• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Les commentaires de Ægidius REX



  • 7 votes
    Ægidius REX 16 janvier 2010 19:20

    Pourquoi le mot « de souche » ne vous convient-il pas ?

    L’invention du mot « souchien », sur la base d’un jeu de mot (sous-chien), n’est pas très heureux, car en réalité, eux aussi sont des souchiens en tant que « Maghrébins de souche » ou « Africains de souche ».

    Seulement ils sont souchiens de pays arriérés, et c’est cela qui crée leur complexe. Et c’est pour cette raison qu’ils immigrent en France.

    Pourquoi voulez-vous que les autochtones fassent des efforts ? Ils n’ont aucun effort à faire, ils sont chez eux, ça s’arrête là.

    Vous voyez bien vous-même que nous n’avons aucun problème avec les Asiatiques.

    Vous aurez beau dire qu’ils sont français comme les autochtones, je vous rétorquerai qu’ils ne le sont que par un tour de passe-passe administratif arbitraire auquel le peuple autochtone n’a jamais donné son aval.

    En gros, on va nous proposer une « paix larvée » mais le peuple finira par préférer la guerre ouverte pour pouvoir se défendre.

    Bien à vous.



  • 3 votes
    Ægidius REX 13 janvier 2010 11:02

    On écrit en bon français « ne fût-ce », il s’agit du subjonctif imparfait à la troisième personne du singulier lié au pronom « ce », lequel se lie avec toutes les formes par exemple « est-ce », « sera-ca », « était-ce » et ainsi de duite.
    Au pluriel on a « ne fussent-ce », qui est rare mais correct.
    Bien à vous.



  • 1 vote
    Ægidius REX 12 janvier 2010 08:58

    Les « chances pour la France » comprendront-elles un jour qu’on ne peut pas tutoyer d’emblée les individus ?

    On le vouvoie mais il répond par le tutoiement qui sent bon la racaille.

    C’est terrible ce manque d’éducation qui les caractérise !

    Bien à vous.



  • 7 votes
    Ægidius REX 27 décembre 2009 09:19

    Ça n’a aucun rapport : que la France respecte les us locaux quand elle est en Algérie, c’est normal, mais ces mêmes us n’ont pas à être importés en France dans la mesure où ils sont contraires aux valeurs occidentales.

    Comme d’habitude on noie le poisson en comparant ce qui n’est pas comparable.

    Bien à vous



  • 5 votes
    Ægidius REX 24 décembre 2009 12:09

    Tous ces apparatchiks ne cherchent qu’à ménager la chèvre et le choux, c’est le prix à payer quand sa seule obsession, c’est d’être calife à la place du calife.

    L’idée donc de dire que la France a des racines chrétiennes ne lui vient pas car alors il se prive d’une bonne partie de l’électorat.

    Dans la démocratie d’Athènes au siècle de Périclès, les métèques n’avaient pas le droit de vote, n’étaient pas éligibles, et leur plaintes n’étaient pas recevables, étant donné que s’ils n’étaient pas contents, ils n’avaient qu’à foutre le camp.

    À partir du moment où l’on donne les droits civiques à des extracontinentaux d’origine, les apparatchiks se laissent acheter par eux, notamment du fait de leur nombre croissant car ce sont des clients à qui ils vendent la France, ce qui fait qu’ils peuvent éventuellement dire en catimini ce qu’ils pensent mais se rétractent immédiatement en public.

    Quelle aberration de donner les droits civiques à des ennemis potentiels !

    C’est l’équivalent de donner à boire à ceux qui vous pissent dessus.

    Bien à vous.



  • 21 votes
    Ægidius REX 23 décembre 2009 20:36

    Toute personne payée est par définition achetée : elle n’a aucune liberté de parole.

    Tous les journalistes sont des prostitués de l’intellect, toux ceux qui sont payés à la télévision de même, dès que vous parlez, vous perdez votre emploi, vous êtes traînés devant les tribunaux, vous perdez tout.

    Et idem pour ceux qui touchent des subventions des associations, en échange de ce paiement, on leur demande d’avoir des postures, on essaie de faire croire qu’ils parlent alors qu’ils ne font que dire ce qu’on leur demande de dire.

    C’est la raison pour laquelle on n’invite jamais à la télévision quelqu’un qui n’a rien à perdre, il faut au moins qu’il ait un emploi avec le sous-entendu que s’il ouvre sa gueule, son emploi, il le perdra et ils sera traîné au tribunal.

    J’en infère donc que toute personne qui a un salaire est une pute.

    Bien à vous.



  • 6 votes
    Ægidius REX 23 décembre 2009 17:00

    Ils ne veulent pas admettre les racines chrétiennes de la France !

    Et c’est toujours ceux qui sont français administrativement par un tour de passe-passe qui se mettent à hurler.

    Le réveil va être douloureux quand on va remettre les pendules à l’heure.

    Bien à vous.



  • 0 vote
    Ægidius REX 8 décembre 2009 11:02

    Si la question fait si peur, c’est bien qu’elle est pertinente.

    Il ne s’agit pas de stigmatiser les musulmans, il s’agit de stigmatiser ceux dont les revendications sont de plus en plus contraignantes et font de plus en plus reculer la République, d’abandon et abandon, ceux qui nourrissent majoritairement les faits divers, bref les contrevenants systématiques.

    Or, il se trouve que les contrevenants systématiques sont les musulmans mais nous n’y pouvons, si c’avaient été les Asiatiques, nous eussions stigmatisé les Asiatiques.

    Il se trouve qu’accorder le droit du sol a des extracontinentaux d’origine revient à donner des droits sans les devoirs qui vont avec.

    Conclusion : cette communauté, excédée de se savoir immigrée et ne voulant plus assumer cet état d’immigrée d’origine, finit par renverser le problème et dire « chez toi c’est chez moi ».

    http://www.fdesouche.com/articles/86184

    En gros, « je n’ai pas à m’intégrer puisque je suis français », voilà cette aberration que donne le droit du sol à des extracontinentaux d’origine pour éradiquer le fait qu’ils sont immigrés d’origine.

    Ce débat n’est autre qu’une critique officielle du droit du sol : aberration de donner la nationalité française aux extracontinentaux d’origine pour seule cause de naissance sur le sol français, sans efforts circonstanciés de francité, aberration d’accorder le droit du sol aux extracontinentaux d’origine qui, eux, pratiquent le droit du sang car cela revient à leur donner la double nationalité.

    Bien à vous.



  • 0 vote
    Ægidius REX 6 décembre 2009 07:03

    On découvre que ce débat sur l’identité chercherait à exclure !

    Bien sûr, qu’il cherche à exclure, identité a la même racine qu’identique, il s’agit donc bien d’exclure ceux qui ne sont pas identiques.

    Au nom de quoi est-ce mal d’exclure ceux qui ne sont pas identiques ?

    On comprend le procédé argumentatif : vous n’avez pas le droit d’exclure.

    J’affirme le contraire : j’ai le droit d’exclure de l’identité ceux qui ne sont pas identiques, ceux qui ne correspondent pas eux règles qui sont les nôtres.

    Dans la démocratie d’Athènes au siècle de Périclès, les métèques étaient exclus de la citoyenneté : ils n’avaient le droit de vote, ils n’étaient pas éligibles, leurs plaintes n’étaient pas recevables. Et c’est logique : au nom de quoi des métèques même nombreux ont-ils à décider de la politique pour les autochtones ?

    Le procédé consiste à employer un mot et de vous l’interdire sans autre forme de procès, sans autre argument que ça : vous n’avez pas le droit !

    Et de fait, ceux qui se gaussent de cet argument s’arrêtent là : la messe est dite !

    La réponse est que vous êtes parfaitement légitimés à employer ce mot.

    Bien à vous.



  • 9 votes
    Ægidius REX 5 décembre 2009 19:16

    Il faut effectivement inlassablement répéter que la laïcité signifie que la religion ne concerne que l’espace privé.

    il en résulte qu’en principe aucun signe religieux, ni juif ni musulman, puisque ce sont les deux principaux contrevenants, ni voile ni burka ni kippa ni rien, aucun signe religieux ne devrait être visible dans l’espace public.

    Que ce signe soit religieux ou anti-religieux : il serait également insupportable qu’un athée porte un T-shirt sur lequel serait inscrit « je suis athée et je vous emmerde », ce T-shirt serait aussi insupportable que ne le sont les kippas, les voiles, et autres déguisements destinés à informer au public de votre religion, et par là, procéder à un prosélytisme incessant.

    Tous ces signes visibles dans l’espace public sont contraires à la laïcité, il faudrait les interdire purement et simplement.

    Car « vivre sa religion », pour employer une expression qui revient souvent, n’a rien à voir avec « emmerder l’ensemble du public en voulant à toutes forces lui faire connaître votre orientation religieuse » dont il se contrefout royalement, soit dit en passant.

    Bien à vous.



  • 11 votes
    Ægidius REX 5 décembre 2009 11:57

    On passe son temps à essayer de faire dire à ce Monsieur ce qu’il ne dit pas.

    Mais il est calme, il parle posément, et dément toute contradiction.

    C’est probablement une arnaque monumentale destinée non seulement à surveiller nos mouvements mais aussi à nous taxer pour faire payer aux citoyens par de nouveaux impôts, les dettes des banques qui on créé la crise :

    http://www.dailymotion.com/video/xb73sa_arnaque-taxe-carbone-jovanovic-arna_news

    Bien à vous



  • 5 votes
    Ægidius REX 5 décembre 2009 11:51

    « Il aspire à être français tout simplement » entends-je.

    Quelle connerie !

    Si on décrétait le droit du poulailler qui ferait qu’un lapin qui naîtrait dans un poulailler serait un coq, nous en serions au même point, à savoir que certains « coqs », qui ressembleraient grosso modo à des lapins, eu égard au droit du poulailler, et auraient manifestement des us de lapins, se plaindraient de ne pas être considérés comme « des coqs, tout simplement ».

    Voilà où mène le droit du sol, à des contradictions aberrantes de ce genre.

    Si vous êtes assez cons pour accepter une nationalité qui n’est pas la vôtre et ne peut pas l’être, même si on vous dit qu’elle l’est selon la très inefficace méthode Coué, prenez-en à vous-même.

    Moi, si l’on vient me dire que je suis chinois et qu’on me le prouve à A+B, papiers à l’appui, celui qui me dit ça, je lui explose de rire à la gueule.

    Et dussé-je en soutirer des avantages subséquents, la réponse est non.

    Tout simplement parce que je suis en bonne santé mentale.

    Bien à vous.



  • 4 votes
    Ægidius REX 5 décembre 2009 10:49

    Merci pour ces liens, c’est énorme !

    À faire circuler !

    Bien à vous



  • 17 votes
    Ægidius REX 4 décembre 2009 20:55

    Nier que ce débat a un rapport immédiat avec l’immigration n’a évidemment aucun sens puisque, ce qui pose problème, c’est essentiellement l’immigration extracontinentale musulmane.

    En effet, donner la nationalité française à des extracontinentaux d’origine pour seule cause de naissance sur le sol français, sans efforts circonstanciés de francité, revient à donner des droits sans les devoirs qui vont avec : c’est là où le bât blesse.

    Il est vain de vouloir nier cette évidence, c’est ce hiatus entre les droits et les devoirs de la part des extracontinentaux d’origine de confession musulmane qui pose problème.

    Car sans immigration extracontinentale, jamais ce débat n’eût pu être envisagé.

    La gauche est complètement à côté de ses pompes en niant cette évidence.

    Sans compter que les pays musulmans pratiquent, de leur côté, le droit du sang : il est totalement aberrant d’accorder le droit du sol à des individus qui pratiquent le droit du sang, car c’est l’équivalent de leur donner la double nationalité.

    Sans compter également que les pays musulmans n’ont pas le droit à l’apostasie sous peine de mort : c’est une aberration totale d’avoir accueillis en masse des individus qui n’ont pas le droit à l’apostasie sous peine de mort.

    Bien à vous.



  • 11 votes
    Ægidius REX 3 décembre 2009 14:23

    Je suis démocrate absolu, vox populi, vox Dei.

    Il n’y a pas lieu de refaire un referendum, quelques mois après, sur une même question, sous prétexte que la réponse n’est pas celle qu’attendait nos élites autoproclamées.

    Je veux bien reposer la question une ou deux décennies après, si le vent tourne autrement, mais certainement pas quelques mois après.

    Si je créais une société, l’homme politique serait interdit, tout passerait par referendum direct, et la loi serait ainsi démocratique.

    Il y aurait des orateurs qui pourraient s’exprimer sur tel ou tel point pour convaincre le peuple mais la décision populaire serait appliquée à la lettre.

    Tout est fait pour employer des mots qui endorment, comme démocratie, alors qu’il n’y a rien de démocratique : des personnes sont élues, et elles peuvent retourner leur veste quand elles veulent, insultant leur électorat.

    Bien à vous.



  • 0 vote
    Ægidius REX 3 décembre 2009 13:36

    Chirac a donné sa version des faits :

    http://www.youtube.com/watch?v=8S_FQS3sWoo

    Bien à vous



  • 0 vote
    Ægidius REX 3 décembre 2009 13:26

    Gardez-votre tutoiement qui sent bon la racaille pour vous.

    Je ne fais qu’émettre une idée car il y a beaucoup de mystères autour de la mise en place de ces explosifs.

    Voyez-vous, moi, je ne vous insulte pas, je ne vous tutoie pas, les internautes apprécieront.

    C’est la racaille qui tutoie, c’est à cela qu’on la reconnaît, vous parlez donc de vous-même, c’est la loi de ceux qui insultent en vertu du proverbe inusable "c’est celui qui dit qui y est".

    Bien à vous.



  • 8 votes
    Ægidius REX 3 décembre 2009 13:21

    Il est logique de « taper » sur les contrevenants systématiques.

    Entendez-vous parlez des Asiatiques ?

    Le problème vient essentiellement des Afro-Maghrébins qui sont majoritairement musulmans et prétendent imposer leur foi et leurs lois en Europe.

    Donc elle ne tape pas sur les musulmans, elle tape sur les contrevenants systématiques, lesquels sont effectivement musulmans mais c’est un hasard : si les Asiatiques avaient été les contrevenants systématiques, elle eût tapé sur les Asiatiques.

    Bien à vous.



  • 8 votes
    Ægidius REX 3 décembre 2009 10:58

    J’appelle « élites autoproclamées » toute la classe politique, de gauche comme de droite, qui veut absolument supprimer au peuple le droit de s’autodéterminer, qui veut penser à sa place et lui impose des idées dont il ne veut pas.

    La vraie démocratie doit être directe, elle ne doit pas passer par des hommes politiques puisque c’est tout ou rien : si un homme politique a cinq idées distinctes, je ne peux pas en choisir une seule, c’est tout ou rien.

    Mais la racaille est avide de salaires juteux, c’est pour qu’elle fait ce métier.

    Là, on a affaire à une démocratie directe basée sur une idée : la racaille politicienne devient folle car d’habitude, il faut attendre des décennies avant qu’une idée émerge : et fait, si sur cinq idées d’un homme politique, une seule est bonne du point de vue du peuple, il faudra attendre des décennies avant qu’elle émerge, temps qu’il faudra au peuple pour sacrifier les idées dont il ne veut pas et essayer de faire émerger celle de son choix.

    La démocratie directe devrait passer par de fréquents referenda populaires et s’y tenir.

    Bien à vous.



  • 0 vote
    Ægidius REX 3 décembre 2009 09:11

    Mon hypothèse, c’est que la destruction des bâtiments a été programmée dès sa construction, ce pourquoi les explosifs s’y trouvaient dès l’origine.

    Car effectivement, il est impensable de poser une telle quantité d’explosifs sans que cela ne se voie clairement ou provoque des suspicions.

    Alors que ça peut se faire discrètement à la construction, très longtemps après les mémoires ne peuvent plus fonctionner.

    En tout cas, il y a eu des explosifs d’après de nombreux témoignages, il faudra bien éclaircir le point de savoir comment ils ont pu être mis aussi discrètement ?

    D’où mon idée qu’ils y étaient dès l’origine.

    Bien à vous.