• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand les féministes ont pété un câble : le "manspreading"

Quand les féministes ont pété un câble : le "manspreading"

Le "manspreading" vous savez ce que c'est ? Rassurez-vous moi non plus avant de tomber sur un article débile de Kombini. 

 

Il s'agit d'une pratique masculine qui consisterait à écarter les jambes en étant assis dans les transports. 

 

Eh bien c'est une pratique qui est devenue interdite ou du moins déconseillée dans certains pays comme aux Etats-Unis ou en Espagne. 

 

Oui oui cela est très sérieux !! Messieurs dans certains pays il est fortement déconseillé d'écarter les jambes quand vous êtes assis dans le métro ou le bus car cela serait une offense faite aux femmes !! Pourquoi ?? Parce que l'homme montrerait trop ses attributs masculins, parce que l'homme prendrait trop de place... Le pire de tout c'est que ce délire de malade mental risque d'arriver chez nous en France. Enfin cet article de 20 Minutes nous précise qu'il y a peu de risques que cela arrive ici... Permettez-moi d'en douter.

 

http://www.20minutes.fr/paris/2086007-20170613-paris-vers-interdiction-manspreading-transports-franciliens

 

Cette lutte contre le manspreading est complètement mysandre et va jusqu'à prescrire à l'homme une manière de s'assoir, mais pas au femme, ici on ne combat le "spreading" mais le "manspreading". Le féminisme perd complètement les pédales et rappelle cette soi-disant loi en Corée du Nord qui imposerait des coupes de cheveux autorisées sous peine de prison sûrement.

 

Imaginez deux secondes qu'un collectif d'hommes impose aux femmes de ne pas s'habiller d'une certaine manière, de ne pas porter de jupe ou de ne pas mettre des collants, etc., cela provoquerait un véritable scandale, on pourrait faire aux femmes ce même reproche avec des vêtements trop moulants qui montrerait leurs attributs, que certaines femmes prendrait trop de place avec leur fesses imposantes pleines de silicone...

 

Bref cela est une fois de plus un exemple ultra-burlesque d'une dérive de malade mental (et je suis encore en dessous de la vérité) de ce que représente le féminisme aujourd'hui en Occident.

 

La castration de l'homme occidental est EN MARCHE !!!

 

Une certaine personne avait évoqué dans sa grande sagesse que pour éviter le harcèlement fait aux femmes dans la rue de certains quartiers, il fallait agrandir les trottoirs, eh bien moi je recommanderai aux féministes enragées, si cette pratique de l'écartement des jambes vous dérange à ce point car l'homme prendrait trop de place ou vous offenserait, de demander à agrandir les sièges dans les transports...

 

Une vidéo intéressante à ce sujet. 

 




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • 2 votes
    wendigo wendigo 19 juin 2017 12:09


     Pour la bonne tenue de ce site respectable, je me permettrais de ne faire aucun commentaire, qui pourrait choquer un publique non avertie ... j’avais pensé poster une vidéo, mais là aussi je ne peux me permettre de mettre ici bas les activités de loisir d’un de nos député sans son consentement (surtout que le sujet le concernant, malgrès un vote majoritairement positif en modération 5/0 n’a étrangement toujours pas été publié)
     La castration n’est donc pas une légende urbaine !


    • 3 votes
      medialter medialter 19 juin 2017 12:46

      @yoananda
      Mouais, maintenant ce combat débilo-féministe ne concerne qu’une ultra-minorité de mal-baisées. Puisque tu connais Obertone, j’ai bien aimé ses quelques pages d’analyse sociologique féministe dans Utoya, et notamment cet adage qui sera, je pense, éternellement d’actualité : "Les femmes recherchent un dominant par le vagin et un soumis par le cerveau". Le problème ne sera l’homme par lui-même, mais l’ambivalence du cerveau féminin. Les mecs qui savent rester des mecs ont toujours un très bel avenir devant eux


    • 1 vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 19 juin 2017 12:50

      @yoananda
      "dans le même genre de conneries absolues, il y a aussi celles qui veulent que les hommes fassent pipi assis."


      Le port de tampon n’est pas encore obligatoire pour les hommes, mais ça va venir. 


    • 1 vote
      Jinorlm 19 juin 2017 12:25

      Ce ton mi sarcastique mi caustique ne va t-il pas creuser davantage le gouffre déjà béant d’incompréhension qu’il existe entre l’homme et la femme aujourd’hui, l’une et l’autre passant leur temps cloitré dans leur narcissisme en s’invectivant et se rejetant la faute réciproquement (et davantage depuis l’ère d’internet qui a rendu ça beaucoup plus facile) ?

      A quoi bon rajouter du mépris à une situation où règne déjà un grand ressentiment ?

      Ne faut-il pas plutôt essayer de comprendre pourquoi on en est arrivé là et trouver les moyens délicats pour le faire comprendre ?


      • 2 votes
        Jinorlm 19 juin 2017 12:37

        @yoananda

        Si la compréhension est un processus féminin, alors tous les scientifiques et les chercheurs, que ce soit Einstein, Galilé ou Lasch qui a théorisé cette guerre des sexes que nous connaissons aujourd’hui, seraient des femmes.

        Et l’on pourrait dire la même chose de votre réaction. A vous être senti attaqué, vous avez réagit par un mécanisme de "survie".

        Et là est tout le probleme...et reflète ce que je disais plus haut.


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 19 juin 2017 12:54

        @Jinorlmette
        C’est quoi, ce commentaire de gonzesse ?!!  smiley


      • 8 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 19 juin 2017 12:56

        @Jinorlm
        "le gouffre déjà béant d’incompréhension qu’il existe entre l’homme et la femme aujourd’hui"


        Il n’y a aucun gouffre béant de machin-truc entre les vrais hommes et les vraies femmes. Ca ne concerne que les tarés et les victimes de la mode.


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 19 juin 2017 13:04

        @Jinorlm
        "Ne faut-il pas plutôt essayer de comprendre pourquoi on en est arrivé là et trouver les moyens délicats pour le faire comprendre ?"

        "J’ai un principe dans la vie, c’est qu’un homme doit savoir se faire respecter !" https://www.youtube.com/watch?v=kM4QJbGHIU0


      • 2 votes
        Giordano-Bruno 19 juin 2017 12:48

        "Ce ton mi sarcastique mi caustique ne va t-il pas creuser davantage le gouffre déjà béant d’incompréhension qu’il existe entre l’homme et la femme aujourd’hui, l’une et l’autre passant leur temps cloitré dans leur narcissisme en s’invectivant et se rejetant la faute réciproquement (et davantage depuis l’ère d’internet qui a rendu ça beaucoup plus facile) ?" dites-vous ?

        .
        Pas entre l’homme et la femme. Seulement entre les hommes et un groupe de femmes dont la plupart sont manifestement manipulées par une propagande. Fort heureusement, de nombreuses femmes sont suffisamment lucides pour ne pas s’être laissées influencer par le féminisme misandre. Elles vivent harmonieusement et en bonne intelligence avec les hommes. Et il n’y a pas plus d’incompréhension entre celles-ci et ceux-là qu’entre deux individus du même sexe.


        • 1 vote
          Jinorlm 19 juin 2017 12:58

          @Giordano-Bruno
          Mais en abordant le probleme de cette manière, en disant que d’un coté il y a des femmes lucides et de l’autre des femmes qui seraient manipulées, n’est ce pas sous entendre que ces dernières sont bêtes et générer un profond sentiment d’exclusion en elles ?

          Et en quoi ça règle le probleme ?


        • 6 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 19 juin 2017 13:43

          @Jinorlm
          Dire ce qui est vrai est la seule manière de régler un problème. Quand les "féministes" seront décrites pour ce qu’elles sont en réalité, des névrosées, des gourdasses frustrées et des connes haineuses pour la plupart, le problème sera en passe d’être résolu. 


        • 2 votes
          Giordano-Bruno 19 juin 2017 15:56

          @Jinorlm
          Mais en abordant le probleme de cette manière, en disant que d’un coté il y a des femmes lucides et de l’autre des femmes qui seraient manipulées, n’est ce pas sous entendre que ces dernières sont bêtes ... ?

          Oui, dans une certaine mesure. On peut y voir aussi du conformisme, de la soumission au jugement des médias.

          ... et générer un profond sentiment d’exclusion en elles ?

          L’exclusion de quoi ?

          Et en quoi ça règle le probleme ?

          Quel problème ?


        • vote
          CoolDude 19 juin 2017 12:49

          Le problème, c’est que l’on a un truc au milieu...
          Si on veut éviter de se les remonter à chaque fois que l’on s’assoie.

          Au choix, soit on se les touche, soit on écarte "un peu" les jambes.

          Mais c’est vrai que certaine personne se surestime franchement.

          PS :
          Mais hors de question que je me les coupe pour faire plaisir à ces dames... D’ailleurs, je me demande si elles en seraient heureuse.



          • 4 votes
            Morpheus 19 juin 2017 14:47

            Cette hystérie féministe contre le manspreading est l’expression d’une haine pathologique des hommes. En réplique à cette attaque sous la ceinture, un mec propose dans la vidéo suivante d’interdire les talons bruyants de ces dames dans l’espace publique : 



            • 5 votes
              Sylvain Sylvain 19 juin 2017 15:22

              En France on a l’art d’abandonner certains sujets intéressant pour en faire la proie de groupuscule non-représentatif. 


              Ce fut longtemps le cas du patriotisme avec des symboles comme le drapeau et la marseillaise qui sont devenus dans l’imaginaire collectif l’apanage de l’extrême droite ... et on a actuellement la même chose avec l’écologie ou le féminisme qui sont des sujets sérieux abandonnés par tous au profit de groupuscule trotskistes. 

              • 2 votes
                Djam Djam 19 juin 2017 20:48

                Rassurez-vous messieurs, nous sommes nombreuses à avoir répondu à l’andouille qui a fait déjà un article sur AV sur cette dernière attaque imbécile contre les hommes. Oui, rassurez-vous, nous sommes vraiment nombreuses à ne pas être embarquées dans cette crétinisation féministe qui nous gonfle nous aussi de plus en plus...
                Faut vraiment être mal dans son sous-tif pour se proclamer féministe... que des batailles soient entamées pour apporter une justesse (et non pas une justice) concernant des équivalences salariales et des politesses de base, c’est une chose, mais traquer le moindre comportement d’un vrai mec juste pour l’emmerder ou lui faire payer on ne sait quoi, oui, vraiment, ça commence à nous faire ch..... aussi !


                • 1 vote
                  Jinorlm 19 juin 2017 22:30

                  Pour reprendre ce que je disais initialement, il y a dire les choses et la manière de les dire.

                  ça sert à quoi de traiter l’autre de crétin(e), c’est ça que je ne comprends pas en fait.
                  Sinon à être aussi haineux que les personnes que l’on cible.

                  Et quel intérêt de s’en prendre de cette manière à un groupe minoritaire ? S’ils sont minoritaires pourquoi cette réaction disproportionnée ?
                  Il y a quelque chose de particulier là dessous quand même. Vraiment. Une sorte de banalisation de l’agressivité. Je ne parlerais pas de psychologie puisque, mis à part sur les question de narcissisme, je ne suis pas compétent. Et je ne vois pas l’intérêt de psychologiser l’autre comme il est de mise dans cette société, la plupart du temps pour le stigmatiser.

                  Sinon j’étais comme vous avant, je tapais sur le féminisme en permanence. Parce que je trouvais ça profondément con. Tout comme vous. Et j’ai fini par comprendre que ça ne servait à rien. Que ça n’arrangeait rien. Que ça permettait juste de me défouler.


                  • 1 vote
                    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 20 juin 2017 00:20

                    @yoananda

                    "Moi les féministes que j’ai vu s’exprimer, ce n’était pas du coté de la psycho qu’il fallait regarder, mais de la simple biologie : moches et détraquées. Voila tout."


                    Pas faux ! Mais ça se traduit quand même finalement par un certain désordre psycho. Un symptôme inquiétant que j’ai déjà vu chez des jeunes femmes, complètement contraire à l’instinct féminin : ne plus vouloir être belle. Et dans la forme la plus grave : vouloir être moche. 


                    "Le problème de notre société n’est pas autre que ça : ne plus voir ce que l’on voit." 

                    Ce qui est l’exacte définition d’une société démente. Il y a un éléphant en train de chier sa bouse et de barrir dans le salon mais tout le monde fait comme s’il n’y avait pas d’éléphant. 


                  • 1 vote
                    Jinorlm 20 juin 2017 06:59

                    @Qiroreur
                    Ce qu’on peut reprocher à mon propos de départ c’est d’être trop généraliste et de manquer de précision. Du coup ça peut effectivement paraitre comme de l’égalitarisme.

                    Pour surpasser ça il faudrait aller dans le cas par cas. Faire du Jung.

                    Mais sinon si je suis intervenu ici c’était dans le but de calmer un peu le jeu e( de faire mon avocat du diable un peu aussi). Pour moi il n’y a aucun intérêt à être agressif. L’agressivité c’est juste une réaction à une blessure. Et si on est blessé je ne vois pas pourquoi on devrait le faire payer à l’autre. C’est ce que signifiait l’emploi du terme narcissisme. Ce à quoi renvoyait précisément le terme de narcissisme que j’ai employé c’est au cas de figure où, plutôt que de se maitriser, l’agressivité se répand. Parce que dans l’acte agressif il y a expression du soi au détriment de l’autre, qui est nié. Et ça on le retrouve beaucoup aujourd’hui, quels que soit le support de communication.

                    La résolution du probleme serait dans la maitrise de soi. Parce que je pense qu’on peut imaginer un dialogue où il y a à la fois expression du soi et prise en compte de l’autre.


                  • 2 votes
                    Jinorlm 20 juin 2017 09:01

                    @yoananda
                    Jésus développait toute une logique autour du "tend l’autre joue" visant à annihiler l’agressivité pour promouvoir la paix. Pour casser la loi du talion dont il pensait qu’elle ne menait à rien. Tu crois qu’il doit aller consulter lui aussi ?

                    (je ne sais pas si tu vas détourner mon propos en disant que je m’assimile à Jésus parce que j’ai un égo surdimensionné, mais je préfère prendre les devant quand même : Je ne cherche pas l’attention ou autre chose, juste la vérité. ça passe par la mise en exergue de certains mécanismes par l’utilisation de comparaison. C’est tout).


                  • 1 vote
                    Oursquipense Oursquipense 20 juin 2017 10:17

                    @Jinorlm
                    « Jésus entre dans la ville de Jérusalem et se rend au Temple pour aller prier Dieu, son Père. Quand il arrive, il voit des marchands de colombes, et aussi les tables des changeurs d’argent. Alors Jésus se met en colère et pour chasser tous les marchands du Temple, il renverse les tables et les chaises des vendeurs. Et il leur dit très fort : « Il est écrit que la maison de mon Père est appelée une maison de prière. Et vous, vous l’avez transformée en un repaire de brigands !  »

                    Parfois être combatif (plus qu’agressif) est peut-être la seule solution viable. Que ce soit Jésus ou un autre "modèle", la complexité d’un être humain et de ses rapports avec les autres ne peut se résumer en une phrase, une attitude. Jésus a bien un message de paix, de douceur, de respect de l’autre. Ce qui ne l’a pas empêché de recourir à la force, après avoir cédé à la colère (péché capital pourtant), probablement parce qu’il n’y avait rien d’autre à faire.

                    A noter qu’aujourd’hui les marchands de colombe et les changeurs d’argent pourraient être avantageusement remplacés par l’ONU et les banquiers.


                  • vote
                    Jinorlm 20 juin 2017 11:20

                    @Oursquipense
                    Mon propos se bornait à la logique du "tend l’autre joue". Jésus s’est effectivement mis en colère contre les changeurs et les marchands. Et je suis d’accord avec le fait que l’agressivité est parfois un moyen de se faire respecter. Le "tend l’autre joue" ne sous entend d’ailleurs pas de se laisser faire, mais bien de comprendre les raisons de la colère et de la haine d’Autrui. Véritablement les comprendre. Parce qu’une fois comprises, l’acte qui suit tue dans l’œuf cette colère et cette haine. Mathématiquement. Et je le sais. J’ai pu l’observer empiriquement.

                    Sinon dans le cas présent, celui débattu ici, il est plus question d’une agressivité systématique (ce que je voulais dire par banalité de l’agressivité), plutôt qu’une véritable compréhension du contexte permettant de désamorcer le conflit.

                    Et on répond à de la haine par de la haine, donc on rend oeil pour oeil dent pour dent. Certes ce n’est pas la même haine, mais ça reste de la haine et de la violence, qui, plutôt que d’apaiser le conflit, l’enveniment.



                  • 1 vote
                    Jinorlm 20 juin 2017 11:40

                    @yoananda
                    Je ne sais pas ce que je t’ai fait mais tu as manifestement une dent contre moi. Alors si je t’ai blessé d’une manière ou d’une autre, je m’en excuse.

                    Il est probable que ce soit dans la tournure de certaines de mes phrases. Je ferais en sorte d’être plus vigilant à l’avenir.


                  • vote
                    Jinorlm 20 juin 2017 11:50

                    @yoananda
                    Non car je ne vais pas voir de thérapeute. Et si c’était le cas, en quoi est ce condamnable ? Pourquoi vouloir systématiquement psychologiser de cette manière ? D’autant que j’ai préalablement mis en garde contre ce genre de procédé. Alors j’en déduis de choses :

                    - Soit tu es passé à coté de mon propos, tu n’as pas pris le temps de véritablement l’intégrer (et ça n’a rien de mal, c’est juste une observation).

                    - Soit tu fais partie des gens qui s’amusent à pousser les gens à bout, comme on en trouve beaucoup sur internet.

                    Quel que soit le cas, je dis ce que j’avais à dire. Et je préfère clore ici la discussion pour ne pas partir dans des conditions secondaires qui n’ont rien à voir avec le but de mon intervention ici.


                  • 1 vote
                    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 20 juin 2017 13:30

                    @Jinorlm
                    "Pour moi il n’y a aucun intérêt à être agressif. L’agressivité c’est juste une réaction à une blessure."

                    Se sentir agressé pour rien ou voir de l’agression partout (dans l’ironie par exemple) est aussi pathologique que l’agressivité compulsive. Et puis, non, l’agressivité n’est pas forcément "juste une réaction à une blessure" ou seulement dans le monde des Bisounours. L’agressivité peut être une saine réaction de défense face à une menace réelle et la meilleure qui soit. L’univers n’est pas un long fleuve tranquille, la nature est pleine de prédateurs luttant pour leur existence. Il est bon d’être calme et négociateur, d’éviter le conflit si possible, mais jusqu’à un certain point seulement. Il peut arriver qu’un adulte chieur ait besoin de prendre un pain dans la tronche pour être calmé et que cela soit la meilleure solution pour tout le monde, même pour lui. Il faut juste savoir doser et éviter l’escalade de la violence qui appelle la violence. (Vous êtes énervant d’être gnangnan comme ça...) 


                  • vote
                    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 20 juin 2017 13:31

                    @Jinorlm
                    "Soit tu fais partie des gens qui s’amusent à pousser les gens à bout, comme on en trouve beaucoup sur internet."

                    Non, ça c’est plutôt moi.  smiley


                  • 1 vote
                    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 20 juin 2017 13:33

                    @Jinorlm

                    "Alors si je t’ai blessé d’une manière ou d’une autre, je m’en excuse. 

                    Il est probable que ce soit dans la tournure de certaines de mes phrases. Je ferais en sorte d’être plus vigilant à l’avenir."


                    Je vais te montrer comment on discute entre hommes !

                    https://www.youtube.com/watch?v=koKZbe3gXBQ



                  • vote
                    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 20 juin 2017 13:39

                    @Jinorlm

                    En guise de thérapie, une petite immersion dans la testostérone te fera du bien, poussin rose ! 

                    https://www.youtube.com/watch?v=llJ89XtybG8


                  • vote
                    Jinorlm 20 juin 2017 14:03

                    @Qaspard Delanuit
                    Entendu grosse guiche grossière qui confond mon comportement sur internet avec celui que j’ai ailleurs parce qu’étant trop con pour ne pas faire la distinction entre les deux ;)


                  • vote
                    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 20 juin 2017 14:40

                    @Jinorlm
                    "Entendu grosse guiche grossière"


                    Ah, c’est déjà mieux !!    smiley

                    Encore un petit effort et vous saurez parler comme un homme qui en a. 


                  • 1 vote
                    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 20 juin 2017 14:43

                    @Jinorlm
                    "qui confond mon comportement sur internet avec celui que j’ai ailleurs."

                    Pas du tout, je sais très bien que vous faites la tafiolle ici mais que dans la vraie vie, vous êtes une grosse brute qui frappe sa femme, ses enfants et son chien.


                  • vote
                    Jinorlm 20 juin 2017 14:57

                    @Qaspard Delanuit
                    http://www.cnrtl.fr/lexicographie/grossier

                    (dans tous les sens du terme, et non pas seulement le sens B. Compte tenu du manque de nuance dans le raisonnement. Autant dans l’incapacité d’imaginer la polysémie d’un mot que dans celui d’avoir un raisonnement binaire du type "je sais très bien que vous faites la tafiolle ici mais que dans la vraie vie, vous êtes une grosse brute qui frappe sa femme, ses enfants et son chien.")

                    (tafiolle y a qu’un l en plus).


                  • 1 vote
                    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 20 juin 2017 21:20

                    @Jinorlm
                    "tafiolle y a qu’un l en plus"

                    Je trouve que ça vole mieux avec deux. 


                  • vote
                    baleti baleti 20 juin 2017 04:29

                    http://www.lepoint.fr/insolite/allemagne-les-feux-de-signalisation-ont-ils-un-sexe-14-05-2015-1928452_48.php


                    ne la laisse pas tomber
                    elle est si fragile
                    être une femme libérer
                    tu sais, c’est pas si facile

                    La féminisation de la société, est peu être a but lucratif.
                    La coquetterie consomme beaucoup plus que ........

                    Certain pense, que le féminisme, a été créer et financer par se groupe obscure qui domine le monde


                    • vote
                      Zatara Zatara 22 juin 2017 08:04

                      j’arrive un peu tard.....
                       
                      je propose que les connasses qui ont le temps de penser "man spreading" se demandent si cette énergie ne serait pas mieux utilisé à creuser des puits d’eau potable en Afrique.... Allez hop, stage de déradicalisation dés cette été, bande de connes hystériques...


                      • 1 vote
                        Zatara Zatara 22 juin 2017 12:29

                        @Zatara
                        je propose le woman crossing, même en marchant..... sinon je me sens aussi offusqué par ce déballage de mamelles qui ne méritent pas (pour une bonne partie d’entre eux) le moindre décolleté....

                         smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès