• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’économiste Jean-Jacques Rosa recommande le FREXIT sur la cinq, dans (...)

L’économiste Jean-Jacques Rosa recommande le FREXIT sur la cinq, dans l’émission C dans l’air ... ..

"Personnellement je crois que la France aurait intérêt à sortir, parce que ça lui rendrait la maitrise de sa politique monétaire et la maitrise de son taux de change, la performance que nous avons eu dans les 8 ou 10 dernières années n'est pas bonne du tout, donc si nous avions une monnaie indépendante avec un taux de change indépendant, je pense que nous aurions une croissance nettement plus forte" ...

 

Jean-Jacques Rosa, sur la 5, pour l'émission C dans l'air ...

 

 

Jean-Jacques Rosa, économiste libéral, est professeur émérite des Universités et consultant en microéconomie et stratégie. Il dirige le Master of Business Administration de Science Po qu'il a créé en 1993.

 

Tags : Euro Union européenne FREXIT




Réagissez à l'article

129 réactions à cet article    


  • 3 votes
    maQiavel maQiavel 12 avril 18:58

    Concernant les Grecs , il faut dire que la situation aurait été plus compliqué que la notre puisqu’une grosse proportion de leur dette est libellé en contrat étranger , les Grecs auraient de ce fait un problème et devraient probablement faire défaut sur leur dette. Mais pour la France, les choses se présenteraient très différemment.

    Quoi qu’il en soit , c’était jouable pour les Grecs et comme je le disais en 2015 , ils ne doivent s’en prendre qu’à eux mêmes , on accuse Tsipras de trahison mais on oublie que leur opinion publique était majoritairement contre la sortie de la zone euro. Donc , qu’ils morflent en silence , la vie est dure pour ceux qui s’accrochent à leur servitude volontaire. Comme le disait un oligarque Allemand "nous torturons les Grecs pour que les Italiens entendent leurs cris"... smiley

    • 1 vote
      pegase pegase 13 avril 10:06

      @maQiavel

      on accuse Tsipras de trahison mais on oublie que leur opinion publique était majoritairement contre la sortie de la zone euro.


      Vous êtes sûr de cet info ? 

      Donc ils auraient voté Tsipras, parce qu’il prétendait modifier les traités comme JL Melenchon ?



    • vote
      maQiavel maQiavel 13 avril 10:39

      @pegase

      Une grande majorité des Grecs ne voulaient pas sortir de l’euro.

      http://www.francetvinfo.fr/monde/grece/selon-un-sondage-84-des-grecs-veulent-garder-l-euro_993005.html

      http://www.europe1.fr/mediacenter/emissions/le-zoom-eco/videos/grece-pas-question-de-sortir-de-l-euro-2339159

      Par ailleurs, le référendum gagné par le gouvernement Tsipras à 63 % n’avait rien à voir avec une sortie de l’euro, il s’agissait de savoir si les Grecs étaient d’accord avec le plan d’austérité proposé par la Troika. Ce que voulaient les Grecs, c’était renégocier ce plan.

      Voyant les difficultés de ces négociations, Tsipras a demandé à Varoufakis de préparer un plan de sortie de l’euro au cas où les discussions n’aboutissaient à rien, ce qu’il a fait, mais l’une des raisons pour lesquelles ils ne l’ont pas appliqué est qu’ils se seraient mit à dos leur opinion publique qui tenait à rester dans la zone euro. 


    • 3 votes
      yoananda yoananda 13 avril 11:00

      @pegase
      oui. JLM c’est le Tsipras français.


    • vote
      maQiavel maQiavel 13 avril 11:21

      Je ne sais pas ce que fera Melenchon mais je pense surtout qu’on fait un mauvais procès à Tsipras, son gouvernement ne pouvait pas faire grand-chose à partir du moment où l’opinion publique grecque était hostile à une sortie de l’euro (ce qui est aussi le cas de la France pour le moment, d’où l’importance de la critique de l’euro pendant cette campagne du point de vue de la guerre de communication qui a lieu et qui pourrait faire basculer l’opinion ). 


    • vote
      Zatara Zatara 13 avril 11:25

      @maQiavel
      Chales Gaves : Comme me l’avait dit le patron de l’une des grandes sociétés d’assurance Allemandes avec beaucoup de finesse (!), « Nous torturons les Grecs pour que les Italiens entendent leurs cris », ce qui m’avait passablement surpris venant d’un Allemand.

      bon, ben là au moins c’est clair...donc l’Europe est affaire de torture de peuple... et le bourreau est allemand....


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 13 avril 11:51

      @Zatara
      Oui mais les Allemands défendent leurs intérêts. Et les autres peuples sont libres d’en sortir (d’ailleurs la volonté profonde des élites Allemandes en 2015 était que les Grecs sortent de la zone euro). Moi je ne rejette pas la faute sur l’Allemagne. Pourquoi ne veut-on pas sortir de cette chambre de torture ? La prison est plus mentale qu’autre chose. 


    • vote
      Zatara Zatara 13 avril 13:06

      @maQiavel

      Oui mais les Allemands défendent leurs intérêts.

      au détriment de certains peuples (la question étant celle de ce que l’on peut se permettre d’infliger aux autres pour quelques billets)... tiens mais ça me rappelle quelque chose ça....la raison "vitale"....

      Et les autres peuples sont libres d’en sortir

      C’est une erreur de le voir ainsi, comme une option. J’estime qu’il ne s’agit que d’une posture politique, une pseudo liberté du marketing européen .....

      Pourquoi ne veut-on pas sortir de cette chambre de torture ? La prison est plus mentale qu’autre chose.

      Ce n’est pas une question de vouloir au regard des implications quant au "pouvoir". Car la Grèce n’a strictement aucun intérêt d’y rester justement (sauf une toute petite partie bien identifié qui n’est pas grecs mais bien international). C’est de la contrainte matériel rien d’autre (finance et "protection" militaire).

      Dans le fond, je ne blâme pas seulement les élites allemandes qui assument le port de la cagoule rigoriste sadomaso. Mais bien le choix délibéré de faire la guerre, sous une autre forme, à des pays sous le diktat financier. Le "progrès" est indéniable pour la caste dominante (cad politiques compris) puisqu’à la place de se prendre une balle dans la tête, ou un obus sur la tronche, ils sont libre de crever du manque de médicament, de bouffe, ou ultérieurement d’avoir mal voté....


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 13 avril 14:39

      @Zatara

      Mais tu vois, je pense qu’on ne peut absolument pas comparer avec ce régime qui contraignait les autres militairement pour des raisons d’espace vital. Oui les Allemands défendent leurs intérêts peut être au détriment des autres peuples, mais ils ne contraignent pas les autres peuples à rester dans ce cadre Européen, il y’a des dispositions qui permettent aux autres pays d’en sortir de ce cadre.

      En ce qui concerne les contraintes matérielles, des études montrent que les Grecs s’en seraient mieux sorti en partant. Mais en plus, même en supposant que la situation serait difficile, un peuple qui est capable de renoncer à sa liberté par crainte d’inconfort matériel ne mérite pas d’être libre, point barre. Je suis d’accord avec le fait qu’il y’avait des implications géopolitiques qui ont participé à la capitulation de Tsipras, reste que les Grecs voulaient majoritairement rester dans la zone euro et ça aussi ça a joué.

      Moi , si je fais partie de l’élite Allemande , je dirai ceci : « vous nous accuser de torturer les autres peuples , d’imposer aux autres notre vision mais puisqu’on est si méchant et que les contraintes sont si mauvaises , pourquoi ces autres peuples ne se retirent pas de cette structure européenne ? Rien ne les empêche d’activer l’article 50 et de dégager, les Britanniques l’ont fait, les ordres mécanisées de wehrmacht n’ont pas fondu sur eux. Donc, cassez vous ! Ou est le problème ? Mais si vous voulez restez dans ce projet, arrêtez de nous casser les pieds en nous faisant passer pour des monstres froids, c’est insupportable qu’on nous accuse de tous les maux alors que vous êtes libre de partir. En vérité, ce qui vous frustre, c’est que vous voulez devenir calife à la place du calife alors que vos structures économiques ne vous donne pas les épaules assez larges pour assumer ce rôle ». 


    • vote
      yoananda yoananda 13 avril 14:48

      @maQiavel
      bien d’accord avec toi maQ !

      Comme quoi tu ne dis pas que des conneries smiley [je rigole !]

      On ne peut pas tout reprocher aux Allemands en effet. Ils sont "dur" mais c’est leur mentalité. Ils sont tout aussi durs avec eux même. Ils bossent, exportent, et gagnent des surplus. Mais après les autres peuples veulent bien de leur argent, font n’importe quoi avec, et puis ensuite se plaignent qu’on vienne leur demander des comptes. Je serais Allemand, pas besoin d’être né en 17, ça m’énerverait un peu.

      On peut critiquer les Allemands, notamment pour leur tendance "spontanée" à l’impérialisme économique et peut-être une certaine forme de naïveté envers les autres pays. On peut leur reprocher de déstabiliser l’Europe, mais ils ne sont pas seuls dans l’histoire non plus.


    • vote
      pegase pegase 13 avril 15:58

      @yoananda

      On peut critiquer les Allemands, notamment pour leur tendance "spontanée" à l’impérialisme économique


      Ils sont lamentables, ils prennent les français pour des gens incompétents alors qu’ils sont incapables dans leur grande majorité d’effectuer une simple règle de 3 ...

      Calcul de facteur de réduction pour une surface donnée, afin d’établir des tableaux de cotations sur excel, mon ex partenaire allemand ingénieur INCAPABLE de faire ce calcul, il a fallu que ce soit moi qui lui explique, comme un benêt je lui ai tout expliqué ... c’est moi qui l’a formé ...

      Et ils nous prennent pour de la merde, c’est du vécu, notre collaboration a fini par aller au clash .... Aujourd’hui il exploite ma marque dans le monde entier, sans mon autorisation, il l’a déposée en Allemagne sans mon autorisation, pour récupérer mes droits c’est un coût minimum de 35 à 40 000 € en frais d’avocats ... 

      Il sait que je ne franchirai pas le pas ! 

      Voilà les allemands ... il est pas tout seul dans la boite, et j’ai aussi 3 ou 4 fournisseurs et quelques clients, donc j’ai une bonne vision de leur état d’esprit ...


    • 1 vote
      Zatara Zatara 13 avril 16:19

      @maQiavel
      premièrement, comme je l’avais dis mais peut être pas suffisamment de manière claire, les Allemands ne font qu’endosser la cagoule, mais ils ne sont en l’occurrence, qu’un "outil", un grand méchant loup de façade, au service d’un club.

      deuxièmement, je ne vois pas la Grèce avoir le choix. Qu’ils aient fait n’importe quoi avec les sous, je suis entièrement d’accord, mais les banques ont aussi accepté de faire des crédit à tout va, façon ricaine....sans parler de la magouille ultime GS pour nettoyer les comptes afin de rentrer dans l’UE.... Maintenant, je me répète, mais je ne pense pas que la Grèce ait le choix, ni le gouvernement, ni le peuple, à la différence de la Grande Bretagne. Enfin, je pense que la GB à profiter du cache sexe démocratique pour opérer quelque chose qu’elle souhaitait, stratégiquement, de toute façon. Beaucoup oublie de parler de common wealth...


    • vote
      maQiavel maQiavel 13 avril 17:16

      @Zatara

      Sur le premier point, je sais bien, j’avais très bien compris et je suis d’accord avec toi mais ça n’y change rien. Si on n’est pas content on dégage. La réalité est qu’on ne veut pas se tirer de là, donc voilà, il ne faut pas se plaindre des uns ou des autres et surtout pas des Allemands.

      Sur le second point, la Grèce avait le choix, en 2015 elle aurait pu se tirer de là même si c’était périlleux. Mais oui, le prix à payer de la liberté, c’est le péril, sans même parler du fait qu’en restant dans la prison, ils en prennent plein la trogne. La réalité est que les Grecs (peuple et gouvernement) ont la trouille de sortir de la prison, c’est de la pusillanimité, c’est tout. Et les pusillanimes ont toujours le sort qu’ils méritent. S’ils ne sont pas contents, qu’ils dégagent. Sinon, qu’ils la ferment et souffrent en silence, sauf peut être pour faire entendre leurs cris aux Italiens … smiley

      Non mais ça ne peut pas toujours être la faute des autres. Et ce que je dis pour les Grecs est aussi vrai pour les Français. On a l’occasion d’en sortir avant qu’il ne soit trop tard. Mais on ne le fera pas. Et quand on va se retrouver dans la situation des Grecs, on se mettra aussi à jouer les pleureuses « bouhouhou, les méchants Allemands nous victimisent   smiley  ». Cette chialerie est  insupportable  :-/, quand le faible est abject, on peut oublier sa faiblesse pour ne se souvenir que de son abjection … 


    • vote
      maQiavel maQiavel 13 avril 17:24

      @pegase
      En gros un Allemand vous a niqué. smiley


    • 1 vote
      Zatara Zatara 13 avril 19:25

      @maQiavel
      tu met le doigt sur quelque chose d’extrêmement important et précisément là ou je voulais en venir : l’Allemagne, parce qu’elle a accepté ce rôle, donc dans son comportement, est le bouc émissaire idéal pour ceux qui préfère la mollesse intellectuel (les doigts de pied en éventail) et dont le manque de couille politique est élevé au rang de dogme par une peur maladive et injustifié d’une forme de dictature personnifié. C’est typiquement français, politiquement, de préférer rien foutre plutôt que de voir un De Gaulle, ou plutôt un Napoléon ressurgir sans même penser à un juste milieu.... Dans le cas français, laisser l’Allemagne seul aux manettes est une manière pour nos élites de se dédouaner en cas de débordement...


    • vote
      Zatara Zatara 13 avril 19:27

      @maQiavel
      ... tout en profitant les premiers des miettes les plus gouleyantes.....


    • vote
      maQiavel maQiavel 13 avril 19:51

      @Zatara
      Totalement d’accord !


    • 2 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 avril 20:10

      @maQiavel

      << Vous êtes toujours d’accord avec tout le monde, vous ! >>  smiley


      Je sens qu’elle va casser la barque, cette formule !  smiley


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 avril 20:14

      @pegase
      "Aujourd’hui il exploite ma marque dans le monde entier, sans mon autorisation"


      Même Hitler avait tout piqué à Napoléon, et même pas un petit mot de remerciement. smiley


    • 1 vote
      Ozi Ozi 13 avril 20:36

      @Qaspard Delanuit :"Je sens qu’elle va casser la barque, cette formule !"

      En tout cas son utilisation par le "maître" lors du débat, c’est faite quelques jours après que j’ai partagé une vidéo vue à l’époque par seulement 200 personnes, qui pointait avec efficacité cette tare...

      Sachant qu’il y a beaucoup d’Asseliniens sur avox, j’attends toujours les remerciements ..  smiley


    • vote
      pegase pegase 13 avril 21:17

      @maQiavel

      En gros un Allemand vous a niqué.


      Exactement .. sauf que le génial concepteur c’est moi smiley

      il utilise encore mon nom dans les pubs, mais il est condamné à péricliter inexorablement, faute des ressources intellectuelles nécessaires (le R&D ça s’achète, mais ça coute cher) ...


    • vote
      pegase pegase 13 avril 21:19

      @Qaspard Delanuit

      << Vous êtes toujours d’accord avec tout le monde, vous ! >>  

      Je sens qu’elle va casser la barque, cette formule !  


      Macron est passé pour un benêt devant tout le monde smiley


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 avril 21:26

      @pegase
      "il utilise encore mon nom dans les pubs"

      http://www.legarageavins.com/pegase_rouge__p168036.html

       smiley


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 avril 21:28

      @Ozi

      "En tout cas son utilisation par le "maître" lors du débat, c’est faite quelques jours après que j’ai partagé une vidéo vue à l’époque par seulement 200 personnes, qui pointait avec efficacité cette tare...

      Sachant qu’il y a beaucoup d’Asseliniens sur avox, j’attends toujours les remerciements .. "


      Faites gaffe que Philippot ne vous la pique pas à son tour, il paraît qu’il vient ici prendre des notes, parfois !   smiley


    • 1 vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 avril 21:30

      Je viens d’inventer la formule "casser la barque" à cause de mon doigt créateur qui a glissé sur le second A. 

      Qu’on se le dise : cette formule est à Mouâ !


    • vote
      Ozi Ozi 13 avril 21:47

      @Qaspard Delanuit

      Tu n’as pas bien embrassé l’intonation de mon message précédent, c’est le problème de l’écriture, encore plus quand on est comme moi peu doué naturellement pour cet exercice..

      Au départ j’ai failli rajouter "sans vouloir me la raconter", puis je me suis dis : "non ! Pas besoin, je parle à Qaspard là.." smiley


    • vote
      Zatara Zatara 13 avril 21:59

      @maQiavel
       Cette chialerie est  insupportable  :-/, quand le faible est abject, on peut oublier sa faiblesse pour ne se souvenir que de son abjection

      j’avais zappé celle là smiley mais ça marche que si la personne ou le peuple avait toutes les infos donc en toute connaissance de cause.... et dans ce cas, pas de pitié


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 avril 22:02

      @Ozi
      "Tu n’as pas bien embrassé l’intonation de mon message précédent."


      Mais si, Ozi, j’ai embrassé l’intonation (pas sur la bouche, hein, juste une accolade virile). Mes messages suivants ne raillaient pas votre feinte vanité, car je me suis dit en vous lisant : "C’est Ozi qui parle, là..."

      C’est simplement que je n’ai vu mon "casser la barque" qu’à ce moment. Je me moquais donc de moi-même (privilège des grandes âmes).  smiley


    • vote
      maQiavel maQiavel 14 avril 00:39

      @Zatara
      Si le peuple avait vraiment la volonté d’avoir des infos , il les aurait. Il a juste d’autres choses à foutre de plus important. 


    • vote
      Zatara Zatara 14 avril 01:06

      @maQiavel
      dans l’absolue, oui, sans le moindre doute, mais tu ne peut pas penser que n’importe quel type ou nana va se réveiller après avoir passer toute sa vie (peu importe le temps) dans une logique de travail/jouissance... la recherche de spiritualité n’est pas inné quand tu as passé ta vie dans un 10-ney world company et quand bien même tu t’y interesse, tu n’es pas non plus à l’abris d’un gourou ou d’une religion (dans le sens dogmatique du terme)


    • 1 vote
      yoananda yoananda 14 avril 01:06

      @maQiavel
      "Il a juste d’autres choses à foutre de plus important. "

      Tu oublies (encore) que Mr Moyen n’a pas tes capacités cognitives. Il n’est pas en mesure de gérer sa vie ET d’étudier les programmes de chacun, d’étudier les sujets de chaque proposition, d’étudier le contexte les alternatives, l’histoire la géopolitique le soir quand il rentre du boulot crevé et qu’il doit s’occuper des braillards et de la grognasse ! (lol - j’exagère un peu mais tu as compris l’idée)

      La vérité c’est que c’est un travail de fond, que toi tu fais par plaisir mais que la plupart des gens ne font pas parce que ... en effet, ils ont des vies à vivre et des trucs plus importants.

      Les élections au final, c’est et ça a toujours été : trouver le gus ou la gussette qui leur permettra de se poser le moins de questions possibles et de vivre leur vie sans se pré-occuper du foutoir ambiant.

      Alors ils font semblant de s’intéresser le temps des élections mais en réalité votent en fonction, non pas d’une étude minutieuse et comparative des programmes mais d’heuristiques (biais cognitifs) qu’ils espèrent efficaces.

      C’est pour ça qu’on peut leur vendre n’importe qu’elle soupe.

      Il faut aussi tenir compte de la complexité (croissante à mon avis) du monde actuel. Entre toutes les règles administratives, toutes les informations dont on est bombardé en permanence avec Internet, toutes les sollicitations, mais aussi touts les approximations, manipulations, partis pris des infos qu’on reçoit, franchement, je pense que tu le sais, c’est un travail de titan de faire le tri de tout ce binz, sachant qu’en plus si tu es vraiment rigoureux dans ta démarche, il ne te restera probablement pas beaucoup de certitudes à la fin !!!

      Moins en en sait plus on est sûr.

      Tu l’as réalisé je pense.

      Alors ... reste quoi ? prendre plaisir un peu, pour le peu de temps dont on dispose (entre les responsabilités, les maladies, les accidents, les emmerdes, la faute à pas-de-chance, chaque minute compte !)

      Tu rajoutes que le QI baisse grâce au dysgénisme (oui je connais l’effet Flynn il s’est inversé semble-t-il, plus d’actualité).

      Et hop !

      Tu es un cas à part.


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 14 avril 01:17

      @maQiavel
      "Si le peuple avait vraiment la volonté d’avoir des infos"

      "Le peuple" ne peut pas avoir de volonté. Seuls les êtres peuvent en avoir, pas les catégories mentales. 

      Passons sur la sémantique... Si les êtres humains avaient la volonté d’avoir des informations, ils en auraient, certes. Le problème (si c’est un problème) est donc que les êtres humains n’ont pas cette volonté de connaître la vérité, ou ne l’ont pas avec assez d’énergie par rapport à leurs autres désirs. Comme le disait Confucius, "Je ne connais personne chez qui le désir de connaissance l’emporte sur le désir sexuel". Et ce n’est qu’un exemple. 


    • vote
      maQiavel maQiavel 14 avril 01:36

      @yoananda @Zatara

      Pour tout citoyen digne de ce nom, il y’a un minimum syndical en terme d’information et de conscience politique.

      Ce minimum syndical est accessible à n’importe qui (donc cette histoire de capacité cognitive n’a rien à faire ici tant que l’on n’est pas reconnu comme un déficient mental) et dans n’importe quel contexte (vie de famille, boulot etc) si ce n’est l’extrême pauvreté. Ce minimum syndical est largement suffisant pour trancher sur des thématiques générales en âme et conscience, et de trancher sur des thématiques spécifiques en travaillant. Le citoyen n’a pas à être un spécialiste sur tout mais de s’informer suffisamment pour pouvoir faire des choix et la complexité du monde n’y change rien puisqu’il ne doit pas en être un spécialiste. 

      A un moment donné,  faut arrêter, une masse de personnes préfère mater Hanouna ou des séries américaines que de s’informer sur des enjeux de société. Ce qui différentie les uns des autres, c’est la volonté à être un citoyen digne de ce nom. Et celui qui ne veut pas est responsable de ses choix.

      Pericles disait : «  Ceux qui participent au gouvernement de la cité peuvent s’occuper aussi de leurs affaires privées et ceux que leurs occupations professionnelles absorbent peuvent se tenir fort bien au courant des affaires publiques. Nous sommes en effet les seuls à penser qu’un homme ne se mêlant pas de politique mérite de passer, non pour un citoyen paisible, mais pour un citoyen inutile ». Tout est dit. 


    • vote
      yoananda yoananda 14 avril 01:40

      @maQiavel
      "Ce qui différentie les uns des autres, c’est la volonté à être un citoyen digne de ce nom."

      Ouai et bien sûr, cette volonté n’est pas corrélée au QI hein ... bien sûr ... Mater hanouna n’est pas corrélé au QI non plus ...

      D’ailleurs, rien n’est corrélé au QI c’est bien connu.

      Tu m’énerves un peu la !


    • vote
      yoananda yoananda 14 avril 01:42

      @yoananda
      faut dire que les saloperies qu’a posté nainposteur m’ont foutu la rage ! désolé maQ, je m’emporte un peu.


    • vote
      maQiavel maQiavel 14 avril 01:46

      @Qaspard Delanuit
      Ok pour la remarque sémantique. Sinon je constate que certains ont plus de volonté d’être libre plus que d’autres. Je constate aussi que la même personne à une période de sa vie peut avoir cette volonté avec plus ou moins d’énergie qu’à d’autres moments. 

      Rien n’est jamais parfait mais j’estime que les informations sont accessibles et un peuple qui ne fait pas le nécessaire pour les obtenir ne peut que s’en prendre qu’à lui même. La vie est très dure , des féodalités financières , politiques , culturelles ourdissent en permanence des machinations pour asservir les peuples. Pour s’en prévenir , la principale préoccupation d’un peuple doit être la sauvegarde de sa liberté. S’il est plus préoccupé par d’autres choses ( comme le pain et les jeux ), il ne peut s’en prendre qu’à lui même.Sinon qui blâmer ? 


    • vote
      yoananda yoananda 14 avril 02:19

      @maQiavel
      "Sinon qui blâmer ? "

      moi je sais : si li siounist !!!

      si li racist !!!

      si li zilit !!!


    • vote
      maQiavel maQiavel 14 avril 02:25

      @yoananda

      T’as oublié :
      Si li misilman 

      Si li gochiste 

      Si li mondialist 

       smiley


    • 1 vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 14 avril 03:15

      @maQiavel
      "Sinon qui blâmer ?"

      Pour aller directement au fond du fond de votre question, je dois dire que j’ai déjà pris des personnes en flagrant délit de faire du mal à autrui ou de se faire du mal à elle-même (souvent les deux en même temps, donc de faire le mal) et je me suis souvent demandé, sans trouver précisément la réponse, si c’était à cause de leur inaptitude à être conscientes ou à cause de leur refus d’être conscientes. Je suppose qu’il est encore plus difficile de répondre à cette question pour nos propres éclipses de conscience. 

      Bien sûr, on peut faire le choix de croire que chacun est normalement responsable de sa propre lucidité à partir du moment où il est normalement "humain", et cela peut être une morale ; et même une éthique placée comme socle du droit parce qu’on n’en trouve pas de meilleure ou de plus commode pour faire société. Mais dans le fond, est-ce la vérité ? Est-ce qu’il y a même une vérité en ce domaine. 

      Mais vers quels rivages théologiques nous aventurons-nous avec ces questions ? Nous nous approchons de la problématique jamais résolue (à ma connaissance) de la grâce et de la prédestination. 



    • vote
      yoananda yoananda 14 avril 09:13

      @maQiavel

      oué et aussi :

      si li pti-gris !

      lol



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès