Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mathias Demain #14 : Les écrans nous font perdre le sens et le goût du (...)

Mathias Demain #14 : Les écrans nous font perdre le sens et le goût du réel

L'homme moderne passe 8 heures d'aliénation au travail puis 5 heures devant des écrans en tous genres. Que reste-t-il alors de cet homme nouveau, de sa perception sensorielle, de son rapport au réel ? (11 février 2016)

 

 

Tags : High-tech Environnement Société



Réagissez à l'article

7 réactions à cet article


  • 4 votes
    La mouche du coche La mouche du coche 13 février 11:31

    Il n’a aura pas d’issue si on se détourne de Dieu. Toutes les initiatives matérielles ont toutes échouées. Seul l’amour peut nous porter et nous amener à nous dépasser.


    • 8 votes
      gregoslurbain gregoslurbain 13 février 16:11

      Il s’est passé la même chose lors de l’arrivée de milliers de livres avec l’invention de l’imprimerie. " la mémoire orale s’effondre, les jeunes préfèrent rester devant un écran de papier (qui fait écran poil aux dents) que d’écouter les récits des anciens, ils se ramollissent, ils ne savent plus danser ni chanter, etc..."
      Comme chaque fois, l’humain s’adapte.
      Entre le téléphone multifonctions connecté en permanence et les livres qui pèsent une tonne, il y a pour moi un juste milieu : la liseuse à encre électronique, hors connexion, durable et très économe d’énergie.
      Quant à vous Mathias, je vous met au défi de montrer l’exemple en faisant un vrai jeûne d’écran, une vraie enquête sur l’érosion maritime ou simplement de la permaculture puis de revenir sur le net de temps à autre pour nous communiquer le résultat.
      Là ce n’est pas convaincant, vous êtes englués vous-mêmes dans le problème que vous dénoncez. (" à bientôt dans une prochaine vidéo pour poursuivre le combat contre les écrans ")


      • 1 vote
        sls0 sls0 14 février 21:56

        @gregoslurbain.
        Entre l’invention de l’imprimerie et 50% d’alphabètes en France il s’est écoulé 4 siècles.
        A l’époque de Gutenberg, lire n’était vraiment pas courant. Difficile de faire un parallèle entre 4 décennies et 4 siècles.
        Je réside dans un pays en voie de développement où ce n’est pas en décennies mais en années,c’est frappant au point que les dominicains de la diaspora ne reconnaissent plus leur pays et parfois y viennent à contre-coeur.
        Trois impacts :
        Le dominicain qui par nature est très volubile et communicant a changé, il s’enferme dans son monde virtuel.
        Les relations entre les générations s’appauvrissent sérieusement, les anciens se sentent hors jeu.
        Le marché de l’occasion très actif, par rapport au revenus locaux, ça coûte bonbon mais quand c’est la mode et que l’on est accroc, on ne compte pas.

        Là ce n’est pas convaincant, vous êtes englués vous-mêmes dans le problème que vous dénoncez. (" à bientôt dans une prochaine vidéo pour poursuivre le combat contre les écrans ")
        Je ne voit pas quel autre média Mathias Demain pourrait employer pour dénoncer un excès à un maximum de personnes.

        @Mathias Demain.
        Je ne peux pas être d’accord à 100% mais continuez, vous ne faites pas penser mais réfléchir.
        Vu le la vitesse de propagation des écrans chez moi, c’est très visible le changement, en France le changement se fait en décennie, c’est moins visible et plus insidieux. Il faut être à la mode, il faut le dernier smarphone, la dernière liseuse, le dernier grand écran.
        Vos propos font réfléchir, ça peut aller jusqu’à s’apercevoir que l’on est esclave d’un marketing et que la télévision nous a transformé en veau ou si ce n’est pire.
        Plutôt que réfléchir et se remettre en question ce qui est fatiguant, il vaut mieux se trouver des excuses.

        Par rapport à votre avant dernière vidéo la cote vendéenne c’est :
        Côte sableuse 40 %
        Côte rocheuse 23 %
        Rivage artificiel 37 %
        Le rivage artificiel n’est pas toujours bien pensé, si vous voulez vous projeter en 2027, il y a un rapport en pdf qui explique bien, il date de 2007 ce qui a laissé du temps aux décideurs pour agir ou ne rien faire. Les études complètes se trouvent ici.

        Chez moi, le problème je l’ai vu où il y a une concentration de français, on exporte notre savoir faire,ça bétonne la cote et ensuite on envisage de demander une protection rocheuse pour protéger les cocotiers.

        @la couche du moche.
        Si un dieu aurait les moyens de changer certains travers humains, ça se saurait depuis le temps qu’on les met sur la table.
        Je ne crois pas qu’un concept intellectuel non partager pas tous puisse être utile.

        Coté religions, ils s’y connaissent en marketing, mais face à Apple &Cie ils sont malheureusement dépassés.

        Je vis sous les tropiques, je n’ai aucune utilité d’une pelle à neige, le concept d’une divinité c’est pareil. Si vous avez besoin d’une pelle à neige vous avez tout à fait le droit mais essayer d’éviter d’en vendre à ceux qui en ont aucune utilité.

        Personnellement je n’est rien contre les religions, elles ont un coté stabilisateur, quand on regarde l’histoire, un excès d’athéisme était en corrélation avec des jacqueries. Pour les gens sans sagesse ce peut être un plus.


        • vote
          Mathias Demain Mathias Demain 14 février 23:54

          @sls0 Merci pour votre commentaire et les liens vers les rapports. Ces rapports sont très techniques et me parlent peu.

          Sur ce lieu de tournage je ne peux que constater une incroyable accélération de l’érosion. Stable pendant 10 ans, la dune recule actuellement très vite durant les marées à haut coefficients. Cet endroit vit peut-être un phénomène particulier, cependant ailleurs sur la côte, je vois que les dégâts et l’érosion sont aussi très présents.

          Je ne pense pas revenir sur ce sujet (ou alors ailleurs, en Gironde dans le Médoc par exemple) car j’ai partagé ce que je souhaitais en montré ce que j’ai vu, en toute simplicité.

          Par contre il est probable que je revienne sur le sujet "des écrans" et des conséquences de leurs usages intensifs sur ce qu’il reste de notre perception et de notre rapport au réel. Il m’a semblé en revoyant cette vidéo qu’il restait des choses à développer.

          Alors à une prochaine avec joie smiley


          • 1 vote
            sls0 sls0 15 février 06:21

            @Mathias Demain
            Le dessin d’enfant que j’ai mis en lien, je l’emploie localement (en espagnol), il pourrait servir en parallèle de votre vidéo, en regardant via TinEye, il y a 15 sites qui l’emploient, il y a peut être de quoi se faire une idée plus précise par rapport aux enfants.

            Les jeux et l’imaginaire associé font travailler le cerveau, coté synapses les liaisons se font.
            Avec la télé, le circuit est différent, ça by-pass pas mal des synapses qui devraient être normalement liés d’où le moins 10 de QI observé.

            Un écran ce n’est qu’un écran sur la vie est non une fenêtre.
            Une fenêtre ne peut pas tromper.
            Les définitions du mot écran du Larousse :

            • Panneau ou dispositif protégeant contre la trop forte chaleur d’un feu ou contre une lumière trop vive.
            • 1) Tout ce qui arrête le regard, qui dissimule, empêche de voir : Un écran de fumée.
            • Ce qui protège d’une agression extérieure quelconque : Se faire un écran avec la main.
            • 2) Ce qui s’interpose, s’intercale et dissimule : Son attitude n’est qu’un écran qui cache ses véritables intentions.
            • Surface blanche en tissu, matière plastique ou autre matière destinée à recevoir des images photographiques ou cinématographiques par projection.
            • 3) Surface sur laquelle se forme l’image visible dans un tube cathodique : Une télévision avec un écran de 51 centimètres.
            • 4) Appareil sur lequel sont affichés les caractères, les illustrations, les données ou les résultats d’opérations effectuées sur un matériel électronique. ( En photocomposition, ils servent à la vérification de la saisie, à effectuer les corrections ou la mise en pages lors du traitement. On dit aussi écran de visualisation.)
            • Électricité
              Dispositif utilisé pour réduire la pénétration d’un champ électromagnétique dans une région déterminée. (Dans le cas d’un champ électrique, l’écran est appelé cage de Faraday.)
            • Nucléaire
              Dispositif destiné à arrêter tout ou partie d’un rayonnement.
            • 5) Publicité
              Temps de télévision, de radio, destiné à recevoir de la publicité.
            • Sports
              Au basket-ball, action qui permet au possesseur de la balle de se démarquer grâce au mouvement du partenaire qui place son corps en obstacle sur le chemin de son adversaire.
            Les définitions 1, 2, 3, 4 et 5 conviennent à vos écrans et pourtant certaines sont antinomiques.

            Quand on tape sur google réalisme documentaire, on a plus de 600.000 réponses, normalement, un documentaire doit être réaliste sinon c’est une fiction, pourquoi autant de réponses.

            Suite à un mauvais atterrissage en parapente, pour occuper deux semaines à glander, on m’avait refilé un jeu, c’était splinter cell. J’y ai trouvé un peu de réalisme, ça m’a rappelé un peu 30 ans en avant quand mes fringues étaient kaki et le principe était de voir et de ne pas être vu.
            On s’immerge assez facilement, on en oublie les démangeaisons sous un plâtre.
            Sur youtube,j’ai un coup regarder Call duty ou Battlefield (le must des soldats US), ensuite j’ai regardé le débit de conception de vidéo de l’auteur, avec un plâtre j’aurais difficile à y passer autant de temps, là c’est presque de la vie virtuelle à plein temps.
             Quand on tape sur google réalisme jeux vidéos, on approche les 350.000 réponses.
            Quand on tape sur google que jeux vidéos, on est à 71 millions.

            Il y a certains intervenants sur agoravox, il y passent leur vie sur le forum.
            Une existence sur un forum ou une non existence dans la vie de tout les jours.
            Si en plus ils ont un avis sur la télé, ils profitent de journées de 30h, c’est pas possible autrement.
            La télé et internet c’est le placebo en cas de non vie sociale et non reconnaissance sociale.
            Très confortable ce placebo, il évite de se remettre en question. C’est de l’autruchomorphisme, la tête dans le trou.


          • vote
            NicoContagem NicoContagem 17 février 01:42

            Et si, à la place de rester des heures devant un écran, on reste des heures à jouer aux cartes ? On sera donc, dans ce cas PRISIONÉ DUN ALGORYTHME, pendans des heures et des heures... Docteur, est-ce GRAVE ??? (... Mais on s’amuse aux cartes ! c’est une activité sociale, bla bla bla, et ça stimule au moins un peu le cerveau) CERVEAU ??? PARLONS EN !


            Nous sommes autant dépendant des écrans que nous le sommes des systèmes accélérés de TRANSPORT. Le parallèle entre les deux est flagrant : pourquoi ne pas marcher jusqu’à votre destination ? ET TOUTES LES SENSATIONS QUE VOUS PERDEZ (je suis sérieux, j’ai été pèlerin) lorse que vous vous endormez dans un AVION ???!!! ce sont des mois et des mois, voire des années de vie perdue !.. Mais quelle vie si le but recherché pour se rendre si vite à destination (...) 
            Bref, vous comprendrez bien ici le paradoxe.

            Comme l’auteur de cette vidéo l’a peut être réalisé ne fût-ce qu’une demi seconde, les écrans, ils sont ce que vous en faites. Toute les catégories d’intérèts s’affichent sur les écrans de toues les catégories de gens. Et quand untel entraine son ceveau à faire fonctionner ses pouces avec une étonnante dextérité tout en entraînant ce même organe à systématiser les moyens pertinents de se mettre en valeur sur un réseau interconnecté de communication et partage de médias, il y aura quelqu’un d’autre qui entraînera son cerveau à emmagaziner une quantité impressionnante d’information, la synthétiser pour pouvoir utiliser son esprit critique et ainsi vérifier si il peut utiliser sa soif altruiste d’action constructrice pour, par exemple, LUTTER CONTRE LES EFFETS DE L’ÉROSION DES SOLS SUR LE LITTORAL... croyez-moi, ces deux profils de dépendants aux "écrans" se cotoient tous les jours dans le métro. Et chacun transformera son cerveau au fur et à mesure qu’il se spécialisera. L’humanité à toujours comporté un minimum de personnes à l’esprit réellement créateur, un minimu de personnes curieuses, un minimum de personnes profondément justes et intègres, un minimum de personnes déterminées à agir pour le bien de tous. Ces gens ont toujours utilisé les outils qui pouvaient leur être utiles. Votre écran ou leur écran est ceci : un outil.


            • vote
              NicoContagem NicoContagem 17 février 01:54

              @sls0


              Je vis aussi sous les tropiques... et où je vis, je remarque que l’écran est un outil comme un autre, que je sois ici ou en Europe, c’est pareil. Les gens s’abrutirons avec ou sans écran. Les gens curieux feront une utilisation absolument fantastique de l’ "internet transportable" et les autodidactes sont aujourd’hui au paradis de l’apprentissage. 
              

              Ajouter une réaction

              Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

              Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


              FAIRE UN DON







Palmarès