• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’UE est irréformable, ceux qui prétendent le contraire vous mentent

L’UE est irréformable, ceux qui prétendent le contraire vous mentent

John Laughland, historien, directeur des Etudes à l’Institut de la démocratie et de la coopération confirme les analyse de François Asselineau fondateur de l'UPR.

 

 

La sortie de L'UE de l'OTAN et de l'euro est inscrit dans le génome de l'UPR. http://www.upr.fr/
Source et description de la vidéo complète : ENL France
Conférence ENL : Une autre Europe est elle possible ?
Intégralité de la conférence organisée par le groupe Europe des Nations et des Libertés ( ENL) à Paris le 18 février à Paris autour de :

- Gille Le Breton, député français au Parlement Européen, Docteur en droit de l'université Paris II, Docteur en Philosophie de l'université Paris IV, Professeur agrégé de droit public à l'Université du Havre ;

- Xavier Moreau, entrepreneur, spécialiste de la Russie, auteur de "Ukraine, pourquoi la France s'est trompée" (à partir de 22') ;

- John Laughland, historien, directeur des Etudes à l’Institut de la démocratie et de la coopération (à partir de 49').
Article 50 : http://www.upr.fr/lupr/article-50-du-... Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union.L’État membre qui décide de se retirer notifie son intention au Conseil européen. À la lumière des orientations du Conseil européen, l’Union négocie et conclut avec cet État un accord fixant les modalités de son retrait, en tenant compte du cadre de ses relations futures avec l’Union. Cet accord est négocié conformément à l’article 218, paragraphe 3, du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne. Il est conclu au nom de l’Union par le Conseil, statuant à la majorité qualifiée, après approbation du Parlement européen.Les traités cessent d’être applicables à l’État concerné à partir de la date d’entrée en vigueur de l’accord de retrait ou, à défaut, deux ans après la notification visée au paragraphe 2, sauf si le Conseil européen, en accord avec l’État membre concerné, décide à l’unanimité de proroger ce délai.Aux fins des paragraphes 2 et 3, le membre du Conseil européen et du Conseil représentant l’État membre qui se retire ne participe ni aux délibérations ni aux décisions du Conseil européen et du Conseil qui le concernent.
La majorité qualifiée se définit conformément à l’article 238, paragraphe 3, point b), du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne.Si l’État qui s’est retiré de l’Union demande à adhérer à nouveau, sa demande est soumise à la procédure visée à l’article 49.

 

Tags : Europe Union européenne


Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 11 votes
    Carmela Carmela 21 avril 16:39

    Bonjour Pegase, tous

    En complément de votre excellent partage :

    "Comme l’a dit François Asselineau, le « vote utile » est un vote futile. L’élection présidentielle est par excellence le moment de voter selon ses convictions et de choisir le candidat dont les analyses et les propositions sont les plus justes. Les occasions d’exprimer par le vote ce que l’on pense vraiment sont rares, il ne faut pas passer à côté.

    Ne vous fiez pas aux sondages et aux stratégies de vote « subtiles » qu’ils impliquent. Ces éléments font l’objet de manipulations et privilégient évidemment les candidats les plus médiatisés, ceux qui ont par ailleurs dépensé des millions et des millions d’euros pour leur campagne." upr.fr

    Faut reconnaitre que les stratèges mis en place pour leurrer une partie des citoyens.. rassis malgré eux... en veautant utile... ne mèneront pas à la libération nationale. Et pourtant, il y a urgence absolue d’être présent, en conscience à ce rdv historique. FA, seul candidat intègre et responsable qui offre cette occasion unique de casser la spirale infernale liée à l’ UE, l’euro, l’OTAN.

    La campagne officielle prend fin ce soir à minuit et voici les derniers mots du président smiley smiley

    https://www.upr.fr/actualite/intervention-de-francois-asselineau-15-minutes-convaincre

    Et encore ce lien qui prouve que la génération qui suit après celle du grand désenchantement, s’éveille petit à petit à sa propre citoyenneté, là où la trahison et le mensonge ont régné en toute impunité dans le pays. Il est grand temps de voir pousser de nouvelles valeurs en notre humanité et que la force du votant s’affermisse en ce dimanche et surtout que FA soit ! smiley

     smiley

    https://www.youtube.com/watch?v=OK—KyhNXlg


    "Il y a des moments où, avec une seule décision, vous pouvez vraiment tout changer. Voter pour François ASSELINEAU, c’est faire un choix historique. C’est la dernière occasion, avant longtemps, de redonner à la France son indépendance et aux Français leur démocratie."


    • 4 votes
      manu manu 21 avril 18:45

      La plupart des gens on compris que l’UPR n’était qu’un pion de la finance ; impossible d’avoir des doutes quand :

       - on connait le passé d’asselineau.

       - on sait ce qu’est l’IGF (Asselineau y travaille) lire surtout en bas "carrière offerte" et "critiques".

       - on voit à quel point l’UPR tient à respecter des traités qui n’arrangent que quelques ultra riches, seul quelques profiteurs y tiennent tel que ce belge ministre à l’UE.

       - on sait qu’ Asselineau travaillait avec le FMI, Banque mondiale, etc... en 2013, alors que l’UPR existe depuis 2007.

       - et surtout quand on sait que parmi ceux qui on une chance de gagner (Macron, Mélenchon, Fillon) Mélenchon est le seul à vouloir s’opposer à la dictature de l’UE et comme par hasard l’UPR passe son temps à lui cracher dessus.


    • 7 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 21 avril 19:03

      Vous, vous êtes grave de chez grave. Melenchon le trostkiste a dit partout qu’il ne voulait PAS quitter l’UE. Vous avez des oeillères intellectuelles.


    • 4 votes
      BlueMan BlueMan 21 avril 19:16

      @manu : "La plupart des gens on compris que l’UPR n’était qu’un pion de la finance" : tu déconne, c’est bien que pire que ça :

      L’UPR est une organisation créée par la CIA pour promouvoir les banques, les multinationales, casser les services publics à la française, faire baisser le SMIC à 500 euros, et bien sûr supprimer progressivement la démocratie en France.


    • 3 votes
      BlueMan BlueMan 21 avril 19:13

      Merci !

      Je relaie !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès