Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Passage au gué ? Non, en auget à la russe

Passage au gué ? Non, en auget à la russe

 

Ce qui n'était guère prévu par les constructeurs japonais pour leur Komatsu.

Le passage en auget de la rivière Nyarma-Yakha, environ 200 km à nord de Vorkouta.

Simple et génial. Rien à traduire ici.

 

Tags : Etonnant Russie



Réagissez à l'article

12 réactions à cet article


  • 3 votes
    gaijin gaijin 19 janvier 14:21

    quels sauvages ! en france on doit avoir au moins 15 normes pour interdire un truc pareil .............


    • 6 votes
      roman_garev 19 janvier 14:31

      @gaijin

      Rassurez-vous, en Russie on n’a pas moins de normes qu’en France. Mais parfois on s’en moque. La vie oblige.


    • 1 vote
      gaijin gaijin 19 janvier 16:53

      @roman_garev
      " Rassurez-vous, en Russie on n’a pas moins de normes qu’en France "

      et vous croyez que ça me rassure smiley smiley


    • 2 votes
      Pierre 19 janvier 15:56

      J’adore les trucs un peu fou. Je ai pris des passerelles sans planches, passé des rivières avec une tyrolienne et descendu des falaises en rappel mais un truc comme celui-ci, je n’avais encore jamais vu. C’est en Komatsu et en Caterpillar.


      • 2 votes
        roman_garev 19 janvier 16:15

        @Pierre

        Ce truc est fou pour vous et moi. Pas pour ces ouvriers (pétroliers ?) qui travaillent au Nord russe. Pour eux c’est plutôt une sorte de trolleybus smiley En tout cas, il est évident que c’est une seule solution (sans parler d’hélicoptères) d’aller-retour à leur besogne, avant que la construction du pont (dont ils utilisent semble-t-il le remblai) ne soit pas terminé. 


      • 8 votes
        Hijack ... Hijack ... 19 janvier 22:05

        Ils font tjrs ce qu’il faut faire ... et bien, les russes.
        .
        Vu les commentaires, ça me rappelle une histoire vraie, en bref et de mémoire : La station spatiale Mir (origine URSS) ... me souviens plus l’année, plusieurs équipes d’astronautes US et cosmonautes russes y travaillaient. A un moment, il y a eu une panne sérieuse. En communication avec la Nasa, c’était dramatique sur place. Les USA étudiaient même la possibilité d’envoyer une autre fusée pour apporter hommes spécialisés les pièces de rechange + tout le reste (nouvelles provisions etc), mais cela risquait de prendre bcp de temps, et pas certains que ce soit suffisant. Les russes ne disaient rien. A un moment à la TV -il y avait une caméra extérieure- on voit 2/3 cosmonautes russes sortir, en étant liés entre eux et avec la station, avec tout un outillage et divers matos, tentent de réparer ... personne n’y croyait à la Nasa, ni les spécialistes en France. D’un seul coup (en fait plusieurs longues heures ou jours après) ... on voit les équipes de la Nasa applaudir. Les cosmonautes avaient réussi à réparer la panne et tout avait repris comme si de rien n’était et le retour des équipes s’est fait normalement.
        J’avais dit station Mir, mais possible que ce soit une autre nom.
         


        • 4 votes
          Pyrathome Pyrathome 20 janvier 00:04

          @Hijack ...
          C’était pas MIR, mais skylab......


        • 2 votes
          Hijack ... Hijack ... 20 janvier 00:44

          @Pyrathome

          Merci, je parlais de mémoire et n’avais pas eu le temps de chercher. C’est bon à savoir.


        • 2 votes
          Hijack ... Hijack ... 20 janvier 13:54

          Je n’arrive pas à trouver cette réparation extra-véhiculaire sur une station spatiale internationale par des cosmonautes russes ... il est vrai que même à l’époque, il n’était pas évident de mettre les russes en valeur au détriment des ricains. 

          .

          C’était impressionnant de voir des hommes réparer dans l’espace, notamment avec soudures. A l’occasion, je chercherai plus en avant dans le temps pour dénicher cette sortie.


        • vote
          hase hase 19 janvier 22:45

          Au prix de l’heure en France, ce serait un moyen de transport rudement cher !!!


          • 8 votes
            zozoter 20 janvier 07:49

            J’ai une anecdote sur le Système D russe, soviétique à l’époque.


            Des astronautes US discutent sur la supériorité de la technologie américaine à des cons de Russe.
            Le soucis étant de couper les moteurs d’un engin propulseur pile poil au moment ou l’ensemble est en apesanteur, pour économiser le carburant qui pourrait servir plus tard dans la mission.

            Les Ricains font savoir qu’un contrat de recherche avec IBM ou un autre portant sur un ordi capable de couper immédiatement les moteurs au bon moment. Coût en millions de dollars. Les Russes font les yeux ronds et font remarquer que pour eux, pas un rond à investir pour çà.
            Ils servent du relâchement de la ficelle où est maintenu le crayon graphite pour savoir exactement quand ils doivent couper les moteurs. 
            C’était le même crayon servant pour cocher la check list du décollage

            Voyant qu’ils passaient pour des cons, les ricains écrasèrent immédiatement 

            Les Russes partagent avec tous les peuples humanistes ( français, portugais etc..)
            cette capacité à s’adapter, contrairement aux peuples racialistes comme les anglo saxons, scandinaves, teutons etc...

            • 3 votes
              Jean Keim Jean Keim 20 janvier 20:21

              Les russes ont le génie de la simplicité, pour leurs astronautes les américains ont dépensé une fortune pour développer un stylo utilisable en apesanteur, alors que les russes ont équipé leurs cosmonautes de ... simples crayons à papier, revers de la médaille, ils ont aussi un bon grain de folie.

              

              Ajouter une réaction

              Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

              Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


              FAIRE UN DON

Auteur de l'article

roman_garev


Voir ses articles







Palmarès