• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi on est addict à Facebook, Youtube, ... Les mécanismes & Comment (...)

Pourquoi on est addict à Facebook, Youtube, ... Les mécanismes & Comment décrocher

Bonjour, pour commencer, cette vidéo, qui a ses limites, permettra aux gens comme moi qui ont un problème d'addiction, de comprendre notre addiction, avec quelques bases de ses mécanismes

 

 

Tags : Internet Drogues Facebook Réseaux sociaux



Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 23 janvier 18:02

    Très intéressant, je regarderai sa chaine et m’abonnerai éventuellement.


    • 1 vote
      tobor tobor 24 janvier 10:17

      @sls0
      Ce gars a trouvé un truc pour avoir l’air très intelligent :
      Lire un livre intelligent par jour et le raconter comme si ces idées étaient siennes. Pourtant, il marche avec google en prosélyte et désire atteindre son nombre d’abonnés pour avoir des pubs rentables... Sont-ce les marques d’un grand esprit ?


    • vote
      yoananda yoananda 23 janvier 19:06

      déjà vu, très bien fait.


      • 1 vote
        psychorigide Psychorigide 23 janvier 21:35

        ouais... je vais sur des sites pour trouver des informations..... j’accumule des informations ..... je retourne sur des sites où j’accumule de nouvelles informations... en fait j’essaie de comprendre différentes informations apparemment contradictoires .... il arrive un temps où je me fatigue de cette routine/habitude car je n’arrive jamais à satisfaction .... je me sens obligé de continuer d’accumuler des informations. Jusque là, il a raison.

        ouais non...... puis une information tombe ..... Trump déchire l’accord transatlantique .... je commence à comprendre une série d’informations ..... bien sûr une nouvelle contradictoire ...... Les US reviendront de toute façon au statu quo ante qui les avantagent.... Et rebelote je repars vers de nouvelles informations. Je peux arrêter mes recherches devenues des routines implacables, mais autant dire que je vais passer à côté de la finalité de mes recherches : Comprendre ce qu’il se passe non pas en temps réel, mais en temps relatif... pas pour devancer l’évènement et parier/spéculer mais juste car cela m’intéresse. Je peux passer des heures comme cela, car il arrive que je puisse synthétiser une quantité de facteurs et que je retrouve moins démuni, quand l’évènement tombe sur la majorité de mes contemporains par surprise.

        Non non .... je n’arrêterais pas de surfer sur internet sous prétexte que des scientifiques ont posé des diodes sur le cerveau d’une souris. ce que je trouve particulièrement cruel .

        Je ne sais pas si j’aurais la même opinion d’internet, si j’étais sex-addict .... Internet n’est qu’une interface comme l’est une bibliothèque.... d’ailleurs je connaît des bibliomanes qui ne cessent d’accumuler des bouquins sur tous les sujets et qui n’obtiennent jamais satisf..... etc etc *


        • 3 votes
          Hijack ... Hijack ... 23 janvier 23:09

          Hum ! Rapide le gars de la vidéo et c’est bien, car c’est un peu basique quand même ... ce qu’il dit, tout le monde le sait.

          Facebook, Twitter et cie ... perso, je ne les utilise que quand je suis forcé, donner une réponse etc ... mais tout le reste, je m’en sers comme un bibliothèque sans limite. Addict, je ne crois pas, car lorsque je vais à l’étranger, je me sers peu d’internet, et quand j’y ai accès, c’est pour voir mes mails ou gérer mes services, banque et tout le reste.

          Cela étant, bien sûr que bcp ne peuvent se passer de Facebook ... je circule vite sur la toile en général, mais Facebook, me donne l’impression d’une foire à la brocante ... on y trouve tout et n’importe quoi. Je préfère perso chercher une info et la confronter pour me faire mon avis, mais ailleurs que sur ce qu’on appelle "réseaux sociaux".

          Internet c’est une immense bibliothèque et aucune bibliothèque ne provoque d’addiction (comme le dit le gars), donc ayant été fumeur, sa comparaison est nulle.

          Toute ma vie d’ado ultra curieux, j’ai été frustré d’information, car à chaque question posée, il me fallait interroger, courir les bibliothèques ... avec la toile, un simple clic suffit à nous proposer le menu et à nous de parcourir, vite, analyser, re-rechercher et se faire son avis.


          • 2 votes
            Mordicul 24 janvier 07:54

            Merci pour la vidéo,

            Il est vrai que beaucoup de ces infos sont connues, mais par qui ?
            Nous ne sommes pas tous égo/égaux dans nos comportements ni au niveau de nos acquis cognitif. Je suis assez d’accord avec hijack, nous ne cherchons pas tous la même chose sur la toile.Certains y cherchent de l’info afin d’enrichir son intellects sur quelques domaines qui l’inspire sans forcément chercher ce petit quelques chose qui fait sans doute la différence et qui est sans doute un terrain important a l’addiction : le besoin de reconnaissance . D’ailleurs cela est mentionné en filigrane dans la vidéo. Ce qui me semble ne pas être vraiment pris en compte c’est le désastre socio-culturel et relationnel déplorable que chacun subit d’une façon ou d’une autre dans la vie réelle. Sans doute que cela contribue aussi au faite que la déception amplifie cette addiction à cette nouvelle forme de communication ou certaines personnes fragiles projettent plus facilement le fantasme du personnage qu’ils aimeraient être et qu’ils ne sont pas dans la réalité matériel.
            Je pense que plus les relations humaine réelle s’appauvriront plus le problème de l’addiction persistera et conforterons certain à se replier sur l’internet.


            • vote
              tobor tobor 24 janvier 10:09

              Ce Raj est à mon avis une petite main de google.
              Il a l’air de cautionner la valeur "sociale" de ces réseaux
              mais ceux-ci ne sont que des outils techniques.
              Leur utilisation raisonnée est de ne s’y logger que si on a quelque-chose à y faire, pas de s’accorder un temps délimité tous les jours !


              • vote
                pegase pegase 24 janvier 14:52

                Face de bouc est une agence qui vend du renseignement, tout comme google, twitter et autres avatars .. Quand on le sait, on est déjà un peu plus circonspect, voir il y a des tas de sujets qu’il vaut mieux de toute évidence éviter d’aborder ...


                Quelques conseils :

                 - mettez un scotch devant votre web-cam (je suis très sérieux)

                 - si possible débranchez votre micro intégré (couper le circuit du micro des pc portables)

                 - ne travaillez jamais sur un poste connecté avec des fichiers sensibles (CAO, documents sensibles ..etc)

                 - transférez vos fichiers courants sur une "mûle", un vieux poste connecté dédié uniquement à internet ..

                 - faites très attention à votre tel portable, c’est un vrais mouchard qui permet de vous localiser avec précision ... Si on vous le vole, et que le voleur commet un crime ou un cambriolage, vous pouvez être inculpé ...

                 - ne laissez personne bricoler votre matos, un PC est un objet personnel, pas un moulin à vent ...

                 - oubliez les réseaux souterrains d’internet, et autres techniques pour se cacher, c’est du pipeau, toutes les communications sont sous contrôle, ce n’est pas votre petit pc qui parviendra à duper un supercalculateur qui a une puissance de traitement des données complètement démentielle (les moteurs de recherche viennent de là) ...


                • 1 vote
                  pegase pegase 24 janvier 16:48

                  @pegase


                  Petit complément à propos de windows 10 (à fuir absolument)


                  Tout le texte que vous tapez au clavier : tout ce que vous tapez sur votre clavier est en effet stocké dans des fichiers temporaires, envoyés toutes les 30 minutes à ces serveurs :

                  oca.telemetry.microsoft.com.nsatc.net
                  pre.footprintpredict.com
                  reports.wes.df.telemetry.microsoft.com<br><br><br>

                  Nous sommes ici en présence de ce qui nous semble être un véritable Keylogger, un enregistreur de frappe stockant absolument tout ce que vous tapez sur votre clavier : informations confidentielles, mots de passe, identifiants bancaires, etc… Imaginez maintenant que ces informations sont envoyées et stockées sur les serveurs de Microsoft, où il pourrait leur arriver à peu près n’importe quoi ! Au-delà du risque qu’un gouvernement quelque peu orwellien puisse y piocher allègrement ce qu’il souhaite, les risques de piratage de ces données sont loin d’être inexistants… Et vous aurez beau utiliser le clavier virtuel de Windows 10 en espérant passer à travers pour certaines informations sensibles, mais les touches utilisées seront aussi collectées.

                  Les numéros de téléphone que vous tapez dans votre navigateur : une simple recherche sur un numéro de téléphone sur Internet déclenche un processus spécifique, transmettant le numéro tapé à une liste particulière de serveurs :

                  vortex.data.microsoft.com
                  vortex-win.data.microsoft.com
                  telecommand.telemetry.microsoft.com
                  telecommand.telemetry.microsoft.com.nsatc.net
                  oca.telemetry.microsoft.com
                  oca.telemetry.microsoft.com.nsatc.net
                  sqm.telemetry.microsoft.com
                  sqm.telemetry.microsoft.com.nsatc.net

                  Source : https://www.nikopik.com/2015/08/une-analyse-de-trafic-reseau-de-windows-10-devoile-lincroyable-etendue-de-lespionnage-mis-en-place-par-microsoft.html


                • 1 vote
                  Hijack ... Hijack ... 24 janvier 15:30

                  Juste comme ça pour rigoler, un jour (quelques années) il m’est arrivé un truc assez rigolo ici sur un sujet (que je tais) pour ne pas pour ne pas soulever un autre problème hors sujet ...

                  /// Alors, le gars, pas content du tout de ce que je disais (et un tantinet limité), m’avait carrément proposé un duel ... de mémoire, la personne me disait en gros "tiens ... si t’es un homme, rencontrons nous et tu verras ... tu la fermeras /// Je réponds, ah ... on me l’a déjà fait plusieurs fois (ignorant de quel genre de duel il s’agissait) ... Bref, le gars, à bout m’a en gros dit : Viens me voir sur Facebook et je te règle ton compte  smiley  !!!
                  I
                  l a fini par me faire pitié --- à ce niveau, je l’ai pensé sérieusement perturbé (je ne l’avais pas attaqué perso, pourtant il n’arrêtait pas d’insulter) /// Je dis que je ne connais pas Facebook, mais si ce que tu appelles duel c’est à qui s’insultera le plus fort, le plus machin chouette ... je jette l’éponge. Finalement, le gars, content, a cru que j’avais abandonné le combat et était ravi ... et moi satisfait de ne pas l’avoir comme victime. ///

                  Bref, à cette époque je n’avais jamais été sur le réseau social Facebook ... et déjà, je m’étais fait une idée du niveau général. Dans un forum, la modération peut intervenir, mais sur Facebook (ou Twitter ou d’autres ..., perte de temps) ... Cela étant, le côté positif >>> j’ai retrouvé un ami d’enfance en cherchant par son nom sur Google et tombe sur un lien Facebook, l’ami était dans un pays lointain et nous avons pu nous revoir.
                  A part ça, internet c’est tout ... les réseaux sociaux, c’est rien.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

horus

horus
Voir ses articles







Palmarès