Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Socialiste, la deuxième droite

Socialiste, la deuxième droite

François Hollande continue ce que la gauche au gouvernement a accompli depuis 30 ans, la collusion des intérêts (économiques et politiques), et des idéologies (libéralisme et socialisme).

 

 

Tags : Politique Mitterrand PS François Hollande



Réagissez à l'article

7 réactions à cet article


  • 1 vote
    michel-charles michel-charles 20 juillet 12:21
    la deuxième droite...Les deux couilles à gauche...c’est rare il me semble..quoique avec le PS toutes les couilles sont possibles... !

    • 7 votes
      Fidol Castré Fidol Castré 20 juillet 14:56

      Jacques Delors, du PS, est un père du naufrage européiste.
      C’est sous son mandat que la France a signé l’acte unique (à peine survolé en conseil des ministres avant d’être approuvé, selon Chevênement face à Bourdin la buse, qui n’a même pas relevé il y a quelques semaines car ce crétin de journaliste n’a aucun sens politique profond) ; acte unique qui implique les 4 libertés en vue de réaliser le Marché unique, dont celle de la circulation des capitaux (et des capitalistes...) :

      • -libre circulation des marchandises et des services ; cependant, malgré la suppression des droits de douane en 1968, le marché ne fonctionne pas en raison de l’importance de nombreuses barrières non tarifaires. Quatre séries de mesures sont alors prévues :
        • suppression des entraves techniques par le biais de l’harmonisation européenne et de la reconnaissance mutuelle, selon laquelle un État membre ne peut refuser un bien d’un autre État, sauf des raisons basées sur le principe de précaution (par exemple : la crise de la vache folle dès 1996) ;
        • suppression des obstacles douaniers : abandon des formalités douanières fiscales et sanitaires à la frontière ;
        • ouverture des marchés publics.
      • -libre prestation (banques assurances, finances, transports du pays d’accueil) et liberté pour une entreprise de s’installer dans le pays de son choix.
      • -libre circulation des personnes ; les personnes peuvent circuler librement dans l’UE depuis le 1er janvier 1993, même si cette liberté existe pour les travailleurs depuis 1968.
      • -libre circulation des capitaux ; effective depuis le 1er juillet 1990, elle s’insère dans la préparation de l’union monétaire.
      Voilà à quoi sert la gauche proche du peuple : à unifier artificiellement par des institutions soviétoïdes transnationales les peuples d’Europe ; peuple d’Europe qui n’auront plus qu’à se faire subir et tenter de se défendre progressivement face à l’ultralibéralisme, aux multinationales, que cela implique forcément derrière.

      C’est en cela que nous vivons dans un système socialo-libéral.
      La gauche est en réalité un messianisme (Marx et ses évangiles) à échelle mondiale : un mondialisme qui ne respecte ni la diversité des cultures et des civilisations, ni la diversité des systèmes politiques qui peuvent en découler. C’est un rouleau compresseur qui veut tout aplanir et imposer par le haut. Bref, c’est un totalitarisme en germe, un objet politique anti-humain, une abjection.

      Seuls quelques anarchistes à gauche (pas la Fédération Anarchiste et autres petits bourgeois qui manifestent pour les minorités... comme le PS), les communalistes, sont à sauver. Le reste, poubelle ! et ça tombe bien, car en 2017, c’est ce qui va se passer...


      • vote
        sls0 sls0 20 juillet 17:19

        Il est quand même plus facile d’être le prophète après qu’avant. franchement ce n’est qu’à partir de 83-84 que j’ai commencer à douter.

        Cela dit il n’a pas tord, la collaboration de classe est devenue visible, avant ce n’était pas envisageable car il n’y avait pas de précédent en France. Depuis 1984, une déception grandissante, la cerise sur le gâteau, flamby 1er.

        Catho zombie d’Emmanuel Todd, colle assez bien.
        On est franchement mous pour défendre les acquis sociaux quand c’est la ’’gauche’’ qui est au pouvoir.
        Caste ou collabos comme choix ?


        • 2 votes
          lancelot3 (---.---.196.50) 20 juillet 17:47

          on ne peut pas parler de libéralisme en France , pas avec 47% de prélevements obligatoires , 58% de dépenses publiques et 400 000 normes , le pays est etouffé par des carcans et la culture de l’interdit. c est une sorte de communisme mou , ou plutot précisemment un social mercantilisme, ou a l obésité de l’Etat et de ses filiales répond un système de trappes fiscales pour les grands marchands, le reste crève sous 60% de charges et des reglements kafkaiens. tout ce qui est indépendant doit etre broyé , au profit des licences .
          mythe errant etait un homme de droite mais qui en bon manipulateur avide de pouvoir a laissé les gauchistes tout detruire sur leur passage , il a egalement liberaliser la finance .


          • vote
            julien julien 20 juillet 22:07

            Au-delà du côté très réducteur de cette classification qui se fonde uniquement sur la politique économique pour dire ce qui est de droite ou de gauche, le socialisme a été une réaction au libéralisme économique qui n’en reste pas moins de gauche historiquement. C’est la gauche qui crée un poison et comme un remède en invente un presque encore pire, le socialisme. Bref je ne sais pas s’il était bien socialiste mais en tout cas rien de "droite" dans la politique de Mitterrand.


            • 3 votes
              gerfaut 20 juillet 23:06

              Les gauchistes votent socialo, comme un seul homme a dit Mélenchon, mais quand cela va mal, les socialos ne sont plus à gauche... Pratique. 


              Les communistes, l’ URSS ? Pareil, c’ était pas non plus la gauche. Voyez le coup ?

              C’ est ça, la force des petites vapes, dès qu’ on passe au concret, quand ça les arrange, y’ a plus... 

              Même Lénine et Marx dans leurs délires prévoyaient de passer par le socialisme avant d’ arriver au communisme, un stade ultime qu’ on a jamais vu, et qu’ on ne verra jamais. Des petites vapes à pas cher, je vous dis, pour les abrutis et ils se prennent drôlement au sérieux.
                

                Ajouter une réaction

                Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                FAIRE UN DON

Auteur de l'article

C.HAK


Voir ses articles







Palmarès