• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’AVC - Un problème de santé publique

L’AVC - Un problème de santé publique

Avec 150 000 cas par an en France, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont un véritable problème de santé publique : troisième cause de mortalité (60 000 par an), deuxième cause de démence, et première cause de handicap.

 

Après un AVC :
• 1 personne sur 5 décède dans le mois qui suit
• les 3/4 des survivants en gardent des séquelles définitives
• 1/3 devient dépendant
• 1/4 ne reprendra jamais d'activité professionnelle
• 1/4 des patients qui ont fait un AVC sont dépressifs

L'AVC ne frappe pas que les personnes âgées : Chaque année 10 000 à 15 000 personnes de moins de 45 ans en pleine activité voient leur vie bouleversée par un AVC.

 

 

Voici une première et très courte vidéo pour vulgariser(1) : 

 

 

 

Les réflexes qui sauvent

 

Voici les réflexes à avoir en cas de suspicion d'un AVC chez un proche ou chez n'importe qui dans la rue, au travail, partout. 4 tests très simples et en cas d'échec d'un seul, prévenir immédiatement les secours (faire le 15). Mieux vaut déranger pour rien que de passer à côté sachant que la personne peut très bien se remettre en apparence temporairement d'un malaise et rechuter plus tard avec des conséquences dramatiques (graves séquelles, mort).

 

- Demander à la personne de sourire ; si elle est incapable de sourire il y a vraissemblablement un trouble neurologique, prévenir les secours. 

 

- Demander à la personne de répéter une phrase ; si la personne a du mal a formuler une phrase toute simple, prévenir les secours.

 

- Demandez de lever les deux bras en même temps ; si elle ne peut pas lever l'un des deux, cela veut dire qu'une zone du cerveau a été touchée - symptome , prévenir les secours.

 

- Demandez de tirer la langue tout droit ; si la personne en est incapable, si la langue part de travers ou ne sort pas complètement, prévenir les secours.

 

 

Cette vidéo(2) a déjà été vue plusieurs millions de fois mais il n'est pas inutile de la rediffuser, la faire suivre : 

 

 

 

Plus la personne est prise en charge rapidement, plus les risques de séquelles neurologiques sont restreintes. Les symptômes ne sont pas aussi simples à identifier mais le caractère brusque d'apparrition de ceux-ci est commun et doit être pris au sérieux. Trouble de la parole, fatigue d'un membre, incapacité subite d'utiliser des objets du quotidien, visage qui se déforme et devient asymétrique, sont autant de changements qui peuvent indiquer un AVC. Cette émission détaille davantage tout cela et explique les dysfonctionnements en France (avant-dernière en Europe pour la prise en charge des AVC), le manque de considération pour les urgentistes (et ses conséquences), mais aussi les évolutions positives :

 

 

 

Pour aller plus loin : cette conférence sur le lien entre les AVC et la génétique 

 

 

(1) Source AFP

(2) Chaîne YT de David Lefrançois

(3) Enquête de santé

 

Tags : Santé





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès