• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Tronche en Biais vs Stop Mensonges : Dialogue désaccordé

La Tronche en Biais vs Stop Mensonges : Dialogue désaccordé

Dialogue difficile mais respectueux entre Laurent de Stop Mensonges (site qui met en avant des thèses conspirationnistes très nombreuses) et Thomas de La Tronche en Biais (représentant du courant zététique). La question qui les réunit : par quel moyen pouvons-nous distinguer le vrai du faux ? Si Thomas a foi dans la méthode scientifique, Laurent n'y soumet pas ses croyances et préfère miser sur son ressenti. Deux approches aussi opposées ne génèrent le plus souvent que mépris et raillerie réciproques. Alors qu'Internet creuse un fossé entre divers publics aux représentations et aux modes de pensée très différents, ce type d'échange cordial et patient est à saluer.

 

Première partie (organisée par La Tronche en Biais) :

 

 

Deuxième partie (organisée par Stop Mensonges) :

 

 

Tags : Internet Science et techno Psychologie Conspirationnisme Zététique



Réagissez à l'article

28 réactions à cet article


  • 3 votes
    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 juin 13:01

    En fait c’est beaucoup plus intéressant que je ne le pensais au départ. 


    Pour Thomas, la vérité s’aborde comme dans un procès, où il s’agit de trouver des preuves et de faire des démonstrations. Je préfère cette approche pour construire des moteurs d’avions ou faire de la chirurgie. 

    Pour Laurent, la vérité est une expérience personnelle qui s’éprouve sans avoir le souci de l’imposer à l’autre ou de lui prouver quoi que ce soit, mais qui exige une sincérité avec soi-même. C’est une disposition d’esprit intéressante pour faire des découvertes inattendues et changer de paradigme. 

    Je trouve très intéressant que ces deux catégories de personnes existent : des "rigoureux" avec un mental qui résiste et des "fluides" avec une esprit curieux. 

    • 10 votes
      yoananda yoananda 13 juin 13:17

      @Qaspard Delanuit
      "Je trouve très intéressant que ces deux catégories de personnes existent : des "rigoureux" avec un mental qui résiste et des "fluides" avec une esprit curieux. "

      Il y a une 3ème catégorie qui marie les 2, la rigueur et la curiosité, qui fait des va-et-vient incessants entre les 2, qui laisse la rigueur au placard pour explorer ses intuitions, puis qui valide ses intuitions par un travail aussi rigoureux que possible.


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 juin 13:20

      @yoananda
      Certes !


    • 2 votes
      yanleroc yanleroc 14 juin 10:05

      @yoananda

      Cette catégorie est simplement la définition de ce qu’ est la démarche scientifique, enfin ce qu’ elle devrait être. 

      Si certains scientifiques officiels l’appliquaient, il n’ y aurait plus besoin de zététiciens qui sont des gens incapables d’ aller chercher une baguette de pain sans GPS.

      La recherche de la preuve et de la vérité, ce n’ est plus au niveau de la Science qui est limitée, qu’ il faut la chercher, 

      c’est au fond du cerveau de chacun, là il y a des blocages, ceux là même qui permettent de rester dans sa zone de confort mental.


    • 2 votes
      Nigari Nigari 14 juin 21:50

      @yanleroc
      Cette catégorie est simplement la définition de ce qu’ est la démarche scientifique

      Certains scientifiques comme le Dr. Yehuda Elkana et le Dr. Gerald Holton ont soutenu que les découvertes et les grandes innovations scientifiques étaient associées à l’intuition créatrice ; c’est à dire la capacité de sentir ou de savoir immédiatement les choses sans aucun raisonnement (une perception par l’inconscient selon Jung)... le reste coule de "source". On est loin du zététitruc

      L’exemple le plus représentatif est certainement Nikola Tesla, ce génie américano-serbe qui est l’inventeur d’innombrables brevets comme le moteur électrique, le courant électrique alternatif, la radio, la télécommande, la robotique, le laser, les ampoules fluorescentes, l’énergie libre, etc. Tesla maîtrisait pas moins de douze langues et sa mémoire photographique associée à sa capacité d’animation mentale était un atout exceptionnel pour son travail d’ingénieur. Cet homme extrêmement ingénieux et hyper-productif souffrait de plusieurs maladies mentales : un trouble du déficit de l’attention (souvent lié à de l’hyperactivité), un trouble obsessionnel compulsif (TOC) et un trouble bipolaire. Nikola Tesla souffrait également de nombreuses phobies ou au contraire de passions démesurées. Une explication de ses troubles psychiques et de son génie viendrait des expériences de mort imminente qu’il aurait vécu dans sa jeunesse. Lorsqu’il était enfant, il a failli se noyer et il aurait alors fait une sortie hors de son corps physique. Plus tard durant sa carrière, Tesla eu un accident en travaillant sur une bobine électrique, il entra en contact avec une charge électromagnétique de plusieurs millions de volts. Il a rapporté que durant cette expérience aux frontières de la mort, il est entré dans un état où il pouvait voir le passé, le futur et le présent sur un même plan, dans ce qu’il qualifia de "vision mystique". Il déclara qu’il avait voyagé à travers l’espace et le temps, chose commune aux témoignages de sortie hors du corps lors des expériences de mort imminente. (extrait de MK - Abus Rituels et Contrôle Mental)


    • vote
      yanleroc yanleroc 15 juin 00:33

      @Nigari

      Et dire qu’ il a fini seul, dans la misère d’une chambre d’hôtel à New York.

      Il avait rencontré en 1892, Arsène d’ Arsonval qui était le "vénéré maître" de G. Lakovsky, pionniers de l’ électro-thérapie à laquelle je m’ intéresse modestement à travers les travaux de Marcel Violet dont j’ai presque fini la réalisation de son fameux condensateur à la cire d’abeille (je bute encore sur la stabilisation de la température de fonte de la cire à 64-65 degrés).

      D’ Arsonval qui disait:que "Pour être un savant, il faut d’abord être un grand sensible et au fond, un artiste, pour ne pas dire un poète  !"On est loin loin de la zététruc qui n’est que la voiture-balai de la Science Officielle.

      Lakovsky quant à lui écrit dans "les secrets de la vie" : "En matière de recherche scientifique, il est bon d’encourager les idées qui paraissent les plus osées...les idées d’un fou ne diffèrent des conceptions d’un homme de génies que parce que l’ expérimentation infirme les premières et confirme les secondes ". 

       Einstein, JPP et bien d’autres, ont également fait des déclarations qui vont dans ce sens (mais pas les experts du GIEC..)

      ..le passé, le présent et le futur sur un même plan, est très très difficile à conceptualiser sans être en état de choc effectivement, en tout cas pour moi.


       Merci pour Elkana et Holton que je ne connaissais pas.


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 juin 13:19

      Comment sait-on que quelque chose est vrai ?  smiley


      • 1 vote
        yoananda yoananda 13 juin 13:23

        @Qaspard Delanuit
        on ne le sait pas, on fait comme si tant que ça marche smiley


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 juin 13:27

        @yoananda

        Eh oui !


      • vote
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 13 juin 14:04

        @Qaspard Delanuit
        Le mieux c’est de le vivre personnellement après c’est une histoire de confiance donnée ou non à celui qui raconte cette expérience où comment accorder une confiance absolue à l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours, le début de la rumeur, des désinformations, des variations personnelles apportées pour des raisons diverses par tous les intermédiaires entre le fait réel et les descriptions faites de ce fait réel.

        .

        Au début, une femme vit une souris, elle en a eu peur et le raconta à sa voisine qui à son tour rapportait cette histoire à la sienne, entre temps la souris est devenue un rat énorme aux yeux rouges, la troisième voisine y alla de son commentaire pour une fois qu’elle se sentait intéressante raconta à une amie qu’une connaissance de sa voisine avait vu un dragon dns sa cave qui crachait du feu et ainsi de suite... Origine des mythes, des légendes, des dieux, des religions avec tout ce que cela comporte comme conséquences, des milliards de morts inutiles à la clé, tout ça pour défendre une vérité que chacun fait sienne.

        .

        D’autres questions ?


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 juin 16:55

        @Gaston Lagaffe
        "Origine des mythes"


        Non. 


      • vote
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 13 juin 17:45

        @Qaspard Delanuit
        Si.


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 juin 22:59

        @Gaston Lagaffe
        Les mythes ne sont pas des croyances, Gaston. Les contes et légendes non plus. On ne peut pas expliquer par exemple le mythe de Sisyphe avec votre combinaison. 


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 juin 13:32

        Comment reconnait-on un mensonge ? 


        • vote
          yoananda yoananda 13 juin 13:33

          @Qaspard Delanuit
          en le confrontant.


        • 1 vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 juin 13:44

          @yoananda
          En le confrontant à quoi ? 


        • 1 vote
          Zatara Zatara 13 juin 13:44

          @Qaspard Delanuit

          Comment sait-on que quelque chose est vrai ?

          Comment reconnait-on un mensonge ?

          la différence est aussi énergétique.....


        • vote
          yoananda yoananda 13 juin 13:54

          @Qaspard Delanuit

          à la vérité.


        • 1 vote
          yoananda yoananda 13 juin 13:54

          @Zatara
          "la différence est aussi énergétique....."

          Oui mais seuls les justes peuvent le percevoir.


        • vote
          Zatara Zatara 13 juin 14:20

          @yoananda
          je ne parlais pas d’un point de vue spirituel.... juste faire remarquer la différence entre ce qui s’impose sans effort, et ce qui doit être combattu en permanence..... il est très facile de créer un mensonge estampillé vérité, il est foutrement compliqué de le déloger...


        • 1 vote
          Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 13 juin 14:21

          @Qaspard Delanuit
          Le mieux c’est d’aller vérifier par soi même sinon c’est une histoire de confiance trahie ou non, votre meilleur pote vous dit qu’il a tué quelqu’un et qu’il a besoin de vous pour un alibi, sans voir le cadavre, croyez vous votre ami sur parole ou avez vous besoin de voir la victime pour le croire ?

          .

          Vous avez vu le cadavre qu’allez vous faire ? Aider votre ami en mentant pour lui éviter la prison ou le dénoncer à la justice parce que vous êtes honnêtes et que l’amitié ne tient pas à ce prix là ou allez vous vous compromettre par fidélité amicale ?

          .

          Caroline Fourest vous dit qu’elle a un bleu au cul car elle a été lynchée par des nervis d’extrême droite aux yeux injectés de sang, le crâne rasé et des svastikas tatouées sur leur front, forcément national, lui donneriez vous le bon dieu sans confession grâce à sa frimousse d’ingénue perverse ou allez vous mettre en doute sa parole sachant que c’est une mythomane avérée pour qui les arrangements avec les vérités qu’elle croit dénoncer ou investiguer ne l’empêchent pas de dormir, au risque de voir sa conscience professionnelle passer dans les chiottes ?

          .

          Un politicien vous dit que la France va mieux depuis quelle pense printemps, allez vous le croire sur parole parce qu’il est trop mignon avec sa vieille peau ou allez vous attendre que les paroles deviennent des actes perceptibles jusque dans votre vie personnelle ?

          .

          Un gitan vous dit que le vélo qu’il tente de vous vendre appartenait à son arrière grand-père, la batterie du vélo électrique car ça en est un vous met la puce à l’oreille quand à l’âge réel du vélo que son arrière grand-père ne pouvait conduire puisque décédé bien avant l’invention des E-Bikes, allez vous le traiter de menteur au risque de vous prendre tous les Lopez du 63 bodybuildés à outrance sur le coin de la tronche ?

          .

          Raël vous affirme que les Elohim ont des chiottes roses, allez vous le croire sur parole ou demanderiez vous des photos de l’engin en question avant de rejoindre sa secte et ses anges de 20 ans aux seins siliconés par frustration sexuelle de votre vie actuelle ?

          .

          Un marchand ambulant veut vous vendre du shampoing et vous êtes chauve, il affirme que ce produit fait, entre autres prodiges comme sogner le cancer, repousser les membres amputés, bander comme un taureau à passé 90 ans, repousser les cheveux et que dans 3 mois vous aurez la tignasse du hippie que vous étiez à vos 20 ans, achèteriez vous son produit miracle, qui, après analyses en laboratoire, s’avèrera être de l’eau colorée avec des extraits de menthe ?

          .

          Un prêtre vous affirme qu’il n’a jamais violé votre fils pendant les cours de chorale dans la sacristie, votre fils soutien le contraire, qui croiriez vous ? Le prêtre car vous êtes croyant alors vous mettez une bonne branlée à votre con de fils pour lui apprendre à blasphémer ou alors votre instinct paternel vous dit que votre fils de 7 ans n’a pas pu inventer ces histoires de cierges pascal enfoncés dans son cul malgré qu’il soit déjà tombé par hasard sur youporn en pianotant sur votre portable insuffisamment sécurisé et vous tabassez le prêtre pour lui apprendre à ne pas fourrer sa bite n’importe où parce que quand même, y a une morale dans ce monde de fous ?

          .

          Si je vous affirme avec véhémence et insistance soutenue que sur mes papiers d’identité c’est bien le nom de Gaston Lagaffe qui y est imprimé, me croiriez vous sur parole ou alors vous douteriez fortement de ma bonne foi et vous vous dites à raison que je trolle parfois sur ce forum de fous ?

          .

          D’autres questions ?


        • 1 vote
          Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 13 juin 14:29

          @Zatara
          il est très facile de créer un mensonge estampillé vérité, il est foutrement compliqué de le déloger...

          .

          Surtout quand un peu de vérité est mêlée à un gros mensonge... Nous n’avons pas tous la vocation et les compétences requises pour devenir des Colombo alors on délègue, naïvement, mais surtout parce qu’on n’a pas le $hoah à d’autres le soin de démêler le vrai du faux sur des questions qui nous intéressent bien qu’elles ne devraient pas forcément nous concerner, c’est juste que nous sommes curieux de nature. Sans curiosité, l’humanité serait restée dans ses grottes, sans papier cul, sans Hanouna, merde 4a devait être tellement reposant d’être un cro-magnon... Oui c’était mieux avant, plus brutal, plus sauvage, mais on ne s’embarrassait pas de ceci cela, on ne tortillait pas du cul pour chier droit, le mensonge se traitait à la massue à pointes de silex et basta. C’est quand les hommes ont voulu se sociabiliser et civiliser que le mensonge est devenu obligatoire, car mieux vaut parfois un petit mensonge qu’un gros drame.

          .

          Rien que le fait de répondre oui à la question : Bonjour ça va ? C’est souvent mentir, mais c’est plus pratique car si à chaque fois qu’on posait cette question à quelqu’un la personne en question allait déballer que non ça va pas car sa grand-mère a des hémorroïdes alors elle est tombée de sa chaise et en est morte qu’ensuite elle a découvert qu’elle ne l’a pas couchée sur son testament et qu’elle a tout légué à Omar, le jardinier qui était si gentil avec sa grosse bite, il n’y aurait sans doute plus de dialogue social viable, alors on ment, on est dans une merde noire mais on ment effrontément à la question, Salut ça va ? On répond traîtreusement oui, sans même avoir honte, car ce oui bref, mensonger, fourestien, ça fait 2 heures de boulot gagnées.

           


        • vote
          yanleroc yanleroc 14 juin 11:55

          @yoananda
          Laquelle, la tienne, la mienne, celle qui est reproductible uniquement ? 


        • vote
          yoananda yoananda 14 juin 13:03

          @yanleroc
          cf la réponse à la précédente question sur "comment on sait qu’un truc est vrai" : on ne le sait pas, on fait comme si tant que ça marche


        • vote
          yanleroc yanleroc 20 juillet 01:23

          @yoananda
          ".. sans blague  !"


        • vote
          CoolDude 13 juin 16:10

          Par quel moyen pouvons-nous distinguer le vrai du faux ?

          En employant un langage "industriel"... Par le test (quand on peut) et la validation/vérification. C’est très coûteux... Donc, des fois, on fait confiance, etc...

          (L’art d’avoir tort en toute bonne foi
          https://www.youtube.com/watch?v=lwJ1mzMbv9Q
          Effet gourou ou effet puits : 48’00)

          En complément :
          Un classique...

          Zététique : Henri Broch
          https://www.youtube.com/watch?v=UvMGZeU7hdw

          Fondateur et directeur du laboratoire de zététique et de l’enseignement zététique à l’Université de Nice Sophia Antipolis, essayiste, sceptique, Henri Broch est un des plus importants critiques de la parapsychologie et des pseudo-sciences.
          Il analyse ici et défend le rationalisme scientifique face aux allégations de phénomènes paranormaux et bien au-delà.

          Ces vidéos s’inscrivent dans le projet "Lazarus" et viennent s’ajouter aux enregistrements, déjà disponibles, des propos de Florent Martin, James Alcock, Normand Baillargeon ou Jean-Léon Beauvois, autant d’auteurs qui apportent un éclairage original et pertinent sur ces domaines qui nous passionnent.


          • vote
            yoananda yoananda 13 juin 16:20

            @CoolDude
            la on passe dans les heuristiques ...


          • 1 vote
            Miona Miona 13 juin 22:47

             Ici même, il y a quelques jours, j’ai demandé à _ _ _ _ s’il pouvait dire sur quoi il se basait pour décider que le Kali Yuga était une réalité ? (sous son commentaire disant la chose suivante : "Le kali yuga est une réalité pour moi, c’est le dernier âge de l’humanité, l’âge des ténèbres spirituels et de la mort. C’est un processus naturel, l’humanité doit mourir pour pouvoir renaître et comme Dieu est incapable de faire le moindre mal, ce rôle est confié à Satan et aux illuminati.")
             
            Hé bien j’attends toujours la réponse... ( ._° )
             
            J’aurais pu aussi lui demander comment il pouvait être aussi sûr que "Dieu est incapable de faire le moindre mal", etc smiley (et pas pour me moquer de lui ! Juste par curiosité et parce que le sujet m’intéresse)

            

            Ajouter une réaction

            Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

            Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


            FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zodiac

Zodiac
Voir ses articles







Palmarès