Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « La petite histoire » – Clovis et le cerf de Vouillé

« La petite histoire » – Clovis et le cerf de Vouillé

En 507, alors qu'il entreprend la conquête du midi et s'apprête à affronter les wisigoths, Clovis se retrouve bloqué avec son armée devant une Vienne gonflée par les pluies. Selon la légende, l'apparition d'un cerf majestueux à proximité de la forêt de Chinon aurait indiqué un passage aux soldats francs, leur permettant de se porter au devant de leurs adversaires et de remporter une victoire décisive.

 

 

Tags : Histoire Culture



Réagissez à l'article

9 réactions à cet article


  • 4 votes
    BIN LADEN 18 février 13:45

    ...il faut qu’il conquérisse la Gaule .... Mama mia ! Même à TV Liberté, c’est un peu exagéré.
    C’est bien de poser devant de beaux livres mais il faudrait en lire quelques-uns de temps à autre, non ?


    • 2 votes
      Piloun Piloun 19 février 01:36

      @BIN LADEN
      Euh, à mon avis c’est toi mon pauvre qui n’ouvre pas assez souvent de livre d’histoire. Oui il d’usage, chez tous les historiens de l’antiquité tardive et du début du haut moyen-âge, de parler encore de la Gaule à l’époque de Clovis^^


    • 2 votes
      Piloun Piloun 19 février 01:46

      @BIN LADEN
      Au temps pour moi je n’ai pas fait attention. En effet je vais de ce pas ouvrir un livre de conjugaison smiley


    • vote
      BIN LADEN 19 février 13:42

      @Marioupol
      Évidemment, avec un maître pareil ... (j’essaie de passer discrètement mon stock d’accents circonflexes)


    • vote
      BIN LADEN 19 février 13:43

      @Piloun
      Dédicacé par J-F Copé, si possible !


    • vote
      pegase pegase 19 février 14:19

      Qu’il conquière .. mouais pas évident ...


      • vote
        pegase pegase 19 février 14:29

        Il y a eu aussi une histoire de cerf à la bataille de Patay ... Apriori il s’agit d’un fait avéré, et non d’un "édulcorant" de l’histoire ..

        http://www.histoire-pour-tous.fr/forum/18-juin-1429-patay-ou-la-revanche-d-azincourt-t9985.html


        Le 18 Juin en début d’après midi, les anglais tentent un coup de Poker et décide de couper l’avancée française, par un temps assez couvert, Thalbot fait positionner ses archers derrières des haies (il faut donc descendre des montures, récupérer arcs et fagots de flèches dans le train de bagages, attacher les chevaux par trois comme cela était l’habitude etc ...) ainsi que quelques pièces d’artillerie, et ceux à l’orée d’un bois ... l’effet de surprise serait donc totale pour les français, le remake d’Azincourt aurait du se jouer, et l’épopée de Jeanne D’arc s’achever ....

        Cependant, les chroniqueurs anglais nous font part de quelques éclaireurs français qui ne peuvent encore voir les troupes anglaises, un cerf sort alors du bois et les anglais poussent des hurlements car l’animal fonce dans leur rang ... OR ! le cerf , animal lâche, s’il vient dans vos rangs avant une bataille vous annonce perdant ... En voulant conjurer le mauvais sort, les anglais se dévoilent aux éclaireurs français ... c’est là le début de leur défaite ...

        Thalbot fait alors se retirer toutes ses troupes, dans un ancien lit de rivières, et il faut tout recommencer, rattacher les chevaux, etc mais ne plantent pas de pieux ... pendant ce temps les éclaireurs ont eu le temps de prévenir Jehanne D’arc ainsi que ces capitaines, enhardis elle décide d’envoyer son avant garde (composé seulement de 30 lances soit une infimme armée) à l’assaut des 4 000 anglais au cri de "Ayez tous de bons éperons pour leur courir sus !" ...

        Les anglais ont peine à se remettre en ordre, et à peine sont il prêt à décocher leur première volée que les chevaliers de l’avant garde, en armure , fondent déjà sur eux, et les taillent en pièces... les chances de survit d’un archer anglais, peu protégé, sont infime au corps à corps contre un chevalier tout de fer vêtus ... La retraite est vite donnée, mais la poursuite des fuyards se fait sur plus de 20 km ...

        A la fin de la bataille, les chroniquers parleront d’environ 2 000 morts côté anglais, et seulement "3" côté français ...


        • vote
          Et Hop ! 20 février 19:08

          Cette légende du "In hoc signo vinces" de Vouillé est tout-à-fait véritable, elle correspond à la façon dont les gens vivaient l’histoire à cette époque.


          Par contre, la petite histoire de l’Appel du 18 juin 1940 qui aurait été fait avant la signature du traité d’armistice est tout-à-fait fausse : si il y a eu un message du Général De Gaulle ce jour là, personne ne l’a entendu et il n’en reste aucun enregistrement à la BBC.

          Le texte qu’on fait actuellement passer comme "Appel du 18 juin" est celui d’une affiche "À tous les français" qui a été placardée en quelques exemplaires à Londres, au début du mois d’août 1940, affiche que forcément aucun Français de France n’a pu voir. 
          Le premier appel de De Gaule qui soit certain date du 22 juin 1940, juste après la signature du traité d’Armistice mettant fin aux hostilités et à l’invasion allemande.
          

          Ajouter une réaction

          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


          FAIRE UN DON







Palmarès