• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La résistance : Vivre libre ou mourir - Documentaire complet (...)

La résistance : Vivre libre ou mourir - Documentaire complet ...

Exceptionnel documentaire regroupant à la fois des images d'archives et des faits reconstitués ...

 

Décembre 1940, Helmut Knochen, chef de police de sûreté (Sipo) et service de sureté (SD) est désigné pour traquer les premiers résistants à Paris. En 1941, Hitler mettant fin au pacte germano-soviétique, de nombreux communistes français prennent les armes et le maquis, les mouvements n’existaient pas encore, mais des manifestations se produisaient, des grèves, des sabotages, des journaux clandestins, des réseaux de passeurs s’organisaient aux frontières Suisse et en Espagne pour rejoindre le Maroc... Un émissaire envoyé par De Gaulle, qui incarnait déjà la France libre, allait réussir à coordonner ces réseaux de résistance en les finançant depuis Londres : il s’agit de Jean Moulin... La France avait tout perdu, grâce à la résistance elle s’est retrouvée, durant ces années noires les résistants ont ré-inventés les valeurs de notre identité nationale, républicaine, démocratique, anti raciste, sociale, plus de 100 000 résistants l’ont payé de leur vie ...

 

Commentaires de Tcheky Karyo

 

Partie 1 :

 

 

Partie 2 :

 

 

Docu-fiction de Patricia Bodet, Christophe Nick et Félix Olivier. (France, 2008). 100 mn. Inédit. Avec Scali Delpeyrat : Jean Moulin. Nicolas Jouhet : Raymond Burgard. Igor Mendjisky : colonel Fabien. Antoine Coesens : Marcel Wolf.

 

Helmut Knochen, né le 14 mars 1910 à Magdebourg et mort le 4 avril 2003 à Offenbach-sur-le-Main, est un SS-StandartenführerN 1 de la Seconde Guerre mondiale, chef de la Police de sûreté (« SipoN 2 ») et du Service de sûreté (« SD ») pour la France et la Belgique, de 1942 à 1944. Il est impliqué dans la politique antisémite de l'occupant, notamment dans les déportations massives de Français juifs vers les camps de concentration nazis, et s'est rendu responsable de l'exécution de plusieurs milliers de résistants français.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Helmut_Knochen

 

 

Voir aussi :

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150805.OBS3750/quand-la-france-graciait-deux-ss-de-haut-rang.html

 

Vidéos similaires :

 

- La résistance allemande en France
https://www.youtube.com/watch?v=Ftl4w...

- Lenculus, le plateau des Glières
https://www.youtube.com/watch?v=yBmaZ...

- La résistance dans la tourmente
https://www.youtube.com/watch?v=UxaKM...

 

Tags : Histoire Guerre


Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    



    • vote
      maQiavel maQiavel 17 février 21:36

      Si c’était aujourd’hui dans notre complotisme ambiant, on entendrait que ces mecs là sont des agents de la CIA, du MI6 et des bolchéviques car financés par les anglo-américains et les Russes.

      On réduirait toute la complexité de la situation à « silisiounist » !


      • vote
        pegase pegase 17 février 23:35

        @maQiavel


        Apriori ils étaient tous parfaitement au courant de la situation, 

         - les FTP étaient les communistes qui œuvraient plus ou moins pour Moscou (ça c’était sûr)...

         - les FFI => France libre avec De Gaulle en arrière plan, pas vraiment aimé de Churchill et encore moins des américains ...

         - Les pétainistes et ses milices assimilés collabos, n’hésitant pas à armer des français contre des français de la France libre au profit de l’occupant ..

        Un examen attentif des débuts de la résistance, des armées secrètes de Pétain et de résistants voulant collaborer avec Roosevelt, nous démontre que ce n’était pas si simple ... mais dans les grandes lignes c’était ça ...

        Il faut savoir que Pétain avait aussi lancé un appel aux algériens, leur intimant de résister de toutes leurs forces contre l’envahisseur américain lors du débarquement en Afrique du Nord (1942) à Casablanca, Alger et Oran ..

        (Pour le coup De Gaulle était d’accord avec Pétain)


        https://www.herodote.net/8_novembre_1942-evenement-19421108.php

        ""Dès le début de la Seconde Guerre mondiale, l’Afrique du Nord française (départements d’Algérie, protectorats du Maroc et de la Tunisie) s’était placée sous l’autorité du gouvernement de Vichy, lui-même inféodé à l’occupant allemand.

        Au moment du débarquement, l’amiral François Darlan, dauphin du maréchal Pétain, se trouve par hasard à Alger où il est venu rendre visite à son fils malade. Il ordonne aux troupes françaises de résister à l’envahisseur. C’est ainsi qu’à leur arrivée à Casablanca comme à Oran et Alger, les troupes anglo-saxonnes se heurtent contre toute attente à une furieuse résistance des troupes françaises.

        Les Anglo-Saxons craignent que cette résistance de leurs ex-alliés ne permette aux Allemands de se ressaisir et de les renvoyer à la mer. Heureusement, Darlan finit par signer la reddition d’Alger et les Anglo-Saxons obtiennent un arrêt des combats. L’Afrique du Nord passe sous leur contrôle tout en conservant l’administration et les lois de Vichy"" ...



      • vote
        maQiavel maQiavel 17 février 23:15

        Pas mal le dialogue de sourds de la seconde vidéo à 6 : 10. 

        Merci pour le doc.

        • vote
          pegase pegase 17 février 23:46

          @maQiavel


          Les gaullistes craignaient surtout la main mise de Roosevelt sur la France ... 

          Et puis il y a fort à parier qu’ils ont laissés de nombreux communistes se faire massacrer ... Ce serait un bon sujet d’investigation, mais très dérangeant smiley


        • vote
          maQiavel maQiavel 18 février 00:26

          @pegase
          Oui , ce que je veux dire , c’est que ce n’est pas parce que cette résistance était financée qu’elle était sous contrôle de A à Z , comme vous l’expliquez c’est plus complexe. 

          Et bien cette logique vaut aussi pour d’autres configurations plus actuelle , ce n’est pas parce qu’un acteur est financé qu’il se transforme en marionnette zombie lobotomisée.


        • vote
          pegase pegase 18 février 00:08

          Incident dans le Var lors d’une commémoration smiley

          http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1066

          Est-ce le discours iconoclaste de la présidente départementale de l’ANACR, Claude Roddier, résolue à dénoncer l’hypocrisie de ceux qui laissent « se dissoudre la France » ou bien, très en amont, ceux-là même qu’elle a dénoncés parce qu’ils ont déclaré une guerre totale au programme du Conseil national de la Résistance ? La présidente, rappelant que les martyrs de la La Limatte avaient aussi combattu pour l’instauration d’un monde plus heureux, expliqua que les Résistants et leurs amis ne pouvaient plus longtemps accepter ces atteintes réitérées aux acquis du CNR, en particulier les mesures contre les retraites et le démantèlement en cours de la Sécurité sociale. Présents à la tribune aux côtés de Claude Roddier, le représentant du préfet et la députée de la circonscription, Mme Josette Pons, donnèrent très vite les signes les plus évidents d’une grande nervosité. La présidente continuant d’appeler un chat un chat, tous deux se levèrent bientôt pour quitter la tribune et la salle, marquant leur désapprobation. Situation inouïe que le maire de Signes, Jean Michel, écartelé entre ses devoirs protocolaires et ses propres engagements de fils de Résistant, eut bien du mal à arbitrer.


          • vote
            Clemoutch 18 février 14:09

            J’ai été stupefait par le temps que ca à pri pour que les premiers effets bénefiques de la resistance fassent leurs apparitions.
            C’est sur que c’etait complexe et dangereux donc ca na pas accelerer la chose. Mais pfiuuuuu.

            Retranscrire cette situation aujourd’hui ne serai pas d’une grande utilitée (bien qu’un schéma global similaire ce dessine) et ca me fait quand meme un frisson dans le dos.


            • vote
              Clemoutch 18 février 14:14

              @Clemoutch
              Ah ouiii et reportage super intéressant !
              et je remercie ma prof d’histoire geo du collège de m’avoir raconté toute cette histoire étant enfant.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès