• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Qui est Agnès Buzyn : VRP des vaccins ?

Qui est Agnès Buzyn : VRP des vaccins ?

La nouvelle ministre de la santé, Agnès Buzyn, commence bien (pour qui ?) son mandat... en effet, une lourde obligation vaccinale se profile à l'horizon : pas moins de 11 vaccinations deviendraient obligatoires en 2018 ; du jamais vu en France. Mais qui est Agnès Buzyn ? Quels sont ses rapports directs ou indirects avec l'industrie pharmaceutique ? Selon elle, les liens qu'entretiennent les "experts" avec le lobby pharmaceutique serait un gage de compétence...

 

 

Tags : France Vaccins Santé Enfance Scandale Santé menacée Lobby Industrie pharmaceutique Autisme Emmanuel Macron



Réagissez à l'article

40 réactions à cet article


  • 9 votes
    Hieronymus Hieronymus 7 juillet 10:06

    Macron c’est Hérode

    le massacre des nouveaux nés

     smiley


    • 3 votes
      wendigo wendigo 7 juillet 10:13

      @Hieronymus

       Des nouveaux nés, et des petits vieux ...


    • 1 vote
      Hieronymus Hieronymus 7 juillet 11:23

      @wendigo

      les petits vieux, c’est déjà moins grave


    • 6 votes
      wendigo wendigo 7 juillet 11:49

      @Hieronymus

       Allez leur dire et par la même occasion demander vous si un jour ça ne pourrait pas vous arriver, vous savez, les viocs ne sont pas nés comme ça  !


    • vote
      wendigo wendigo 7 juillet 11:50

      dsl pour l’ortho, visiblement mon dragon n’a pas été remis à jour.


    • 1 vote
      CoolDude 7 juillet 14:26

      @wendigo

      Il parait que la majorité des "Vieux" ont voté pour lui... Donc, ils n’ont qu’a s’en prendre qu’à eux même.


    • 4 votes
      wendigo wendigo 7 juillet 14:40

      @CoolDude

       Oui mais la totalité des nouveaux nés n’ont pas voté contre, leur abstention ils n’ont qu’à l’assumer !


    • 3 votes
      yoananda yoananda 7 juillet 14:41

      @CoolDude
      les vieux n’ont pas voté pour "lui", personne n’a voté pour "lui". Les vieux ont voté pour confort et pouvoir d’achat.

      Les jeunes pour voyages en europe et baise à prague.

      etc...

      C’est le système démocratique qui montre ses limites, c’est tout. La limite c’est quoi ? Il propulse l’individualisme à la première place, l’intérêt général n’existe plus dans la tête des votants, alors on espère une espèce de consensus mou qui ne fera pas trop de mécontents, et on tape sur ceux qui l’ouvrent un peu trop (mais comme ils sont atomisés par l’individualisation, c’est plus facile).


    • vote
      yoananda yoananda 7 juillet 14:43

      @wendigo
      on pourrait donner un droit de vote supplémentaire aux parents s’ils ont un enfant ?


    • 2 votes
      Emma Joritaire 7 juillet 15:06

      @Hieronymus

      "...le massacre des nouveaux nés..."

      C’est plein de coïncidences, cette histoire. L’ex-belle fille de Simone Veil - épouse en premières noces de Pierre-François Veil, et en secondes d’Yves Lévy, président de l’INSERM - reprend le cas des gosses ayant échappé à la loi Veil, justement...


    • 1 vote
      Emma Joritaire 7 juillet 15:11

      @yoananda

      "les vieux n’ont pas voté pour "lui", personne n’a voté pour "lui". Les vieux ont voté pour confort et pouvoir d’achat."

      C’est en tout cas, ce qu’ils ont cru

      "Les jeunes pour voyages en europe et baise à prague."

      Ca, c’est que, eux, ils ont cru...

      "C’est le système démocratique qui montre ses limites..."

      ... et la jobardise qui montre qu’elle n’en a aucune


    • 1 vote
      wendigo wendigo 7 juillet 17:13

      @yoananda
      on pourrait donner un droit de vote supplémentaire aux parents s’ils ont un enfant ?

      ***

       STOP ! C’est bon, les parents on voit 1) comment ils éduquent leurs mioches et 2) ce qu’ils votent !
      Moi juste parce qu’ils sont parent justement, je leur retirerais ce droit !
      Et vous verrez, on y viendra, la démocratie l’y oblige, j’en discutais pas plus tard qu’hier avec Jacques (Attali) il partageais totalement mon point de vu ! La démocratie n’a pas à être freinée par les vieux, les jeunes, les chômeurs, les parents, les alcooliques, les sportifs, les hétéros, la fée clochette, les bons à rien, les prêts à tout, les smicars, les rmistes ... brefs tout ces cas socio qui falsifient les résultats


    • vote
      guepe guepe 7 juillet 21:14

      @Hieronymus

      Ah Hiero et ces éternels délires sur les vaccins. Le massacre des nouveaux nés arrivera quand la vaccination diminuera à cause du capitalisme de connivence de l’Etat français et des stupidités antivax.


    • 3 votes
      wendigo wendigo 7 juillet 23:06

      @guepe

       Au lieu de nous chanter vos chansons ici, allez donc vous faire un peu de monnaie, Il y a Robert de Niro qui vous a lancé un pari, 100 000$ à la clé ; alors allez y, ce sera je pense la meilleur manière de nous convaincre tous d’un bloc !

      http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/de-niro-promet-100-000-dollars-a-qui-prouvera-que-les-vaccins-sont-sans-danger_1880341.html

       Aller hop hop, c’est pas nous que vous allez devoir convaincre mais le père d’une victime qui vous récompensera !
      Moi je vous fais le pari que vous n’aurez jamais un cents de cette somme qui cours toujours depuis le début de l’année ! Et si jamais vous l’empochez et que vous en apportez la preuve, alors, je vous promet de poster une vidéo de moi, à poil sur une table à faire la danse du ventre, un pakol sur la tête et une plume en croupière !
       


    • 5 votes
      Hieronymus Hieronymus 8 juillet 15:06

      @guepe
      Hiero et ces éternels délires sur les vaccins

      sont ce là des raisonnements ou ne serait ce pas plutôt l’expression d’une animosité récurrente ?


    • 3 votes
      wendigo wendigo 7 juillet 10:14

       Et comme dirait l’autre :
       https://www.youtube.com/watch?v=JudcGCNcks4


      • 3 votes
        bob14 bob14 7 juillet 10:20

        Agnès "Bouzyn" : VRP des vaccins ?..au service des labos !



          • 4 votes
            njama njama 7 juillet 11:10

            @Nigari

            Décidément la patrie de PASTEUR pour reprendre l’expression du Premier Ministre dans son Discours de politique générale a bien du mal avec la liberté vaccinale ! ceux qui ne souhaitent pas être vaccinés ne demandent pas la faveur d’être exemptés, mais juste le respect de leur liberté et conscience, ce qui est d’ailleurs conforme à l’éthique médicale.

            Plutôt qu’une CLAUSE D’EXEMPTION, l’ Association Liberté Information Santé (ALIS) le suggérait en mars 2011 dans sa Lettre ouverte aux parlementaires (voir page 5 du PDF) une :

            PROPOSITION DE LOI visant à introduire une CLAUSE DE CONSCIENCE dans la législation française qui permettrait à chaque citoyen de se déterminer personnellement et librement en matière de vaccination (document ci-dessous). Nous vous serions reconnaissants de l’examiner et de la présenter au parlement en vue de son vote.



          • 5 votes
            njama njama 7 juillet 12:41

            dans la patrie de PASTEUR ... (Édouard Philippe)

            Les vaccins seraient-ils une question nationale ? ou pire nationaliste ? ou une question scientifique qui dépasse bien évidemment les frontières ?

            L’argument est "populiste" avec évidemment une arrière pensée marketing, économie oblige, l’expression venant d’un fervent €uropéiste 

            faut-il rappeler au Premier Ministre que les épidémies ignorent les frontières ! quel sens aurait un absolutisme ici et un relativisme chez nos voisins ? compte-t-il CONVAINCRE tous ses collègues €uropéens d’établir une même dictature vaccinale chez eux ?

            Le parlement suédois déclare que les politiques de vaccination obligatoires et coercitives violent les droits constitutionnels -

            "La situation actuelle est aussi le résultat de conflits d’intérêts que de nombreux politiciens ont avec les compagnies pharmaceutiques…"

            "Ma thèse de doctorat fournit les preuves scientifiques, ainsi que les arguments qui démontrent, sans équivoque, que les vaccins n’ont pas été capables de créer l’immunité de groupe pour lutter contre les maladies infectieuses. Ce fait historique a également été souligné par le professeur Fiona Stnaley. (*)"

            http://initiativecitoyenne.be/2017/05/suede-le-parlement-declare-les-obligations-vaccinales-inconstitutionnelles.html


          • 4 votes
            njama njama 7 juillet 17:07

            @Nigari

            Le gouvernement est déjà empêtré dans ses contradictions. Je tire mon chapeau au chapeau de l’article de REVAHB Obligation vaccinale en marche : liberté, liberté chérie !

            Le 4 juillet, lors de son premier grand oral, le Premier Ministre a annoncé dans le même discours combien il était attaché à la liberté, qu’il souhaite voir se développer au niveau local, mais aussi liberté de croire et , liberté de conscience individuelle. Et pourtant, dans le même discours il indique qu’il va rendre obligatoire 11 valences vaccinales. N’est-ce pas en contradiction ?


          • vote
            wendigo wendigo 7 juillet 17:17

            @Nigari

             Nigari, il faut que je vous le dise ; ça fait deux ans maintenant que je vous vois vous tripoter le tarin comme ça en publique, ça en est gênant, alors svp, pourriez vous faire ça en aparté ou aller voir un orl. merci.


          • 3 votes
            Nigari Nigari 7 juillet 21:57

            @wendigo
            C’est une allergie à la porcine bachelot que j’ai contracté en 2009... Malheureusement, ses successeurs au sinistère de la santé n’ont pas permis d’enrayer cette fulgurante coulée de mucus nasal aussi visqueuse et nauséeuse que les experts qui vendent la camelote de BigPharma. Cet émonctoire et ce mouchoir permettent donc de se décharger un peu de la lourdeur actuelle en matière de santé publique ; voyez par vous-même : l’éternelle jeunesse de cet avatar - la détox’ ! smiley


          • 3 votes
            Nigari Nigari 7 juillet 22:01

            @njama
            Merci pour vos apports, toujours pertinents en ce qui concerne l’aberration vaccinale.


          • 1 vote
            njama njama 7 juillet 23:52

            @Nigari

            Merci aussi pour tous vos articles...


          • 2 votes
            Hieronymus Hieronymus 10 juillet 11:46

            @Nigari

            Vaccins obligatoires : Le gouvernement fait machine arrière et envisage une « clause d’exemption »

            c’est une manoeuvre dilatoire pour faire baisser la mobilisation, surtout ne rien croire ni céder, il faut rester combatif et exiger l’abandon pur et simple de cette mesure démentielle, oui démentielle !


          • vote
            pegase pegase 10 juillet 15:02

            @wendigo

            Nigari, il faut que je vous le dise ; ça fait deux ans maintenant que je vous vois vous tripoter le tarin comme ça en publique, ça en est gênant, alors svp, pourriez vous faire ça en aparté ou aller voir un orl. merci.


            Votre nénette est un véritable cauchemars, c’est vous maquillé ?  smiley 

            Vous n’en avez pas une autre plus jolie ?


          • 4 votes
            njama njama 7 juillet 10:56

            L’obligation vaccinale dépend du vote de l’assemblée, le Code de la santé publique Article L3111-1 * ne donne pas à la ministre l’autorité à décréter par ordonnance ou par un arrêté ministériel une telle extension donc le projet de loi sera soumis au Parlement ...
            le débat n’est donc pas fini, dernier round ?

            Ce qui est agaçant c’est de lire dans la presse que l’affaire serait déjà pesée, emballée et ficelée et passerait comme une lettre à la Poste...
            Il n’y a pas de doutes que des députés déposeront un tas d’amendements et qu’un certain nombre votera contre l’obligation vaccinale d’autant plus que des médecins généralistes (ceux sont eux en première ligne) ne sont pas favorables à ce projet de loi

            L’extension à 11 vaccins contestée...

            « Une réponse simpliste et inadaptée »

            Car les avis divergent sur la question. Pour les universitaires du Collège National des Généralistes Enseignants (CNGE), l’obligation vaccinale est une réponse « simpliste et inadaptée ». « Il n’y a aucun élément scientifique pour attester que cette mesure aboutisse à une meilleure protection notamment pour les enfants », écrivent-ils dans un communiqué de Presse

            Leur président, le Pr Vincent Renard, craint même que son caractère « autoritaire » renforce la défiance et la suspicion d’une partie croissante de la population. « Elle risque d’exposer les médecins généralistes et d’autres professionnels à des demandes nombreuses et non fondées d’exemption, voire de soi-disant contre-indications », pressent-il.

            source : http://www.whatsupdoc-lemag.fr/actualites-article.asp?id=21662

            * https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idArticle=LEGIARTI000034079716&idSectionTA=LEGISCTA000006171171&cidTexte=LEGITEXT000006072665&dateTexte=20170702


            • 4 votes
              njama njama 7 juillet 11:06

              Parmi les députés qui n’auront pas le doigt sur la couture du pantalon pour voter ces obligations vaccinales

              COMMUNIQUE DE PRESSE
              Vendredi 16 juin 2017
              Michèle RIVASI (députée européenne EELV, biologiste normalienne et agrégée, auteure de l’ouvrage Le racket des laboratoires pharmaceutiques et comment en sortir)

              11 VACCINS OBLIGATOIRES : DANS L’INTÉRÊT DE QUI ? NON A LA VACCINATION FORCÉE

              [................]

              Toute précipitation de la Ministre sur ce terrain sensible des vaccins chez l’enfant serait une erreur. Il faut convaincre plutôt que contraindre.

              http://www.michele-rivasi.eu/a-la-une/11-vaccins-obligatoires-dans-linteret-de-qui-non-a-la-vaccination-forcee/



              • 4 votes
                njama njama 7 juillet 17:55

                L’obligation vaccinale, une simple question de santé publique ? d’épidémies, ou la poursuite d’un Plan National ? L’État sans liens d’intérêts directs avec les labos et l’industrie du vaccin ? 

                "les laboratoires pharmaceutiques constituent les partenaires naturels des pouvoirs publics" Voir particulièrement à partir du Titre II

                Rapport n° 476 (2006-2007) de M. Paul BLANC fait au nom de l’Office parlementaire d’évaluation des politiques de santé, déposé le 28 septembre 2007 http://www.senat.fr/rap/r06-476/r06-476.html

                II RÉPONDRE AUX ENJEUX DE DEMAIN
                Au-delà de son objectif de court terme d’améliorer le taux de couverture de la population, la politique vaccinale doit, à plus long terme, être en mesure de répondre aux besoins en matière de recherche et de production nationales de vaccins et aussi de jouer un rôle moteur dans l’aide aux pays les plus pauvres.
                Pour relever ces défis, les laboratoires pharmaceutiques constituent les partenaires naturels des pouvoirs publics, en raison des moyens humains, techniques et financiers qu’ils mobilisent. En effet, le marché mondial du vaccin est en constante expansion, avec une augmentation des ventes de 13 % à 14 % chaque année, soit deux fois plus que les médicaments traditionnels.
                [...]
                Le marché des vaccins ne comprend qu’un petit nombre d’acteurs : quatre laboratoires fournissent ainsi 90 % des produits. En France, ils sont trois (GlaxoSmithKine, Sanofi-Aventis et Wyeth) à se partager 95 % du marché. Ces industriels consacrent 15 % à 20 % de leur chiffre d’affaires à la recherche et au développement de nouveaux vaccins.
                [...]
                B UNE PRODUCTION NATIONALE COMPÉTITIVE MAIS CONCURRENCÉE
                La France est le premier pays producteur de vaccins et exporte 85 % de sa production. Notre pays dispose donc d’atouts certains mais il est de plus en plus directement confronté à la concurrence des pays émergents.
                [...]
                De par sa tradition industrielle en vaccinologie, la France possède de nombreuses usines sur son territoire. Son attractivité ne se dément pas à ce jour : récemment, GlaxoSmithKline a investi 500 millions d’euros dans la création d’une entité ouverte dans le Nord-Pas-de-Calais et destinée à la production de son nouveau vaccin contre le cancer du col de l’utérus.

                Cette situation favorable doit être confortée par les pouvoirs publics par une politique ambitieuse d’installation et de maintien des sites de production, notamment grâce à une fiscalité attrayante. Au-delà du soutien à ce secteur économique, la France doit en effet conserver, et même accroître, sa capacité de production de vaccins pour être en mesure de faire face à l’augmentation brutale de la demande intérieure et mondiale en cas d’épidémie (de grippe aviaire ou de chikungunya, par exemple).

                etc.

                Voir aussi ÉTUDE ET ANNEXES

                1. ORGANISER UN PROJET NATIONAL FORT AUTOUR DE LA VACCINATION

                Si les pouvoirs publics ont pour ambition d’améliorer les performances de la politique vaccinale française, la priorité est d’accorder à la vaccination une place majeure dans la politique nationale de santé publique.

                1.1. ÉTABLIR UN PLAN NATIONAL POUR LA VACCINATION

                La loi du 9 août 2004, relative à la politique de santé publique précise que : « Pour certains problèmes de santé, notamment ceux pour lesquels il y a nécessité de coordonner les actions d’intervenants multiples sur plusieurs années, la politique de santé publique définit des plans stratégiques pluriannuels organisant des ensembles d’actions et de programmes cohérents. »

                La création d’un plan national de santé publique en faveur de la vaccination, dès 2009, constituerait un instrument privilégié pour répondre aux difficultés actuelles de la politique vaccinale française.

                Après les avancées que représente la loi du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, il s’agit maintenant de passer à une politique plus forte de promotion de la vaccination.

                L’ambition est triple : assurer suite à l’élaboration d’une recommandation vaccinale la logistique opérationnelle nécessaire de mise en application et de suivi, promouvoir la vaccination auprès du grand public et afficher la volonté étatique de soutenir les professionnels de santé dans leur rôle de vaccinateurs.


                • 2 votes
                  frugeky 7 juillet 18:50

                  On pleure Simone.
                  Les femmes sont libres de choisir ce qu’elles font de leur corps.
                  C’est une loi.
                  Les vaccins sont obligatoires pour tous.
                  Tous ne sont pas libres de choisir ce qu’ils font de leur corps.
                  C’est une loi.

                  C’est pas qu’ils sont contre le choix des gens à disposer d’eux-mêmes, c’est surtout qu’ils sont pour que les laboratoires continuent à engranger de la monnaie alors que, en même temps, ils ont prévu de supprimer les cotisations qui sont en fait de l’argent, en partie, destiné aux mêmes labos.


                  • 2 votes
                    Emma Joritaire 7 juillet 18:58

                    @frugeky

                    "Tous ne sont pas libres de choisir ce qu’ils font de leur corps."

                    De toute façon, il n’y a que les femmes qui sont libres de choisir ce qu’elles veulent faire du corps de quelqu’un d’autre : l’enfant à naître. L’homme, lui, n’a d’autre choix que de reconnaître le gosse et de payer jusqu’à sa majorité.

                    Il y a bien la Légion étrangère, mais vingt ans de service, c’est pas à la portée de tout le monde. Il faut commencer par être admis !


                  • vote
                    guepe guepe 7 juillet 21:12

                    Quelle loi stupide. Voilà du grain à moudre pour tous les félés de la déesse Hygie.


                    • 6 votes
                      Debrief 7 juillet 23:35

                      Rien qu’à la regarder et à l’entendre, on sent parfaitement le souci qui est le sien de préserver la santé des bébés en leur injectant des doses massives d’aluminium et de morceaux de virus dans leur petit corps à l’immunité immature. Ça les rendra débiles et ils n’auront plus à se faire du mal pour passer le bac et s’inscrire à Pôle Emploi. C’est quand même mieux comme ça !



                        • 6 votes
                          DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 8 juillet 10:43

                          Les danseurs changent mais la musique reste la même :
                          Quand on fait des recherches sur l’ex-ministre de la santé, Miss Marisol Touraine, on note qu’elle a une formation d’économie et de finance, donc oui c’est vrai, elle n’y connait rien en médecine ... Sauf, que son oncle et sa mère ont travaillés comme chercheurs avec le groupe pharmaceutique Sanofi-Aventis ... Son frère étant lui aussi médecin, je pense que leurs repas de famille ressemblent beaucoup à un réunion d’administrateurs de Sanofi ... Miss Marisol Touraine a aussi eu des liens intimes avec la société GlaxoSmithKline, gros acteur du monde pharmaceutique ...
                          .
                          Miss Hibou Touraine est membre du Club du SIECLE et de la French American Fundation ... Notez qu’elle a fait des études à Harvard ...


                          • 4 votes
                            njama njama 8 juillet 12:11

                            @DJL 93VIDEO

                            Marisol Touraine en 2016 avait nommé le professeur Alain Fischer pour présider la conférence nationale sur la vaccination, le Dr Marc Vercoutère nous révèlait dans sa vidéo Les vaccins ? Parlons-en ! opus 2a (de 10’34 à 11’48) qu’il n’est pas sans liens d’intérêts indirects (bien qu’il n’en déclarait aucun) avec les fabricants de vaccins !

                            Une petite gratification de 100.000 €  !

                            « Le plan de rénovation, avec l’ouverture d’un débat - entre guillemets - » démocratique « sur la politique vaccinale devrait se terminer en octobre 2016 par un débat public suivi des propositions du Comité d’orientation qui devrait s’effectuer en décembre 2016. Or qui préside le Comité d’orientation, le Professeur Fischer, pédiatre-immunologiste qui bénéficia en 2013 d’un prix de ..., supérieur à 100.000 €, émanant de qui, je vous le donne en mille, c’est pas Glaxo, non, non, c’est la Fondation Sanofi-Institut Pasteur **. Ce même Professeur Fischer a été nommé par Madame le ministre de la santé, [...] eh bien Madame la ministre l’a nommé responsable de l’ensemble de la couverture de ce plan de rénovation ».

                            ** http://www.sanofi.com/Images/34759_20131105_INSTITUTPASTEUR_fr.pdf

                            Sanofi Pasteur, conception et fabrication de vaccins http://www.sanofipasteur.com/fr/


                          • 2 votes
                            pele mele pele mele 8 juillet 17:05

                            Dans le milieu médical, ils veulent être juge et parti sans qu’on puisse les remettre en question.

                            D’autre part les médecins(H ou F) deviennent de plus en plus violent dans leur propos lors d’une consultation. Les malades ne sont plus considérés comme des patients mais comme des clients.

                            La vaccination est entachée par la notion de marché et d’économie. Entre l’époque de Pasteur et maintenant, les labos ont vérolé les bienfaits d’un vaccin par les cadeaux attribués aux médecins(Voyage, vacance...) afin de vacciner +++. 

                            Mais malgré tout le citoyen doit rester libre de sa décision, vivre ou mourir.
                            Le libre arbitre n’est pas négociable.....      

                            D’ailleurs c’est très simple les gens qui veulent se faire vacciner doivent pouvoir le faire en toute liberté par contre ils doivent respecter les autres.

                            Tous les pays de la Terre n’ont pas les mêmes obligations,donc des virus, des bactéries...etc, il y en aura en permanence.

                            En 15 ans d’armée j’ai été vacciné 6 fois contre la méningite, les vaccins ont des effets limités, en plus ils génèrent des effets de bord......   
                             


                              • 1 vote
                                njama njama 10 juillet 18:26

                                C’est l’histoire d’une piqûre magique...

                                médecine et totalitarisme sanitaire ... quand la réalité dépasse la fiction ! La vaccination, un instrument du colonialisme sous couvert d’humanitaire ?


                                Le médicament qui devait sauver l’Afrique : un scandale pharmaceutique aux colonies

                                Guillaume Lachenal

                                C’est l’histoire d’une piqûre magique, qui devait débarrasser l’Afrique d’une maladie qui décimait le continent. C’est l’histoire d’un scandale pharmaceutique oublié, enterré par les pouvoirs coloniaux de la fin des années 1950. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les médecins des colonies font de l’éradication de la maladie du sommeil leur priorité. Un nouveau médicament vient d’être découvert : la Lomidine. Dans l’enthousiasme, de grandes campagnes de " lomidinisation préventive " sont organisées dans toute l’Afrique. La méthode connaît quelques ratés – la molécule se révèle inefficace et dangereuse – mais ils ne freinent pas les médecins, au contraire. Il faut « lomidiniser » l’intégralité des populations, de gré ou de force. Ce livre montre comment les médecins s’obstinèrent à utiliser un médicament pourtant dangereux, au nom du rêve d’une Afrique libérée de la maladie ; comment la médecine a été un outil pour le colonialisme ; comment elle a servi de vitrine à l’« humanisme » européen et de technique de surveillance et de répression. La petite histoire de la Lomidine ouvre une fenêtre sur le quotidien des politiques coloniales de modernisation, révélant leur envers : leurs logiques raciales, leur appareil coercitif, leur inefficacité constitutive, et la part de déraison inscrite au coeur du projet de « mise en ordre » de l’Afrique par la science et la technique. Guillaume Lachenal renouvelle le regard sur le gouvernement des Empires, qu’il saisit dans son arrogance et sa médiocrité, posant les jalons d’une anthropologie de la bêtise coloniale.
                                http://www.amazon.fr/m%C3%A9dicament-qui-devait-sauver-lAfrique/dp/2359250876

                                L’Épilogue (pages 235 et 236) nous apprend que la molécule, la pentamidine, a eu une seconde vie dans les années 1980 en devenant un médicament vital pour devinez qui ? ... les malades du Sida.

                                Ouvrage passionnant ...

                                

                                Ajouter une réaction

                                Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                                Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                                FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nigari

Nigari
Voir ses articles







Palmarès