• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Michel Drac : L’euro est-il mort ? (sous la direction de Jacques (...)

Michel Drac : L’euro est-il mort ? (sous la direction de Jacques Sapir)

Une note de lecture sur "L'euro est-il mort ?"', un ouvrage collectif dirigé par Jacques Sapir 

 

 

Tags : Livres - Littérature Economie Euro Monnaie Jacques Sapir Union européenne



Réagissez à l'article

18 réactions à cet article


  • 4 votes
    Qamarad Qamarad 24 mars 16:41

    J’ai pas mal aimé celle-ci. Et l’on a un élément de réponse fondamental sur le pourquoi du soutien massif des banques à Macron plutôt qu’à Fillon. Quand il faudra mettre enfin un terme à cet instrument de domination qu’est l’EURO, le rejeton rotschildien présentera les meilleures garanties pour les banques françaises avec sa "libération des énergies", qui n’est que le projet de faire sauter les dernières protections en matière financière et sociale. Elles ne seront que très peu inquiétées.
    Marine Le Pen, évidemment, c’est la cata. Nationalisation partielle du secteur bancaire, et donc l’état viendra fouiner dans leurs affaires. Quelle entrave au libre marché et à la concurrence saine ! Horribles relents soviétoïdes ! smiley

    PS : J’ai bien au passage où il imite la mamie qui parle de René Coty smiley


    • 1 vote
      izarn 24 mars 17:58

      Peut-etre que Sapir oublie la responsabilité écrasante de l’Allemagne et de la BCE dans le naufrage de l’euro...En 2008 le sieur Trichet avait refusé les QE pour "sauver les banques". Ce que faisait la Fed avec son "helicopter money", de meme que la BoJ et la BoE...Ce qui a fait que les taux élevés d’emprunt ont ruiné le budget de la Grece. L’Allemagne a sorti 1000 milliards(Au pif) pour sauver ses banques par l’intermédiaire d’une "bad bank" ainsi que Sarkosy, en douce, avec plus de 700 milliards d’euros....
      Cela a mis par terre une majorité d’états européens à tel point que Mario Draghi a été obligé à son tour de faire du QE, mais trop tard....
      Génereux parle pour l’UE de "déconnomie"...
      Le niveau déconneur de Trichet et de Merkel fut assez stupéfiant...
      Mais Fillon et Macron, Hamon, n’en sont pas persuadé...
      C’est hallucinant le monde des déconnomistes...


      • 4 votes
        lejules 24 mars 20:08

        @michel Drac
        merci de vos commentaires et notes de lecture.
        je suis UPR Asselineau ( c’est important de le dire pour savoir comment me situer )
        je vous suis reconnaissant de la justesse de vos analyses et de la cohérence de votre exposé.c’est tellement rare de trouver un honnête homme qu’a chaque fois que j’en rencontre ça me rassure : je ne suis pas seul.
        vous choisissez Marine Lepen je choisi Asselineau la divergence de nos pensées ne fait qu’accentuer le respect que je peux vous porter a vous et a vos analyses.
        prenez soin de vous et de votre santé.

        votre rythme de pensée n’ayant rien a voir avec un jeu vidéo ou un quelconque jeux télévisé ne soyez pas surprit de ne pas faire le"buzz" vous n’en avez que plus de mérite.


        • 1 vote
          pegase pegase 24 mars 21:50

          à partir de 3 minutes c’est très intéressant, il cite Washington orchestrant la partition politico-économique européenne ...

          Sinon sur l’euro :

          Le déficit publique ne doit pas dépasser 3% selon la commission européenne, avant la variable d’ajustement du déficit publique était la dévaluation du francs, or l’euro étant une monnaie nationale à taux de change fixe (et non une monnaie réellement commune), aujourd’hui les variables d’ajustement se font au détriment des acquis sociaux construits par le CNR ... 

          "La population ne réalise pas"" Si si justement, allez voir Vincent Brousseau sur UPR.fr ... M.Drac refuse d’en parler, et pourtant ils sont bien plus pointus sur ces questions que J.Sapir lui même !

           


          • 1 vote
            DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 25 mars 05:01

            Quand Michel Drac parle d’économie, j’écoute ... C raisonnable et objectif ...
             
            Par contre, quand Michel Drac parle de races ou de "gens de couleurs", là je l’écoute plus, car ce type est raciste pour moi, tout comme l’est Jovanovic ... Si tu écoutes un raciste te parler des races, tu es aussi bête que si tu écoutes un obèse te parler d’équilibre alimentaire !


            • 4 votes
              Heimskringla Heimskringla 25 mars 08:35

              @DJL 93VIDEO

              Il est pertinent et assez réaliste sur la question raciale. Toi c’est circulez y’a rien avoir bref un bon biais de cognitif. 


            • 2 votes
              Vlad Dimir 26 mars 11:30

              @DJL 93VIDEO
              Joli spécimen de cognition à géométrie fixe mdr...


            • 3 votes
              Hieronymus Hieronymus 25 mars 11:34

              sympa le père Drac, il m’évite grâce à des résumés synthétiques de devoir me farcir des pavés qui m’ennuieraient profondément à lire (pour rester poli)
              le sujet est intéressant, j’en suis aux 2/3, c’est long mais à écouter
               smiley


              • vote
                ged252 25 mars 15:00

                Il n’a pas compris, ni lui, ni les autres, Sapir, Asseilineau, que le problème aujourd’hui pour l’€uro, ce n’est pas la sortie de l’Euro elle-même, ce sont les dettes : l’argent qui a été prêté aux divers pays, les PIGS, Portugal, Italie, Espagne et Grèce.
                .
                En cas de fin de l’Euro, ces pays doivent reprendre leurs dettes et font faillite, ce qui provoque une nouvelle crise style 2008.
                .
                Le problème n’est pas la survie des pays en dehors de l’europe, c’est la gestion des dettes des pays PIGS en cas de sortie de l’euro.
                .
                Mais je suis d’accord, le maintien de l’Euro n’est pas possible, l’économie des pays divergent : les Allemands ne seront jamais des Portugais .... Et la sortie de l’Euro n’est pas possible non plus.


                • vote
                  Parrhesia 25 mars 19:43
                  Si l’euro est effectivement mort, cela signifie tout simplement que les exécuteurs auront supprimé d’abord l’effet au lieu de supprimer d’abord les causes...
                  Mais au point où nous en sommes !!!

                  • 1 vote
                    FritzTheCat FritzTheCat 26 mars 09:45

                    Une excellente fiche de lecture de MD à propos d’un sujet central aujourd’hui vu qu’il conditionne l’avenir de l’Europe en tant que tel. A ce titre, bien écouté les 10 ou 15 dernières minutes au sujet de la France, des élections en cours et la mise en perspective avec l’euro et l’Europe.


                    • vote
                      pegase pegase 26 mars 11:51

                      Seulement 11 réactions alors que la polémique du burkini en a fait presque 400 en un seul article ... Tout ce que balance M.Drac ici est d’une importance absolument capitale pour notre avenir ...

                      Ça en dit long sur la clarté d’esprit de la plupart des intervenants d’agoravox smiley

                      Il n’a pas fait la moindre mention de l’upr (qui est quand même légèrement concerné), messieurs les mélanchonistes vous êtes où pour faire des commentaires ????


                      • 2 votes
                        Zatara Zatara 26 mars 11:56

                        @pegase
                        ....comme si le nombre de post était un gage de qualité (d’importance du sujet et de post)...


                      • 1 vote
                        Qamarad Qamarad 26 mars 15:57

                        @pegase

                        Rien de surprenant. Je remarque que l’être humain a cette incroyable propension à rendre des problèmes complexes intelligibles -la recomposition géopolitique à venir ainsi que la crise financière - sans pour autant en retirer quoi que ce soit. Il faut que les effets s’en ressentent clairement pour avoir un début de réaction. Il faudra peut-être subir ce qu’on subit les grecs pour que les choses changent. Les questions liées à l’expression de l’islam trouvent plus d’écho : c’est visible et cela réveille les affects - dans tout ce que ça a de plus con parfois. Bref, il ne fait pas s’en plaindre. Si le cours des choses doit changer, ce sera du fait d’une minorité. La masse est trop pénible à mobiliser, à supposer que ce soit possible.


                      • vote
                        Qamarad Qamarad 26 mars 16:28

                        @Qamarad

                        Erratum : ce qu’ont subit les grecs


                      • vote
                        pegase pegase 27 mars 01:39

                        @Zatara

                        ....comme si le nombre de post était un gage de qualité (d’importance du sujet et de post)...


                        Bah si ... quand même un peu ...

                        Normalement, un tel entretient avec Drac devrait déclencher un déluge de commentaires, il y a quand même des questions énormes qui sont posées là !

                        L’article avec Aldo Stérone fait largement mieux, cherchez l’erreur smiley


                      • vote
                        pegase pegase 27 mars 01:49

                        @Qamarad

                        Il faudra peut-être subir ce qu’on subit les grecs pour que les choses changent.


                        Tsipras => Melenchon, je vois déjà le fond du gouffre arriver smiley

                        Remarque j’ai la Suisse à côté pour y installer mon entreprise...

                        Je lorgne dessus depuis un moment, et j’ai 2 connaissances qui veulent faire pareille ..

                        Déjà 3 boites qui veulent foutre le camp pour une question de survie (gagner de l’argent on y pense même plus), c’est grave d’en arriver là ! 


                      • 3 votes
                        Hieronymus Hieronymus 26 mars 20:10

                        c’est très instructif, bien disséqué et analysé, on peut dire que Drac réalise une bonne synthèse de cet ouvrage qui n’est sans doute pas évident à digérer

                        un bémol : à la fin Drac déconne quand il est élogieux sur Mélenchon et son électorat, on voit là la mauvaise influence de E&R

                        faut rappeler ce qu’est l’électorat de Mélenchon, une frange de la population constituée en majeure partie de pseudo intellectuels (souvent des profs) ou de marginaux, des gens contestaires (souvent par principe) et à côté du réel (soit la rente de l’enseignement ou celle des prestations sociales), ce n’est pas un électorat populaire en prise sur le réel mais un électorat idéologisé qui vote Mélenchon parce qu’il se rendique de gôche (même si ça ne veut rien dire)

                        faut donc bien rappeler que Mélenchon est l’allié objectif de l’oligarchie mondialiste (même s’il ne cesse de prétendre le contraire) :

                        - en ayant tout fait pour faire élire Hollande et ainsi perdurer ce simulacre d’opposition droite/gauche

                        - c’est le corollaire du dessus mais Mélenchon a tout fait pour empêcher MLP d’être présent au 2nd tour en 2012 et ensuite élue aux législatives dans le Nord, son discours (pernicieux et malhonnête) décrivant MLP et l’horrible extrême droite comme le principal ennemi

                        - Mélenchon a ainsi divisé le véritable vote contestaire du système en 2 fractions gauche/droite apparemment opposées ce qui a permis au candidat de l’oligarchie d’être réélu sans problème et le FN d’être noyé aux présidentielles

                        avec Mélenchon l’espoir d’une rupture en 2012 a été trahi et on en a repris pour 5 ans, maintenant en 2017 le système, rusé et astucieux, sent qu’il est à bout de souffle et se livre à une implosion globale droite/gauche pour présenter Macron comme le seul recours, Mélenchon est donc un escroc et un traître

                        

                        Ajouter une réaction

                        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                        FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zatara

Zatara
Voir ses articles







Palmarès