• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi je suis contre une armée Européenne

Pourquoi je suis contre une armée Européenne

L'Union Européenne cherche à se doter d'une armée mais quels sont les risques et pourquoi cet empressement ? Allons voir de plus près ce qui se trame dans les couloirs de Bruxelles...

 

 

http://chroniques-humaines.over-blog.com/
https://plus.google.com/u/0/communities/103660471595038685146

 

Tags : Armée OTAN Union européenne




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • 4 votes
    maQiavel maQiavel 29 juin 11:46

    Armée européenne ? Non. Il n’y a pas de nation européenne donc il n’y aura pas d’armée européenne. Par contre , forces supplétives à l’empire yankee, oui. Pour quoi faire ? Mettre la pression sur la Russie et surtout empêcher l’émergence d’une coalition intra -européenne indépendante de Washington et incluant Moscou. 

    C’est ça le fond de l’affaire , tout ce qu’on raconte dans les médias sur la lutte contre le terrorisme et une force européenne indépendante des Etats unis , c’est de la blague !


    • 1 vote
      ChroniquesHumaines ChroniquesHumaines 29 juin 23:38

      @maQiavel
      Nous n’avons pas la même analyse mais dans tous les cas je vote pour une armée française indépendante


    • vote
      guepe guepe 29 juin 23:43

      @maQiavel

      C’est toi qui le dit. Le SERG avait bien une armée , qui était effectivement des forces supplétives à l’empire autrichien mais ce sont les memes états (sauf un) qui fonderont plus tard l’armée allemande. La nation n’a rien de figée.


    • 1 vote
      wendigo wendigo 30 juin 10:57

      @maQiavel
      Mettre la pression sur la Russie et surtout empêcher l’émergence d’une coalition intra -européenne indépendante de Washington et incluant Moscou.

      ****

       ce n’est pas ce que je vois. L’objectif de l’état profond n’est pas de mettre la pression, mais la destruction, tant de l’eurasie que de l’europe ! En clair la destruction des anciennes puissance du passé, afin d’en affirmer une nouvelle.(NWO)
       Une question bête, vous avez déjà vu les usa intervenir dès le début d’une guerre mondiale ? non jamais, ils arrivent toujours comme les cojones du chien, toujours aux dernières minutes ; sans quoi, 1) ils ne tiendraient pas le distance, 2) ils ne pourraient pas se poser en héros.
       Engager l’otan dès le début d’un conflit majeur avec la Russie, imposerait aux usa de se mettre en danger dès le début et de ne pas être les sauveur comme ils aiment le faire croire. Alors pour ne pas les impliquer, une armée européene s’impose. Une armée assez forte pour tenir et reculer afin que l’eurpoe soit dévastée, mais trop faible pour ne pas être vainqueur. Une fois l’europe enfoncée, le héros étasunien arrive pour finir l’armée russe suffisamment affaiblie pour ne pas lui poser problème. Résultat des courses, l’état profond s’est débarrassé de son ennemi héréditaire, mais aussi de ses vassaux encombrant pour ses petites affaire et en prime, puisqu’on ne fait jamais rien pour rien, en prime ils auront détruit toute la culture et architecture héléno-chrétienne européene. Nous voyons cette manoeuvre déjà au proche orient où l’isis détruit toute trace des anciennes civilisation, ce que al qaida avait déjà commencé avec les bouddha en afghanistan (qui contrôle le passé, maîtrise l’avenir disait Orwell)

       Une pierre trois coup comme d’habitude !


    • vote
      maQiavel maQiavel 30 juin 14:40

      @ChroniquesHumaines

      En effet nous n’avons pas la même analyse de la situation.

      Je ne pense pas du tout que cette armée européenne se constitue de façon autonome et indépendante des Etats unis du fait de l’élection de Trump qui serait perçu comme un ennemi.

