• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Les commentaires de TotoRhino



  • 1 vote
    TotoRhino TotoRhino 21 octobre 19:57

    @maQiavel
    Et justement, j’espère que cet article va remuer un peu la m**de, histoire que l’on en sache un peu plus. Un jour, j’ai eu une info via des tweets de Juan Branco et de déclarations de Wikileaks, mais c’était tellement dingue que j’y ai renoncé car je n’ai trouvé aucune autre source sur le sujet. Mais là, ce devrait être facilement vérifiable.



  • vote
    TotoRhino TotoRhino 21 octobre 19:46

    J’aurais fait une erreur dans le titre ? Mince, désolé et merci au correcteur !



  • 1 vote
    TotoRhino TotoRhino 21 octobre 13:20

    "... il ne faut surtout pas afficher ses intentions, il faut envisager la chose comme une opération militaire de type commando, c’est-à-dire que lorsqu’on est prêt on frappe par surprise, avec une vitesse et une force telle que les capacités de riposte de l’ennemi s’en retrouveraient réduite."

    Je ne sais pas si la solution de FL est mauvaise, mais je ne suis pas sûr que la tienne soit bien réaliste : comment se faire élire si on n’affiche pas ses (vraies) convictions ? Faire campagne sur des mensonges, pour faire le contraire ensuite, ce qui ressemble beaucoup à ce qui se passe aujourd’hui sauf que, dans ce cas, ce serait à l’encontre du système ? Il faudrait donc : trouver une personne sans passé et sans orientations politiques connues (sinon il perdrait en crédibilité), qui devra constituer un gouvernement avec des gens qui, soit seront dans le coup, soit découvriront le pot aux roses une fois élu (et ?). Etc.

    C’est une solution qui me semble pas mal utopique, non pas que je déteste ça, bien au contraire, mais je crains de grandes difficultés...

    Mais c’est vrai que ce serait un joli pied de nez et une sacrée revanche citoyenne !



  • 3 votes
    TotoRhino TotoRhino 21 octobre 10:21

    @beo111

    Mouais, une vidéo de gauche partisane, pourquoi pas.

    Ah ça y est… Alors, histoire de tenter de décrédibiliser, on commence par catégoriser les propos, les gens, à l’aide d’amalgames, bref, vous faites du BFMTV… Quant à brandir le terme « Partisan », vous ne le seriez pas, vous ?

     

    Par contre, mais vous allez éclairer ma lanterne, je ne comprends pas le choix les ultra-riches que vous mettez en toile de fond. Et c’est pas la première fois que je me fais la réflexion.

    Niel, c’est quand même le mec qui a fait que je payais 3 à 4 fois moins cher mes communications que les grecs, même au plus fort de leur crise.

    Ben ouais, c’est vrai que les ultras riches ils sont gentils, rien à se reprocher, tout propres sur eux, hein ? Quant à Niel, parlons-en ! A ses débuts, il a mis un coup de pied dans la fourmilière des FAI en faisant une offre unique à un prix défiant toute concurrence. Puis, FREE a sorti une box révolutionnaire (d’où son nom) qui faisait ce que les autres ne faisaient pas. Il a fait pareil avec la téléphonie mobile en proposant notamment un volume de datas toujours supérieur aux autres et en cassant les prix du roaming, notamment à l’international. Mais les autres se sont mis au boulot et depuis les prix se tiennent sur tous les secteurs des réseaux. Quant à FREE, c’est la débandade : tout d’abord il a commencé à abonner d’office tous ses clients à l’offre de Canal+, sans leur demander leur avis. Il fallait appeler FREE pour se désabonner d’un service que nous n’avions pas souscrit ! Cette manière de faire était digne de ce que faisaient les autres opérateurs avant l’arrivée de FREE ; quel chemin parcouru depuis. Et la fibre, c’est un spectre dans l’offre de FREE, alors que les autres ont pris une avance très nette avec des offres promotionnelles très alléchantes. Alors, que reste-t-il à FREE, sa nouvelle box tant attendue censée révolutionner à nouveau le marché ? Révolutionner oui, quelque peu, mais à quel prix ! Une box de riche en fait (je sens vos poils s’hérisser) proposée à un prix de ouf. Les propos de FREE après l’insuccès de la Freebox Delta font figurent d’aveux : « “L’objectif à présent est de retrouver un centre de gamme qui soit une offre accessible transparente qui fasse rêver, c’est ce sur quoi on travaille en reprenant nos valeurs historiques et de la même manière, être capable d’aller convaincre des abonnés tout en ayant une box qui ne coûte pas des fortunes à fabriquer”. Après avoir été Freenaute depuis les débuts de FREE, après avoir vanté ses mérites à tout mon entourage, après leur avoir fait de la pub et gagner quelques contrats, j’ai jeté l’éponge il y a quelques semaines, stop. Outre les évènements ci-dessus et quelques autres qui m’ont surpris de la part de ce FAI, il y a eu aussi le livre de Joan Branco qui m’a fait découvrir l’individu qu’était devenu Niel et la plupart des ultra-riches dont vous vous faites le défenseur.

    Donc dans les deux cas, je ne vois pas pourquoi le peuple en aurait après eux en particulier, surtout en comparaison avec d’autres ultra-riches français.

    Je ne vois donc pas quels griefs les classes populaires pourraient adresser à ces milliardaires, car dans un cas il les a vraiment aidées, et dans un autre il n’est pas vraiment en interaction avec elles (bon oui, la question de l’impôt peut tout de même se poser, mais je ne suis pas sûr que ce soit lui le pire dans ses acoquinements avec Bercy).

    Vous ne voyez pas peut-être parce que vous ne le voulez pas ? Intégrez-vous au peuple, à la classe populaire, puisqu’à lire vos écrits vous vous en distinguez si bien, allez leur parler et vous verrez bien. Pour ma part, je crains que tenter de discuter sur ce point avec vous serait une perte de temps.

    Aahhhhhh (éclair de la compréhension) ça y est, c’est parce que la gauche partisane a délaissé les classes populaires au profit des immigrationnistes et des communautés LGBT. C’est vrai qu’il y a beaucoup de gens qui le disent, mais j’étais obligé de faire le raisonnement moi-même pour que la connexion se fasse.

    Une fois que la connexion est faite, l’illusion se dissipe. L’acteur a beau avoir une barbe et une casquette style ouvrier, l’habit ne fait pas le moine.

    Non, non, ne vous emballez pas, je ne vois aucun éclair de compréhension, ni de génie, dans vos éloquences, tout juste une diatribe hautaine qui pense être intellectuellement très largement au-dessus des « classes populaires ».



  • vote
    TotoRhino TotoRhino 20 octobre 08:41

    @sls0
    J’adore le terme "Les emmarcheurs" !



  • vote
    TotoRhino TotoRhino 4 octobre 19:23

    @beo111
    Me faire rire ?
    Vous n’y êtes pas du tout !



  • vote
    TotoRhino TotoRhino 1er octobre 07:15

    @beo111
    "En tout cas il y a une manif le 6 octobre"
    Et ? Désolé mais je serais tenté de répondre par un LOL laconique !
    Car j’espère que tout le monde a compris qu’aujourd’hui manifester ne sert plus à grand chose, si ce n’est de prendre le risque de se voir bastonné, humilié, estropié voire directement tué par les FO. Agrémenter en cela par un fichage en règle et quelques jours de tôle si on a de la chance.
    Il faut penser autrement ! Les seuls qui ont commencé à faire un pas vers une réflexion, même si je la trouve bien lente et tardive, ce sont les GJ. Comme ils le disent : "on a retrouvé la fraternité autour des ronds-point, il nous reste à reconquérir la liberté et la fraternité. En bref, ils redécouvrent les principes même de la république et veulent se les réapproprier.
    Tous ceux qui, aujourd’hui, veulent contester les choix de nos gouvernants, devraient commencer par se retrouver à leur tour, autour d’un lieu, comme un rond-point, un parc, une gare, ou la Mairie de leur commune, pour commencer à renouer des liens avec leurs concitoyens, leurs voisins, et arrêter de penser "division" ; cette apologie de l’individualisme que nous endoctrine notre système dit "démocratique". Le mot fraternité fait sourire aujourd’hui, il faudrait se demander pourquoi.



  • 4 votes
    TotoRhino TotoRhino 4 septembre 06:37

    Et que dire des sociétés de distribution de l’eau en France ? Toutes dirigées par des personnes rémunérées de façon indécente.

    Veolia Environnement : Salaire 2016 de son PDG Antoine Frérot : 1 905 552€

    Suez Eaux de France (anciennement Lyonnaise des eaux)  : son directeur général, Bertrand Camus, a une rémunération fixe de 750 000€ auxquels il faut ajouter une rémunération variable qui peut aller de 0 à 150% du fixe, sans compter les éventuelles primes. Son président, Jean-Louis Chaussade, a touché une rémunération de 1 397 828€ en 2016.

    Et puis ces primes distribuées de façon discrète, comme celle Jean-Louis Chaussade en 2014, dont on a découvert le montant qu’en avril 2019, qui s’élevait à 1,5M€. (https://www.agefi.fr/gouvernance/actualites/quotidien/20190423/prime-exceptionnelle-dg-suez-fait-tousser-273207)

    Bref, l’eau, cet élément naturel indispensable à la vie, est devenue une source pour faire fortune et ce n’est pas près de s’arrêter. Demain, ce sera l’air ou la possibilité d’obtenir tout simplement de l’air frais. Une taxe pourrait voir le jour pour ceux qui utilisent une clim, elle serait justifiée pour lutter contre le réchauffement climatique (la bonne blague). Ceux qui pourront se la payer, tant mieux pour eux, les autres… Pourquoi d’après vous il n’est rien fait pour le climat ? Parce que c’est un nouveau moyen de se faire du fric, tout bonnement ! Plus on pollue, plus le climat se dérègle et plus « les riches » trouve un bon moyen de se faire encore plus de pognon. Lorsque un état, un gouvernement, un parti politique, vous racontent que pour lutter contre le réchauffement climatique il faut créer de nouvelles taxes, dites-vous bien qu’ils se foutent de votre gueule. Créer de nouvelles taxes n’est qu’un moyen de donner plus de fric aux plus riches. Si on veut lutter contre le réchauffement climatique, il faut prendre des décisions politiques, c’est-à-dire, pondre des lois pour interdire certains usages, ou investir dans d’autres solutions. Mais pour cela il faut du courage et avoir la vocation de servir ses concitoyens…

    Allez voir ici : https://www.edubourse.com/finance/remunerations.php

    Et ici : http://www.journaldunet.com/business/salaire/patron/jean-louis-chaussade



  • vote
    TotoRhino TotoRhino 29 août 07:31
    "En grève de la faim pour rencontrer Macron"

    Même si je respecte le bonhomme et que je comprends sa motivation, je ne vois pas ce qu’il y aurait à obtenir en "rencontrant Macron" ! Lui, par contre, à tout à obtenir en le rencontrant, ça lui ferait de la pub.

    Non, ce Petit Jean n’a pas encore compris que ce système est beaucoup trop pourri pour en attendre quelque chose.



  • 1 vote
    TotoRhino TotoRhino 27 août 12:44

    Pour reprendre la rhétorique de ce personnage qu’est Yves Lefevbre : bien fait pour leurs gueules !



  • vote
    TotoRhino TotoRhino 3 août 11:56

    @pegase
    La semaine dernière, j’étais dans le Vercors. Cette région est assez épargnée, mais on voit une très nette différence entre ce que l’on peut voir comme quantité d’insectes (et donc d’oiseaux) en vallée par rapport à ce qu’il existe en altitude. La raison est simple, vallée = agriculture intensive, ce qui n’est pas le cas en altitude. Sur les crêtes, ça faisait longtemps que je n’avais été entourés par autant de papillons, ça ma rappelé ma jeunesse. Cet été, j’ai retrouvé une multitude d’insectes, comme ces sauterelles aux ailes multicolores. Quant aux moustiques, ils ne m’ont pas gêné plus que ça, quelques piqûres insignifiantes ; par contre les taons... enfin, bref, je m’éloigne...



  • 3 votes
    TotoRhino TotoRhino 3 août 08:20

    @Mahler

    Faut arrêter avec ces discours anti être humains.

    Je crois au contraire qu’il serait temps d’en prendre conscience ! Tu peux me citer un être vivant qui a mis fin à plus de vie que n’a pu le faire l’être humain ? Tu sais, cet être si providentiel qui est issu d’un Dieu si bon et qui nous donne l’absolution (dieu merci !) ?!

    Je pense pouvoir dire que l’humain est l’être « génocideur » le plus accompli sur notre planète, et il serait prêt à s’exporter s’il en avait les moyens.

    Surtout pour le cas des moustiques…

    Pour toi c’est les moustiques, pour d’autres les mouches, pour encore d’autres les tiques, etc. On trouve toujours une bonne raison pour se donner raison.

    Pour le reste, lis mon commentaire plus haut… ou pas.



  • 2 votes
    TotoRhino TotoRhino 3 août 08:08

    @tobor

    Non mais sérieux, le moustique n’est en rien victime d’un génocide, ça pullule. Il ne s’agit pas de les rayer de la surface de la Terre…

    Ah ? : https://www.lemonde.fr/planete/article/2016/02/16/et-si-on-eradiquait-tous-les-moustiques_5993446_3244.html

    Les moustiques, c’est chiants, ils piquent, ce qui donne des démangeaisons, ils font du bruit et empêchent de dormir, donc autant les exterminer ?

    Mais dans ce cas les taons sont vraiment insupportables et ils font mal en plus. Que dire des guêpes qui peuvent mordre plusieurs fois sans mourir ? Des grillons qui dans certaines régions du globe font un bruit fou au point de pourrir une nuit de sommeil ? Des cigales qui font la même chose mais de jour ? Des loups, ces assassins qui tuent les brebis dans les alpages ? Des requins qui interdisent la baignade dans certaines mers ?

    Bref, l’humain va toujours jusqu’à l’extrême et l’éradication d’espèces animales est dans son logiciel, volontairement, ou non. Mais dans tous les cas, il considère normal qu’il puisse mettre fin à une vie, quelle qu’elle soit.

    Bon, j’ai tué des moustiques et j’en tuerai certainement d’autres, mais quand je vois nos campagnes vides d’oiseaux, je m’interroge… En fait, je veux simplement dire qu’il nous faut réapprendre à respecter la vie au lieu de penser que donner la mort, c’est open bar !

    Je connais quelques personnes qui réagissent fortement aux piqûres et qui ont de réelles raisons de réagir violemment.

    Ce n’est pas de la faute des moustiques !



  • 5 votes
    TotoRhino TotoRhino 2 août 18:20

    Bon alors, tuer un moustique est-il un crime ? Non, dans l’absolu, mais est-ce pour autant nécessaire ?!

    L’humain est arrivé à un tel point de connerie qu’il éradique tout ce qui le fait chier, au point de scier la branche sur laquelle il repose.

    Les moustiques sont indispensables à la biodiversités, sans moustiques, sans insectes, sans mouches (c’est chiant les mouches), nous n’avons plus d’oiseaux, plus d’hirondelles, etc. Un tiers des oiseaux ont disparu 

    en quinze ans !

    Quand l’homme, cet excellent destructeur de vie, se retrouvera seul avec lui même, il va se faire chier au point de regretter ces pu**ins de moustiques.



  • 5 votes
    TotoRhino TotoRhino 22 juillet 18:41

    @maQiavel
    Merci pour ces mises au point qui m’ont apporté des informations sur cette "fameuse" interview d’EC que je n’ai même pas vue (et qui n’a rien à voir avec mon sujet). 



  • vote
    TotoRhino TotoRhino 22 juillet 18:07

    @gaijin
    Ce que je veux dire, c’est qu’au lieu de parler du sujet qui, je le pense, est un vrai bon sujet, on relate une précédente interview possiblement mauvaise pour plusieurs raisons.
    Alors je me pose une question toute simple : est il possible de s’unir sur un sujet qui, d’ordinaire, devrait mettre tout le monde d’accord, sans ressasser le pet de travers d’untel ou d’untel ? Parce qu’en face de nous avons des gens unis qui nous font front ! Alors si nous sommes incapables de mettre de côté, nos différents, il est illusoire d’espérer changer ou d’améliorer quoi que ce soit ! Et se plaindre comme des Caliméros doit bien faire rire les personnes de pouvoir. 



  • 1 vote
    TotoRhino TotoRhino 22 juillet 09:14

    @Belenos
    Je ne pense pas que l’on puisse réduire l’histoire d’une vie à un seul évènement.
    Il faut voir l’action d’un homme dans globalité et Denis Robert a un parcours d’une qualité très largement au-dessus de la moyenne journalistique.
    Dans la recherche de l’information vraie, il a fait bien plus que la plupart des médias traditionnels et il l’a payé très cher, je ne suis pas sûr, me concernant que j’aurai eu assez d’énergie pour supporter toute la pression juridique qui lui est tombée dessus suite à ses révélations. 



  • vote
    TotoRhino TotoRhino 22 juillet 07:48

    @Belenos
    Merci pour cette réponse nuancée et pleine de bon sens.
    À lire certains commentaires, tout est blanc ou tout est noir. C’est une vision assez basique de ce qu’est la réalité, je dirais même que ça n’a rien à voir avec la réalité. Il n’y a pas que les politiques qui sont déconnectés de la réalité.



  • 6 votes
    TotoRhino TotoRhino 20 juillet 18:17

    @sls0
    "Ben oui, il a fauté, mais des journalistes potable ça deviens rare, qui va reprendre la relève s’il disparait ? Hanouma ? Aphathie ?"
    Pas besoin d’aller chercher si loin, qui n’a pas commis d’erreurs ? Moi j’en ai une tonne à me reprocher... Et puis il faut faire une différence entre une erreur involontaire et une erreur en connaissance de cause, et d’ailleurs, ce n’est plus une erreur dans ce dernier cas.
    Bref, balayez, balayez, mais n’oubliez pas le devant de votre porte !



  • vote
    TotoRhino TotoRhino 16 juillet 20:46

    COMME QUOI, FERMER SA GUEULE N’EST PAS LA SOLUTION !

    Bon, désolé pour les majuscules, mais ça faisait si longtemps qu’une enflure politique n’avait pas démissionné pour ses agissements que j’ai sauté de joie sur mon clavier ;) !
    Du reste, il est important de noter ce revirement dans la politique de Macron, qui veut que quoiqu’ils aient fait, les hommes politiques sont intouchables ! Alors, au tour de Benalla maintenant ? Chiche !

    https://www.francetvinfo.fr/politique/la-republique-en-marche/francois-de-rugy/en-direct-francois-de-rugy-questions-a-l-assemblee-nationale-mediapart-hotel-de-lassay-transition-ecologique-loi-energie-et-climat-senat_3538353.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&Echobox=1563280777&fbclid=IwAR0yAIlcob-jHmjSmjk4ID1V1DsBMoyMLduQ1Xkcoy_GLQk3okdNnzwM1ac#xtor=CS1-746