• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Où Soljenitsyne a trouvé ses chiffres. Le père des peuples (II). Jacob (...)

Où Soljenitsyne a trouvé ses chiffres. Le père des peuples (II). Jacob Jugashvili questions – réponses

Dans la 2ème partie, Jacob Jugashvili l’arrière-petit-fils de Staline abordera les questions suivantes des nos lecteurs :

  • Est-ce vrai ce qu’on dit que c’était un bandit des rues géorgien qui éliminait physiquement tous ses rivaux ?
  • Etes-vous pour l’interdiction des avortements ? Du temps de Staline il était interdit de se faire avorter.
  • Qui est pour vous votre arriéré-grand-père ? Le père des peuples ou l’assassin de presque 30 millions de russes ? – En répondant à cette question, Jacob nous indiquera combien de personnes ont été réellement condamnées au cours de la période stalinienne. Ces données seront basées sur les documents des archives. Il nous dira également quelles sources a utilisé Alexandre Soljenitsyne.
  • Avez vous déjà croise des ennuis ?
  • Est-ce vrai que la personnalité de Staline, ce n’est pas ca qui a fait l’histoire de l’URSS donc c’est de peu d’intérêt. et que si, comme le préconisait Lénine, mais pares son attaque qui lui enlevait ses moyens, il avait été mis au rencart, il aurait vraisemblablement été remplace par un autre qui aurait eu a peu pres le même comportement impose par les circonstances ?
  • Quel est votre ressenti de votre arriéré-grand-père, sachant que malgré tout, il a fait de très mauvaise choses ?

 

 

1ère partie : Staline, était-il une bête féroce ? Le père des peuples (I). Jacob Jugashvili questions – réponses.

 

Le nouveau projet de Novorossia Today en coproduction avec Novorossia TV « Le père des peuples » nous parle de Joseph Staline. Dans ce documentaire de plusieurs épisodes de 12 à 15 minutes, Jacob Jugashvili répond en exclusivité avec franchise aux questions des lecteurs de Novorossia Today du monde entier sur son arrière-grand-père.

 

Tags : Histoire International Russie Guerre Géopolitique



Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • 4 votes
    quid damned Valdemar Gris 18 janvier 11:03

    Je n’ai pas encore visionné cette vidéo, mais la précédente oui.
    Je ne sais pas exactement qu’en penser mais merci de nous proposer des visions alternatives à la pensée unique, gluante et magmatique.
    Merci Svetlana, спасибо !


    • 4 votes
      Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 18 janvier 11:21

      @Valdemar Gris Merci. Je pense qu’il est important de connaitre les différents points de vue pour se faire son propre avis sur le sujet. En Occident on a trop idolâtré Soljenitsyne et souvent les gens disent d’emblée ; Staline est un monstre et la discussion s’arrête là.

      Certains peuvent arriver à cette conclusion. Mais pour moi, trop d’éléments n’y collent pas... Après, à chacune de voir.


    • vote
      Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 18 janvier 11:21

      pardon, chacun.


    • 3 votes
      quid damned Valdemar Gris 18 janvier 13:38

      @Svetlana Kissileva
      L’Histoire a tant été dévoyée et frelatée au service de la propagande atlantiste (entre autres), je pense notamment aux westerns qui mettaient en scène les gentils cow-boys contre les méchants indiens. Certes les westerns ne sont pas des manuels scolaires mais ils contribuent à forger l’inconscient en matière d’histoire.

      Je me souviens de cours d’histoire de 3ème (appuyés par des manuels scolaires cette fois) où l’on nous disait que les dirigeants de l’URSS faisaient mettre du verre pilé dans le beurre destinés aux jeunes enfants. Quelle horreur ! Je ne doutais un seul instant de ces écrits académiques. Maintenant je doute, peut-être à tort ? Mais quel aurait été leur intérêt d’agir ainsi à l’encontre de leur population. En plus d’être méchant c’est stupide ( et je doute fortement qu’ils le furent )de décimer ainsi ses propres forces vives, l’avenir de son pays.

      Je pense aussi à l’amnésie quant au rôle de l’URSS qui a décimé pas loin des 3/4 de l’armée nazie. La plupart pense que ce sont les US les sauveurs ... Quelle ironie ...

      Après je ne veux pas tomber dans l’excès inverse et aduler Staline loin de là. Mais je n’ai plus confiance en l’histoire officielle. Ne serait-ce que parce que l’on n’a pas trop le droit de la questionner. Et donc encore merci d’apporter un point de vue contradictoire dans le bon sens du terme.


    • 1 vote
      Soi même 18 janvier 13:49

      @Valdemar Gris, a propos de l’amnésie les Staliniennes n’ont vraiment pas de leçon à donné : https://www.google.fr/search?q=photo+truqu%C3%A9es+sous+staline&sa=X&biw=533&bih=345&tbm=isch&tbo=u&source=univ&ved=0ahUKEwiJ6e-73cvRAhUEHxoKHW9WBpkQsAQIJQ


    • 1 vote
      quid damned Valdemar Gris 18 janvier 14:03

      @Soi même
      J’ai déjà vu ces photos mais j’ai oublié le contexte (l’amnésie ne m’épargne pas semble-t-il) ? et ?

      De la propagande dans les deux camps rien de nouveau. Ou de la désinformation ?. Cependant , c’est toujours le même son de cloche que l’on entend sur les ondes occidentales. Donc je n’ai pas d’avis tranché mais je me réjouis d’avoir d’autres points de vues.


    • 1 vote
      Soi même 18 janvier 14:33

      @Valdemar Gris ( J’ai déjà vu ces photos mais j’ai oublié le contexte ) vraiment vous avez oublier le contexte ?

      Cela en dit long sur le crédit que vous porté sur la falsification de l’histoire Kravtchenko Alexandre Zinoviev, Soljenitsyne, Vitor Suvorov et tant d’autres sont somme tous des menteurs ?

      Je suis d’accort sur une chose ;

      « Les dissidents de la période soviétique sont aujourd’hui présentés comme des démons »
      Ludmila Oulitskaïa

    • 3 votes
      Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 18 janvier 15:17

      @Soi même Maintenant, concernant votre photo. Je vois que vous ne le savez pas, mais le jour de la Victoire, c’est à dire le 9 mai 1945, le Reichstag a été couvert de drapeau de toutes les unités de l’Armée Rouge ayant participé à l’assaut. Un des premiers, par exemple, était le soldat originaire de la ville de Stalino connue aujourd’hui sous le nom de Donetsk. Il n’ y a pas eu de drapeau français, dommage, mais notre seule forteresse de Brest-Litovski a résisté à l’ennemi plus que toute la France.

      Evidemment, pour la photo on a choisi les soldats qui avaient le plus du mérite et on leur a offert la possibilité de faire une photo tout en haut avec le drapeau de leur régiment.

      Où est le scoop ? A vous entendre, la 2e guerre mondiale a été une mise en scène, elle aussi.



    • 3 votes
      Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 18 janvier 18:29

      @Soi même Wikipédia est bourrée de fakes, vous ne saviez pas ? Je ne dit pas qu’il n’y a pas eu de violeurs à l’Armée Rouge, mais ils étaient nettement moins nombreux qua chez vos amis, les Américains. Et ils risquaient gros, de même que les pilleurs. Mais si vous êtes convaincu par des fakes, que voulez-vous que j’y fasse ? Ce film est pour ceux qui réfléchissent, qui sont prêts à entendre une autre version et se faire une idée pat eux-mêmes.


    • vote
      sarcastelle 20 janvier 14:11

      @Svetlana Kissileva

      .

      Maintenant il faut écrire "chacun.cune", sinon on est sexiste. En qualité d’étrangère vous êtes (encore un peu de temps) excusée. 


    • 1 vote
      Soi même 18 janvier 13:22

      Bonjour svetlana-kissileva, ( En Occident on a trop idolâtré Soljenitsyne et souvent les gens disent d’emblée ; Staline est un monstre et la discussion s’arrête là. ) Pensez vous sérieusement que l’on a attendue Soljenitsyne pour avoir un doute sur l’URSS et plus particulièrement sur Staline ?

      Dans cette affaire qui ment le plus les anti Staliniens où les Staliniens toujours convaincus de la grandeur de Staline ?

       

       

      • 2 votes
        Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 18 janvier 14:44

        @Soi même Non, si vous avez visionné le film, vous auriez sans doute vu que vous n’avez pas attendu Soljenitsyne. Et pour cause, Soljenitsyne n’est qu’un digne héritier des autres personnes, dont la propagande fut le métier.


      • 3 votes
        Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 18 janvier 14:48

        @Soi même mais votre profil est curieux : aucun article publié. Par contre, au niveau des commentaires, vous êtes fort. C’est votre métier ?


      • 2 votes
        Soi même 18 janvier 15:36

        @Svetlana Kissileva, pour salir Soljenitsyne vous allez pas de main morte, je vous invite à lire Le déclin du courage : discours de Harvard par Soljenitsyne.


      • 1 vote
        Soi même 18 janvier 16:15

        @Svetlana Kissileva, pourquoi vous ne répondez jamais aux questions poses ?

         Dire la vérité sur qu’a été le stalinisme aujourd’hui c’est si dérangeant ? pour qui ?


      • 3 votes
        Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 18 janvier 18:38

        @Soi même Salir Soljenitsyne ? Pour vous c’est un saint, on dirait. Pour moi c’est celui qui diffusait des mensonges et touchait des subventions américaines. Moi je vous suggère Grover Furr, Américain lui aussi : 

        Khrushchev Lied. The Evidence That Every “Revelation” of Stalin’s (and Beria’s) Crimes in Nikita Khrushchev’s Infamous “Secret Speech” to the 20th Party Congress of the Communist Party of the Soviet Union on February 25, 1956, is Provably False. Kettering, OH : Erythros Press & Media. 2011.


        Ou en français si vous préférez : 
        • Grover Furr. Khrouchtchev a Menti. Paris : Editions Delga, 2014.
        • Grover Furr. Les amalgames de Trotsky. les mensonges de Trotsky, les procès de Moscou par les preuves, la Commission Dewey, les conspirations trotskystes des années trente. Editions Delga : Paris, 2016.

        Il n’y a pas que Soljenitsyne dans la vie, vous savez.

      • 1 vote
        Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 18 janvier 18:46

        @Soi même
        La vérité sur le stalinisme ? mais c’est ce que dit notre film. Mais cette vérité dérange et je comprends que vous n’êtes pas prêt à l’entendre. Et les mensonges sur Staline me dérangent, moi, puisqu’ils salissent la mémoire de mon peuple et de ma Patrie.

        Quand à répondre ou non à vos question, vu que ce n’est point un interrogatoire, je réponds si je veux et à ce que je veux. Je suis ici pour présenter un film, pas pour répondre. Alors, laissons, les gens le regarder et se faire leur propre opinion sur le sujet.


      • 2 votes
        Doume65 18 janvier 19:17

        @Svetlana Kissileva

        «  Et les mensonges sur Staline me dérangent, moi, puisqu’ils salissent la mémoire de mon peuple et de ma Patrie. »

        Bonjour. Je suis français, et les mensonges ou les vérités sur Napoléon ne me font ni chaud ni froid. Ils ne salissent pas le peuple français mais uniquement cet illustre tyran.


      • 2 votes
        Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 18 janvier 19:57

        @Doume65 La différence c’est peut-être parce que vous avez perdu avec Napoléon et nous, nous avons gagné avec Staline ? :)

        Jacob l’explique dans la 1ère partie : https://www.youtube.com/watch?v=OyjmFyHlMTU


      • vote
        pegase pegase 18 janvier 20:12

        @Svetlana Kissileva


        Peut être Staline eut été victime d’une propagande ... certes .. (étant donné notre position c’est difficile d’aller vérifier), il n’empêche que vous n’avez rien répondu concernant le fait qu’il était un collabo de l’oligarchie anglo-saxonne, missionné pour renverser le Tsar ... La meilleur preuve est la première banque soviétique qui était en fait une banque tenue par le directeur de la FED ...


        Où est passé l’or de la Russie suite à la révolution bolchévique ?


        Ne pas oublier que les emprunts russes avec l’argent des français n’ont JAMAIS été remboursés (j’ai ma petite idée, sur qui a détourné tout ce fric) ..

        Je vous conseille fortement de visionner ce très beau film français ... Il vous concerne directement, je n’ai pas encore investigué suffisamment pour tirer au clair toute cette affaire, mais c’est dans mes sujets à explorer smiley

        https://www.youtube.com/watch?v=meftVrpY3m8


      • 1 vote
        Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 18 janvier 20:21

        @pegase Staline n’a pas été missionné par l’oligarchie anglo-saxonne pour une simple raison qu’il lui a opposé une résistance. C’est Trotski avec son projet de la révolution mondiale qui fut à leur service et à leur solde. Staline a reconstitué un Etat russe fort. Ce qui ne leur a pas plu. Alors, ces mêmes oligarques ont lâché Hitler qui aurait dû nous anéantir.

        L’histoire se répète aujourd’hui avec la Russie de Poutine dans un autre contexte géopolitique.


      • 1 vote
        Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 18 janvier 20:23

        @pegase ceci dit, le tsar, on en parlera dans la vidéo 3 ou 4. Un peu de patience.


      • vote
        pegase pegase 18 janvier 23:56

        @Svetlana Kissileva


        Intéressant, on rentre dans le vif du sujet là smiley

        Donc selon vous Staline n’aurait pas bénéficié (comme les autres) des aides pour la révolution rouge ? 

        J’ai un peu du mal de le croire, la banque anglo-saxonne c’était déjà Staline qui était au pouvoir à ce moment là ? (je n’en sais rien c’est une question)


        Il faudrait vérifier la chronologie des évènements ... et l’or qu’est il devenu ?

        Mon père me dit que les emprunts russe auquel mon grand père à souscrit (il a acheté des titres), le fric apriori aurait bien servi pour le trans-sibérien ... mais jamais remboursé ... 

        Donc le fric n’a pas été volé par les banques (selon mon père), c’est déjà ça .... Il faudrait vérifier, je ne connais pas plus que ça cette affaire ...


      • vote
        Doume65 19 janvier 10:12

        @Svetlana Kissileva
        « c’est peut-être parce que vous avez perdu avec Napoléon »

        Quelle petitesse d’esprit ! Je vous explique qu’un homme ne fait pas un pays et qu’assimiler un pays à un dirigeant est une vue étroite. Vous prouvez par votre réponse que ma vision est fondée. Cela me désole pour vous dans la mesure où vous êtes d’habitude plus perspicace.


      • 1 vote
        Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 19 janvier 11:21

        @Doume65 Non, l’homme ne fait pas un pays. Mais il existe un proverbe chez nous, j’ignore quant aux équivalents en d’autres langues : "chaque peuple a les chefs qu’il mérite".

        Par ailleurs, je ne saurais pas dénigrer le rôle joué par Koutouzov dans notre victoire contre Napoléon, de même que celui de Staline dans notre victoire contre Hitler. Et si vous avez déjà dirigé une équipe ne serait ce que de 5 personnes, vous avez à quel point le rôle d’un chef n’est pas simple. Le peuple est constitué d’individus, mais il est représenté par ses plus illustres personnages.

        Alors, permettez-moi d’être soucieuse de l’image de Staline.


      • 2 votes
        pegase pegase 19 janvier 18:31

        @Svetlana Kissileva

        La différence c’est peut-être parce que vous avez perdu avec Napoléon et nous, nous avons gagné avec Staline ? :)


        Non non, vous n’y êtes pas du tout, on est bien content qu’il ai perdu, ce type était instrumentalisé par les mêmes qui ont fomentés la révolution rouge dans les coulisses ...

        Je crains que vous n’avez encore pas saisie qui sont nos ennemis communs ..

        Je vous colle ici qui ils sont, lisez bien et relisez si nécessaire, Jeanne d’Arc a combattu ces gens là ...


        Le publique francophone est malheureusement ignorant des vrais acteurs de la politique mondiale, ces derniers exerçant leurs talents plus dans les coulisses que sur le scène politicienne. Pour mieux comprendre la situation désastreuse, dans laquelle les défenseurs de la cause nationale se trouve en ce début du XXI ème siècle, il est nécessaire de rappeler dans ses grands traits le rôle éminemment important de la puissance financière et aristocratique.

         - Selon Hillard, une nouvelle caste pris de l’influence au lendemain de la bataille de Bouvines (l’oligarchie financière), celle ci a toujours constitué un état dans l’état, on peut situer sa prise de pouvoir suite à l’instauration de la <<grande Charte>> du 15 Juin 1215. Après la défaite du Roi Jean Sans Terre d’Angleterre, le 27 Juillet 1214 à Bouvines face au Roi de France Philippe Auguste, les barons anglais ont arraché des privilèges politiques et financiers, désormais la couronne britannique est obligée de composer et de collaborer avec une caste qui allie force , puissance financière et ambitions commerciales. Dès cette époque, une élite avide et revendicatrice est née. Elle est à l’origine de ces groupes de pressions, qui par des voies aussi diverses que la finance, le renseignement ou les médias, exerce des pressions sur le pouvoir politique. Ce dernier dépendant largement d’appuis et de monnaie sonnante et trébuchante pour son maintien au pouvoir, est dans l’obligation absolue de tenir compte des avis et des conseils émanant de cette caste.

        Les think tanks, fondations et groupe élitistes sont la suite logique d’un état d’esprit élitiste et mercantile.

        Ces cénacles sont devenus les centres incontournables d’une minorité active conditionnant l’avenir du monde anglo-saxon, puis de proche en proche, de l’univers entier ... Contrairement à la conception politique française qui soumet toute activité à celle de l’état, ces autorités politico commerciales ne dépendent plus d’une autorité nationale.

        Très tôt, elles ont exercé leur talent ... Dès le moyen âge, des compagnies comme les London Staplers, les London Mercers company, ou encore la British East India Company ont été les fers de lance de l’impérialisme britannique. Ainsi les acteurs de l’aristocratie commerciale se sont transmis le flambeau de la conquête et de la maitrise des richesses de génération en génération.

        La défaite française en Amérique du nord conduisant au traité du 10 Février 1763 peut être considérée comme l’acte de naissance de la montée en puissance de l’oligarchie britannique. En effet, la perte de la nouvelle France donne à la couronne britannique tout un continent aux richesses inouïes et presque vide d’habitants. L’incapacité de la monarchie française à peupler ces vastes territoires et à les intégrer à la civilisation gréco-romaine fait basculer tout cet espace sous la coupe anglo-saxonne. Mâtinées de protestantisme, de maçonnisme et d’un tour d’esprit messianique, les élites conquérantes américaines en liaison avec leurs homologues britanniques sont prêtes à imposer leur modèle au monde entier. Après les guerres de la Révolution et la défaite de Napoléon 1er en 1815, la puissance anglo-saxonne n’a plus de rivals sur les mers. Puissance démographique, peuplement de vastes territoires en Amérique du Nord, en Afrique australe, en Australie et en Nouvelle Zélande, contrôle de points stratégiques partout dans le monde (Gibraltar, Hong Kong..) , mainmise sur des territoires sur presque tout les continents, technologies de pointes et secteur bancaire performant permettent à ces aristocraties commerciales de Londres et de New York de rêver à un contrôle du monde sous les auspices de la City et de Wall Street. Un homme a été la figure de proue de cet idéal, Cécil Rhodes (1853-1902).

        Source : "Géopolitique cachée de la construction européenne" .. "La décomposition des nations européennes" par Pierre Hillard.


      • 1 vote
        Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 19 janvier 20:00

        @pegase J’ai bien compris que vous en étiez contents. C’est pour cela que Napoléon vous ne fait ni chaud, ni froid.

        Quant à nos ennemis communs, c’est ce que je disais en je ne sais plus quel commentaire : les gars de Wall Street, ceux qui ont amené Hitler au pouvoir et l’ont lâché sur nous. Ils ont pris la position de nos alliés, mais c’était pour la forme. Ils détestent Staline parce qu’il a rendu la Russie forte et ont peur de lui même mort, alors ils ont pris soin de salir son image.

         Vous faites amalgame entre Staline et Trotski, mais ce n’est pas pareil. Donc, c’est vous qui avez quelques lacunes à combler. Je pourrais vous proposer un de la lecture pour approfondir ce dont nous parlerons dans le film, mais c’est en russe.


      • 2 votes
        Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 19 janvier 20:05

        @pegase j’ai oublié une chose ; Staline parlait souvent aussi du sionisme à rajouter sur la liste des ennemis.

        P.S. le + à votre commentaire, c’est le mien. :)


      • vote
        sarcastelle 20 janvier 14:20

        @Svetlana Kissileva

        .

        Soljenitsine n’est qu’un digne héritier des autres personnes, dont la propagande fut le métier

        .

        Il y a des gens dont la propagande est le métier ? Mais c’est abominable ! smiley 


      • vote
        Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 20 janvier 21:56

        @pegase Concernant nos ennemis communs, vous connaissez ceci ?

        L’opération Unthinkable

        Pourquoi croyez-vous qu’ils mijotaient cela ? Parce que Staline a réussi à faire évoluer l’URSS sur une toute autre voix que celle sur laquelle ont mis la Russie ceux "qui ont fomentés la révolution rouge dans les coulisses ..." Et c’est aussi parce qu’ils ont râté les coups d’Etat ayant pour but de renverser Staline avant la guerre. 

        Pourquoi n’ont-ils pas osé ? Parce que Staline a su anticiper et à la fin de la 2e guerre mondiale l’URSS avait une bombe atomique. 

        Alors qui n’a pas saisi ? :)


      • 1 vote
        Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 20 janvier 22:00

        @sarcastelle Ceux dont la propagande est le métier ? Le Monde ou la Libé. Ou encore CNN qui sont "fake news" selon Trump. Vous ne saviez pas ? :))


      • vote
        sarcastelle 22 janvier 10:18

        @Svetlana Kissileva
        .

        à la fin de la Seconde Guerre mondiale l’URSS avait une bombe atomique.

        Oui, bien sûr. 


      • vote
        sven1 28 mai 16:50

        @Svetlana Kissileva

        Pour mettre les choses au point vis à vis de Soljénitsyne, soulignons quand même que ses paroles ne sont reproduites que quand elles servent une certaine propagande. Par exemple, on évite de citer ce qu’il dit dans deux siècles ensemble : "Pour ce qui est de l’Ukraine soviétique de souche, aucun document secret allemand ne fait référence « à une quelconque "pulsion populaire" suscitant des pogroms" ». - Mais : « En Crimée furent organisés des commandos tatares d’autodéfense qui exterminaient les Juifs." On préfère citer la déportation des tatars de Crimée par Staline sans indiquer ni pourquoi ni lesquels ont été déportés. On évite aussi de citer les passages du même livre qui indiquent que les autorités soviétiques donnaient une priorité aux juifs pour partir vers l’est puisqu’ils étaient les plus menacés par les nazis. Mais comme vous semblez avoir un peu les mêmes lectures que moi, je ne résiste pas à vous conseiller de lire, aux éditions Delga : "famine et transformation agricole en URSS" de Marc Tauger ; un démontage total du mythe du fameux "Holodomor" et de pas mal d’autres légendes.


      • vote
        ged252 18 janvier 22:37

        Regardez plutôt ces deux vidéo :
        https://www.youtube.com/watch?v=7uS_8Cj1xBQ
        .
        .Juri Lina - Dans l’ombre d’Hermes Les Secrets du Communisme 1/2
        .
        C’est une vidéo réalisé par les pays baltes, il me semble, ils parlent de 25 millions de mort entre 1917 et 1925 ; et de 17 millions de morts dans les années 1935-39.
        .
        Une partie est l’oeuvre de Lénine, l’autre partie l’oeuvre de Staline.
        .
        Enfin bon, je crois bien que les procès staliniens des années 1936-1937 avaient pour but de liquider les premiers bolchevicks, tous ces tueurs des premières heures juste après 1917, ce n’était que justice.
        Il n’y avait pas besoin de preuves pour les condamner, tout le monde savaient qui ils étaient et ce qu’ils avaient fait. 
        Sur la fin de sa vie Staline était aussi devenu antisémite.
        .
        Dès le départ aussi Staline avait compris que la guerre était technologique, et il s’est lancé dans la course scientifique avec les USA, course qui a culminé avec la bombe atomique, et la concurrence entre les fusées Appolon et Spounik.
        .
        Dans ces mêmes temps les Russes ont compris l’importance de transmettre les connaissances technologiques aux nouvelles générations, il y a donc eut apprentissage de la transmission des connaissance aux nouvelles générations, c’est ce qui fait, à mon avis, que les Russes dominent aujourd’hui d’un point de vue technologique, leurs universités sont excellentes.


        • 1 vote
          Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 18 janvier 23:34

          @ged252 c’est chez les baltes que vous avez trouvé tout cela ? 25 millions et 17 de plus... qui dit mieux ?

          "pas besoin de preuves pour condamner car tout le monde savait" ? eh ben...

          Pour la partie techno ça passe encore. :) L’enseignement de l’époque soviétique a été excellent, en effet. Et tout n’a pas été détruit depuis.


        • vote
          sven1 28 mai 16:58

          @ged252 Permettez moi de compléter : Staline était devenu antisémite, mais il l’ignorait puisque c’est lui qui a fait arrêter le procès des "blouses blanches".


        • 1 vote
          Jean Keim Jean Keim 19 janvier 10:27

          Les hommes qui ont fait l’histoire ne peuvent échapper aux jugements des foules, certains les trouvent sympathiques, d’autres monstrueux, en oubliant qu’un monstre est un être extraordinaire tel certains tyrans, guerriers, saints ou génies.

          On cite souvent comme exemple de tyran vertueux Cincinnatus, le général romain qui au 5ème siècle avant J.C. et d’après l’histoire, sauva par trois fois la république romaine, sans se cramponner pour autant au pouvoir et ne rêvant que d’une vie de simple paysan auprès de ceux qu’il aimait, il défendit néanmoins les intérêts d’aristocrates face aux prétentions de la plèbe.
          Alors que penser de Staline, de Kadaphi, de Saddam Hussein ou encore de de Gaulle, nous ne connaissons d’eux que ce que les médias nous en disent, le regard que nous portons sur eux est généralement plus proche de la croyance que de la vérité, et finalement cette dernière n’est aussi qu’une interprétation, ces hommes que leur parcours a mis sur le devant de la scène n’étaient que des "personnalités", des constructions mentales qui s’acceptaient comme telles, rien que des personnages jouant un rôle dont ils étaient prisonniers, n’est pas Cincinnatus qui veut.



          • 1 vote
            Soi même 19 janvier 17:43

            @Jean Keim, Regardez à deux fois le document , comme document de propagande mensongère il y a pas mieux, au dire du petit fils de Staline, Staline aurait été salie par Joseph Goebbels .

            Et tous qui critique Staline sont par logique sont dans le langage des communistes des ennemis du peuple.

            Aujourd’hui cela faire rire, mais au temps de Staline c’était au mieux le goulag aux pires êtres fusiller.

            Quand à ce fameux document, prèsentè dans cette vidéo, le fait qu’il soit signé Joseph Goebbels ne réfute pas d’un coté son authenticité ( tout en chassent que les les faux était monnaie courante sous le régime soviétique ) de l’autre par le fait d’être authentique donne une véritable information authentique qui ne peut être utilisé de plusieurs façons :

             de la propagande mensongère l’information et fausse.

            cette pièce apporte une information capitale qui peut être vérifier sous différentes sources.

            Ce document par qu’il est signé Joseph Goebbels lave Staline de tous crimes d’État.

              Ce document me rappel une autre affaire qui c’est passé en Pologne : le massacre de Katyn .

            Et il a fallut attendre jusqu en 1990 pour officiellement la Russie reconnaisse le massacre.

            ( L’URSS a nié sa responsabilité dans le massacre dès qu’il fut révélé par les militaires allemands ainsi que durant toute la Guerre froide, et en a rendu l’Allemagne nazie responsable. Mais en 1990, l’URSS a reconnu que ce massacre avait été ordonné par les responsables soviétiques

            - Même si les Allemands menaient dans le même temps des opérations anti-polonaises identiques (opération Tannenberg, Opération extraordinaire de pacification) et que la Gestapo et le NKVD coopéraient, il n’existe pas de preuves que les Allemands connaissaient le massacre de Katyń avant la découverte des charniers en 1941 à la suite de l’invasion de l’URSS. )

            Ce document est important mais utilisé comme il est utilisé pour minoré la responsabilité de Staline cela est inacceptable , il y a maintenant suffisamment d’étude et de témoignage et de preuve qui confirme malheureusement la véracité du document signé par Joseph Goebbels.

            ( Alors que penser de Staline, de Kadaphi, de Saddam Hussein ou encore de de Gaulle, nous ne connaissons d’eux que ce que les médias nous en disent, le regard que nous portons sur eux est généralement plus proche de la croyance que de la vérité,et finalement cette dernière n’est aussi qu’une interprétation )

            N’est t’il pas du devoir de l’homme de contraire la vérité, celui qui la cherche sincèrement la trouve, et elle n’est pas plaisante à entendre car elle est toujours amère.


          • 1 vote
            Svetlana Kissileva Svetlana Kissileva 19 janvier 19:19

            @Soi même le document présenté dans le film n’a pas été signé par Goebbels, vous n’êtes pas attentif. Il provient juste de son service. :)

            L’affaire de Katyn, on y viendra dans des épisodes suivants.

            Le devoir de l’homme est de faire au mieux pour connaître la vérité, mais il y a trop de mensonges, bien ancrés dans votre tête. Vous n’êtes pas en mesure de les remettre en question.

            Moi, j’ai grandi bien après le rapport de Khrouchtchev, ainsi on ne nous a pas appris d’aimer Staline, contrairement à ce que vous croyez. Et au début, quand ont a découvert Soljentsyne, on l’a cru comme bien des autres. Sauf que quand on réfléchit et analyse, on s’aperçois que ses chiffres sont surréalistes et ne tiennent pas la route. Mais justement Goebbels a dit : plus le mensonge est gros et plus de chances qu’on le croit.

            Le nombre de condamnations du temps de Staine n’excédait pas, voire était inférieur aux chiffres étasuniens pour les mêmes périodes. Il suffit de chercher. 

            Mais vous réciter ce que vous avez appris comme ’’Pater Noster".



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès