Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’élection de Trump montre un regain de la Démocratie américaine, par Emmanuel (...)

L’élection de Trump montre un regain de la Démocratie américaine, par Emmanuel Todd

Emmanuel Todd revient sur les élections américaines. On verra ainsi que les principales raisons d'un tel camouflet à l'égard des démocrates, ne sont pas à chercher du côté sociétal (tel que le système politico-médiatique voudraient le faire croire, vilain facho le peuple), mais bien du côté social (C'est quoi ça, la lutte des classes ?).

 

C'est toute la réthorique sociétale, propre à mystifier la résultante d'un ultra libéralisme forcené, à coup de traité transnationaux, de nos chers médias, qui est ici revu et corrigé, à travers une mise en perspective historique...

 

 

Tags : Etats-Unis Histoire Emmanuel Todd Hillary Clinton Donald Trump



Réagissez à l'article

110 réactions à cet article


  • 2 votes
    michel-charles michel-charles 17 novembre 09:43
     (la Démocratie américaine).. ?...encore la Met-Todd Coué ?

    • 4 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 17 novembre 18:36

      Dès le titre, on lit clairement l’escroquerie de M. Todd qui est là pour nous enfumer. 

      .

      1 - Nous ne sommes PAS en démocratie. Les élections sont le STRICTE CONTRAIRE d’un régime démocratique.

      .

      2 - Les élections de Trump ne montre PAS un "regain de la démocratie" mais son contraire puisque l’abstention est en hausse. 

      .

      Je le répète : M. Todd est un enfumeur pour vieux soixanthuitards athées attardés (multipléonasme). Seuls les imbéciles l’écoutent et surtout le croient. smiley


    • 1 vote
      La mouche du coche La mouche du coche 17 novembre 18:42

      Regardez pour vous amuser le manteau à capuche de M. Todd. C’est celui qu’on avait dans les cours de récréation au lycée ! On est vraiment en face de l’étudiant attardé qui n’a pas bougé depuis l’école. Le mec n’a pas bougé dans ses vêtements (donc dans ses idées) depuis l’école. Il doit continuer d’écouter Sting ou Téléphone. Vu son age, c’est juste pathétique de voir ça. smiley


    • 3 votes
      Olivier Perriet 17 novembre 18:49

      @La mouche du coche

       smiley on attend toujours la profondeur de vos propres analyses


    • 2 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 17 novembre 19:04

      @Olivier Perriet
      Mais qu’est-ce que vous racontez ? Je ne fais pas d’analyse moi, je suis une mouche du coche. On n’a jamais vu une mouche du coche faire des analyses. ça n’existe pas. smiley


    • 3 votes
      Pilule Rouge Pilule Rouge 17 novembre 21:32

      @La mouche du coche

      Totalement d’accord ! Tout comme Zemmour et Onfray d’ailleurs.


    • 3 votes
      Zatara Zatara 18 novembre 04:37

      @La mouche du coche
      Regardez pour vous amuser le manteau à capuche de M. Todd. C’est celui qu’on avait dans les cours de récréation au lycée ! On est vraiment en face de l’étudiant attardé qui n’a pas bougé depuis l’école. Le mec n’a pas bougé dans ses vêtements (donc dans ses idées) depuis l’école. Il doit continuer d’écouter Sting ou Téléphone. Vu son age, c’est juste pathétique de voir ça. 

      Regardez pour vous amuser cette mouche à merde. Celle que l’on voit sur l’étron des campagnes. On est vraiment face à un strombeur de particules fécales jouvenceau. Le mec n’a pas bougé depuis sa naissance. Il doit continuer d’écouter (?) Patrick Sebastien ou Dora l’exploratrice. Vu son âge, c’est juste pathétique de voir ça smiley


    • vote
      izarn 21 novembre 18:04

      @La mouche du coche
      Un peu de Fly Tox...Pschhitttttt !


    • vote
      izarn 21 novembre 18:07

      @izarn
      Oh Zut ! On va me prendre pour Assad !

       smiley


    • vote
      JL 17 novembre 10:36

      Pour moi c’est inaudible.


