Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Manifestation du 1er mai : Mise en évidence de la propagande médiatique

Manifestation du 1er mai : Mise en évidence de la propagande médiatique

Quelques jours après les manifestations du 1er mai, il semble que l'écart entre la version relayée par les médias et celle diffusée sur les réseaux sociaux n'ait jamais été aussi grand.

 

Voici comment BFM rapporte la journée du 1er mais 2016, à Paris dans une vidéo intitulée "la stratégie des casseurs" qui est censée retracer le déroulé de la journée :

 

 

La version de BFM :

1) Départ de la manifestation
2) Des casseurs détruisent le mobilier public
3) La police essaie de séparer le cortège pour "isoler" les casseurs, sans succès

 


Sauf qu'en direct la version n'était pas tout à fait la même :
 

 

La journaliste ne parle pas d'incidents AVANT la séparation du cortège, elle explique d'ailleurs que le mouvement est très eclectique, (composé de syndicalistes, de jeunes ou moins jeunes, de familles..etc).

 

Elle ajoute que la séparation du cortège par la police est mal supportée par l'ensemble des manifestants qui demandent simplement le respect de leur droit de manifester.

 

Le compte twitter de Juillette Harau, journaliste au Monde qui commente en en temps réel, semble confirmer l'impression donnée par la journaliste BFM lors du direct :

 

"Le défilé du #1ermai s'engage dans une ambiance festive rue de Lyon à #Paris pic.twitter.com/8eCH3td626 "

— Juliette Harau (@juliette_harau) 1 mai 2016

 

 

Et seulement 10 minutes plus tard :

 

"Mais à l'avant, plus de bannières, les manifestants bloqués chantent "tout le monde déteste la police" #1ermai pic.twitter.com/J1Hnr6rfcV "

— Juliette Harau (@juliette_harau) 1 mai 2016

 

 

Les manifestants ont donc été bloqués avant les prétendus débordements à moins qu'en seulement 10 minutes, les "casseurs" aient eu le temps de briser le mobilier urbain et la police de déployer une centaine d'hommes... Mais il serait étonnant que les journalistes sur place n'en aient pas fait état..

 

La version donnée par BFM le soir semble ne pas être fidèle aux événements.

 

Voici une troisième vidéo émanant de la "CGT Carrefour Market", elle s'étend du départ jusqu'à la séparation du cortège, là-aussi, on voit que la manifestation se déroule dans le calme et qu'en réalité la séparation du cortège a bien précédé les heurts entre citoyens et policiers.




Il ne s'agit pas ici de prendre position pour les casseurs, mais simplement de pointer le fait que BFM ne rapporte pas le bon déroulement des faits.

 

S'il est vrai que la hiérarchie a ordonné aux policiers de séparer le cortège alors qu'il se déroulait dans le calme, la réaction des citoyens était une conséquence prévisible.

 

On peut noter que depuis le début des manifestations, certains fonctionnaires semblent faire un usage très exagéré de la force et ce, envers des citoyens n'ayant pas le profil du casseur :
 

 

 




Pour conclure, si nos médias nous présentent une situation digne d'une guerre civile et effraient une partie de la population scotchée devant le poste, ce n'est en rien comparable avec ce qu'il s'est passé en Italie en 2013 dans le silence de ces mêmes médias :

 


 

 

Ou plus récemment à Athènes :

 

 

 

 

Disponible dans notre boutique  :



 :

 

Tags : Médias Manifestation Polémique



Réagissez à l'article

5 réactions à cet article


  • 4 votes
    jeanpiètre jeanpiètre 6 mai 19:06

    propagande et médias ne sont ils pas synonymes ? 


    • 3 votes
      Croa Croa 6 mai 19:16

      Les médias ont fait mieux que ça pour le premier mai : Ils n’ont presque pas parlé de ces manifestations (jusque un peu parce qu’il est impossible de ne pas en parler du tout et c’est vrai, pour que l’on note qu’il y avait des casseurs.)
      En fait les Unes portait plutôt sur la zizanie chez les Le Pen et les manifestations « Jeanne d’Arc » distinctes de ce mouvement (En tout cas sur ceux que j’ai entendu, le sujet du jour c’était ça ! )


      • 2 votes
        Guelle (---.---.21.120) 6 mai 19:57

        Les forces du nouvel ordre sont des traitres ils ont que ce qu’il merite et bientot compteront des morts dans leurs rangs. En attendant, Les gens doivent arretés de payer leurs impots. Moi de mon coté, je vois avec mes voisins et les gens de mon lotissement pour ne plus en payer. On est deja 3 sur 7 a etre d’accord et 2 autres vont pas tardés a suivre. Quand les forces du desordre n’auront plus de fric ce ne sera plus la meme. Coupons la tete a la desunion europeenne et leurs laquais que sont nos politiques qui y sont affiliés.


        • 2 votes
          izarn 6 mai 23:00

          Hollande n’arrive meme pas a mettre le bazard dans le troupeau de mouton du premier Mééééé mhéeéeée ! Bhéééééeée, maiiiiiii, baiiiii,....
          Ha remettre l’état d’urgence ! Se sentir encore "l’autorité" comme eu dit Sapir....
          Raté, ces cons de parisiens n’arrivent meme pas à se bouger. Ils attendent leur chèque à la fin du mois. Et moi, et moi, et moi !
          La révolution, tu parles !
          Lordon peut hurler, y sont trop vieux, trop retraités, trop payés, trop rtt...
          Vamos à la playa !
          Vamos à la playa !
          C’est le week end de l’ascension, t’as posé ton vendredi pour les 4 ?
          Vive le capitaine de pédalo, vamos à la playa !


          • vote
            sls0 sls0 7 mai 05:05

            @izarn
            Je me pose la question, qu’a fait izarn ?

            Dans un sens il a raison, c’est toujours les autres les fautifs. Que propose t’il ?

            Moi ? Je n’ai rien fait non plus, chez moi le premier mai on ne le voit pas trop, surtout que c’est en pleine période électorale*.

            Je regarde de loin, entre 8 et 9000km. J’ai l’impression que ceux qui défendent mon bifteck sont dans la rue, du fait qu’il y en a qui sont faciles à la critique, j’ai l’impression que ceux là travaille à la réduction de mon bifteck. Les médias, c’est devenu leur boulot, sur agoravox, ce n’est pas un boulot c’est des ...**

            Quand les ... verront leurs revenus divisé par deux, s’il ont encore les moyens d’avoir un abonnement internet, c’est avec un certains plaisir que je regarderai leurs critiques.

            Bien entendu mes revenus seront aussi divisés par deux, la vie locale n’est pas chère et j’ai des gouts simples ça devrait pas trop m’impacter.

            A ceusse qui bougent merci.

            * c’est assez remuant et pittoresque, les manifs c’est moins pittoresque, on compte aussi les morts des deux cotés parfois.

            ** selon ses affinités on met le mot qu’on veut.

          

          Ajouter une réaction

          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


          FAIRE UN DON







Palmarès