• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Les commentaires de Emile



  • vote
    Emile 13 janvier 2016 15:13

    @yoananda
    Bonjour,

    J’aimerais vous dire : Quand bien même l’utopie ("en aucun lieu", c’est à dire qui potentiellement peut advenir) exposée - de manière partielle, il faut le dire - vous parait être une atopie ("sans lieu", qui ne peut advenir), comment faites-vous pour ne pas cautionner la vente d’arme à l’Arabie Saoudite, ou pour ne pas cautionner les subventions au nucléaire, aux élevage en batterie et à toutes les industries contre lesquel vous pestez ?

    Ces subvantions viennent, notamment, de la TVA et de l’impôt sur le revenu, dés que vous achetez quelque chose ou que vous travaillez dans le cadre des institutions économiques actuelles, vous cautionnez et rendez possible ce système.

    Avant de vous vouloir changer les autres et à fortiori le système, changez vous déjà vous même, essayez de ne plus faire de mal, prenez le chemin de la cohérance.

    Actuellement la seul alternative réelle est non-marchande, c’est dans cette spère que nous avons le plus de marge de maneuvre pour faire émerger une société plus sereine.

     



  • 1 vote
    Emile 21 décembre 2015 15:22

    @Rounga

    C’est pour ça qu’il faut les accueillir dans un environnement suffisament stimulant. On fait forcément des choix, on ne va pas le nier, vivre en ville ou à la campagne par exemple.
    Le tout est de ne pas forcer, ne pas faire violence contre le ressenti de l’enfant, c’est mon avis.

    Après nous n’avons pas à faire violence à à l’enfant, mais l’inverse est également vrais, on ne peut pas répondre positivement à toutes les demandes d’un enfants.

    C’est juste du respect mutuel.



  • 3 votes
    Emile 21 décembre 2015 13:04

    @ffi

    Vous n’avez pas bien lu ce que j’ai écris, si l’enfant demande il faut répondre à cette demande, nous sommes d’accord.



  • 2 votes
    Emile 21 décembre 2015 12:34

    @chtouille
    Bonjour,

    Les enfants vont spontanément vers la connaissance, nous n’avons nul besoin de les instruir, et selon-moi, cela fait partie de leur nature. Tous les enfants jouent et le jeu est le moteur de tous réel apprentissage, toutes interventions intellectualisé des "adultes" (des aliénés) dans ce processus n’est que perturbation de "l’ordre naturel" comme vous dites.

    Pouvez-vous me définir l’anachisme ?



  • 4 votes
    Emile 21 décembre 2015 12:26

    @Rounga

    Bonjour,

    Personnellement je pense qu’il suffit de fournir un environnement "sécuritaire" et stimulant aux enfants ; nous n’avons pas besoin de les conduire sur une voie de manière active.

    Par sécutaire j’entend : où ses besoins fondemmentaux (qui sont à la demande, qui émanent de son ressenti) sont comblés, cela en relation avec votre propre ressenti, par la communication : la mise en commun des ressentis.

    ____

    Si vous voulez que votre enfant lise, et bien lisez.

    Par l’imitation il s’impregnera bien assez de vous, surtout si vous refusez d’abandonner votre enfant à l’Etat et par extension au système marchand ; le premier ayant pour rôle le conditionnement de marchandises dociles.

    Car oui forcer un enfant à apprendre quelque chose qui ne fait aucun sens pour lui est une domination. Toute action "d’éducation" niant le ressenti de l’enfant, prépare ce dernier à devenir un rouage du système, un esclave pertinent, un consomateur frustré, un élécteur passif.

    ____
    Avez-vous lu "Le maître ignorant", de Jaque Rancière ?



  • 1 vote
    Emile 27 octobre 2014 12:34

    Salut,
    La vision que vous présentez est intéressante, mais quelque chose me fait "tiquer" : payer en euro et non en dollar... L’union européenne étant un vassal des américains je ne vois pas en quoi cela est si subversif vis-à-vis de "l’empire"...

    De plus ne pensez pas pouvoir être au courant de l’ensemble des manigances oligarchiques en deux clics sur internet... Bien qu’une certaine cohérence émane de votre analyse. 



  • 3 votes
    Emile 28 mai 2014 16:19

    Ne répondez pas à cette homme, ne perdez pas votre temps, nous lui avons déjà tout dit, il ne veux rien entendre... C’est un vieux con qui fait parti d’un monde tout autant obsolet que sa vision prismique des choses.
    Pour lui : Chouard = gourou. Vous ne lui ferait pas changer d’avis, ni même accepter une nuance.



  • 1 vote
    Emile 24 mai 2014 15:34

    J’allucine à la septième minutes le drapeau européen il forme un oeil avec les deux bandes qui ont foutu en-dessus et en-dessous... Ils le font exprès... Trop chelou, pourquoi ils ont fait ça ? LOL Ils vont me faire devenir complotiste anti-illuminatis si ils continuent ^^ 



  • 1 vote
    Emile 21 mai 2014 09:06

    Strictement rien ne vous permet de justifier la confiance que vous lui donnez... Je parle aussi bien aux adeptes de LePen qu’aux fervants de Mr Asselineau (dont, idéologiquement, je fais partie, et je peut vous dire pourquoi, nous pouvons en discuter si vous le souhaitez).
    .
    Je rajouterais que même si ces deux personnages sont honnêtes, en arrivant à l’Elysée il y aura une valise de billets verts sur la table accompagnée d’un révolver... Même le plus inflexible des patriotes aura les jambes flajolantes... Vous croyez qu’une seule personne peut changer les chose.. ?
    .
    Je vous invite à lire cette note sur la suppression générale des partis politiques : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Simone_Weil_Note_sur_la_suppression_g enerale_des_partis_politiques.pdf



  • vote
    Emile 21 mai 2014 08:48

    Flash : Pouvez-vous définir "On"... Et si vous, vous vous en foutiez réellement, vous auriez tout simplement passé votre chemin, le faites d’avoir commenter négativement montre que cette petite conversation vous a touchée...



  • vote
    Emile 20 mai 2014 23:38

    Ce n’est pas vraiment comme ça que se présentait l’apperçu du message avant que je l’envoie...



  • 3 votes
    Emile 20 mai 2014 23:37


    Petite conversation menée sur un fil proche :

    par Gangrène&Espérance (xxx.xxx.194.166) 20 mai 12:25

    On s’en fout [Il parle de l’UPR]

    .
     

    Partisant des partis politique de tous bord ne m’en veuillez pas cette note doir paraître au grand jour ^^ : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Simone_Weil_Note_sur_la_suppression_g enerale_des_partis_politiques.pdf



  • 1 vote
    Emile 20 mai 2014 21:50

    C’est surement la meilleur réponse que vous pouvez me faire, puisque strictement rien ne vous permet de justifier la confiance que vous lui donnez... Mais ne vous inquiété pas la même réflexion peut être portée au fervant de Mr Asselineau (dont, idéologiquement, je fais partie, et je peut vous dire pourquoi, nous pouvons en discuter si vous le souhaitez).
    Je rajouterais que même si ces deux personnes sont honnête, en arrivant à l’Elysée il y aura une valise de billets verts sur la table accompagné d’un révolver... Même le plus inflexible des patriotes aura les jambes flajolantes... Vous croyez qu’une seule personne peut changer les chose.. ?



  • 1 vote
    Emile 20 mai 2014 21:12

    Quoi vous rejetez votre mère spirituelle !? Elle va être déçu, son plus fidèle lieutenant smiley. Et sinon pour la question ?



  • 1 vote
    Emile 20 mai 2014 18:23

    J’aimerais bien savoir qu’est-ce qui vous fais croire que Marine Le Pen ne vous trahira pas ? Désolé c’est un peu hors sujet ; quoi que votre filiation à ce parti peut expliquer votre réaction.



  • 1 vote
    Emile 15 mai 2014 14:25

    La robotisation des tâches inhumains, aliénantes et répétitives est une bonne chose. Cependant au vus du rapport de force que nous avons avec les détenteurs du capital nous devons nous en inquiéter... Dans quelques années les riches n’auront plus besoin de nous pour les servir... Ils auront des robot CRS pour maintenir l’ordre et nous dirons : "Désolé mais vos cancers coutent trop chers à soigner, crevez."

    Pourtant le fais de pouvoir libérer les humains de tâches qui n’exploitent pas leur potentielle au maximum parait être un progrès, tout du moins une inovation intéressante, qui pourrait potentiellement devenir un progrès. Mais nous devrions pouvoir décider collectivement de qu’est-ce-que l’on choisis de robotiser... ou non, même si on en est capable. 



  • vote
    Emile 6 mai 2014 16:27

    Thucydide : Merci pour votre réponse. En effet 30% est un chiffre quelque peu optimiste ; mais seul les optimistes font avancer les choses dans le bon sens, les réalistes au vus de la situation actuelle s’enferment dans leur grotte et les pessimistes nous foutent dans la merde, car le pessimisme est cause et conséquence (je précise que je ne saurais vous classer dans de ces trois catégories, je parle en général).

    .

    Personnellement je pense que potentiellement 90% des gens peuvent comprendre que ce n’est pas aux hommes de pouvoir d’écrire les règles du pouvoir. Je ne dis pas ça juste comme ça, ça fait 2 mois que j’aborde tous les jours des inconnus en attendant le tram pour leur parler du future processus constituant démocratique. Alors oui je me fait envoyer chier quelque fois lol, mais lorsque j’ai le temps ( 10min) et une personne attentive et un minimum ouverte d’esprit (je dirais 50% du temps) la majeur partie du temps les gens accueille l’idée de façon plutôt positive. Bien évidemment je ne sais pas si tous poursuivent les recherches en rentrant chez eux - certains oui, je le sais parce qu’avec les gens les plus enthousiasmés par l’idée nous échangeons nos coordonnées. 
    .
    Cette idée du processus constituant démocratique a le potentielle pour faire boule de neige, j’en suis convaincu, c’est à dire qu’avec nos propre moyen nous pouvons réussir à convaincre une quantité critique de personne qui engendrera un effet de masse exponentiel... Optimiste, utopiste oui c’est sûr et j’en suis fier ; tous ce qui vous entours est une utopie passé, ce sont les utopistes et les fous qui créent le future ; seul un fou utopiste peut penser pouvoir faire changer les choses dans le bon sens ; croire est la première étape, je n’ai pas peur de la foi, certain l’on en une entité métaphysique, moi je l’ai en une utopie, en la potentielle bonté et abnégation humaine.  

    .

    Né sous X : Veuillez m’excuser je n’ai pas de temps perdre...



  • 1 vote
    Emile 5 mai 2014 13:34

    Né sous X : Je connais cette lacune, veuillez excuser ma dysorthographie, sachez que j’ai écris phonétiquement jusqu’à il y a récemment, mes Bescherelles orthographe, conjugaison et grammaire sont ouvert, mais je n’ai encore rien automatisé. Chaque mots me demande un effort cognitif. Soyez indulgent, je progresse ; et je ne suis toujours au top de mes performances cognitives lorsque j’écris le soir à une heure avancée.
    Mais n’allez pas jusqu’à dire que je n’est pas le droit d’exposer mes idées à cause de mes lacunes en orthographe. Je sais que la forme peut amener le fond notamment par une compréhension transparente, mais qu’est-ce-que vous n’avez pas compris dans ce que j’ai écris.. ? Ça ne me dérange pas que vous souleviez ces problèmes de forme mais au moins exprimez-vous également sur quelques idées de fonds que j’exprime... Sinon taisez-vous, car votre façon de faire est très méprisante, malveillante et vous n’apprenez rien à personne... à mon sens votre intervention sert juste à vous sentir supérieur, vous et votre logique, selon vos critères et les critères de notre société hiérarchique et malade de conformisme....   



  • vote
    Emile 4 mai 2014 22:36

    Fichez-vous de moi si ça vous chante, je pense que la révolution violente est de nos jours atopique. Ca n’adviendra jamais. Guerre civile, bain de sang, mais révolution, non je ne pense pas. Si nous devons renverser les choses il faudrat au moins avoir ralié 30% de la population à l’idée d’un processus constituant démocratique ; 30% de la population devant la mairie au même moment dans toutes les villes de France, les flics ne feront rien.

    .
    L’année prochaine il faut que l’on organise un G1000 en France afin de de faire valider, ou pas, nos travaux par une assemblé représentative, donc légitime. Il faut trouver un moyen de financer collectivement ce projet et désigner les organisateurs. Le mieux ça serait qu’Etienne prenne une année sabatique et nous lui permettions de vivre, mais il ne veut pas je lui ai déjà proposé... Cette été je compte faire des atelier constituant sur le processus constituant lui-même, afin de savoir comment on va s’organiser. Je serais en mesure de bouger partout en France donc ceux qui sont motivés tenaient moi au courant, voici mon mail : emile-vo@hotmail.fr On pourrait se prévoir un petit sommet ^^
    .
    Pour revenir au sujet de la violence :
    .
    "Résistance et obéissance, voilà les deux vertus du citoyen. Par l’obéissance, il assure l’ordre ; par la résistance il assure la liberté. Et il est bien clair que l’ordre et la liberté ne sont point séparables, car le jeu des forces, c’est-à-dire la guerre privée, à toute minute, n’enferme aucune liberté ; c’est une vie animale, livrée à tous les hasards. Donc les deux termes, ordre et liberté, sont bien loin d’être opposés ; j’aime mieux dire qu’ils sont corrélatifs. La liberté ne va pas sans l’ordre ; l’ordre ne vaut rien sans la liberté.

    .
    Obéir en résistant, c’est tout le secret.
    Ce qui détruit l’obéissance est [chaos] ; ce qui détruit la résistance est tyrannie. Ces deux maux s’appellent, car la tyrannie employant la force contre les opinions, les opinions, en retour, emploient la force contre la tyrannie ; et inversement, quand la résistance devient désobéissance, les pouvoirs ont beau jeu pour écraser la résistance, et ainsi deviennent tyranniques. Dès qu’un pouvoir use de force pour tuer la critique, il est tyrannique.

    .
    ALAIN

    .
    Propos sur le pouvoir, 4 septembre 1912



  • 1 vote
    Emile 1er mai 2014 17:22

    C’est bien vous smiley :

    par yoananda (xxx.xxx.144.38) 15 avril 14:07

    Moi j’ai mieux. Déjà expliqué sur mon blog.
     
    Je reviens sur les objections.
    Déjà le système Chouard n’est même pas forcément "mieux" que le système actuel ...
    Ensuite, ce système a une histoire, on ne peut pas le changer "comme ça".
    Ensuite ce système est une "conséquence". L’un des facteurs, c’est les structures familiales. Cf Todd à ce sujet.
    Ensuite la démocratie athénienne est largement survendue par Chouard. Réservée a une élite, non exemple de problèmes de corruption, et plusieurs domaines (comme l’armée) exclue de son domaine d’application, et appliquée a une échelle bien plus petite (ce qui change la donne).
     
    Sur l’idée de fond d’êtres moins "impuissants", il n’y a pas que le politique pour agir. Voire même, comme le dit Zemmour le politique est de plus en plus le lieu du "non pouvoir".
     
    Donc je maintient ... combat d’arrière garde, mal ciblé, utopique, naïf. Mais combat qui a sa place de nos jours tout de même car c’est le bon moment de soulever ce genre de questions, même si c’est fait maladroitement.
    ________

    Alors point par point :
    "le système Chouard n’est même pas forcément "mieux" que le système actuel" Si vous l’aviez mieux écouté, vous sauriez que le coeur nucléaire de la pensée de Chouard ce n’est pas d’écrire un nouveau système, mais faire émerger un processus constituant démocratique, sur quoi débouchera ce processus ? ça personne ne peut le savoir, il faut arrêter de dire : "il faut que ce soit comme-çi il faut que ce soit comme ça" laissons le peuple décider.
    .
    "on ne peut pas le changer "comme ça"" Si on peut par un processus constituant. 95% des gens, même ceux qui fuient au mot de "politique" s’intéressent à la constitution lorsque vous leur en touchez deux mots (expérience personnelle depuis 2 mois je vais à la rencontre de personne en attendant le tram pour leur en parler et une majorité en 10 minutes d’explications comprennent l’intérêt personnel qu’ils ont à ce qu’advienne ce processus constituant démocratique... je me fais envoyer chier des fois aussi lol)

    .

    "les structures familiales." Ce n’est pas une contradiction, puisque ce seront les gens qui vont l’écrire ce prochain système.

    .

    J’en ai marre de parler de la démocratie Athénienne, les gens sont buttés...

    .

    Que Chouard ai fait quelques bétise ça je suis tout à fait d’accord, mais qu’est-ce-que vous lui reprochez ? D’être optimiste, humaniste, de croire en le peuple... ? 

    .

    Un combat utopique : EST ALORS ? L’utopie est quelque chose qui de tous temps et en tous lieu n’est jamais advenu, mais qui potentiellement peut advenir. Nous sommes entouré d’utopies passées, si tout le monde été réaliste on serait encore à la préhistoire, ce sont les utopistes qui font l’avenir, donc merci du compliment ; Par-contre, par exmple, attendre que l’on ait un élut vertueux qui déclenche un processus constituant démocratique c’est atopie, ça n’adviendra jamais.