• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vaccins obligatoires : des « grands » médecins à la rescousse d’industriels (...)

Vaccins obligatoires : des « grands » médecins à la rescousse d’industriels pharmaceutiques ?

« La ministre de la Santé a rouvert un dossier très polémique en annonçant vouloir rendre obligatoire 11 vaccins pour les enfants. Hier, 200 grands noms de la médecine ont volé à son secours en publiant une tribune. » Source

 

On se souvient de l'épisode 2009 - 2010 autour de la grippe H1N1, avec notamment la mise en évidence des liens entre les laboratoires et les « experts » de l’OMS. Source

 

local/cache-vignettes/L394xH291/vaccifolie-209fe-70926.jpg

 

Il est intéressant de (re)voir ci-dessous une enquête de l'émission de CBS '60 minutes' (1979) sur la grippe porcine de 1976 et la vaccination ayant suivi.

 

 

J.G.

 

Brève publiée le 30 juin 2017 sur Le Canard républicain :
http://www.lecanardrépublicain.net

 

----
 

Nous suivre sur : Facebook | Twitter | Google +

 

Tags : Vaccins Santé Polémique Industrie pharmaceutique




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • 20 votes
    CoolDude 30 juin 2017 13:56

    Le même jour ou j’ai lu cette annonce "200 grands noms de la médecine soutiennent l’extension de l’obligation vaccinale"...

    Je suis tombé sur le titre de Valeurs Actuelles "15 000 Islamistes près de chez nous !"

    Et je me suis posé la question, qui sont les plus dangereux ?

    Après, dans un autre domaine, on a les "200 grands noms" qui certifient la cuve de l’EPR de Flamanville alors que sa structure semble complément inhomogène et que son minimum de résilience est à peine supérieure à la moitié de la norme (sachant que le design de la cuve a dû être basée sur cette valeur limite minimal et pas la moitié de celle-ci... Enfin, je suppose, mais je ne suis pas expert).

    Je crois qu’il va nous falloir encore quelques attentats pour nous faire passer tout cela.

    Et bientôt, "200 grands noms de la politique Française soutiennent l’extension de la reforme du code du travail", etc...

    Quid : Et les autres, ils en pensent quoi... !? (En sachant que si ils ne sont pas d’accord, ils ont une chance non négligeable de se faire radier de l’ordre des médecins).

    Bref, j’appellerais cela de "La consultation citoyenne" à la mode MST.


    • 10 votes
      CoolDude 30 juin 2017 14:47

      @sarcastelle

      Ben, dans le fond... C’est pareil !

      Il suffit de remplacer : "200 grands noms de la médecine"... "Par 200 grands noms du nucléaire" ! Et hop... Affaire réglée ! Circuler, il n’y a rien à voir.

      Et ces "200", qu’est ce qu’ils risquent au final !? A part peut être pantoufler chez Big Pharma ou Big Areva.

      Ceux qui prennent les décisions ne sont pas concernées par celle-ci. Le jeu est pipé.


    • 9 votes
      Pyrathome Pyrathome 30 juin 2017 14:28

      200 grands noms de la médecine stipendiés comme lui, là ????

      L’ordre des médecins n’a même pas radié cette ordure.....Mafia ???????

      • 10 votes
        njama njama 30 juin 2017 14:45

        "200 grands noms ..."

        C’est la république des mandarins ?

        "200 grands noms de la médecine soutiennent l’extension de l’obligation vaccinale".

        Est-ce une nouvelle méthode scientifique ? ou un lobby ?


        • 6 votes
          njama njama 2 juillet 2017 11:46

          "200 grands noms de la médecine soutiennent l’extension de l’obligation vaccinale".

          C’est une opération médiatique et politique. Ni le ministre de la santé, aujourd’hui Agnès Buzyn, ni le gouvernement n’ont le pouvoir de légiférer une telle extension, ni par décret, ni par ordonnance. Une telle modification relève uniquement de la voie législative ... "Le ministre chargé de la santé ... énonce les recommandations" (Article L3111-1)

          Espérons que de nombreux amendements feront obstacle à une telle extension sans justification d’évolution de la situation épidémiologique, au moins pour qu’il y aurait un vrai débat, que Agnés Buzyn aidée de 200 grands noms de la médecine tentent de confisquer par effet d’annonce !

           Vaccinations obligatoires

          "Les obligations vaccinales sont définies par le Code de la Santé Publique, qui a force de loi, et qui ne peut être modifié que par voie législative. Le ministre de la Santé peut suspendre une obligation ou rétablir une obligation suspendue. Ainsi, aucune obligation vaccinale n’a été supprimée en France (voie législative), il s’agit de vaccinations suspendues dont l’obligation peut être rétablie par décret ou arrêté ministériel. Ce sont les vaccinations contre la typhoïde et paratyphoïdes (art. L.3111-6), contre le typhus exanthématique (art L.3111-7), contre la variole (art.L3111-8), le BCG (art.L3112-1)." (source Wikipedia Politique vaccinale de la France)

          Code de la santé publique Chapitre Ier : Vaccinations. Version en vigueur au 2 juillet 2017

          Article L3111-1 En savoir plus sur cet article...
          Modifié par LOI n°2017-220 du 23 février 2017 - art. 4 (V)

          La politique de vaccination est élaborée par le ministre chargé de la santé qui fixe les conditions d’immunisation, énonce les recommandations nécessaires et rend public le calendrier des vaccinations après avis de la Haute Autorité de santé.

          Un décret peut, compte tenu de l’évolution de la situation épidémiologique et des connaissances médicales et scientifiques, suspendre, pour tout ou partie de la population, les obligations prévues aux articles L. 3111-2 à L. 3111-4 et L. 3112-1.

          https://www.legifrance.gouv.fr ...


        • 2 votes
          njama njama 3 juillet 2017 08:56

          Lois d’obligation vaccinale : lettre ouverte aux parlementaires ... et aux 200 grands noms de la médecine

          Association Liberté Information Santé (ALIS)
          [.........]
          Que penseront les générations futures lorsqu’elles découvriront que les vaccinations ont été imposées avec autant de légèreté, d’inconscience et d’autoritarisme ? 

          En conclusion, nous dirons que les obligations vaccinales sont inacceptables car :
          > Elles sont anticonstitutionnelles puisqu’elles violent toutes les lois qui garantissent les libertés fondamentales.
          > Elles bafouent la base même des droits de l’homme.
          > Elles ont été votées à la va-vite, de façon non démocratique ou pour des raisons éloignées d’une préoccupation en faveur de la santé des citoyens.
          > Elles sont assorties de sanctions exorbitantes que rien ne justifie.
          > Elles placent la France en marge des pays de l’Union Européenne lesquels n’ont, pour la plupart, pas de lois d’obligation.
          > Elles font fi du principe de précaution tel que défini dans la loi Barnier.
          > Elles ne permettent pas une gestion efficace de la santé publique qui doit bénéficier d’autres moyens de lutte pluridisciplinaires. 
          > Elles constituent une entrave à la réflexion et à l’amélioration des connaissances en matière de santé.

          Aussi nous permettons-nous de vous joindre une PROPOSITION DE LOI * visant à introduire une CLAUSE DE CONSCIENCE dans la législation française qui permettrait à chaque citoyen de se déterminer personnellement et librement en matière de vaccination (document ci-dessous). Nous vous serions reconnaissants de l’examiner et de la présenter au parlement en vue de son vote. 

          * voir page 5 du PDF

          http://s175833897.onlinehome.fr/wp-content/uploads/2017/04/lettre_parlementaires.pdf


        • 12 votes
          njama njama 30 juin 2017 14:51

          et que fait Madame Agnès Buzyn du droit médical, elle s’essuie les pieds dessus ?

          En droit médical, le consentement libre et éclairé à l’acte est la garantie du respect de la dignité du patient. Il trouve une assise juridique particulièrement forte[5] dans le fait qu’il se fonde sur la notion de dignité humaine. Celle-ci trouve sa valeur constitutionnelle (Décision n° 94-343/344 DC du 27 juillet 1994) dans le fait qu’elle protège l’atteinte à l’intégrité du corps humain. En ce sens, la vaccination non consentie relèverait d’un acte invasif pouvant porter atteinte à l’intégrité du corps humain qui est protégé par les dispositions du droit de la bioéthique.

          L’obligation vaccinale constitue par ailleurs une atteinte rare et exceptionnelle à la liberté fondamentale du consentement libre et éclairé. Il est à noter que les recommandations du conseil d’orientation portent également sur l’information à donner aux patients en matière de vaccination, et notamment des risques réels ou supposés qu’elle comporte. Le droit à l’information est en droit médical le préalable nécessaire au consentement libre et éclairé du patient[6].

          https://www.lepetitjuriste.fr/droit-medical/politique-de-vaccination-obligatoire-a-lepreuve-conseil-detat/


          • 12 votes
            njama njama 30 juin 2017 15:31

            "200 grands noms" + 1 avec la ministre qui trahissent un code qu’ils sont censés respecter

            L’article 36 du code de déontologie médicale (article R.4127-36 du code de la santé publique) "Consentement du patient" précise que tout acte médical suppose le consentement éclairé du patient.
            https://www.conseil-national.medecin.fr/article/article-36-consentement-du-malade-260
            ----------------
            Cette disposition étant du reste transcrite dans le code médical :

            (Loi Kouchner) « Loi du 04 mars 2002, n° 2 002-303, Art. 11, Chapitre 1er, modifiant l’Art. L 1 111-4 du Chapitre 1er du Titre 1er du Livre 1er de la Première Partie du Code de la Santé Publique : « Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment ».


          • 9 votes
            njama njama 30 juin 2017 15:08

            Même si elle trouve sa justification dans un objectif de santé publique[7], la France reste sur le sujet de la politique de vaccination en décalage par rapport à la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme[8]. Cette dernière a en effet déjà jugé qu’un traitement médical non volontaire, tel qu’une vaccination obligatoire, constitue « une ingérence injustifiée dans le droit à l’intégrité physique et morale d’une personne ».

            https://www.lepetitjuriste.fr/droit-medical/politique-de-vaccination-obligatoire-a-lepreuve-conseil-detat/

            - seulement 4 pays en €urope dont la France imposent quelques vaccins obligatoires

            - l’avis de "200 grands noms de la médecine" affidés au dogme vaccinal du ministre de la santé compterait davantage que le jurisprudence €uropéenne ?


            • 14 votes
              Cévennevive 30 juin 2017 15:33

              "200 grands noms de la médecine..."


              Et des milliers, voire des millions, de parents et grands parents lambda sont farouchement contre l’inoculation de ces 11 vaccins et le crient très fort !!!

              Est-ce que cela compte ?

              On sait ce que valent ces "grands noms de la médecine". Le Professeur Joyeux ne serait donc qu’un "petit nom de la médecine", un traître, un assassin ?

              Allez-y les labos, pondez-nous un vaccin contre l’attrait du lucre, la bêtise et la dictature de la pensée ! Mais cela ne risque pas d’arriver...


              • 3 votes
                Giordano-Bruno 1er juillet 2017 12:31

                @Cévennevive

                Et des milliers, voire des millions, de parents et grands parents lambda sont farouchement contre l’inoculation de ces 11 vaccins et le crient très fort !!!

                Pas tous lambda. Statistiquement il y a sans doute aussi des "grands noms".

                Invoquer "200 grands noms", c’est utiliser un argument d’autorité. La même technique est utiliser avec le GIEC. C’est généralement un aveu de faiblesse. Cela permet d’éviter de parler des faits.


              • vote
                alchimie 30 juin 2017 16:10

                On sait ce que valent ces "grands noms de la médecine" ...

                C’est-à-dire ? que valent-ils selon vous ?

                Le professeur Joyeux n’est pas un petit nom, mais il est un peu tout seul (à part Doctorix smiley )

                C’est d’une immense banalité sur Agoravox de dire que quelqu’un qui est un rebelle et qui est tout seul est forcément le héros de l’histoire et a indubitablement raison.
                Un peu comme dans le film hollywoodien de base.


                • 10 votes
                  njama njama 30 juin 2017 16:43

                  @alchimie

                  Quand on sait que les cours en médecine sur la vaccination ça tient sur trois pages pour 7 ou 8 ans d’études, qu’est-ce que veut dire un "grand nom de la médecine" sur ce sujet dont vous ou moi pouvons facilement en savoir autant si pas plus ...

                  Les médecins vaccinent parce qu’on leur dit de le faire, parce qu’il y a des mesures coercitives (loi), carnets de vaccinations, dont le DTP obligatoire, parce qu’ils font confiance aux labos sans rien vérifier, parce que les réactions iatrogènes sont très peu documentées ... et donc peu connues, parce que s’ils sont récalcitrants ou on l’audace de remettre un peu en question de dogme pasteurien, la police de la pensée leur tome sur le dos, et le Conseil de l’Ordre les radie à vie !

                  J’appelle ça du fascisme sanitaire.

                  quelques Joyeux, Doctorix, Alain Scohy, Michel Georget (biologiste), Marc Vercoutère *, et autres groupes de médecins suisses ont creusé le sujet à fond et autant droit d’avoir voix au chapitre sur le sujet

                  * lien : http://www.agoravox.tv/actualites/sante/article/les-vaccins-parlons-en-opus-1-dr-52575


                • vote
                  alchimie 30 juin 2017 17:24

                  @njama
                  "ce sujet dont vous ou moi pouvons facilement en savoir autant si pas plus ...

                  Les médecins vaccinent parce qu’on leur dit de le faire"

                  Vous considérez donc les médecins comme des gros abrutis qui ne s’informent pas, ne se posent pas de questions, n’échangent pas avec leurs collègues, ne comprennent rien au système immunitaire et ne tiennent pas compte de leur expérience terrain ?

                  Alors vous avez raison : ne vous faites vacciner, et n’aller pas non plus vous faire soigner. Mettre votre vie dans les mains de tels ignorants irresponsables serait en effet d’une très grande bêtise.


                • 3 votes
                  njama njama 30 juin 2017 23:46

                  @alchimie

                  "Vous considérez donc les médecins comme des gros abrutis..."

                  Je n’ai rien dit de pareil, ceci dit une intelligence très moyenne suffit très largement pour devenir médecin...l’important étant bien plus d’avoir de la mémoire que de la logique


                • 3 votes
                  gaijin gaijin 1er juillet 2017 07:27

                  @njama
                  il faut également se rappeler que les médecins ne sont quasiment pas formés en pharmacologie................


                • 3 votes
                  gaijin gaijin 1er juillet 2017 07:40

                  @yoananda

                  c’est du second degré ?

                  " (et c’est un partie vraie, mais en partie faux, puisque pour gagner de l’argent il faut que le client aie confiance ! cqfd). "

                  sauf quand la clientèle est obligée de consommer par la loi bien sur ? et si possible dans l’enfance quand elle n’a pas la possibilité de se défendre ..........

                  " puis surtout, le fait qu’on n’ai plus d’épidémies ! lol "

                  c’est vrai avoir éradiqué la peste est une grande victoire de la vaccination ......ou bien ?

                  " il faut bien comprendre une chose : les vaccins ne fonctionnent que si la couverture atteint un certain seuil "

                  et pourquoi ? les gens vaccinés sont vaccinés non ?

                  un peu de culture ? :

                  " Ailleurs en Europe, en Allemagne, Autriche, Angleterre, aux Pays-Bas, en Suisse, en Espagne, en Finlande, en Islande, au Luxembourg, en Norvège, en Suède, l’obligation vaccinale a été levée. Les enfants de ces pays sont-ils plus malades pour autant que les petits Français ?

                  En Italie, l’obligation est pour les écoles publiques contre diphtérie, hépatite B, poliomyélite.
                  Au Portugal l’obligation est pour la diphtérie et la polio.
                  En Belgique contre la polio seulement.
                  En Allemagne 30% des enfants n’ont pas les vaccinations recommandées.
                  En Angleterre et aux Pays-Bas, seulement les militaires sont vaccinés.
                  En Suisse, chaque Canton spécifie les obligations vaccinales.
                  Au Danemark le taux de vaccination contre l’hépatite B est proche de zéro. "

                  source ici :

                  https://professeur-joyeux.com/les-vaccins-en-europe-et-en-france-lordre-des-medecins/

                  " le politicien qui devra signer la loi "antivaccin", moi je serais lui, je voudrais être sûr à 10000%. "

                  imposteur ! qui parle de loi antivaccin ? on parle de respect de la liberté individuelle du respect du premier principe de la médecine : en premier lieu ne pas nuire


                • 2 votes
                  Giordano-Bruno 1er juillet 2017 12:35

                  @njama

                  Quand on sait que les cours en médecine sur la vaccination ça tient sur trois pages pour 7 ou 8 ans d’études, qu’est-ce que veut dire un "grand nom de la médecine" sur ce sujet dont vous ou moi pouvons facilement en savoir autant si pas plus ...

                  Et ce constat peut se généraliser. J’ai des médecins dans mon entourage. J’ai remarqué que dès lors que je m’intéresse de près à une question médicale j’en sais rapidement plus qu’eux. C’est normal. Soit on sait beaucoup de chose sur pas grand chose (mon cas), soit on sait pas grand chose sur beaucoup de choses (leur cas).


                • 3 votes
                  gaijin gaijin 1er juillet 2017 18:08

                  @guepe
                  " Tiens voilà la médecine chinoise qui se pointe pour nous faire la morale. "

                  j’ai parlé de la médecine chinoise ?

                  " Mais en fait, quelle grande bataille a été remportée contre la maladie par la médecine chinoise pour qu’elle se permette d’etre si arrogante ? Le cancer ? le diabète ? la polio ?"

                  et la médecine française elle a éradiqué le diabète et le cancer ? mais alors pourquoi il y en a de plus en plus ?

                  si vous vous cultiviez un peu vous sauriez que oui on traite le diabète et le cancer en médecine chinoise et si vous vous cultiviez un peu plus vous sauriez que c’est en chine que l’on a inventé la variolisation ( plusieurs siècles avant pasteur ).....

                  mais comme tous les provax vous ne savez que tenter de disqualifier vos interlocuteurs alors que vous ne savez rien sur rien

                  dommage

                  essaye encore ...............


                • 1 vote
                  bob14 bob14 30 juin 2017 18:04
                  Je pique
                  Tu piques
                  Il pique
                  Nous piquons
                  Vous piquez
                  Ils piquent....
                  C’était un message du gouvernement !


                  • 16 votes
                    Hieronymus Hieronymus 30 juin 2017 18:30

                    11 vaccins, infligés à des nourrissons, dont la plupart sont inutiles et certains très dangereux, c’est tout simplement de la folie, de la folie criminelle
                    il n’y a plus le choix, il faut se rebeller, décider d’être violent car la santé des enfants (le bien le plus précieux) est en jeu
                    Agnès Buzyn réussit à être pire que Marisol Touraine (c’était pourtant pas évident)


                    • vote
                      Alcyon 1er juillet 2017 02:26

                      @Hieronymus
                      on repère un ignorant à ses commentaires. Vous avez dépassé le stade de l’ignorance, vous avez atteint la bêtise. Pour certains, comme vous, c’est même un sport olympique.


                    • 3 votes
                      Hieronymus Hieronymus 1er juillet 2017 13:00

                      @Alcyon
                      ça vous arrive d’argumenter ou vous savez seulement injurier ?


                    • 8 votes
                      pele mele pele mele 30 juin 2017 19:06

                      Le vaccin c’est l’équivalent d’une guerre préventive, la Libye fût une guerre préventive. Certes le pseudo dictateur est mort mais la Libye est dans un chaos, une violence gigantesque.

                      Les deux cents guignoles taisent tous les effets de bord des vaccins mortalité, maladie ( parfois entraînant une incapacité, un handicape)...
                      Les deux cents guignoles et les labos veulent avoir le droit de ne pas répondre devant la justice des effets de bord. En fait c’est de cela dont il s’agit, les 11 vaccins ne sont qu’un prétexte. Le projet de loi va plus loin que la notion de vaccination.. ! 

                      Les deux cents guignoles et les labos sont des gens intéressés par la globalité du projet...Tuer sans se faire prendre dans le collet de la justice et des demandes de dédommagement.

                      Le moteur des professions de santé c’est le FRIC.
                       


                      • 3 votes
                        pele mele pele mele 30 juin 2017 19:10

                        Aujourd’hui, qui peut, dans un divorce, faire un chèque de 1 million 500 milles Euros de dédommagement à son ex-épouse.

                        Un médecin .. 


                      • 5 votes
                        matthieul 30 juin 2017 20:49

                        http://initiativecitoyenne.be/2017/06/serge-rader-onze-vaccins-obligatoires-on-marche-sur-la-tete.html Il faut un peu de réflexion pour comprendre que la vaccination est une aberration. Il y a énormément de substances nocives.


                        • vote
                          Alcyon 1er juillet 2017 02:27

                          @matthieul
                          on repère un ignorant à ses commentaires. Vous avez dépassé le stade de l’ignorance, vous avez atteint la bêtise. Pour certains, comme vous, c’est même un sport olympique.


                        • 2 votes
                          simplesanstete 30 juin 2017 22:19

                          LE COMPLOT DES BLOUSES BLANCHES ?

                          Et a l’autre bout de la vie ON (La Banque...d’organe) vous pique,pardon, prélève, vos organes à moins que vous ne spécifiez le contraire.....c’est bien le programme talmudique, les goys dans tous leurs états, quel beau labo......le retour de bâton sera terrible et Armageddon est bien situé en Israël. 

                          Zieg Heil CQFD !

                          • 8 votes
                            DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 1er juillet 2017 01:37

                            Ces 200 "grands" médecins soutiennent les 40 milliards de chiffre d’affaire que génère de l’industrie du vaccin mondiale. Sanofi a vendu pour 4,5 milliards d’euros de vaccins en 2016.
                             
                            Ces 200 "grands" médecins ont été grassement payés pour nous vendre "LA CONFIANCE" aux vaccins ... Le moins que l’on puisse faire c’est de ne pas jouer avec eux et de boycotter ces vaccins qui leurs sont si précieux !


                            • vote
                              Alcyon 1er juillet 2017 02:27

                              @DJL 93VIDEO
                              on repère un ignorant à ses commentaires. Vous avez dépassé le stade de l’ignorance, vous avez atteint la bêtise. Pour certains, comme vous, c’est même un sport olympique.


                            • 6 votes
                              gaijin gaijin 1er juillet 2017 07:25

                              @Alcyon
                              " on repère un ignorant à ses commentaires"

                              dit alcyon ayant posté ici 10 commentaires dont 2 copiés collé insultants sans argumentation ............


                            • vote
                              Garibaldi2 1er juillet 2017 02:48

                              Quand vous aurez connu, comme moi dans les années 50, l’épidémie de polio, et aussi les copains victimes d’une primo infection tuberculeuse qu’on va visiter au sana, vous direz merci les vaccins d’avoir fait disparaître de l’hexagone ces terribles maladies.


                              • 5 votes
                                njama njama 1er juillet 2017 09:25

                                @Garibaldi2
                                parlons-en des années 50 ... vos copains victimes de la vaccination ? Les vaccins sont-ils sûrs ? on peut se poser la question !

                                L’histoire de la vaccination contre la poliomyélite est émaillée de nombreux incidents, voire de véritables catastrophes ;
                                en voici quelques exemples (liste non exhaustive) :

                                 ? L’incident Cutter (the « Cutter incident »)
                                Les premiers essais du vaccin Salk sont réalisés en 1952 sur 15 000 sujets dans la région de Pittsburgh, puis jusqu’en 1954 sur 1,8 million d’enfants dans tous les États-Unis. Le 12 avril 1955, le Dr Thomas Francis annonce triomphalement les résultats de ces essais sur le terrain, déclarant que le vaccin Salk est « safe, effective and potent » (sûr, efficace et puissant) ; mais le 26 avril 1955, les premiers cas de polio paralytique dus aux vaccins issus en majorité du laboratoire Cutter [7] sont rapportés aux autorités sanitaires.

                                Les vaccins, fabriqués à la va-vite, avaient été insuffisamment inactivés et des poliovirus vivants contaminèrent 220 000 personnes, parmi les vaccinés mais aussi leurs contacts, dont plus de 100 000 enfants ; 70 000 développèrent une atonie musculaire, 164 une paralysie grave et on dénombra 11 morts.

                                 ? La contamination par le SV40
                                En 1960 Sweet et Hilleman découvrent la présence d’un virus de singe, le SV40 [8] dans des vaccins préparés à partir de poliovirus cultivés sur des cellules de rein de singe.

                                Michel Georget consacre un long chapitre à « l’aventure du SV40 » dans son ouvrage Vaccinations, les vérités indésirables, avec de nombreuses références.

                                 « Dès 1958, au moins 26 virus simiens avaient été découverts comme contaminants des cultures cellulaires de reins de singe, virus simiens apparentés à divers groupes de virus humains (ECHO, Coxsackie, herpès, adénovirus, et peut-être d’autres groupes de virus. [...]
                                 Les vaccins préparés à partir de ces cultures contenaient ce virus sans qu’on ait soupçonné sa présence. Pour comble de malheur, ce virus SV40 étant résistant au formaldéhyde utilisé pour inactiver les virus polio, les vaccins de type inactivé furent tout autant contaminés que les vaccins atténués. »
                                C’était l’époque de la concurrence acharnée dans la lutte contre la poliomyélite et des vaccinations de masse ; au moment de la découverte de cette contamination, 98 millions de personnes avaient déjà été vaccinées aux États-Unis, dont 90 % de moins de 20 ans, et des dizaines de millions d’autres dans divers pays (URSS, etc.).

                                En 1961, les laboratoires Merck et Parke-Davis décident alors d’interrompre la fabrication de leurs vaccins anti-polio (oraux et injectables), ce qui rend l’affaire publique.

                                En 1962, il est démontré que le SV40 provoque des tumeurs cérébrales chez le hamster nouveau-né et chez le rat. Son rôle oncogène chez l’homme sera contesté ou minimisé par certains, mais au fil des années diverses études mèneront à des conclusions inquiétantes (incidence plus élevée de cancers chez les enfants de mères vaccinées lors de la grossesse avec ces vaccins contaminés, présence du virus SV40 dans des tumeurs cérébrales humaines, etc.).

                                 ? Retour à la virulence des souches vaccinales


                                Les vaccins anti-polio buvables à virus atténué ont été responsables, dès le début et encore à l’heure actuelle, de nombreuses poliomyélites paralytiques iatrogènes.
                                « Les souches virales vaccinales conçues par l’homme et répandues en masse dans l’environnement peuvent dans certaines conditions entretenir un réservoir de souches pathogènes. » [14]

                                Une enquête de l’OMS dans huit pays européens, de 1970 à 1974, a montré que sur 360 cas de poliomyélite avec formes paralytiques, 205 étaient associés à la vaccination (61 chez les vaccinés eux-mêmes et 144 parmi leurs contacts) ; après la disparition de la polio sauvage aux États-Unis en 1979, on dénombra 154 cas de paralysie dus au vaccin vivant entre 1980 et 1999 ; 11 cas en France entre 1979 et 1986 ; entre 2000 et 2009, douze flambées de poliomyélites paralytiques dues au poliovirus dérivés de souches vaccinales circulants (PVDVc) ont été signalées sur trois continents, dont une grande flambée au Nigéria (355 cas dont 124 cas au cours des 6 premiers mois de 2009) ; etc. La littérature médicale regorge de ces exemples [9].
                                On estime actuellement le risque à 4 cas annuels par 1 million de doses, chez les vaccinés et les contacts.
                                [...........]

                                http://www.infovaccin.fr/zoom_polio.html


                              • 5 votes
                                njama njama 1er juillet 2017 09:37

                                @Garibaldi2

                                L’innocuité du vaccin contre la polio mise à mal un mois après son lancement

                                Par Camille Lestienne Publié le 10/04/2015 à 18:44

                                ARCHIVES - Aux Etats-Unis, la campagne de vaccination contre la polio entamée le 12 avril 1955 est stoppée net quand des enfants vaccinés déclarent la maladie. Elle reprendra après le retrait des doses de vaccin suspectes.

                                Le 12 avril 1955, le professeur Jonas Salk déclare à la presse que le vaccin contre la polio qu’il a mis au point dans son laboratoire de l’univeristé de Pittsburg est efficace. L’annonce bien qu’attendue est fracassante et enthousiasme l’opinion américaine en attente d’un espoir face à la terrible maladie mortelle ou invalidante qui menace les jeunes enfants et dans une moindre mesure les adultes. Une campagne massive de vaccination est lancée dans la foulée. C’est une véritable douche froide quand à la fin du mois des cas de polio sont découverts chez des enfants tout juste vaccinés. Onze d’entre eux meurent et les trois quarts sont paralysés. La campagne de vaccination est suspendue jusqu’à ce que l’on identifie le laboratoire à l’origine des lots de vaccin dans lesquels le virus n’avait pas été suffisamment inactivé.

                                Article paru dans le Figaro du 7 mai 1955

                                La distribution de vaccin Salk suspendue aux Etats-Unis jusqu’à ce que soient connues les conclusions de la commission d’enquête

                                New-York, 6 mai. - Le gouvernement américain vient d’annoncer qu’il suspendait jusqu’à nouvel ordre la distribution du vaccin Salk.
                                [...]
                                lire la suite : http://www.lefigaro.fr/histoire/archives/2015/04/10/26010-20150410ARTFIG00303-l-innocuite-du-vaccin-contre-la-polio-mise-a-mal-un-mois-apres-son-lancement.php


                              • 4 votes
                                njama njama 1er juillet 2017 13:23

                                @guepe

                                "La mise en danger collective par les non-vaccinés est un mythe, hors rares exceptions. Les vaccinés sont protégés et les non-vaccinés se menacent entre eux. Je suis preneur de cas concrets documentés de contamination avec conséquences graves chez une personne vaccinée."

                                Ce n’est pas moi qui le dit, c’est un toubib, le Dr Domique Dupagne, votre histoire de taux de couverture vaccinale n’y change rien ... la liberté vaccinale n’est pas le problème, l’obligation l’est pour de nombreuses raisons


                              • 3 votes
                                matthieul 1er juillet 2017 13:35

                                @guepe Les vaccinateurs n’ont aucun argument. C’est pour ça qu’ils attaquent ad hominem.


                              • vote
                                Garibaldi2 1er juillet 2017 16:51

                                @njama

                                Je ne vous ai pas attendu pour être au courant de cet accident industriel qui ne concernait qu’un seul laboratoire, ce n’est pas le vaccin en lui-même qui était en cause. Auriez-vous le même raisonnement si des malades étaient morts à cause d’un lot de pénicilline contaminé accidentellement par de la strychnine ?

                                La disparition de la polio aux USA à la suite de la campagne massive de vaccination a été une réalité, idem en France. Mais sans doute allez-vous m’expliquer que c’est le hasard ?




                              • 3 votes
                                njama njama 1er juillet 2017 20:19

                                @Garibaldi2

                                L’argument du "lot contaminé" devient un marronnier de la propagande des labos, histoire de nous dire que c’est juste un dysfonctionnement industriel qui ne remet pas en cause le vaccin lui-même, ses composants ni son fabricant.

                                En bidouillant les données on arrive aussi à de très bons résultats ...

                                Les vaccins ont-ils vraiment éradiqué la polio ?
                                Dr Suzanne Humphries, MD., néphrologue, 26 juin 2016

                                A l’insu de la plupart des médecins, l’histoire de la polio a impliqué une refonte massive des services de santé publique, à une époque où, une souche mortelle du virus de la polio avait infecté les vaccins Salk et paralysé des centaines d’enfants, ainsi que leurs contacts. Il s’agissait des vaccins qui étaient soi-disant responsables de la baisse des cas de poliomyélite entre 1955 et 1961 ! Mais il y a une raison plus sinistre pour expliquer le « déclin » des cas de poliomyélite au cours de ces années. En 1955, on inventa une redéfinition très créative des infections à poliovirus pour « camoufler » le fait que, dans de nombreux cas de « polio » paralytique, aucun virus de la polio n’était détectable (Traduction littérale : « qu’il n’y avait pas le moindre virus de la polio dans leurs systèmes ») Alors que ce stratagème protégeait la réputation du vaccin Salk, il brouillait du même coup énormément les cartes de toute cette histoire.

                                Même pendant les épidémies de pointe, l’infection unifactorielle par le virus de la polio entraînant une paralysie à long terme était une maladie de très faible incidence [2] qui fut faussement représentée par les campagnes publicitaires de Basil O’Connor comme une grande cause d’invalidité omniprésente. Au même moment où Basil O’Connor utilisait 45 millions de dollars pour financer le développement du vaccin Salk, les scientifiques ont commencé à réaliser que d’autres virus comme le Coxsackie, l’Echo et des entérovirus pouvaient aussi provoquer les symptômes de la polio. Ces scientifiques ont également discuté du fait que le plomb, l’arsenic, le DDT et autres neurotoxines couramment utilisées pouvaient, de manière identique, imiter les lésions de la poliomyélite. Pendant les grandes épidémies de polio aux Etats-Unis, la pathologie appelée « polio » a été renversée par des médecins alternatifs qui obtenaient de grands succès en utilisant les procédures de désintoxication disponibles à l’époque – mais ils furent finalement et catégoriquement ignorés.[3]

                                Maintenant, il est admis dans la littérature médicale que d’autres virus peuvent causer la polio, bien que l’homme de la rue n’en soit pas nécessairement informé.


                              • vote
                                Garibaldi2 2 juillet 2017 03:40

                                @njama

                                Les délires de Suzanne Humphries sur le vaccin contre la rougeole (la rubéole et les oreillons) démontés de la belle façon sur ce site :

                                https://lc.cx/qfyz


                              • 3 votes
                                matthieul 1er juillet 2017 06:02

                                @Garybaldi 2 http://initiativecitoyenne.be/2016/10/les-vaccins-ont-ils-vraiment-eradique-la-polio.html Il faut faire des études avant d’émettre des avis



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès