Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Prof à la gomme ...

Prof à la gomme ...

En à peine quinze jours, un journaliste s'est fait engager comme prof de maths contractuel… sans avoir la moindre qualification. Sérieusement ! Les failles du système de recrutement de l'Education nationale mises en évidence par "Envoyé spécial".

 


 

 

VIDEO. Prof à la gomme

 

Tags : Enseignement Polémique Ecole



Réagissez à l'article

6 réactions à cet article


  • 1 vote
    sls0 sls0 5 novembre 16:43

    Pour ceux qui comme moi vivent à l’étranger la vidéo est visible ici.


    • 2 votes
      gerfaut 5 novembre 16:56

      Il y a une pénurie terrible de profs de maths, dans un collège que je connais les enfants sont restés 3 mois sans prof de maths l’ année dernière, le prof qui arrive ensuite doit rattrapper cela.


      • 3 votes
        sls0 sls0 5 novembre 17:48

        Je réside dans un pays où du pauvre ce n’est pas une denrée rare.
        Avec du pauvre au niveau formation à raz des pâquerettes, pas de problème, il se révolte que quand il n’arrive plus à nourrir ses enfants. Sinon on lui fait avaler ce que l’on veut.
        Vous n’êtes pas sans voir que les français on les emmène tranquillement vers la paupérisation, manque de ressources à venir obligent. Et vous voulez des pauvres ayant du savoir avec tout les problèmes qui vont avec ?
        L’arrivée du pétrole et de l’énergie en masse à permis l’ouverture du savoir en dehors du 1% les plus riches qui n’arrivaient plus à fournir les effectifs d’encadrement à haut niveau. Le pétrole on a passé son pic, on peut refermer l’accès au savoir.
        A part la période pétrole et énergie importante, les 99% les plus pauvres n’avaient pas à savoir mais à exécuter, on reprend ses habitudes.

        Sans trop de ressources, même l’ouvrier, le prolétaire n’a plus lieu d’être, on forme quelques personnes malléables pour l’entretien de robots et basta.
        Au XIXème siècle, le paysan qui travaillait 12h/jour, 6j/7 pour nourrir sa famille et 4 personnes hors famille, vous croyez qu’il augmentait son savoir le soir ? Il bossait et fermait sa gueule.

        Avec le fordisme, on s’est aperçu qu’il avait moyen de se faire plus de fric en faisant en sorte que le prolétaire puisse acheter la production, les ressources en excès le permettaient. Moins de ressources, ça n’a plus lieu d’être.

        Des années 40 aux années 80 ça été le pétrole à profusion, le 1% n’arrivait pas à tout avaler ces richesses, 8-10% c’est tout ce qu’ils arrivaient à avaler.
        Maintenant il vont reprendre leurs habitudes hors profusion, 18-20%.
        Si le gâteau est plus petit et qu’une personne garde la même part c’en fait moins pour les autres.


        • vote
          spearit 5 novembre 19:40

          @sls0
          Le savoir c’est bien, ça permet de briller en société...

          La connaissance (de soi) est bien plus importante, c’est la connaissance qui libère et non le savoir...

          Mais le ventre vide, ni l’une ni l’autre ne servent...


        • 2 votes
          sls0 sls0 6 novembre 01:50

          @spearit
          Quand je parle de savoir, c’est avoir un bagage suffisant pour comprendre qu’une autre vie est possible.
          J’ai la ’’chance’’ de vivre dans un pays où le pauvre sans la connaissance ça ne manque pas.
          C’est encore pire que ce que je pensais avant, il y a l’esprit caste que croyait que ça se ne trouvait qu’en Inde. Le pauvre n’est pas seulement pauvre dans les faits, il s’auto positionne aussi dans la caste pauvre.
          Je fais de l’assistance scolaire, quand je repère un fort potentiel, j’aide pour les études.
          Il y a Esmeralda, elle a 16 ans maintenant, elle est dans un collège correct. Par sa façon d’être naturelle, localement elle passe inaperçue dans la classe moyenne supérieure. Chez elle c’est une cabane en bois, le toit c’est de la tôle ondulée et les murs de séparation des chambres c’est du tissus.
          Chez elle maintenant il y a deux castes qui se côtoient. Ce n’est pas elle qui marque la différence ou déférence, c’est ses parents adoptifs.

          J’ai pris cet exemple, j’en ai d’autres des filleules scolaires mais avec un moins grand écart.

          La connaissance de soi est assez limitée quand on est dans la caste des pauvres.
          Il y a cent ans chez nous quand un riche disait : ’’Dites donc mon brave’’, le pauvre giclait et était au ordre. Ca me faisait sourire quand je le voyais dans un film pensant que c’était un peu trop image d’Epinal, avec l’expérience, je ne souris plus.

          c’est la connaissance qui libère et non le savoir...
          Je suis assez fan des hussards de la république, j’ai un avis moins tranché, le savoir apporte la connaissance ou à minima donne les outils pour trouver par soi-même.

          Mais le ventre vide, ni l’une ni l’autre ne servent...
          Bon du ventre vide ce n’est pas cela non plus, mais disons que la recherche pour remplir la gamelle ça occupe pas mal l’esprit et laisse peu de place à la réflexion ou méditation.

          Il y a deux heures des gamines du quartier sont venues piller mon frigo, leurs rêves sont différents, manger du basique chez nous c’est Byzance ici.
          De la façon dont la paupérisation se prépare,d’ici une cinquantaine d’années ce ne sera peut être plus le dernier smartphone qui fera rêver mais un fromage, de la salades et des tomates.
          Si je veux faire plaisir aux habitants du quartier et surtout les gosses, c’est le cochon à la broche.
          Des plaisirs simples quand on est dans une caste, à ce moment là je peux parler du siècle des lumières, je ne suis pas entendu ou compris, le ventre plein c’est pas mieux. L’injustice c’est normal pour eux, ils sont pauvres.

          Che Guevarra, il a été entendu à Cuba où il y avait un système éducatif minimum, en Bolivie, c’était le martien qui causait.

          J’ai la chance de connaitre d’anciens guérilleros locaux, ils n’étaient pas toujours compris.
          Le pauvre se révolte quand ses gosses crèvent de faim, il ne fait pas la révolution.

          Parmi les compagnons du che, le niveau minimum c’était un comptable d’une grosse société américaine.


        • vote
          Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 7 novembre 13:42

          Soyons un instant sérieux ; et surtout ne faisons pas diversion en partant quelque part au sud du Sahel ou en Bolivie... pour dire n’importe-quoi !
          Ainsi le recrutement comme prof de maths en collège est davantage instructif  !
          l’inspecteur, ou faisant fonction, pose 6 questions à l’impétrant !
          Ce questionnaire met le doigt sur la principale bouffonnerie du collège -dit unique- en ce moment critique pour les enfants de banlieue ou d’ailleurs !
          Le théorème de Pythagore était la seule question "légitime" posée pour enseigner les maths en collège, compte-tenu de la réalité du moment  !
          Personne ne voit ici où ça déconne GRAVE ?
          Évidemment, c’est caricatural, plus facile à comprendre que dans d’autres disciplines, mais sur le fond c’est KIF : nos enseignants sont censés avoir tous fréquenté les Universités de l’Excellence & donc tout simplement, enseigner l’Excellence avec les outils adéquats qu’elle exige, en commençant par un langage châtié voire précieux, preuve de la maîtrise recherchée, chez un maître exemplaire ; et évidemment pas de propos toléré de prof fascho/débile, ou simplement conscient qu’il ne peut enseigner sans démagogie -avec toutes les CATAS qui en résulteraient en aval- en considérant que tous les élèves ne sont pas KIF KIF bourricot, et que en 1951 à Marseille on obligeait, à partir du CM2, les élèves à subir "un QI" éliminatoire, pour passer le concours obligatoire d’entrée en 6ème  ; et à moi un résultat d’excellence à ce QI -c’est le cas de le dire- pour PASSER le CONCOURS pour la 5ème ! C’est du vécu ; à part les escrocs, personne ne peut me le contester !


          Merci


          CQFD CQFD

          

          Ajouter une réaction

          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


          FAIRE UN DON

Auteur de l'article

pegase

pegase

pegase


Voir ses articles







Palmarès