• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’imposture des droits sexuels ou la loi du pédophile au service du (...)

L’imposture des droits sexuels ou la loi du pédophile au service du totalitarisme mondial - Ariane Bilheran

Courte présentation par Ariane Bilheran de son livre "L'imposture des droits sexuels. Ou la loi du pédophile au service du totalitarisme mondial".

 

Les « droits sexuels » sont une nouvelle idéologie à la mode, portée par différentes instances internationales en matière de santé, et en particulier, en matière de santé des mineurs. Dans cet essai radical, Ariane Bilheran propose, sans exhaustivité, une analyse des dérives déjà existantes en France, sous couvert de "l'éducation à la sexualité", ainsi qu’une étude littérale de nombreux passages de la « déclaration des droits sexuels » qui soutient une telle idéologie pédophile, sous couvert de lutter pour les droits des homosexuels, les droits des femmes et les droits à la santé. La philosophe et psychologue démontre, dans la lignée de ses travaux approfondis sur la psychologie du pouvoir, combien la perversion est toujours l’adjuvante de la paranoïa dans l’avènement du totalitarisme. Elle décrypte ici les mécanismes pervers qui contribuent à la mise en œuvre de ce « nouvel ordre mondial » au travers de la transgression sexuelle des enfants et adolescents. Lorsque les fous sont au pouvoir, ils imposent leur délire, sur la base d’une contagion délirante qu’il s’agit d’identifier pour s’en prémunir. Ils détruisent les enfants et persécutent les sains d’esprit.

 

Ariane Bilheran est normalienne, psychologue clinicienne, docteure en psychopathologie, spécialisée dans la psychologie du pouvoir déviant (harcèlement, manipulation, tyrannie, totalitarisme et ses pathologies : paranoïa, perversion...) et du pouvoir juste (autorité, reprise de son pouvoir personnel etc.).

 

 

Les citations de la vidéo sont extraites des documents suivants :
 
Standards pour l’éducation sexuelle en Europe : https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf
 
« La sexualité des enfants est beaucoup plus large que celle de l’adulte moyen. Elle peut être considérée comme un aspect du développement de la sensualité qui fait partie, elle, du développement psychologique, social et biologique de tout individu. » (p. 23)
« les enfants fantasment beaucoup » (p. 25) entre 7 et 9 ans, notamment « sur le fait d’être amoureux d’un enfant du même sexe » (p. 25) à « 10 ans » les enfants « commencent à s’intéresser à la sexualité des adultes » et « fantasment sur la sexualité » des adultes (idem)
Entre 16 et 18 ans, « ils savent plus clairement s’ils sont hétérosexuels ou homosexuels » et affinent leur « carrière sexuelle » (p. 26) laquelle passe généralement par les étapes suivantes : « s’embrasser, se toucher et se caresser tout habillés, se caresser nus, rapport sexuel complet (hétérosexuel) et, finalement, sexe oral et parfois anal. » (idem) Ce serait d’ailleurs la raison pour laquelle il faudrait absolument « commencer l’éducation sexuelle avant l’âge de quatre ans » (p. 35), où seront enseignés aux enfants de 0 à 4 ans : « la reproduction » (p. 38), « la masturbation » (idem), « le plaisir lié à un contact physique », les « identités sexuelles » (p. 39), entre autres.
 
Déclaration des droits sexuels (version longue) : http://www.ippf.org/sites/default/files/ippf_sexual_rights_declaration_pocket_guide_french.pdf
 
« L’obligation de satisfaction requiert des Etats qu’ils adoptent des mesures législatives, administratives, budgétaires, judiciaires, promotionnelles, et toute autre mesure appropriée, visant au plein exercice de ces droits » (p. 20)
 

Tags : France Education Enfance Scandale Nouvel Ordre Mondial Pédocriminalité Manipulation Sexualité Najat Vallaud-Belkacem



Réagissez à l'article

30 réactions à cet article


  • 3 votes
    Yacine Chibane Yacine Chibane 3 avril 19:28

    Vous avez raison Nigari, il faut tout de suite créer une brigade des braguettes ! (BDB) smiley


    • 7 votes
      Zatara Zatara 3 avril 20:46

      @Yacine Chibane
      lol, ptdr, xptdr, ça méritait bien un post de ce calibre d’une pauvreté affligeante sur un sujet ultra sensible...et tu fais aussi sauter mes posts par la même occasion... pitoyable, "Yacine", pitoyable


    • 2 votes
      Nigari Nigari 3 avril 22:58
      À lire ce article récent : Quand l’éducation sexuelle et les droits sexuels zappent la protection des mineurs

      Voir également ce site bien sourcé :

      http://ecoleetsexe.fr/


    • 2 votes
      Yacine Chibane Yacine Chibane 4 avril 00:05

      @Zatara
      J’assume avoir fait supprimé ton commentaire insultant à égard, mais si il a disparu, ce n’est que parce que la modération d’Avox a accepté de le supprimer car il contrevenait à la charte du forum.


    • 4 votes
      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 3 avril 21:58

      On va droit vers une diminution de l’age légal de la majorité sexuelle chez les enfants, on va passer de 18 ans à 15 ans pour la majorité sexuel, ainsi des vieux pourront baiser des fillettes et des gamins de 15 ans en toute légalité ...
       
      Pour information, le terme "petit-ami" vient de la Grèce antique. A cette époque, les riches avaient tous leur "petit-ami" très jeune, qu’il sortait promener ou prendre un café, main dans la main ... C’est un signe fort qui montre que cette civilisation grecque était en plein déclin ... comme la notre !


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 avril 06:12

        @DJL 93VIDEO
        "On va droit vers une diminution de l’age légal de la majorité sexuelle chez les enfants, on va passer de 18 ans à 15 ans pour la majorité sexuel, ainsi des vieux pourront baiser des fillettes et des gamins de 15 ans en toute légalité ..."

        Je ne sais dans quel pays vous habitez, DJL, mais en France, c’est déjà 15 ans (par déduction de l’Article 227-25 du Code pénal) sauf si l’adulte exerce une autorité sur le jeune (par exemple son prof, son moniteur de colonie, etc). De plus, le problème n’est pas le fait d’être "vieux" mais d’abuser du manque de maturité biologique. A 18 ans ou 19 ans, on n’est pas "vieux", mais selon la loi on ne peut pourtant pas avoir de relations sexuelles avec un moins de 15 ans. En revanche une personne de 90 ou 120 ans peut être le ou la partenaire sexuel(le) homo ou hétéro d’un gars ou d’une fille de 15 ans en toute légalité (en tenant compte de l’exception indiquée plus haut). 

        Le Code pénal réprime le fait, pour un majeur, d’exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d’un mineur de 15 ans (article 227-25 du Code pénal). Un adulte peut donc avoir une relation sexuelle consentie avec un mineur sans encourir de sanctions pénales lorsque ce mineur a atteint l’âge minimum de 15 ans. 


      • 1 vote
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 4 avril 12:00

        @Qaspard Delanuit

        Donc un prof ou un moniteur de colonie peut donc sortir "légalement" avec un enfant de 15 ans. Merci pour ces précisions Qaspard ... Donc C légale mais pas du tout morale, et étant ancien moniteur de colonie, je sais que çà passerait très mal avec l’équipe des moniteurs et le directeur de colonie ... Dans la réalité, si une fille de 15 ans couche avec un jeune de 15 ans dans une colonie de vacance, "le père légale" est le directeur de colonie. Il est responsable légale de cet enfant, même s’il y est pour rien !

         

        Je ne connais pas bien le monde des professeurs, mais je sais qu’un prof qui sort avec un élève mineur, çà ne passerait pas du tout là aussi ... Même le recteur s’en mêlerait pour foutre ce prof en l’air ! ... Et je ne parle même pas de la réaction de la famille de cet enfant, moi je serais sanguine si un adulte touchait un gosse de ma famille !


      • 2 votes
        Zatara Zatara 4 avril 13:00

        @DJL 93VIDEO
        Donc un prof ou un moniteur de colonie peut donc sortir "légalement" avec un enfant de 15 ans.

        Non, tu n’as rien compris.


      • 2 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 avril 17:25

        @DJL 93VIDEO
        "Donc un prof ou un moniteur de colonie peut donc sortir "légalement" avec un enfant de 15 ans."

        Ah non, justement pas le prof ou le moniteur de colo ! Mais si c’est un inconnu rencontré dans la rue, dans un café, à la piscine, etc. qui n’a aucun lien d’autorité sur le jeune, il ne sera pas inquiété par la loi, même si les parents ne sont pas d’accord. Bien sûr, le jeune de 15 ans ne peut pas quitter le domicile familial pour aller vivre avec son amant ou son amante adulte pour autant, car ceci est une toute autre question qui concerne l’autorité parentale. Ce qu’il faut comprendre, c’est que l’autorité parentale n’a aucune incidence légale sur la sexualité des enfants : la loi ne pourra pas vous aider à empêcher votre enfant de 15, 16, 17 ans d’avoir des relations sexuelles avec le partenaire sexuel de son choix, et que ce dernier ait lui-même 15 ou 85 ans n’y changera rien. Et en dessous de 15 ans, même si vous donniez votre autorisation, l’adulte ne serait pas protégé pour autant des poursuites judiciaires (et vous seriez évidemment complice d’une atteinte sexuelle sur votre propre enfant mineur). Bref, la loi reconnaît l’autorité éducative des parents mais ne donne aux parents aucun pouvoir, ni coercitif ni permissif, sur la sexualité concrète de l’enfant, ni pour interdire ce qui est autorisé ni pour autoriser ce qui est interdit. La sexualité des enfants n’est jamais une propriété des parents (ça nous semble évident mais cela n’a pas toujours été comme ça et cela ne l’est pas encore dans toutes les sociétés). L’idée est que la sexualité d’une personne lui appartient à elle seule et que l’on ne peut pas s’opposer à ses choix à partir du moment où elle est considérée comme apte à formuler un consentement. La limite de 15 ans est certes arbitraire mais il faut bien trouver une limite légale pour tous (c’est comme la limitation de vitesse qui est la même quels que soient votre véhicule et votre niveau en conduite ). Elle est variable selon les différents pays européens, c’est parfois plus et parfois moins. 


      • 2 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 avril 17:43

        @DJL 93VIDEO
        "Dans la réalité, si une fille de 15 ans couche avec un jeune de 15 ans dans une colonie de vacance, "le père légale" est le directeur de colonie. Il est responsable légale de cet enfant, même s’il y est pour rien !"


        Il faut que vous compreniez les règles légales de la société dans laquelle vous vivez, même si vous n’êtes pas d’accord, sinon vous allez au devant de sérieuses déconvenues. A partir du moment où l’âge de 15 ans est atteint, le jeune peut faire ce qu’il veut de sa sexualité car c’est son corps à lui qu’il utilise... et pas celui de ses parents. Les parents n’ont aucune autorité légale à ce sujet, pas plus que les enfants ne peuvent interdire à leurs parents très âgés d’avoir une vie sexuelle. Le directeur de colonie... ou de la maison de retraite... encore moins !!

        Au niveau éducatif, les parents peuvent bien sûr donner à leurs enfants des préconisations concernant le respect qu’ils se doivent à eux-mêmes et aux autres dans la relation amoureuse, leur expliquer que la sexualité a de nombreuses implications sanitaires, familiales et spirituelles. Mais c’est un autre sujet.

        Je ne sais pas quel âge ont vos enfants, mais il faudra bien un jour (si ce n’est déjà fait) qu’ils aient une vie sexuelle et ce ne sera pas à vous de décider ce qu’elle sera ni avec qui. D’ailleurs ils n’auront pas forcément envie de vous en parler. 


      • 1 vote
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 6 avril 00:57

        @Qaspard Delanuit
        Merci pour toutes tes précisions l’ami Qaspard Delanuit, j’avais pas bien compris.


      • 1 vote
        QAmonBra QAmonBra 3 avril 22:49

        L’amicale des ploutocrates transnationaux d’occident et d’ailleurs, seraient donc majoritairement des pédophiles, voulant pratiquer au grand jour leur monstrueux vices, d’où leur haine à l’égard de tous ceux s’y opposant et leurs magouilles à l’ONU 


        • 1 vote
          sls0 sls0 4 avril 04:41

          J’avais lu ce texte, il me semble que Nigari l’avait déjà sorti.
          A l’époque j’avais surtout retenu les mots protéger et informer*. Toujours à l’époque je trouvais que ça commençait tôt pour certaines choses, je ne suis pas un pro, si des gens plus informés du sujet estime que c’est le bon âge, soit.
          Je vais relire le texte mais je vais passer par la textométrie, j’apprécie cette méthode, ça enlève les interprétations.
          On regarde les mots qui reviennent le plus souvent, c’est le corps du message.
          Les mots qui peuvent porter à confusion, on remonte la phrase ensuite la phrase dans son contexte, c’est le contraire de la focalisation émotionnel. C’est l’émotionnel qui fait choisir le mot mais remis dans son contexte, l’émotionnel ou irrationnel perd de sa force.
          Nigari nous sont assez souvent des articles où il est difficile de rester neutre, il y a de l’émotionnel. Il y a aussi de la projection de la part de certains intervenants, il y a un rejet d’autant plus important parce qu’inconsciemment c’est eux même qu’ils rejettent, c’est de l’émotionnel à fleur de peau où l’échange est exclu.
          Je réserve mon avis vis à vis du texte, l’analyser sans émotionnel, projection ça prend plus de temps surtout avec la textométrie, le sens du mot est croisé, est mis à nu, il devient difficile d’interpréter.
          Si google ou facebook vous connait mieux que vous vous connaissez, c’est à peu près le même système que la textométrie reprise dans des algorithmes que l’on trouve dans R.
          54 pages à analyser, R n’est pas nécessaire.

          * J’évite de projeter mes fantasmes, le message est peut être plus visible.


          • 1 vote
            gaijin gaijin 4 avril 09:41

            @sls0
            " On regarde les mots qui reviennent le plus souvent "

            n’importe quoi vous pouvez avoir majoritairement le mot liberté dans un texte qui vise a asservir .............exemple : la sécurité est la première liberté

            le message n’est pas dans l’ occurrence des mots mais dans la manière dont ils sont agencés entre eux .....

            " si des gens plus informés du sujet estime que c’est le bon âge, soit. "

            quels gens au juste ? si des gens plus informés que vous décident d’euthanasier les plus de 60 ans vous en pensez quoi du tréfond de votre objectivation matérialiste ?

            " il est difficile de rester neutre "

            mais l’idée même que l’on devrait rester neutre est elle neutre ? l’émotion est bien ce dont il question ici car c’est émotionnellement que sont détruit les victimes de pervers ( pas uniquement les pédophiles hein ? ) mais par définition le sociopathe est celui qui incapable d’empathie cherche a satisfaire ses pulsions propres sans référence émotionnelle aux conséquences sur les autres .....il est cet être froid et rationnel que nous propose le positivisme comme idéal .......

            rationnellement il n’y a aucune objection a faire a la pédophilie, l’esclavage, le meurtre ........

            c’est quand on réintègre l’émotion ( en premier lieu ) dans le discours que l’on commence a prendre en compte l’humain ....


          • vote
            sls0 sls0 4 avril 17:35

            @gaijin
            1)Un regard rapide sur ce qu’est la textométrie, c’est très puissant. Là c’est un exemple vis à vis de l’historique, les discours contemporains ça passe bien aussi.
            Pour faire un profil psychologique c’est employé aussi. Non, non c’est très puissant, ce coté analytique empêche l’erreur d’interprétation et l’émotionnel qui s’en suit.
            Personnellement je suis entouré de baptistes, adventistes, pentecôtistes,... Pour les échanges philosophiques, avec la textométrie c’est un fichier de 234kb pour la bible qui fait 3400kb en format texte. J’ai diminué du même rapport le temps de discussion avec de l’imparable.
            Je sort le mot et ses contextes en moins de 20 secondes. Il y a plus de mots négatifs style vengeance ou ennemie que positifs style amour, c’est assez facile.

            2) Pour la question d’âge c’était l’information pour les enfants en bas âge ma remarque, je trouvais que ça faisait tôt pour être formalisé.
            Je réside dans un pays machiste qui a hérité du bonne partie de la polygynie d’Afrique.
            Culturellement une fille est sur le marché du sexuel à 15 ans, ça donne du 20% de mineures enceintes. Ce chiffre de 20% me dérange fortement, pour le changer à mon niveau je sponsorise des études où j’ai 100% de réussite mais c’est limité par le budget.
            Le discours pour suffragettes marche bien aussi.
            Si 15 ans c’est l’officiel culturel, déjà avant ça bouge pas mal, la plus jeune mère que je connais avait 10 ans et demi lors de l’accouchement. Avec mes repères d’européen c’est difficile de trouver la bonne réponse, j’en ai eu dans ce texte.
            Je ne dois pas aller sur youtube ou un forum pour me faire une idée des dégâts, je sort de chez moi c’est suffisant. C’est ce qui fait que j’ai un regard différent.

            En Europe j’ai aidé à se reconstruire des personnes qui avaient connu le viol ou l’inceste, j’ai quelques connaissances. C’était des victimes d’exceptions, ici c’est une culture que j’ai en face. Ici si une gamine de 11 ans fait la pute, on ne prévient pas les flics qui en ont rien à foutre, on passe par les médias qui essaient d’imiter nos médias. Ensuite ça bouge mais il n’y a aucun suivi.
            Le coté pénible local c’est qu’ils ramènent tout au cul, c’est un moyen de payement ou de remerciement, il m’a fallu deux ans pour démontrer que c’était pas mon cas.

            3) Rester neutre ou plutôt rester zen.
            Quand on voit toutes les conneries humaines suite à l’émotionnel, je préfère m’en passer.
            On fait faire ce que l’on veut à la plupart des gens avec l’émotionnel, lois liberticides, guerres, génocides,.. Ben non, j’apprécie pas.

            Si l’émotionnel est dû à des personnes qui projettent leurs parties sombres sur d’autres j’aime encore moins. Si c’est repris ensuite par du biais cognitif on atteint le fond.

            4) Pour l’euthanasie des plus de 60 ans, vu que j’en ai plus, pas sûr que je sois d’accord.
            Un bémol quand même, je me suis toujours dit ’’si tu n’est pas utiles pour les autres, tu crèves’’. Avec la retraite, on risque d’être inutile plus facilement, j’ai dû amplifier mon coté ONG pour rester dans mes critères.
            Mes critères d’utilité c’est vis à vis de la communauté et non un point de vue d’actionnaire ou économiste.

            Franchement pour celui qui a eu une vie bien remplie avant 60 ans, la mort ne lui fait pas peur.
            Celui qui a eu une vie médiocre et qui espère l’améliorer après 60 ans, il rêve, il continuera sa vie de merde et risque d’être inutile à la communauté.

            Je crois que le paragraphe 4 risque d’en faire réagir plus d’un.


          • 1 vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 avril 17:57

            @sls0 et @gaijin

            Peut-être faudrait-il distinguer l’empathie (qui inspire la bienveillance et l’attention à autrui) de l’emprise émotionnel (qui trouble le raisonnement et rend stupide). 


          • vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 avril 19:13

            Emprise émotionneLLe avec deux ailes (de chauve-souris). 


          • vote
            sls0 sls0 4 avril 19:23

            @Qaspard Delanuit
            Et oui, l’empathie est un très bon moyen pour comprendre et agir efficacement.

            Compassion, oui, pitié non. L’une est utile, elle est un outil précieux pour une solidarité active, l’autre non, elle ne sert qu’à se départir d’un sentiment de mal à l’aise. L’une c’est orienté vers l’autre la seconde elle est orienté vers un confort égoïste.

            L’émotionnel, pour moi c’est encore pire, c’est de l’irrationnel, on comprend les dégâts engendré par l’émotionnel.


          • vote
            gaijin gaijin 5 avril 09:38

            @sls0
            " En Europe j’ai aidé à se reconstruire des personnes qui avaient connu le viol ou l’inceste, j’ai quelques connaissances. C’était des victimes d’exceptions, ici c’est une culture que j’ai en face "

            oh mais ici aussi simplement on est plus cultivés cad plus capables de créer des masques efficaces, plus hypocrites .......on en a déjà parlé moi aussi j’ai les mains dans le cambouis et je peux vous garantir que vos quelques victimes d’exception elles sont des millions .....

            " Pour l’euthanasie des plus de 60 ans, vu que j’en ai plus, pas sûr que je sois d’accord."

            oui je sais du coup moins tenté de faire confiance a des " gens qui savent " ?

            un reste de point de vue émotionnel sur la question ? smiley smiley

            posez donc la question de la sexualité infantile aux victimes et pas aux gens qui savent dans des commissions onusiennes gangrénées par les pervers .........


          • vote
            gaijin gaijin 5 avril 09:39

            @Qaspard Delanuit
            je distingue, je distingue, mais je distingue surtout que dans un monde a crédo matérialiste il n’y a de place ni pour l’un ni pour l’autre .........


          • vote
            gaijin gaijin 5 avril 09:41

            @sls0
            " L’émotionnel, pour moi c’est encore pire, c’est de l’irrationnel, on comprend les dégâts engendré par l’émotionnel."

            et les dégâts engendrés par le rationnel ?


          • 1 vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 5 avril 10:03

            @gaijin
            Dans un monde matérialiste, l’émotionnel sert à contrôler les foules par la peur en leur désignant des ennemis, et à les faire consommer par la frustration.


          • vote
            gaijin gaijin 5 avril 11:58

            @Qaspard Delanuit
            je sais bien ..........


          • 1 vote
            sls0 sls0 5 avril 15:22

            @gaijin
            oh mais ici aussi simplement on est plus cultivés.

            Si vous le dites, je dirai plutôt une culture différente, dans ma vie j’ai pas mal bougé, il y a des différences mais pas de plus ou moins. Si on est de la culture dominante c’est qu’on a inventé le canon rayé avant les autres et que l’exploitation forcée et le génocide nous faisait pas peur. On est d’une culture qui sait exploiter les autres.
            On est plus cultivés cet argument tombait mieux au temps des colonies.

            elles sont des millions.
            Vu qu’on est 7 milliards, c’est normal que ça ce chiffre en millions si on veut atteindre le pourcent. Si on prend le chiffre des mineures enceintes françaises et que l’on projette sur la population locale ça fait 21 millions, le chiffre chez moi ça 1400 millions.

            "Les gens qui savent " 
            Les gens qui savent que j’emploie dans mon commentaire, c’est des gens qui en savent plus sur le sujet sur l’éducation, c’est du collégial, il ont fait les études et ont le boulot ad hoc. C’est des gens du métier, j’ai lu leur bio.
            Dans le même style, je fais plus confiance aux dires du médecin quand je suis malade que ma voisine, chacun son boulot.

            posez donc la question de la sexualité infantile aux victimes(1) et pas aux gens qui savent dans des commissions onusiennes gangrénées par les pervers(2) .........
            1) Comme je l’ai écrit plus, j’ai aidé à se reconstruire quelques personnes, je retourne en France pour un mois, comme j’ai gardé de bons contacts, je pourrai leur poser la question.
            Ca m’étonnerait qu’elles s’opposent à une protection et une information telles que décrites dans le document.

            2) Je suppose qu’à l’ONU il y a des pervers comme dans le reste de la population mais je ne crois pas que ce soit un critère d’embauche. Si vous avez du factuel je veux bien reconsidérer la question.
            Dans ce cas ci c’est l’OMS, jusqu’à maintenant coté bien être au niveau santé ils s’en sont pas trop mal sorti. Ne généralisons pas trop vite des projections de personnes ou des avis basés sur l’irrationnel ou l’émotionnel.

            Nota : Hier après nos échange je suis allé faire un tour, un moment je suis entré dans un petit magasin, il y avait une autre personne, un femme de 30 ans environ, bien foutue.
            Habitude locale elle allume un peu, 30 ans de différence c’est du normal localement et je suis très bien vu dans le quartier. Un moment elle s’est arrêté car une bande de gamine de 13 à 17 ans est entré. Elle a jeté les armes sachant qu’elle ne pouvait pas lutter. Et oui une femme ici ne s’estime plus sur le marché à 30 ans.
            Aux gamines j’aurais demandé laquelle veut venir habiter chez moi, la majorité aurait dit oui. Et comme je suis très bien vu dans le quartier la plupart trouveraient ça très bien malgré un écart d’âge de plus de 40 ans.
            Ces gamines j’essaie de leur donner un mentale de suffragette dans ce monde machiste ce qui marche assez bien pour leur ’’protection sexuelle’’, je pousse aux études et être en cloque c’est pas l’idéal. Malgré cela si je dirai viens vivre chez moi ce serait sans problème car culturel.
            Moi ça dérange cet écart d’âge, pas mes voisins, une culture différente c’est tout.
            Je suis sur place depuis un certain temps, je n’appréhende pas toutes les différences culturelles, il m’est difficile de dire ce qui est bien ou mal.
            Pourtant j’ai quelques bases en anthropologie et j’ai fait quelques stage d’interculturalité dans le cadre d’ONG.
            Je crois que pour une personne qui n’a jamais côtoyé d’autres cultures et que sa base de connaissances c’est youtube ou des forums, il doit être encore plus difficile de dire ce qui est bien ou mal.

            Pour ce qui est du document de l’OMS ce serait pas mal qu’il servent d’outil ici, la sexualisation des jeunes localement c’est pas trop ça.
            Des fringues et des souliers qui ferait embarquer une femme pour racolage passif en France, ici ça se fait à partir de 6 ans, le document OMS pour recadrer ça ferait du bien. Et oui ce document OMS ce n’est pas que pour faire chier quelques cathos vieille école en France, il est mondial et il y a des endroits il ne fera pas de tords.


          • vote
            sls0 sls0 5 avril 15:26

            @sls0
            Projeter sur la population mondiale et non locale.


          • vote
            gaijin gaijin 6 avril 09:42

            @sls0
            " on est plus cultivés cad plus capables de créer des masques efficaces, plus hypocrites " c’était la phrase complète ......l’explication du début était dans la fin .....votre logiciel en compréhension de texte est défaillant

            " les gens qui savent " ils ont fait des études ? coool moi aussi smiley j’ai appris ça : " les agressions sexuelles chez les filles dans l’enfance c’est 20 % mais il ne faut pas le dire. " attention ici aussi l’information est dans la juxtaposition des deux parties de la phrase .......

            " des millions " des millions c’est en france ......

            " onu et pervers " onu oms et autres c’est structurel dans notre société : les plus aptes a se retrouver a des postes de pouvoirs sont des sociopathes ( non ce n’est pas marqué dans leur bio : 0 ocurence du terme dans le texte )

            " ce qui est bien et mal " je vous en propose une définition simple : ce qui engendre la soufrance est mal ......


          • vote
            sls0 sls0 6 avril 14:47

            @gaijin
            " on est plus cultivés cad plus capables de créer des masques efficaces, plus hypocrites " c’était la phrase complète ......l’explication du début était dans la fin .....votre logiciel en compréhension de texte est défaillant (1)

            " les gens qui savent " ils ont fait des études ? coool moi aussi  j’ai appris ça : " les agressions sexuelles chez les filles dans l’enfance c’est 20 % mais il ne faut pas le dire. " attention ici aussi l’information est dans la juxtaposition des deux parties de la phrase .......

            " des millions " des millions c’est en france ......(2)

            " onu et pervers " onu oms et autres c’est structurel dans notre société : les plus aptes a se retrouver a des postes de pouvoirs sont des sociopathes ( non ce n’est pas marqué dans leur bio : 0 ocurence du terme dans le texte ) (3)

            " ce qui est bien et mal " je vous en propose une définition simple : ce qui engendre la soufrance est mal ......(4)

            1) Mon logiciel comme mon mental s’en tiennent à ceux qui est écrit.
            S’il faut commencer à extrapoler ou interpréter où on va ? Ayant des schémas mentaux différents ça risque de rendre des échanges chaotiques.
            2) Là des liens avec du factuel s’impose. Comme je l’ai écrit plus haut j’ai aidé quelques personnes à se reconstruire après du viol entre autre ce qui fait qu’on en parlait plus facilement avec moi ce qui rendait le viol plus visible, franchement j’y crois pas à vos 20%.
            3) Effectivement pour arriver à un haut niveau de pouvoir il faut des qualités et des défauts.
            Je ne crois pas que pédophile ou violeur soient des qualités ou défauts nécessaires pour les gens de pouvoir.
            Là le sujet c’est une préconisation de l’OMS, ça été écrit par des personnes dont je reproduit la liste ci dessous :
            Prof. Dan Apter (Sexual Health Clinic, Väestöliittoo),
            Doortje Braeken (International Planned Parenthood Federation IPPF),
            Dr Raisa Cacciatore (Sexual Health Clinic, Väestöliittoo),
            Dr Marina Costa (SANTÉ SEXUELLE Suisse, Fondation suisse pour la santé sexuelle et reproductive (anc. PLANeS),
            Dr Peter Decat (International Centre for Reproductive Health, University of Ghent),
            Ada Dortch (IPPF),
            Erika Frans(SENSOA),
            Olaf Kapella (Austrian Institute for Family Studies, University of Vienna),
            Dr Evert Ketting (consultant en santé sexuelle et reproductive et VIH/SIDA),
            Prof. Daniel Kunz (Lucerne University of Applied Sciences and Arts),
            Dr Margareta Larsson (University of Uppsala),
            Dr Olga Loeber (European Society for Contraception),
            Anna Martinez (SexEducation Forum, National Children’s Bureau, United Kingdom),
            Dr Kristien Michielsen (International Centre for Reproductive Health, University of Ghent),
            Ulla Ollendorff (Norwegian Directorate of Health),
            Dr Simone Reuter (Contraception and Sexual Health Service, Nottinghamshire Community Health),
            Sanderijn van der Doef (World Population Foundation),
            Dr Ineke van der Vlugt (Rutgers Nisso Group) et Ekua Yankah (UNESCO). 

            Ce sont des profils qui correspondent plus à l’écriture de ce guide qu’à des violeurs ou pédophiles, non ?
            Je vous mets la photo des rédacteurs, peut être que ça vous permettra de déceler chez eux des penchants pédophiles ou de violeurs.

            4) Là, je suis d’accord avec vous, on est d’accord sur 25%, c’est un bon début.


          • vote
            gaijin gaijin 7 avril 13:27

            @sls0
            " Là des liens avec du factuel s’impose "

            je vais vous trouver ça je repasse dimanche

            " Ce sont des profils qui correspondent plus à l’écriture de ce guide qu’à des violeurs ou pédophiles, non ? "

            y a pas de profil social pour les pédophiles vous regardez pas les infos sur google ? hier un directeur d’école aujourd’hui un évèque demain qui ? c’est pas marqué sur le cv pas plus que sur le visage ......mais assez souvent on les retrouve dans des milieux ou ils ont des proies ou bien ou ils peuvent faire avancer la société dans le sens qui leur convient ....


          • vote
            sls0 sls0 7 avril 16:35

            @gaijin
            Je parlais de profil professionnel, planning familial, sexologue et psychologue.

            Vous allez me répondre que c’est chez les policiers que l’on trouve les plus grands délinquants, chez les médecins qu’on trouve les plus grands tortionnaires et les étoilés du guide Michelin qu’on trouve les plus grands empoisonneurs.

            Moi je trouve que leur profil professionnel c’est un plus pour que ce qui est écrit soit valable.

            Pour ce qui est de google actualité, je regarde de temps en temps différents pays. Pour ce qui est du formatage des esprits, l’édition française me parait la plus puissante.
            Je regarde économie (avec des pincettes) science et santé. Le reste c’est du formatage, on comprend l’état d’esprit des français rien qu’à voir google.
            Les médias ont un discours orienté et google refait encore un trie, vous parlez d’une information neutre.

            Du coup je vais sur google quand même pour voir.
            Pour l’évêque il y a la phase « À l’heure actuelle, aucune plainte n’a été déposée ni auprès du procureur de Dax, ni auprès de celui de Mont-de-Marsan »
            Il y a cette autre phase : ces derniers mois deux témoignages recueilli par une association mettant en cause Mgr Gaschignard : un garçon de 14 ans que l’évêque aurait notamment interrogé sur ses pratiques sexuelles, et une adolescente du même âge ayant parlé de « caresse sur la cuisse, bisou volé sur la joue, chuchotements dans l’oreille, et beaucoup de paroles inappropriées ».
            Effectivement pour des esprits pervers qui on tendance à la projection, la deuxième phase est grave. C’est franchement léger pour un juge d’instruction.

            20% de mineures enceintes chez moi, dans mon discours il y a du sexuel, 0% dans mon entourage verbal.
            Je l’ai écrit plus haut chez moi ça allume pas mal et ça commence plus tôt.
            Hier Larissa 13 ans a tout fait pour que je vois ses seins, je lui ai dit qu’elle avait deux jolis oeufs sur le plat, en disant cela, je validais son passage de niña à chica, je prouvais qu’elle existait en tant que personne, c’est tout ce qu’elle demandait, normalement ce n’est pas sexuel à cet âge, c’est plus une recherche de reconnaissance, pour attirer le regard sur sa personne, elles savent ce qui marche.
            Comme j’acte et je complimente sans que ça aille plus loin, le bouche à oreille fait que ça m’arrive assez souvent et pour tout les âges, dans un pays machiste je suis une denrée rare.

            Je dis, je vois donc je dois être un pervers. Par cette photo je peux même prouver que je touche, c’est une partie de sein d’une gamine de 12 ans, sous mon toit il y a aussi une doctoresse, Chenly a attendu que Virginia soit partie pour venir montrer des boutons infectés au niveau des seins. Je lui ai dit que le médecin c’était pas moi, elle a répondu que ça la dérangeait moins que ce soit moi qui regarde.
            J’ai d’autres photos où on voit plus, mais ça n’apporte rien au débat et j’ai ouvert un abcès c’est pas appétissant, c’est pour la miss qui se trouve dans son cabinet dans la cambrousse. C’est pas la France ici, pour les jeunes médecins direction cambrousse et les soins sont gratuits en général.

            Virginia qui n’est pas trop tendance à être perverse projeteuse ça la fait sourire et apprécie. Pour la petite histoire, Chenly n’a pas échappée à la piqure de pénicilline de la part de Virginia.

            J’ai aussi des facilités à approcher les chiens errants, pour les soigner c’est facile, plus trop de chiens galeux dans le quartier, c’est peut être mon coté zoophile qui ressort.

            Oui il y a cette plaie de pédophiles, les pervers projeteurs sont pour moi aussi une plaie mais dans un autre registre, il font beaucoup de victimes (25.000 dans une association US) et font un écran de fumé, n’oublions pas que la majorité des cas c’est dans l’entourage immédiat. Je me méfie suite à la petite expérience dans l’assistance à la reconstruction que j’ai. Ceux qui crient très fort au loup, j’ai bien l’impression que des pédophiles il y en a plus qu’à l’ONU dans cette population.

            PROJECTION, je remets encore une fois la définition pour faire réfléchir.


          • vote
            gaijin gaijin 9 avril 09:43

            @sls0
            voilà un bon lien : https://www.youtube.com/watch?v=a7vmTj-5HvY les chiffres dès le début ........

            " Vous allez me répondre que c’est chez les policiers que l’on trouve les plus grands délinquants," ne soyez pas ridicule ça n’a rien a voir ..........

          

          Ajouter une réaction

          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


          FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nigari

Nigari
Voir ses articles







Palmarès