      Il y’aurait beaucoup à dire sur l’impact du phénomène Trump ( qui dépasse largement l’individu Trump ) sur les dirigeants européistes , ce n’est effectivement pas rose mais lorsque Trump mène une politique extérieure agressive , ces dirigeants européistes savent faire abstraction de leur détestation du personnage pour le suivre , il suffit de se rappeler de leur réaction lors des frappes sur le Syrie en avril , ils étaient soulagés. 

      Je ne vais pas m’étendre là-dessus mais en gros , tant que les US agiront en puissance dominante d’un bloc américano occidental , les dirigeants européens se satisferont de la politique de Trump même s’ils le détestent. C’est au contraire s’il changeait de politique qu’il aurait des soucis et ça explique les inquiétudes qu’avaient les dirigeants européistes à l’époque ou Trump parlait de l’OTAN comme d’une organisation obsolète.

      Dans tous les cas , pour le moment et sans aucun doute pour encore longtemps , le cadre militaire pour faire fonctionner les Etats européens entre eux , c’est l’OTAN. Alors à quoi sert cette armée européenne ? C’est que derrière le prétexte d’autonomie face à la puissance américaine , il y’a le démantèlement des complexes militaro-industriels européens et français en particulier qui est l’un des meilleurs au monde puisque sous prétexte de constitution d’ une armée européenne, il faudra externaliser la production. Au final, c’est une manœuvre qui profitera aux américains qui d’un coté auront exterminés les complexe militaro industriel concurrent (et la France a toujours été perçue comme une puissance concurrente par les classes dirigeantes américaines) et de l’autre à s’en servir comme force supplétive dans leur politique de restauration de leur hégémonie perdue.

      Ce sera facile à voir : quelle sera la puissance fédératrice à cette armée européenne ? L’Allemagne n’en a pas les capacités militaires ou tout simplement anthropologique. On se rendra encore compte que le fédérateur est extérieur au continent européen, comme d’habitude.

      Pour le reste , bonne continuation.


    • vote
      maQiavel maQiavel 30 juin 14:42

      @guepe

      Je n’ai pas dit que la nation est figée. Peut être un jour y’aura –t-il une nation européenne et pourquoi pas mondiale tant qu’on y est, ne nous arrêtons pas en si bon chemin. Je dis simplement que ça n’existe pas pour le moment et qu’on ne crée pas une nation et un peuple par des processus d’intégration administratifs.

      Tu reviens sur l’unification allemande mais ce n’est pas qu’un simple processus d’intégration administrative, il y’avait un socle culturel, linguistique et anthropologique qui n’existe pas dans l’UE.

      @wendigo

      Le but ultime de l’empire américain, c’est la restauration de son hégémonie perdue. Pour restaurer son hégémonie, elle doit contenir la Chine et affaiblir la Russie, ce qu’elle fait par l’intermédiaire d’une guerre économique (sanctions financières, baisse des prix du baril qui n’est pas spontané) et par l’instrumentalisation de la crise Ukrainienne (dans le but de faire intervenir les Russes et les épuiser comme lors du piège Afghan). C’est ce que j’appelle mettre la pression sur la Russie et elle sera encore plus grande si l’Etat Syrien s’effondre et que ce territoire devient une plate forme d’exportation de jihadiste vers le Caucase et embraser la région.

      C’est la stratégie qui est en application pour l’instant et je ne dis pas qu’elle ne peut pas déraper vers une guerre ouverte avec la Russie mais ce n’est pas ce qui est recherché pour le moment …


    • vote
      wendigo wendigo 30 juin 17:16

      @maQiavel

       Non maq, vous oubliez que les usa ne tenaient leur hégémonie que par le pétrodollar qui est en passe de passer à la trappe.
      Il n’existe que deux manière de rester en haut, la première en étant le meilleur, la deuxième en faisant que les autres vous soient inférieur.
      Et les usa n’ont aucun autre choix, détruire ou disparaître !


    • vote
      maQiavel maQiavel 30 juin 18:00

      @wendigo
      Non , les USA ne tenaient pas leur hégémonie que par le pétrodollar et il n’est pas encore en passe de passer à la trappe. 

      L’option de la destruction les détruirait eux mêmes et l’empire américain ne le prendrait en compte que s’il est certain qu’il lui est impossible de restaurer son hégémonie et cette impossibilité ne lui est pas du tout perceptible à l’heure actuelle , les classes dirigeantes américaines ont pour le moment d’autres cartes à jouer que la guerre totale qui les détruirait aussi ... 


    • vote
      wendigo wendigo 30 juin 19:25

      @maQiavel
      Non , les USA ne tenaient pas leur hégémonie que par le pétrodollar et il n’est pas encore en passe de passer à la trappe.

      ***

       Si le coup je vous encourage à vous tenir au courant, beaucoup de choses ne sont pas dites dans les médias français comme par exemple les dessous de l’affaire qatar, qui commence à traiter son gaz en Yuan avec la Chine. Le yuan parlons en qui en catimini est entré dans le panier des devises du FMI l’an passé. Entre autres choses.
       De plus ce qu’il s’est dit et décidé à Astana durant le mois de juin, ne va pas affermir le billet vert. Les pays du BRICS qui engrangent l’or (pire ennemi du dollar) et qui on décidés d’y adosser leurs devises ...
       Et voila t’y pas que maintenant ce sont l’allemagne et l’autriche qui viennent contester le nouveau train de sanctions contre la russie qui leur imposerait de ne plus acheter de gaz russe, mais la merde américaine.
       Mais aussi le dollar ne tient que par la planche à billet et les taux négatifs et vous savez ce qu’il en est des rêveurs ? arrive un jour et ils doivent se réveiller.

       Et sur le plan militaire, si vous regardez bien, c’est un peu le fiasco pour l’oncle sam, leurs false flags ne marchent plus, la Russie vient de leur montrer par syrie interposer qu’ils ne sont plus les seuls à avoir une armée moderne et puissante .

       Et cela sans parler de l’ambiance intra muros aux USA qui est loin de sentir le jasmin, avec certains états qui rétablissent l’or en monnaie étalon et d’autres comme le Texas qui rapatrient leur stock de métal précieux à domicile.

       et je vous passe le rayon des inquiétudes géologiques qui en apparence n’ont rien à voir, mais qui ont un impacte réel sur les marchés financiers. (c’est sur un journal économique que j’ai appris pour l’activité sismique du stone, mais aussi sur les deux failles majeurs des usa.) les investisseurs aujourd’hui regarde aussi les pages météo et géologique.
      Ne vous y fiez pas, le dollar est un zombi qu’une petite pichenette mettra à bas et l’eurasie joue la carte du pourrissement, par la patience, eux ont le temps, les ricains ont, eux, un chrono !

      N’oublions pas que le dollar n’est qu’un décor de cinéma qui ne tient que par du vent

      Tenez commencez par lire ceci :

      https://planetes360.fr/fin-petrodollar-reserve-federale-ne-veut-sachiez/?utm_source=Sociallymap&utm_medium=Sociallymap&utm_campaign=Sociallymap

      http://www.entelekheia.fr/loccident-ne-realise-pas-se-prepare-eurasie/

       Je vous fais passer ceux ci, mais la liste des articles pour traiter raisonnablement le sujet est beaucoup plus longue.

      Les usa sont dans la position du tricheur au poker ; il sait qu’il va se faire roder, alors il renverse la table et sort ses flingues. Ce pays était déjà dangereux à sa gloire, mais il va être totalement toxique maintenant que sa chute est amorcée.


