• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > NDA tend la main à toutes les bonnes volontés pour préparer 2022

NDA tend la main à toutes les bonnes volontés pour préparer 2022

La seule et unique solution pour récupérer notre souveraineté par les urnes est la constitution d'une alliance patriotique. Le FN et sa candidate ont montré leurs insuffisances. Nicolas Dupont-Aignan incarne le courage politique, celui d'un homme qui a quitté un parti où il aurait pu pantoufler et récupérer un marocain, celui d'avoir fondé son mouvement, celui d'avoir dit « merde » à toute la petite caste politico-médiatique avec son soutien à Marine Le Pen lors de l'entre deux tours, cette caste qui crache sur le tiers des français et qui a travaillé quasi uninanimement à l'élection de Macron faussant ainsi l'élection.

 

Homme de conviction, excellent maire, NDA a un parcours politique hautement respectable. 

 

5 ans, c'est le temps qu'il faut pour rassembler les bonnes volontés souverainistes et rassembler tous ceux qui veulent d'une France libérée du joug européiste qui dissous notre pays. NDA souhaite faire évoluer le pays sans oculter les difficultés, celles liées à l'insécurité et à l'islamisme, celles liées à l'Europe, celles liées à nos entreprises sans pour autant précariser davantage les travailleurs, celles liées au multinationales qui font la loi et se servent de l'UE dans leurs uniques intérêts.

 

« Je souhaite dialoguer avec Vauquiez, Mariani, tous ceux des Républicains qui ne vont pas à la soupe chez Monsieur Macron. Je souhaite dialoguer avec Monsieur Philippot et avec d'autres au FN. Je souhaite qu'on enlève les défauts du FN et les défauts des Républicains. Je souhaite que l'on redonne une espérance à ces millions de Français qui ne veulent pas de la politique de Monsieur Macron et qui ont vu une opposition s'évanouir. L'enjeu ce n'est pas le groupe (à l'Assemblée Nationale), cela ne veut rien dire, c'est de la soupe... l'enjeu c'est le programme commun de gouvernement que nous pourrons bâtir pour changer la France et traiter les problèmes du pays à la source au-delà de l'effet de com que l'on voit depuis des semaines.(...) Je veux que mon pays s'en sorte. (...) Nous devons avoir des citoyens*, pas des consommateurs. »

 

 

 

* En évoquant les enfants qui sortent du collège

 

Tags : Politique Elections Nicolas Dupont-Aignan Florian Philippot



Réagissez à l'article

127 réactions à cet article


  • 6 votes
    bob14 bob14 4 juillet 09:26

    L’homme qui passe sa vie à se vendre au plus offrant !


    • 6 votes
      Qiroreur Qiroreur 4 juillet 11:00

      @bob14
      Justement, non. Il a quitté l’UMP pour un désaccord fondamental. On me parle de Guaino mais lui est resté chez LR, et puis il a lâché parce que son parachutage a foiré (il avait déjà été parachuté dans les Yvelines) et là il est reparti pantoufler... tu parles d’un homme de conviction. 


    • 14 votes
      maQiavel maQiavel 4 juillet 12:06

      @bob14
      On peut accuser NDA de beaucoup de choses mais pas de se vendre aux plus offrants. Son ralliement au FN au second tour ne lui a rien rapporté , bien au contraire , il avait tout à y perdre. 


    • 7 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 juillet 14:13

      @bob14
      "L’homme qui passe sa vie à se vendre au plus offrant !"

      Tout le contraire de NDA qui a peut-être des défauts mais qui est incorruptible. Donc pourquoi dites-vous de telles âneries ?



    • vote
      Zatara Zatara 4 juillet 15:14

      @Qaspard Delanuit
      compte mono-post....


    • vote
      Zatara Zatara 4 juillet 15:16

      @Qaspard Delanuit
      Ah bah non en faite... me suis emmêler les pinceaux avec un autre gus d’aujourd’hui....


    • vote
      jeanpiètre jeanpiètre 5 juillet 09:55

      @maQiavel
      ah ? vous oubliez un peu vite l’entre 2 tours presidentiel


    • 6 votes
      Qiroreur Qiroreur 5 juillet 11:54

      @jeanpiètre
      L’entre deux tours présidentiel a été l’occasion de constater qui avait du courage et qui s’est rallié comme un mouton. NDA a soutenu MLP après avoir négocié avec elle certains points de son programme. Aller à l’encontre de toute la doxa, d’une partie de son propre parti, rejoindre ce qui est considéré comme le diable par l’intégralité du monde politico-médiatique, ça s’appelle bien du courage... quoi que l’on pense des idées de MLP. J’ai qualifié sa décision d’"historique" à ce moment-là et à mon avis elle l’était. Il faut un sacré courage pour faire ce qu’il a fait, et c’est une valeur particulièrement rare dans la classe politique, comme dans la vie de tous les jours.


    • 1 vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 5 juillet 15:21

      Que pourra donc dire d’innovant et de convaincant nda en 2022 qu’il n’ait pas pu dire en 2017 ? ? ?...
      Ou, alors, en 2017, il sait qu’il aura des idées innovantes et convaincantes en 2022 mais, aujourd’hui, il ne sait pas encore lesquelles...
       smiley smiley smiley 
       smiley smiley smiley 
       smiley smiley smiley 
       smiley smiley smiley 


    • 2 votes
      Tythan 5 juillet 16:15

      @Qiroreur

      Tout à fait d’accord avec vous sur NDA.


    • 1 vote
      Vraidrapo 5 juillet 20:58

      @Jean-Pierre Llabrés
      Avec la préparation des cerveaux opérée par France-Intox et consorts quoiqu’il se dise de contraire au Courant Principal, sera tourné en dérision par la classe journalistique unanime. On a déjà vu de quoi, ils sont capables sans vergogne... avec le recours du Mage Dany-Le-Rouge pour passer les caps délicats.

      J’aurais bien voulu voir Dany-Le-Rouge faire le mariole farce à Chevènement... on nous a privés de ce plaisir à moins que j’ai manqué qq chose.

      Je profite de l’occasion pour faire remarquer que ce n’est, hélas, pas un Français qui a eu l’idée d’interviewer Poutine mais, un Amerlok (! !!) les nôtres sont si soumis qu’ils n’auraient pas osé prendre ce ’risque’ de déplaire à leurs donneurs d’ordre. Pourtant j’appelais de mes vœux cette initiative relevant d’un souci du respect républicain de l’opinion publique.

      Il serait grand temps aussi que des experts se réunissent pour nous expliquer :

      - les subtilités entre la monnaie commune, le Franc souverain et la situation actuelle,

      - la question de la Dette/Créance pour un pays qui veut quitter l’Eurozone, particulièrement quand il s’agit d’un poids lourd comme la France...

      - la posture des accords commerciaux intra et extra UE, les accords bilatéraux etc...

      Ces choses-là ont été souvent évoquées par Asselineau qui, seul, a eu ma voix mais, faute de débatteurs avertis ( on a vu comment La Marine a fait eaux de toutes parts..) ou faute de désir des journaleux, je suis resté sur ma faim. Je pense que les Autorités nationales au sommet de l’État ont le devoir républicain d’informer les Électeurs. J’ai acheté un ouvrage de vulgarisation de Jacques Généreux, j’écoute Sapir quand il passe sur un medium... ce n’est pas suffisant pour avoir un opinion définitive. Il faut un débat contradictoire d’experts.


    • 1 vote
      Qiroreur Qiroreur 5 juillet 21:20

      @Tythan
      En même temps tu es militant il me semble, non ?


    • vote
      Tythan 6 juillet 09:51

      @Qiroreur

      Oui bien sûr !


    • 3 votes
      yoananda yoananda 4 juillet 09:47

      Le souverainisme s’exerce de manière censitaire à l’échelle européenne maintenant. C’est fait. Passez à autre chose. NDA est un dinosaure politique. La nation c’est hasbeen. Les jeunes n’en veulent plus, les vieux veulent juste leur retraite.
      L’Europe sera islamisée par la force de la démographie.
       
      La seule question qui reste, c’est : qui on met au "pouvoir" (lol) pour gérer les évolutions de la société ? NDA ou un autre ... si ça peut vous faire plaisir, mais ce n’est plus le peuple qui décide.


      • 1 vote
        Olivier Perriet 4 juillet 11:01

        @yoananda

        Une bonne analyse, sauf pour l’islamisme :

        prétendre que ce qui n’a pas subverti la Tunisie pourrait s’imposer en France est une fumisterie complète.

        Mais bon, les Zemmour ça ose tout, c’est comme ça qu’on les reconnait


      • 1 vote
        cathy cathy 4 juillet 11:11

        @yoananda
        Islamisation veut dire destruction. Tous les pays musulmans sont sous perfusion occidentale. Il y aura forcément des limites à tout cela. Nous allons vers une dictature. Les tchétchènes sont arrivés, et ils mettent de sacrées trempes aux maghrébins. 


      • vote
        yoananda yoananda 4 juillet 11:16

        @Olivier Perriet
        ça se discute, non ?

        J’entends les arguments quand ils sont valables. Mais je n’ai pas compris le votre. L’Islam est majoritaire en Tunisie, le président doit être musulman. Qu’entendez vous par "l’islam n’a pas subverti la Tunisie" au juste ?

        Quand bien même, il a "subverti" beaucoup d’autres pays, il faudrait aussi élaborer un peu plus sur ce qui a "immunisé" (mais pour l’instant je n’ai pas compris de quoi vous parlez) la Tunisie et en quoi ce serait pareil pour la France ?

        Je parle bien de démographie : l’état Français à déjà abandonné des pans entiers de territoire. Alors qu’on ne vienne pas me dire que la république est trop "forte" ou je ne sais quoi ...

        Je vous écoutes, à vous la parole.


      • vote
        yoananda yoananda 4 juillet 11:22

        @cathy
        "Tous les pays musulmans sont sous perfusion occidentale. Il y aura forcément des limites à tout cela."

        Ça c’est un argument intéressant. Mais si l’occident continue de s’effondrer ?

        Je me suis déjà posé la question de la limite et plus spécifique de la France : je doute que "ils" laissent une puissance nucléaire "tomber", mais ... d’ici 10 ou 20 ans nous ne seront plus une puissance nucléaire (je parle du militaire), ça va être démantelé bientôt. Je parle de démographie, donc, je compte en générations, de maintenant à 2100 disons pour fixer les idées.

        Bien sûr, d’ici 2030 la France ne sera pas foncièrement différente. Mais pour les enfants d’après 1990 elle l’est déjà, et pour nos enfants/petits enfants, elle le sera encore plus (nos petits enfants blancs seront minoritaires et les musulmans auront un poids politique très important, même sans parti).


      • 2 votes
        Qiroreur Qiroreur 4 juillet 11:51

        @yoananda
        "Les jeunes n’en veulent plus, les vieux veulent juste leur retraite."

        Pourquoi parler au nom des jeunes ? Les vieux par définition vont disparaître, d’ici 5 ans (allez 10) l’électorat LR aura été considérablement affaibli. Il reste une possibilité mais c’est sûr qu’avec des abstentionnistes, des résignés, on ira pas loin...


      • 3 votes
        Qiroreur Qiroreur 4 juillet 12:25

        @yoananda

        Les français de demain sont aussi toutes ces générations nés après 68 (auxquels on peut ajouter les 13-18 ans qui seront en âge de voter dans 5 ans) qui ont le recul pour avoir vu le pays changer. Face à l’islamisation, face à l’insécurité des métropoles comme de province, face à l’immigration de masse, la soumission à l’UE qui nous ruine, la critique de la politique extérieure de plus en plus évidente par son absurdité grâce au net, face à la destruction du code du travail que nous promet Macron, et la fin des libertés individuelles pour une soumission intégrale au marché, je table sur le fait que nous aurons une génération capable de dire stop. Pour ce qui est de la population on ne reviendra pas à la France blanche... c’est comme ça. Si vraiment c’est insupportable à ce point, il faut partir en Europe de l’est ou alors retourner peupler les campagnes françaises. C’est sûr qu’en étant dans les grandes villes on ne peut qu’être dépressif quand on est encore dans cette vision d’une France exclusivement peuplée d’européen blancs...


      • vote
        yoananda yoananda 4 juillet 12:51

        @Qiroreur

        Aparté :

        "Si vraiment c’est insupportable à ce point, il faut partir en Europe de l’est ou alors retourner peupler les campagnes françaises."

        Non les campagnes sont contaminées aussi progressivement, à l’horizon 20/30 ans elles seront comme les villes aujourd’hui. Il ne reste que l’Europe de l’est en effet.

        Sur le reste :

        Mais ça ne change rien, l’Europe c’est juste un facteur aggravant à la rigueur, la souveraineté se traite au niveau européen, les gens n’en veulent plus. La raison est simple : c’est trop compliqué.

        L’Europe fait bien plus rêver que la petite nation française "rance" comme dirait BHL. Ce n’est pas l’Europe qui nous ruine, faut arrêter, ce sont les avantages des fonctionnaires, le sur-coût de l’immigration, les réseaux de redistribution entre copains de la manne fiscale. Mais l’Europe, c’est peanuts.

        Le code du travail c’est pas, on n’a pas attendu l’Europe pour le détruire, cf l’inflation du nombre de page. La technique d’accuser l’Europe de nos maux ne prends pas, sauf chez une poignée de "souverainistes" qui se sont trouvé ce fétiche d’accuser l’Europe, comme d’autres l’immigration ou l’islam ou les américains, ou le turbo libéralisme, etc... c’est du flan, nos problèmes sont en grande partie franco-français (l’Europe à la rigueur ce n’est que la cerise sur le gâteau). Il y a des pays mieux gérés dans la zone euro.

        Le code du travail ... je te ferais remarquer qu’en France les entreprises n’embauche pas autant qu’elles pourraient à cause de la sur-protection des travailleurs. Et ça ce n’est pas l’Europe. D’autres pays plus libéraux s’en tirent très bien (non je dis pas qu’il ne faut aucune protection, je dis juste que l’Europe à bon dos, au contraire, elle nous oblige à faire des réformes qu’on n’arrive pas à faire de nous même).

        La fin des libertés individuelles c’est notre état, et ça n’a rien à voir avec l’Europe. Notre état est trop puissant. C’est un vaste sujet, à part, je ne peux pas développer ici. Mais ce n’est pas l’Europe (qui n’est pas démocratique, c’est vrai, mais ce n’est pas le sujet).

        Bref, ce genre de discours ça décrédibilise plutôt.

        Et je ne parle pas que de mon opinion personnelle, je pense que beaucoup ne sont pas dupe des discours souverainistes ’si l’irop’ pas mieux que ’si li siounis’ dans l’opinion publique (sous la houlette des médias franco français bien sûr).


      • vote
        cathy cathy 4 juillet 13:17

        @yoananda
        La bande à BHL a une rancune tenace pour la France et le coq gaulois. Mais la puissance militaire va se déplacer en Europe. Les USA sont finis et ressemblent au Maghreb. 

        Regarde si tu en envies ’j’irai dormir chez vous" en Bosnie Herzégovine, il y a quelque chose qui cloche, et pourtant les Balkans sont bien le point chaud terrestre entre l’Orient et l’Occident. https://www.youtube.com/watch?v=juCzDQJpRv0


      • vote
        Qiroreur Qiroreur 4 juillet 14:07

        @yoananda
        "Non les campagnes sont contaminées aussi progressivement, à l’horizon 20/30 ans elles seront comme les villes aujourd’hui. Il ne reste que l’Europe de l’est en effet."

        Ne dis pas n’importe quoi. Ma campagne n’est pas "contaminée", celles autour non plus. 

        "Il y a des pays mieux gérés dans la zone euro."

        Je suis bien d’accord, cessons d’opposer deux réalités. Mais comme souvent tu mefais dire ce que je ne dis pas. 

        La première est que l’UE nous affaiblit (travailleurs détachés, on pays plus qu’on ne reçoit, concurrence déloyale sur le plan fiscal, du droit du travail, des salaires, etc.). Donc un candidat qui ne propose rien là-dessus est d’ores et déjà écarté (même Mélenchon l’a compris). En parallèle il y a le pb de l’administration en France qui n’a rien à voir avec l’Europe, on est d’accord. Un poids démentiel de cette administration qui sclérose la création d’emplois, empêche une PME qui a 49 salariés d’aller au-delà vu le merdier que c’est pour elle. Tout ce merdier (de même que la représentation, les syndicats, etc.) est un pb qui ne dépend que de la France. On peut parler des deux sans tomber dans le "sil’europe" comme tu dis. NDA est un des rares à le faire. 


      • vote
        Olivier Perriet 4 juillet 14:37

        @yoananda

        Vous croyez vraiment que la "modernité perverse" que vous dénoncez (individualisme, matérialisme...) ne touche pas les pays musulmans, ni les musulmans, qui seraient comme un bloc imperméable resté figé il y a 2 siècles ?

        Je sais bien que l’herbe est toujours plus verte dans le pré du voisin, mais il ne faut pas prendre les gens pour des débiles non plus. Vous jouez là dessus, pourquoi pas mais on n’est pas obligé de vous croire.

        Sinon, vous expliquez comment que les conflits où entrent en jeu des musulmans se déroulent majoritairement...dans des pays musulmans ?


      • vote
        yoananda yoananda 4 juillet 14:38

        @Qiroreur
        "Ma campagne n’est pas "contaminée""

        Oui bon, à l’ouest ils sont plus tranquille par exemple, et il y a des poches préservées ici ou la, c’est vrai. Et alors ? Moi je parle du pays, pas de ma petite sauvegarde perso tu devrais le savoir, et je parle sur le long terme !

        Personne n’est à l’abri.

        "La première est que l’UE nous affaiblit"

        Oui, par rapports aux autres pays de l’UE, et à priori c’est l’inverse comparé a l’hors-UE. Et n’oublie pas que l’UE peut (et doit) apporter aussi du positif (en principe le fait d’avoir une meilleur gestion budgétaire par exemple, nous ouvrir de nouveaux marchés, etc...).

        De toute manière, l’idée, si j’ai bien compris, c’est un peu d’harmoniser les différents pays, donc, forcément, nous, on doit sacrifier un peu dans l’intérêt commun.

        Attention, je suis le premier à critiquer l’UE et je suis d’accord pour dire que le bilan est globalement (un peu) défavorable à la France. Soit.

        Mais je ne le fais pas pour vendre du souverainisme.

        Tout ce que je dis c’est :

        * ne pas tout mettre sur le dos de l’UE

        * de toute manière ça n’est pas vendeur politiquement

        Les gens (notamment les jeunes et les actifs, et les urbains, sauf erreur de ma part) sont prêt, veulent plus d’Europe (y a eu un sondage récent, et l’élection de Macron confirme), quitte à faire quelques sacrifice (surtout si les sacrifices sont dans les campagnes ! lol).

        Je pense qu’il faut que tu l’intègre dans ta réflexion politique. Enfin, je dis ça pour toi hein smiley moi je m’en fiche, je ne pense pas de la même manière que toi de toute manière.

        Tu fais partie des gens qui ont besoin d’un espoir auquel s’accrocher. Ce fut Lepen, c’est NDA, puis ça sera autre chose ... etc... c’est ta constitution mentale qui le veut et non pas l’analyse de la situation.

        La raison est simple smiley


      • vote
        yoananda yoananda 4 juillet 14:43

        @Olivier Perriet
        je vous ai répondu poliment malgré votre premier message insultant.

        Vous n’avez pas su respecter votre interlocuteur, vous continuez sur le même ton : allez donc vous faire foutre.


      • vote
        Olivier Perriet 4 juillet 16:56

        @yoananda

        Vous parlez de guerre civile à chaque phrase et vous voulez rester "poli".

        Mais regardez-vous en face M Zemmour :

        vous connaissez la prétérition (dire c’est rendre possible) ?


      • vote
        yoananda yoananda 4 juillet 18:09

        @Olivier Perriet

        ha ben tiens, ça faisait un moment que je n’avais pas lu un commentaire aussi con.

        Mais je pense que vous pouvez, allez faire mieux encore (prétérition smiley )


      • 1 vote
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 5 juillet 03:13

        @yoananda
        Vous n’avez pas la cervelle assez développée pour raisonner politiquement, vous ne faites que répéter ce que chante les politiciens, vous n’êtes qu’un répéteur ... comme un journalistes lambda !


      • 1 vote
        Vraidrapo 5 juillet 21:05

        @Qiroreur
        C’est sûr qu’en étant dans les grandes villes on ne peut qu’être dépressif

        on peut soigner ce type de dépression en visionnant les films champêtres avec Fernandel, Raimu etc... Qué nostalgie !!! (alors, tu tires ou tu pointes ? ; tu sais ce qu’elle te dit la Marine française ?...) etc, etc que du bonheur  smiley


      • vote
        Olivier Perriet 4 juillet 10:56

        Il faut bien tendre la main à l’ex UMP... pour la forme, mais c’est peine perdue d’avance :

        qu’ira faire un conservateur chez un dissident ? Rien.

        On a déjà été plombé d’avoir voulu digérer l’électorat de Fillon, avec les conséquences qu’on a vu chez NDA puis Le Pen ("l’euro ? j’ai critiqué l’euro moi ??").

        Quant on a vu que même Henri Guaino, qui dit la même chose que NDA, a préféré rester dans sa tour d’ivoire, on imagine facilement ce que des Wauquiez ou Mariani feront de cette main tendue.

        Se remettre dans une opposition droitière qui va nous dépasser est une impasse complète.


        • 1 vote
          Qiroreur Qiroreur 4 juillet 21:51

          @Olivier Perriet
          La dernière fois que je t’ai posé une question tu n’as pas répondu. Qu’est que tu proposes ? Tu as le droit de me répondre "rien, c’est foutu" comme yoananda. Perso ça ne me dérange pas, il explique pourquoi il pense que c’est mort et même si on est pas d’accord tant que c’est argumenté ça peut se comprendre. Donc encore une fois : Que proposes-tu ? Quelle stratégie et quelles idées (si tu en as) défends-tu ?


        • vote
          Olivier Perriet 5 juillet 10:15

          @Qiroreur

          Ma réponse est claire :

          je suis sur la même ligne que Sapir et Philippot (et Asselineau, hors son côté télé évangéliste US). On ne met surtout pas d’eau dans son vin, on continue à remettre en cause l’euro et l’UE.

          Les conservateurs nous rejoindront le moment venu ; pour l’instant ils nous demandent des gages qu’on ne peut effectivement pas donner, et pour cause, on parle bien d’un saut dans l’inconnu. Comme dans la vraie vie, en somme : il faut l’assumer sans honte. Il n’y a rien d’anormal.

          La situation actuelle n’est pas tenable, ce n’est pas seulement à nous de nous justifier de vouloir la changer. Que ceux qui veulent "le changement dans la continuité" assument aussi leurs propres résultats.

          C’était le discours de Marine le Pen avant qu’elle ne cherche à conquérir les électeurs conservateurs : les vrais irresponsables sont ceux qui prétendent que tout peut rester comme maintenant, moyennant quelques aménagements (Chirac Hollande Macron) ou l’amplification de ce qui est déjà intenable (Fillon).

          à vouloir finasser, NDA s’est ridiculisé, comme le lui a bien dit Bayrou dans l’entre deux tours :

          "La pierre angulaire de leur programme, c’est de retrouver des marges en remettant en cause l’engagement de la France dans les institutions budgétaires, financières, monétaires...de l’UE. Là ils nous expliquent que ce point est remis aux calendes grecques".


        • 1 vote
          Vraidrapo 5 juillet 11:22

          @Olivier Perriet
          Je ne sais pas si NDA s’est ridiculisé... Je trouve qu’il a eu du courage de rejoindre Le Pen pour souffler à eux-deux la mise du Candidat Rothschild (du Gang de Clinton, Goldmann-Sachs et tutti quanti..). J’ignore ce qu’il aurait pu faire avec elle pour la France, je pense qu’elle n’est ni sincère, ni compétente. Il a eu au moins le mérite d’avoir essayé de secouer le cocotier (à défaut d’avoir pu renverser la table).

          J’ai apprécié les commentaires ci-dessus, je trouve que les internautes sont de plus en plus clairvoyants (ce n’est que mon avis...). le problème est :

          - la pauvreté de l’effectif des clairvoyants,

          - la puissance de l’Adversaire installé aux gouvernes (exhaustivement :militaire, finances, media, a-culture),

          - last but not least : l’État de la Planète (pollution, sécheresse et échauffement spectaculaires, immigration de détresse)

          J’ignore ce que Goldmann,-Sachs a prévu dans ses cartons mais, je crains fort que les scenaristes aient encore été visionnaires (après on a marché sur la Lune de RG, Soleil Vert de Harry Harrison )

          A partir de là, à quoi bon s’étriper via les commentaires, les plus anciens comme moi tireront leur révérence avant de s’enfoncer trop dans le merdier, quant aux jeunes, je peux imaginer qu’ils seront trop occupés à leur survie pour nous maudire.. J’espère me tromper mais si, comme le déclarait récemment un débatteur-TV, le point de non retour climatique est franchi, ainsi, quel qu’ait été le résultat des Élections...


        • 3 votes
          Tythan 5 juillet 11:48

          @Olivier Perriet

          Nicolas Dupont-Aignan a beaucoup de défauts, mais il n’a pas cherché particulièrement à finasser. Le pire qu’on pouvait lui reprocher, c’est d’utiliser des termes euphémisant la réalité (Ainsi, en 2012, il utilisait l’expression "retour à la liberté monétaire" plutôt que sortie de l’euro, et en 2017 il insistait sur la transition de l’euro monnaie unique vers l’euro monnaie commune.

          C’est ce dernier point programmatique qu’il a apporté à Marine Le Pen, cette idée de monnaie commune (ou du moins prétendu le faire, parce que j’avais déjà entendu Marine Le Pen en parler... D’ailleurs, Nicolas Dupont-Aignan avait adopté le projet de monnaie commune lors d’une conférence de presse où la présentation avait été assurée par Philippe Murer, devenu ensuite officiellement conseiller économique du FN). Le fait de repousser la sortie de l’euro en revanche est une innovation propre à Marine Le Pen et je trouve qu’il est un peu malhonnête de la faire endosser par Nicolas Dupont-Aignan, qui n’a évidemment pas fait un deal d’égal à égal avec Marine Le Pen. Je ne vois pas où ce serait un revirement de Nicolas Dupont-Aignan.

          En plus, on peut douter de la nature de ce revirement. Marine Le Pen n’a pas remis en cause le principe de la sortie de l’euro, mais simplement précisé qu’il ne se ferait pas forcément immédiatement (alors que dans le cas d’une élection de Marine Le Pen, certes hypothétique, mais il aurait été très probable que cette sortie soit forcée par les anticipations des marchés financiers).

          Alors, il est évident que l’ensemble des commentateurs hostiles à Nicolas Dupont-Aignan s’engouffrent dans la brèche et reprochent à Nicolas Dupont-Aignan un prétendu revirement. Mais je pense sincèrement que ce reproche est infondé s’agissant de sa personne et ne doit s’appliquer qu’au seul FN, dont Nicolas Dupont-Aignan n’est pas responsable.


        • 2 votes
          Qiroreur Qiroreur 5 juillet 12:12

          @Olivier Perriet
          Ah enfin....

          Bon, tu es sur une ligne souverainiste en somme. 

          " les vrais irresponsables sont ceux qui prétendent que tout peut rester comme maintenant, moyennant quelques aménagements (Chirac Hollande Macron) ou l’amplification de ce qui est déjà intenable (Fillon).

          à vouloir finasser, NDA s’est ridiculisé, comme le lui a bien dit Bayrou dans l’entre deux tours"

           

          Dire que NDA s’est ridiculisé en prenant Bayrou comme exemple me parait pour le moins... abusif.

          Ceci dit tu n’as pas tort sur un point : il est extrêmement compliqué de faire avancer les idées souverainistes en France car une grande partie de l’opinion a été lobotomisée à l’européisme depuis plusieurs décennies. Pour le quidam, la France ne serait rien sans l’Europe. C’est complètement délirant mais c’est ce que pensent de nombreux Français, non pas qu’ils le pensent comme le fruit d’une réflexion personnelle, mais parce qu’on leur rabâche cette affirmation, ce dogme depuis des décennies. Dés lors on se bat contre ce qu’il y a de plus compliqué : les idées reçues. Et dans ce combat nous devons être unis. Avoir raison tout seul dans son coin (c’est le cas de Philippot qui est isolé au FN, celui de Sapir qui est relégué sur RT... mais tu pourrais citer Polony, virée, ou encore Zemmour relégué depuis plusieurs années sur une chaîne secondaire... ) ça ne sert strictement à rien. Quand on est globalement d’accord et qu’on a des désaccords sur des nuances, on se rassemble d’abord et après, seulement après, on discute de nos désaccords. 

          Ici, on est globalement d’accord (la ligne Philippot, NDA, de Villiers, une partie de LR, FA...) sur l’idée d’une France que l’on souhaite de nouveau souveraine. On est d’accord sur une certaine conception de la société (la ligne sociale que l’on retrouve chez les deux que tu as cité et chez NDA aussi) mais également sur le fait que nos entreprises doivent être soutenues et protégées et non livrées à une concurrence déloyale intra-européenne et mondiale. Le reste ce sont des détails. Mais si on n’arrive pas à s’accorder sur ce qui nous unit, nous serons toujours perdants. 


        • 1 vote
          Olivier Perriet 5 juillet 13:16

          @Tythan
          Nicolas Dupont-Aignan a beaucoup de défauts, mais il n’a pas cherché particulièrement à finasser.

          Il faut être simple un minimum sinon on n’a aucune chance d’être entendu, et ça paraît inquiétant. Et comme vous dites, les commentateurs hostiles vont s’engouffrer dans la brèche.

          Sachant qu’on a par nature un programme qui est inquiétant, car en rupture avec ce qui existe, c’est à mon avis totalement contreproductif d’en rajouter :

          ceux qui veulent être rassurés ne le seront pas plus par des ambiguïtés

          ceux qui sont plus """radicaux""" vont être désorientés

          S’il faut faire un paragraphe de 10 lignes pour expliquer sa position sur l’euro, c’est que ce n’est pas bon.


        • vote
          Tythan 5 juillet 16:17

          @Olivier Perriet

          Je n’ai pas forcément la science infuse et mes posts sont moins travaillés que les argumentaires de campagne rédigés par l’équipe de NDA. 

          Après, sans doute suis-je un original, mais je ne rechigne pas devant les argumentaires un petit peu long à partir du moment où ils sont cohérents. Parfois, il est difficile de faire autrement que long.


        • 3 votes
          Ozi Ozi 4 juillet 11:40

          "Je souhaite dialoguer avec Vauquiez, Mariani, tous ceux des Républicains.."
          Sacré Nico, manque plus qu’Al Capone..  smiley


          • 5 votes
            Qiroreur Qiroreur 4 juillet 11:57

            @Ozi
            Propos idiot, mensonger et limite diffamatoire : ni Vauquiez ni Mariani ne sont des bandits. En comparaison de l’aboyeur anti-France parachuté qui s’est payé sa permanence avec ses indemnités et accusé de népotisme par ses anciens collègues, y’a pas photo.

          

          Ajouter une réaction

          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


          FAIRE UN DON







Palmarès