• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Piero San Giorgio : Lectures d’été 2017

Piero San Giorgio : Lectures d’été 2017

Le célèbre survivaliste suisse nous fait part de ses nombreuses lectures estivales.

 

Tags : Livres - Littérature Survivalisme



Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • 5 votes
    Semi Kebab 26 juillet 10:53

    M’en vais moi aussi donner mes conseils de lecture pour retrouver le bien être, la joie de vivre, profiter de son été...
    .
    Commençons en amuse bouche avec "Nous allons tous crever" de André Preçif, petit chef d’oeuvre pour retrouver avec une réalité morbide, l’envie d’entreprendre pour le court laps de temps qu’il nous reste à vivre avant que la terre n’implose de nos conneries... 50 Euros les 120 pages aux Editions du Cercueil
    .
    Ensuite en hors d’oeuvre l’incontournable : "1001 façons d’en finir pour les nuls que vous êtes" de la psychologue, féministe, vegan, transgenre, parisienne Maïté Foutu, car après tout, il est toujours utile même quand on est au bout du rouleau de connaître quelques petites astuces pour bien réussir son suicide de loser à défaut d’avoir eu du savoir vivre. 120 Euros les 1001 pages aux Editions du Joyeux Pendu
    .
    Je vous propose en plat principal l’indispensable "Apocalypse Now dans ta vie" du célèbre sociologue de rues Claude Haut, devenu milliardaire grâce au récit de son travail en immersion pendant 40 ans dans les bordels les plus glauques de la planètes et des squats les plus sordides, il en est arrivé à cette simple et efficace conclusion, que l’humanité ne méritait pas de lui survivre, idéal pour construire les bases de vos projets d’avenir, en couple ou en solitaire et bien partir du bon pied dans la vie. 300 Euros les 30000 Pages écrites en cyrillique ancien aux Editions du Four à Gaz.
    .
    En dessert évidemment, vous l’aurez tous deviné, l’immense ouvrage du philosophe des égouts et ex médecin des mouroirs de Katmandou "Le tunnel n’a pas de fin, c’est des conneries la lumière au bout", Otto Dafay qui nous conte avec une poésie des plus vénéneuses, mélancoliques et sombres, ses longs monologues avec la mort au quotidien afin de plonger avec lui dans les méandres de la folie afin de fuir les réalités de ce monde abjecte, cynique et mortifère. 330 Euros les 100 pages aux Editions du Gouffre sans Fond
    .
    Voilà, je vous souhaite un magnifique été grâce à mes conseils de lecture, cachez vous du soleil, ça brûle, l’eau mouille, on risque de s’y noyer, pour survivre à cette saison qui s’annonce caniculaire et mortelle à bien des égards, les étés sont meurtriers, lisez vos précieux bouquins dans un bunker et n’en sortez qu’en cas d’extrême nécessité, on se retrouve pour les plus endurcis à la rentrée pour de nouveaux conseils de lecture propices à la saison des suicidés, l’automne, sa mélancolie, ses idées noires, son spleen, ses dépressions massives, pour achever ceux et celles qui ne sont pas passés à l’acte à la belle saison et en finir avec l’espèce humaine. Belles vacances à tous, dans la paranoïa et la terreur, évidemment..


    • vote
      La mouche du coche La mouche du coche 26 juillet 10:56

      @Semi Kebab
      .

       smiley smiley smiley smiley smiley 


    • 1 vote
      medialter medialter 26 juillet 12:53

      Piero San Giorgio est à l’effondrement systémique ce que Jovanovic est à l’effondrement financier. Une superstar du marketing, il aura réussi à faire de sa petite fermette suisse une industrie du survivalisme, et à vendre des sacs de survie en plein Israël. Moi je dis chapeau, Piero, à quand les audits dans les multinationales, pour sauver leurs bilans d’une EMP ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès