• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Les commentaires de Mr.Knout



  • 3 votes
    Mr.Knout Mr.Knout 8 mai 00:36

    @yoananda2

    Oui, pour toutes douleurs chroniques ou post trauma, PerduePharma a encouragé la prescription alors que c’est une molécule pour patient en phase terminale, ultra addictive, plus puissante que l’héroïne et développée après la fin du brevet de l’antidouleurs précédent, dejà tres costaud. Une fois accro, même la douleur disparue, les patients deviennent des toxicos lambda.

    Apres faut toujours faire le tri c’est sur, "l’oxy" à bonne réputation chez les toxicos nord américains, les séries américaines ont fait un gros focus dessus depuis quelques temps, en insistant bien sur le coté "c’est des toxicomanes/loosers/c’est de leurs fautes", ah hollywood cette machine à vendre du .....
    Mais les toxicos ont beau apprécier cette merde ça n’explique pas l’explosion de toxicomanies au opioïde, qualifier d’épidémie par les autorités sanitaires, sur le continent nord américains. Et la propagation s’étend maintenant au pays de l’est europeens, entres autres. Malgré la condamnation PerduePharma continue de faire des chiffres records....
     
    Le genre d’affaire qui m’a fait rajouter la santé dans les domaines régaliens sous un de tes propos il y a peu.



  • vote
    Mr.Knout Mr.Knout 6 mai 11:01

    Sinon plus sérieusement, vous savez tout ces bouquins c’est plus des compilations de leurs articles que des romans, les médecins c’est comme les vétérinaires ou les agents immobiliers, la vocation c’est l’argent et quand ils ont encore un peu trop de scrupules pour encaisser le chèque de big pharma ils écrivent des bouquins.



  • vote
    Mr.Knout Mr.Knout 6 mai 10:58

    @Sentero

    Non c’est faux y avait pas de smiley...pfff les boomers. smiley



  • vote
    Mr.Knout Mr.Knout 6 mai 00:40

    @Sentero

    c’était de l’humour...



  • 6 votes
    Mr.Knout Mr.Knout 5 mai 18:04

    @Sentero

    Si vous ne voulez qu’un livre je vous conseil la bible.... smiley



  • vote
    Mr.Knout Mr.Knout 5 mai 17:48

    @yoananda2

    "...il ne devrait pas fourrer son gros nez de Vogon partout."

    Je rajouterais la santé ce qui inclut les normes sanitaires. Non parce qu’au pays de oui oui on peux faire confiance aux industriels pour ne pas empoisonner les gens pour des intérêts courtermistes mais dans le monde réel je suis moins sur, et en finalité les dégâts sont payés par la collectivité. si dans beaucoup de domaine l’absence de l’intervention de l’état montre des signes flagrant de meilleurs gestion, de progrès bénéfique pour l’ensemble de la collectivité, je suis plus sceptique sur la santé. Bon là on est dans le bâtard, ce qui est le pire je crois.

    "Moi perso, les inégalités ça m’en touche une sans faire bouger l’autre, TANT QUE y a un minimum pour tout le monde"

    J’aime pas ce termes d’inégalité, je l’utilise par confort. Le creusement des inégalité sociale est le symptôme d’un mal plus profond et compromet l’avenir d’une communauté au profit d’une minorité vivant la plupart du temps hors de cette communauté. Que quelques familles voient leurs patrimoines décupler sur une période où la majorité de la population vie l’austérité c’est qu’il y a un problème. Nous ne sommes pas égaux mais l’état doit justement palier à cette vérité inébranlable pour maintenir la paix sociale, essentiel à tout ses membres. Je n’imagine même pas l’état de la France sans redistribution, et c’est la classe productive qui en vivrait le plus les conséquences négatives comme aux USA.
    Par contre remettre en question les modalités de redistribution est plus qu’essentiel.

    "Quand au socialisme, j’ai dit en substance que pour moi, ça n’a de sens qu’au sein d’un peuple, c’est à dire de gens qui estiment avoir des origines et un destin commun."
    Point de solidarité sans identité commune, c’est ce qui m’a valu l’exclusion d’un cercle socialiste. Apres où placer le curseur de cette identité on en a déjà débattu et le consensus n’est pas à l’ordre du jour.

    Libéralisme ou socialisme... je trouve les humains encore trop simiesque pour l’un comme pour l’autre mais parfois, dans des réflexions sans contraintes je me dit que le deuxième entièrement appliqué serait le meilleur moyen, et j’y vois même sa finalité, d’atteindre l’idéal du premier.



  • 6 votes
    Mr.Knout Mr.Knout 5 mai 15:29

    @sls0

    Vous n’avez meme pas passé le titre, meme pas lu le sous titre où on peut lire ; "..et s’inquiète de plusieurs scénarios catastrophe." vous etes un clown.



  • 3 votes
    Mr.Knout Mr.Knout 5 mai 15:24

    @Conférençovore

    Karl Zero doit faire vivre un magazine dans une période dure pour la presse papier, il ne va pas révéler ce qui pourrait faire vendre son papier, sachant que ça va se retrouver sur YouTube en moins de deux seconde. C’est logique non ? Vous à êtes, à l’instar de nous tous, un peu trop biberonné au gratuit et à l’instantané.



  • 4 votes
    Mr.Knout Mr.Knout 5 mai 15:21

    @sls0

    votre mauvaise foi est stratosphérique mais bon je commence à avoir l’habitude.
    Karl zero évoque l’affaire des 195 disparus pour soutenir son propos sur les blocages dans certaines affaires pendant moins d’une minute sur une video de 18 minutes où est présenté des éléments sur des affaires de pedo-criminalité et pour vous cette minute sur dix huit devrais changer le titre ? Vous êtes un clown.



  • vote
    Mr.Knout Mr.Knout 5 mai 13:51

    @yoananda2

    Je n’ai jamais dit que l’état français était libéral, pour moi aucun état ne l’est à 100% et c’est bien la le problème. C’est du libéralisme à la carte. Je suis plutôt socialiste (entend bien socialiste pas social démocrate) mais je ne suis pas si réfractaire que ça aux idées du libéralisme, je pense juste que le libéralisme, à l’instar de ma propre orientation, pèche par manque de réalisme sur la situation qui doit prédominer avant son instauration.
    Ton discours ne me dérange pas, je mettrais néanmoins des nuances entre les PME, les professions libérales et les mastodontes du CAC 40 , la banque. L’assistanat (c’est une réponse vulgaire aux discours vulgaires sur les assistés) aux entreprises n’est pas un problème si il encourage l’investissement mais à un certain niveau il encourage les dividendes à une échelle qui n’est pas justifiée, et c’est un gros problème qui amène des décisions courtermistes et stratégiquement catastrophiques pour l’economie.

    Sur le dernier paragraphe c’est une autre question, sur 100 entrepreneurs qui rechignent à payer l’impot combien le font par intelligence et combien par interet personnel ? Je connais des entrepreneurs qui ne rechignent pas à l’impôt, qui pensent même qu’il devrait en payer plus et qui ne remettent en question que l’usage de cet argent, voyant un intérêt à longs termes dans l’investissement publique dans les infrastructures et la formations. C’est très différent de celui qui ne rechigne à l’impôt que pour une deuxième voiture de luxe.



  • vote
    Mr.Knout Mr.Knout 5 mai 13:23

    @chantecler

    Quel argument idiot, comparer un combattant avec une fillette de 3/4ans devant le cadavre de sa mere... Reporter de guerre c’est un métier et oui il y a de nombreux reporter de guerre qui ont fini par poser la camera pour venir en aide à un blessé
    Alerter ? La bonne blague. C’est gens là sont reporter ? Non ce sont des citoyens lambda qui filme longuement une fillette en détresse alors que les premières secondes suffisent à illustrer le propos, d’ailleurs le reporter auteur du documentaire lui, à juste titre, ne met qu’une partie de cette séquence ? Pensez vous sincèrement que les gens filment un cadavre au bord d’une route pour alerter l’opinion sur la sécurité routière ?
    Dans là même situation votre réflexe est il d’alerter l’opinion ou de secourir un enfant en détresse ?





  • 9 votes
    Mr.Knout Mr.Knout 5 mai 11:57

    @sls0

    Et l’OMS qui prévoyait une catastrophe c’est aussi des charlatans du coup ?



  • 12 votes
    Mr.Knout Mr.Knout 5 mai 11:37

    @sls0

    Nulle part il ne fait mention d’enfants mais de 195 disparus mais comme à votre habitude vous vous précipitez avec vos petits chiffres de boutiquier.

    https://www.ladepeche.fr/article/2016/04/07/2319798-le-combat-de-stop-a-l-oubli-pour-195-disparus.html



  • 1 vote
    Mr.Knout Mr.Knout 5 mai 11:14

    @albert123

    "le problème avec les chiffres.." c’est qu’on leur fait dire ce qu’on veut entendre, surtout quand ils sont faux. 

    Pourquoi ne pas mettre en lumière la part du PIB dans le publique avec le taux de dégradation des infrastructures ? L’explosion des inégalités ?

    Parlons santé, votre chiffre déjà est faux, le taux de personnel non médical dans les hôpitaux selon l’OCDE est d’un peu plus de 33% en France contre 26% en Allemagne et 47% aux USA. Mais la comparaison est inutile étant donné que certains pays, dans leurs calculs, ne comptabilisent que les personnels administratif quand d’autres y incluent les personnels techniques (ménage, entretien,etc..).

    Résultat médiocre ? Les USA dépensent 17% de leurs PIB contre 11.5% (9% part publique)pour la France, 9% pour le royaume uni et 11.3% (8.7% part publique) pour l’Allemagne, notez la faible différence entre les deux rives du Rhin. Dans la dernière étude publié dans le Lancet sur la qualité de soin et l’accès aux soins la France est 15eme, l’Allemagne 20eme, le royaume uni 30eme et les USA 35eme...

    Bref je vais pas vous faire un exposé, oui l’état est un peu trop puissant en France mais un grande partie de cette gabegie est orienté vers l’assistanat des entreprises privées alors que la participation de celles ci à l’effort publique est en constante baisse. Je n’ai rien contre le libéralisme mais les pays cités ne sont pas libéraux, pour moi un état aux dépenses militaire astronomique dans le but de défendre les intérêts des entreprises privées dans le monde n’est pas un état libéral.



  • 3 votes
    Mr.Knout Mr.Knout 4 mai 23:04

    Je sais pas ce qui est le plus affligeant l’épidémie de toxicomanies aux opioïdes ou l’épidémie de smartphone qui fait qu’on trouve tout à fait normal de filmer une fillette en grande détresse à coté du corps inanimé de sa mère plutôt que de la prendre en charge ou ce petit garçon dans la voiture..... 



  • 3 votes
    Mr.Knout Mr.Knout 4 mai 17:23

    "Une étude réalisée en 2011 pour révéler d’éventuels conflits d’intérêts dans les études sous-jacentes utilisées pour les méta-analyses médicales a examiné 29 méta-analyses et a constaté que les conflits d’intérêts dans les études sous-jacentes aux méta-analyses étaient rarement révélés. Parmi les 29 méta-analyses, 11 proviennent de revues de médecine générale, 15 de revues de médecine spécialisée et 3 de la Cochrane Database of Systematic Reviews. Les 29 méta-analyses ont examiné un total de 509 essais contrôlés randomisés (ECR). Parmi ceux-ci, 318 ECR ont fait état de sources de financement, dont 219 (69 %) financées par l’industrie. 132 des 509 ECR ont fait état de conflits d’intérêts entre les auteurs, 91 études (69 %) révélant des liens financiers de l’industrie avec un ou plusieurs auteurs. Ces informations étaient cependant rarement reflétées dans les méta-analyses. Seuls deux (7 %) ont fait état de sources de financement d’ECR et aucun n’a fait état de liens entre les auteurs d’ECR et l’industrie. Les auteurs ont conclu que « sans reconnaissance des informations sur les pays d’origine en raison du financement de l’industrie ou des liens financiers entre l’industrie et l’auteur des ECR inclus dans les méta-analyses, la compréhension et l’évaluation par les lecteurs des preuves issues de la méta-analyse peuvent être compromises »"



  • 4 votes
    Mr.Knout Mr.Knout 4 mai 17:16

    Et revoilà le catéchisme big pharma bien recité par des zozos qui se sentent plus "scientifique" que le pigeon lambda alors qu’ils ne sont que de stupides perroquets. On a fait sans jusqu’au milieux du XXeme siecle, On a systématisé le procédé sous l’impulsion des industriels afin de verouillé à leurs profit la recherche pharmaceutique il y a peine 30ans. Comme si avant les progrès médicaux étaient impossibles.

    -Un essai contrôlé randomisé n’est éthiquement acceptable que si les meilleures connaissances actuelles ne permettent pas de dire avec suffisamment de certitude quelle stratégie thérapeutique est a priori la meilleure
    -S’il devient évident que les participants du groupe de contrôle ont moins de chance, il est éthiquement discutable de lancer ou de continuer un ECR

    -Les ECR posent une question bien précise et y répondent en étudiant une ou quelques variables. Ils reflètent rarement l’histoire complète d’une situation médicale comme peuvent le faire des rapports de cas cliniques.
    -procédures de l’étude (un ECR peut nécessiter des procédures diagnostiques ou un suivi intensif qui peuvent être difficiles à appliquer dans le monde réel)

    -Un ECR ne peut durer trop longtemps, ce serait trop coûteux. Un effet indésirable qui n’apparaîtrait qu’avec 10 ans de recul ou plus ne sera dès lors pas connu au moment où les chercheurs tirent leurs conclusions. Un tel effet sera mieux pris en compte par des études observationnelles qui pourront être conduites sur une longue période après commercialisation d’un nouveau médicament
    -Les ECR sont très longs à mettre en place, à mener et à analyser. Ils sont le plus souvent pas ou peu flexibles. Ils ne permettent généralement pas de valider en temps utile des traitements efficaces dans le cadre d’une épidémie ponctuelle

    Et j’en passe de nombreux inconvenients

    Mais le plus important :

    -Du fait de leur coût et leur financement par l’industrie, les ECR de médicaments font peu de place au repositionnement de molécules bon marché potentiellement efficaces mais tombées dans le domaine public



  • vote
    Mr.Knout Mr.Knout 3 mai 17:55

    Désolé pour toutes les fautes, je suis sur le téléphone, pas idéal pour les romans :D
    Il faut évidement lire grand mère et non grand même.

    Je comprend pas qu’il n’y est pas de bouton "editer" sur ce site. 



  • 8 votes
    Mr.Knout Mr.Knout 3 mai 17:51

    @yoananda2

    "Sinon, la délinquance liée aux conditions sociales, c’est un mythe de la gogche. Oui, ça peut jouer, mais non, ce n’est pas le seul facteur"

    C’est ce qui, des mon adolescence, m’a écarté de la gaucherie, très insultant quand on vient des classes populaires de voir des petits bourges vous dire que le mec qui pourris la vie du quartier c’est pas sa faute, c’est la misère... Bon après la droiterie qui regarde obstinément la culture d’origine au lieu de la culture dominante c’est pas non plus du QI à 3 chiffres.......