Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le sang du Pauvre

Le sang du Pauvre

"Le sang du Pauvre, c’est l’argent. On en vit et on en meurt depuis des siècles. Il résume expressivement toute souffrance. Il est la Gloire, il est la Puissance. Il est la Justice et l’Injustice. Il est la Torture et la Volupté. Il est l’exécrable et adorable, symbole flagrant et ruisselant du Christ Sauveur, in quo omnia constant. Le sang du riche est un pus fétide extravase par les ulcères de Cain. Le riche est un mauvais pauvre, un guenilleux très puant dont les étoiles ont peur. La Révélation nous enseigne que Dieu seul est pauvre et que son Fils Unique est l’unique mendiant".

 

Voilà résumé, avec Le Salut par les juifs, une des oeuvres majeures de cet exceptionnel styliste et écrivain qu’était Léon Bloy. Si, comme l’affirment les Evangiles, "le royaume des cieux appartient aux violents et à ceux qui s’en emparent", il y a fort à parier que Bloy y figurera aux tous premiers rangs, tant la virulence, et le génie, de son verbe furent acérés contre la bêtise de ce monde. Toute son oeuvre, en parfaite harmonie avec sa foi chrétienne, fut consacrée à l’éloge de la grandeur et à la défense des petits et des humiliés, situation qu’il connaissait fort bien, lui qui vécut si longtemps, contrairement à la plupart des fausses gloires de son époque, dans une réelle misère matérielle.

 

Si l’on est un croyant sincère, on ne peut sortir complètement indemne à la lecture de cet ouvrage qui met en lumière l’Evangile dans toute sa radicalite. Parce que le ’riche’ dont il est question, ce n’est pas seulement cette petite minorité de milliardaires et de financiers qui dirigent le monde, le ’riche’ c’est vous, c’est moi, c’est nous tous ! C’est à dire toute cette "masse d’individus au coeur sec" incapables de renoncer, ne serait-ce qu’un tout petit peu, à leur confort matériel pour tendre la main à celui qui est en train de hurler sa douleur et sa misère au coin de la rue. Il n’est nullement question ici de faire de la moraline ou de la demagogie facile mais simplement de comprendre le sens de cet ouvrage et de cet immense écrivain dont "la voix cria longtemps dans le désert" de cette société de plus en plus malade de fric et d’égoïsme.

 

 

 

 

 

Citations extraites du Sang du pauvre

 

"Le riche est une brute inexorable qu’on est forcé d’arrêter avec une faux ou un paquet de mitraille dans le ventre"

 

 "Il est intolérable à la raison qu’un homme naisse gorgé de biens et qu’un autre naisse au fond d’un trou à fumier. Le Verbe de Dieu est venu dans une étable en haine du Monde, les enfants le savent, et tous les sophismes des démons ne changeront rien à ce mystère que la joie du riche a pour substance la Douleur du pauvre. Quand on ne comprend pas cela, on est un sot pour le temps et pour l’éternité. Ah, si les riches modernes étaient des païens authentiques, des idolâtres déclarés ! Il n’y aurait rien à dire. Leur premier devoir serait évidemment d’écraser les faibles et celui des faibles serait de les crever à leur tour quand l’occasion s’en présenterait. Mais ils veulent être catholiques tout de même et catholiques comme ça ! Ils prétendent cacher leurs idoles jusque dans les plaies adorables."

 

"Les catholiques ! Des créatures grandies, élevées dans la Lumière ! Informées à chaque instant de leur effrayant état de privilégiées ; incapables, quoi qu’elles fassent, de rencontrer seulement l’erreur, tant la société ou elles vivent, toute ruinée qu’elle est, a pu conserver d’unité divine ! Des intelligences pareilles à des coupes d’invités de Dieu où n’est versé que le vin fort de la Doctrine sans mélange !... Ces êtres, dis-je, descendus volontairement dans les Lieux sombres, au-dessous des hérétiques et des Infidèles, avec les parures du festin des noces, pour y baiser amoureusement d’épouvantables idoles ! Lâcheté, avarice, imbecilite, cruauté. Ne pas aimer, ne pas donner, ne pas voir, ne pas comprendre, et, tant qu’on peut, faire souffrir !...Je ne sais rien d’aussi dégoûtant que de parler de ces misérables qui font paraître petites les souffrances du Rédempteur, tellement ils ont l’air capable de faire mieux que les bourreaux de Jérusalem...je n’ai cessé de l’écrire depuis vingt ans. Jamais il n’y eut rien d’aussi odieux, d’aussi complètement exécrable que le monde catholique contemporain...je déclare au nom d’un très petit groupe d’individus aimant Dieu et décidés à mourir pour lui, quand il le faudra, que le spectacle des catholiques modernes est une tentation au-dessus de nos forces.

 

"Le grand Napoléon était pour nous la France, véritablement. Il était nos villages, nos fiancées, nos foyers lointains, nos humbles églises pleines d’images de saints guérisseurs et de vieux vitraux où d’anciens guerriers le représentaient. Il était tout cela pour nous les pauvres et, malgré la peine, c’était bien vrai que nous donnions notre vie pour tout cela. Qu’importaient Ça dix ou Moscou ? Avec lui nous étions toujours en France, dans une France plus belle que tout ce que les poètes ont pu dire. Il n’est pas possible qu’elle disparaisse, que vous l’effaciez de la terre. Vous nous la devez bien, notre douce France, les pauvres que nous sommes l’ont payée si cher ! Oh, cette carte future, et le royaume de Marie, et Napoléon le Grand, et toute l’histoire, et ce sanglot des morts ! Où se cache-t-il donc le va-nu-pieds tout puissant qui doit succéder à Napoléon et qui réalisera, en une manière que ne peut deviner aucun homme, la divine figure de ce Précurseur ?"

 

Tags : Livres - Littérature Société Culture



Réagissez à l'article

10 réactions à cet article


  • 1 vote
    michel-charles michel-charles 2 novembre 2015 12:34

    Le sang du Pauvre...ce n’est pas la sueur... ?


    • 1 vote
      Soi même 2 novembre 2015 18:39

      Es que vous savez pourquoi nous sonnes au bord du gouffre civilisationnel ? Il se pourrait bien que l’Europe a raté sa mission, et au lieux de la prendre a bras le corps, elle c’est réfugiée dans 2 guerres mondiales qui on fait le lie de sa décomposition qui a fait le bonheurs d’une puissance qui ne peut pas existé sans insufflé sur terre le chaos et la misère.


      • vote
        Mr.Kout 2 novembre 2015 21:48

        [...]Si, comme l’affirment les Evangiles, "le royaume des cieux appartient aux violents et à ceux qui s’en emparent" [...]


        euhhh, non c’est pas ça que disent les évangiles et encore moins sans contexte.

        Mathieu 11

        ......11Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. 12Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent. 13Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu’à Jean ; 14et, si vous voulez le comprendre, c’est lui qui est l’Elie qui devait venir. 15Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. .....






        • vote
          micnet 2 novembre 2015 22:03

          @Mr.Kout

          Oui et ?? En quoi ça contredit la phrase de l’article ? 


        • vote
          Gollum Gollum 3 novembre 2015 09:33

          @micnet

          Je pense qu’il veut suggérer qu’à partir de Jésus il n’est plus besoin d’être violent…

          Ceci dit ce n’est pas vraiment ce que suggère l’Apocalypse qui parle bien de victoire quant à l’obtention du statut d’élu de Dieu..

          Quant à Bloy faudra que je m’y penche sérieusement un jour… 

          J’ai parcouru sur le web, il y a quelques mois, un portrait à charge contre Bloy fait par un catholique traditionaliste, et qui montre des positions assez hétérodoxes de Bloy quant à son christianisme jugé assez hérétique par le bonhomme en question…

          D’après les citations, Bloy semblait un peu allumé quand même, attendant l’Apocalypse pour quasi la semaine suivante, et ce en quasi permanence (ce qui est la maladie assez typique des millénaristes).. Et essayant aussi de faire passer Lucifer pour l’Esprit Saint, etc… en amitié intime avec un autre allumé du même genre Ernest Hello assez hérétique aussi.. 

          La femme de Bloy, ancienne prostituée, prophétisant comme une pythie et Bloy prenant ses visions pour argent comptant..

          Bon je n’arrive pas à remettre la main sur ce site web et ma mémoire me fait défaut.. D’un autre côté faut se méfier comme la peste d’un catholique traditionaliste habitué à tordre les choses et à leur faire dire ce qu’elles ne disent pas… smiley

          Quoiqu’il en soit cela n’enlève rien au génie littéraire aussi bien de Bloy que de Hello.


        • vote
          Rounga Rounga 3 novembre 2015 14:00

          @Gollum
          J’ai parcouru sur le web, il y a quelques mois, un portrait à charge contre Bloy fait par un catholique traditionaliste, et qui montre des positions assez hétérodoxes de Bloy quant à son christianisme jugé assez hérétique par le bonhomme en question…

          Il s’agissait sûrement de Barbaut. Eviter d’aborder Bloy par ce biais-là.



        • 1 vote
          Gollum Gollum 3 novembre 2015 14:23

          @Rounga

          Vous avez raison. 

          Du coup j’ai retrouvé le lien : http://wordpress.catholicapedia.net/wp-content/uploads/2013/03/1957_RAYMOND-BARBEAU_Un-Prophete-Luciferien-Leon-Bloy.pdf

          Sinon, bien d’accord qu’il faut garder sont quant-à-soi et juger sur pièces..

          J’ai plus d’une fois été confronté à ce genre de personnages qui voient le diable partout notamment chez des personnalités hétérodoxes surtout quand elles touchent plus ou moins au christianisme.. Guénon y a eu droit, Abellio aussi…

          Tiens au fait si je devais aborder Bloy, par où commencer ?


        • vote
          Rounga Rounga 3 novembre 2015 15:22

          @Gollum
          Léon Bloy fait partie de ces auteurs dont l’oeuvre est si riche qu’elle est une sorte de Thèbes aux cent portes, et qu’on peut y pénétrer par maints endroits. Il n’est donc pas aisé d’indiquer une oeuvre qui serait bonne pour entamer une exploration bloyenne. Cependant il y a deux aspects principaux chez Léon Bloy, qui ne sont pas forcément toujours distingués entre eux. Il y a le côté mystique, incandescent d’amour, qui grâce à son style très particulier produit des véritables pépites théologiques ; et de l’autre le côté acerbe, férocement mordant, où la plume s’aiguise à l’extrême pour frapper avec une violence inouïe sur la pourriture de l’époque.

          Mais si je devais quand même en choisir un, pour le premier côté, je conseillerais cette très belle lecture par Laurent James (encore un drôle d’hétérodoxe) du Symbolisme de l’Apparition.

          Pour le second, je conseillerais L’exégèse de lieux communs :


        • vote
          micnet 3 novembre 2015 19:54

          Bonsoir Gollum,

          En complément des précieux conseils de Rounga, je vous donne également les miens, à savoir Le Salut par les juifs qui constitue selon moi un chef d’oeuvre à la fois stylistique et theologique, puis Je m’accuse  qui est un pamphlet au vitriol contre Zola lié notamment à l’affaire Dreyfus

          https://fr.m.wikisource.org/wiki/Je_m%E2%80%99accuse%E2%80%A6/Texte_entier


        • 1 vote
          Gollum Gollum 4 novembre 2015 10:33

          @micnet & Rounga

          Merci à vous deux. smiley J’avoue être plus intéressé par le côté théologique que par le style ou l’aspect pamphlétaire…

          Mais je suis aussi capable d’apprécier les deux aspects néanmoins. Bon je sais pas trop quoi choisir je vais commencer par le symbolisme de l’apparition de Laurent James..

          Sinon Laurent James je connaissais un peu, il prend ses références chez Jean Phaure notamment que je connais bien… Je viens de tomber sur la différence entre Atlantide et Atlantisme opérée par Douguine sur ce site, un must avec lequel je suis complètement d’accord…

          Comme quoi un symbolisme éclairé par l’esprit de Tradition ne peut que déboucher sur des éclairages profonds et vrais à l’image de ce qu’était capable un Guénon en son temps… 

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON

Auteur de l'article

micnet


Voir ses articles







Palmarès