      • 2 votes
        Zatara Zatara 17 novembre 11:40

        @JL

        mets moins fort si ça grésille au niveau des baffles smiley


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 17 novembre 12:11

        Merci pour le partage, je vais voir ça.

        Il y’a aussi ceci : https://www.youtube.com/watch?v=EnAjFnNNJQU

         


        • 4 votes
          Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 17 novembre 12:27

          Tiens, Todd ressort du placard pour venir nous parler du Trumpisme révolutionnaire ?


          • 2 votes
            maQiavel maQiavel 17 novembre 13:02

            Non, là il parle du Juppéisme révolutionnaire. smiley

            Bon il en parle pour se moquer du Hollandisme révolutionnaire, il essaie de faire croire que c’était une blague mais on sait Manu, tu t’es gouré, ce n’est pas grave ça arrive à tout le monde, assume, c’est tout ! smiley


          • 3 votes
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 17 novembre 13:13

            @maQiavel
            Oui j’ai éclaté de rire, je viens de l’entendre, le Juppéisme révolutionnaire, couler l’euro pour cause de rigidité smiley


          • 4 votes
            maQiavel maQiavel 17 novembre 13:40

            Sur la démoralisation des classes dirigeantes en cas de réussite de Trump , j’y pensais. Là, sa victoire a déjà démoralisé l’establishment intellectuel ( lire cet article , c’est hilarant , les universités américaines sont en PLS smiley ) mais s’il fait un bon mandat , une vague de désespoir va s’emparer du milieu médiatico-politique , il faudra s’attendre à des suicides.

            Parce que quand j’écoute et observe les débats postélectoraux dans les médias, voilà ce que je vois :

            -D’abord les experts, journalistes et politiciens découvrent le programme et les discours politiques de Trump. Bah ouais, cette caste n’avait pas le temps de s’y intéresser pendant la campagne, elle préférait se focaliser sur les petites phrases prétendument misogynes, homophobes, sexistes, racistes histoire de faire passer Trump pour un monstre. Ca prend du temps toussa, ça ne laisse pas le temps de s’occuper du programme deTrump. smiley

            Mais voilà, il a quand même gagné. Donc la caste est forcée de s’intéresser aux questions politiques.

            -Ensuite en analysant le programme, elle proclame qu’il est incohérent, irréalisable et qu’il va échouer.

            C’est peut être vrai mais ce n’est pas le point : leur désir est qu’il se plante lamentablement et que sa présidence soit une catastrophe pour que cette élection revienne comme une grosse claque dans la gueule des prolots sous éduqués et accessoirement fascho qui ont voté pour lui, histoire qu’ils reviennent à des meilleures sentiments pour la prochaine élection, ces connards qui ont eu l’outrecuidance de ne pas voter comme il leur était demandé. 

            Donc ça , c’est leur fantasme. Si ça ne se passe pas comme ca , la dépression dans ce milieu sera inimaginable. Rien que pour ça, j’aimerai qu’il réussisse. smiley


            • 4 votes
              maQiavel maQiavel 17 novembre 13:42

              Ce qui est drôle aussi, c’est leur analyse du comportement de Trump depuis qu’il est élu.

              Ils découvrent que Trump est un être humain et qu’il essaie d’incarner la fonction en essayant de se comporter dignement et d’honorer son pays. C’est sur que pendant la campagne, ils n’ont eu de cesse de le décrite comme un handicapé mental, ça leur fait un choc.  

              Mais ce comportement leur permet de tomber sur son électorat et de dire en gros « vous voyez bandes de crétins, sa truculence a disparue, vous avez voté pour un président comme les autres , déjà de par son comportement , il est entrain de vous trahir , vous devez être déçu bande de cons ».

              Donc en gros, ce sont ceux qui ont construit cette image de fou furieux, et au moment ou ils réalisent qu’au fond Trump ne correspond pas à cette description, ils l’accusent de trahir l’image qu’ils ont eux-mêmes construite pour le détruire. C’est des malades je vous dit  smiley smiley smiley 


            • vote
              Constant Danlerreur Constant Danlerreur 17 novembre 14:04

              @maQiavel
              J’espère, suppôt d’Hitler que vous êtes, que vous êtes content de ce qui arrive à l’Amérique, qui a basculé dans le nazisme. Comme le démontre ce reportage triste qui rappelle des heures sombres de sinistre mémoire.

              http://www.jeanmarcmorandini.com/article-361319-depuis-l-election-de-donald-trump-les-actes-racistes-se-multiplient-aux-etats-unis-regardez.html


            • 2 votes
              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 17 novembre 14:06

              @maQiavel

              Ha ha ! Bien vu !  smiley


            • 1 vote
              Djam Djam 17 novembre 14:37

              @Constant Danlerreur
              Vous êtes très lucide, vous avez très bien choisi votre pseudo  !


            • 5 votes
              maQiavel maQiavel 17 novembre 14:48

              C’est comme l’histoire de l’expulsion des immigrés illégaux et des criminels étrangers. Pendant la campagne, tous ces médias l’ont traité de vilain méchant raciste, de malades mental, de fou dangereux, d’être la réincarnation d’Hitler.

              Maintenant qu’il est élu, la ligne éditoriale a changé : Trump veut expulser 2 à 3 millions de clandestins ? Et alors ? Sous l’administration Obama 2 ,5 millions de clandestins ont été expulsé. Conclusion : ce n’est que la continuation de la politique d’Obama, rien d’exceptionnel le révolutionnaire anti-establishment, ses électeurs doivent être déçu ha ha ha.

              Gnééééééé ???? smiley 


            • 1 vote
              Zatara Zatara 17 novembre 15:20

              @maQiavel
              c’est au delà de toute capacité d’analyse de l’armée idéologique de Jean-Michelle (LGBT oblige) Démocrate avec l’hystérie comme argumentaire. Et le pire truc que j’ai vu de ce côté là, trouvé sur le web, se passe en France....


            • 4 votes
              medialter medialter 17 novembre 16:15

              @maQiavel
              "Ensuite en analysant le programme, elle proclame qu’il est incohérent, irréalisable et qu’il va échouer.

              C’est peut être vrai mais ce n’est pas le point : leur désir est qu’il se plante lamentablement"

              *

              Bien sûr qu’il va se planter (au détriment des promesses électorales) comme tous les précédents, les présidents successifs ne sont que des fusibles qui s’enchaînent en faveur du complexe militaro-pharmaco-finanço-industriel, ce n’est pas parce qu’il (le complexe) met une peinture neuve sur chaque fusible (surtout pour Obama smiley ) et qu’il joue les violons à la masse zombifiée du vrai renouveau et que là, attention, ça rigole plus, ça va chier grave (n’est-ce pas MaQouille ? smiley ), que l’on sort pour autant de cette éternelle continuité. Faut vraiment de l’immense famille des blaireaux pour se faire niquer à chaque fois. Quant à Todd, ceux qui n’ont toujours pas pigé qu’il appartient à cette autre grande famille des professionnels du commentaire guignolesque sont définitivement irrécupérables


            • vote
              medialter medialter 17 novembre 16:17

              Faut vraiment être


            • 1 vote
              maQiavel maQiavel 17 novembre 16:40

              @medialter
              Moi je ne sais pas s’il va se planter ou non merdaterre, même si je suppose que ce n’est pas lui qui va se planter mais tout le système americaniste à terme et il se pourrait que son élection y contribue. 

              Mais en réalité le problème est ailleurs : on n’acertainement pas la même notion du plantage politique. Si pour toi, ne pas se planter, c’est réussir à créer le monde parfait ( ou du moins la conception que tu en as), alors c’est certain que tous les politiques se sont toujours plantés depuis l’apparition de l’homosapiens. smiley

              Ce n’est évidemment pas ce dont il est question. 


            • 3 votes
              medialter medialter 17 novembre 16:48

              @maQiavel
              Ne cherche pas t’échapper par l’embrouille, soit tu ne sais pas lire, soit tu tentes l’enfumage pour ta prise de position grotesque après l’élection de Trump, j’ai textuellement parlé d’un plantage sur les promesses électorales, et d’une continuité de ce que tu appelles le système américaniste. J’ai aussi dit qu’il fallait faire partie de la grande famille des blaireaux pour croire au plantage du "système américaniste" smiley


            • 3 votes
              maQiavel maQiavel 17 novembre 17:03

              @medialter
              Non mais déjà la réalisation des promesses électorales ne sont pas un critère de plantage ou non, des tas de politiques ne se sont pas planté mais n’ont pas réalisé leurs promesses électorales pour autant. 

              Aucun politique ne peut appliquer strictement son programme électoral pour des raisons que je ne vais pas m’attarder à expliquer car elles sortent complètement du cadre de ta psyché, tu ne comprendra pas. 

              Et à mon avis, tu ne sais pas ce que j’appelle le système americaniste car si tu le savais, tu saurais qu’il est en plantage depuis un bail, l’élection de Trump ne serait rien d’autre qu’un catalyseur. 

              Ne me parle pas de ma prise de position parce qu’elle echappe à tes catégories et comme chacun le sait, il t’est impossible d’appréhender tout ce qui est en dehors de tes catégories. Le système americaniste, ce n’est pas dans mon esprit des petits hommes verts qui contrôlent le monde. smiley


            • 3 votes
              medialter medialter 17 novembre 17:07

              @maQiavel
              Les petits hommes verts = MaQouille à court d’arguments. Pas besoin des E.T. pour conclure que rien ne va bouger, et toi tu pourras serrer la main à Todd avec votre Trumpisme révolutionnaire smiley


            • 3 votes
              maQiavel maQiavel 17 novembre 17:28

              @medialter
              Ce n’est pas que je suis à court d’arguments puisque je t’ai répondu, c’est simplement qu’on a des paradigmes totalement différent, ils ne se touchent même pas. 

              Regarde, tu m’accuses souvent de m’échapper par l’embrouille et l’enfumage. Je sais pourquoi : tu essayes de m’enfermer dans ta propre représentation du monde mais il se fait que ne n’adhère pas aux présupposés qui servent de fondation à ton édifice idéologique. Donc j’echappe à ton cadre conceptuel et par conséquent tu m’accuse d’enfumer alors que je suis sincère. 

              Par exemple ton "rien ne va bouger" , pour moi ça n’a pas de sens, tout bouge toujours tout le temps. Même sous la présidence d’Hollande les choses ont bougé en conduisant à une aggravation de la situation pour le Français moyen. 

              Ou encore ton histoire de Trumpisme révolutionnaire, je ne suis pas étonné que tu penses que je défende cette idée (alors même que l’idée de révolution en politique n’a pour moi aucun sens), tu n’a pas pu comprendre ce que j’ai voulu dire de l’élection de Trump. 

              Ce qu’il y’a c’est que je comprends très bien ta représentation du monde (trop bien même et ce n’est pas un cadeau) , je pourrais dire par avance ce que tu diras sur tel ou tel autre sujet dès qu’il est question de politique. Mais de ton côté, c’est l’inverse. Du coup tu m’accuses de ne pas répondre alors que je le fais ou de ne pas être sincère alors que je le suis. 


            • 4 votes
              medialter medialter 17 novembre 18:00

              @maQiavel
              "Ou encore ton histoire de Trumpisme révolutionnaire, je ne suis pas étonné que tu penses que je défende cette idée (alors même que l’idée de révolution en politique n’a pour moi aucun sens)"

              *

              Trop fort smiley Le "plantage du système américaniste", c’est pas une révolution ? Permets moi de te reprendre : la "chute du système américaniste", je ne m’éloigne pas de ton idée ? Ha mais oui mais non, je retire, j’ai pas envie que tu me balances 5000 lignes pour m’expliquer la différence entre plantage et chute. MaQouille l’Embrouille, je me demande pourquoi je n’ai pas trouvé ça plus tôt. Non, un plantage, c’est pas une révolution, où avais-je la tête ? T’as pas l’impression de retro-pédaler à haut régime ? Bon, je comprends bien, t’as pas envie de figurer avec les Trumpistes révolutionnaires

              *

              "Même sous la présidence d’Hollande les choses ont bougé en conduisant à une aggravation de la situation pour le Français moyen"

              *

              C’est sûr, ça a bougé sous Hollande, les pauvres sont devenus plus pauvres, c’est certainement un plantage aussi, non ? C’est bon, j’ai compris, la continuité du système, c’est le plantage smiley MaQouille, l’homme qui importa la mécanique quantique en politique, ou la superposition d’état invoquée : le système sera toujours en même temps en continuité et en plantage. Le chat de Schrödinger réinventé en discours politique, MaQouille t’es une bête smiley


            • 2 votes
              maQiavel maQiavel 17 novembre 19:12

              @merdàterre

              -Le "plantage du système américaniste", c’est pas une révolution ? 

              ------> Une révolution ???

              Et qu’est ce qui se passerait ? Le capitalisme s’effondrerait, ce serait la disparition des Etats et du jeu politique ? Il y’aurait une révolution des consciences des peuples qui aboliraient les armées, la guerre, les conflits pour créer un monde meilleur qui serait une synthèse des bisounours et du pays de candy dans lequel chacun pourrait gambader librement dans les prés en chantonnant « we are the world » ? smiley smiley

              -Non, un plantage, c’est pas une révolution, où avais-je la tête ? T’as pas l’impression de retro-pédaler à haut régime ? 

              ------> Je vais tenter de t’expliquer même si je sais que tu ne comprendras pas.

              Ce que j’appelle le système américaniste , c’est l’activation d’une politique d’une puissance en pleine expansion hégémonique  ;

              Ainsi, la fin du système américaniste, c’est la fin des rêves de pax americana planétaire. Cela signifie que les US ne seront jamais l’hégémon planétaire et le processus est déjà en cours depuis des années puisque nous sommes de fait dans un monde multipolaire. Les US resteront certainement encore la prochaine décennie la première puissance de ce monde multipolaire mais le différentiel de puissance entre les USA et les autres pôles ne va aller qu’en diminuant rendant pratiquement impossible la réalisation d’un imperium mundi.

              Moi je n’appelle pas ça une révolution.

              -C’est bon, j’ai compris, la continuité du système, c’est le plantage 

              ------>Gnéééééé ??? smiley 


            • vote
              Zatara Zatara 18 novembre 05:59

              @medialter
              donc, à vous lire, l’élection de Trump était un plan ?


            • 3 votes
              maQiavel maQiavel 18 novembre 11:16

              @Zatara
              Pour lui, tout ce qui arrive est toujours le résultat d’un plan. 


            • vote
              Zatara Zatara 18 novembre 11:35

              @maQiavel
              ça rassure les catastrophistes.... si quelque chose arrive au niveau planétaire, ces mecs là connaitront la plus grosse décompensation en dopamine de leur vie...typique des gens les plus stressé et les plus soucieux lorsqu’il ne se passe rien.... et deviennent ultra détendu une fois dans la merde.....le plaisir ultime du "j’avais raison"...mais j’attends quand même une réponse la dessus medialter.


            • vote
              Zatara Zatara 18 novembre 13:56

              @maQiavel
              Par rapport à ce que je t’avais dit de suivre, tu as vu le dernier article de Dedefensa ?


            • 1 vote
              maQiavel maQiavel 18 novembre 15:24

              @Zatara
              Non , je ne l’avais lu , je viens de lire en diagonale. 

              Conclusion : comme on le disait , ça va être un sacré bordel. smiley

              En réalité , c’était déjà le bordel au sein du pouvoir américainiste si on observe la cacophonie diplomatique et militaire en Syrie par exemple mais là , l’élection de Trump risque fort bien d’accentuer le phénomène. 

              En effet , la maison blanche sera une forteresse assiégée , l’hypothèse du coup d’Etat ( sous forme de destitution ) n’est pas absurde ...


            • 1 vote
              medialter medialter 18 novembre 21:38

              @Zatara
              "donc, à vous lire, l’élection de Trump était un plan ?"

              *

              Non, je dis que le complexe est capable de s’arranger de n’importe qui, avec les moyens illimités de persuasion, soft et moins soft, qu’il possède, et l’exemple planétaire du pilori qu’il a démontré depuis Strauss-Kahn, pour couper l’envie des récalcitrants. N’importe quel mec normalement constitué se laissera dérouler le tapis rouge sans broncher et suivra les directives. Il faut laisser MaQouille penser que je crois qu’il y a un plan qui a prévu de placer Trump au pouvoir depuis sa naissance smiley


            • 2 votes
              Zatara Zatara 19 novembre 08:21

              @medialter
              soit...je suis en partie d’accord concernant les krakens industriels, commerciaux, et stratégiques (bien qu’ils aient tous vocation à servir une seule et même stratégie) qui sont les véritables centres décisionnaires du quotidien ...mais vous vous trompez sur une variable essentielle qui est celle de la population....car dans ce cas, on se demande pourquoi il faut mettre tant de pognon pour distraire le peuple..... le seul continent qui compte, c’est la cervelle des gens, car à partir de là, tout est possible(ou le contraire). Et l’élection de Trump (en dehors de l’aspect grande kermesse typique américaine) reste une variable qui peut choisir délibérément certaines priorités propre à assurer l’hégémonie de la finance américaino-américaine au détriment de l’hégémonie de la finance post nationale....


            • 1 vote
              medialter medialter 19 novembre 10:33

              @Zatara
              "car dans ce cas, on se demande pourquoi il faut mettre tant de pognon pour distraire le peuple"

              *

              Mais pour la plus vieille raison du monde : la distraction fait partie du complexe, elle rapporte très gros, et comme les cons sont capables de lâcher leurs payes pour s’auto-laver le pois chiche, ça fait d’une pierre 2 coups

              *

              "Et l’élection de Trump (en dehors de l’aspect grande kermesse typique américaine) reste une variable qui peut choisir délibérément certaines priorités propre à assurer l’hégémonie de la finance américaino-américaine au détriment de l’hégémonie de la finance post nationale"

              *

              Non. Vous oubliez ou simplement ignorez une composante essentielle. Le complexe, au-delà de ses ramifications nationales, est une entité supra-nationale. Depuis l’époque où les Rotschilds déclenchaient les guerres et armaient tous les camps, il y a plus d’un siècle, les choses ont évolué, aujourd’hui c’est la City qui lave l’argent planétaire, y compris chintoks et russkovs, sur ce point l’analyse de Hillard est parfaitement exacte, il n’existe aucun contre-pouvoir au NWO

              *

              Je regrette de vous trouver dans le camp des croyants au père Noël, certes vous n’êtes pas aussi atteint que MaQouille qui envisage l’éventualité d’un coup d’état, mais je vous sentais plus informé que la moyenne. Je vais prendre un peu de distance avec AV, j’ai mes prochaines publications sur YT en préparation, et ce site commence à tourner en rond comme dans les rondes d’asiles smiley ce qui ne m’empêchera pas de revenir assez souvent demander à certains blaireaux où en est le grand soir smiley


            • vote
              berphi 19 novembre 11:14

              @medialter,

              Le complexe, au-delà de ses ramifications nationales, est une entité supra-nationale (...) , il n’existe aucun contre-pouvoir au NWO.

              Oui.Dans l’idée où le système briserai, en temps utile, toute tentative de volonté de groupe dirigée contre lui. En revanche, il n’a aucun pouvoir sur l’individu au sens anonyme, sans connexion et isolé, qui peut subir une pression ou les contraintes mais qui soit totalement détaché des ambitions que lui propose le système. Il suffit seulement qu’un éveil de conscience individuelle se fasse à grande échelle, pour que la machine se vautre d’elle même. The last way...

            

            Ajouter une réaction

            Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

            Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


            FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zatara

Zatara
Voir ses articles







Palmarès