• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Les commentaires de njama



  • vote
    njama njama 12 novembre 14:18

    Autre chose est que aux États-Unis il y a autant de Juifs qu’en Israël, aussi tant qu’à fuir quelque part, entre un moyen-orient en ébullition, une Palestine occupée dans une guerre de cent ans ou de deux cents ... et les States, America Great Again ...

    à chacun des impétrants à l’émigration de voir ...

    à communautés juives égales en nombre, partir à l’est ou à l’ouest ?...that is the question !

    Une chose au moins très prévisible est qu’une nouvelle émigration importante vers Israël ne fera qu’envenimer les choses là-bas.



  • 7 votes
    njama njama 12 novembre 14:07

    Les Juifs de France ou d’Europe devraient surmonter leurs appréhensions,et leurs émotions bien légitimes, en remettant cet attentat contre une synagogue dans le contexte "américain" où il ne se passe bientôt pas une semaine sans qu’un sot pète un câble et ne trucide à coups d’arme automatique (en vente libre là-bas) quelques-un(e)s de ses compatriotes, de couleur ou non, qui dans des écoles, dans des universités, dans des meetings, dans des églises évangéliques, ... et pour cette fois dans une synagogue.

    Et donc dans cette american way of life , dire qu’il y a eu un attentat dans une synagogue est parfaitement juste, il faut le médiatiser, s’en indigner, compatir avec les familles des victimes, mais, dans le contexte américain (je me répète) de cette ultra-violence qui en devient ordinaire, rajouter que c’est un attentat "antisémite" me paraît une manipulation des médias, ou une discrimination en regard de toutes les autres victimes de ce genre d’attentats criminels.




  • 8 votes
    njama njama 12 octobre 21:05
    Non l’anti sionisme n’est pas l’antisémitisme

    C’est simplement évident, sauf pour les sionistes colons ou de la diaspora qui cherchent désespérément quelques justifications et faire-valoir à cette entreprise "coloniale" d’une genèse britannique du XIX° siècle historiquement avérée.

    Il y a même des Juifs anti-sionistes, rendez-vous compte ! Seraient-ils taxés eux-aussi d’anti-sémitisme ?

    Anti-sionisme = antisémitisme ? suivant une "rumeur" très récente...
    Essaierait-on de nous faire prendre des vessies pour des lanternes ?





  • vote
    njama njama 28 septembre 23:06

    J’invite d’ailleurs matthius à mettre cette vidéo en ligne avec un lien vers sa source* pour que chacun comprenne qu’agresser Damas, et la Syrie est un obstacle à la paix dans la région.

    * https://www.mondialisation.ca/la-foire-internationale-de-damas-et-le-festival-de-la-croix-marquent-le-retour-a-la-paix-dans-une-grande-partie-de-la-syrie/5628068



  • vote
    njama njama 28 septembre 23:02

    @zak5

    Dites-nous donc les bonnes raisons qu’auraient Israël de continuer de harceler et d’agresser la Syrie

    (3’59) https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=w3FowfxDv4s



  • vote
    njama njama 28 septembre 17:19
    Ô c’est mignon ! merci Gidéon

    Un chroniqueur d’Haaretz remercie « mère Russie » d’avoir « remis » Israël à sa place

    En fournissant des systèmes S-300 à Damas suite au crash de l’Il-20, la Russie a pu contenir « l’arrogance » d’Israël, qui ces derniers temps était devenu incontrôlable à en juger ses actions en Syrie, écrit le chroniqueur Gideon Levy pour Haaretz.

    « Enfin quelqu’un n’a pas pu le supporter et a dit : "assez" ! Au moins en Syrie cela ne continuera plus. Merci à toi, mère Russie d’avoir pu maîtriser cet enfant qui a dépassé les bornes et que l’on n’avait pas remis à sa place depuis longtemps », écrit-il.


    « La Russie a démontré au monde entier la façon dont il faut traiter Israël, en utilisant pour cela un langage que ce dernier peut comprendre », poursuit le journaliste.



  • vote
    njama njama 28 septembre 12:26

    Le ministre iranien des Affaires étrangères a réagi au nouveau spectacle du Premier ministre israélien à l’Assemblée générale de l’ONU.

    Mohammad Javad Zarif a réagi, jeudi 27 septembre sur son compte Twitter, au nouveau spectacle de Benjamin Netanyahu où il a montré des cartes pour accuser l’Iran d’abriter un « site de stockage atomique secret » à Téhéran.

    « Aucun show ne pourra jamais dissimuler cette réalité qu’Israël est le seul régime détenteur d’un programme nucléaire secret et non déclaré dans la région y compris un véritable arsenal atomique. Le temps est venu pour qu’Israël passe aux aveux et qu’il ouvre son programme de fabrication d’armes nucléaires illégal aux inspecteurs internationaux », a-t-on appris du tweet de M. Zarif.

    No arts & craft show will ever obfuscate that Israel is only regime in our region with a *secret* and *undeclared* nuclear weapons program - including an *actual atomic arsenal*. Time for Israel to fess up and open its illegal nuclear weapons program to international inspectors.



  • vote
    njama njama 28 septembre 12:01

    Si même l’Union €uropéenne n’a pas de frontières extérieures, elle est en réalité un bastion de la mondialisation.



  • vote
    njama njama 28 septembre 11:42
    Encore des gesticulations de ce psychopathe criminel  !

    Son dernier délire paranoïde
     Nouveau spectacle de Netanyahu à l’ONU


  • 1 vote
    njama njama 26 septembre 22:30
    Valls à côté de la plaque, un extra-terrestre en Catalogne  !

    La Casa de Manuel : « ici, personne ne le connaît à part l’élite catalane »

     « Pour commencer, c’est un perdant. Il a coulé le Président socialiste avec sa politique néolibérale, il a perdu les primaires du PS et a fait couler le parti, son ralliement à Emmanuel Macron a été un échec et aujourd’hui il se présente avec Ciudadanos », observe la députée espagnole au micro de Sputnik, avant d’ajouter avec sarcasme, « C’est très bien, comme ça il va couler ce parti qui n’a même pas son propre candidat ».

    « Ce sont des élections municipales, pour aborder les thèmes de la ville de Barcelone, pas la relation de la Catalogne avec l’Espagne. Ce sont des élections municipales et quand il s’est présenté hier, il ne savait même pas combien Barcelone a de quartiers, il ne sait pas non plus quels sont les sujets qui intéressent les Barcelonais », estimait la députée de Barcelone.

    « Il ne connaît pas la population et les gens voteront aux municipales pour des enjeux locaux. Il n’a ni idée, ni programme, ni rien. Il vient avec son parachute, à l’aveugle. »

    « Tout d’abord, les divisions entre Catalans ne sont pas celles dont il parle. Venir et dire qu’il y a une rupture sociale alors qu’elle n’existe pas, venir et dire qu’il est le sauveur et que la seule manière d’améliorer la situation, c’est de savoir combien sont en faveur de l’indépendantisme et combien sont en faveur de l’union, c’est quelque chose que je ne comprends pas. S’il vivait ici, il verrait qu’il n’y a pas de confrontation. »

     « Dire que les indépendantistes sont nationalistes est un mauvais discours. Nous ne sommes pas nationalistes, nous sommes républicains. Ici, il n’y a pas de confrontation sociale, il y a des gens qui pensent d’une façon et d’autres qui pensent d’une autre façon. »
     
      « Ici, personne ne le connaît, à part l’élite catalane. En plus, il est xénophobe, ce qui est totalement opposé à la vision qu’ont les Catalans de l’immigration. Je suis moi-même immigrante, je suis comme beaucoup d’autres impliquée dans la vie politique, parce que nous sommes venus construire. Venir avec un discours xénophobe soutenu par l’élite économique, ça ne peut être qu’une bombe à retardement. »
     
    7


  • vote
    njama njama 18 septembre 15:13

    L’objectif du GHSA est donc celui-ci :

    "une couverture d’au moins 90% de la population âgée de quinze mois du pays avec au moins une dose de vaccin antirougeoleux"

    et donc 90 % vaccinés au ROR, même s’il n’y a pas contexte épidémiologique.



  • vote
    njama njama 18 septembre 15:07
    Site du Gouvernement français, page en anglais :
    6 May 2016

    Global Health Security Agenda

    Implementation of international health regulations, with robust, transparent global governance, is a priority for France. It particularly supports the creation of a health crisis response platform, and has taken the initiative of mobilising the G7 on the issue of the cost of innovative medicines.

    Content published under the Government Valls III from 2016 11th February to 2016 06th December

    La vaccination ça se décide à Washington !

    President Obama Cements Global Health Security Agenda as a National Priority
    https://blogs.cdc.gov/global/2016/11/04/president-obama-cements-global-health-security-agenda-as-a-national-priority/



  • vote
    njama njama 18 septembre 15:03

    Traduction (Google) : (notez que l’Italie est leader dans ce programme, et qu’elle vient de passer à 12 vaccins obligatoires)

    PROGRAMME DE SÉCURITÉ SANITAIRE MONDIAL
    Paquet d’action de vaccination
    Prévention du paquet d’action GHSA-4

    Cible quinquennale : Un système national de distribution de vaccins opérationnel - avec une portée nationale, des distributions efficaces, un accès pour les populations marginalisées, une chaîne du froid adéquate et un contrôle continu de la qualité - capable de répondre aux nouvelles menaces de maladies.

    Mesuré par : Une couverture d’au moins 90% de la population âgée de quinze mois du pays avec au moins une dose de vaccin antirougeoleux telle que démontrée par des enquêtes de couverture ou des données administratives.

    Impact national souhaité : Protection efficace grâce à la réalisation et au maintien de la vaccination contre la rougeole et d’autres maladies évitables par la vaccination (VPDs vaccine-preventable diseases) à potentiel épidémique. La vaccination contre la rougeole est ici soulignée car elle est largement reconnue comme un indicateur indirect de l’immunisation globale contre les VPDs. Les pays identifieront et cibleront également les populations à risque d’autres maladies à potentiel épidémique d’importance nationale (p. Ex. Choléra, encéphalite japonaise, méningococcie, fièvre typhoïde et fièvre jaune). Dans le cas de certaines maladies transmissibles du bétail à l’homme, telles que l’anthrax et la rage, la vaccination des animaux devrait également être prise en compte.

    Engagements de pays à agir

    Pays leaders : Italie, Portugal
    Pays contributeurs : Bangladesh, Côte d’Ivoire, Inde, Mongolie, Pakistan, République de Corée, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Yémen

    Organisations internationales contributrices : FAO, OIE, OMS



  • vote
    njama njama 18 septembre 15:01
    Pourquoi la rougeole (measles en anglais) est en tête de gondole dans les médias ? eh bien parce que c’est une maladie assez spectaculaire, avec plus ou moins d’éruptions cutanées un peu partout sur le corps, quand bien même c’est une maladie infantile bénigne
    Et ça fait vendre parce que ça fait un peu flipper... vendre le vaccin ROR, le combiné rougeole oreillons- rubéole.
    C’est d’ailleurs la rougeole qui est mise en avant dans le GLOBAL HEALTH SECURITY AGENDA, le PROGRAMME DE SÉCURITÉ SANITAIRE MONDIAL.
    Alors, non, non je ne fait pas dans le complot, ce PROGRAMME est bien réel :

    GLOBAL HEALTH SECURITY AGENDA
    Immunisation Action Package
    GHSA Action Package Prevent-4

    Five-Year Target : A functioning national vaccine delivery system—with nationwide reach, effective distributions, access for marginalized populations, adequate cold chain, and ongoing quality control—that is able to respond to new disease threats.

    As Measured by : At least 90% coverage of the country’s fifteen-month-old population with at least one dose of measles-containing vaccine as demonstrated by coverage surveys or administrative data.

    Desired National Impact : Effective protection through achievement and maintenance of immunization against measles and other epidemic-prone vaccine-preventable diseases (VPDs). Measles immunization is emphasized here because it is widely recognized as a proxy indicator for overall immunization against VPDs. Countries will also identify and target immunization to populations at risk of other epidemic-prone VPDs of national importance (e.g., cholera, Japanese encephalitis, meningococcal disease, typhoid, and yellow fever). In the case of some diseases that are transferable from cattle to humans, such as anthrax and rabies, animal immunization should also be taken into account.

    Country Commitments to Action Package :
    Leading countries : Italy, Portugal
    Contributing countries : Bangladesh, Cote d’Ivoire, India, Mongolia, Pakistan, Republic of Korea, Saudi Arabia, United Arab Emirates, Yemen
    Contributing international organizations : FAO, OIE, WHO

    https://www.ghsagenda.org/packages/p4-immunization



  • vote
    njama njama 17 septembre 10:52

    @vilayat

    Merci pour cette actualisation des données HPV Vaccine VAERS Reports de ce site intéressant S.A.N.E. Vax, Inc. for SAFE Vaccinations

    https://sanevax.org/



  • 7 votes
    njama njama 16 septembre 11:06
    même article , extraits :

    Les autorités sanitaires danoises se rendent compte que les effets secondaires sont extrêmement graves et veulent approfondir les recherches. Malheureusement, il faudra des mois, si pas des années de recherche pour découvrir ce qui s’est exactement passé chez ces jeunes-filles et on risque de ne pas trouver très vite des protocoles de traitement sans une coopération à l’échelle mondiale. Que vont entretemps devenir les survivantes ?

    Le programme de vaccination contre le HPV ne devrait-il pas être interrompu jusqu’à ce que ces recherches aboutissent ?

    Est-ce que les responsables de la Santé au Danemark vont vouloir risquer 2.500 effets secondaires graves pour 100.000 vaccinés, comme il est précisé dans les notices de Merck pour tenter d’éviter 12,1 cas de cancer du col utérin pour 100.000 ?
    Les femmes danoises sont-elles prêtes à accepter pareils risques ? Est-ce que les danoises pensent qu’il est raisonnable de mettre en balance 2.500 cas de problèmes de santé potentiellement dévastateurs pour sauver 12 personnes sur 100.000 d’un diagnostic de cancer pourtant traitable ?

    [...] Pourquoi les cas de décès dus au cancer du col utérin ont-ils augmenté si rapidement après l’introduction du Gardasil ? N’est-ce pas là, sur le plan de la sécurité, un signal qui devrait pousser à entreprendre une enquête sérieuse ?



  • 6 votes
    njama njama 16 septembre 11:05
    debunkage des debunkers

    Rapports d’effets secondaires des vaccins contre le HPV

    Mise à jour des chiffres au mois de MARS 2015 - VAERS : Organisme officiel américain de vaccinovigilance qui recueille les rapports d’effets secondaires possibles des vaccins aux États-Unis. Il est contrôlé par le CDC et la FDA.

    Infirmes : 1.311
    Décès : 226
    N’ont pas récupéré : 7.703
    Frottis du col anormaux : 597
    Dysplasies du col de l’utérus : 265
    Cancer du col de l’utérus : 102
    Cas où le pronostic vital a été engagé : 685
    Visites aux urgences : 12.429
    Hospitalisations : 4.009
    Séjour hospitaliers prolongés : 267
    Effets secondaires graves : 5.418
    Effets secondaires : 38.829




  • 7 votes
    njama njama 16 septembre 10:29

    Les signalements retenus sont principalement ceux remontés par le REVAHB l’Association des victimes du vaccin Hepatite B auprès de l’ AFSSAPS l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé.

    Les effets secondaires sont clairement sous-notifiés.

     A l’heure actuelle, plus de 3000 personnes ont déclaré un effet secondaire post-vaccinal grave auprès de notre association.

     Les principales affections recensées au sein du REVAHB sont des maladies neurologiques (60%). Les scléroses en plaques (SEP) représentent bien sûr l’éventualité la plus fréquente (plus du tiers des victimes). D’autres maladies neurologiques plus rares sont aussi recensées : myélite (inflammation de la moelle épinière), maladie de Guillain Barré (paralysie des nerfs périphériques des membres), sclérose latérale amyotrophique (SLA), névralgie amyotrophique de l’épaule, surdité brusquemais aussi des affections neurologiques atypiques ou inclassables, non moins invalidantes. Parmi ces maladies inclassables que la médecine refuse parfois de reconnaître ou oriente vers les services de psychiatrie, une nouvelle entité a été récemment isolée par des médecins français sous le terme de myofasciite à macrophages. Certaines de ces personnes concernées sont étiquetées fibromyalgies ou syndrome de fatigue chronique alors qu’elles ont des symptômes similaires.
     L’autre groupe important de complications post-vaccinales est représenté par des maladies « auto-immunes » (23 %) : lupus, périartérite noueuse, polyarthrite rhumatoïde, maladies thyroïdiennes, maladies digestives, diabète insulinodépendant, syndrome de Gougerot-Sjögren.
     Des affections ophtalmologiques spécifiques ont aussi été décrites : uvéite, occlusion de la veine centrale de la rétine... ou des maladies hématologiques à type de thrombopénie (baisse des plaquettes) ou même d’aplasie médullaire (destruction des cellules sanguines produites dans la moelle) parfois mortelle.

     Afin de tenter de dénombrer et de recenser au mieux tous ces effets indésirables plus ou moins connus ou reconnus, le REVAHB a travaillé depuis février 1998 en relation avec la Pharmacovigilance nationale (AFSSAPS), et continue depuis mai 2012 avec l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM).
     Cet organisme, sous la dépendance de la DGS (Direction Générale de la Santé), est chargé de recenser par les voies officielles tous les effets indésirables médicamenteux ou post-vaccinaux.
      Il est apparu qu’une sous notification importante existait en matière de déclaration des complications post-vaccinales. Lorsque nous avons croisé notre listing avec celui de l’AFSSAPS, il existait une minorité de doublons puisque 72% des dossiers transmis par le REVAHB n’étaient pas connus de l’Agence. Les actions du REVAHB complètent donc très efficacement le recensement officiel de ces affections post-vaccinales afin d’aboutir progressivement à une quantification la plus complète possible de ce problème de santé publique. Le REVAHB effectue donc depuis des années un travail régulier et gratuit de Pharmacovigilance avec, à ce jour, plus de 2 000 dossiers transmis.





  • 4 votes
    njama njama 16 septembre 10:24
    ANSM - 26/11/2013 - Gardasil : vaccination contre les papillomavirus humains (HPV) - Point d’information
    Les données actualisées en 2013 de l’ANSM font état de « 435 cas d’effets indésirables graves dont 135 de maladies auto-immunes incluant 15 cas de SEP »
    -------------------------
    ANSM - 10/04/2014 - Gardasil : actualisation des données de sécurité sur le vaccin contre les papillomavirus humains - Point d’information
    Depuis la commercialisation en France de Gardasil et jusqu’au 20 septembre 2013, 5,5 millions de doses ont été distribuées. 2092 notifications d’effets indésirables médicalement confirmées, dont 503 graves[3] , ont été recueillies et analysées. La majorité de ces notifications (76 %) correspond donc à des cas non graves (douleurs au site d’injection par exemple). Quant aux manifestations auto-immunes, qui ont fait l’objet d’une attention particulière dans ce nouveau bilan, leur nombre reste faible au regard de la population exposée (127 cas notifiés en France dont 17 cas de sclérose en plaques, depuis le début de la commercialisation).



  • 6 votes
    njama njama 16 septembre 10:22

    La dernière phrase de Daniel Conversano me laisse perplexe par rapport au sujet des vaccinations "Et de conclure sa défense de la médecine occidentale par ces mots : "La médecine alternative, c’est la médecine qui ne soigne pas."

    Un vaccin n’a jamais soigné qui que ce soit, il est à tort considéré comme un soin, erreur sémantique, puisqu’il est distribué à des personnes qui ne sont pas malades.

    Leur efficacité est douteuse, sachant qu’elle est impossible à démontrer, de multiples facteurs pouvant jouer pour éteindre une épidémie, qui bien souvent disparaît d’elle-même, les saisonnières, genre grippe, étant particulièrement significatives.
     
    Quand à leur supposée innocuité, contrairement à ce qu’en disait Mme Buzyn, les chiffres sont là, la vaccination si elle a sauvé quelques vies (?), gageons qu’elle l’ait fait, elle en a assurément emporté un certain nombre et transformé des milliers de gens qui n’en demandaient pas tant en légumes, pour différentes raisons, toxicité de certains composants, aluminium, sels de bore, formaldéhyde interdit dans les jouets mais autorisés dans les vaccins, ....