• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Natacha Polony cloue le bec aux grandes gueules de RMC avec ses arguments (...)

Natacha Polony cloue le bec aux grandes gueules de RMC avec ses arguments sur "la répartition des richesses"

Natacha Polony leur cloue le bec avec ses arguments sur "la répartition des richesses". Ici dans les grandes gueules de RMC. 

 

 

Tags : Economie Politique Société Polémique Natacha Polony




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • 15 votes
    maQiavel maQiavel 16 juin 2017 11:34

    Ah, le fameux argument d’Alain Minc : la mondialisation a sorti de la misère des millions de personnes dans le monde. Un peu comme en Chinesmiley

    Il y’a des choses que les chiffres ne disent pas mais bon Michel Drac en parle mieux que je ne le ferai jamais


    • 18 votes
      pegase pegase 16 juin 2017 13:12

      @maQiavel


      C’est un fait indéniable qu’on leur a fourni du boulot, mais il manque les conditions sociales acceptables ...


      Pour rappel à ceux qui ne s’en rendent pas compte :

      J’ai fait fabriquer du matériel chez un sous traitant en Chine (donc je sais de quoi je parles), leur boulot c’est 7 jours sur 7, 15 jours de vacances / an ... pour environs de 100 à 200 euros de salaire mensuel ...

      Aujourd’hui je voudrais fabriquer en France (le coût du smig est d’environ 2200 - 2300 € pour une entreprise), le hic c’est que toute la concurrence fait fabriquer ses produits dans les pays asiatiques, dans des pays où les salaires sont au minimum 10 x moins élevés .....

      Expliquez moi comment ce serait possible d’être concurrentiel en fabricant en France dans ces conditions, sachant que les taxes douanières sont ridiculement basses (3%) ?

      Toute l’escroquerie des intervenants pro-européistes est là ! 


    • 13 votes
      agent ananas agent ananas 16 juin 2017 16:35

      @pegase
      Escroquerie ou incompétence ?

      Le but de la délocalisation des entreprises occidentales dans les pays du tiers-monde est de maximiser les profits de celles ci en employant une main d’oeuvre au rabais pour le marché à l’export.

      Le problème est que les biens fabriqués dans ces pays et exportés en occident trouvent de moins en moins de consommateurs, la plupart ayant perdu leur emploi à cause de ces délocalisations. Ce sont eux qui avec leur pouvoir d’achat consommaient la production créée en occident. A terme, ces entreprises qui ont délocalisé trouveront de moins en moins de consommateurs occidentaux, ces derniers ayant perdu leur pouvoir d’achat, à cause du chômage suite aux délocalisations.

      Cela s’appelle se tirer une balle dans le pied.


    • 5 votes
      pegase pegase 17 juin 2017 23:44

      @agent ananas


      Escroquerie ou incompétence ?


      Ni l’un ni l’autre, vous même vous seriez obligé de faire la même chose, sinon vous seriez condamné à mettre la clé sous la porte à court terme ...

      La solution ne peut être que politique, et on la connait tous, il faut sortir de l’UE, euro, Otan au plus vite ...


    • 16 votes
      Scalpa Scalpa 16 juin 2017 12:15

      Grandes gueules ou anus bêlants ?


      • 40 votes
        Unghmar Unghmar 16 juin 2017 12:29

        Elle ne cloue le bec à personne. Ils sont tous totalement imperméables à ce qu’elle dit et récitent les mantras de la mondialisation bénéfique en bon prêtres de cette religion.


        • 35 votes
          fred fred 16 juin 2017 12:36

          Elle est beaucoup trop intelligente face à ces bras cassés de BFM-T-Laid... !


          • 15 votes
            Zatara Zatara 16 juin 2017 20:40

            @fred

            C’est surtout la seule à avoir les couilles de le dire...

            Y’a que des eunuques sur le plateau, à une nuance près....


          • vote
            quid damned quid damned 17 juin 2017 14:11

            @fred
            Comme quoi on peut être d’accords :)


          • 7 votes
            hase hase 16 juin 2017 12:37

            Natacha Polony virée d’Europe 1 et dont le Polonium s’arrête...
            Natacha Polony, une sorcière chassée par la nouvelle majorité si "in" !


            • 8 votes
              pegase pegase 16 juin 2017 12:52

              @hase

              Elle ferait une très bonne présidente, j’en suis certain !


            • 1 vote
              Alainet 16 juin 2017 23:19

              @hase

              c’est exact hélas ! Le causeur.fr est 1 des rares à parler de cet électron trop libre vite court-circuité du circuit tenu par la très macroniste Mme Ernotte... Pourtant Patrick Sébastien l’avait gentiment invité dans son émission Samedi-soir, pour parler de poliny.tv http://www.causeur.fr/natacha-polony-europe-1-depart-44990.html


            • 8 votes
              psychorigide psychorigide 16 juin 2017 12:51

              Moi qui suis devenu misogyne avec mon divorce, quand j’entends Polony, je me dis que j’ai été trop loin...  smiley


              • 1 vote
                pegase pegase 16 juin 2017 13:33

                @psychorigide


                Oui elle est pas mal , belle, intelligente ....

                Les italiens ont aussi des belles femmes, Mathilda De Angelis une jeune actrice ..

                https://www.youtube.com/watch?v=6IszEvPxtcg

                https://www.youtube.com/watch?v=AK08NEmJSYY

                Elle est chanteuse dans un groupe ...

                https://www.youtube.com/watch?v=7YC_6KiFWl0

                Les salauds, ils font des films avec notre belle turbo 16 "la ultima maquina" ...

                https://www.youtube.com/watch?v=cm8LPpeJuRE


              • 14 votes
                mmbbb 16 juin 2017 21:28

                @psychorigide C’est une des rares journalistes a être sincère et à argumenter. Ces journalistes masculins sont des crétins ; Ils n ont qu ’a bouffer de la merde sans norme et avaler des médicaments sans contrôle ou offrir des jouets Made in China De temps en temps il y a un mioche qui meurt parce ces parents dans ce fait divers avaient achete un ours dont l oeil s’etait détachés Ce cretin de journaliste devrait savoir qu un fabricant en France est soumis à une serie de test . La problématique de ces personnes et qu elles n appliquent jamais ce qu elles promeuvent .


              • 1 vote
                maQiavel maQiavel 16 juin 2017 15:17

                @Qiroreur

                Je vous trouve bien lugubre cher monsieur. Vous deviez peut être vous remettre en question et penser à l’avenir positivement. Vous verrez mon cher ami, cette perspective vous rajeunira. Pensez printemps !

                 


              • 6 votes
                Osub 16 juin 2017 13:50

                Le fascisme sournois, le vrai, celui dont les médias ne vous parlent pas, s’insinue doucement mais surement. Falsification des chiffres qui nous propose 450 représentants des 12% d’électeurs. Élimination des voix discordantes, sélection des organes de presse, bientôt les premières lois par ordonnance…
                 
                PS : Europe 1 c’est le Parisien des gens qui ne savent pas lire !!!


                • 13 votes
                  Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 16 juin 2017 14:19

                  La théorie du libre échange a abouti à diluer la pauvreté dans le monde. Il y a moins de miséreux dans le monde parce que la pauvreté se généralise et détruit la classe moyenne dans les pays comme la France. Le bout de cette logique, c’est une petite caste d’ultra-milliardaires possédant la totalité de la planète et des milliards de pauvres disponibles et inoffensifs (les sans-dents ne peuvent pas mordre) dans le monde entier, et surtout rien entre les deux. Le plus spectaculaire dans tout ça, c’est que la disparition de la classe moyenne (les gens ordinaires pas spécialement méchants qui ont fait les belles années de la "douce France") se fait grâce à sa connerie participative. Par exemple, ces journalistes stupides, bien dressés à répéter les mêmes âneries en boucle à longueur de journée, de semaine en semaine, d’année en année... 


                  • 8 votes
                    maQiavel maQiavel 16 juin 2017 15:05

                    @Qaspard Delanuit

                    -la pauvreté se généralise 

                    Tout à fait.

                    Mais pour le comprendre, il faut aller au-delà des chiffres,  c’est typique de ces cas dans lesquels les chiffres ne reflètent pas la réalité.

                    Pour donner un exemple c’est le petit village indigène d’Amérique latine dans les montagnes dans lequel les habitants vivent d’une économie de subsistance. Pour faire simple, ils produisent eux-mêmes ce qu’ils consomment ou consomment les ressources qu’ils tirent directement de la nature. Ces personnes ont une vie communautaire et culturelle qui n’est pas inintéressante mais comme ils n’achètent et ne revendent quasiment rien, dans les statistiques sur la pauvreté ils sont au bas de l’échelle. Ensuite, une multinationale s’installe dans leur région, la déboise ou détruit leur environnement en le polluant. Ou tout simplement, ces entreprises font du lobbying auprès de la classe bureaucratique Etatique pour dégager ces saloperies d’indigènes, surtout si leurs sous sol contient des matières premières. Résultat : les villageois sont contraint à l’exode rural.

                     Les voilà donc recasé dans des bidons villes insalubres dont l’environnement social est anxiogène et criminogène. Mais voilà , maintenant qu’ ils sont obligés de faire des petits boulots pour quelques centaines de dollars par mois pour se nourrir , qu’ils paient les loyers de leur bicoque , de l’eau , de l’électricité  et bien sur l’école pour les enfants (étant donné la situation dans laquelle ils vivent , il vaudrait mieux s’ils ne veulent pas que leurs enfants vivent plus tard dans les mêmes conditions , l’éducation communautaire traditionnelle du temps de leur village ne vaut plus rien dans cet environnement ) , et bien ils achètent et vendent , donc ils font du chiffre. Même si ce n’est pas brillant et bien selon les grandes institutions internationales ,statistiquement ils se sont enrichis. Conclusion : vive la mondialisation. smiley

                    Et franchement, l’exemple que je donne est à peine caricatural. Mais voilà, il y’a des choses que les chiffres ne disent pas car si on se fie à eux, le sous prolétaire du bidon ville est moins miséreux que le villageois communautaire. smiley 


                  • 1 vote
                    Sylvain Sylvain 16 juin 2017 16:23

                    La classe moyenne française est encore loin d’être détruite. 

                    Il y a une stagnation des classes moyennes occidentales comme le précise Yoananda mais on n’est très loin de sa destruction. Il y a même plusieurs courants dans la classe moyenne, dont certains vont très bien et ou l’ascenseur sociale marche encore, ça concerne notamment l’Ouest français et les grandes métropoles...soit une part du territoire loin d’être négligeable. 

                    Il s’agit de ne pas caricaturer, sinon encore une fois, on est pétri de certitudes et à la merci de grandes désillusion ! Le plébiscite accordé à Macron dernièrement devrait permettre de nuancer les choses. 


                  • 4 votes
                    Zatara Zatara 16 juin 2017 17:04

                    @Sylvain
                    La plupart du temps, tu fais de bon post, mais à chaque fois que tu parles de Macron, ça ne passe pas.... de quel plébiscite parles tu ? est ce que tu connais la définition d’un plébiscite ? ce qu’il sous entend ? C’est hallucinant (oui, je pèse mes mots avec grand soin dans ce cadre là) d’oser parler de plébiscite quand on connait les chiffres des législatives....


                  • 2 votes
                    psychorigide psychorigide 16 juin 2017 17:41

                    @Sylvain

                    .... oui votre bandeau avec votre tenu de rugby nous permet de nuancer ..... euh le code du travail ? On va en prendre plein la gueule ??


                  • 1 vote
                    maQiavel maQiavel 16 juin 2017 19:30

                    @Sylvain

                    -La classe moyenne française est encore loin d’être détruite. 

                    ------> Non mais c’est un processus qui est en voie. Si j’ai bien compris le post de Qaspard, il ne dit pas qu’elle est déjà détruite mais que c’est le bout de la logique actuelle. Certes, on ne peut pas attribuer cette paupérisation des classes moyennes en France uniquement au libre échange global car il y’a aussi l’euro qui est un facteur aggravant.

                    Attention avec l’interprétation des thèses de Guilly , certes l’ouest se porte mieux que l’est , et les métropoles se portent mieux que le péri urbain mais ces nuances n’effacent pas un phénomène général ( pas seulement réductible à la France ).

                    J’ai dit que les chiffres ne disent pas tout plus haut mais on ne doit pas les rejeter pour autant, ils donnent certains indices de ce qui se passe. Et en effet, il y’a une frange inférieure des classes moyennes qui tombe dans les classes populaires et une frange supérieure des classes moyennes qui monte dans les classes supérieures. Mais la tendance générale est bien une paupérisation des classes moyennes occidentales (c’est ce que disent les chiffres du FMI de 2014 mais ils ne disent pas tout à mon avis, je pense qu’ils sous estiment largement le problème). 


                  • 6 votes
                    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 17 juin 2017 08:53

                    @Sylvain
                    "La classe moyenne française est encore loin d’être détruite." 

                    Un homme qui chute du 30ème étage d’un immeuble est encore loin d’être mort quand il arrive au niveau du 10ème étage. Un verre qui tombe d’une table est encore loin d’être brisé avant qu’il ne touche le sol. Etc. Ce qui est important en politique, c’est la direction d’une dynamique et non la photographie d’une position statique. 

                    Toutes les personnes qui ont entre 50 et 60 ans peuvent constater qu’il est globalement beaucoup plus difficile pour les jeunes issus de la classe moyenne de s’en sortir aujourd’hui économiquement (par exemple, immobilier deux fois plus cher = logement deux fois plus petit ou crédit deux fois plus long). Le simple fait que ce soit les parents et les grands-parents qui doivent aujourd’hui aider financièrement les jeunes de 30 ou même 40 ans dans une famille est un signe suffisant d’une dynamique de la pauvreté.  


                  • vote
                    Sozenz 17 juin 2017 17:12

                    @yoananda
                    non, la pauvreté ne se généralise pas, au contraire, de plus en plus de monde à accès à de la nourriture suffisante (mais les pauvres se reproduisant plus, les miséreux continuent d’être nombreux).

                    c est etonnant ce que vous dites , car on nous annonce que les continent européen vieilli . que les gens ne font plus d enfants et que c est la raison pour laquelle il faut donner un sang neuf avec les immigrés .

                    https://francais.rt.com/international/33753-pour-chef-diplomatie-ue-europe-vieillissante-besoin-immigration

                    On nous mentirait alors ?


                  • 1 vote
                    Zatara Zatara 17 juin 2017 20:03

                    @yoananda

                    c’est étonnant ce que vous dites parce qu’on nous annonce que l’augmentation de CO2 permet une meilleure alimentation des plantes, et que la planète reverdit.

                    c’est logique en même temps vu la concentration de CO² du temps des dinosaures... mais Yoananda, il ne faut pas s’attarder sur la question du CO², c’est bullshit au regard du reste.... que cela concerne l’état des sols, l’état de l’air ou l’état de l’eau.... le CO² est un cache sexe socialement acceptable (ne pas affoler les gens)


                  • 1 vote
                    Zatara Zatara 17 juin 2017 20:15

                    ....le CO² est un cache sexe socialement acceptable (ne pas affoler les gens)

                    et industriellement et sur le plan politique international, le "seul compromis" possible....


                  • 1 vote
                    Sylvain Sylvain 18 juin 2017 22:01

                    @Zatara

                    "de quel plébiscite parles tu ? est ce que tu connais la définition d’un plébiscite ?"

                    On peut débattre longtemps si tu veux de la définition théorique que l’on met au mot plébiscite. Après il y a les faits, et moi je parle de ça : il a massacré Marine Lepen au second tour et il s’apprête à avoir une majorité absolu avec son seul parti En Marche. On est pas très loin du plébiscite. Si tu parles des abstentionnistes, ils ne font rien pour s’opposer ou approuver Macron, ils se sortent eux même du systéme électorale pour diverses raison, mais ont ne peut certainement pas les comptabiliser comme opposés à Macron...

                    @psychorigide

                    ".... oui votre bandeau avec votre tenu de rugby nous permet de nuancer ..... euh le code du travail ? On va en prendre plein la gueule ??" 

                    Mon bandeau représente un joueur de football brésilien, Socrates. je vous invite a vous renseigner sur le footballeur et l’homme qu’il fut, ça vous évitera peut être de raconter n’importe quoi.

                    Qaspard Delanuit

                    "Un homme qui chute du 30ème étage d’un immeuble est encore loin d’être mort quand il arrive au niveau du 10ème étage"

                    Encore une fois je parle de faits. Dans votre premier post vous dites explicitement que le libre-échange détruit la classe moyenne. C’est faux. Après vous pouvez faire des projections pour dans 20 ans ça c’est autre chose. 

                    "Le simple fait que ce soit les parents et les grands-parents qui doivent aujourd’hui aider financièrement les jeunes de 30 ou même 40 ans dans une famille est un signe suffisant d’une dynamique de la pauvreté."

                    C’est une remarque pertinente mais qui encore une fois peut être nuancé. On pourrait vous rétorquez que c’est aussi un élément positif qu’aujourd’hui des parents puissent aider leurs enfants et leurs petits-enfants. C’était absolument impossible à l’époque... car les parents n’avaient souvent jamais pu mettre de coté un petit capital pour les aider ! Comme quoi les dynamiques changent vite...


                  • 2 votes
                    Zatara Zatara 18 juin 2017 22:10

                    @Sylvain
                    l’on met au mot plébiscite. Après il y a les faits, et moi je parle de ça : il a massacré Marine Lepen au second tour et il s’apprête à avoir une majorité absolu avec son seul parti En Marche. On est pas très loin du plébiscite. Si tu parles des abstentionnistes, ils ne font rien pour s’opposer ou approuver Macron, ils se sortent eux même du systéme électorale pour diverses raison, mais ont ne peut certainement pas les comptabiliser comme opposés à Macron...

                    le vote du pape aussi est un sacré pébliscite... mais si ça te tiens à cœur de voir en pourcentage plutôt qu’en nombre de voix, je te laisse dans tes délires....


                  • vote
                    Sylvain Sylvain 18 juin 2017 22:23

                    @Zatara
                    "mais si ça te tiens à cœur de voir en pourcentage plutôt qu’en nombre de voix, je te laisse dans tes délires...."

                    Que ça me tienne a cœur ou non on s’en fout un peu, je n’ai jamais dit que notre système démocratique me convenait, j’analyse le système tel qu’il est. Or dans notre système le vote blanc et l’abstention ne sont absolument pas des votes d’opposition au président de la république. Reste donc effectivement les résultats en pourcentage et donc oui on est pas loin du plébiscite...


                  • 2 votes
                    Zatara Zatara 18 juin 2017 22:57

                    @Sylvain
                     smiley nan mais c’est ok je t’ai dis... je m’en carre la tartine, appelles cela un plébiscite pour le président de la 5 eme le plus mal élu, tout comme ses petits députés si ça te chante smiley grand bien te fasse de faire de la politique sur les chiffres smiley


                  • 2 votes
                    Zatara Zatara 18 juin 2017 23:01

                    @Sylvain
                    même à 1% de votant tu parlerais encore de "plébiscite".... c’est marrant smiley


                  • 2 votes
                    Zatara Zatara 18 juin 2017 23:03

                    @Sylvain
                    c’est l’esprit "démocratique" qui veut ça, je comprends... mais ne me fait pas prendre des vessies pour des lanternes, un peu de respect quand même


                  • 1 vote
                    Zatara Zatara 18 juin 2017 23:42

                    @Sylvain
                    Or dans notre système le vote blanc et l’abstention ne sont absolument pas des votes d’opposition au président de la république.

                    Comme tu dis, "pas des votes d’opposition au président de la république", mais des votes d’opposition à un tout autre niveau... toi, tu t’en branles vu que tu es absorbé dans le jeu pseudo démocratique, moi ça me parles ....


                  • vote
                    Zatara Zatara 19 juin 2017 09:20

                    @Sylvain
                    ... et je suis pas le seul...

                    https://www.les-crises.fr/deuxieme-tour-par-jacques-sapir/


                  • 5 votes
                    Debrief 16 juin 2017 15:25

                    Ces "grandes gueules" supporters béats du libre échange n’ont comme argument que l’ouverture, le non retour en arrière, la libre circulation.

                    Aucune analyse ne soutient leurs incantations de perroquets et les évidences flagrantes du handicap imposé aux travailleurs locaux et ses conséquences ne semblent pas les atteindre.

                    Il sont grossièrement stupides ou lâchement hypocrites. Ou les deux.


                    • 5 votes
                      Dudule 16 juin 2017 19:17

                      Sauf que c’est faux, les causes de la crise qui engendre la deuxième guerre mondiale n’ont rien à voir avec le protectionnisme. Mais les libéraux sont comme les staliniens, ils réécrivent l’histoire comme ça les arrange... Parce que ce qu’il s’est passé est très gênant pour eux, au point qu’il n’était pas possible après la 2ième guerre mondiale pour un économiste qui se proclamait libéral de se faire embaucher dans une université, sauf pour faire le ménage (avec quelques exceptions notables comme l’Université de Chicago, d’où partira la reconquête -la révolution conservatrice- qui aboutira dans les années 70...).

                      La crise de 1929 vient d’une libéralisation excessive de la fiance et d’une spéculation débridée au détriment de la production. Et notamment l’autorisation donnée aux banques de dépôt de jouer les banques d’affaires joue un grand rôle dans le déclenchement et la poursuite de la crise, aux US comme en Europe (ça fera sauter les banques en série... C’est pour ça qu’en 2008 les branquignols libéraux ont jugé prioritaire de sauver les banques...).

                      Ensuite, les économistes libéraux dominant le débat, les gouvernements vont faire n’importe quoi : prendre des mesures déflationnistes pour maintenir leur monnaie (EU -Hoover-, France -Laval-, Allemagne -Brüning-, Angleterre...), créant ainsi une terrible crise de liquidité. L’argent devient cher parce qu’il n’y en a pas... Donc, pas d’inflation, c’est cool. C’est juste la déflation qui détruit des millions d’emplois...

                      Là dessus s’ajoute des mesures protectionnistes qui ne servent à rien dans le cadre d’une crise de liquidité (les gens n’ont pas d’argent, ils ne peuvent pas acheter les produits nationaux...).

                      Et les libéraux pour justifier leurs déroutes passés inventent cette fable du protectionnisme qui aurait aggravé la crise... Non, c’est juste que le protectionnisme était inopérant pour sortir de la crise dans un contexte déflationniste (pas d’argent trop cher...).

                      Le protectionnisme était à l’œuvre partout pendant la plus grande phase de prospérité que l’humanité ait jamais connue : de 1945 à 1975 (juste la période pendant laquelle les libéraux étaient tricards... comme c’est bizarre). La preuve, il a fallu que les libéraux fassent de grandes "réformes" pour "libérer les énergies" et casser les barrières douanières, c’est bien qu’il y en avait avant. Avec les résultats que l’on constate...

                      Le prétexte du retour des libéraux a été la petite crisette des années 70 (rien à voir avec les désastres ultérieurs), l’augmentation du prix du pétrole créant un choc inflationniste. Et les branquignols libéraux se ruent sur l’occasion pour hurler que tout le monde s’est tromper, que les autres sont ringards et eux modernes, qu’il faut de la déflation et de la libéralisation (Barre en France...), avec les résultats que l’on constate encore... parce qu’on en est pas sorti.

                      Je suis déjà long et il y a des bouquins entiers écrits sur le sujet, mais l’échec de Mitterrand de 81 à 83 provient déjà d’une volonté débile (Attali qui manœuvre en coulisse...) de maintenir le franc à tout prix dans un contexte naturellement inflationniste.

                      De toutes façon la prospérité est inflationniste par nature, puisqu’elle augmente la quantité d’argent en circulation. La lutte contre l’inflation c’est juste un truc de rentiers...


                    • 1 vote
                      mmbbb 16 juin 2017 21:18

                      @yoananda cet argument avancé du nationalisme est utilisé en contrepoint des tenants de l internationalisme. Hidalgo est dans la tendance d’ une "ville monde " . Ce sera a terme la dissolution de la culture et la balkanisation des societes déjà en cours Prenez l exemple de la Suede, ce pays a désoramais de serieux problème Même Libe ne peut pas cacher cette réalité L internationalisme ou mondialisme comme les "isme " du XX siècle mènera aussi à la catastrophe. 


                    • 2 votes
                      Gerald B 17 juin 2017 14:22

                      @Dudule
                      Pour compléter votre argumentaire très convainquant, j’ajoute que :
                      Le Glass Steagall Act de 1929 (interdiction aux banques de dépôt de jouer les banques d’affaire) voté sous Roosevelt suite à la crise de 1929 a été abrogé par Bill Clinton en 1999
                      Je vous conseille de lire dans quelles conditions, ça vaut son pesant de cacahouètes !

                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Glass-Steagall_Act#Abrogation_du_Glass-Steagall_Act_.281999.29


                    • 4 votes
                      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 16 juin 2017 20:32

                      Malgré tous ces affreux autour d’elle, Natasha Polony tiens le coup ! ... La pauvre est entourée d’un millionnaire du business du voyage, d’un avocat ultra-sioniste belliqueux et d’un journaliste jouant parfaitement son rôle de chien de garde des intérêts de l’oligarchie ... L’émission porte mal son nom, on ne devraient pas les appeler Les Grandes Gueules mais Les Gros Compte en Banque sur RMC !
                       
                      La simplification des licenciements et le plafonnement des sanctions prudhommal ne feront que diminuer la valeur d’un CDI et donc renforcer le pouvoir des patrons face à leurs salariés ...
                       
                      Les ultra-libéraux détestent les normes et les lois, çà les empêche de polluer en toute liberté, d’utiliser des pesticides les plus violents, ou s’isoler leurs constructions de logements avec de l’amiante !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès