Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand le FIS (Front islamique du salut) parlait d’imposer une répubique (...)

Quand le FIS (Front islamique du salut) parlait d’imposer une répubique islamique mondiale

 

Quand le parti islamique algérien, le FIS parlait d'imposer une république islamique mondiale. Le plus choquant c'est que ça soit passé à France_3 sans que ça ne choque personne.

 

Tags : Algérie Islamisme



Réagissez à l'article

29 réactions à cet article


  • 1 vote
    Soi même 14 décembre 2015 18:53

    Bon est alors, tous cela pour nous culpabilisé par que le FN n’est pas passé ?


    • 4 votes
      Piloun Piloun 14 décembre 2015 19:40

      Je ne vois pas en quoi cela devrait choquer que ça passe sur France 3 puisque c’est le but final avoué de l’islam, l’imperium mundi. Cet islamiste est juste en accord avec les prétentions conquérantes de sa religion.


      • 4 votes
        Marioupol Marioupol 14 décembre 2015 20:14

        Je dois dire une demi-douzaine de trous du cul en drap de lit ca fait rêver ....


        • 3 votes
          Avlula 14 décembre 2015 20:58

          Il a dit "avoir", pas "imposer", ça change tout, ce titre est manipulatoire. Et du coup, non ce n’est pas choquant, c’est même plutôt banal.


          • vote
            lancelot 14 décembre 2015 21:46

            C’était au début des années 90, a l’époque on les prenait pour des farfelus auquels on ne prete pas beaucoup d importance . Tout le monde avait sous estimé leur determination .




            • 4 votes
              yoananda yoananda 14 décembre 2015 22:12

              par le ventre, la ruse, ou le sabre, tout est bon pour islamiser l’occident, et l’europe dont le peuple a résisté 1300 ans


              • 6 votes
                AlbertGam AlbertGam 14 décembre 2015 23:41

                Rien d’étonnant... vu que c’est écrit noir sur blanc dans le Coran. Et à d’innombrables endroits. Ainsi que dans les Hadith Sahih Bukhari et Hadith Muslim. L’islamisation totale de la planète est LE but ultime de l’Islam ! Parce que c’est la condition sine qua non pour que vienne le Jour du Jugement, la venue du Mahdi, (nom que lui donnent les sunnites), appelé aussi le douzième imam chez les chiites rawafidh (qui sont la plupart des chiites iraniens). Le Coran ordonne aussi de libérer le monde des infidèles (les apostats ayant renié leur fidélité) et des mécréants. L’ensemble des infidèles apostats et des mécréants est appelés les koufars (pluriel de kafir, et ce mot est une appellation péjorative, quasiment une insulte puisqu’il comporte une connotation de mépris), ce sont tous les êtres non musulmans ou refusant de le devenir ou ayant cessé de l’être. Le Coran commande de libérer le monde de ces gens, parce que infidèles comme incroyants sont une injure à Allah, un refus de se soumettre à lui (le terme Islam qui signifie "soumission" vient directement de là) et donc parce que tant qu’il restera un seul être humain non soumis à Allah le Mahdi (le Messie du Jugement Dernier) ne pourra venir.

                Le Coran est bien sûr disponible librement en ligne. Ici :

                http://www.coran-en-ligne.com/

                Vous voulez des exemples de ces versets qui commandent la guerre totale contre les mécréants et les apostats et ceux qui évoquent le "Jour du Jugement" ? Suffit de demander...

                Absolument tous les mouvements islamistes n’ont pas d’autre but que celui-là. L’Islam a toujours été une idéologie plus qu’une religion, et une idéologie de conquêtes guerrières. Absolument aucun pays islamisé ne l’a été par la paix, tous l’ont été par des conquêtes guerrières et des génocides. Cela fait 1400 ans que ça dure et je ne connais aucune exception dans l’Histoire passée ou présente. Et les musulmans dits "modérés" sont tout simplement des musulmans qui n’ont pas lu le Coran (ne riez pas... c’est la quasi-totalité des musulmans "ordinaires") donc qui ignorent (et refusent de croire) que leur livre sacré n’est qu’un appel général au génocide planétaire, et qui croient que par un jeu de mot (et beaucoup d’enfumage dans les mosquées) l’Islam ne peut être qu’une religion de paix, à cause de la confusion entre les mots Islam et Salam (le premier signifiant "soumission" et le second signifiant "paix" mais qui n’a rien à voir avec le premier). Par ailleurs la soumission à l’Islam des origines nécessite la gouvernance d’un Calife (ce mot signifie "successeur (de Muhammad, qu’on appelle en France Mahomet)", qui personnifie le pouvoir suprême de la religion musulmane à l’échelle du monde entier. Il ne peut y avoir qu’un seul calife vivant. Et ce n’est pas par lubie que Ibrahim Awad Ibrahim Ali al-Badri a changé son nom en Abou Bakr al-Baghdadi al-Husseini al-Qurashi quand il s’est autoproclamé Calife en 2014... En terminant son nom par al-Qurashi il se prétend ainsi membre de la tribu historique ancestrale des Qurashi (les Koréïchites ou coréchites), qui est la tribu de Mahomet (selon la légende)... et celle d’Ismaël le fils d’Abraham ! Tous les premiers califes étaient de la famille de Mahomet, et l’Etat Islamiste revendique le retour à la filiation directe en invoquant ce nom dans le nom de son actuel calife.

                Mais de tous temps, les islamistes ont toujours eu un seul but : l’islamisation de la planète entière pour préparer la venue du Mahdi. C’est LE but du Coran, donc le but de tous les islamistes qui se sont succédé dans l’Histoire. Le Coran n’a pas d’autres buts que celui-là. Il suffit de le lire pour le comprendre.


                • 3 votes
                  AlbertGam AlbertGam 14 décembre 2015 23:54

                  ... et le reste n’est que Taqiya (je vous laisse vous balader dans les sites web à votre convenance sans vous orienter vers un ou l’autre, afin de ne pas être accusé de vous influencer sur ce que signifie ce terme).


                • 1 vote
                  Hijack ... Hijack ... 15 décembre 2015 00:12

                  Les pires crapules par qui tout le bordel a commencé.
                  De bons serviteurs de l’Empire ... à l’insu de leur plein gré.


                  • 1 vote
                    sls0 sls0 15 décembre 2015 02:43

                    @Hijack ...
                    Le GIA était largement constitué de vétérans des forces moudjahidines de Ben Laden avec la CIA en amont. Le début du bordel pour moi c’est en 1978 quand la CIA a manoeuvré pour faire intervenir l’URSS en Afghanistan en 79. C’était un sacré coup de maitre, l’URSS a eu son Vietnam et la mode du moudjahidine a été lancée.

                    Depuis lors la CIA à toujours eu la main sur leurs moudjahidines ils les ont employé à toutes les sauces.


                  • 1 vote
                    Yacine Chibane 15 décembre 2015 11:18

                    @sls0

                    A la bataille de Poitiers c’était la CIA ?


                  • 1 vote
                    yoananda yoananda 15 décembre 2015 12:51

                    @Yacine Chibane
                    non, le mossad


                  • 1 vote
                    Hijack ... Hijack ... 15 décembre 2015 14:11

                    @sls0

                    Le début, du début ... c’était surtout à la fin de la seconde guerre mondiale. Les islamistes ne sont qu’un paravent. Après l’Urss ... il fallait bien remplacer par quelque chose de crédible pour les peuples.

                    L’Urss s’était fait avoir pour l’Afghanistan certes ... mais tout avait été calculé pour la faire couler. Elle s’est redressée quand elle est redevenue Russie, surtout sous Poutine.

                    Je ne comparerai pas avec le VietNam ... ce sont les USA qui ont tenté et échoué ... et depuis, échouent tout et partout.

                    L’Affaire du Tonkin, dont les documents secrets sont à présent déclassifiés ... ça avait commencé par false flag là aussi.


                  • vote
                    jeanpiètre jeanpiètre 15 décembre 2015 23:14

                    @yoananda
                    non, des basques


                  • 1 vote
                    Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 15 décembre 2015 00:45

                    Quand le parti islamique algérien, le FIS parlait d’imposer une république islamique mondiale. Le plus choquant c’est que ça soit passé à France_3 sans que ça ne choque personne.

                    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

                    @Yacine Chibane
                    A nous rappeler le FIS et ses composantes ! pourquoi ne pas être complet ?
                    Et les élections "démocratiques" !? vous en faites quoi ?

                    Quant au :
                    Quand le parti islamique algérien, le FIS parlait d’imposer une république islamique mondiale ;
                    vous faites semblant, en allant vers l’amalgame avec Daesh ; alors que dans votre vidéo, le gus du FIS ne dit nullement qu’ils voulaient "imposer une république islamique mondiale." PAR la FORCE !

                    Sous ce pseudo vous êtes combien ici en vérité ? Vos articles passent comme une lettre à la poste ; alors que vous seriez un petit nouveau parmi nous !?

                    Votre logo est ainsi fait pour amadouer les cons ?!

                    SVP, vous représentez qui en vérité ?

                    Merci

                    Tableau de bord
                    • Premier article le 24/08/2015
                    • Modérateur depuis le 05/09/2015
                    Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
                    L’inscription 16 40 585
                    1 mois 3 4 56
                    5 jours 2 2 28 Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
                    L’inscription 150 98 52
                    1 mois 3 1 2
                    5 jours 3 1 2
                    CQFD


                    • 6 votes
                      AlbertGam AlbertGam 15 décembre 2015 02:02

                      Le bordel a commencé bien avant...

                      - Entre 1000 et 1525, 80 millions d’hindous massacrés en Inde (en 1399, par défi envers un de ses prédécesseurs le sinistre Timur fit même massacrer 100.000 hindous... en une seule journée !).

                      - Durant 13 siècles des millions de noirs africains furent massacrés et des centaines de milliers furent réduits à l’esclavage. Lisez le livre Le génocide voilé, de Tidiane Ndaye, c’est édifiant. Et je ne parle pas de la façon dont l’Afrique du Nord dans sa totalité a été envahie en moins de deux siècles par les premiers califes avec le génocide quasi-total des habitants autochtones qui étaient là depuis des millénaires. L’invasion s’est poursuivi avec l’Espagne (il a fallu à l’Espagne plus de deux cents ans de guerre pour la Reconquista) et le sud de la France. Charles Martel... ce nom doit dire quelque chose à la plupart des français, je pense. On se rappellera encore que jusqu’au dix-huitième siècle les arabes d’Afrique du Nord pillaient les bateaux de commerce européens et faisaient des milliers d’esclaves, y compris esclaves sexuels européennes pour les harems.

                      - Et qui ici connaît l’histoire médiévale de l’Afghanistan, du Pakistan, et de toutes les steppes de l’Asie Centrale (Turkestan, Ouzbekistan, Kazakhstan, etc.) ? Les massacres de Tamerlan puis de Babur et de ses descendants (le sinistre empire moghol) pour tuer les populations animistes et les bouddhistes autochtones jusqu’au dernier afin d’y instaurer le pouvoir de l’Islam ? Un génocide oublié qui a provoqué des millions de morts dont les voyageurs de l’époque ont fait des descriptions effarantes !

                      - Dans la guerre d’indépendance des turcs contre les grecs entre 1822 et 1830, les turcs ont massacré des dizaines de milliers de civils grecs. Le Sultan Abdulhamid II (de 1876 à 1909) paya même la presse européenne pour qu’elle dissimule ces massacre. Puis en seulement deux ans, entre 1894 et 1896, 200.000 anatoliens et arméniens ont été massacrés (ce fut un avant-goût du futur génocide arménien). Là encore, le Sultan payait la presse européenne pour qu’elle n’en parle pas, chose que dénonça Jaurès lui-même à la tribune de l’Assemblée. C’est même un de ces massacres en 1909 à Adana qui mit fin au règne d’Abdulhamid II parce que sa responsabilité était devenue éclatante aux yeux du monde entier.

                      - Entre 1914 et 1918, génocide contre les assyriens de Turquie et les pontiens et grecs de l’Anatolie. C’est à cette époque que commence la guerre larvée entre les Turquie et la Syrie, lorsqu’a commencé l’épuration ethnico-religieuse des communautés non turco-musulmanes situées entre l’Anatolie et la future Azerbaïdjan. Ceux qui croient que le problème de la Syrie n’a commencé que récemment avec la famille El-Assad se fourrent le doigt dans l’oeil jusqu’au coude ! Le problème de la Syrie remonte même infiniment plus loin puisqu’il est aux sources mêmes de la création de la religion islamique ! C’est là, en Syrie, qu’au septième siècle un nomade caravanier de la tribu des quraychites et commerçant à travers tout le Proche-Orient jusqu’à un village appelé Yathrib (la future Médine en Arabie Saoudite), devint chef de guerre pour la reconquête de Jérusalem, avant de se prendre une déculottée magistrale par Heraclius en 620. Un chef de guerre obligé de fuir vers le sud, vers Yathrib (la future Médine), et que les premiers califes appelleront plus tard "Al-Muhammad" qui signifie tout simplement "Le Béni" en arabe, un simple adjectif qui sera assimilé à son nom dans le Coran et dans l’histoire (son vrai nom restera à jamais inconnu, on lui en a quand même inventé un : "Abu al-Qasim Muhammad ibn ’Abd Allah ibn ’Abd al-Muttalib ibn Hashim" qui n’est là encore qu’une suite d’adjectifs) quand ces quatre premiers califes (que les docteurs de l’Islam appellent les quatre "califes bien guidés") mettront successivement au point le Coran. La volonté de conquête de la Syrie par les Sunnites est une très vieille histoire qui ne date pas d’hier !

                      - En 1915 et 1916 massacre de près d’un million d’arméniens en Turquie.

                      - Entre 1919 et 1923, génocide contre des grecs. Environ 200.000 civils massacrés.

                      - En 1964 et 1965, génocide par les troupes de Suharto pour la conquête complète de l’Indonésie. Environ 1 à 2 millions de morts. Le nombre est peut-être supérieur en raison de la quantité de prisonniers qui ne furent jamais recensés avant d’être massacrés. Et depuis... le pouvoir musulman indonésien continue son expansion en massacrant les papous de Nouvelle-Guinée (à ce jour le total est d’environ 500.000 à 800.000 civils morts) dans la plus totale indifférence mondiale.

                      - En 1971, génocide contre les indiens bengalis au Bengladesh. Environ 3 millions de morts.

                      - Entre 1975 et 1999, génocide au Timor Oriental, toujours par Suharto. Environ 200.000 morts.

                      - En 1988, génocide contre les kurdes (plus des chiites) par Saddam Hussein. Environ 200.000 morts.

                      - Depuis 1983, génocide contre les peuples noirs des tribus du sud Soudan. A ce jour plus d’un million de morts.

                      - Faut-il encore rappeler les massacres de l’Etat Islamique en Irak et en Syrie ?

                      - Faut-il encore rappeler les massacres de Boko Haram au Nigeria, au Mali, et maintenant au Cameroun ?

                      Le FIS à côté c’était la maternelle ! Il n’empêche... en rejoignant d’autres groupes en Tunisie et en Libye elle pourrait bien renaître (elle a été dissoute en 1992) sous une forme bien plus dangereuse. Surtout si l’Etat Islamique s’installe en Libye dans les prochains mois ! Et puis il ne faut pas oublier qu’en 2003 Bouteflika a gracié et libéré Abassi Madani et Ali Belhadj ! Belhadj reste interdit de sortie du territoire algérien mais bon... les frontières au Maghreb on sait ce que c’est ! Quant à Madani il a beaucoup voyagé depuis sa libération... et il vit désormais au Qatar !

                      Que sont les mouvements salafistes islamistes aujourd’hui ? Eh bien tout simplement la continuation de toute cette islamisation de la planète entière par le sabre qui fut pendant 1400 ans la méthode d’Islamisation la plus expéditive (remplacée désormais par la Kalachnikov). Ce n’est pas pour rien que le sabre est présent sur des drapeaux islamistes depuis toujours, et même sur des drapeaux de pays actuels du Golfe ! L’Islam c’est le sabre et le sabre c’est l’Islam !


                      • 3 votes
                        sls0 sls0 15 décembre 2015 03:32

                        @AlbertGam
                        Les musulmans jouent en deuxième division, il y a quelques années je m’étais amuser à recenser est additionner les morts dus aux religions.

                        Les chrétiens c’est les seuls en première division, ils sont au niveau catastrophe naturelle.

                        Un peu de lecture en vieux françois, une demi guerre de religion (1562-1576) c’est un million de morts en France, les allemands étaient encore plus hard, c’est du 60% de mortalité.

                        Ca remonte à 2009 cette étude, de mémoire le rapport est d’environ d’un sur vingt muslim/chrétien.

                        Il ne vaut mieux pas sortir les chiffres, les mauvais c’est nous et de loin. On se prend l’histoire de la paille et de la poutre dans la figure.

                        Plus jeune au 20h j’avais droit à une guerre de religion qui se passait pas loin, c’était en Irlande du nord.


                      • 1 vote
                        yoananda yoananda 15 décembre 2015 09:04

                        @sls0
                        la question n’est pas de savoir qui a la plus grosse, mais si l’Islam est une menace ou pas.


                      • vote
                        howahkan hotah howahkan hotah 15 décembre 2015 09:26

                        @yoananda

                        et hop les faits à la poubelle.. smiley


                      • 1 vote
                        yoananda yoananda 15 décembre 2015 18:05

                        @AlbertGam
                        du coup, que penses-tu des assertions comme quoi c’est l’occident qui empêche l’émergence d’un islam modéré laïque nationaliste :

                        http://www.legrandsoir.info/terrorisme-musulman-a-qui-la-faute-counterpunch.html

                        https://minarchiste.wordpress.com/2015/12/03/les-pays-occidentaux-recoltent-ce-quils-ont-seme-au-moyen-orient/


                      • 1 vote
                        AlbertGam AlbertGam 15 décembre 2015 19:10

                        @yoananda
                        Il y a beaucoup de confusions dans toutes ces thèses. Et beaucoup de passions aussi.

                        Les politiques occidentales sont surtout opportunistes. Avec tout ce que cela implique en terme de marchés mondiaux, mais aussi de stratégies électoralistes.

                        De façon interne à l’Islam, l’émergence d’un islam modéré et/ou laïque est impossible. Parce que c’est contraire au Coran. Parce que sous des airs de religion le Coran est en réalité un livre exclusivement politique, expansionniste. Le messianisme de l’Islam est le prétexte (religieux) à une folie furieuse dont la destinée est uniquement politique. Cela apparaît clairement non seulement dans le Coran lui-même mais aussi dans les Hadiths... et surtout dans l’histoire militaire de l’Islam dès les invasions au septième siècle et jusqu’à aujourd’hui.

                        En revanche ce qui serait éventuellement possible c’est l’émergence d’une nouvelle religion (vraie cette fois), à partir de ce que croient les musulmans qui ne lisent pas le coran (c’est à dire la majorité de ceux qui ne sont pas les "religieux"). Mais d’une part cela nécessite la création d’une organisation complexe pour la mettre en place (établir un nouveau livre, un genre de "coran épuré" de tout ce qui est ignoble dans le livre mis au point par les quatre premiers califes), mais d’autre part cela implique aussi pour ces "anciens musulmans" (un nom qui reste à définir) de devenir de facto des "ennemis" pour l’Islam séculaire que nous connaissons. Et ça... ça nécessite un sacré courage ! Il ne faut pas oublier par exemple que c’est justement parce que les musulmans d’Europe sont majoritairement des "modérés" (donc pas salafistes) qu’ils se font massacrer dans les attentats au même titre que les non-musulmans (les chrétiens, juifs, athées, etc.)

                        Il ne faut pas oublier aussi un aspect très important de la Taqiya qui est que tant qu’une communauté musulmane est minoritaire dans un pays elle garde un comportement modéré, communautaire comme on le voit en France mais tout en restant modéré dans son aspect politique et religieux (avec une application plus importante au quotidien des sourates pré-hégire qui ne sont pas guerrières mais sont un tout petit nombre), mais lorsqu’elle devient majoritaire elle adopte alors le comportement radical (avec cette fois l’application au quotidien des sourates post-hégire qui sont ultra-religieuses, tyranniques et totalement antidémocratiques et sont la majorité des sourates, c’est aussi dans celles-là que se trouve l’essentiel de la Charia).

                        Les politiques de l’Occident, eux, sont tout simplement des opportunistes. La seule chose qu’ils voient c’est le bénéfice qu’ils peuvent tirer d’une situation sur le court terme (pétrole, géostratégie, finances, etc.) car le long terme ne les intéresse absolument pas. Qu’un pays passe soudain sous la coupe totalitaire de l’Islam ne leur fait ni chaud ni froid. Le nombre de pays qui ont été le siège de massacres durant le vingtième siècles ou qui sont passés sous le régime de la Charia (par lente progression démographique jusqu’à devenir majoritaire ou par invasion sanglante) ce nombre de pays qui ont basculé dans l’Islam dur au cours du vingtième siècle est effarant... et à aucun moment cela n’a soulevé de réelle réaction altruiste de la part des occidentaux. A chaque fois que des pays occidentaux ont réagi militairement c’est uniquement pour préserver leurs propres intérêts, jamais pour ramener une paix vivable pour les populations autochtones. On le voit encore aujourd’hui dans tous les points chauds de la planète,vous pouvez les recenser : toutes ces régions qui sont en guerre sur la planète le sont en raison de la conquête islamique, et aucun de ces points ne fait l’objet d’un véritable altruisme humanitaire par l’ONU ou l’OTAN ou tout ce qu’on voudra. L’ONU et l’OTAN n’y font rien d’autre que préserver leurs propres intérêts. Voyez l’exemple de la Papouasie-Nouvelle Guinée où il n’y a rien à préserver en terme d’intérêts : la conquête islamique par le pouvoir indonésien s’y exerce dans l’indifférence la plus totale.

                        La création d’un "Islam modéré" de nature locale ou mondiale est et sera toujours possible. Mais cela signifiera une rupture totale d’avec le salafisme guerrier islamiste, donc cela signifiera passer dans le camp des mécréants pour ces salafistes. C’est déjà le cas puisque les terroristes ne font aucune différence entre un musulman européen (donc par principe "modéré") et un non-musulman dans les attentats... Et c’est là que se situe le noeud le plus difficile du problème pour les musulmans "modérés" présents en Europe pour ce qui est de la création d’une religion épurée de l’idéologie guerrière. C’est une tache rendue encore plus difficile par le fait que les musulmans sont abreuvés de croyances et de profession de foi dès leur plus jeune âge par les imams qui eux sont souvent d’une modération extrêmement discutable et n’ont aucune envie de voir les populations musulmanes échapper à leur emprise.


                      • vote
                        yoananda yoananda 15 décembre 2015 19:37

                        @AlbertGam
                        merci pour cette réponse détaillée à laquelle je suis enclin à souscrire, mais il y a un point qui me semble obscur :

                        "Le nombre de pays qui ont été le siège de massacres durant le vingtième siècles ou qui sont passés sous le régime de la Charia (par lente progression démographique jusqu’à devenir majoritaire ou par invasion sanglante) ce nombre de pays qui ont basculé dans l’Islam dur au cours du vingtième siècle est effarant... et à aucun moment cela n’a soulevé de réelle réaction altruiste de la part des occidentaux"

                        Dans les liens que je vous ai envoyé, c’est précisément l’inverse qu’ils disent. Ce n’est pas à cause de la démographique, mais à cause de l’ingérence géopolitique que ces pays ont succombé. C’est l’impérialisme qui a financé cet islam dur au détriment des intérêts nationaux.

                        Comment peut-on départager entre ces deux thèses ?

                        As-t-on des données, des stats, des exemples précis d’évolution dans certains pays ? Je connais mal l’histoire de tous ces pays et c’est difficile pour moi d’être factuel. Je suis obligé de croire ce qu’on me dit smiley

                        Si je prends l’Iran par exemple, c’est clairement une intervention extérieure, non ?

                        Idem pour les autres pays du moyen orient, comme expliqué, notamment dans le lien du minarchiste.

                        Je pense que c’est le cœur du débat. Je lis beaucoup sur le sujet (et je confirme qu’il y a beaucoup de fantasme pro-musulmans) et c’est le noeud gordien qu’il faut trancher.


                      • vote
                        sls0 sls0 15 décembre 2015 19:42

                        @yoananda
                        L’expansion de l’islam s’est arrêté avec les ottomans il me semble.

                        L’islam réussi très bien où les familles sont du type communautaire endogame.

                        Chez nous, ce type familial n’existe pas trop, peut être plus chez les turcs d’importation, pour l’importation du nord de l’Afrique, l’habitude s’est un peu perdu.

                        L’islam ne peut pas accrocher chez nous, c’est anthropologique, on n’est pas communautaire endogame, pour se marier on a pas tendance à chercher parmi les cousines ou cousins. Chaque type familial a sa religion préférée, pour plus d’infos voir Emmanuel Todd.

                        L’islam en tant que religion n’est pas une menace, l’islamisme qui n’est pas une religion et qui est bichonné par les USA, peut être une menace si on les menace.

                        Le communautaire endogame sa vision c’est sa famille c’est tout, il n’y a pas d’autre autorité, pas d’état. Si on y rajoute l’islam, en plus de la famille il y a l’ouma et toujours pas d’état à par le califat qui est le territoire de l’ouma et non un état tel qu’on le conçoit.

                        Si une personne ne faisant pas parti de l’ouma emmerde une personne de l’ouma, c’est comme s’il emmerdait toute l’ouma et pan on se prend le djihad dans la tronche.

                        Les premiers djihadistes c’était en Afghanistan, les djihadistes n’ont pas défendu le pays Afghanistan, ils sont venu défendre des croyants face à des non croyants.

                        Si on veut comprendre l’oriental, il vaut mieux mettre ses concepts occidentaux de coté, surtout les français. Tout comme un oriental à difficile à comprendre un occidental s’il garde ses concepts.

                        Je réside à l’étranger, ne pas avoir de concepts aide à l’intégration, c’est aussi une condition condition sine qua non pour faire de la sociologie et de l’anthropologie.


                      • vote
                        yoananda yoananda 15 décembre 2015 19:58

                        @sls0
                        oui je suis d’accord avec toi (sur tout ce que tu dis) mais, sans vouloir être vexant, ce n’est que le début de la réflexion sur l’Islam, pas son terme.

                        J’attends la réponse d’AlbertGam qui, je l’espère, me permettra d’avoir le fin mot de l’histoire.


                      • 1 vote
                        AlbertGam AlbertGam 16 décembre 2015 20:05

                        @yoananda
                        Premier lien :

                        "Il y a cent ans, il aurait été inimaginable de voir deux hommes musulmans entrer dans un café ou un transport en commun, puis se faire exploser, en tuant des dizaines."

                        C’est normal. A l’époque les artificiers n’étaient pas aussi compétents qu’aujourd’hui, et les explosifs n’étaient pas non plus aussi sophistiqués.

                        "Quand vous lisez les mémoires de Edward Said, ou que vous parlez à des vieux à Jérusalem-Est, il est clair que la grande partie de la société palestinienne était résolument laïque et modérée. On se souciait de la vie, de la culture et même de la mode, plus que de dogmes religieux. On pourrait dire la même chose à propos de nombreuses autres sociétés musulmanes, dont celles de la Syrie, de l’Irak, de l’Iran, de l’Egypte et de l’Indonésie. Les vieilles photos parlent d’elles-mêmes. C’est pourquoi il est si important d’étudier les anciennes images encore et encore, avec soin."

                        Bref, c’était le paradis, donc... Ce monsieur ne garde que de belles images de l’époque, en oubliant volontairement tout le reste. Parce qu’à cette époque les massacres et génocides étaient extrêmement actifs contre les populations minoritaires, sans parler de l’esclavage (répressions contre les chrétiens en Syrie, massacres contre les kurdes, assyriens et arméniens en Syrie ; massacres contre les kurdes et les arméniens en Irak, répression contre les chrétiens (notamment chaldéens) en Irak, luttes de pouvoir entre les chiites et sunnites en Irak, massacres des peuples Lors, des géorgiens, arméniens et afghans sur toutes les régions frontalières en Iran, innombrables luttes tribales en Iran, pression tyrannique sur son propre peuple par le pouvoir corrompu en Iran, esclavage des dizaines de milliers de mamelouk (la plupart étaient enfants non-musulmans capturés dans le pays ou dans la bande de Gaza ou au Soudan) en Egypte avant le protectorat britannique en 1879, populations d’ethnies malaises, bornéennes et javanaises en Indonésie) dans le reste du pays... de tous ces pays. Il a oublié tout ça ? C’est vrai qu’on oublie vite quand on veut réécrire l’histoire. Ah... il a beau jeu de prétendre aujourd’hui un siècle et demi plus tard que ces pays étaient tranquilles ! Les historiens, eux, n’oublient pas !

                        "L’islam n’est pas seulement une religion ; c’est aussi une énorme culture, une des plus grandes de la Terre, qui a enrichi notre humanité avec certaines des réalisations scientifiques et architecturales les plus importantes, et d’innombrables découvertes dans le domaine de la médecine."

                        Rien qu’à lire ça on a compris où se situe l’auteur, et ça permet de comprendre toute la suite de son exposé. On aimerait qu’il nous cite des exemples de ces "centaines" de réalisations scientifiques et de ces "innombrables découvertes dans le domaine de la médecine", ne serait-ce que pour prendre ces deux exemples.

                        Même les chiffres que la plupart des gens croient avoir été inventés par les arabes viennent en réalité des indiens... trois siècles avant JC ! Quant à la conceptualisation du zéro elle ne vient pas non plus des arabes, elle vient des babyloniens deux siècles avant JC.

                        La seule chose dans le domaine des sciences qui nous vient réellement des arabes, c’est le nom des étoiles. Tout simplement parce qu’ils étaient les meilleurs nomades au monde (pour les caravanes de commerce qui progressaient essentiellement la nuit dans le désert) donc les plus pointus en orientation géographique aux étoiles !

                        Même l’architecture dite arabe ne vient pas des arabes ! Elle vient des perses, peuple qui était présent dans le Golfe Persique (d’où son nom) depuis plus de mille ans avant les conquêtes arabes à partir du Proche-Orient ! (qui n’est pas le Moyen-Orient, beaucoup de gens font la confusion)

                        "...ils ont développé certains des premières structures sociales dans le monde..."

                        Ah bon ? Je ne connais d’eux que des structures sociales basées sur l’esclavagisme et l’importation de matières premières par commerce avec les peuples fournisseurs (les caravanes faisant des milliers de kilomètres sont légendaires dans l’histoire du monde arabe, rappelez-vous la route des Indes, la route de la soie, la route du thé...). Quant au terme "premières", voyons un peu la réalité : Les "premières structures sociales dans le monde" datent des trois millénaires ayant précédé JC (Jules César plutôt que Jésus Christ) : pensons à la Chine trois mille ans avant JC, à l’Egypte trois mille ans avant JC, aux sumériens deux mille cinq cents ans avant JC, à la civilisation d’Ebla deux mille cinq cents ans avant JC (c’est elle qui est à la source de toutes les futures civilisations sémitiques depuis le Sinai jusqu’à la Turquie à l’ouest et jusqu’au bassin de l’Euphrate dans la région de Mari à l’est !), aux amorrites deux mille ans avant JC, à la Grèce mille cinq cents ans avant JC, aux phéniciens mille ans avant JC, à la Judée et la Samarie mille ans avant JC, à Rome sept cents ans avant JC...

                        Pour mémoire les premières structures sociales arabes ont commencé en Syrie environ 550 ans APRES JC ! Et c’était sur les ruines du monde romain et phénicien !

                        J’ai mis quelques liens pour les personnes qui ne connaîtraient pas ces noms et qui sous-estimeraient leur importance capitale dans l’histoire du monde.

                        Ca fait quarante ans que je me passionne pour l’histoire de la planète (c’était d’ailleurs mon métier, la biologie de l’évolution) mais aussi pour l’histoire des civilisations.

                        Tout le reste de son article est du même acabit. Relisez-le bien : c’est une apologie du monde musulman présenté comme merveilleux dans son histoire comme dans son influence (alors qu’il n’est en réalité qu’une suite de conquêtes militaires par le sabre)... et devenu la pauvre victime de l’Occident !

                        Relisez-le bien, son article ! Et en vous documentant en parallèle sur l’histoire des pays qu’il cite. Et vous verrez à quel point c’est de l’enfumage, son article !

                        Il faut que je vous montre les manipulations contenues aussi dans le second lien ? Je vais vous préparer ça. Mais en réalité elles sont tellement évidente que je me demande si c’est vraiment nécessaire. A lire ce second site web on a l’impression que l’histoire du monde oriental a commencé avec le vingtième siècle !

                        Tous ces articles font partie de l’enfumage total visant à présenter l’Islam comme un monde merveilleux et qui n’a commencé à connaître des troubles qu’avec l’arrivée de l’Occident moderne ! Avec ces deux articles on est en pleine Taqiya ! En plein dedans ! La réécriture la plus éhontée de l’histoire !

                        On le sait que l’OTAN est une énorme erreur de casting dans l’humanité ! Moi aussi je le dis comme tout le monde ici ! Mais est-ce une raison pour supprimer de la mémoire et de l’histoire les terribles carnages permanents de l’Islam dans le monde entier depuis 1400 et qui continuent encore aujourd’hui et se continueront jusqu’à l’islamisation totale de la planète ? Je réécris ce que j’ai écris hier ou avant-hier : "Les politiques de l’Occident, eux, sont tout simplement des opportunistes. La seule chose qu’ils voient c’est le bénéfice qu’ils peuvent tirer d’une situation sur le court terme (pétrole, géostratégie, finances, etc.) car le long terme ne les intéresse absolument pas. Qu’un pays passe soudain sous la coupe totalitaire de l’Islam ne leur fait ni chaud ni froid. Le nombre de pays qui ont été le siège de massacres durant le vingtième siècles ou qui sont passés sous le régime de la Charia (par lente progression démographique jusqu’à devenir majoritaire ou par invasion sanglante) ce nombre de pays qui ont basculé dans l’Islam dur au cours du vingtième siècle est effarant... et à aucun moment cela n’a soulevé de réelle réaction altruiste de la part des occidentaux. A chaque fois que des pays occidentaux ont réagi militairement c’est uniquement pour préserver leurs propres intérêts, jamais pour ramener une paix vivable pour les populations autochtones. On le voit encore aujourd’hui dans tous les points chauds de la planète,vous pouvez les recenser : toutes ces régions qui sont en guerre sur la planète le sont en raison de la conquête islamique, et aucun de ces points ne fait l’objet d’un véritable altruisme humanitaire par l’ONU ou l’OTAN ou tout ce qu’on voudra. L’ONU et l’OTAN n’y font rien d’autre que préserver leurs propres intérêts."

                        Voilà. L’essentiel est dit. Maintenant ce qu’il faut c’est se documenter sérieusement. Auprès des historiens et des vrais géopoliticiens. On en trouve même parmi les arabes, et c’est un bien, vu qu’ils ne sont pas tous musulmans !


                      • vote
                        AlbertGam AlbertGam 16 décembre 2015 20:56

                        A propos d’Ebla, d’autres sources, cette fois indépendantes d’Israel (la page pourrait être considérée comme partisane par certains, donc en voici d’autres) :

                        http://www.mythes-religions.com/tag/ebla/

                        http://www.asor.org/pubs/jcs/53/pinnock.pdf

                        http://www.asor.org/pubs/jcs/53/ascalone.pdf

                        http://www.cliolamuse.com/spip.php?article287

                        http://histoire-antiquite-de-bob.overblog.com/tag/pays%20d’ebla/

                        Etc.


                      • vote
                        yoananda yoananda 16 décembre 2015 22:26

                        @AlbertGam
                        un grand merci Albert, malheureusement, oui, c’était le 2ème lien qui m’intéressait le plus. Je savais déjà à peu près la plupart des choses que vous expliquez (pas de manière aussi détaillée). Oui, les chiffres ne sont pas arabes. Les 2 seuls "savants" musulmans qu’on nous présentent sont Avicennes et Averoes, l’un état espagnol et l’autre perse justement. Je sais que l’Islam c’est 1300 ans de conquêtes et de massacres, incessantes notamment en ce qui concerne l’Europe qui leur a toujours résisté.

                        Oui, c’est précisément le lien du minarchiste, et des ingérences de "l’empire" en orient qui me posent problème, puisque c’est la clé de voûte de l’argumentaire victimaire des musulmans. "On serait en paix si vous les occidentaux n’aviez pas renversé nos dirigeants laïques pour mettre des dictateurs à vos botes". Et je ne sais pas quoi répondre à ça. Bien sûr, je peux passer des années à étudier l’histoire de l’Égypte, l’Iran, l’Afghanistan, l’Irak, la Syrie, qui sont cités en exemple, mais je caresse l’espoir que vous me l’épargniez puisque vous avez l’air de déjà en connaître les grandes lignes.


                      • vote
                        yoananda yoananda 19 décembre 2015 14:34

                        @AlbertGam

                        Je ne sais pas si vous comptez me répondre, mais voici un autre exemple, sur counterpunch :

                        http://www.legrandsoir.info/terrorisme-musulman-a-qui-la-faute-counterpunch.html

                        Pour l’Empire, l’existence et la popularité des dirigeants musulmans progressistes, marxistes, régissant le Moyen-Orient ou l’Indonésie riche en ressources naturelles, était quelque chose de tout à fait inacceptable

                        L’Indonésie est l’un des exemples historiques les plus frappants du fonctionnement de ces mécanismes de destruction des valeurs musulmanes progressistes

                        Dans les années 1950 et au début des années 1960, les Etats-Unis, l’Australie et l’Occident en général étaient de plus en plus « préoccupés » par la position progressiste, anti-impérialiste et internationaliste du président Sukarno, et de la popularité croissante du Parti communiste indonésien (PKI). Mais ils étaient encore plus préoccupés par la version éclairée, socialiste et modérée de l’Islam indonésien, qui était clairement en train de se rapprocher des idéaux communistes.

                        Les idéologues et « décideurs » chrétiens anti-communistes, dont le fameux jésuite Joop Beek, infiltrèrent l’Indonésie. Ils y mirent en place des organisations clandestines, idéologiques et paramilitaires, pour aider l’Occident à planifier le coup d’Etat qui pendant et après 1965 a coûté la vie de 1 à 3 millions d’êtres humains.

                        Le christianisme a pillé et brutalisé le monde entier. L’Islam, avec ses grands Sultans tels que Saladin, a résisté aux envahisseurs, en défendant les grandes villes d’Alep et de Damas, Le Caire et Jérusalem. Mais dans l’ensemble, il était plus intéressé par la construction d’une grande civilisation que par le pillage et les guerres.


                      • 1 vote
                        michel-charles michel-charles 15 décembre 2015 07:43

                        heu..france-3 est une chaine arabe.. ?

                        

                        Ajouter une réaction

                        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                        FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Yacine Chibane


Voir ses articles







Palmarès