• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La fête du cochon est fasciste selon Salhia Brakhlia ...

La fête du cochon est fasciste selon Salhia Brakhlia ...

Salhia Brakhlia à la fête du cochon de Hayange (en Moselle), "Entre propos extrêmistes et salut nazi"...

 

Les forbans à la fête du cochon, Tanguy Pastureau maltraite l'info ...

 

Tags : Humour Polémique




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • 4 votes
    bob14 bob14 7 septembre 2017 10:14
    La fête du cochon est fasciste ?...

    • 15 votes
      troletbuse 7 septembre 2017 11:55

      @bob14
      Ben oui, mais pas l’Aïd-el-Kebir  smiley


    • 2 votes
      Zatara Zatara 7 septembre 2017 18:20

    • 1 vote
      Zatara Zatara 7 septembre 2017 18:24

       smiley smiley smiley

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Salhia_Brakhlia

      Salhia Brakhlia, née le 13 mai 1986 à Condé-sur-l’Escaut, est une journaliste politique française, qui a travaillé entre août 2008 et août 2015 pour Le Petit Journal de Canal+.
      Biographie
      Salhia Brakhlia nait et grandit à Condé-sur-l’Escaut (département du Nord). Ses parents, originaires d’Algérie, travaillent dans une entreprise de transport qu’ils ont fondée.
      Elle réalise ses études supérieures à la Sorbonne (DEUG d’histoire et de sciences politiques) puis rejoint les bancs de l’école de journalisme de Nice2. En septembre 2007, elle décroche un stage au Grand Journal de Canal+, où elle établit les fiches biographiques des invités, puis rejoint le Petit Journal en août 2008 après quelques piges.
      Elle se détache des sujets classiques de journalisme politique en n’entrant pas dans la démarche de communication imposée par ces derniers. Selon Télérama, Salhia Brakhlia est l’« étoile montante » de l’émission. À la rentrée 2015, elle rejoint BFMTV, où elle poursuit le décryptage politique.

      Sacré décrypteuse, en effet....


    • 3 votes
      Zatara Zatara 7 septembre 2017 18:34

      @yoananda
      elle fait le meilleur job possible pour le FN


    • 3 votes
      Zatara Zatara 7 septembre 2017 20:37

      @yoananda
      oh mais tant mieux, que les macronistes du Sud Ouest en prennent pour leurs cultures, qu’ils le sentent, et qu’ils se posent 2 ou 3 questions.


    • vote
      V_Parlier V_Parlier 10 septembre 2017 21:48

      @bob14
      Notre contradictrice préfèrerait peut-être des fêtes des fascistes qui seraient cochonnes plutôt que les fêtes du cochon qui seraient fascistes... (Oui, c’est dimanche soir smiley )


    • 1 vote
      V_Parlier V_Parlier 10 septembre 2017 21:56

      @Zatara
      Il est vrai qu’il est assez préoccupant (et probablement très contreproductif si on parle d’un but pacifique recherché...) de voir une personne apparemment parfaitement intégrée jouer au même jeu que les lourdingues d’imans youtubeurs. C’est plutôt grave.

      Et si je n’aimais pas le nougat et que je demande à la fête du nougat "qu’est-ce que vous avez d’autre ?" on me répondra quoi ? C’est vraiment remuer la merde, et après ça accuse les simples islamo-rétiçants de semer la haine, elle ne s’est pas regardée.


    • 21 votes
      Debrief 7 septembre 2017 10:22

      Selon Salhia Brakhlia, la fête du cochon exclut "certaines" communautés, ce qui serait un problème. Il ne lui vient pas à l’idée que ce sont ces communautés qui s’excluent d’elles-mêmes par leurs pratiques religieuses.
       
      Du coup, pour ne pas les exclure, il faudrait peut-être transformer la fête du cochon en fête de la barbe à papa ou fête de la semoule. Ce n’est plus de la bienpensance c’est de la bêtise au 1er degré.
       
      Et puis ça dérange visiblement que cette fête concerne la population autochtone, les français d’origine, chrétiens, qui ne devraient sans doute plus être là pour faire la fête, en bon dhimmis, mais juste pour payer les impôts nécessaire à la vie et l’accueil des musulmans sur le territoire.
       
      Ce qui est inquiétant, c’est qu’une journaliste de confession musulmane se permettre de discréditer sans vergogne une tradition du pays qui l’a accueillie. Ça c’est du racisme pur jus. C’est une injure au peuple de France. Mais est-ce vraiment une surprise ?


      • 5 votes
        pegase pegase 7 septembre 2017 12:37

        @Debrief

        Ce qui est inquiétant, c’est qu’une journaliste de confession musulmane se permettre de discréditer sans vergogne une tradition du pays qui l’a accueillie. Ça c’est du racisme pur jus. C’est une injure au peuple de France. Mais est-ce vraiment une surprise ?


        A mon sens c’est de la pure débilité mentale, assortie d’un brin de perversité narcissique, et de volontaire provocation dans le but de nuire à une communauté ... (et accessoirement se faire mousser par son employeur) ...

        Elle devrait de toute urgence aller se faire psychanalyser smiley

        Vous avez vu à la fin ? Elle montre un soi disant "salut nazi", alors que je vois plutôt un type qui salue un de ses amis .....

        Aucune certitude, mais ça ne me semble pas être un vrais salut nazi , d’autant que dans cette région les populations ont largement soufferts des guerres de l’Allemagne, leur position est donc très majoritairement anti nazie, ce geste serait très mal vu ... surtout dans le cadre d’une fête villageoise ...


      • 3 votes
        pegase pegase 7 septembre 2017 13:24

        @yoananda

        C’est surtout que ne vois pas d’autre explication ...

        La région Grand Est a fortement soufferte de la guerre, je ne vois pas un seul habitant qui "oserait" lever la main pour un salut nazi ; ici en Moselle le nazisme a fait de nombreuses victimes, de fait il est particulièrement rejeté par la population, voir la liste des camps nazis établis dans la région où de nombreux français ont trouvé la mort (dont de nombreux résistants) ...

        Par ses propos scandaleux Salhia Brakhlia salit leur mémoire !

        Camps et les lieux d’internement de la Moselle

        107e-108e-109e CTE Faulquemont 57380 Faulquemont
        115e CTE Morhange 57340 Morhange
        11e CTE Novéant-sur-Moselle 57680 Novéant-sur-Moselle
        32e CTE Sarreguemines 57200 Sarreguemines
        Camp d’Amnéville 57360 Amnéville
        Centre Maizières-lès-Metz 57280 Maizières-lès-Metz
        Centre Metz 57000 Metz
        Centre Res-Laz 57220 Boulay-Moselle
        Centre Rombas 57120 Rombas
        Centre Woippy 57140 Woippy
        Fort de Queuleu 57000 Metz
        Frontstalag 211 Saarburg 57400 Sarrebourg
        Frontstalag 212 Metz 57000 Metz
        Frontstalag Veckring 57920 Veckring
        Kgf-Lager Saarburg 57400 Sarrebourg
        Stalag XIIE Metz 57000 Metz
        Stalag XIIE Sarrebourg 57400 Sarrebourg
        Stalag XIIF Bolchen 57220 Boulay-Moselle
        Stalag XIIF Forbach 57600 Forbach
        Stalag XIIF Forbach 57600 Forbach
        Stalag XIIF Saarburg 57400 Sarrebourg
        Stalag XIIFZ Boulay-Moselle 57220 Boulay-Moselle
        Stalag XIIFZ XIIG Johannis-Bannberg-Bolchen 57220 Boulay-Moselle


      • 2 votes
        Gollum Gollum 7 septembre 2017 13:33

        @yoananda

        Arf ! smiley


      • vote
        pegase pegase 7 septembre 2017 16:46

        @yoananda

        J’ai dit plus haut : C’est surtout que ne vois pas d’autre explication ...

        C’est pourtant clair non ? C’est une folle du même jus qu’une certaine caroline Fourest ...

        Elle finira sa carrière de la même façon !


      • 3 votes
        tobor tobor 8 septembre 2017 15:10

        ... et ces salauds de végétariens qui font de l’ombre, que dis-je, qui salissent TOUS nos pauvres bouchers !


      • 10 votes
        Debrief 7 septembre 2017 12:34

        Né dans les années 50, j’ai vu le pays se transformer. La "douce France" accueillant des millions de musulmans à ses frais pour le résultat qu’on constate aujourd’hui, terrorisme en prime, avec en surcouche la mondialisation et son moins-disant social sous l’égide d’une Europe sous emprise américaine.
         
        Depuis Giscard, nos politiques peuvent être fiers d’une destruction sociale et économique du pays parfaitement organisée sous le nez d’un peuple apathique et culpabilisé.
        Le grand remplacement aura abouti dans 60 ans et en 100 ans aura transformé une terre chrétienne de 2.000 ans d’histoire et de cultures en un vaste cloaque où la charia servira de constitution et le coran de bibliothèque.
         
        C’était bien la peine d’envoyer des centaines de milliers de poilus se faire éventrer par la mitraille, les larmes de mères et des enfants, pour sacrifier ce petit bout de terre avec une telle désinvolture.


        • 1 vote
          Debrief 7 septembre 2017 13:58

          @yoananda
          Je précise, après recherche, que le préfixe "pédo" signifie ici, enfin j’espère, "en lien avec le sol".

          Je veux bien accepter un qualificatif récurrent de la BP, mais même avec l’ironie qui ici l’accompagne, je rejette vigoureusement toute autre interprétation :)


        • 1 vote
          Debrief 7 septembre 2017 14:25

          @yoananda
          Ah ben vous m’en apprenez de belles ! Même en tant que provincial de la campagne j’en avais déjà entendu, mais là j’en reste coi smiley.


        • vote
          Le Zouav 7 septembre 2017 15:07

          @yoananda

          Ah donc c’est vous sur la photo ?
          http://www.pedonazi.com/


        • vote
          Destouches 8 septembre 2017 11:44

          @yoananda
          il suffit qu’on redevienne souverain et on pourra voter par référendum que désormais, tout va bien en France.

          Haha, vous avez la dent dure vous.

          C’est ce qu’on appelle une condition nécessaire mais non suffisante. Vous préconisez quoi, la mitraille ?



        • vote
          Destouches 8 septembre 2017 12:21

          @yoananda
          Merci d’avoir explicité vos propos, je comprends mieux votre position.


        • 2 votes
          maQiavel maQiavel 7 septembre 2017 16:05

          Jusqu’à 2 : 25 , le traitement médiatique de cette fête m’a irrité.

          Je me disais ceci : des gens organisent une fête du cochon, en quoi cela pose –t-il problème ? Que des personnes de confessions juives ou musulmanes ne souhaitent pas y participer est leur droit le plus strict, cela n’a absolument rien à voir avec une interdiction ou une discrimination, ces journalistes mélangent tout. De plus, le fait que des personnalités FN ou des groupuscules d’extrême droite y participent ne fait pas de cette fête une manifestation politique en soi, sinon toutes les fêtes dans lesquelles participent des militants sont des manifestations politiques par définition , ça n’a juste aucun sens. On a encore le droit d’organiser des espaces réjouissance collective selon des thématiques déterminées et si des militants politiques décident d’y participer c’est leur droit , si au contraire des gens refusent d’y participer pour des raisons liées à leurs pratiques religieuses c’est aussi leur droit , chacun fait ce qu’il veut et c’est très bien , ces journalistes sont des crétins à s’offusquer de ce genre de fêtes populaires et à voir des intentions politiques partout.

          C’est ce que je me disais jusqu’à ce que le maire FN, l’organisateur de la fête si j’ai bien compris, se lance dans une rhétorique anti-islam d’abord en s’adressant aux journalistes et ensuite sur la tribune. Après cela, il est devient difficile de nier qu’il s’agissait bel et bien d’une manifestation politique et que sur ce point, les journalistes avaient raison ...   smiley


          • 1 vote
            Buk100 7 septembre 2017 16:16

            @maQiavel

            Ouais, et en matant les photos de l événement, on remarque que les fans de la marque Lonsdale semblent apprécier particulièrement le cochon. Ou que les fans de cochon aiment souvent la marque Lonsdale. Probablement une tradition ancestrale de nos campagnes.


          • vote
            maQiavel maQiavel 7 septembre 2017 16:21

            @Buk100
            S’il n’y avait pas eu les discours politiques du maire FN qui était l’organisateur de l’événement (si j’ai bien compris) , cela n’aurait rien voulu dire. Sinon quoi ? Que la participation de fans de la marque Lonsdale à n’importe quel type d’événement lui donnerait une connotation politique ? smiley

            C’est le discours de l’organisateur qui change tout ... 


          • 2 votes
            pegase pegase 7 septembre 2017 17:01

            @maQiavel

            C’est ce que je me disais jusqu’à ce que le maire FN, l’organisateur de la fête si j’ai bien compris, se lance dans une rhétorique anti-islam d’abord en s’adressant aux journalistes et ensuite sur la tribune.


            Oui enfin, face caméra elle a quand même réussi à atteindre le point godwin à partir d’un salami pur porc ...

            Sous entendu => aujourd’hui vous êtes un chrétien français de souche, vous êtes associé à un nazi ... cherchez l’erreur smiley


          • 1 vote
            maQiavel maQiavel 7 septembre 2017 17:16

            @pegase
            Les journalistes seront toujours là pour vous faire dire n’importe quoi qui confirmera leurs présupposés. Cette stratégie n’aurait pas fonctionné si cette fête n’était pas politisée , les organisateurs auraient pu répondre sereinement à cette journaliste qu’elle était à coté de la plaque en établissant des liens entre cette fête et le fascisme et que ses présupposés n’avaient absolument aucun sens. Le fait est que ses présupposés ont été confirmés par les propos du maire qui valident en quelque sorte tout ce qu’elle a dit : c’était un événement politique et le fait que des membres de groupuscules néofascistes y ont participé lui a donné une certaine coloration idéologique ...


          • 2 votes
            pegase pegase 7 septembre 2017 19:39

            @maQiavel

            Certes mais de là à parler de nazisme alors que le type tend le bras gauche comme le ferait n’importe qui en saluant un amis (le salut nazi c’est le bras droit), c’est particulièrement grave, l’accusation de nazisme n’est pas un terme à balancer à la légère, surtout dans l’Est de la France où pratiquement toutes les familles ont perdus des proches ...

            J’ai collé la liste des camps nazis de la région plus haut, des enfants y sont morts, des vieillards, des juifs, des tziganes, des francs maçons, de nombreux résistants, souvent des pauvres gamins ayant fuis le STO, je ne vois pas le rapport avec les amateurs de saucisson pur porc !


          • vote
            maQiavel maQiavel 7 septembre 2017 19:56

            @pegase
            Le problème , c’est que le propos du maire sur la tribune illustre le fait que ce n’était pas une simple fête entre amateurs de saucisson pur porc. C’était aussi un événement politique. Et le fait est que le groupuscule "Lorraine nationaliste" y a participé. Et il faut savoir que c’est un groupuscule qui glorifie Marcel Bucard, fondateur du « fascisme à la Française »  ! Meme si cette histoire de salut nazie est complètement ridicule , tout ce contexte rend cela crédible. 

            Je le redis , l’intervention du maire à la tribune ( qu’on apprécie ou non cette intervention , ce n’est pas le problème ) change tout à cet événement. Sans cette intervention , on aurait pu conclure qu’il ne s’agit que d’une festivité se fixant pour objectif de réunir les amateurs de cochon et d’une célébration des traditions françaises à laquelle tout le monde est convié (y compris des néofascistes , c’est leur droit ) et cet événement aurait été inattaquable sur le fond. Là ce n’est pas le cas ... 



          • 1 vote
            erQar erQar 7 septembre 2017 21:19

            @maQiavel
            -

            Salut maQ,

            -

            heuu...une fête est un acte politique au sens strict du terme...comme (entre guillemet) ma face de "bougnoule" est aussi un acte politique dans l’espace publique...imagine un gars de daesch dans ce genre de fête.

            -

            Je n’arrive pas à comprendre cette volonté de séparer les interactions publique et privé...toi qui parle d’approche holistique pour comprendre les phénomènes. on en est loin...

            -

            Désolé si je ne répond pas, je ne suis que de passage.

            -

            Quoiqu’il en soit, cette idiote utile n’est pas là par hasard.


          • vote
            maQiavel maQiavel 7 septembre 2017 21:49

            @erQar

             

            Le terme « politique » a plusieurs sens. Il y’a « Qui a rapport à la société organisée ». Et dans ce cas, effectivement tout est politique , y compris une fête.

             

            Mais il y’a des acceptions moins englobante comme « Tout ce qui a trait à la conduite des affaires de l’État ». C’est ce dont je parle ici et c’est ce dont parlaient les organisateurs lorsqu’ils prétendaient que ce n’était pas un événement politique.

            En ce sens, une fête qui serait organisée pour les amateurs de cochon et pour célébrer la culture et les traditions françaises ne seraient pas politique car la finalité serait la réjouissance et non d’exhorter une collectivité à prendre des mesures ayant trait à la conduite des affaires de l’Etat. Lorsque le maire, un des organisateurs il me semble, tient un discours anti-Islam, cela change tout à la nature de l’événement puisqu’il exhorte ceux qui sont présents à la festivité à prendre conscience du danger de l’islamisme. C’est un propos politique puisque la finalité est de pousser à la mobilisation politique contre ce qui constitue pour lui un danger.

            Le fait qu’il y’ait des gens du FN qui participent à l’événement ne veut rien dire. Le fait que des gens du FN soient parmi les organisateurs ne veut non plus rien dire (et c’est vrai pour n’importe quelle organisation). Par contre tenir un discours politique lors de cet événement change sa nature.

            Dernière chose : il te sera difficile de comprendre la volonté de séparer le publique et le privé car c’est une volonté qui découle de l’histoire de France, qui trouve ses racines dans l’hellénisme, dans le droit romain et dans le christianisme. Si tu penses par rapport au prisme islamique, il te sera tout simplement impossible de la comprendre car elle est absente dans l’islam. Il te faudrait sortir du prisme de lecture islamique pour en comprendre la substance …


          • vote
            maQiavel maQiavel 7 septembre 2017 21:59

            @erQar
            "Par contre tenir un discours politique lors de cet événement change sa nature".

            Je veux dire , le fait que l’un des organisateurs ( si ce n’est l’organisateur principal de la fete ) tienne un discours politique change la nature de l’événement , qui n’est plus seulement festif mais qui devient politique. 

            S’il s’agissait juste d’un des participants , cela n’aurait pas la même portée mais là c’est un organisateur ...

            La critique de la journaliste trouve alors toute sa justification : il ne s’agit non plus pour elle de dénoncer une simple festivité mais de dénoncer le contenu politique de cette festivité ... 


          • vote
            erQar erQar 7 septembre 2017 22:30

            @maQiavel
            -

            l te sera difficile de comprendre la volonté de séparer le publique et le privé car c’est une volonté qui découle de l’histoire de France, qui trouve ses racines dans l’hellénisme, dans le droit romain et dans le christianisme.

            -

            Moi qui croyait que c’était un état d’esprit schizophrénique...là, tu le coupe en trois partie...une histoire à couper les cheveux en quatre en somme... smiley

            -

            A propos de mon prisme islamique...l’islam n’est pas l’alpha et l’oméga pour moi, mais juste un code de la route pour arriver à la source des sources.

            A+


          • vote
            maQiavel maQiavel 7 septembre 2017 22:36

            Je rajouterai qu’il existe ailleurs en France  des festivités avec le thème du cochon mais on y verra pas les organisateurs tenir des propos politiques comme c’est le cas de Fabien Engelman dans la vidéo ci-dessus. Et on ne verra pas Salhia Brakhlia  faire une chronique dessus à la télé. Pourquoi ? Parce que c’est le contenu et la coloration politique de la festivité qui l’intéressait à Hayange, pas la festivité en elle-même. 


          • vote
            maQiavel maQiavel 7 septembre 2017 22:39

            @erQar
            Ah parce que tu t’imagines que pour moi , l’islam n’est pas une histoire à couper les cheveux en quatre avec toutes les interprétations possibles , imaginables et contradictoires dont on nous bassine à longueur de temps ? A un tel point que c’est difficile de trouver 10 musulmans qui disent la même chose de leur religion , si ce n’est pas du coupage de cheveux en quatre , je ne sais pas ce que c’est ... smiley


          • vote
            Zatara Zatara 7 septembre 2017 22:41

            @maQiavel
            Parce que c’est le contenu et la coloration politique de la festivité qui l’intéressait à Hayange, pas la festivité en elle-même.

            mais bien sûr....

            https://www.youtube.com/watch?v=A2KpMh24tDI&feature=youtu.be&t=25


          • vote
            maQiavel maQiavel 7 septembre 2017 22:47

            @Zatara

            Ben oui , bien sur :

            https://youtu.be/A2KpMh24tDI?t=111

             


          • vote
            Zatara Zatara 7 septembre 2017 22:51

            @erQar
            Moi qui croyait que c’était un état d’esprit schizophrénique...

            Après avoir observé ce qui se fait passer pour une seule et même religion, on ne se demande qui est le plus schizo au bout du compte, surtout en AS et au Qatar... grosse chouille quand on vadrouille ici ou là (picole, prostipute, drogue) et donation aux extrémistes (oui, c’est un euphémisme) une fois retourné au pays (quel acte de purification religieuse, j’en suis tout retourné). Mais on va pas commencer à parler de quelques musulmans "français", faudrait passer par l’épicerie du coin et son rayon picole, sans parler des larcins, agressions (sexuelles ?), drogues et autres joyeuseté... C’est vrai que c’est dur aussi, d’être un bon musulman, demande à tous les autres (non musulmans).....


          • vote
            Zatara Zatara 7 septembre 2017 22:54

            @maQiavel
            tu l’as dit toi même, qu’il y est des crânes rasés ne change rien à l’affaire, du moment qu’aucun propos politique ne soit tenu en public. Donc, c’est quoi l’idée, que le cochon devienne un symbole politique ? bien joué les gars, en 2017, c’est un travail de déconstruction admirable... là on est dans le fond du fond....


          • vote
            Zatara Zatara 7 septembre 2017 22:57

            @maQiavel
            demandes toi à quoi ressemble l’aïd dans certains quartiers et le genre de gonz qui y déambulent (en cosplay moyenâgeux, tu vas me dire ?).....


          • vote
            maQiavel maQiavel 7 septembre 2017 23:07

            @Zatara

            -Donc, c’est quoi l’idée, que le cochon devienne un symbole politique ?

            Non , l’idée c’est que le propos que tient le Fabien Engelman est politique ( que l’on soit d’accord ou pas avec son propos , ce n’est pas le problème). Et c’est l’organisateur de la festivité ( pas un simple participant ) qui devient par cela même un événement politique. Et avoir des cranes rasés à un éventement politique, ce n’est plus la même chose que d’avoir des cranes rasés à une simple festivité. C’est ce discours qui change tout. Et bizarrement, le monsieur que tu as mit en lien s’arrête de commenter précisément au moment ou la journaliste met en avant cette coloration politique. 


          • 1 vote
            Zatara Zatara 7 septembre 2017 23:15

            @maQiavel
             smiley si tu t’y balades et que tu croises des gens, n’oublie pas de les informer qu’ils participent à un meeting politique....

            Incroyable que 4 crânes rasés, et un maire FN (qui glisse sur l’évènement pour faire sa propre promo, ou plutôt celle de son parti) te rendes, tu quoque, hystérique....



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès