Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Tribune Libre > Soral analyse le 1er tour des présidentielles 2012

Soral analyse le 1er tour des présidentielles 2012

Alain Soral, avec la mine des tristes jours. Il analyse les résultats du premier tour des présidentielles. Sa cible numéro un : "Merluchon, la plus grande escroquerie de ces élections".

 

(transcription du texte lu dans la vidéo)

 

La vérité, déprimante, c’est que même après cinq ans de mensonges et de trahisons, Sarkozy a fait un très bon score. 27% des voix pour cet escroc des Carpates, c’est bien plus que Chirac en 2002 ! Voilà la première réalité du scrutin ! Elle est là, et pas ailleurs l’explication de l’absence de Marine Le Pen au second tour.

 

Malgré l’évidence de la Crise et ses causes parfaitement expliquées - par moi et par d’autres - les deux champions du Système ont raflé la mise ! 28 et demi et 27%, ça en dit long sur la psychologie femelle du peuple de France. Peuple désormais composé majoritairement de salariés de bureau hermaphrodites, sodomites ! Une masse amorphe incapable de voir venir le tsunami financier et qui jouit encore paisiblement des derniers gadgets de la société de consommation : téléphones portables, écrans plats à crédit, prêt-à-porter chinois. Un vote qui en dit long sur sa double démoralisation –plus ni âme ni couilles - et sur la force des médias…

 

Si on regarde la carte sociale de ce premier tour : plus on est chez les riches, plus les deux de l’UMPS - Hollande aussi bien que Sarko - font des voix. Le seul candidat à y hausser aussi sa moyenne, c’est l’écologiste norvégienne ! Ce qui signifie bien ce qu’est devenue l’écologie politique : du snobisme bobo anti-populaire issu des centres-villes privilégiés. Mais avec 2% récoltés dans les urnes, inutile s’acharner…

 

A l’opposé, le peuple traditionnel, issu du primaire et du secondaire (agriculture, pêche, industrie) relégué, lui, loin des centres-villes, dans les banlieues hostiles et, au-delà dans les nouvelles friches sub-sub-urbaines désertées par l’emploi et les services publics, ce peuple là, lui, a tenu. Il a fait Front et voté national. Mais ces paysans, ces prolétaires, sur lesquels Karl Marx comptait déjà pour la Révolution, sont désormais minoritaires en France ; minoritaires statistiquement - les paysans sont 2%, les cols bleus 20% - et minoritaires idéologiquement.

 

Après ce constat plutôt accablant, parlons du 3ème homme. De ce truc monté par le Système bipartite après la claque du 21 avril pour déclasser Le Pen, et qui avait donné Bayrou en 2007. Bayrou le notable de province européocentriste qui veut payer la dette – soit le racket bancaire – est passé de mode. Dégonflée la baudruche. La crise de l’Euro étant passée par là, il a fallu en fabriquer un autre : ça devait être Merluchon, mais cette fois le coup a raté ! Au lieu d’un 18 à 10 comme en 2002 face à Le Pen père, devant la fille ça fait 11 à 18. Ça c’est la bonne nouvelle !

 

Parlons-en de Merluchon, la plus grosse escroquerie de ces élections. Lui le coléreux servile - deux fois sénateur - aura bénéficié de la plus grosse campagne de promotion du Système : affichage et journalistes. La mission de Merluchon ? En bon trotskiste, ramener au Capital les voix ouvrières parties au FN depuis l’éviction de Marchais, pour cause de cohérence anti-immigrationniste. Et ce avec l’aide massive de la CGT, ralliée à la CFDT de Nicole Notat, aujourd’hui présidente d’honneur du Siècle. Ça ne s’invente pas ! En réalité Merluchon - le chien qui aboie mais que ne mord pas – n’a fait qu’additionner les voix du PC, du NPA et de Lutte Ouvrière - d’où les scores catastrophiques de Poutou et Arthaud – et avec une campagne pas du tout sur la ligne Marchais. Du métissage LCR au féminisme Autain, ça n’a été que de l’anti-populaire. Bayrou c’était le terroir pour masquer Bruxelles et la Banque. Merluchon c’est la vulgarité forcée pour masquer le mépris du peuple PS. La vulgarité pour faire peuple ! Il suffit de regarder ses spots de campagnes, ses soutiens - de Gérard Miller à Paul Ariès - son public de profs crasseux et d’étudiants crétins pour comprendre qu’il n’a même pas essayé d’avoir les ouvriers. Seuls les médias ont fait semblant d’y croire… En fait d’ouvriérisme, il s’est juste appuyé sur les prébendes syndicales ! Au mieux peut-on lui concéder un ou deux points piqués à Marine chez les indécis, la privant ainsi, peut-être, de la barre symbolique des 20%. Mais s’il a gratté des voix au-delà des gauchistes, Merluchon, c’est surtout chez François Hollande. Ce qui a permis à Sarkozy de n’être pas trop distancé le soir du premier tour. A 1 point et demi seulement, ce qui le maintient symboliquement dans la course. Affaiblir Hollande et Le Pen c’était ça la mission qui a valu au Merluchon la complaisance de tous les médias de droite !

 

Venons en maintenant à Marine Le Pen. Là non plus pas de triomphalisme. Elle a repris les électeurs FN qui étaient partis chez Sarkozy en 2007. Ce qui est déjà beau quand on a tous les médias contre soi, et ce depuis l’élimination précoce de DSK pour préliminaires abusifs ! Un score certes réjouissant, mais pas révolutionnaire non plus : juste prometteur. Mais le prometteur, ça fait combien de temps qu’on nous le promet ? 30 ans bientôt depuis 1986 ! 30 ans que le Système, malgré une Crise qui va toujours s’aggravant, garde le contrôle et conserve la main… La petite victoire de Marine pour tous ses efforts politiquement corrects ? La réintégration du Front national dans l’Arc républicain : soit la levée de la fatwa prononcée après le « point de détail » par le B’nai B’rith… Et comme le nationalisme identitaire est devenu, entre temps, le crédo avoué d’Israël et que l’antiracisme antinationaliste n’est plus obligatoire, ça tombe à pic pour Sarkozy et la droite, qui ont cruellement besoin de passer des accords locaux avec le FN aux législatives pour sauver leurs culottes. Un Sarkozy qui peut déclarer, du coup, en Une du journal Libération : « Le Pen est compatible avec la République » sans risquer de déplaire aux Rothschild. Compatible avec la République, Marine ? A condition sans doute qu’elle renonce à s’en prendre sérieusement à la Banque et que pour répondre à la colère du peuple, elle focalise sur le musulman. Nous verrons bien… Mais sachons que c’est sur ça que spécule le Système : parier sur l’embourgeoisement, la gamelle : permettre enfin au Front d’avoir des élus en levant l’interdit des alliances et autres désistements UMP-FN, pour qu’avec la notabilité, la radicalité cesse. C’est ça le piège contenu dans la remise de peine…

 

Même question pour Nicolas Dupont-Aignan. Que va-t-il devenir lui qui a défié la maison mère sur la même ligne souverainiste que Le Pen fille ? Voyons déjà si l’UMP présente un candidat contre lui aux législatives : un bon moyen de vérifier s’il a dealé en douce, comme feu Philippe de Villiers, ou si c’est un combattant authentique.

 

Ne parlons pas de Cheminade qui était là pour rembourser ses dettes. Son souci à lui c’est la validation de ses comptes de campagne. Pour le reste, chaque fois qu’il a pointé du doigt Wall Street, les journalistes l’on traité d’antisémite ! Comme quoi ils savent aussi à quel point les deux sujets sont liés. Et s’ils le méprisent, c’est pour sa lâcheté.

 

Maintenant abordons le second tour. Si tout se passe comme prévu ça sera l’alternance. Le Système aime ça, l’auto-alternance c’est son hygiène, ça lui permet de respirer. Et à défaut de DSK, qui s’est pris les pieds dans sa bite, ça sera Hollande, la pâte molle au nom de plat pays. Hollande le socialiste, fils d’un médecin pied-noir OAS proche de Tixier-Vignancour - soit l’extrême droite de l’extrême droite - une sorte de Francisque que ceux qui l’ont adoubé ne manqueront pas de lui ressortir, si la tentation lui venait de rechigner, comme un certain François Mitterrand.

 

Avec Hollande, qui n’aura pas non plus le courage d’aller chercher l’argent là où il est, ce sont les classes moyennes qui vont trinquer d’abord, encore plus que sous Sarkozy. Pour répondre à la colère du peuple chacun son bouc émissaire : mépris du basané pour l’un, haine du petit blanc pour l’autre, ce qui compte c’est d’épargner la Banque ! Mais si l’élection de Hollande n’est pas mon intérêt de classe – en tant que petit entrepreneur, je fais désormais partie du bas de la classe moyenne – il en va pour moi de l’intérêt général. Car avec la crise à la grecque qui va s’abattre demain sur le pays, et la soumission inéluctable de Flamby à la pire droite bancaire (celle tant vantée par Attali), il ne faudra pas deux ans - même aux plus cons - pour comprendre. Idem pour la baudruche Merluchon qui se complaira dans le défilé syndical, avec un résultat déjà connu… Et là, avec une UMP dévastée par la fuite de leur chef en Amérique, pour échapper à la justice, même si Copé est déjà en lice pour reprendre la boutique, ce sera le boulevard pour le Front national : une gauche sociale enfin authentique, qui est aussi la droite morale, quand elle a le courage de dénoncer la finance avant l’islamiste… Si ça continue comme ça, le pouvoir tend donc inéluctablement les bras à Marine Le Pen, qui pourrait devenir notre Evita Peron. A moins qu’il y ait la guerre…

 

Et Egalité & Réconciliation dans tout ça ? Notre tâche à nous c’est de préparer l’après-guerre justement. Former les futures élites de la reconstruction, après l’effondrement ; le prochain CNR, par la formation, l’édition, la pédagogie, le réseau… Au FN la politique politicienne, à nous le métapolitique, l’avant-garde. En espérant d’ici là que Marine Le Pen sache se montrer à la hauteur, en continuant de taper sur la Banque et sur ceux qui la tiennent, et qu’elle n’oublie de tendre la main à tous les patriotes, même s’ils sont noirs ou musulmans.

 

Quant à moi le dimanche 6, puisqu’on ne comptabilise pas le vote blanc, je vais rester chez moi.

 

Salut à tous !

 

Alain SORAL
Président d’Egalité et Réconciliation

Tags : France Présidence Sarkozy François Bayrou François Hollande Marine Le Pen Jean-Luc Mélenchon Nicolas Dupont-Aignan Eva Joly Présidentielle 2012 Alain Soral Jacques Cheminade

Réagissez à l'article

121 réactions à cet article

  • 40 votes
    Elisa (---.---.---.154) 28 avril 2012 10:54

    Cet homme est d’une vulgarité et d’une indigence intellectuelle renversante.

    Mais pour qui roule-t-il si ce n’est pour son égo surdimensionné ?

    L’avant-garde qu’il propose fait vraiment froid dans le dos : cet homme condamne les élites au nom d’une nouvelle qui ressemble bigrement à un nouveau fascisme mondial.

    A fuir !!!

    • 18 votes
      la mouche du coche (---.---.---.155) 28 avril 2012 11:50
      la mouche du coche

      La seule personne qui réfute sérieusement la position de Monsieur Soral sur le Front National est F. Asselineau.
      .
      Pour ce dernier, MLP associe sciemment SOUVERAINETE à XENOPHOBIE pour servir d’épouvantail au peuple et lui faire croire qu’il y a une véritable alternative, et surtout DISCREDITER LA PENSEE SOUVERAINISTE en montrant qu’être patriote est la même chose qu’être raciste comme MLP. D’où son score extraordinairement stable depuis toujours, puisque les français ne sont pas racistes, et le triomphe de l’internationalisme.
      .
      Il faudra bien un jour que M. Soral étudie cette hypothèse. smiley

    • 14 votes
      la mouche du coche (---.---.---.155) 28 avril 2012 12:21
      la mouche du coche

      ... Parce que seule l’explication de M. asselineau sur le FN explique aussi l’attitude de M. Cheminade.
      .
      Pourquoi M. Cheminade parle-t-il A LA FOIS de la main-mise de la Grande Banque sur le peuple ET AUSSI des martiens ? Pour délivrer le message aux électeurs : si vous croyez à la main-mise de la grande Banque, vous croyez aux martiens. De même, si le FN est souverainiste ET AUSSI xenophobe, il délivre le message : si vous êtes patriote, vous êtes anti-musulman.
      .
      Voilà ce que M. Asselineau a vu et lui seul. Si M. Soral reconnait partout que les analyse de M. Asselineau sont excellentes sur l’histoire, pourquoi s’arrete-t-il en chemin et ne reconnait-il pas leur même pertinence sur l’actualité ? C’est pourtant le même homme qui réfléchit, et sur le même substrat.

      bon. Je vais aller à la peche. smiley

    • 56 votes
      RepublicainVox (---.---.---.250) 28 avril 2012 14:30
      RepublicainVox

      Asselineau il pourra donner son avis quand il aura eu 500 signatures.

    • 40 votes
      Lisa SIon (---.---.---.4) 28 avril 2012 15:05
      Lisa Sion

      Sœur Elisa, vous semblez avoir été touchée dans votre fondement, serait il féministre ?
      Courage fuyons avec la bande à " ni âme ni couilles " citée plus haut !

    • 63 votes
      Maldoror (---.---.---.187) 28 avril 2012 15:25
      Maldoror

      @ la mouche : F. Asselineau restera toujours dans le témoignage, il ne peut prétendre être d’avantage la solution que MLP. A un moment donné il faut aussi regarder la situation en face et prendre en compte le rapport de force.
      Son combat est juste et il est bon qu’il ait une tribune mais il reprend à son compte la propagande mensongère de l’extrême gauche vis à vis du FN en interdisant toute critique de l’immigration de masse, ce dont il ne parle jamais car il ne veut pas diviser. Et ça c’est calamiteux. Donc lui aussi restera stable, ne vous inquiétez pas.

      Même Jospin a avoué qu’il n’y avait pas de menace fasciste en France, arrêtez donc ce jeu de dupe.
      Vous me répondrez certainement que les jeux de mots tendancieux de JMLP ou son entourage mènent à l’impasse précitée. Peut-être.
      Mais qu’est ce qu’un discours peut valoir face à des actes dans le réel tels que la guerre en Libye, les interventions en Syrie etc. ? Qui sont soutenus tous azimuts par la classe politique française, même pour les meilleurs raisons.
      Rien. C’est dire la disproportion du traitement médiatique entre les deux éléments.

      De même toute la logique de MLP est de lisser l’image de son parti.

      Donc stop avec ce chantage à la xénophobie, qu’est ce qu’il faudra ? 500 000, 1000 000 d’entrées annuelles pour laver le pays de "l’idéologie française", du "fascisme gaulois" ? 

      On est déjà à 200 000, autant dire qu’Asselineau pourra bientôt tirer un trait sur la France, pour cette raison aussi, parce qu’on ne peut pas nier les incidences culturelles, identitaires etc. d’un tel phénomène.

      L’immigration ne peut être un bien en soi.

    • 8 votes
      la mouche du coche (---.---.---.155) 28 avril 2012 16:15
      la mouche du coche

      @ republicainvox.
      .
      Bin non. Pour avoir ses 500 signatures, il faut ne pas parler. Vous n’avez toujours rien compris, vous alors ! smiley

    • 5 votes
      la mouche du coche (---.---.---.155) 28 avril 2012 21:34
      la mouche du coche

      @ Maldoror,
      .
      Je suis entièrement d’accord avec votre commentaire mais là je vous parle d’autre chose.
      Ce que je pense est que M. Asselineau nous dit que le système est peut être encore plus vicieux que ne le pense A. Soral. Il semblerait que le système se dit : il y a deux idées que le peuple ne doit pas avoir : être contre la Banque et être pour la nation. Donc il nous sort deux politiques, à qui il donne 500 parrainages ; l’un pour attaquer la banque, l’autre pour vouloir la nation MAIS ces 2 politiques associent à leur positions 2 autres qui doit faire sourire ou faire peur : les martiens et les musulmans.
      .
      Le résultat fonctionne donc par association : si vous aimez la France, alors vous êtes pour le FN (amour de la France par MLP), donc vous êtes contre les musulmans (attaque de la viande halal par MLP), donc vous êtes raciste.
      Si vous êtes contre la Banque, alors vous votez pour M. Cheminade, donc vous croyez aux martiens, donc vous êtes idiot.
      .
      Voilà le piège qui nous est tendu et que nous révèle M. Asselineau. Il est peut-être bien réel. il faut essayer d’y réfléchir.
      Cordialement

    • 37 votes
      philippe (---.---.---.120) 28 avril 2012 22:14
      philippe

      Je dirais plutôt qu’il a une clarté d’esprit remarquable. Il ne sombre pas dans le politiquement correct bobo des autres idiots de gauche et de droite. Il ne dit que des choses vraies. Pas toujours agréables à écouter, mais néanmoins vraies.

    • 2 votes
      la mouche du coche (---.---.---.155) 28 avril 2012 22:17
      la mouche du coche

      je n’ai pas dis le contraire. Je cherche juste à enrichir la réflexion.

    • 3 votes
      Eusebe (---.---.---.242) 29 avril 2012 19:12

      Un des problèmes de Soral, c’est qu’il part de ses conclusions pour en déduire son analyse. Normalement, ce devrait être l’inverse :)
      En outre, les gens l’écoutent parler sans écouter. Il arrange les chiffres à sa sauce. Mélenchon=npa+pc+poutoux ?
      Mais ces 3 là n’avait fait que 7.3%, du total des voix en 2007. Or Mélenchon+npa+lo=12.8% Soit une erreur de ...75% de Soral dans les chiffres. Et c’est comme ça tout le long, mais on aura du mal à le contredire sur les procès d’intention qui prennent les 3/4 de son "Analyse", notamment ceux qui l’ennuient comme Asselineau...

  • 9 votes
    FRIDA (---.---.---.136) 28 avril 2012 11:00
    Frida

    Il a repris des critiques et des analystes des uns et des autres pour en faire une à sa sauce. Il est d’un mépris pour les femmes incroyable et étrange. Il est un adorateur de Marine Le Pen et en même temps il dit "ça en dit long sur la psychologie femelle du peuple de France. "

    que comprendre de ce genre de qualificatif ? Les femmes n’ont pas de cervelle ?

    Il ne peut se limiter à une analyse objective ? Fallait-il toujours l’enrober des insultes ?

    Il continue de faire des louanges à MLP alors que celle-ci s’est bien couchée devant le crif et le lobby juif. Elle cherche à intégrer le système, donc elle et Mélenchon sont à égalité.

    Soral n’est pas objectif ni impartial dans sa défense de MLP.

    Quant à cette fable de l’implosion de l’ump et sa recomosition sous l’emprise de MLP c’est un moyen de faire peur aux électeurs. Copé et d’autre se chargeront de changer (en ravalant la façade de l’UMP) l’apparence pour continuer comme avant, RPR, UDF, DL, ou UMP c’est de pareil au même, qu’il change de sigle et c’est reparti comme avant.

    Il n’a rien dit sur le fait que le FN change son nom

    http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Legislatives.-Le-FN-change-de-nom-pour-son-rassemblement-en-juin_6346-2069997-fils-tous_filDMA.Htm

    On se donnera rdv d’ici un an pour voir que rien n’a changé pour les politiques de tous bords (y compris le fn), par contre l’Espagne rejoint maintenant la Grèce et nous dans bientôt un an ou deux si c’est Hollande ou dans moins d’un an si c’est Sarkozy.

     

    • 57 votes
      soumayahastalavictoria (---.---.---.209) 28 avril 2012 11:25
      soumayahastalavictoria

      Bonjour Frida,

      Pourquoi ne pas lui poser la question à Soral sur ce qu’il entend par psychologie femelle du peuple de France. Ce n’est peut-être pas forcément comment vous vous l’entendez...
      Pour Marine Lepen et le Crif, elle ne va pas elle au diner du Crif donc je ne vois pas en quoi elle se couche devant le lobby juif, vos sources svp pour ces allégations


      Par contre Sarkozy lui se couche bien, je pense que vous devez connaître cette vidéo, Ahmadinejad n’a jamais parlé de rayer Israël de la carte, Nabot 1er ne relaie que des mensonges... La paix dans le monde alors que toutes les guerres qui sont menées au Moyen-Orient en ce moment c’est pour la sécurité d’Israël alors que c’est cet état inique qui est le problème.
    • 9 votes
      FRIDA (---.---.---.136) 28 avril 2012 12:31
      Frida

      @soumayahalastavictoria

      http://www.medialibre.eu/france/marine-le-pen-rencontre-laipac-le-super-crif-americain/11376

      Ce n’est pas MLP qui ne veut pas se rendre au dîner du Crif, c’est ce dernier qui ne veut pas d’elle pour le moment. Ses pattes ne sont pas assez blanches pour lui.

      Il faut être naïf pour croire que sa médiatisation n’a pas eu l’aval du Crif, c’est un jeu à sommes égales pour les deux, chacun soigne son image pour ceux qui ne franchissent jamais les coulisses de la politique.

    • 10 votes
      baska (---.---.---.238) 28 avril 2012 14:04

      "Ce n’est pas MLP qui ne veut pas se rendre au dîner du Crif, c’est ce dernier qui ne veut pas d’elle pour le moment. Ses pattes ne sont pas assez blanches pour lui." Tout à fait !

       Lors de son escapade chez les yankees, elle a quand même essayé de prendre langue avec le vrai puissant lobby pro-israélien, AIPAC, par l’intermédiaire d’un cadre de ce lobby, un certain william diamond qui en dehors de son travail de lobbying dirige une synagogue (la palm beach synagogue). Reste a savoir si ce rabbin lobbyiste a rendu compte à ses supérieurs de l’AIPAC l’acte de contrition de l’héritière de la PME LEPEN. A mon avis, elle risque et ce pour un bon moment de rester le bec dans l’eau, l’adoubement ou le certificat de cacheroute ne s’obtiennent pas facilement.

      Voici un article très intéressant sur l’escapade de la blondasse aux états-unis :

      http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2011/11/08/etats-unis-le-mysterieux-interlocuteur-de-marine-le-pen-en-floride/

      Outre sa visite chez le gars de l’aipac, l’héritière a rencontré de lobbyistes louches, de ségrégationnistes nostalgiques de l’esclavage, un gus proche du ku klux klan, un adepte du choc des civilisations et joe walsh un élu du tea party considéré comme l’un des élus les plus corrompus du congrès américain

      http://www.huffingtonpost.com/2011/09/20/joe-walsh-named-among-con_n_971909.html .

      Étranges rencontres !

      Sinon, il faut savoir que l’héritière fait tout comme son père : avant le voyage raté de fifille chez les yankes et sa tentative de rapprochement avec le puissant lobby juif aipac, le vieux menhir a effectué lui aussi un voyage aux états-unis dans le but de rencontrer ce même lobby. La rencontre entre Le Pen et les responsables de la communauté juive s’est déroulée à New York en juin 1987 en présence du président du congrès juif de l’époque, Edgar Bronfman. Cette rencontre a eu lieu dans un restaurant appartenant à la famille de ce big boss, le "four seasons". Selon Olivier Guland auteur du livre "Le Pen, Mégret et les juifs", outre M.Bronfman, ont assisté à cette soirée :

      - la plupart des caciques du judaïsme américain,

      - un conseiller d’Itzhak Shamir,

      - l’ambassadeur d’israel aux nations unies, un certain Benyamin Netanyahu (actuel premier ministre de l’entité sioniste),

      - Abraham Foxman, numéro deux de l’ADL Anti-Defamation League (aujourd’hui n°1).

      La réunion a duré une heure, après un petit exposé de 20 minutes où le vieux menhir a insisté sur son soutien indéfectible à israél qualifié de "rempart du monde libre"et flatté ses nouveaux amis qu’il considère être "à l’avant garde du combat anti-terroriste", il a répondu à une dizaine de questions portant sur la sécurité d’israél. A la fin de sa prestation, le vieux a eu droit à une standing ovation.

      Après la réunion, Le Pen s’est envolé pour Washington et il a pris le même avion que Israel Singer, le sécretaire général du congrès juif mondial, et Jacques Torszyner, l’organisateur de la réunion.

      L’héritière, la pauvre, n’a pas eu la même chance que son père. Elle s’est contentée d’un obscur rabbin, un certain William J. Diamond qui officie à la Palm Beach Synagogue. Pourtant, elle a tout fait pour plaire au lobby qui n’existe pas, elle a même été obligée de faire publiquement un acte de contrition : "vénérable maître du monde, j’ai un très grand regret que mon parti ait offensé le peuple élu, parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable. Je prends la ferme résolution de plus vous offenser, de faire pénitence et d’être à votre entière disposition".

       

    • 4 votes
      Hijack (---.---.---.78) 28 avril 2012 15:28
      Hijack ...

      Merci pour ces liens ...

      Et ... hum !!! ... pauv’ petite héritière ... même pas acceptée au Crif ...
      Mais ... dommage pour elle ... elle aurait fini par y être acceptée ... à condition qu’elle soit élue ...

      LE CRIF soutient Marine Le Pen et Sarkozy

      (je n’ai pas encore vérifié le sérieux de cette info, pas pour Sarko ... mais pour Marine).

    • 7 votes
      FRIDA (---.---.---.136) 28 avril 2012 16:22
      Frida

      @Hijack

      voici un lien qui reprend et analyse la tribune de Prasquier dans un journal israëlien

      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-crif-s-en-mele-et-s-entremele-115620


      @Mjöllinr


      Vous êtes le parfait représentant du votant et d’adorateur du FN, un raciste qui faute d’arguments attaque sur les origines ou les défauts ataviques de ses adversaires.


      Vous dites : « Parfait exemple du culot arabo-maghrébin !!! »

      Vous êtes dans le catégorique, l’absolu, le pur.

      Ainsi Les Maghrébins sont des sionistes ? On dirait que ma remarque a touché quelque chose de sacré chez vous.

      Vous êtes libres de dire ou de penser ce que vous voulez, je m’en moque.

      Mais j’ai vu juste. Le FN est fait partie du système, n’en vous déplaise.

      « Toute personne qui défendra les arabo-musulmans se retrouvera avec un couteau islamo-sioniste planté dans le dos, c’est inévitable ! »

      Vous avouez finalement la lâcheté de votre patronne. Elle s’attaque aux musulmans et ménage bien les juifs ou plus exactement un certain lobby qui n’existe pas.

      Vous êtes pathétique, ce n’est même pas la peine de continuer avec vous.

    • 8 votes
      FRIDA (---.---.---.136) 28 avril 2012 16:31
      Frida

      @Mjöllnir

      vous faites dans le racialisme pur et dur. Ainsi le Maghrébin est sioniste par NATURE ?

      si tous les électeurs du fn sont comme vous, il y a de quoi avoir peur.

      En plus, chaque fois que l’on vous froisse et que vous êtes à court d’arguments, vous sortez votre argument armageddon en qualifiant votre contraditeur "d’arabo musulman" ou de "Maghrébin" c’est en fait dans votre esprit le mal incarné, une fois désigné, il n’est plus nécessaire d’aller plus loin dans l’argumentaire.

      pauvre type

    • 9 votes
      FRIDA (---.---.---.136) 28 avril 2012 16:53
      Frida

      @Mjöllnir

       

      Vous êtes trop chou,

      vous vous enfoncez, vous avez raté une occasion de vous taire.

      Vous dites : " Puis, quand vos manigances ne marchent plus, vous lui reprochez sournoisement de ne pas être antisémite .Vous avez le double discours typiquement wesh !"

      Ainsi pour vous critiquer le lobby et le sionisme c’est de l’antisémitisme ? Alors pourquoi vous faites référence à Dieudonné ?

      La seule cohérence dans votre discours c’est votre adoration à un parti, pour vous c’est la parfait parti et la parfaite chefetaine, celui qui vous contredit vous le rangez systématiquement dans la rang des vos ennemis.

       

    • 3 votes
      nimbuss (---.---.---.244) 28 avril 2012 17:09
      nimbuss

      Bonjour Frida,
      Il faut lire le dernier discours de Prasquier pour voir que le CRIF avec des gens comme Golnadel intègreront peut être Marine dans le système.

    Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON







Palmarès