• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’immigration et les bonbons

L’immigration et les bonbons

 Voici une petite démonstration de l'impacte réel de l'immigration expliqué par les bonbons, que je vous laisse découvrir ou redécouvrir.

 

 

Tags : Immigration



Réagissez à l'article

51 réactions à cet article


  • 14 votes
    Djam Djam 8 juillet 14:56

    Imparable démonstration... mais allez donc expliqué ça à toutes ces assos d’imbéciles qui soutiennent les pauvres émigrés poussés par Sorros & C° vers l’Europe au nom du "bien" et de ’l’humanitaire" ?
    Ces gens qui soutiennent ne prennent en général aucun migrants chez eux mais font tout pour les expédier chez les autres. Ils se donnent une bonne conscience parce que la leur n’est pas très claire et veulent passer pour des sauveurs.
    La conclusion du démonstrateur de la vidéo est la solution la plus indiscutable : aider les 90 % de pauvres à développer dans leur propre pays les conditions d’amélioration de bon sens.
    Mais... le néo capitalisme, arrivé dans sa phase d’inefficacité, phase qui nécessite de trouver des solutions pour se pérenniser, n’a d’autres solutions pour ça que de créer le chaos partout, de diluer les populations susceptibles de résister à leur lois funestes (Europe de l’Ouest) au profit d’une population "basique", prête à tout pour un minimum et dont les revendications culturelles n’ont plus lieu d’être puisqu’ils seront tous des déracinés... le modèle d’homme préféré d’un Attali...


    • 3 votes
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 8 juillet 19:16

      Le "démonstrateur" dit : "Il faut aider ces gens pauvres à se développer dans leur pays".
      C’est ce que font les pays développés depuis les indépendances, dans les années 1960, avec l’Aide Publique au Développement (APD) : environ 125 milliards d’Euros en 2014.
      Mais, par exemple, les projets de sécurité alimentaire mis en œuvre sont si ineptes que les agriculteurs de produits vivriers ne peuvent s’enrichir ni, en conséquence, améliorer la qualité de leurs intrants ni, surtout, accroître leur productivité.
      Mais, les bailleurs de fonds d’APD ne prennent absolument pas conscience de leur propre ineptie ! ! !...



    • 2 votes
      Joe Chip Joe Chip 9 juillet 22:18

      @Djam

      La conclusion du démonstrateur de la vidéo est la solution la plus indiscutable : aider les 90 % de pauvres à développer dans leur propre pays les conditions d’amélioration de bon sens.

      Mais ces pays se développent et ont souvent des taux de croissance de plus de 4%. Le problème c’est qu’il leur faudrait un taux de croissance à deux chiffres pour soutenir l’explosion démographique, et là, les ressources sont insuffisantes. 


    • vote
      Joe Chip Joe Chip 9 juillet 22:29

      J’ajoute que le taux de croissance moyen en France durant les 30 glorieuses était de 4,5% je crois. Donc le problème ce n’est pas forcément le "développement" tel qu’on le pose habituellement, mais plutôt la relation entre la croissance économique et la croissance de la population. Ce qui renvoie au vrai problème de fond, c’est à dire l’absence de structure politique forte et stable dans le temps, à l’image de ce qu’a été le parti communiste en Chine, qui a pu conduire la transformation du pays.


    • 1 vote
      Zatara Zatara 9 juillet 22:37

      @Joe Chip
      ..c’est donc criminel de mettre des enfants au monde dans ces conditions....


    • 1 vote
      yoananda yoananda 9 juillet 22:42

      @Zatara
      non, on ne peut pas dire "criminel", mais irresponsable. Personne ne peut être accusé de crime de mettre un bébé au monde. Sauf, peut-être les drogués qui font naître des enfants difformes. Je ne sais pas, ça me dépasse.


    • vote
      Zatara Zatara 9 juillet 22:51

      @yoananda
      Personne ne peut être accusé de crime de mettre un bébé au monde.

      Je ne parle pas des mères....

      Si on sait pertinemment que les conditions deviendront pire encore du fait du nombre quand bien même le pays se développent alors ceux qui ne mettent pas en place des politiques, voir des lois pour encadrer les naissances sont des criminelles. Maintenant tu considères peut être qu’un criminel se définit seulement dans l’instant de son action et pas dans le temps, de manière diffuse et lente....


    • vote
      yoananda yoananda 9 juillet 23:06

      @Zatara
      dans ce cas oui, je pensais que tu parlais des mères, et je ne considère pas qu’un crime exclue les "poisons lents" si je puis dire.

      Donc si on parle des politiques qui laissent faire, alors oui on peut éventuellement parler de crime dans ce cas. Je ne sais pas sur quelle base légale, mais sur le principe, oui, ça me semble envisageable même si ce doit être loin d’être simple à établir (oui vu de nos ordis, pas de soucis, mais dans la pratique je suppose que c’est des questions culturelles ou de puissance tribale et ça ne doit pas être si simple).


    • vote
      Joe Chip Joe Chip 10 juillet 01:07

      @Zatara

      Non c’est pas criminel. Dans les pays pauvres, faire beaucoup d’enfants est une adaptation nécessaire liée à la mortalité infantile et aux besoins de la population (les enfants travaillent très tôt pour aider la famille, comme autrefois dans les campagnes françaises).

      Le plus souvent , les religions viennent justifier et renforcer cette adaptation, en assignant la femme à son foyer et en lui donnant pour seul devoir de faire le plus grand nombre possible d’enfants. C’est pourquoi on considère que l’éducation des mères est un critère fondamental dans la transition démographique d’un pays, puisque une femme éduquée aura tendance à faire moins d’enfants et à investir davantage dans l’éducation de ces derniers au lieu de les mettre au travail dans les champs. A partir de là, un cercle vertueux s’enclenche : la natalité diminue, en particulier dans les régions pauvres et les campagnes, le niveau d’éducation des femmes et des enfants s’améliorent, le pays décolle économiquement...    

      Les problèmes se posent quand le développement économique n’est pas associé à une dynamique de transformation sociale, comme on le voit en Afrique, où les structures religieuses et tribales résistent au développement. Résultat, la natalité, au lieu de reculer, explose, car la hausse relative du niveau de vie et de l’accès aux soins fait régresser la mortalité infantile avec des conséquences funestes dans les campagnes et les quartiers pauvres qui n’ont plus assez de ressources pour nourrir la population, en dépit du développement... d’où guerres, migrations... le risque étant que cette démographie galopante ne finisse par enrayer le décollage économique de l’Afrique, longtemps annoncé mais qui peine à se matérialiser.


    • 3 votes
      Zatara Zatara 10 juillet 02:16

      @Joe Chip
      Dans les pays pauvres, faire beaucoup d’enfants est une adaptation nécessaire liée à la mortalité infantile et aux besoins de la population (les enfants travaillent très tôt pour aider la famille, comme autrefois dans les campagnes françaises).

      Oui, merci de le rappeler. Je sais tout cela. C’est pour cela que j’ai précisé que je ne parlais pas des mères dans mon post précédent (que tu devrais relire).

      le risque étant que cette démographie galopante ne finisse par enrayer le décollage économique de l’Afrique, longtemps annoncé mais qui peine à se matérialiser.

      le risque, c’est surtout guerre civile, marché noir et mafia, famine.... avant d’obtenir de bons chiffres économique, faudrait déjà se rappeler quelles en sont les bonnes bases....


    • 3 votes
      Zatara Zatara 10 juillet 08:21

      @Joe Chip
      en faite, il me semble désormais évident, au vu des outils statistique, et autres prévisions sur la base d’outils scientifiques, qu’on peut prédire avec une certaine exactitude (parlons de fourchette, histoire de balayer large et de s’assurer un pourcentage d’exactitude) la situation d’un pays dans les 5, 10, 20 ans. A ce titre, et sans tomber non plus dans une sorte de minority report (qui spécule autour de l’acte criminel en amont d’une seule personne), que la notion de crime concernant une population devrait pouvoir être employé en amont grâce à ces outils. C’est dans ce cadre là que j’estime que certains responsables de pays africain à démographie explosive, de part leurs fondamentaux, et leurs politiques (cad absence de tout projet sérieux et feed backé régulièrement) sont à même d’être traité de criminel... La vérité, c’est qu’on s’accommode très bien de ces situations démographiques explosives pour la simple et bonne raisons que ces pays auront besoin d’aide. Et que cette aide sera facturé à la tonne, en ressources minéral et en terre arable....

      Vous avez aimé pétrole contre nourriture, vous allez aimer minerais contre nourriture...


    • 2 votes
      Zatara Zatara 10 juillet 08:30

      @Joe Chip
      on comprend donc pourquoi la denrée alimentaire (produite la moins chère possible...enfin, dans l’idée...) devient une simple monnaie d’échange finalement très bon marché au regard des autres ressources. Et elle est hors de tout soupçon puisqu’il s’agit d’humanitaire.... On en revient à ceci : l’humanitaire s’est "militarisé" en devenant un enjeux géostratégique, et ce, en dehors de tout soupçon, en dehors de toute contestation, puisqu’on parle bien ici de vie ou de mort....


    • vote
      Zatara Zatara 10 juillet 08:33

      @Joe Chip
      ... et l’autre face de cette pièce, c’est précisément l’explosion démographique. La boucle est bouclée.


    • vote
      Zatara Zatara 10 juillet 08:41

      les bouches à nourrir sont aussi (et surtout dans ce monde) un business lucratif...


    • 2 votes
      Giordano-Bruno 9 juillet 10:03

      Utiliser cette mise en scène pour simplement représenter des nombres, c’est vraiment prendre les gens pour des imbéciles. Après tout, peut-être le sont-ils...


      • 3 votes
        wendigo wendigo 9 juillet 13:10

        @Giordano-Bruno

         Faut vivre avec son temps, aligner des chiffres sur un tableau "c’est prise de tête" pour nos génies contemporains, faut parler dans le langage du moment !



      • 2 votes
        yoananda yoananda 9 juillet 16:07

        @Giordano-Bruno
        la plupart des gens ne savent pas ce qu’est une exponentielle, et ne savent pas faire une règle de 3. 

        Mais même si c’était le cas, ça ne change rien. Quand on fait des présentations, on cherche à rendre le message le plus facilement compréhensible pour l’auditoire, et quand on cherche à toucher un large public on use d’artifices.

        Imagines que tu veux expliquer la théorie du chaos, tu fais comment ? tu sors tes équations ou bien tu sors un double pendule ?


      • vote
        wendigo wendigo 9 juillet 17:57

        @yoananda
        Imagines que tu veux expliquer la théorie du chaos, tu fais comment ? tu sors tes équations ou bien tu sors un double pendule ?

        ***

         Je range l’idée, c’est je pense trop cruel de parler de ça à un publique actuel, sauf si c’est pour faire une étude sur les AVC.


      • 2 votes
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 9 juillet 12:31

        L’immigration est donc vu comme des bonbons par les racistes ?
        Intéressante comparaison !


        • 2 votes
          wendigo wendigo 9 juillet 13:23

          @DJL 93VIDEO

           Vous avez tout compris visiblement, un pur plaisir ; visiblement vous voyez le racisme de partout (ce qui implique que vous l’êtes assurément) et ne voyez pas l’humanisme (ce qui va de paire généralement avec la première réplique.)
          Donc pour vous par amour de son prochain, il faut laisser crever 5 milliards d’individus !
          Je ne sais pas ce que je préfère entre un antiraciste inhumaniste et un raciste humaniste ; si tant est qu’il y a ici et dans cette vidéo un raciste humaniste.
          Pour info, la politique (dite antiraciste) menée actuellement et issue de la colonisation est une politique raciste, parce que ce ne sont pas des "blancos" qui crèvent la dalle ! Je suis heureux de voir un colonialiste s’exprimer au grand jour, merci !
          C’est l’immigration où qu’elle se passe qui incite au racisme, il ni a qu’à ouvrir les yeux pour le voir à condition d’en avoir le courage, le nombre de neurones suffisant et que cela n’aille pas à l’encontre de nos intérêts !

           L’antiracisme est un piège à C et visiblement certains sautent dedans, ils ne tombent même plus !


        • 4 votes
          yoananda yoananda 9 juillet 16:03

          @wendigo
          dès qu’il voit un blanc DJL93 voit un raciste potentiel, sauf si ce blanc est musulman ou une gauchiasse.

          En l’occurrence, il n’y a strictement aucune micro-dose de début de soupçon d’infime possibilité de femto-trace de racisme dans cette vidéo (ou est-il question de race ? l’immigré est une race maintenant ?)

          Mais cette vidéo est utilisé par les sites "de droite" ou les racistes se cachent, mais ou ils ne font pas la majorité.

          Être anti-immigration c’est être raciste : technique éculée de culpabilisation pour neutraliser l’esprit critique. Ca vient avec un package sur le méchant homme blanc colonial, le méchant homme blanc déclencheur de guerre, le méchant homme blanc négrier, le méchant homme blanc voleur de richesses africaines, et donc, le méchant homme blanc égoïste qui veut laisser crever les pauvres du reste de la planète pour pouvoir continuer putes et caviar en limousine tranquillement.

          Ben voyons. Et ça vient parler de "tradition" et de "sagesse" entre 2 appels à la violence.


        • 1 vote
          Emma Joritaire 9 juillet 16:14

          @DJL 93VIDEO

          "L’immigration est donc vu comme des bonbons par les racistes ?"

          On ne va pas généraliser. J’en connais, des racistes, qui parlent de blattes, de cafards, de cancrelats, de cloportes, de termites, de criquets, de boucaques aussi, bonbons n’est pas répandu du tout...

          D’ailleurs, en fait de bonbons, j’ai l’impression qu’il s’agit plutôt de boules de chewing-gum, enrobées de sucre coloré.


        • 2 votes
          wendigo wendigo 9 juillet 17:05

          @Emma Joritaire

           Des boules de chewing gum "DE COULEUR" , le diable est dans les détails ... smiley


        • 2 votes
          wendigo wendigo 9 juillet 17:19

          @yoananda

           Il ne se rend pas compte que c’est son propos qui est le plus raciste, quand on lui dit "pauvre", de suite il pense "couleur autre que blanc".
           J’en ai marre de ces fragiles qui ne réfléchissent même pas avant de débiter les grosses conneries que d’autres imposent par vice et esprit de lucre dans leur tête en jachère.


        • 2 votes
          Emma Joritaire 9 juillet 18:24

          @wendigo

          " Des boules de chewing gum "DE COULEUR" , le diable est dans les détails"

          Et peut-être plus encore que vous ne le croyez. S’agissant de la couleur, il y a deux écoles qui s’opposent chez les antiracistes. Il y a les colour-blind et les pas colour-blind (en américain color-blind).

          Etre colour-blind - c’est une ascèse à construire, il paraît - c’est parvenir à ne pas voir la couleur des gens qu’on côtoie, mais enfin j’imagine qu’à force de se forcer à ne pas voir la couleur des gens, on ne voit plus de couleurs du tout.

          Mais les pas colour blind ne sont pas d’accord, et non sans pertinence, parce qu’ils disent : "Si on ne voit pas plus les couleurs, comment on fait pour dénoncer les vexations, les stigmatisations et les discriminations dont sont victimes les gens de couleur, en raison de leur couleur qu’on ne doit pas voir ?"

          Vous voyez un peu le cornélien dilemme pour l’antiraciste réellement conscientisé ? Pour voir qu’un Noir est discriminé, il faut bien commencer par voir qu’il est Noir, parce que si on professe que les Noirs sont des Blancs comme les autres, la notion même de discrimination contre les Noirs, est obsolète.

          Si DJL avait des lumières sur ce point particulièrement délicat, elles seraient les bienvenues pour tout le monde. En attendant, c’est plus facile d’être raciste, et heureusement, parce que les racistes ont un cerveau plus petit que les autres. C’est prouvé sur Google Images.


        • 1 vote
          yoananda yoananda 9 juillet 18:44

          @Emma Joritaire
          ça à l’air dur la vie de gauchiste ! L’ascèse coulour-blind ... hahaha, puis après l’ascèse gender-blind, puis age-blind (les pédophiles seront content), puis money-blind (la, les femmes vont avoir du mal), puis species-blind (la, les zoophile seront content), puis life-blind (il ne faut pas oublier nos amis nécrophiles), puis handi-blind, puis les silico-blind (les ordinateurs sont des êtres comme les autres !)... pour parvenir à la grande partouze cosmique sous marie-jane !

          Je n’ai oublié personne j’espère, je ne voudrais stigmatiser aucun animal vivant ou ayant vécu ou qui vivra sur cette terre ...

          C’est beau le progrès.

          Et les ET’s alors ? faut espérer qu’on ne les rencontre pas un jour parce que la ...

          Ha merde, et les virus et bactéries ? on fait quoi ? parce la, c’est pareil certains sont utiles, on ne peut pas stigmatiser tous les virus et bactérie sous prétexte qu’il y a 2/3 déséquilibrés dans le lot comme ébola ou la grippe espagnole ... faut pas oublier que sans eux, on ne digère rien, la grande majorité servent la société des cellules humaines !


        • 4 votes
          Zatara Zatara 9 juillet 20:13

          @DJL 93VIDEO
          ton degré de connerie atteint le génie avec ces températures estivales. N’oublie pas de donner ton cerveau, pour la science comme on dit....


        • 1 vote
          Emma Joritaire 9 juillet 20:40

          @yoananda

          "Je n’ai oublié personne j’espère..."

          Et ben, si ! Le belief*-blind ! Et c’est pas rien, par les temps qui courent !

          * Je ne sais pas si c’est vraiment le terme qui convient, du moment qu’il s’agit de réunir les croyants, les agnostiques et les athées


        • 1 vote
          Qiroreur Qiroreur 9 juillet 21:06

          @yoananda
          "puis life-blind (il ne faut pas oublier nos amis nécrophiles)"

           smiley C’est vrai qu’ils sont les grands oubliés des discriminés. On ne pense pas assez à eux. Le lobby LGBTQ vient de gagner une lettre : LGBTQN.

          Concernant DJL, il est inutile de répondre à ce pitre. Il pose sa bouse, attend que tout le monde s’énerve et puis s’en va... il et content, il a lu des propos vaguement racistes qui confirment que tout le monde est raciste. Un ptit coup de permaculture de temps en temps pour bien montrer qu’il n’est pas troll à 100% et puis ça suffit. Don’t feed the troll !


        • vote
          wendigo wendigo 9 juillet 22:06

          @yoananda
          ça à l’air dur la vie de gauchiste ! L’ascèse coulour-blind ... hahaha, puis après l’ascèse gender-blind, puis age-blind (les pédophiles seront content), puis money-blind (la, les femmes vont avoir du mal), puis species-blind (la, les zoophile seront content), puis life-blind (il ne faut pas oublier nos amis nécrophiles), puis handi-blind, puis les silico-blind (les ordinateurs sont des êtres comme les autres !)... pour parvenir à la grande partouze cosmique sous marie-jane !

           ****

           Vous avez omis les "conio blind", que les cons passent plus inaperçus même en passant en prime time. C’est en bonne voie, mais il reste quelques récalcitrants !


        • vote
          noncredule 9 juillet 19:27

          D’après la banque mondiale, le nombre de pauvres (moins de 1,9 $/jour) dans le Monde est passé de 1,6 milliards en 2000 à 0,8 milliards actuellement. Tout le raisonnement ne tient pas, sauf peut-être pour l’Afrique.

          Mais la conclusion, qu’il faut favoriser le développement dans les pays pauvres n’est pas discutable. L’immigration des pays développés ne réduit pas la pauvreté dans le Monde, c’est le développement de ces pays, c’est ce qui s’est passé en Asie notamment, même si les pauvres sont encore près de 20% en Asie du sud.


          • 2 votes
            Zatara Zatara 9 juillet 20:03

            @noncredule
            D’après la banque mondiale, le nombre de pauvres (moins de 1,9 $/jour) dans le Monde est passé de 1,6 milliards en 2000 à 0,8 milliards actuellement. Tout le raisonnement ne tient pas, sauf peut-être pour l’Afrique.

            Dis voir, pour sortir de la qualification "pauvres" (moins de 1,9 $/jour), suffit d’être à 2$, non ?

            aaah, on me souffle quelque chose dans l’oreillette..... le dollars fluctue... tout comme le prix de la bouffe.... donc, un coup de salle de marché, et je te fais passer de 1,6 milliards de pauvres à 0,8, cépa bossa !

            ah, et j’oubliai :

            https://www.challenges.fr/monde/le-nombre-de-milliardaires-a-explose-depuis-25-ans_304451


          • 2 votes
            Qiroreur Qiroreur 9 juillet 21:15

            @noncredule
            Le gros pb de l’Afrique est leur natalité. La mortalité infantile (et tout court) a baissé mais la natalité, elle, n’a pas évolué. Résultat, ils vont se retrouver à 1 milliard de plus en une génération sur un continent où les terres arables ne sont pas extensibles. Les chinois ont traité le pb dés les années 60 (où ils étaient déjà 600M) et même en le faisant il se retrouvent à 1,4 Md... 

            Donc le dév, oui bien sûr, c’est indispensable, mais contrôler les naissances l’est tout autant. Le pb est qu’en Afrique subsaharienne on est à 5-6 enfants par femme en moyenne dans de nombreux pays et ça c’est une bombe à retardement, écologique, économique, humaine tout court, pour eux et incidemment pour nous. 


          • vote
            wendigo wendigo 9 juillet 22:09

            @Qiroreur

             La mortalité infantile, c’est qu’elle couleur de bonbons ça ?


          • 4 votes
            Joe Chip Joe Chip 9 juillet 22:13

            @Qiroreur

            C’est pourquoi les démographes sont en train de rectifier leurs courbes. On est passé d’une projection de 9 milliards d’habitants à la fin du siècle à 11 milliards. Cette sous-estimation est liée au fait que les scientifiques ont appliqué le modèle de transition démographique observé en Occident et en Asie (amélioration des conditions de vie -> accès à l’éducation des femmes -> baisse de la natalité) au continent africain. Or, la natalité ne diminue pas dans les pays africains les plus dynamiques. L’amélioration des conditions de vie et notamment de l’accès au soin a entraîné une explosion démographique dans certaines régions qui n’a pas été compensée par la croissance économique et l’éducation en raison de la résistance des structures tribales et religieuses (la femme est là pour faire des enfants et les nourrir). 


          • vote
            yoananda yoananda 9 juillet 22:39

            @Joe Chip
            "L’amélioration des conditions de vie et notamment de l’accès au soin a entraîné une explosion démographique dans certaines régions qui n’a pas été compensée par la croissance économique"

            Tout à fait, dans les pays d’Afrique noire ou l’on vante la croissance économique, on remarque que la croissance démographique est encore plus forte, ce qui fait que le pays s’appauvrit si on regarde par habitant.

            De plus, on ne sait pas si la transition démographique est réversible. Il se peut que ce soit le cas. Et comme on arrive à un stade ou l’économie mondiale patine (le monde a été "construit" il y a de moins de en moins de choses à rajouter, on pollue un peu trop, et les ressources sont de plus en plus difficiles à aller chercher) il se peut que malgré les artifices monétaires (QE+taux 0) on soit entré en phase de stagnation voire de régression de l’économie, et dans ce cas, rien n’interdit de penser que la transition démographique s’inverse. Est-ce que la diminution de l’espérance de vie en France est un signe annonciateur ?

            [Il faudrait parler de l’innovation qui est le moteur de la croissance avec la démographie, les 2 étant liés, mais bon, je ne veux pas trop compliquer mon discours]

            On ne sait pas. Mais pour l’instant, en effet, la transition démographique ne se passe pas tout à fait comme prévu. Et si on n’y prends garde, on pourrait aller au devant de problèmes qui feraient passer les 2 dernières guerres mondiales pour des balades de santé.


          • 1 vote
            wendigo wendigo 9 juillet 23:12

            @Joe Chip

             Les démographes prennent ils en compte les guerres démocratiques américaine (et autres produits dérivés) ?

             à la fin du siècle si on est encore 2 milliards je veux bien faire la danseuse nue avec déhanchement syncopé et oreille rotatives, le grand jeu.


          • vote
            noncredule 9 juillet 20:53

            Que le nombre de milliardaires augmente ainsi que les inégalités est choquant mais cela n’a rien à voir avec le raisonnement. Pour 1,9$/jour, je n’y peux rien ce son les statistiques de la banque mondiale sur lesquelles se base la conférence.

            

            Ajouter une réaction

            Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

            Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


            FAIRE UN DON

Auteur de l'article

wendigo

wendigo
Voir ses articles







Palmarès