    • vote
      maQiavel maQiavel 30 juin 22:12

      @wendigo

      Je suis bien informé sur la question du dollar et de sa contestation comme monnaie de réserve, c’est un paramètre que je suis depuis 2011. Effectivement, la part du dollar dans les échanges internationaux baisse , mais ça se fait petit à petit car même les chinois n’ont pas intérêt à ce que le dollar perde son statut alors qu’ils possèdent plus de 1000 milliards de bons du trésors américains (dont ils se débarrassent petit à petit).

      Le dollar est contesté et bousculé mais quand je disais que le dollar n’est pas encore en passe de passer à la trappe , c’est que si la dynamique actuelle se poursuis , c’est quelque chose qui pourrait basculer aux environs de 2030 -2040 mais c’est encore loin , ceci étant il y’a bien une bataille à suivre attentivement de ce coté là et c’est comme vous dites l’une des causalité de la tentative d’exclusion du Qatar.

      Sinon, une hégémonie n’est jamais mono-causale, c’est pour ça que je dis que les USA ne tenait pas leur hégémonie que par le dollar.

      L’armée américaine reste la meilleure armée du monde (bien meilleur que la Russie dont les capacités militaires sont surestimés dans les médias alternatifs mais c’est une question assez longue à traiter en soi) et s’il y’a bien une crise économique ( j’ai même traité d’articles sur la question ) les USA restent la première puissance économique mondiale.

      Je fais partie de ceux pour lesquels l’effondrement de l’empire américain est une évidence mais il faut garder à l’esprit que si cet empire a perdu son hégémonie, il restera encore la première puissance mondiale de la décennie qui vient, ce n’est pas quelque chose qu’il faut sous estimer. Et puis les puissances concurrentes aux USA ont aussi des problèmes, c’est le cas de la Chine qui échoue à développer son marché intérieur.

      Je trouve qu’on vacille beaucoup entre sous estimation et sur estimation de la puissance américaine, c’est un empire en effondrement mais qui reste encore la plus grande puissance mondiale.

      Merci pour les liens. 


    • 1 vote
      wendigo wendigo 30 juin 23:09

      @maQiavel
      les chinois n’ont pas intérêt à ce que le dollar perde son statut alors qu’ils possèdent plus de 1000 milliards de bons du trésors américains (dont ils se débarrassent petit à petit).

      ***

       Lol, non maq, ne pensez pas à la place des Chinois ou des Russes et surtout pas au niveau stratégique.
      Perdre 1 000 milliards ne semble pas être une bonne idée, mais perdre 1 000 milliards pour assurer sa victoire, c’est ce que vous encouragera Sun Tsu à faire. Le plus grand stratège gagne une guerre sans livrer bataille, et l’argent est le nerf de la guerre. De plus face à une monnaie qui ne repose sur rien, il faut autre chose qu’une stratégie de type logique conventionnelle ; le seul moyens de couler ce truc, s’est par l’intérieur, comme pour un porte avion. La logique capitaliste a un dicton qui dit :
      "Si tu doit 1 million à quelqu’un, tu a un problème ; mais si tu dois 1 000 milliards à cette personne alors c’est elle qui a un problème".
      Sauf que, la Chine possède ces 1 000 milliards ; mais ce trillion est à voir aussi comme un levier. Les USA ont le PIB mondial en forme d’endettement soit environs 70 trillions ... si la Chine s’assoit sur son trillion, elle plombe les usa pour des milliers d’années, les USA et leur armée !
      Maintenant une guerre chaude (militaire) combien cela couterait à la Chine ?

      Et ceci est sans tenir compte de l’or, qui est tenue au plus bas pour soutenir le dollar et qui remonterait en flèche si ce dernier venait à peiner et compter bien sur la Chine et la Russie, pour le jour où ça se fera, faire grimper les pris du métal jaune artificiellement pour augmenter de façon abyssale la dépression sous la monnaie de singe.
      En 1971 les ricains on pensé créer l’arme absolue, alors qu’ils n’auront fait qu’inventer la plus énorme bombe suicidaire de toute l’histoire de l’humanité voir de la galaxie.
      La mentalité des pays est aussi à prendre en compte et pour cela à comprendre et la Chine n’est pas le plus vielle empire de la planète juste parce que ces nouilles sont bonnes (bien que je préfère son porc laqué) mais parce qu’elle a eu loisir de tester bien des choses financière avant tout le monde et le coup à la ponzi des usa, elle l’a testé avant Jesus Christ. C’est un pays qui ne montre rien et qui est capable de tout. Sun Tsu n’est pour l’occident qu’un bouquin parmi tant d’autres, mais il n’est pas qu’à lire, il est à apprendre et à comprendre, c’est un livre de philo qui n’est pas que martial, pour l’eurasie, la vie c’est la guerre et chaque instant de la vie d’un homme est expliquée dedans. La chine c’est le jeu de GO, la russie et l’Iran les échecs (et ne jouez jamais au échecs avec un iranien, la fessée est assurée) nous ne faisons pas le poids et pour la chine le trillion de dette us, n’est qu’une pièce sacrifiable sur l’échiquier et si pour vous mettre mat je dois sacrifier ma reine ... alors vous serez mat. L’important n’étant pas ce que l’on perd, mais ce que l’on gagne.
      La chute du dollar est pour plus vite, bien plus vite que vous ne pouvez l’imaginer, la physionomie de l’échiquier actuel le laisse transparaître ; l’eurasie a finie de positionner ses pièces. Pour preuve, ils sont passé en phase d’attaque. Quant à l’occident usa en tête, elle trop dispersée sur l’échiquier et aucun jeu n’est construit de façon stable. Le chaos est trop réel et ne relève pas du tout de l’apparence. dans 5 à 7 coups nous serons mat !


    • vote
      wendigo wendigo 30 juin 23:14

       Désolé pour les fautes grossières, pas pris le temps de me relire.


    • vote
      maQiavel maQiavel 30 juin 23:32

      @wendigo

      Pour les fautes grossières, moi je ne m’excuserais pas car je passerais mon temps à cela. smiley

      Sinon, je pense que vous sous estimez l’empire américain et surestimez grandement la Russie mais surtout la Chine et je ne crois pas du tout que la Chine va s’assoir sur 1000 milliards de dollar smiley ( et même beaucoup plus puisqu’elle vit toujours de ses exportations et donc du marché intérieur américain , l’effondrement de ce marché serait pour elle une catastrophe ).

      La question n’est pas de penser à la place des oligarchies russes, chinoises ou même américaines mais de déterminer leurs stratégies respectives et ce n’est pas un secret, il suffit de se tenir bien informé sur le jeu qui se joue. Pour le reste , je n’ai pas du tout la même vision des choses que vous , je ne pense pas que la fin du dollar est pour demain et je ne pense pas que la Chine ait un quelconque intéret à une guerre chaude alors qu’elle n’est pas prête et qu’à long terme elle est censée gagner si les dynamiques actuelles se poursuivent. 

      Bref , nous ne seront jamais d’accord. smiley 



    • vote
      maQiavel maQiavel 30 juin 23:33

      serons 


    • vote
      wendigo wendigo 1er juillet 09:56

      @maQiavel

       Non Maq, je ne sous estime pas la stratégie us, elle se dévallue d’elle même.
      Vous connaissez le principe des trois guerriers (appelée aussi la règle des trois sabres), qui si ma mémoire est bonne est expliqué dans l’Agakuré (ou alors c’est un autre bouquin Japonnais du même tonneau, mais peu importe c’est la pensée qui compte)
       Voila, le monde stratégique se divise en trois archétypes sous la forme de trois guerriers.

       le premier ne sort jamais son sabre, quoi qu’on lui dise, quoi qu’on lui fasse, son sabre rouille dans son fourreau, il passe pour un pleutre et chacun se moque de lui.
       Le deuxième quant à lui a toujours le sabre à la main, impossible de discuter avec lui, quoi que l’on dise, quoi que l’on fasse, il aurait le sabre au clair, sa lame est émoussée, sèche, il n’est pas non plus pris au sérieux parce que trop prévisible et réputé sans malice.

       Et vous avez le troisième guerrier.
      Lui sa lame est au fourreau, il ne la sort que pour rendre justice, que quand la situation lui impose, avec lui on peut discuter et s’entendre, il sait faire des concessions et accepter des compromis ; il a la réputation de sagesse et est respecté de tous sauf du cas n°2. Sa lame à lui, est lubrifié comme il se doit, n’est pas rouillé et son tranchant est parfait. Il est le Samouraï !

       Je n’ai pas besoin de vous faire constater quel guerrier sont les usa .... on les a trop vu à l’oeuvre, tout le monde connaît leurs techniques, ils sont donc prévisibles, mais ce guerrier au sabre émoussé ne sera jamais vainqueur, la sagesse lui échappe et face à l’inconnu il perd ses moyens, frappe dans tous les sens et s’il se trouve face au Samouraï, il sera l’artisan de sa propre défaite.
      La Chine s’est déjà assise sur son trillion, preuve en est elle insite les autres à traiter en Yuan, engrange de l’or comme jamais, ce qui est une déclaration de guerre tacite vis à vis des usa, pas besoin d’être un grand génie pour le voir. La Russie elle résiste militairement et économiquement aux usa, ce qui est tout aussi révélateur.
       Normal que nous ne puissions nous mettre d’accord, nos approches sont aux antipodes l’une de l’autre.
      Laissez moi juste vous mettre ce petit dicton chinois :
       "qui possède une autre langue, possède une autre âme" smiley


    • 1 vote
      ChroniquesHumaines ChroniquesHumaines 2 juillet 19:56

      @maQiavel
      Ça au moins c’est de l’argumentation ! J’ai besoin d’éclaircir un peu la politique de Trump mais il est difficile de percer le voile.J’écrierais là-dessus le temps venu mais ce qui est sûr pour le moment c’est qu’une armée Européenne n’est en aucun cas une bonne idée. Bonne continuation à vous


    • vote
      ChroniquesHumaines ChroniquesHumaines 2 juillet 20:05

      @wendigo @maQiavel Bravo à vous deux pour ce bel échange, vous êtes d’accord sur un point crucial : les USA avec leur politique extérieure sont la cause de nombreux ennuis. smiley


    • vote
      wendigo wendigo 2 juillet 20:49

      @ChroniquesHumaines

       Ca, il faudrait être aveugle ou de très mauvaise foi pour ne pas voir la malfaisance des usa.
      Par contre je ne veux pas être défaitiste, mais chercher qu’elle est la politique de trump ... vaste besogne comme aurait dit de Gaulle. En a t’il au moins une de politique ce brave homme, ou, comme pour tout ce qu’il a fait avant, il ni va pas juste au culot. Et s’il en a une est ce au moins la même que celle du pentagone ? Visiblement, ils n’ont pas l’air bien câblés sur le même secteur, ou alors ... c’est une politique de haute précision, où l’usage d’un microscope à balayage est nécessaire, mais de la part d’un bourrin tel que lui, j’émet des doutes qu’il ait une politique toute en finesse. Je crois plus que ça part en zizi du coté de washinton.
      Enfin on va bien voir, vu ce qui commence à sortir niveau propagande du coté de la syrie...


    • 1 vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 29 juin 12:27

      18’ de café du commerce dont 4’ d’auto-célébration de son bénévolat...


      • vote
        ChroniquesHumaines ChroniquesHumaines 29 juin 23:44

        @Jean-Pierre Llabrés
        Votre commentaire illustre parfaitement ce pourquoi j’ai pris quatre minutes pour non pas m’auto célébrer mais expliquer aux "gens" comme vous qu’il serait bon d’argumenter la critique. 18 de café du commerce ? Ok, pourquoi, qu’est-ce qui cloche dans mon discours ? Pseudo intellectuel de bas de comptoir qui pollue les forums, vous vous exprimez avec beaucoup de soutenance mais au fond vous ne faite que beugler.


      • vote
        lilou 29 juin 15:46

        Pourquoi je ? Voilà la vrai question..


        • vote
          ChroniquesHumaines ChroniquesHumaines 29 juin 23:45

          @lilou
          J’avoue ne pas comprendre.


        • vote
          wendigo wendigo 30 juin 11:02

          @ChroniquesHumaines

           Perso j’ai cessé de cherché à comprendre beaucoup de choses, ici. C’est une bonne école, ça apprend à être zen et ne plus trop se poser de question.


        • vote
          wendigo wendigo 30 juin 11:05

          @lilou

           Peut être parce que le monsieur ne veut pas parler à la place des autres, mais juste dire ce que lui pense et vu de sa fenêtre, lui se traduit par "je".
          (C’est marrant des fois, ici, comme on a l’impression de s’adresser à françois pignon ...)


        • vote
          ChroniquesHumaines ChroniquesHumaines 2 juillet 19:59

          @wendigo
          Merci smiley


        • vote
          izarn 30 juin 11:24

          L’UE n’a pas les moyens de se payer une armée. Loin de la !
          Il s’agirait plutot de coaliser les armées nationales en une sorte d’OTAN européen.
          Pourquoi ? Parceque nous avons à la tete de l’UE des cinglés qui depuis 2014 croient que la Russie envahit l’Ukraine.
          Or Trump n’est pas obligatoirement partant pour défendre l’UE contre de pseudos attaques russes ou de pseudos menaces : "L’OTAN est obsolète"...
          En fait c’est le conflit "deep state" versus Trump qui est importé chez nos limaces canichons européens...
          Je doute fort que cet OTAN européen soient hors controle du "deep state" !!
          Ensuite, le seul pays qui possède un système de commande indépendant, hors OTAN et crédible, c’est la France.
          Ce serait absurde de faire controler notre armée par l’UE, sans ce que cela ne lui ai rien couté !
          Bref tout ceci est délirant....
          Ce sont des dingos...L’armée européenne ne peut pas exister, sauf dans l’hopital psychiatrique qu’est Bruxelles...

          Comme je l’ai dit il veulent faire un OTAN anti-Trump...

          Ceci dit son potentiel militaire serait extrèmement médiocre...On se demande à quoi ça servirait. Désormais l’armée Russe peut etre considéré comme la plus puissante d’Europe...Je leur souhaite bien du plaisir à vouloir la menacer sans tomber dans le ridicule.


          • vote
            izarn 30 juin 11:34

            @izarn
            Hors gesticulations à court terme (Les 4 ans de Trump). Il serait possible d’établir une coalition européenne, sous organisation française. Mais certainement pas avec nos dirigeants actuels !

            Il faudrait imaginer que des partis patriotes dominent en Europe. Vous savez ces partis qu’on nomme d’extreme droite populiste (Pas Mélenchon smiley )...Et sortir de l’OTAN.

            Si tu votes Macron ou Merkel, on arrivera jamais à rien en ce domaine, sauf des erzats pipeau pour couillons. Toujours en sous-main aux ordres des intérets US.


          • vote
            ChroniquesHumaines ChroniquesHumaines 2 juillet 20:00

            @izarn En bref on est pas sortie de l’auberge !


          • vote
            yoananda yoananda 30 juin 12:17

            Qu’on soit pour ou contre n’intéresse pas nos élites européïstes.
            Que l’armée européenne se fasse ou non, notre armée est inquiète (nombreux blogs de militaires qui en parlent).
            Le budget ne cesse d’être réduit, le matériel incomplet ou vétuste, on est obligé de faire appel à l’OTAN en OPEX pour du fret, etc...
            Actuellement, Macron à décider de faire un pas en avant dans la construction d’une armée européenne, désormais (j’ai oublié les détails) notre armée se fournira encore plus à l’étranger. Le nucléaire militaire va être abandonné (il y a déjà des discussions à ce sujet).
             
