Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La méritocratie, ou le mérite détermine-t-il la hiérarchie ?

La méritocratie, ou le mérite détermine-t-il la hiérarchie ?

 

 

 

La méritocratie est par définition un système politique dans lequel les postes et les responsabilités sont confiés aux individus qui ont démontré leur intelligence ou leur aptitude à cela. Le terme vient de mérite et kratos, pouvoir, autorité. Elle tend à hiérarchiser et à promouvoir les individus dans la société en fonction de leur mérite et non d’une origine sociale (système de classe), de la richesse ou des relations individuelles (népotisme). La méritocratie est donc un idéal vers lequel on peut tendre, où les dirigeants seraient les plus compétents pour leur tache, et où les places seraient ensuite distribuées de la même façon pour garantir un fonctionnement optimal de la société et une équité pour les individus. On rejoindrait alors une vision proche de celle de Darwin et de sa théorie de l’évolution, dans laquelle les hommes les plus aptes et méritants sont sélectionnés. Considérée parfois comme une utopie, la méritocratie cherche à remplacer et éliminer les tendances népotiques et opportunistes toujours présentes dans une société, en cherchant à sélectionner les meilleurs pour les postes importants sans critères sur la richesse, l’influence ou le milieu social dans l’objectif de se débarrasser des conflits d’intérêts et d’assurer la paix civile.

(...)

 

 

Source :

 

https://pensetoimeme.wordpress.com/2011/05/12/la-meritocratie-aujourdhui-en-france/

 

Bon visionnage et bonne lecture...

 

Tags : Politique Société Entreprises



Réagissez à l'article

20 réactions à cet article


  • 3 votes
    howakhan howakhan 11 août 19:25

    Salut à toi ,

    Ah le mythe du meilleur qui si il était vrai comme celui de la compétition le serait aussi fait donc objectivement et absolument que notre monde, société, nos interrelations entre nous soient toujours les meilleurs possible,faisant ainsi que tout événement est toujours le meilleur à chaque instant..comme 80 millions de morts en deux guerres par exemple etc bien sur..

    ce qui est archi faux..

    nous aurait t’on menti ?

    OUI...


    • vote
      le celte le celte 13 août 14:22

      Salut @howakhan

      Continue t-on ?....Oui ! smiley


    • 1 vote
      sls0 sls0 11 août 20:15

      Que du bon sens, le graphique pourtant pas si vieux de Bourdieu s’est franchement déformé dernièrement.

      Une bonne chaine youtube le réveilleur, si ça ne décolle pas trop c’est que pas mal de personnes apprécient la politique de l’autruche, ces vidéos font sortir la tête du trou, c’est pas confortable malgré que ce soit vital.


      • vote
        le celte le celte 13 août 14:50

        Bonjour @sls0

        Merci pour le partage du graphique qui relate assez bien la situation sociale, il faudrait sans doute changer quelques données un peu dépassées, mais en gros il n’y a pas de bouleversements.

        Changer de position n’améliore pas forcément le confort, mais cela a au moins le mérite d’ouvrir d’autres perspectives.


      • 1 vote
        CoolDude 11 août 22:34

        Merci pour cette découverte.
        Il est très bien ce jeune homme... Il mérite d’être connu. > :)

        Sinon, sur un autre sujet :
        "...la méritocratie cherche à remplacer et éliminer les tendances népotiques et opportunistes..."

        Je pense que lutter contre le caractère opportun de notre évolution sociale va être compliqué car l’opportunisme est quand même un sacré moteur : Tu aura beau être super méritant, si tu n’es pas là et au bon moment...

        Beaucoup de personnes ont une tendance toute naturelle à "internaliser" leurs succès et à "externaliser" leurs défaites. Ces personnes pensent donc que leur succès social est sûrement dû à leurs qualités intrinsèques et nombreuses... Alors qu’il y a de bonnes chances que celui-ci n’y soient pas pour grand chose et ce soit juste dû à une succession d’évènement complément opportun.

        Après, il y a des opportunistes professionnelles qui passent effectivement le plus clair de leurs temps à se faire connaître pour pouvoir répondre présent à toute sorte de promotion.

        Bref, ce que je voulais dire c’est qu’on ai tous un peu opportuniste. 


        • vote
          le celte le celte 13 août 15:14

          Bonjour @CoolDude

          "Merci pour cette découverte."

          Merci de la commenter

          On nous pousse à être opportunistes, et l’analyse personnelle face à cette situation est animée par systématisme dans un contexte où la performance est prioritaire. Dans ce contexte, les cibles d’une réussite sociale probable sont déterminés par avance.


        • 1 vote
          CoolDude 13 août 21:36

          @le celte

          C’est pas faux...

          > :)

          Et "La question" que j’étais en train de me poser et qui va un peu dans ton sens... C’est a t’on vraiment le choix ! Et la tout devient qu’opportunisme.

          Et dans un sens les Opportunistes ont raison... D’où se faire des réseaux, etc...

          C’est une question que je m’étais déjà posé... Mais je ne suis jamais allé au dessus.

          Ça va aussi dans le sens du principe de Peter.

          Pourquoi tout par de travers... Ben voila.


        • 1 vote
          jules lezard (---.---.86.229) 12 août 12:07

          felicitation pour vos analyses pleine de bon sens et de reflexions .merci


          • 4 votes
            michel-charles michel-charles 13 août 08:02
            mérite détermine-t-il la hiérarchie ? ben non, pour exemple simple les choix du président dans son gouvernement tous des copains de la promotion Voltaire en grande partie, et surtout voir le résultat catastrophique de ces choix.

            • vote
              le celte le celte 13 août 13:18

              Bonjour @michel-charles
              C’est un exemple parmi tant d’autres ! mais il est vrai que cela touche les plus hautes instances décisionnaires, parfois au détriment du bon sens dans une réalité à plusieurs aiguillages.


            • 2 votes
              zygzornifle zygzornifle 13 août 09:10

              certainement pas.....il n’y a qu’a regarder le président qui n’a aucun mérite bien au contraire .... 


              • 1 vote
                le celte le celte 13 août 14:02

                Bonjour @zygzornifle

                Le fait qu’à la base il soit issu de HEC et l’ENA ne corrobore pas ses capacités humaines pour ce poste.


              • 2 votes
                tonimarus45 13 août 11:42

                bonjour— la ""meritocratie"" ce n’est pas nouveau,. Dans mon entreprise nous l’appelions "la cote d’amour" ;Si vous alliez a la chasse avec le contremaitre ou le chef d’equipe, ou si vous l’ammeniez a la peche dans votre bateau vous aviez de bonne chance d’avoir de l’avancement et cela qu’importe que vous soyez un "cossard" de pemiere.Bien sur les syndiques et les membres du pc, ceux qui faisaient greve, n’avaient bien sur pas droit a la ""meritocratie", fussent t’ils dans les meilleurs ouvriers de la boite

                La "meritocratie" ne pourrait a la limite ce conçevoir ,que si des "commissions " independates"pouvaient juger de la "meritocratie", or ce n’est pas le cas ;ceux qui decident et en cas de reclamations,, sont juges et partie et leurs decisions a 99% sont confirmees.J’ajouterais que tous les moyens sont bons pour "sacquer" les "recalcitrants""
                Un exemple d’un tres, tres proche,Son superieur la "sacque" parce que quand envoye en stage a paris PAR SA BOITE, les autres faisaient son boulot ??? (Par contre il n’a pas ete tenu compte du fait que lui faisait le boulot des "copains" envoyes a leur tour en stage)
                Inutile de vous dire qu’il etait syndique ,greviste quans son syndicat lançait un mouvement et alors chose redibitoire aux yeux de sa "hierarchie" membre du "PG".Bien sur ils se gardent bien de dire les vrais raison de cet "ostracisme"
                Voila ce que generalement cache l’avancement au merite
                Et je repete , ;;la "meritocratie", a la limite pourrait ce concecvoir, que si des "ORGANISMES INDEPENDANTS"decidaient qui est meritant ou non.Or ce n’est pas le cas

                • 2 votes
                  spartacus vox spartacus vox 13 août 11:59

                  V1.

                  En fait les accusations contre le capitalisme ne sont que des accusations contre son inverse la mauvaise gestion régalienne.

                  Les exemples sont tous des exemples abscons qui prennent des entreprises privée à défaut, et indique que la sanction ou la responsabilité serait le "capitalisme".
                  Rien n’est plus faux. En fait les exemples démontrent les défaillances régaliennes de l’état, la justice, la régulation et les normes, l’interventionnisme de l’état. 

                  L’auteur confond a tour de bras la société et l’état. 

                  C’est pour cela qu’il semble fâché contre "l’évasion fiscale légale"....Avec quelques clichés qui le démontre éloigné du secteur marchand.
                  Du genre les gros peuvent et pas les petits ne pourraient pas...S’il se déplaçait dans les business center de Londres pour PME Françaises et regardait les boites aux lettres, il verrait que comme pour le sexe, c’est pas la taille qui compte.

                  Il place le mot "sôôôôcial comme adjectif à chaque mot, pour justifier le joyeux concepts de la distribution de faveur par l’état à ses clientèles.

                  Dans ces shémas de pensée les taxes, les impôts sociaux....Il ne lui est jamais arrivé de penser qu’une coercition n’était jamais "sôôôôciale".

                  v2. Le capitalisme est il responsable de la pauvreté du pauvre ?
                  Le "vil" joueur de foot est il responsable de la faiblesse de celui de volley ?
                  L’auteur voudrait que le capitalisme soit dirigé par "l’argent" alors qu’il est dirigé par la rareté (ou l’abondance) de l’offre et la demande.
                  Ses exemples à charge de mauvais enrichissement individuel ont la encore comme cause le régalien et l’état interventionniste et certainement pas le capitalisme. 
                  Pour lui le responsable de la corruption serait le corrupteur. Vision tronquée car en réalité c’est toujours le corrompu (en général le représentant de l’état) le responsable, car lui seul fait le choix de l’être dans l’échange de corruption.

                  Les exemples à charge des héritiers n’empêche en rien la méritocratie de nouvelles fortunes. Google, Facebook Tesla, free, vente privée, Drahi n’existaient pas il y a 15 ans. 
                  C’est pas beau d’être jaloux !

                  V3-Assymétrie 
                  L’auteur n’intègre pas la différence de perception entre nomades qui ont le monde comme frontière et sédentaires qui ont leur quartier.
                  Il y a "asymétrie de perception". Comparer des rémunérations réalisées sur des zone de chalandise mondiales avec des rémunérations locales pour en déduire des inégalités est ridicule. Avec ce même raisonnement le balayeur de Paris doit être comparé au balayeur de Ouagadougou. Et là la belle conclusion s’effondrera. 
                  C’est dans les pays les plus riches aux inégalités les plus fortes que les pauvres sont les plus riches.....
                  Mais ce serait trop dur à le dire...


                  • vote
                    Nathan (---.---.56.44) 13 août 15:36

                    Sujet bateau qui possède son autre version tout aussi ringarde : l’ascenceur social...

                    Bref, enfoncer des portes ouvertes et s’attarder sur l’inutile devient le sport préféré des occidentaux.


                    • 1 vote
                      christophe nicolas christophe nicolas 13 août 23:27

                      N’oubliez pas que l’argent qui échappe au fisc est réinvesti donc votre théorie ne tient pas du tout la route, l’économie est un système de vases communicants or vous faites comme si ce n’était pas le cas. Suggérez vous qu’il y a quelque part des oncles Picsou qui nagent dans des montagnes de billets ? Personne ne fait réellement cela, la politique vous rend aveugle. Les gens se font des coups fourrés pour savoir qui va décider comment l’argent sera investi car ils ont des conceptions différentes de la vie. Le milliardaire ruse parce qu’il souhaite décider lui même, l’état commet un "vol légal" puisqu’il n’a pas transpiré l’argent qu’il prélève, d’autres influencent par altruisme culpabilisateur comme les ONG or dans les tous les cas, l’intention de bonté est malmenée et les investissements des bougres partiront dans le décors s’ils perdent l’esprit de vérité, tel est la rançon de l’amour du pouvoir, de l’argent de la gloire, etc..


                      L’important est que les hommes investissent avec l’esprit saint pour les éclairer or la ruse, l’abus de la loi ou les abus mensongers de culpabilisation ne le reflète pas ce qui est logique s’ils n’agissent pas dans la crainte, la soumission par respect et l’amour de Dieu. Si c’est le cas, les ressources seront bien investies pour la plus grande gloire de tous. Vous êtes encore loin de bien de saisir la réalité, la première chose à faire est de bien saisir le sens réel de la bible Chrétienne surtout le nouveau testament puisque le Christ est le Messie, après l’esprit saint vous guidera.

                      Les gens se disputent simplement sur le processus opératoire de décision pour l’investissement des ressources mais s’ils n’ont pas l’esprit de vérité, le premier investira dans le pétrole la marijuana et les missiles, le second dans un surgénérateur avec des emprunts aux frais de la collectivité, le troisième fera une centrale solaire catastrophique qui tue les oiseaux par dizaines de milliers en plein désert au bout de quelques mois comme s’il voulait les rayer "écologiquement" de la surface de la terre et nous livrer à des nuées d’insectes. A chaque fois, les investissements pris avec l’esprit obscurci mènent à la ruine collective. Notre forme intentionnelle est l’opérateur qui transforme la réalité, il faut qu’elle soit bénéfique si on veut des résultat bénéfiques pour l’homme, c’est pour cela qu’on est à l’époque des apparitions mariales, vous êtes en plein dans la fin des temps avant "la fin du monde" mais pas avec Stallone, Staline ou Stolypine puisqu’on parle des conceptions de la réalité.

                      • 1 vote
                        CoolDude 14 août 00:29

                        @christophe nicolas

                        Ben qu’il le garde son fric...

                        On va le faire sans lui ! De toutes les façons on ne va pas avoir le choix.

                        Et lui aussi... Sans lui ! Qu’il se cache. A jamais.

                        See you...


                      • vote
                        CoolDude 14 août 00:39

                        @christophe nicolas
                        Oui... Les trous noirs économiques existent. C’est mathématiques... Je ne sais pas du tu viens. Mais il n’y a rien de Saint la dedans. C’est juste du vol...

                        Enfin... Dors bien ! Si tu trouve cela bien et beau tu dois être aux Anges !


                      • 1 vote
                        herve hum (---.---.28.135) 17 août 09:18

                        Réflexions de qualités car s’appuiyant su une bonne base logique.

                        Maintenant, si vous voulez aller plus loin sur le principe de la méritocratie, lisez mes articles traitants de la responsabilité.

                        Sachant que la responsabilité es définit comme la capacité de répondre de ses droits et devoirs envers autrui.

                        A partir de là on peut définir tout le système économique, politique et social, avec comme règles que nul ne peut exiger plus de droits qu’il n’accomplit de devoirs et nul ne peut se voir exiger plus de devoirs qu’il ne réclame de droits.

                        Pour l’intérêt général, celui-ci ne peut être que la somme des utilités particulières, car la somme des intérêts,particulier signifie l’absence d’intérêt général. Sachant que deux intérêts particuliers sont soit convergent, soit divergents, soit enfin indifférents l’un à l’autre.

                        Enfin, et vous le soulignez très bien, la condition pour faire une société fondé sur la méritocratie et la démocratie est la transparence et celle-ci ne peut reposer que sur la conscience citoyenne.

                        La transparence est ainsi le baromètre de la démocratie, plus elle faible, moins la democratie est vrai, plus elle grande, plus la démocratie est forte.

                        En démocratie, la transparence est à double sens, en dictature elle est à sens unique.

                        Enfin, si la démocratie est la souveraineté du peuple, tout ce qui lui est caché (des affaires publiques) viole sa souveraineté. En d’autres termes, en démocratie il n’existe pas de secret d’État car cela signifie la fin effective de la démocratie ou en ce qui concerne la société actuelle et passé, son non avènement historique.


                        • vote
                          le celte le celte 24 août 10:44

                          @herve hum
                          Je suis en accord avec votre raisonnement, concernant précisément la transparence du système gouvernemental. En effet, sous couvert de secrets d’Etat (qui peuvent néanmoins être justifiés pour les raisons évidentes de protection du territoire) il se cachent de petits arrangements entre amis !

                        

                        Ajouter une réaction


                          Si vous avez un compte AgoraVoxTV, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

                          Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



                        FAIRE UN DON

                        :-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

                        (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

                        Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

                        Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

                        Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en bleu.

                        Si vous constatez un bug, contactez-nous.

Auteur de l'article

le celte

le celte
Voir ses articles







Palmarès