Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La pensée 68 (sociologie et culture de l’excuse)

La pensée 68 (sociologie et culture de l’excuse)

La France est en état d'urgence permanent, dans ce contexte, quelle place pour la contestation ? Pas seulement celle qu'on aimerait porter dans la rue, mais aussi celle qui est utile dans le débat intellectuel, dans les discussions entre nous, a-t-on encore le droit d'insulter, de critiquer ou même de penser sérieusement notre ordre social ? On va voir ensemble que quand le pouvoir se renforce dans la rue et dans les textes de loi, il se renforce également dans les têtes et les discours. Porter une critique sociale, ce n'est plus si facile, y compris pour les sociologues dont c'est pourtant le métier.

 

Les intellectuels organiques du pouvoir et de la réaction ont de toute façon lâché l'affaire depuis un bon bout de temps et ont ajouté leurs voix au concert de celles des habituels producteurs de consentement, dès lors qui écouter pour se construire un regard critique ? Je reviens dans cette vidéo sur ce qu'on a appelé la pensée 68, un moment de l'histoire de notre pays qui a vu s'épanouir la critique, celle de l'état et de la domination en général, un moment qui reste précieux, un corpus que je trouve inépuisable et plus utile que jamais.

 

Si vous voulez soutenir l'émission et son indépendance, voici sa page tipeee : https://www.tipeee.com/usul-mes-chers...

 

 

Tags : Politique Société Polémique



Réagissez à l'article

62 réactions à cet article


  • 3 votes
    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 1er février 16:29

    J’ai du mal à voir où veut en venir le discours de la vidéo. Et je ne suis pas certain que ses auteurs le sachent eux-mêmes. 


    • vote
      Zatara Zatara 1er février 16:37

      @Qaspard Delanuit
      c’est parce qu’étant très certainement de gauche et de culture catholiquo-sociologiste, il a du mal à cracher sur le nouveau visage du PS et l’évolution de sa doctrine smiley


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 1er février 17:06

      @Zatara

      Il veut peut-être dire que ceux qui en appellent à la responsabilité individuelle n’ont pas compris le concept de sociologie (si c’est ça, c’est idiot). 


    • vote
      Zatara Zatara 1er février 17:18

      @Qaspard Delanuit
      c’est ce qu je pense mais je n’ai pas proposé cette vidéo par rapport à cela


    • vote
      lemi lemi 2 février 15:12

      S’il vous manque une dimension pour comprendre où cette vidéo de usul2000 https://www.youtube.com/watch?v=UmiOPYIpGHI, veut en venir ...

      dites vous que ça ne s’adresse pas à vous, pour vous consoler.


    • 1 vote
      Zatara Zatara 2 février 19:00

      @lemi
      si tu comprends pas quelque chose, c’est que c’est pas fait pour toi...putain, mec !!! LA REVELATION !! POAAH, LA POUISSANCE INTELLECTUEL !! trop ba-lèze smiley mais t’arrive à lire des posts ou il y a ta maman pour te faire la lecture ? smiley smiley


    • 11 votes
      medialter medialter 1er février 16:59

      "Je reviens dans cette vidéo sur ce qu’on a appelé la pensée 68, un moment de l’histoire de notre pays qui a vu s’épanouir la critique, celle de l’état et de la domination en général, un moment qui reste précieux, un corpus que je trouve inépuisable et plus utile que jamais"
      *
      C’est une blague j’espère smiley S’il faut marquer 68, c’est d’une pierre tombale qui couvrit définitivement ce qu’il restait de liberté à l’époque. Sous couvert d’une "révolution des moeurs", "d’émancipation de la jeunesse" ou de "libération sexuelle", c’est l’année où les Stay-Behind de l’OTAN ont infiltré les universités françaises par le financement d’agents d’influence qui ont manipulé le noyau dur des écervelés à cheveux longs pour virer De Gaulle qui était le dernier à résister à l’empire.
      *
      Un double impact d’ailleurs, puisque les ingénieurs sociaux de l’époque ont profité de l’aubaine de cette "liberté" pour instaurer dans l’esprit de ces jouvenceaux et jouvencelles les prémisses d’une philosophie autant gauchiste que révolutionnaire qui allait aboutir à une sorte d’orgie nationale, au sens propre (au sperme près), amorçant la longue déchéance qui allait aboutir à l’éclatement voulu des familles.
      *
      C’est d’ailleurs 5 ans plus tard, sous l’égide du tandem Pompidou-Rotschild que la finance internationale instaurait le fondement législatif (pendant que les "adultes" de l’époque se focalisait sur la copulation et l’émancipation) de ce qui est devenu aujourd’hui une dette irremboursable où la génération d’aujourd’hui se saigne à mort pour remplir les poches d’intérêts privés. Ha oui, 68 est certainement à marquer comme le nec plus ultra de ce que savait déjà faire le NOM à l’époque smiley


      • 1 vote
        Zatara Zatara 1er février 17:25

        @medialter
        C’est le texte de la vidéo de l’auteur dénommé Usul. J’ai proposé cette vidéo car elle me semblait tout à fait à propos du point de vue idéologique, en tous bien plus que du point de vus proprement historique ou politique...


      • 5 votes
        medialter medialter 1er février 20:57

        @Zatara
        Mon commentaire était bien-sûr adressé à l’auteur du texte. Je ne résiste pas d’ailleurs à l’envie de reproduire un autre commentaire qui figure sous le petit reportage d’ER "Qui est Daniel Cohn-Bendit", qui aurait pu être fait par Norman Bates, et qui m’a fait exploser de rire :

        "Voici la liste des LEADERS DE MAI 68 : Cohn-Bendit, Kravetz, Krivine, Herzberg, Coldberg, Godchau, Leibovitz, Mandel, Bensaid, Schwartz, Grimbach, Goldmann, Grimblatt, Glucksmann.Vous aurez noté qu’aucun n’est breton, corse, ch’ti..."

         smiley  smiley  smiley


      • 2 votes
        pegase pegase 1er février 20:58

        @Zatara

        Oui mais c’est une vraie calamité de relayer de tels propos sans une sérieuse remise au point derrière .. Heureusement que médialter est là pour rétablir la vérité !


      • 2 votes
        Zatara Zatara 1er février 22:23

        @pegase
        dis donc Pépèg lis ce que j’ai mis au dessus au lieu de faire semblant. D’une manière générale, je ne propose que très rarement des vidéos dont je soutiens le discours. Si j’en post, c’est soit pour décrypter ce que devient la pensée unique, soit parce que certains passages mérite d’être entendu, soit parce que même si je ne suis pas d’accord, certains argument sont tout à fait justifié. Autrement dit, dans ces temps de disette intellectuel, si c’est digne d’intérêt et que ça étoffe la réflexion, je prends et je propose. Dans ce cas précis, ce qui m’intéresse, c’est le retournement de la gauche traditionnelle sur le plan idéologique. La culture gauchiste par excellence de la culture de l’excuse vole en éclat sous les coups de boutoirs de la nouvelle vague, bien aidé, il est vrai par le terrorisme (ni vu, ni connu). Mai 68 n’était qu’une mascarade, passons. Merci Medialter pour le développement.


      • 1 vote
        Garibaldi2 2 février 04:22

        @medialter

        Vous racontez n’importe quoi. Mai 68 c’est d’abord et avant tout une grande avancée pour les salariés : augmentation de 35% du SMIC, reconnaissance du rôle des syndicats dans l’entreprise, .... La théorie de Meyssan sur mai 68 ne tient pas la route un instant, la CIA n’a rien vu venir. 68 est un phénomène planétaire et avant tout il y a résistance à l’Empire dont on conteste la guerre qu’il conduit au Viêtnam.


      • 1 vote
        Garibaldi2 2 février 04:31

        @medialter

        Vous parlez ici de ’’leaders’’ étudiants, oubliant au passage Alain Geismar et Jacques Sauvageot, considérés à l’époque, avec Cohn-Bendit, comme les vrais meneurs des étudiants. Ils sont tous les 3 nés en France. Si votre commentaire était à vu antisémite, vous avez gagné.


      • vote
        Garibaldi2 2 février 04:32

        ’’à vue’’


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 2 février 04:35

        @Garibaldi2
        Ce n’est pas parce que ce que vous dites est vrai que ce que dit Medialter plus haut est faux. Le phénomène planétaire dont vous parlez a bien eu lieu, il a eu des aspects heureux mais aussi des aspects désastreux. On butait contre quelque chose avant les années 1970, il fallait que ça saute. Bon, ça a sauté, comme un barrage qui craque brusquement. 


      • 1 vote
        Garibaldi2 2 février 09:32

        @Qaspard Delanuit

        Quels aspects désastreux ? La contestation de la société de consommation ? La nécessité de prendre en compte l’écologie dans le développement agricole et industriel ? La libération de la sexualité ? La liberté de parole ? La contestation de l’intervention militaire US dans le monde entier ?


      • 2 votes
        julien julien 2 février 09:58

        @Garibaldi2
        "La libération de la sexualité ?"

        Vous parlez des appels et pétitions pour dépénaliser la pédophilie soutenues par la plupart des 68tards ?

        "La liberté de parole ? "

        Des gauchistes type Cohn-Bendit, Glucksman, Goupil et cie défendant la liberté de parole ? C’est une blague ?


      • vote
        Zatara Zatara 2 février 10:10

        @Garibaldi2
        La contestation de la société de consommation ?

        La nécessité de prendre en compte l’écologie dans le développement agricole et industriel ?

        quand on voit ce que c’est devenu, heureusement qu’il y a eu Mai 68 smiley


      • vote
        Garibaldi2 2 février 11:41

        @julien

        Dire que ’’la plupart des 68tards’’ ont appelé à dépénaliser la pédophilie est un mensonge.

        ’’Des gauchistes type ...’’ Ils ont eu la liberté de parole, même s’il ne l’ont souvent pas utilisée à bon escient, ce que j’ai écrit est donc vrai, la liberté de parole concerne AUSSI ceux avec qui on n’est pas d’accord.


      • vote
        Garibaldi2 2 février 11:51

        @Zatara

        Il n’était pas question pour le système capitaliste de laisser contester son modèle de développement, et quand je vois un documentaire de Claude et Lydia Bourguignon, je me dis que quand même, 50 ans après c’est bien les écolos de l’époque (travestis par un Sarko en éleveurs de chèvres sur le Larzac) qui avaient raison. Et cette réalité et incontournable. Simplement le système capitaliste va essayer de rentabiliser le développement durable. Un dernier sursaut.


      • vote
        Zatara Zatara 2 février 11:54

        @Garibaldi2
        Un dernier sursaut.

        Gare à l’excès de confiance.


      • vote
        Zatara Zatara 2 février 11:56

        @Garibaldi2
        ce que je veux dire c’est que si tu penses que le basculement va s’opérer en mode Dysney, ben, c’est que t’as loupé des étapes dans l’évolution.


      • 5 votes
        medialter medialter 2 février 11:56

        @Garibaldi2
        "Mai 68 c’est d’abord et avant tout une grande avancée pour les salariés : augmentation de 35% du SMIC"

        *

        On balance des miettes aux esclaves et ils baisent le pied de leurs maîtres ? Effectivement, cet état d’esprit mérite bien le sort qui est le sien. Si pour vous c’est une avancée, pour moi c’est un renforcement de l’Empire

        *

        "reconnaissance du rôle des syndicats dans l’entreprise"

        *

        Toujours pas capté que les syndicats sont des rouages de l’empire ? Mon pauvre ami, c’est toute votre éducation à refaire

        *

        "La théorie de Meyssan sur mai 68 ne tient pas la route un instant, la CIA n’a rien vu venir."

        *

        Meyssan n’a rien à voir là-dedans, Cohn-Bendit lui-même a reconnu avoir été sollicité à l’époque par des financements venant de la CIA (qu’il aurait refusé - si c’est le cas, l’empire lui a offert une superbe carrière pour le servir). 68 est la suite logique de la résistance de De Gaulle qui venait de botter le cul à l’OTAN et surtout de la guerre monétaire qu’il menait contre les Etats-Unis. Il venait d’envoyer la marine française aux US récupérer l’or national contre la monnaie de singe verte, et se retirait du Gold Pool. Les cheveux longs ont ensuite fait le sale boulot de l’empire en pensant y gagner la liberté, alors qu’il venaient d’enfoncer (pour du Woodstock, de la bite et des joints) les générations suivantes dans la merde jusqu’au cou.

        *

        "68 est un phénomène planétaire et avant tout il y a résistance à l’Empire"

        *

        La contestation est inhérente à la Matrice. Elle témoigne de sa bonne santé. Pourquoi croyez-vous qu’on a planté la statue de la liberté et le premier amendement au sein du pays le plus totalitaire au monde ? Je vous recommande vivement de regarder le très visionnaire épisode "15 millions de mérites" de la série "Black Mirror" où le phénomène est magistralement exposé. Et je vous rappelle qu’après 68 il y a eu Pompidou-Rotschild chez nous et la funeste date d’Août 71 aux US qui marquait la fin de la convertibilité dollar-or


      • vote
        simplesanstete 2 février 13:45

        @medialter

        même lui le dit à sa manière, il voulait le monde refaire....LA névrose.

        https://www.youtube.com/watch?v=HGdPpEV1b04


      • 1 vote
        pegase pegase 2 février 13:47

        @Gariboulli2

        Vous racontez n’importe quoi. Mai 68 c’est d’abord et avant tout une grande avancée pour les salariés : augmentation de 35% du SMIC, reconnaissance du rôle des syndicats dans l’entreprise ....


        Oh lala ......

        Cohn Bendit agent de la CIA, payé, rémunéré par la CIA ça vous parle ? Ce n’est un secret pour personne que les banques voulaient dégager le général !


        augmentation de 35% du SMIC


        La belle affaire, ils nous ont endettés à mort pour plusieurs générations, réveillez vous, c’est l’heure de faire les comptes !

        Meyssan sur mai 68


        Personne ne vous a parlé de Meyssan ici ! 

         


      • 1 vote
        pegase pegase 2 février 14:02

        @Garibaldi2

        Cherchez donc loi 73 Pompidou - Rothschild, changé en article104 du Traité de Maastricht, et ensuite transformé en article 123 du traité de Lisbonne .. Bientôt 50 ans d’esclavagisme par les banques de la FED, ils nous ont endettés jusqu’au cou ces fumiers ...


        C’est précisément ce que le général voulait nous éviter, votre "augmentation du smig" la belle affaire, en comparaison c’est du pipi de chat !



      • vote
        nephis 2 février 15:16

        @medialter Encore des coïncidences antisémites…


      • 1 vote
        nephis 2 février 15:36

        @Garibaldi2 Sur les "cinq grands" de mai 68, Daniel Cohn-Bendit (pédophile notoire), Alain Krivine, Alain Gesmar, Marc Kravetz et Jacques Sauvageot, les quatre premiers sont juifs. Étrangement, ça nous rappelle la révolution bolchévique : sur les "cinq grands" d’octobre 1917, Lénine (origine juive par son grand-père maternel), Léon Trotski (de son vrai nom Lev Davidovitch Bronstein), Lev Borissovitch Kamenev (de son vrai nom Rosenfeld), Grigori Evseïevitch Zinoviev (de son vrai nom Ovseï-Gerchen Aronovitch Radomyslski-Apfelbaum), Joseph Staline, les quatre premiers sont juifs. Que de coïncidences anti-c’est-mythes !


      • 1 vote
        Garibaldi2 2 février 18:15

        @Zatara

        Je ne crois pas un instant que les choses vont évoluer peinardement. Je suis convaincu qu’il n’y a pas d’évolution des situations mais ruptures.


      • vote
        Garibaldi2 2 février 18:18

        @pegase

        Mon p’tit gars, j’étais déjà électeur quand ils nous ont fait le coup de la loi de 73 ! Et la non convertibilité du dollar (’’Et après qu’est-ce qu’on va bien pouvoir inventer’’, dixit Kissinger) ne m’a pas échappé à l’époque.


      • vote
        Garibaldi2 2 février 18:21

        @medialter

        Vous voulez changer les choses radicalement ? Pas de problème, passez devant et montrez ce que vous avez faire. Vous aurez mes vifs encouragements.


      • vote
        Garibaldi2 2 février 18:23

        @pegase

        Cohn Bendit n’a jamais été un agent de la CIA, et vous lui attribuez un pouvoir d’entraînement qu’il n’a jamais eu en 68, et après non plus d’ailleurs.


      • vote
        Garibaldi2 2 février 18:26

        Savez faire


      • vote
        Garibaldi2 2 février 18:35

        @medialter

        Si vous pensez qu’Endemol (société mère de Zeppotron, productrice de Black Mirror) est hors de la Matrice, je vous laisse à vos illusions.


      • vote
        Garibaldi2 2 février 18:41

        @pegase

        Il ne vous aura pas échappé que c’est Pompidou, protégé et 1er ministre de De Gaulle qui a signé la loi de 1973. Comme quoi, De Gaulle n’était peut-être pas le visionnaire que vous imaginez.


      • 1 vote
        pegase pegase 2 février 20:42

        @Garibaldi2

        Mon p’tit gars, j’étais déjà électeur quand ils nous ont fait le coup de la loi de 73 ! Et la non convertibilité du dollar (’’Et après qu’est-ce qu’on va bien pouvoir inventer’’, dixit Kissinger) ne m’a pas échappé à l’époque.


        J’en déduit que vous êtes une personne âgée, mais je ne vous permet pas pour autant ce ton condescendant à mon endroit, on a pas été élevé dans le même bac à sable à ce que je sache !

        Cohn Bendit n’a jamais été un agent de la CIA, et vous lui attribuez un pouvoir d’entraînement qu’il n’a jamais eu en 68, et après non plus d’ailleurs.



        « Il semble que la CIA se soit intéressée à nous ces derniers temps : certains journaux et associations américaines, filiales et intermédiaires de la CIA, nous ont proposé des sommes importantes ; inutile de vous dire l’accueil que nous leur avons fait... »

        Il s’agit d’une déclaration de Cohn Bendit faite à Hervé Bourges en 68 ... Vous jouez sur les mots, s’il n’a pas été un agent, il a bel et bien été RÉMUNÉRÉ par la CIA !

        Du reste il n’a pas touché que de l’argent, il a pu continuer ses saloperies de comportements pédophile (avoué en publique sur les chaines de TV) en toute quiétude sans jamais être interpellé et jugé ...


        Il ne vous aura pas échappé que c’est Pompidou, protégé et 1er ministre de De Gaulle qui a signé la loi de 1973. Comme quoi, De Gaulle n’était peut-être pas le visionnaire que vous imaginez.



        Il l’a trahis, Pompidou a trahis De Gaulle , vous connaissez le sens du mot trahison ?

      • 1 vote
        pegase pegase 2 février 20:45

        @Garibaldi2


        Mais ce n’est pas tout, 

        Daniel COHN-BENDIT lance le programme « European Young Leaders »

        le rôle de M. Cohn-Bendit dans cette petite vidéo nous rappelle que l’ancien « leader de Mai 68 » a toujours servi les mêmes intérêts depuis 43 ans. Rappelons que« Dany le Rouge » [sic] est, parmi bien d’autres choses, l’ancien vice-président du Mouvement Européen France, mouvement dont j’ai déjà rappelé qu’il a été constamment financé par les services secrets américains. La preuve en a été apportée par les documents déclassifiés de l’administration américaine à l’été 2000.

        Source : http://www.upr.fr/actualite/france/cohn-bendit-european-young-leaders


      • 1 vote
        pegase pegase 2 février 20:54

        @Garibaldi2

        Voilà la vidéo en question ...

        https://www.youtube.com/watch?v=oa3vkP412gA


      • 2 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 2 février 21:06

        @Garibaldi2
        "Quels aspects désastreux ? La contestation de la société de consommation ? La nécessité de prendre en compte l’écologie dans le développement agricole et industriel ? La libération de la sexualité ? La liberté de parole ? La contestation de l’intervention militaire US dans le monde entier ?"


        Non, vous citez là des aspects bénéfiques que je ne conteste pas dans l’ensemble. Mais le culte de la superficialité, l’argent facile sans rapport avec la valeur ajoutée, le règne de la publicité et de l’esprit publicitaire en toute chose, la déconstruction présentée comme nouveau dogme esthétique, et plus que tout le refus d’un ordre cosmique dont la forme la plus évidente est la haine de la nature en art et en philosophie. Et puis il faut aussi penser à l’horreur maoïste qui date de cette époque et servait même de référence aux jeunes crétins. Ce que produit une époque, nous en voyons les conséquences seulement deux générations plus tard. La théorie du genre, le désatre de l’éducation nationale et l’impossibilité d’aborder les vraies questions sans se faire traiter de fasciste, ce sont aussi des choses qui découlent en partie des "valeurs" soixante-huitardes.


      • 1 vote
        Garibaldi2 3 février 12:06

        @Qaspard Delanuit

        Que me chantez-vous là ?! Le mouvement de mai 68 est ouvertement contre la société de consommation, et la bourgeoisie française aura beau jeu de se moquer des ’’éleveurs de chèvres du Larzac’’ qui refusent ce type de société. Les "valeurs" soixante-huitardes.’’ ne sont pas du tout celles que vous décrivez, elles sont aux antipodes du matérialisme productiviste et le règne de l’argent. ’’La haine de la nature en art et en philosophie’’, mais vous délirez complétement ! 68 est exactement tout le contraire ! Le découverte des autres pensées, des autres cultures, en particulier indienne, l’importance du spirituel par opposition à la transformation de l’homme en consommateur encaserné. Le 68ard c’est un gars en jean, le sac à la main, qui part en stop, sans un sou en poche, pour retrouver des copains dans le sud, et qui rêve d’une communauté où on pratique le partage. Il déchantera, mais une jeunesse qui ne rêve pas est une jeunesse perdue.

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zatara

Zatara
Voir ses articles







Palmarès