrations. Il faut le dire, et le défendre. Je vois avec plaisir nos amis fachos dire de plus en plus ouvertement que (bien que, bien entendu, ils ne sont pas fascistes, le fascisme n’existe pas, blablabla..), ils sont d’accord avec à peu près toutes les idées de tous les fachos, de tous les temps : c’est bien, ils crachent le morceau. Vous aussi, vous finirez par le cracher : il faut assumer vos âneries jusqu’au bout, comme vos copains fachos : vous êtes pour la différenciation humaine, entre ceux qui sont configurés pour dominer le système, et ceux qui n’y sont pas adaptés, plutôt que pour l’élaboration d’un système où tout le monde à la chance de se réaliser selon ses propres spécificités, qui ne consistent pas forcément à être hyper adapté au monde très particulier et particulièrement débile, des producteurs abrutis de superflu : l’humanité n’a pas émergé de la jungle pour que 10 000 ans plus tard des ânes bâtés nous expliquent que le vrai projet humain, c’est que tout le monde s’adapte à la loi de la jungle mercantile.

    Vous êtes des cancres pour les uns, des gens qui défendez vos intérêts de classe pour les autres.
    • 5 votes
      Par BlackMatter (---.---.---.225) 22 mai 2012 02:21

      " l’humanité n’a pas émergé de la jungle pour que 10 000 ans plus tard des ânes bâtés nous expliquent que le vrai projet humain, c’est que tout le monde s’adapte à la loi de la jungle mercantile."


      Non, elle a émergé pour que je puisse changer d’Iphone tous les 6 mois en fonction des sorties des nouveaux modèles. Parce que produire pour produire -surtout si c’est inutile-, gaspiller les ressources minérales et énergétiques tout en enrichissant éhontément un tout petit nombre des habitants de la planète, c’est bien. Ça doit même être un sacerdoce.
      En plus vous êtes méchant. Pourquoi dites vous que les riches sont des gens qui défendent leurs intérêts de classe ? C’est pas vrai. C’est les ouvriers les méchants. C’est eux qui veulent garder leurs privilèges "35 heures, congés payés, sécurité sociale, retraite, salaire minimum"... Ils veulent m’empêcher d’avoir ma rolex à 40 ans et 100 000 balles qui tombent tous les mois. A cause d’eux, je vais rater ma vie ! Méchants ! Méchants salariés ! Ben si vous continuez, mon cerveau va s’enfuir à l’étranger et vous serez bien embêtés. Parce que moi je suis un créatif... c’est moi qui ait choisi de naître d’un papa chef d’entreprise milliardaire. Tout ce que j’ai, je le dois à mon mérite. Celui d’avoir fait le bon choix à ma naissance. Et si vous, vous êtes assez naze pour avoir choisi un papa ouvrier qui n’habite pas Neuilly, c’est pas ma faute. Vous êtes naze naze naze naze naze !
    • vote
      Par papone (---.---.---.76) 23 mai 2012 12:25
      papone

      C’est souvent ça le problème. Les gens issus de milieux au sein desquels la réussite sociale est assurée depuis la naissance (études supérieures, pistons etc) s’imaginent que leur position est due à leur mérite. Parce qu’ils ont bien révisé leur concours de mathématiques à 18 ans, ils pensent être en haut grâce à leur intelligence hors norme et ne comprennent pas que quoi que ce soit vienne freiner leur ascension (qui signifie rarement autre chose qu’enrichissement).

      On les a convaincu (sans difficulté) qu’ils appartenaient à l’élite, vous ne pouvez pas imaginer les ravages que ça fait. 
      Ils n’ont jamais pensé un instant que, s’ils étaient nés dans un autre milieu, ils auraient pu se retrouver sur un chantier avec une pioche et que leur cerveau de génie n’aurait alors manqué à personne.
      Cette vérité stricte, la vie se charge parfois de la révéler, mais il faut faire preuve d’une honnêteté douloureuse pour l’admettre.
  • 5 votes
    Par cassia (---.---.---.89) 22 mai 2012 02:07
    cassia

    Lorsque vous voulez produire quelque chose mais que vous êtes obligé de demander la permission à quelqu’un qui ne produit rien, vous devez vous poser des questions...Sérieusement ! Car c’est le parasite qui régule, dirige et contrôle celui qui produit les vraies richesses. Leurs lois ne vous protègent pas contre eux, mais les protègent, eux, contre vous !

    • 1 vote
      Par logan2 (---.---.---.28) 22 mai 2012 11:46

      Ouais sauf que pour produire qqchose t’auras besoin de l’aide d’autres personnes parce que tu peux pas tout faire toi même.

      Ducoup qui les protège ces gens de toi ?

      Ta production peut polluer, elle peut gaspiller, elle peut nuir, elle peut même tuer des gens, ex la vache folle.

      Ce n’est pas comme si tu était tout seul au monde, donc il faut bien que des gens s’occupent de l’aménagement du territoire et donnent les autorisations ou non, il faut que quelqu’un vérifie que tes produis ne sont pas dangereux, il faut que quelqu’un vérifie que ta production n’est pas une arnaque etc ... Je t’invite à modérer tes propos et à t’ôter cette idée individualiste stupide.

    • vote
      Par cassia (---.---.---.89) 22 mai 2012 18:52
      cassia

      Tu as, semble t-il, mal interprété mon commentaire !,

  • 3 votes
    Par pied (---.---.---.151) 22 mai 2012 04:30

      FrenchDissent

    merci pinochet !
    waaaah ! ça c’est un humain !
    en voilà un qui défend le fascisme, et il est content ?
    vive la force qui s’impose aux faibles hein ?
    et que ça compare le nombre de mort entre dictatures...pour choisir la meilleure !
    allez dire ça aux famille des pauvres gens morts sous la torture, il vont vous adorer,sûr !
    la barbarie n’a pas de camp, vous n’y avez jamais songé ?
    vous parlez comme un kapo.
    beurk...

    • 2 votes
      Par FrenchDissent (---.---.---.155) 22 mai 2012 07:25
      FrenchDissent

      Où vois-tu une approbation des crimes qui ont été commis sous le régime de Pinochet ?


      Mais puisque tu as un sens morale si développé et objectif, tu n’auras aucun mal à condamner ceux commis par Allende et dénoncés par la chambre des représentants du Chili.

    • 3 votes
      Par pied (---.---.---.151) 22 mai 2012 17:08

      "Pour ce qui est de Pinochet, et cela n’excuse pas les horreurs commises par la suite, il a permis au Chili d’éviter un régime marxiste avec des kill ratio dans la population 10 à 100 fois supérieurs comme en ont connu les dictatures de gauche"
      .

      certes, vous n’excusez pas, mais vous préférez nettement les assassins de droite, vous minimisez les exactions en les comparant à des fantasmes ( et ne me sortez pas staline, vous n’arriverez pas à faire croire qu’allende fut un dictateur sanguinaire en puissance.)

      une dictature, de droite ou de gauche est la même saloperie.
      ("kill ratio ? c’est quoi ce terme de ricain tout pourri ?)

      j’ajouterai que, lorsqu’on voit avec quelle facilité les service secrets américains ont installé et soutenu cette barbarie pinochetiste, on constate à quel point le chili était menacé dans son intégrité politique et territoriale par des agents belliqueux venus de l’étranger.
      il est du devoir d’un président élu de tout faire pour protéger son pays contre les agents provocateurs, les assassins économiques...etc...
      il a échoué et c’en a été fini de la démocratie, l’horreur a pris le pays, avec la bénédiction de ce grand homme de milton friedman, ce sanguinaire a pu mettre le pays en coupe réglée.
      certes, la prospérité des plus riche et des plus puissants, et des grosses multinationales américaines a fait un bond en avant, comme d’habitude avec ces enfoirés, peu de riches de plus en plus riches et le reste, va mourir.
      .
      .

      "Grâce à Friedman le Chili est devenu un des pays les plus prospères d’Amérique du Sud. Et comme il l’avait prévu davantage de libertés économiques ont conduit à davantage de libertés politiques."

      d’avantage de libertés politiques ?vous plaisantez j’espère !!

      là vous rêvez tout debout, ou vous mentez, au choix...

      cordialement tout de même.



  • 5 votes
    Par zeitgest (---.---.---.146) 22 mai 2012 07:09
    zeitgest

    "Gagner sa vie" est un non-sens.
    Tant que l’on continuera de penser ainsi, il y aura éternellement des esclaves.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




Pierre Voyance Gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus
ABC Voyance gratuite