• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Les commentaires de Guit’z



  • 7 votes
    Guit’z 3 octobre 2019 08:31

    Ces gens-là ne parlent que d’eux-mêmes. A l’évidence cette dame se fiche pas mal de l’avis des intellectuels d’Afrique au sujet de l’émigration massive des forces vives du continent vers l’Europe soit une catastrophe absolue non seulement pour "nous" mais aussi pour "eux". L’Afrique manque de bras pour nourrir presque son milliard et demi de bouches... et cette mouche du coche humanitaire se propose d’augmenter les flux de travailleurs vers l’étranger. Le sympathique Kemi Seba explique très bien cette catastrophe ; ajoutant que ladite "immigration choisie" de Sarkozy achève de ruiner l’avenir du continent en lui soustrayant ses rares cerveaux.

    Cette brave dame illustre le délire de la gôôôche depuis qu’elle a renoncé à combattre sérieusement le capitalisme et qu’il ne reste plus à sa libido philanthropique désœuvrée qu’à emboucher les trompettes de la société ouverte de Soros c’est-à-dire du cosmopolitisme marchand. La gôôôche, stade suprême du capitalisme.



  • 2 votes
    Guit’z 29 septembre 2019 10:16

    Excellente idée, tout ce qui se propose de nuire aux médias officiels ne pouvant qu’être ardemment soutenu.

    Cela étant, tous les usagers d’un tel contre-média étant déjà des "convaincus" hypercritiques, la difficulté sera et je sais de quoi je parle au regard de mon entourage d’attirer sur ce site d’info sur la désinfo la lectrice BCBG du Figaro, qui croit dur comme fer que le quotidien auquel elle a délégué le soin de penser à sa place lui veut du bien, ou le bobo lecteur du monde, ou le gôôôchiste lecteur lui de Libé.

    Les Médias continuent de jouir d’un crédit hélas important, et je pense n’être pas seul ici à mesurer combien c’est pas de la tarte de désintoxiquer, par exemple, son frangin de BFM, quand celui-ci ne doute pas un instant de l’info qu’on lui délivre et au contraire, en apprécie l’excellence...

     smiley



  • vote
    Guit’z 12 septembre 2019 11:15

    @tobor

    "En d’autres termes, vous auriez bien été hacké/fiché à fond sur ce coup-là"

    Tout à fait, tout à fait... C’est drôle, je me faisais justement cette réflexion en rédigeant ma supplique.
    J’ai fini par me dire qu’un jour, peut-être, nous aurions droit à la sécurisation optimale de nos kilo-octets comme vous dites sans devoir subir le fichage flicage qui en est pour lors la contrepartie.
    Je dois être utopiste, au sens où pouvaient l’être ceux qui, après Jésus-Christ, prêchèrent l’abolition de l’esclavage...
    Mais, s’agissant de votre observation... je dois bien reconnaître qu’il y a, de ma part, une contradiction actuelle entre l’aspiration de tous à la confidentialité et le travail des technocrates étatiques ou capitalistes en faveur de la surveillance la plus opaque.
     smiley



  • vote
    Guit’z 11 septembre 2019 17:15

    Oups, j’oubliais...

    fiatluxnet areubâze gmail

    Au cas où.



  • vote
    Guit’z 11 septembre 2019 17:13

    @ tous les contributeurs de ce fil (s’ils repassent malgré la "péremption" du débat, on sait jamais)

    @ Mao Tsé Tong en particulier

    Voilà, rien à voir avec le sujet ; en tous cas pas directement. J’ai lu votre témoignage, relativement à votre surprise, d’avoir vu pirater certains de vos travaux antérieurs par Huawei.

    J’ai un petit souci qui me pourrit vraiment la vie ; enfin je survivrai mais a fait vraiment ch...r. Voici.

    En juin dernier, j’effectuai une croisière depuis la Suède jusqu’à Amsterdam, pour convoyer le bateau d’un pote. Il se trouve que, ayant dû renoncer à franchir la Mer du Nord pour emprunter les canaux du nord de la Hollande (splendide, à propos), à Groningen, à l’occasion d’une manœuvre de bord délicate, mon portable a glissé dans le fond d’un canal. Impossible de le récupérer. Bref.

    Il se trouve que celui-ci contenait 1500 notes (de l’appli éponyme) sur lesquelles j’avais beaucoup bûché cette année. Soit des dizaines de poèmes, d’aphorismes, de réflexions sur divers sujets philosophiques, économiques, esthétiques, spirituels, les récits et journaux intimes de plusieurs voyages effectués depuis mai 2018 (Cuba, pèlerinage de Compostelle, notamment), sans oublier quelques conversations SMS auxquelles je tenais vivement bref, une grosse année de boulot d’écriture, en l’occurrence particulièrement féconde et que je me faisais toute une joie de mettre au propre cet été... Hélas, je n’avais rien sauvegardé, mon modèle de portable Huawei Honor, modèle de 2015 ne permettant pas de connecter directement l’appli Note à une boite gmail.

    Dire que je suis désespéré est un euphémisme auquel seul me contraint la nécessité de persister malgré tout en ce bas-monde...

    Je me suis créé un compte cloud sur la plateforme Huawei, une copine m’ayant assuré que les sauvegardes étaient parfois automatiques. En vain.

    Je me souviens que mon portable proposait deux ou trois autres applis de sauvegarde, et j’avais vaguement essayé d’en effectuer une voici quelques moins maintenant, mais je crois que l’opération avait foiré, je ne sais plus trop.

    Alors voilà @ Mao : compte tenu de votre témoignage assez sidérant, je me demandais s’il n’y aurait pas selon vous quelque espoir de s’adresser à quelque officine ou prestataire susceptible de porter remède à mon malheur...

    La requête, adressée par un pauvre connard aux abois s’adresse bien sûr à toutes les bonnes âmes compétentes... smiley

    Cordialement,



  • 12 votes
    Guit’z 16 août 2019 18:48

    Qu’on soit d’accord ou non avec l’auteur, qu’on croit ou non à l’islamisation de la France, qu’on s’en réjouisse ou pas, la multiplication des délits d’opinion en France est scandaleuse. C’est ainsi que je me réjouis vivement de l’acquittement de Jean Robin comme je suis ulcéré par les condamnations d’Alain Soral et je conçois mal qu’un honnête homme embouche les trompettes de plus en plus dissonantes d’un Pouvoir si manifestement aux abois qu’il morde et lâche la meute. Bon courage à Jean Robin dans la poursuite de son activité éditoriale et un cordial salut breton à nos exotiques compatriotes tahitiens.

     smiley



  • 3 votes
    Guit’z 28 juillet 2019 17:48

    Paix à l’âme de ce très grand journaliste.



  • vote
    Guit’z 28 juillet 2019 17:44

    Cela dit, bien entendu, sans nullement cautionner la politique de plus en plus manifestement totalitaire de Macron et ses maîtres.



  • 3 votes
    Guit’z 28 juillet 2019 17:43

    Sans déconner ? Ce petit con de gôôôche est un descendant du grand Georges Bernanos ? C’est les boules en effet... smiley



  • 2 votes
    Guit’z 2 février 2018 11:41

    "Les Français ne veulent pas admettre qu’ils devront payer la dette abyssale qu’ils ont contractée au cours de ces dernières décennies."

    Hé bé ! c’est typiquement le genre de phrases débiles, qui me font me dire qu’on n’est pas près de s’en sortir...

    La dette est une construction politique délibérée dont nos élus véreux acceptent - avec le pouvoir et ses privilèges -, le processus parfaitement évitable et strictement injustifiable.
    En vérité - et comme le montre la pratique contemporaine de l’émission du crédit privé en quoi consiste aujourd’hui l’essentiel de la création monétaire : la monnaie ça se crée à la demande, ex-nihilo, et ça se détruit par l’impôt afin d’équilibrer création de richesses et masse monétaire. Le crédit bancaire - à quoi s’ajoute désormais l’inépuisable délire du shadow banking - est totalement inutile. Il ne sert à rien. Rien du tout. Rien de rien.
    Toute l’économie mondiale à présent, ne consiste plus à produire des richesses pour satisfaire des besoins (marée noire, pollution, maladies, et même trafic de drogue... sont des points de PIB comme les autres) ; mais afin de poursuivre la spirale purement parasitaire du crédit spéculatif.



  • 2 votes
    Guit’z 30 novembre 2017 15:10

    @ Rounga

    Votre réponse est anthologique...
    Vous rendez-vous compte que par vos propos, vous justifiez à la virgule près les miens ?
    Eh bien ne perdez pas votre temps à considérez ce qui montre à quel point justement vous le perdez à plaider une cause perdue...

    Une dernière chose : lorsque vous évoquez la charge de la preuve, incombant à l’accusation, vous êtes dans le juste : la preuve n’a en rien été faite, concernant AQ ; bien au contraire, un vertigineux faisceau d’indices plaident catégoriquement en faveur d’un concours extérieur à ladite "Base" dans la planification et la mise en œuvre de ces attentats (et vraisemblablement d’un grand nombre de ceux qui ont suivi, de Madrid à Londres et Paris).

    Le croyant, comme en témoigne votre attitude, obtuse et butée face aux faits qui dérangent et idolâtre envers le nabot, c’est vous. Et, je le redis, vos certitudes ne pèsent rien face au déploiement d’intelligence et de rigueur que constituent le vaste mouvement des Truthers, regroupant non seulement des dizaine de milliers de citoyens de par le monde, mais aussi des milliers d’experts (911 Scholars for truth) dans chacune des disciplines concernées par cet évènement.

    Une paille dans votre oreille, vu la poutre que vous avez dans l’œil !

    @ Serge Uleski : votre analyse du parcours de Nabe me parait juste de bout en bout.

    @ Joe Chip : Vos commentaires extrêmement fins sont des plus intéressants.

    @ SimpleSansTête : Votre exquise, charmante et irrésistible personne est pour beaucoup dans l’intérêt que je porte à vos sympathiques vidéos... smiley

    @ Tous : Si quelqu’un a fait l’acquisition de Les Porcs et souhaite le revendre, je suis preneur à un moitié prix (fiatluxnet areubeuz gmail). Contrairement à Rounga, j’aime bien savoir de quoi je parle.



  • 3 votes
    Guit’z 29 novembre 2017 17:10

    @ Rounga :

    Vous prétendez qu’aucune preuve invalidant catégoriquement la VO du 11/9 n’a été produite ; affirmant qu’Al Qaeda en est indiscutablement le coupable.

    Eh bien, réfutez point par point le réquisitoire implacable et infaillible que constitue ce documentaire-là. Réfutez-le, au lieu d’établir le portrait psychologique dudit "conspi". Oui, réfutez donc un peu ce ravageur coup de bazooka dans le palais féerique de l’actu ! - Mais je crains bien que soyez même incapable d’y consacrer les cinq heures d’attention nécessaires ; vous qui prenez au sérieux les palinodies narcotiques et tortillardes de Nabe (cet été j’ai lu Morceaux choisis en entier, pour voir si Nabe supportait la relecture enthousiaste de mes vingt ans ; eh bien c’est fou ce que c’est mauvais, atrocement boursouflé tant c’est intellectuellement léger., eu égard aux grandes prétentions du bonhomme...).

    La Vérité est que vous n’avez ni les couilles de prendre au sérieux ce travail, ni le matos pour répondre in concreto aux dizaines de questions sans réponses qu’il pose, ni la jugeote pour saisir les tenants et aboutissants de cette journée fatidique entre toutes. Vous n’avez rien de sérieux à nous opposer : rien de rien ! Et au passage, vous commencez à nous faire chier, avec vos insultes et vos généralités psy.

    Quand les chasseurs de "conspis" reviendront avec un ouvrage intitulé Graves Erreurs Scientifiques et non pas Les Porcs, on pourra prendre au sérieux la notion de conspirationnisme. En attendant, les seuls porcs que je connaisse, ce sont Nabe et ses ouailles : la cochonnouaille esthétisante !

     smiley



  • 1 vote
    Guit’z 24 juin 2017 13:15

    @ La Mouche du coche :

    Parce que nos politiques sont plus compétents, selon vous ?



  • 9 votes
    Guit’z 24 juin 2017 13:12

    O putain le niveau de crétinisme intergalactique du gars ! Sottise hallucinante ! "Progressisme, humanisme, féminisme... tout ça, tout ça. " Sinon facho : of course !
    Encore un qui a tout avalé sans jeter un œil au dos de la boite... Pas pu tenir plus de 30 secondes.



  • 1 vote
    Guit’z 16 mars 2017 18:41

    @ Heimskringla

    Bonjour,

    Votre petite pique est légitime bien sûr... et je reconnais que le portrait du "ré-informé" - appelons-le le "désenchanté", au sens que Roberto Quaglia donne à ce terme qu’il oppose au "confiant" -, n’est pas toujours très reluisant. De fait il ne prétend pas l’être - car le désenchantement consiste d’abord à mesurer son écrasante faiblesse par rapport à l’illusionnisme démocratique. C’est la douche froide après l’indigestion de paillettes.

    Eh bien, je me sens totalement désenchanté - et contrairement à vous je présume, je me prétends pas un rebelle ; la vie m’a démontré la modestie de mon gabarit. Sans doute aussi parce que j’admets qu’il existe d’authentiques et véritables rebelles : sans doute en êtes-vous un.

    Moi pas. Je sais que je suis d’une témérité limitée face aux coups tordus dans la tronche qui sont le lot quotidien du rebelle, comme je sais que je ne changerai rien ici-bas. D’où, c’est vrai, un complet renoncement de ma part.

    C’est pourquoi j’ai tout quitté, plaqué mon taffe (j’exerçais une profession commerciale dans le domaine financier), quitté l’atroce ville de Paris (quand on a connu San Francisco, Londres et surtout Montréal, Paris n’est qu’un camp retranché bobo) et capitulé en rase campagne où, en attendant le chaos, je travaille à l’édification de ma BAD, parallèlement à un petit job avec beaucoup de vacances et divers projets d’écriture !

    C’est vraiment très modeste, et je prétends que la modestie de presque nous tous ne peut décemment pas prétendre à tellement plus...

     smiley

    Bien cordialement, 



  • vote
    Guit’z 15 mars 2017 21:56

    @Semi Kebab

    Oh que oui je me souviens, amigo !



  • 1 vote
    Guit’z 15 mars 2017 21:40

    PS : par contre, la musique altère considérablement le visionnage...



  • 4 votes
    Guit’z 15 mars 2017 21:39

    @ Simple d’Esprit
    Pessimisme, passivité, solitude... je l’avoue, je me reconnais assez dans votre portrait du "ré-informé". Nous sommes tous dans la Matrice mais certains le savent et d’autres non. Cela dit, on ne remet pas le dentifrice dans le tube : une fois qu’on a pigé certains trucs - le terrorisme, la monnaie et la dette, l’ingénierie sociale, etc. -, il est impossible de rebrousser chemin. D’ailleurs, pour quoi faire ? Est-ce qu’on est vraiment obligé de courir après le bonheur en ce monde toujours plus contrefait et plus absurde ? Je trouve même tout à fait surfait et fallacieux ce marketing perpétuel de l’épanouissement et de la joie, ce militantisme affligeant de l’éclate que nous vendent les médias : la réalité, c’est surmenage pour tous et antidépresseurs pour beaucoup !
    Oui, j’ai beau être à peu près sans espoir, je préfère de loin ma situation présente à l’illusion téléguidée dans laquelle s’agitent la plupart. Mieux : l’idée selon laquelle on ne prédit jamais que sa propre apocalypse intime me parait à la fois débile et dégueulasse : c’est du psychologisme cheap, à l’instar de celui qui plastronne non stop dans la presse féminine ! - Après on n’est certes pas obligé de faire la tronche et je m’efforce de sourire le jour, ne serai-ce que par politesse.
    Sinon, vos vidéo sont très rafraichissantes, et votre naturel y est pour beaucoup :))
    Bien cordialement,



  • 5 votes
    Guit’z 10 mars 2017 19:17

    @ maQiavel :

    Très juste. C’est en tant que patriote abstentionniste depuis 2002 (j’avais voté Chevènement puis Jean-Marie) que je me suis immédiatement senti proche (dès 2007) de l’UPR.

    L’abstentionnisme patriote est-il le premier parti de France ? Vraie question... smiley



  • 6 votes
    Guit’z 10 mars 2017 19:12

    @ Qaspard :

    Tout à fait de votre avis, quant au mouvement d’idées de fond que l’UPR est susceptible d’engrener et même d’imposer de force aux médias - donc à l’Opinion. Ce qui peut également se dire ainsi : Marine est un peu limitée ; Asselineau c’est quand même une autre pointure...

    @ Tous :

    O putain, là je mouille le calfouette ! J’ai 40 ans ; je n’ai connu que la crise et pour la première fois de ma vie j’éprouve - sans doute pas pour cette fois-ci mais pour la prochaine, laquelle sera d’ailleurs notre dernière chance : après, le processus en cours sera totalement ingérable et le système définitivement verrouillé - un espoir positif, d’une autre nature, potentiellement plus révolutionnaire que l’émotion simplement négative et protestataire du "vote anti-" que je pratique depuis le vote Chirac enthousiaste et naïf de mes 18 ans, en 1995.

    J’attends impatiemment de voir Asselineau dans le poste, corriger d’importance les crétins véreux Fillon, Hamon, Macron... M’est avis qu’on va se gondoler comme des baleines !

    Bravo à François Asselineau, merci aux militants, franchement je n’y croyais : c’est le combat des combats, et il ne fait que commencer.

    Alors, pour la première fois de ma vie, je vais écrire cette phrase interdite à ceux de ma génération : Vive la France !

    Bordel de merde : Vive la France !

     smiley