• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La théorie du genre, quel impact sur vos enfants ? Esther Pivet, (...)

La théorie du genre, quel impact sur vos enfants ? Esther Pivet, coordinatrice de VigiGender (16/02/2017)

Voici une conférence qui a été organisée par Vigi-Gender à Rennes le 16 février 2017.

 

Esther Pivet nous expose ici en deux parties la réalité de la "théorie du genre" :

 

1 - Les fondements du genre

 

2 - La diffusion concrète du genre à l’école et dans la société (exemples concrets)

 

Voir la présentation projetée (PDF)

 

 

 

 

http://www.vigi-gender.fr/

 

Tags : Education Enfance Lobby Sexualité Théorie du genre Ecole




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • 5 votes
    gorobei 24 février 09:48

    Lol j’ai pris au hasard , j’ai écouté dix minutes et j’ai beaucoup ri.

    Je sais ce n’est pas bien de se moquer.
    Ma foi, enfin plutôt sa foi la regarde, au final j’en ai rien à péter de sa morale tant qu’elle ne cherche pas à nous l’imposer.

    On sait tous que l’idée de Dieu a fait plus de mal que de bien dans l’histoire du monde et bien malgré cela je ne souhaite pas forcer les gens à ne plus croire, car je sais bien que certains, les pauvres, s’épanouissent ainsi et tant mieux pour eux.
    De même je préfère que des gens se trompent de trous si c’est comme cela qu’ils s’épanouissent plutôt que de voir un fanatique nous imposer sa morale.
    Comme y a des blaireaux qui croient en dieu, il peut y avoir des blaireaux et des blairottes qui pourraient forniquer, former des couples avec qui ils veulent sans qu’un gros con de dévot vienne lui expliquer où est le bon trou.



    • 2 votes
      gorobei 24 février 09:50

      @gorobei
      pardon sans qu’un gros con de dévot vienne lui imposer le bon trou


    • 14 votes
      #WorldPeaceNow* Pilule Rouge 24 février 10:57

      @gorobei

      C’est ce que je disais, l’ignorance et la stupidité vont devenir un problème majeur à terme, regardez ce qui se passe aux USA avec les libéraux retardés (libtards), ces pauvres gens ont été totalement endoctrinés par l’idéologie mondialiste LGBTQ, Regardez aussi ce qui se passe déjà dans nos banlieue avec l’affaire Théo.

      Vous semblez être un parfait exemple de ce genre d’idiots utiles gauchistes qui ont l’intention de mettre le pays à feu et à sang pour exprimer leurs frustrations de bébés capricieux (crybabies).

      Le LGBTQ, comme le mariage religieux gay est une idéologie maçonnique parmi tant d’autres (comme le transhumanisme par ex) dont le père est Alfred Kinsey, disciple du sataniste Aleister Crowley (Marion Sigaut et Judith Reischman expliquent tout cela très clairement). De plus, Lucifer est le leader spirituel des franc-maçons, ils le disent eux-mêmes (lire Morals and Dogma d’ Albert Pike), 

      Il faut donc s’attendre à de nombreuses et massives contre-attaques des satanistes qui contrôlent encore les états profonds ("deep state" ou "shadow government") occidentaux, ils n’ont pas aimé leur défaite face à Poutine en Ukraine et en Syrie, ils n’ont pas aimé le Brexit, ils n’ont pas aimé la cinglante victoire de Trump et ils n’aimeront pas le Front National et la mort de leur bébé l’UE...La revanche des Sith sera terrible ! Ils sont prêts à lâcher leur armées de clones et de zombies (antifas, anarchistes, racaille islamiste, libtards, LDJ, BETAR, etc.) dans les rues.

      Regardez Infowars d’Alex Jones ou écoutez Soral, Thierry Meyssan ou même Scady et vous comprendrez tout...

      Le vrai problème n’est pas le sionisme, le sionisme est un outil du satanisme, certes, un outil très puissant...


    • 9 votes
      Celse 24 février 11:42

      @Pilule Rouge

      T’es une parodie, une vraie caricature tout y est ! Soral et compagnie ça fait quand même du mal sur les esprits faibles, qui peux dire le contraire après avoir lu ce commentaire best of du conspi neuneu smiley smiley


    • 5 votes
      psychorigide Psychorigide 24 février 11:46

      @gorobei

      D’abord ils n’ imposent rien. On veut imposer à leurs enfants le Gender. Ils ne font que se défendre contre une agression. Inversion accusatoire comme d’hab.

      Plus loin, en ce moment, la gauchosphère subit revers sur revers sur cette question .... Aux US les américaines et les américains pourront aller au WC tranquille. Et chez nous ce n’est plus demain la veille qu’un homme déguisé en femme pourra aller pisser chez ces dames.

      Frustrant non !


    • 7 votes
      Nigari Nigari 24 février 11:56

      @Celse
      Le commentaire du "gogo" plus haut est pas mal non plus en matière de cliché (cas d’école), non ? smiley Seulement, à l’évidence, sa pensée est beaucoup plus superficielle (limitée ?) que celle de Pilule Rouge, restant au niveau de la question du "choix du trou" concernant la théorie du genre. N’arrivant visiblement pas à comprendre les racines et les conséquences futures d’une telle théorie.... comme on dit "gogo" ne voit pas plus loin que le trou de son Q et ceux et celles qui y réfléchissent un peu plus loin sont pour lui des "blaireaux/cons"..... et bientôt "fachos" passqueu Pilule a parlé négativement de la franc-maçonnerie smiley


    • 7 votes
      Celse 24 février 12:22

      @Nigari

      plus haut est pas mal non plus en matière de cliché (cas d’école), non ?


      Non ! L’ironie n’est pas un symptôme d’une maladie psychiatrique, contrairement à vos obsessions pédo-satanico-maçonnico-complotistes qui finiront par vous amener droit à l’asile avec votre collègue pilule rouge.



    • 4 votes
      gorobei 24 février 12:26

      @Celse
      vous voyez Celse, je crois qu’au final Nigari est trop con pour être libre et pour laisser les gens être libre. C’est pour cela qu’il ou elle a choisi la religion. Un mouton a toujours besoin d’un berger et de chien pour le guider sur le bon chemin.

      Pathétique mais si c’est sa façon de s’épanouir, je lui souhaite beaucoup de bonheur.. J’aimerai tellement qu’il souhaite le bonheur aux autres plutôt que de leur imposer...


    • 5 votes
      Celse 24 février 12:37

      @gorobei

      Ce sont des névrosés ils me font pitié, sans doute un problème d’adaptation sociale associé à une vie d’merde. Alors ils s’inventent un monde dans lequel ils sont des chevaliers qui luttent contre les forces du mal...sur agoravox.tv ! C’est en effet totalement pathétique !



    • 2 votes
      Celse 24 février 12:48

      @Pilule Rouge

      Sur votre tableau de bord il est facile de constater que vous pratiquez l’auto-plussage, c’est flagrant mais bon, c’est surement une technique pour tromper et vaincre Lucifer !


    • 6 votes
      Nigari Nigari 24 février 12:57

      @Celse
      L’argumentaire des "cerveaux malades" maintenant smiley

      La pensée (unique) superficielle préserve, en effet : d’où l’expression les "imbéciles heureux"... La facilité avant tout, n’est-ce pas ?

      Mais je vous rassure, il est possible d’être heureux dans ce monde de fou sans pour autant se calquer sur la confortable pression sociale.


    • 5 votes
      Nigari Nigari 24 février 13:10

      "Nigari est trop con pour être libre et pour laisser les gens être libre".... "J’aimerai tellement qu’il souhaite le bonheur aux autres plutôt que de leur imposer"

       C’est trop mimi mon gogo  smiley kiss kiss  smiley

      (on est parti pour péter le score de commentaires avec un binôme de trolls pareils)


    • 2 votes
      manu manu 24 février 18:34

      @Pilule Rouge

      Tu as quel âges pilule rose ?


    • vote
      jeanpiètre jeanpiètre 27 février 19:55

      @Celse
      pilule rouge est un pseudonyme de caroline fourest jouant les meklat


    • 10 votes
      #WorldPeaceNow* Pilule Rouge 24 février 11:03
      Marion Sigaut sur le rapport Kinsey à l’origine de la révolution sexuelle (et des lobbies LGBTQ....) : https://www.youtube.com/watch?v=_FI8ntD3Xqs

      • vote
        jeanpiètre jeanpiètre 27 février 20:22

        @Pilule Rouge
        ben voila , ils sont tous là , on va pouvoir jouer au monopoly

        troll a contre troll b 


      • 4 votes
        BlueMan BlueMan 24 février 19:48

        En dernière analyse, tout se résume à un fondement religieux (ne pas entendre ici de religion), c’est-à-dire à une lutte du Bien contre le Mal et vice-versa (surtout vice dans ce cas).


        C’est la lutte sans merci des consciences cherchant la vérité, la justice, et le bien pour tous, contre les forces du mensonge, de l’illusion, de la tromperie, de l’avilissement et de l’esclavage pour tous, et au bout du compte de la déshumanisation de l’être humain.

        De ce point du vue, la théorie du genre est une abomination, et ceux qui en font la promotion sont coupables de crimes contre l’Humanité. Pour la simple raison que leurs paroles et leurs actes opèrent et concourent à la dégénérescence de tous les êtres humains et permettent leur avilissement absolu à la perversité, en plus de dénaturer les êtres d’une manière épouvantable. Les travestis, les shemales, les trans, etc., sont un exemple criant de cette abominable déchéance et transformation de l’homme par le Mal. Le shemale est l’incarnation, manifesté physiquement, du Satan interne particulier occulte ("l’Ennemi secret"), du Typhon-Baphomet de l’ésotérisme, cette créature démoniaque mâle et femelle à fois (elle a des seins et un pénis-serpent http://2.bp.blogspot.com/-USll8bOSXRY/U6iPjrGzhDI/AAAAAAAABko/aFhZm5tRVsI/s1600/baphomet_by_emsi eow.jpg), chef de la Légion du Moi pluralisé, de la méduse psychologique, habitant l’inconnue psychologie de chaque homme et chaque femme de cette infortunée planète.

        Ainsi, la qualification de crimes contre l’Humanité pour ceux qui diffusent le terrible poison de la théorie du genre n’est pas du tout exagérée, car l’entreprise vise, selon les termes mêmes de la définition de ce crime, à détruire le genre humain « dans le cadre d’une attaque généralisée ou systématique dirigée contre toute population civile ». Et tout cela, au nom de la liberté (mal comprise et détournée), et pour des raisons liées essentiellement à des parasites occultes (le Mal) qui induisent une indicible fascination pour la concupiscence ainsi que des passions sexuelles de plus en plus perverses et intenses... Ce n’est pas un petit enjeu, mais la lutte à mort pour la domination de l’Humanité, et le cœur même de la lute du Mal contre le Bien, et du Bien contre le Mal.

        Dans l’Univers, tout naît et meurt par le sexe, même les civilisations.

        • vote
          jeanpiètre jeanpiètre 27 février 20:27

          @BlueMan
          il semble que quand le camps du bien possédait politique, média et justice, le monde n’était pas meilleur, observez les chérubins concupiscents qui entouraient les représentants du "bien" sur les tableaux d’époque, vous croyez qu’ils se baladaient à poils les joues rouges et la langue prête à ouvrager pour montrer leur dévotion ?


        • 2 votes
          BlueMan BlueMan 27 février 21:05

          @jeanpiètre : vous ne comprenez pas le propos. Ce n’est pas une question liée aux religions (je l’ai pourtant bien précisé).

          Le camp du Bien, il n’existe pas ici bas. Il y a seulement des gens essayant de le cristalliser. Et à chacun d’entre nous de le faire en œuvrant ici et maintenant le plus droitement possible. La société est corrompue et dégénérée ? C’est parce-que les individus le sont. La société n’existe pas, ce n’est qu’un concept : il n’y a dans la réalité que des êtres humains.

          Maintenant, la problématique centrale est rendue très épineuse pour deux raisons :

          1) Les ennemis de l’Humanité sont cachés dans l’être humain lui-même.

          2) L’Humanité est ignorante de l’épouvantable guerre à mort et tragédie qui se joue en son sein, cachée dans son propre intérieur.

          Dans ces conditions : GAME OVER.

          Dis autrement, l’issue est fatale, et déjà 100% déterminée. Toute perversion, et dans tous les domaines (quels qu’ils soient), ne fait qu’accélérer ce processus mortifère.

          Mais vous ignorez tout des causes cachées des malheurs du monde. Et c’est ça qui est paradoxal : vous pensez néanmoins pouvoir porter un jugement sur ce réel inconnu. Absurde. C’est de l’arrogance par ignorance.


        • 2 votes
          sls0 sls0 25 février 03:22

          Je vis dans un endroit assez évangéliste/créationniste, ce discours je l’entends en direct.
          Ils sortent quelques phrases sorties de leur contexte et ils brodent dessus.
          Ce qu’ils veulent surtout c’est que la femme reste à son niveau d’esclave, c’est surtout la liberté de la femme que la théorie du genre qui dérange. Comme ils ne peuvent pas lutter ouvertement contre cette liberté féminine, ils biaisent un peu et attaque sur d’autres fronts.
          Vu de près la vie des évangélistes ça donne l’impression que les iraniennes sont des suffragettes.
          Bonnes machine à faire des esclaves que les églises évangélistes, ils ont de bonnes sonos et j’entends les discours, on comprend que le département d’état US et la CIA les apprécient. Leurs bibles en espagnol sont imprimées aux USA.

          Pour avoir essayé, la femme évangéliste c’est bizarre, comme esclave zélée on fait mieux et elle n’osera rien dire si on a une ou deux maitresses.
          Mon voisin d’en face est un prédicateur, sa maitresse et son fils habite la maison d’à coté, comme il a toujours la bible à la main, on peut rien lui dire.

          Si le discours de Nigari et consorts prend en France, il faudra s’attendre à 10 fois plus d’homicides de femmes par leur conjoint, 39 fois plus de mineures enceintes, ect...

          Toujours chez moi il y a des bateys, pour voir de l’esclavagisme au XXIème siècle c’est le bon endroit. Il y a un contremaitre qui avait coupé la main d’un ouvrier qui c’était sauvé.
          L’histoire aurait pu en rester là si ce con n’aurait pas mis la vidéo sur youtube, du coup il a été emmerdé. On comprend que coté esclavagisme ce n’est pas très répréhensif localement, malgré cela de temps en temps il y a un pasteur qui se fait aligner pour esclavagisme, pourtant il y a dios sur le drapeau. Franchement, coté respect du prochain surtout si c’est une prochaine ils ne sont pas au top et c’est pour ce style de vie que Nigari fait sa promo, connaissant le résultat final, désolé mais je ne la suis pas. 

          Nigari sa vérité elle le trouve sur youtube, personnellement je n’aime pas parler de vérité mais pour voir le résultat final de sa vérité, il suffit que je sorte de chez moi et c’est assez écoeurant si on a un minimum de respect pour la femme.
          Si c’est vraiment les pédés qui les dérangent, ils cachent bien leur jeu, c’est assez un milieu jaquette flottante, je ne fréquente pas leur église mais je suis invité aux anniversaires des enfants, je constate.

          Je ne connais pas le milieu LGBT, je suppose qu’il ne veulent pas rendre obligatoire, la sodomie du dimanche et interdire les couples hétéros, j’ai un penchant pour les suffragettes, les filles qui ne se laissent pas marcher sur les pieds, je préfère garder mes habitudes.


          • vote
            jeanpiètre jeanpiètre 27 février 20:00

            @sls0
            vous vous exprimez comme si en france on violait à la matraque les gens dans la rue


          • 2 votes
            Carmela Carmela 25 février 08:42

            Bonjour à tous,

            Certains d’entre vous auront déjà lu l’info mais il me parait important de la faire circuler à nouveau sur ce fil sachant que Nigari oeuvre depuis longtemps pour une saine dissolution "du dark" en tout genre "de l’état profond".

            Merci également à Blueman et Pilule Rouge pour leurs propos chocs mais néanmoins cohérents tenus sur ce fil.

            "Mardi, le Président Trump a annoncé une enquête fédérale sur le scandale pédocriminel du PizzaGate impliquant un trafic d’êtres humains, et il a promis d’aider à mettre fin aux « horribles, vraiment horribles crimes qui se produisent. »

            Après avoir rencontré des spécialistes de la traite d’êtres humains, le président a tenu une brève conférence de presse dramatique, dans laquelle il a annoncé qu’il ordonnerait « au Département de la Justice, au Département de la Sécurité intérieure et à d’autres organismes fédéraux », d’affecter plus de ressources et de personnel à l’enquête.

            Apparaissant à la conférence de presse pendant moins de deux minutes, le Président Trump a déclaré que ce problème est « depuis quelque temps » dans le collimateur du gouvernement fédéral, mais depuis son entrée en fonction en janvier, l’enquête est devenue « beaucoup plus précise ».

            Plus d’infos ici :

            http://reseauinternational.net/trump-et-lenquete-sur-le-reseau-pizzagate/

            Souhaitons un bon dénouement à l’enquête...



            • 2 votes
              sls0 sls0 25 février 16:55

              @Carmela
              Chez moi le courrier est vraiment médique, du coup j’ai une boite postale à Miami.
              Aux USA il y a un bon coin locale, j’y vais de temps en temps on y fait de bonnes affaires.
              Sur ces bons coins locaux il y a souvent cette phrase : Safer sex greatly reduces the risk of STDs (e.g. HIV). Please report suspected exploitation of minors.
              On y voit des filles qui sont certainement mineures qui proposent des massages ou de l’escorte, à 80-90% derrière il y a des macs.

              C’est une plaie américaine et les américains en sont conscient mais comme officiellement ce n’est pas de la prostitution, ces annonces sont protégées par le premier amendement.

              Trump ne parle pas du pizzageate, c’est certainement à cela qu’il veut s’attaquer, à la télé US c’est des rues d’Oakland et de ses mineures pas de pizzéria.

              Malgré qu’il y ait souvent enlèvement, un mac de mineures c’est 5 ans de trou (8 ans pour un dealer), là dessus il peut y jouer.
              Il n’y a qu’un seul centre d’accueil de mineures de ce style aux USA en Californie, il n’y a que 60 places. Comme les filles sont libres de partir, les subsides sautent automatiquement, là dessus il peut jouer.

              Pour les annonces il ne peut rien faire, c’est protégé par le premier amendement.

              C’est un monde anglo-saxon, où le pauvre est responsable de sa situation, comme la prostitution de mineures c’est des pauvres, pas sûr que les choses changent.
              Nous on a une vision différente, on est égalitaire donc on se sent responsable, on aide et payer pour des centres d’accueil et de protection c’est normal.

              Comme on conduit l’Europe à marche forcée vers la paupérisation, ça risque d’arriver chez nous ces histoires.

              Pour aller de chez moi à la gare routière il y a 100m, comme il y a une zone de non droit très pauvre, les gens évitent et font un détour de 800m.
              Cette après-midi j’y installe de l’éclairage public, je serai entouré de mioches qui voudront aider, les gamines de 8-12 ans ont le couteau facile, les plus jolies misent sur leur cul pour s’en sortir, c’est très dur le monde des pauvres. En cas de viol, les flics ne bougent pas, ils ont peur de l’endroit.
              Ca ce n’est pas de la théorie, c’est de la pratique, je fais de l’assistance scolaire ce qui fait que certaines peuvent envisager un avenir sans passer par le cul, c’est parfois galère, il y en a une qui a sorti un couteau au collège, virée, dans son monde c’est pour se défendre à 1km au collège c’est un monde un peu différent.

              Trump s’il veut s’attaquer à la traite de personnes, il doit s’attaquer à la pauvreté, sinon c’est qu’un effet d’annonce.


            • vote
              Carmela Carmela 25 février 17:54

              @sls0
              Bonjour slsO,

              Merci pour votre témoignage !

              et

              "Trump s’il veut s’attaquer à la traite de personnes, il doit s’attaquer à la pauvreté, sinon c’est qu’un effet d’annonce."

              Oui, la pauvreté, les inégalités....tout part de là...depuis l’homme des cavernes devant lutter face aux dents de sabres...jusqu’à aujourd’hui avec des congénères en majeure partie dégénérés en meute de loups prêts à lui sauter à la gorge...

              Comment peux t-on le créditer d’un réel changement pour les années à venir ? Les infos que je lis ne vont pas dans le sens qu’il a évoqué lors de sa campagne électorale...mais bon, il est encore trop tôt, et parait-il...c’est un killer de souche....alors...nous verrons dans quelques mois... le monde en dira plus smiley



            • 1 vote
              sls0 sls0 25 février 19:24

              @Carmela
              Quand je parle de pauvreté c’est plus l’écart riche/pauvre qui importe.
              J’épluche de temps en temps les chiffres de la délinquance d’Amérique latine, c’est du non droit la délinquance, la plus forte corrélation c’est avec l’écart riche/pauvre.
              C’est relativement pauvre chez moi mais j’ai 50 à 100 fois plus de sourires, la richesse ne fait pas le bonheur.
              On confond souvent vivre simplement et pauvreté surtout chez nous où l’on est très sensible au marketing, acheter c’est exister.

              J’ai des gouts très simples, l’environnement local n’est pas choqué si je ne dépense pas plus de 400€ par mois, il m’est donc facile de sponsoriser des études scolaires et de voir la pauvreté au plus près.

              L’écart riche/pauvre est apparu à la fin du néolithique avec l’apparition des villes.
              Il y a toujours eu 1% de la population qui a exploité le reste. L’apparition du pétrole à permis une classe moyenne dans quelques endroits avec un niveau de savoir qui permettait la prise de conscience de l’injustice.
              Le pétrole est appelé à disparaitre, les énergies de substitution je ne suis pas sûr qu’elles permettent un maintien des classes moyennes.
              La notion de justice risque de disparaitre.
              On met toujours sur le compte de sociétés secrètes ou autres les abus, statistiquement parlant c’est dans l’environnement proche.
              Le pauvre n’a aucune notion d’injustice, c’est ainsi. Il est dans sa caste et il s’y tient.
              Il y a des gamines que j’envoie dans des collèges pour castes plus élevées, il faut voir le léger ’’désarroi’’ des parents face à leur fille, elle est d’une autre caste. Les parents sont hyper heureux pour leur fille mais elle fait partie d’une autre caste.
              11 à 13% de mineures enceintes chez moi, aucune chez les filles que je suis et dans leur environnement. Ce n’est pas une fatalité être pauvre mais le message est dur à faire passer.


            • vote
              Carmela Carmela 25 février 21:21

              @sls0

              "
              Quand je parle de pauvreté c’est plus l’écart riche/pauvre qui importe."

              Là, en ce point précis, vous nommez le plus grand clivage planétaire entre nations, peuples, tribus, individus, cellules, atomes, électrons... manifestés jusqu’à l’état quantique....

              A des degrés variés et pour revenir à ce fameux écart concernant le riche/pauvre (vécu de manière relative selon les us et coutumes d’ un pays à un autre, considéré plus "développé" ou en état d’être plus avancé....mais là encore...par qui et pour quoi ? ...). Je m’en tiendrai donc comme à une ligne de survie à toutes forme d’homéostasie à privilégier pour chacun des êtres vivant sur cette planète. En nos pays occidentaux qui avons connu une croissance exponentielle durant l’essor industriel devons à présent accepter de produire de façon raisonné et raisonnable et permettre aux peuples et nations qui ont connu un développement différent à s’autogérer, s’autodéterminer en fonction de leurs besoins réels sans les spolier, les intruser de façon totalitaire comme l’on voulu les impérialistes américains et alliés avec volonté d’uniformisation mondialiste. Il en va de même pour l’unité globale de chaque être humain libre de toute atteinte au delà de sa volonté propre, intégrité physique et morale...

              "Le pétrole est appelé à disparaitre, les énergies de substitution je ne suis pas sûr qu’elles permettent un maintien des classes moyennes.
              La notion de justice risque de disparaitre."

              C’est tout le dilemme des rapports de forces et stratégies géopolitiques (avec guerres qui vont avec) menés par des affamés inconscients de la conso.... Et Trump en accordant crédit à l’exploitation du gaz de schiste, énergies fossiles ne me rassure pas du tout sur de réels intentions humanistes et responsables...

              "Le pauvre n’a aucune notion d’injustice, c’est ainsi. Il est dans sa caste et il s’y tient."

              Je ne suis pas d’accord avec ce postulat. Une atteinte, un déséquilibre, une blessure à ce qui est... pour faire court.... sera toujours une souffrance même si la tradition religieuse, spirituelle, culturelle d’un pays en oblitère le sens perçu de faon relative...Notre nature est ainsi faite, nous ressentons initialement même au plus profond de notre être, conscient ou pas : le bon, le juste, le beau, le vrai.

              " Ce n’est pas une fatalité être pauvre mais le message est dur à faire passer."

              Et ce n’est pas une fatalité non plus que de reconnaître notre essence divine !

              Oui, nous sommes tous et à n’importe quel endroit du globe porteurs de messages de cette vie qui nous anime. Juste apprendre à mieux nous rencontrer et je crois qu’il se trouve là, le véritable problème de la pauvreté... smiley

              Merci à vous slsO pour ce partage,



            • vote
              gorobei 26 février 17:44

              @sls0
              témoignage très instructif. Merci.


            • 2 votes
              tobor tobor 28 février 01:10

              Étrange idée d’avancer que le mariage se limite à l’engagement amoureux des signataires/intéressé/es !
              C’est avant tout un statut officiel aux yeux de l’état, un couple non-marié vivant sous le même toit paye plus d’impôts ou que sais-je (?) C’est un moyen d’officialiser son séjour au pays pour pas mal de monde aussi (dont pas mal de français/es ou luxembourgeois/es vers la Belgique, encore de nos jours).
              .
              La vision chrétienne du phénomène du "genre" tel qu’on le voit infligé aux petit/es, s’arrête généralement aux symptômes contraires à son éthique et à ses idéaux en omettant d’y associer les choses vraiment pragmatiques.
              .
              Le combat qui peut se mener contre la dissémination des théories du genre n’a rien à y gagner en mettant en avant "la valeur familiale chrétienne" plutôt qu’en termes humanistes, ça ne fait que folkloriser encore plus l’aspect réactionnaire des antis (dont je suis aussi mais loin de tout affiliation religieuse).
              Il y a donc les arguments "pour croyant/es" qui immanquablement font mousser les athées (entendre "rire") et dévient du sujet mais il y a aussi des arguments éthiques et responsables pour s’adresser à tous/toutes...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nigari

Nigari
Voir ses articles







Palmarès