            La crise des migranvahisseurs à montré que l’espace Shengen était une passoire et que les frontières n’étaient pas protégées. Ceci dit, c’est plus par idéologie et manque de volonté que par réelle capacité à mon avis.
             
            L’armée européene, une dette européenne, une synchronisation des politiques budgétaires, et même un rapprochement fiscal et social sont à l’ordre du jour.
             
            Jusqu’ici l’armée européenne à toujours échoué. Mais maintenant, avec la casse des armées nationales et la menace globale du terrorisme mahométan ça devient de plus en plus "inéluctable".
             
            Cependant, il y a un hic : la France (à minima, je ne connais pas assez les autres pays). Pour l’instant l’armée française (de même que le franc CFA) est indispensable pour tenir les anciennes colonies (cf l’intervention au Mali par exemple).
            Si on passe ne mode "européen", que va devenir la françafric ? Je ne sais pas. Je vois mal la France se séparer de son principal instrument de puissance, mais en même temps, jusqu’ici, nos dirigeants ont tout fait contre l’intérêt du pays à chaque fois que l’Europe était dans la balance.
             
            Donc à mon avis, ce n’est qu’une question de temps. Peut-être pas dans les 10 ans à venir ... mais ça se fera. Qu’on soit contre n’y changera rien tant que les peuples choisirons l’Europe contre leurs nations.


            • vote
              ChroniquesHumaines ChroniquesHumaines 2 juillet 20:01

              @yoananda
              Alors choisissons les nations contre l’Europe


            • vote
              yoananda yoananda 2 juillet 20:06

              @ChroniquesHumaines
              les nations sont mortes (en Europe de l’ouest et du nord plus spécifiquement).

              Je ne crois pas que ça se ressuscite ce genre de truc.

              Je sais que certains pensent qu’elles ne le sont pas ENCORE. Oui c’est vrai, question de temps. Mais on n’arrête pas la balle déjà tirée.


            • vote
              wendigo wendigo 2 juillet 20:34

              @yoananda

               Non, ça ne se ressuscite pas, ça se relève ! smiley


            • vote
              yoananda yoananda 2 juillet 20:40

              @wendigo
              oué, comme un zombi.

              On est déjà dans le post-nation. C’est normal qu’il y ai qq résistances psychologiques, l’humain s’accroche comme une moule à son rocher à ce qu’il connaît et qui le rassures. Ce n’est pas parce qu’il reste un état, plus ou moins, que ça change quoi que ce soit.


            • vote
              wendigo wendigo 2 juillet 20:54

              @yoananda

               Ne jetez pas le bébé avec l’eau du bain, il est trop tôt pour vous avancer autant. Beaucoup comme vous ont dit la même chose de la Russie après la chute du mur et le foutoir y était bien plus grand et regardez le résultat ...
              Ce n’est pas une histoire d’état, mais de peuple.


            • vote
              yoananda yoananda 2 juillet 21:04

              @wendigo
              "Ce n’est pas une histoire d’état, mais de peuple."

              C’est précisément pour ça que j’annonce la mort de la nation - en europe du moins- (et pas celle de l’état dont perso, je me fou un peu, ce ne sont que des institutions, moi c’est l’humain qui m’intéresse).

              Oui je sais, je suis un des seuls à m’intéresser (pour de vrai) à la démographie ici ... je pisse dans un violon. Mais au moins, c’est dit !

              lol


            • vote
              yoananda yoananda 2 juillet 22:53

              @wendigo
              je dirais même que l’état se porte (temporairement) d’autant plus bien que la nation se porte mal. Mais à terme ...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès